Vous êtes sur la page 1sur 52

Quoi de Neuf chez Selectronic •••

1Kits A ÜDIOPHILES 10 ê!!~aq~~2Qj~ Haut-pa'r leurs OJ 1

• Haut-parleurs HI-FI
Kit Triphon Il large-band e et pour système
Série GRAND MOS multi-voies • Préc ision et
C'est l'évolution ultl~ du qualité japonaise
filtre adlf 3 voles TRIPHOH

U.u'l( \ rl (''>'>•" puhl•t'S d ,1 n"'


AudiOXJ,"""' ;" ,,r.'•
11.t , · Nouvelle
Rr\1\IPduSon •• , ,, ~/.lo / 1):14
Section FILTRE ACTIF Guide de sélection
Cellt.Hs fi.C • pen1e 6 dB casca- EN FRANÇAIS
dablea 3voloo oonligurolllos on 6 Divers sur simple demande
ou 12dB En 12dB: "'•UNI\W11Z·
Coone<:tique Argerllèe -1001an1
RIIB'""" IA:>Ie MüJm : confog<> PTFt (Têflon) C.rcur1S .,.. omoo
ratleen~ha&Aoup~a~tbancte Verre-Téflon pour les~._
Filtres a ct ifs
~clo- : a~dloix L. kit COMPLET
e1amplifica10tsrs UtoUMuonclo
CAbiagoiÜII!auoorict11111111U11. ba!SODS~-IW 115J.4250 979,00 {TTC
Secti on AMPUFICATEURS -w•ljllime!llieo ~
peu loo --•goo.dw
Ai'*..a.•~e 1' 1 ,.,....,._ ~r....... cliGRAI4>
MOS. p o u r - u n -
4>116WFNSt8 _ pon_ A homlorOeu>< lace_..-
À PARIS : CICE
79, rue d'Amsterdam 75008
Tél.: 01.48.78.03.61
llch ICitOI MOSfEt de 10nwn et li' "~ 5

L'ensemble COMPLET Filtn + Ampli


1 11J.42150·2 11ia&,M PROMO 1650,00 {TTC
Ampfifie at•u.ra
L. kit COMPLET
115J.4180 849,00 (TTC
1Composants Audiophiles
Condensateurs BLACKGATE, ELNA.
J
Styroflex de précision, MICA argenté 1%
Kit BASIC Kit Préampli Nouveau
Transformateur type "R" - Selfs audio JANTSEN
Préamp

.. ~
Basique
mals tout
ce qu'i l y a d e p lu s audiophile !
~po6oent4en~ ..........
: 2 • • . . c:::c:wm'IJIIÜil*léfic:ianl de$ m n n Bages
* w1ioJ;I ' Il cllponl:)les & IIÎ6i E!ii Ill&. à c:omposai ltS cl. Série ~ WAND MOS
c:na.~houlcloganmo!S<yrollu.BIACX·
GATE!. ..,._,ALPS A><nucf...,...-.:MAIAA e._ :luse A aFETs et MOS.fETs
do r i s - quolio6 co """'""" ... kl6al dans une ino- 7 enuees donl une RIAA et 1 S)'mètriquo Profet
-·~. ., lou p o u r l o o - -
d ' - o u -lourdooquoo ..,..._PC. 3 SOfloes dont 1 S\lmkiqoe
Télêc:ommende IR EIC. Notre NOUVEL amplificateur AUDIOPHILE
L. kit COMPLET Le kit COMPLET avec coffret
11!5..1.6200 199,00 (TTC 1 1 !5..1.81500 1 540.00 (TTC Nouveau
Kit Préampli PHONO
Pour cellu le MC o u MD
Impédance d'entr4e adaptable
Taux de dtstorsion: < 0,001%
Respect de 11 courbe RIAA : < -:0,2 dB
Circun ompnmé V.nt 1 TtFLON IPTFEJ
Ali~ntatlon •• parée
Cood..,..!eurs STYROfLEX. BUCKGATE. etc...
L. kit COMPLET (avec boîtier$ non percés) Transparence tt muwc.lit~ hors du commun
1 15J.4000 160,00 (TTC COnctpt•on S•mple tt lfltelbqente
Kit Symétriseur de Ligne Qu.olote de f•bnaloon et fO<lboLié exceptionn<IIM
2 v.,.J.. · 2 x 115 W stér.., et Bloc mono 60 W
Sorbe 600 0 tut XlR ~t AlimentatJOnS ~rHs
Enlr~ ~lnque ou osymètnqve
u kit COMPLET (avec boitJers non percés) 1 1!5..1. 1950-1 149,00 {TTC
Le kit Co" l'' f T Ve rsion Bloc MONO Brigdé 60W
Kit Oésymétriseur de Ligne 1 1 !5..1. 7480-M 6< 10.00 (TTC
Sorcwn sur pri:IN RCA atgentées Alimentations séparéel Le kit COMPLET Version STÉRÉO 2x15W
le kit COMPLET (avec boîtiers non percés) 1 15J. 1950-2 149,00 €TTC 1 1 !5..1. 7 480-S 6<.10.00 (TTC

0 §!Je\lsq~~2nJ~
N OS MAG A SINS ;
1 NOUVEAU PARIS • 11 Place de la Natoon
~,~ .. ' Catalogue 75011 (Métro Nation)
86, rue de Cambra• · B.P 513 · 59022 UllE Cedex Général 2005 Tél. 01.55.25.88.00
'
..
.
. . .o}.. EtwOi
.
contre 5,00€ Fax : Ol.S5.25.88.01
Tél 0 328 550 328 - Fax : 0 328 550 329 • 1 - • _::.:::.. .
(10...,.,.,-postedeO,SO€) llllt 86 rue de cambrai
www . s electronic. fr (Pres du CROUS)
Societe éditrice :
Editions Périodes
• S•ège sooal :
2-12 rue de Bellevue,
75019 Pans

1
SARl au capital de 7 774
Olrecteur de la pUblication :
~Ov...al
' - - - - -- - - --'
e
4 L'~LECTRONIQUE À TUBES
32 PR~MPLIFICATEUR HOME CINÉMA
DE LA THÉORIE À LA PRATIQUE TOUS TUBES
(COURS N° 12) (4' PARTIE)
Led
Bunestriel : 4,50 €
Nous altons tenter de passer de ta th6or'1e à ta pratique en Pour en terminer avec cette étude, nous allons vous parler
Comnvssion paritaire : 64949 anatysant le plus complêtement possible te fonctionnement du schéma simplifié dérivé de la version KTR. de la mise en
Tous droits de l'f'Production réser'V'M d es circuits. Nous essa1erons d'evrter, dans la mesure du coffret du module préamplific-ateur Home Cinéma, puis des
textes et pho1œ pour tous pays,
possible, l'approche ptJremMt mathéma~Uè. en restant le régtagèS des huit voies obtenus s implement avec deux
LED est une marque déposée plus prèo possible de la réalité pllysique des phénoménes contrôleurs numériques.
ISSN 0753·7409 mis en cause.

Services :

Rêdaction - Abonnements : 16 38 ALIMENTATION HAUTE TENSION


ANALYSEUR DE DISTORSION DE LABORATOIRE
01 44 84 88 28 HARMONIQUE

2·12 rue de Bellevue Notre 'tude pérmet d 'lwaJuer le taux des harmOiliques 2 à 8
75019 Paris prêsents dans un signal de fréquence 1 kHz. Il est éliflsl pos·
Sible de détecter la présence d'un hatmoniQue ayant un taux
Ont eollaborf à ce numéro : aussl bas que 0.03 %.
RinaJdo Bassi
Andrê Coctleteux
Jean-Louis Vandersleyen
OliWW Viacava 28 AMPLIFICATEUR POUR ÉCOUTE
•t ca•
AbOnnements :
AU CASQUE
6 numéms par an :
France : 19 € Le fonctionnement de ce petit amplîficateur pour écoute au
casque est basé sur l' utilisation de la caractéristique VcEilc L•aJimentation que nous vous proposons délivre une tension
Etranger : 27 €
d'un transistor saturé pour ampilfter 19 signal. Le motltage a réglable de 50 à 450 volts sous un courant de 500 mA. Sa
(Ajouter 8 € pour les expéditions
par avion) été conçu pour être aJifllEI{lté sous 5 V ou pat lM'IEI plie de stabi!Jté est de 0,1 %. la réslstanoe interne est tnférieure â
4.5 V. L'amplificateur oonsomme un oourant absolument 0,5 0 en statique et 1 Q en dynamique de 10Hz â 100kHz.
Publicité : constant.
Bernard Duval
La publication de la derniêce partie <le t'êtude consa-
Réalisation :
Transocêanic SAS 28 PETITES ANNONCES GRATUITES
crée à l'amptificateiX multlcanaux • GK Five .. est repor-
tée au prcx::hain numêro. Nous nous excusons de ce
contretemps aupràs de nos lecteurs.
Dessinateur :
Pascal Mercier

Impression :
Berger Levrault - Toul
DROITS D'AUTEUR
Imprimé en France Les cM-cuits, dessins, procédé!~ e4 tectvllques pt.tllles par les auteurs dans Lod $On! et rc:;ttnt let." f)f'Qp'iêli. L'e~tploita1ion commerciaJe ou industrielle de
tout ou par1ie de C4!UK-ei, l3 rtprodv:;tion des circuit$ OU le fonnation de loU penielsou complet&. voire de produits montés. néeesshent l!t.ll' aoeOtd écrit
e1 sont sourrus aux droits d'ailleurs. Les contrevenants s' exposet'lt à des po~sul!es iudleiaires avec <Sonmrl9"-inlflt;,

3
DE LA THÉORIE À LA PRATIQUE
LES ALIMENTATIONS

Après onze causeries à bâtons rompus au cours desquelles


nous avons tenté de comprendre comment fonctionnaient
ces curieux composants actifs gue sont les tubes électro-
niques, nous allons tenter (enfin !) de passer de la théorie à
la pratique. Ceci en analysant le plus complètement pos-
sible le fonctionnement des circuits et en essayant de com-
prendre à travers l'étude de certains circuits mythjgyes.
dont les audiophiles parlent encore avec des sanglots dans
la voix, pourquoi ces engins fonctionnaient et fonctionnent
encore aujourd'hui bougrement bien !

eux observations avant continus qu'alternatifs. Nous vous rap-


d 'entrer dans le vif du sujet. pellerons ces règles de base lorsque cela
Tout d'abord, nous tente- sera nécessaire. Cependant, je ne sau-
rons d'éviter, dans la mesure rais trop conseiller à nos lecteurs et amis
du possible, l'approche purement de replonger sans hésiter dans un
mathématique de certains circuits, manuel d'électricité élémentaire afin de
essayant de rester le plus près possible se remettre les idées en place !. ..
de la réalité physique des phénomènes Nous avons déjà évoqué précédemment
mis en cause. Il est évident qu' il vous est la seconde observation : toute notre
nécessaire de connaître au moins le étude est destinée à l'audio et unique-
minimum des règles de l'électricité pure ment à l'audio. C'est pour cette raison
afin de comprendre le comportement de que nous aborderons tout au long de nos
base des résistances, condensateurs, causeries l'étude de certains phéno-
bobines et autres transformateurs, tant mènes rarement, voire jamais abordés
en présence de tensions et de courants dans les ouvrages d'électronique gêné-

4
L'ALIMENTATION EN AUDIO

raie. Il faut en effet bien admettre que le


traitement d'un signal audio analogique
est certainement, malgré une bande pas-
sante limitée, le plus difficile à maîtriser.
D'où cette recherche constante et quasi
obsessionnelle d'une perfection prati-
quement impossible à atteindre. Je
m'explique. Reportez-vous à la figure
1a, c'est l'oscillogramme de l'attaque
d'une note de piano. Vous pouvez
constater l'incroyable richesse et com-
plexité du signal à retranscrire. Il s'agit là
d'une suite d'impulsions positives et
négatives qui, avouons-le, n'ont rien à
voir avec les sages sinusoïdes ou
signaux rectangulaires que nous utilisons
pour nos essais. Dans le cas d'un piano,
les impulsions sont (à peu près !...)
symétriques par rapport à l'axe central.
Mais dans le cas de la voix ou d'instru-
ments à vent, les impul&ons sont parfai-
tement dissymétriques (figure 1b).
Dans le cas d 'un orchestre symphonique
(figure 1c), le nombre d 'impulsions posi-
tives et négatives devient parfaitement
aléatoire.
A titre documentaire (figure 1d), nous
avons reproduit le spectre d'un bruit
• blanc • qui est utilisé en audio pour cer-
taines mesures très pointues. Le bruit
blanc est le seul signal artificiel qui se
rapproche de la réalité d 'un signal audio,
l'enveloppe en moins (nous verrons
plus loin ce que signifie le terme • enve-
loppe •).
C'est l'aptitude des circuits électro-
niques à • suivre ,. cette série d'impul-
sions positives et négatives sans altéra-
tion qui rend la science de l'audio élec-
Figure 1e: Cet oscillogramme de l'attaque d'une note de piano (UT2: fréquence fon-
tronique si originale et, il faut bien le dire, damentale 129Hz) a été réalisé par le professeur Dayton-Miller en 1934
si complexe. La majorité des circuits
électroniques classiques ne sont pas
soumis à un tel traitement. En vidéo
(figure 2), par exemple, bien que la
bande passante soit très élevée (de 32
MHz à 64 MHz en haute définition), les
impulsions sont rares, sauf en cas de
passage brutal du blanc au noir, mais
surtout toujours positives ou négatives
Figure 2:
en fonction du procédé utilisé par rapport
Signal vidéo
au niveau zéro de référence (figure 2).

5
l

archet, alors que pour les cordes pincées


NIYUU du signal
ou frappées, ainsi que pour les instru-
Nlvuu !nveloppo 1 20 mo 1 ments à vent, la fondamentale apparaît
rapidement suivie de son tr8Jn d'hanmo-
IIUIIIUm
niques.
Nous pouvons d ·ores et déjà définir à
quels critères doit répondre un ensemble
électroacoustique digne de ce nom :
1 - Il doit pouvoir • suivre" sans s'effon-
drer et .. récupérer • en moins de 15 mil-
1-- · llsecondes afin de suivre sans aNération
20 mo 1
les variations de la courbe enveloppe.
r1gure 3 : Courte enveloppe, elle n'est pas sym<ltrique par rapport à l'axe C'est la réponse • transitoire • du systè-
me qui doit être assurée par l'• alimenta-
Le traitement d'un signal numérique est t1 , c est-à·d1re au moment où l'amplitu- tion • (on y arrive 0 et les constantes de
encore plus simple. Toutes es !!TlpUI- de du SIQnal a atteint son maximum. il temps de tous les organes de liaisons
slons ont le même niVeau et som toutes s est écoulé environ 20 milllsecondes. La (bobines, condensateurs, transfomna-
pos11îves ou négat1ves par rapport au grande quantité d'Impulsions qu1 appa- teurs, etc.). Nous verrons cela plus tard.
niveau zéro de référence En radiodiffu- raiSsent entra ce temps 0 et ce temps 20 2 - Il doit répondre, à l'Intérieur de la
sion, on traite essentiellement des Slnu- ms sont appelées • partiels "· courbe enveloppe à la succession rapide
so'ides modulées so1t symètnquement Acousliquement, ces partiels représen- des partiels sans les altérer. C'est le
(modulation d 'amplitude), so•t en fre- tent les hanmonlques du son caractérls- • temps de montée • qui est essentielle-
quence. La difficulté majeure est le lraJte- bque du piano. On peut tracer une cour- ment fonction de la bande passante.
ment des fréquences élevees m ses en be qui va • envelopper • cette représen- Attention : ne pas confondre le • temps
œuvre. latJOn osctllographique de l'attaque du de montée •, qui dort être au minimum de
Le traitement de l'audio, longtemps son du p.ano (figure 3). L'étude rnathé- 25 microsecondes pour un appareil
négligé compte tenu des faibles fre- mabque de cette courbe • enveloppa • haute-fidélité digne de ce nom, et la
quences mises en jeu, est autrement est extrêmement complexe. Elle fait • réponse transitoire "• ce qui n'a rien à
plus complexe à résoudre. En effel, appel à la relation d ' incertitude voir.
compte tenu du contenu parfaitement d 'Heisenberg et à la théorie quan- Il est fréquent de lire dans certaines
aléatoire du signal qui peut être décliné à tique 1... fiches teChniques des temps de montée
l'Infini, la m odélisation mathématique Pour nous, ce qu'il faut savoir est que époustoutlants et pourtant certains de
des phénomènes mis en cause ne peut 1'établissement transitoire de tous les ces appareils sont parfaitement nuls en
être qu'approximative, sinon 1mposs•ble. sons peut être défini par leur courbe tenmes de transitotres. Ce qu1 se traduit
Ainsi, la dêmarche principale à t enir en enveloppe. Les sons les plus rapides que par un son Incolore, Inodore et sans
prionté lors de l'étude d 'un système nous ayons à transmettre excèdent rare- saveur. Il faut, en effet. comprendre que
audio. en dehors de la lutte relativement ment 15 m1lhsecondes. C'est la durée la réponse • transitotre • est la capacité
aisée contre les distorsions diverses et moyenne de l'enveloppe de l'attaque dynamique du système, et le temps de
du respect d'une bande passante honnê- d'un piano ou d'une corde de violon atta- montée le pouvoir d'analyser des partiels
te, est le respect de la réponse transitoi- quée par l'archet. L'orgue est le plus contenus dans la courbe • enveloppe •.
re positive et négative de l'ensemble lent : de 40 à 50 millisecondes. Ces temps de montée de 25 microse-
des circuits, ce qui nous condutt à parler Attention 1 Il s'agit de l'enveloppe de conde minimum correspondent à la
de la courbe • enveloppe • du s1gnal. l'attaque. à ne pas confondra avec la montée d 'une demi-sinusoïde égale à la
richesse hanmonlque constituée par les demi-longueur d 'onde de la fréquence la
LA " COURBE ENVELOPPE " • partiels contenus dans cette enveloppe plus élevée à transmettre . ici 20 000 Hz.
C'EST QUOI? d 'une fréquence beaucoup plus élevée. Il Il est évident que s1 la bande passante du
est d'a1ileurs tntéressant de constater système est supérieure à 20 000 H:t, le
Si vous vous reportez aux figures 1a et que la fréquence fondamentale de la temps de montée sera réduit d'autant (ce
te (l'attaque d'une note de piano sché- note jouée apparaît souvent après l'ap- qu 'il est plus facile à calculer qu'à faire!).
matisée en figure 3), vous constaterez parition des partiels. C 'est le cas des ins- 3 - Il doit respecter la position des par-
qu'entre l'instant marqué 10 et l'instant truments à cordes attaqués par un tiels (ou harmoniques) dans le temps. Ce

6
L'ALIMENTATION EN AUDIO
QUI ~ ,... par<aot respect de la
phase • <Ntive tout au long du
spectM sonore a reproduire. C'est un cri-
tère tres c.!'oàe à respecter dès que le
signa dOct traverser des circuits inductifs
ou capacrtl's Uransformateurs, induc-
tances filtres d1vers). C'est un des pro-
blèmes ma,eurs provoqués par les trans-
format-.s d entrée ou de sortie, les
t tres d encetntes acoustiques et les
réglatJIS de tonalité mal calculès. Nous
éYoquerons ces problèmes tout au long
l . 6 1,

de notre étude. - ~ ·-
Avant de passer à la conception de l'ali-
mentatiOn, il me faut insister sur cette
caractérlstlque très particulière que pré-
sente la courbe enveloppe de la repro·
duction sonore : elle n'est pratique-
ment jamais symétrique par rapport
au niveau zéro. Figure 4 :
Cette asymétrie, qu'il faut toujours avoir En clau• A, avec un signal périodique, lo valeur moyenne de .11; t>la - ~ lb ; O.
présente à l'esprit, va perturber joyeuse- L'alimentation ne • volt • que fr, l'Intensité de repos
ment le circuit mal étudié. Nous verrons
plus tard l'influence pernicieuse de cette ries traitant de la théorie des tubes. La cas où l'alimentation va délivrer un cou-
asymétrie sur les circurts de couplages théorie alfinme que la valeur moyenne du rant constant, quel que soit le signal
capacitlfs, mals comme aujourd' hui nous courant emprunté à l'alimentatiOn est (pènodJque ou audio PUll- Un bémol
allons parter des alimentations et qu'une constante : le SWing étant symétrique cependant on démontre (et l'on consta-
alimentation b1en étudiée est censée par rapport au poont de repos du signal a te ~que e push-pufl classe A dans le cas
fournir à chaque instant le courant amphfier (figure 4). Tout cela est vr.u des tubes de puissance est déconseillé.
nécessa1re au fonctionnement de nos dans le cas d'un signal périodique En effet vous constaterez lors de l'étude
tubes (ou de nos transistors !) sous une (sinusoïde, signal rectangulaire, triangu- des C1rcu1ts de pu1ssance que le taux de
tension la plus constante possible, il laire, etc.). Mals dès qu'il s'agit d'ampli- d1storsoon augmente lorsque l'on se rap-
nous faut évoquer les notions de classe fier un vrel signal audio, c'est archi-faux. proche de la classe A. Pour les transis-
d'amplification. C'est prématuré, mais je L'asymétrie de la courbe enveloppe, quo tors, c'est exactement l'inverse, le fonc-
vous demande de vouloir considérer peut être très importante, va rendre l' in- tionnement en classe A linéarise la cour-
pour l'Instant comme acquises les affir- tensité moyenne du courant demandé à be de transfert et stabilise la températu-
mations QUI vont suivre, étant bien l'alimentation continuellement variable. re de jonction. Toujours est-il que le fonc-
entendu que nous etudierons en détaille C'est une des causes fréquentes du toonnement en pur symétique (pour les
problème des classes d 'amplification mauvais fonctionnement des amplifica- étages préamplificateurs) et en classe A
dès que nous abo<derons l'étude des cir- teurs mono triode dont les constantes de (pour les étages de puissance) simplifie
curts proprement dots. Sachez donc dès temps de l'alimentation ont été mal cal- énorm6mentla conception de l'alimenta-
auJOUrd'hUI que· culées. tiOn.
- En classe A mono tube, mono transis- D'autre part, dans le cas des amplifoca- - Les classes AB et B
tor, mono Fel ou Mos Fet. C'est le fonc- teurs de puossance de ce type, on entre Sans entrer dans les détails (impor-
tionnement classoque de la grande majo- très vile dans des zones de courbure de tants Q, sachez que la classe AB est uti-
rité des préamplificateurs et amplifica- la caractéristique de transfert, ce qui lisée ma,oritairement dans les étages de
teurs dits • mono triode •. Dans cette aggrave le phénomène. puissance push-pull à tubes, plus rare-
configuration. on place le point de repos - En traitement symétrique du signal ment la classe B. A l'inverse, la majorité
au milleu de la courbe de transfert des en classe A ou en push-pull classe A des amplificateurs push·pull à transistors
tubes (ou des semi-conducteurs). de puissance. L'asymétrie de la courbe fonctionne en classe B, plus rarement en
Reportez-vous aux précédentes cause- enveloppe n'Intervient plus. C'est le seul c lasse AB. Sachez uniquement aujour-

7
L'ALIMENTATION DE BASE
Stconthlrt haute tension
P.M.
(dt 200 I1200V) tnlrt A tl B Le courant fourni par le secteur ne peut
2<0V "'v
B pas (sauf dans certains cas particuliers ...

220V "'v
~ : JV 1fllomtnt dt lo valve)
eh oui 1) être utilisé tel quel pour alimen-
t er nos appareils électroniques. Nous

:
nous limiterons Ici à l'étude des alimen -

~
Prlnt llrt
1 13Y 1 ou UV tations destinées aux tubes électro-
OP.M.
( Ulalluta tubu priiMplifintturs ) niques. bien que les principes exposés

:
soient ngoureusement les mêmes pour

~
1,3Y 1oo UV
Ecru les semi-conducteurs, à la différence des
( flla• tnlt tubu de pulnante )
courants et des tensions mis en œuvre.
Fogu,. 5 ; Representation schématique des enroulements d'un transfonnateur Le premier composant à étudier, et cer-
tainement le plus négligé, bien que le
d'hui que dans ces classes de fonction- • booster • une malheureuse mono trio- plus Important est le transformateur
nement, les tubes ou les transistors de, le tout alimenté par un malheureux d'alimentation.
volent alternativement la valeur posittve transformateur d 'alimentation à la limite
et la valeur négative de la courbe enve- de l'asphyxie. Ce qui reviendrait à équi- LE TRANSFORMATEUR
loppe du signal audio. per une 2CV d'un réservoir de 1000 litres D'ALIMENTATION
L'alimentation devra fournir la quasi- d'essence, ledit réservoir étant tellement
totalité en classe AB ou la totalité en lourd à traîner que la malheureuse C 'est en général le grand oublié parce
classe B des Impulsions asymétriques de n' avancerait plus ... malgré la • réserve qu'en principe • ça marche • tout seul.. .
courant correspondant aux variations de de puissance • . Trêve de plaisanteries, Grave erreur ! C' est de lui que dépendra
la courbe enveloppe. vous n'avez, pour l'Instant, que trois le fonctionnement de toute l'alimenta-
Le courant fourno par l'alimentation va choses à reten~r : l oon.
• sw1nguer • au rythme du signal. C' est la 1 - L ahmentatton est le cœur du circuit Tout d 'abotd, qu'est-ce qu' un transf()(-
diffiCulté majeure, car il faudra respecter que vous allez concevoir. Ses perfor- mateur d 'alimentation pour montage
la constante de temps transitoire maxi- mances sont Indissociables de celles du électronique à tubes ? Comme vous en
male de 15 m 1lh secondes, quel que so1t montage mis en œuvre. avez tous vu et qu'il ne s'agit pas ici de
l'appel de courant demandé. Ceci afin de 2 - Elle doit pouvoir fournir à tout instant se pencher sur la fabrication des trans-
lui permettre de récupérer et être prête à son courant maximum sous une tension formateurs d 'alimentation, nous nous
fournir à nouveau toute sa puissance à la plus constante possible. contenterons d'étudier le problème de
l'impulsion suivante ... Tout un program- 3 - Son temps de récupération, après notre point de vue : celui de l'utilisateur.
me 1 avoir fourni une pointe de courant maxi- Ce qui nous concerne au premier chef.
En résumé, même si vous n'avez pas mum, ne doit jamais excéder 15 millise- Nous avons représenté en figure 5 le
très bien compris les classes d' amplifi- condes. En pratique, on fixe le temps de schéma d 'un transformateur théorique
cation, ne vous Inquiétez pas, nous y récupération en audio à 10 millise- pour un amplificateur de puissance. On
reviendrons en détail lors de l'étude des condes. trouve tout d 'abord un enroulement pri-
circuitS. Attention, un temps de récupération maire qu1 peut être raccordé au secteur
Aujourd'huo, nous parlons des alimenta- inférieur à 5 ms peut être plus nuisible 220 V ou 240 V (rappelons qu'en France
tions et untquement des alimentations. Si qu'utole. C'est le problème causé en la tensiOn nonnalisée est de 230 volts :t
j'al Insisté lourdement (et 1e m 'en excuse) audio uniquement par certaines alimen- 10 96 è une fréquenoe de 50 Hertz). Une
sur ce point, c est pour vous faore tations stabolisées trop rapides. Nous pnse dote • écran • (dans les transfos de
admettre que l'alimentation d 'un monta- étudierons ce point lorsque nous abor- quahté) doit être reliée au châssis de
ge électronique destiné à l'audio est loin derons les distorsions dites • d'intermo- l'appareil, ce dernier étant raccordé à la
d 'être aussi anodine telle que décrite dulatlon transitoire •. • terre "'·
dans certains ouvrages. Combien d'ap- Et maintenant, jetons-nous à l'eau et Au secondaire, on va trouver en général
pareils avons-nous vu affublés de voyons un peu ce que doit être l'alimen- un enroulement dit " haute tension "· Cet
condensateurs énormes, histoire d'avoir tation basique d 'un appareil utilisant des enroulement est le cœur de notre monta-
un • réservoir de puissance • (sic!) pour tubes électroniques. ge. C'est lui qui, après redressement et

8
L'ALIMENTATION EN AUDIO

filtrage, fournira les tensions néces- vante : • Il doit pouvoir délivrer à tout ins- Tenez-vous bien ... Environ 4 ampères !. ..
saires au fonctionnement de nos tubes tant la puissance électrique demandée Toutes les 10 millisecondes 1
Oe ne parle pas de courants pour le par le circuit sous une tension constan- Pour ceux qui savent déjà et qui veulent
moment... voir plus loin !). te .. . ». aller plus vite que nos causeries, sachez
Cet enroulement est parfois muni d 'un C'est exact parce que vous avez parlé de que cela correspond à un angle de
point milieu (noté • PM .. sur le schéma), • puissance •. Il est vrai que la puissan- conduction des diodes de l'ordre de 20 %.
absolument nécessaire lorsque nous uti- ce va être empruntée au secteur par l'in- Inutile de vous dire que si vous voulez
liserons une • valve " {diode à vide). termédiaire du primaire et transmise au effectivement • passer .. 4 ampères dans
La tension disponible aux bornes de cet secondaire aux pertes près. le secondaire de votre transfo, il faudra
enroulement est uniquement dépendan- Le rendement moyen d'un transfo de beaucoup de • fer • et une section
te du montage qu'elle devra alimenter. bonne qualité est de l'ordre de 95 %, il importante du fil de cuivre. donc un
Sachez toutefois que les normes de descend à 75 % dans le cas des trans- transfo très gros. très lourd... et très
sécurité internationales limitent cette formateurs standards vendus à bas prix. cher !
tension à 1200 volts (2 x 600 V s'il y a un Cela dit pour vous. utilisateur, c'est le C'est d'ailleurs ce qui se fait sur certains
point milieu) pour les appareils destinés fabricant du transformateur qui, en prin- amplificateurs à tubes très coûteux où il
au public. N'oubliez jamais que ces ten- cipe, tient compte des pertes... Vous n'est pas rare de trouver des transforma-
sions sont dangereuses ! n'avez pas, en théorie, à vous en soucier. teurs pesant 15 à 20 kg! Rassurez-vous,
Vous trouverez ensuite plusieurs enroule- Ce qui était vrai lorsque vous parliez de il existe plein d'astuces pour éviter de
ments dits .. basse tension .. destinés à • puissance " est faux lorsque l'on parte tomber dans ce piège ... Entre au1res, la
alimenter les filaments de nos tubes. Ici de • courant •! Et c'est bien là où le bât seconde méthode de filtrage un peu
on peut parler de • courants .. (sauf... blesse! ... oubliée aujourd 'hui appelée • self en
voir plus loin !). Nous verrons, dans la suite de cette cau- tête • que nous étudierons aussi. Sachez
L'intensité fournie par ces enroulements serie, que tout dépendra du type de dès maintenant qu'avec cette méthode,
atteint souvent plusieurs ampères, elle redressement et surtou1 du filtrage que le transformateur ne verra plus d'impul-
est fonction du type et du nombre de vous adopterez. sions de courant, lequel dépassera rare-
tubes utilisés. Sachez dès maintenant que si vous ment 1,5 fois le courant total consommé
Pour information. sachez que : adoptez la disposition classique du filtra- par l'appareil.
- une • valve • alimentée sous 5 volts ge d it .. à condensateur en tête •, quasi Il nous faut parler maintenant de deux
consomme pour son filament de 2 à 5 universellement u1ilisée de nos jours, points très importants : le rapport de
ampères. l'enroulement secondaire de votre trans- transformation et la résistance interne.
- un tube • préamplificateur .. (12AX7, formateur devra fournir, sous la forme
12AU7, 6DJ8, etc.) consomme de 0,3 à d'une impulsion, toutes les 10 mi!lise- LE RAPPORT DE TRANSFORMA-
0,6 ampère condes (dans le cas d'un redressement TION ET LA RÉSISTANCE INTERNE
- un tube dit de • puissance • (EL34, double alternance) la totalité du courant Si vous vous reportez à la figure 5, vous
6550, KT88, 6L6, etc.) consomme de consommé par le circuit avec, en plus, constaterez que le transformateur d'ali-
l'ordre de 1 à 2 ampères. jusqu'à vingt fois la valeur de ce même mentation comporte plusieurs enroule-
On peut, bien évidemment, multiplier les courant (avec les valeurs de condensa- ments. C'est le rapport du nombre de
enroulements secondaires d'un transfor- teurs couramment utilisées aujourd'hui!). spires de l'enroulement primaire par rap-
mateur d 'alimentation. Ne vous inquiétez pas. nous examine- port au nombre de spires de chaque
Pour le moment. nous ignorerons tous rons tout cela en long, en large et en tra- enroulement secondaire qui va définir le
ces enroulements, à l'exception de l'en- vers, dès que nous aborderons les pro- rapport de transformation.
roulement • haule tension .. que nous blèmes de filtrage. Par convention, c'est toujours le nombre
• traiterons" afin d'obtenir la tension dite Pour vous donner un ordre d'idée, un de spires au secondaire sur le nombre de

(( continue » nécessaire cc au fonctionne· simple amplificateur de 50 watts, qui va spires primaires qui définit ce rapport.
ment • de nos montages. consommer environ 200 mA et équipé Le nombre de spires étant proportionnel
(comme c 'est la mode aujourd'hui) d 'un à la tension, on peut écrire :
LES CRITÈRES pont de diodes et d' un .. condensateur
n = Usecondaire = N2
À quels critères doit répondre l'enroule- réservoir • en tête de 470 ~F (microfa-
Uprimaire N1
ment • haute tension " d'un transforma- rads) sous une tension de 450 volts, sou-
teur d'alimentation ? La réponse logique mettra le secondaire de son transfo d'ali- Par exemple, le rapport de transforma-
et simple que vous me ferez est la sui- mentation à des crêtes de courant de... tion d'un enroulement filament fournis-

9
sion au secondaire : V2
,--- --- -- 5 - Calculez le rapport de transformation

V2
R,~ -· n
1 V1
1
R,
secondaire Elevez n au carré : n'
primaire (-Ag- Circuit iquivale nt 6 - Appliquez la formule
Aeq ~ As + n' Rp
~ ~ Vvldt Vvldt
Pour exemple, nous avons mesuré Aeq
1 d 'un transformateur typique utilisé sur un
·- ---- - ------- -- 1 ampli de 2 x 50 W de qualité moyenne,
mals de prix très élevé 1
Figure 6 : Calcul de la résistance d'un transformateur On relève :
A secondaire : 14,2 o
sant 6,3 volts par rapport au primaire ohms de ces conducteurs. On peut A primaire : 3,2 o
240 volts est de: considérer les enroulements primaire et V primaire (secteur) : 228 V
secondaire comme deux inductances V secondaire (HT) : 430 V
pures montées en série avec leur résis-
. 430
tance propre. Calcul den .
228
= 1,886 -+n'= 3,557
Ce qui signifie, en pratique. que si vous Attention, retenez bien ce qui va suivre
bobinez 1 00 spires de fil au primaire, en car la résistance équivalente du transfor- =
Aeq ~ 14,2 + (3,2 x 3,557) 25.56 o
bobinant 100 x 0,026 ~ 2,6 spires au mateur d'alimentation aura un effet Pour la petite histoire, sachez que ce
secondaire, vous obtiendrez 6,3 volts à majeur sur le respect de la couribe enve- malheureux transfo a la détestable habi-
vide aux bornes de ces 2,6 spires en ah- loppe du signal sonore que nous traite- tude de chauffer, de vibrer et, finalement,
mentant le primaire sous 240 volts. rons par le jeu des constantes de temps de gnller régulièrement, bien que le
Dans le cas de l'enroulement haute ten- des c1rcuits de filtrage que nous étudie- secondaire soit prévu par le fabricant
sion. supposons une HT de 600 volts : rons plus avant. pour • encaisser • 0,8 ampère, alors que
On démontre mathématiquement que la la consommation HT de l'ampli n'excéda
600
n = 240; 2,5 résistance ohmique équivalente d'un jamais 500 mA en crête à pleine puissan-
transformateur est égale à la résistance ce.
Ce qui signifie que si votre primaire com- du secondaire. augmentée du produit de Nous étudierons en détail ce problème
porte 100 spires, vous devrez bobiner la résistance du primaire par le carré du très important et souvent ignoré, cause
100 x 2,5 = 250 spires au secondaire rapport de transfonnation. Ce qui s 'écnt : de bien des dysfonctionnements tors de
pour obtenir une tension Il vide de l'étude approfondie du filtrage.
600 volts. 1 Req (0) = A sec (0) + n'A prim (0) 1 Il y a bien d'autres problèmes concer-
Je précise bien • à vide •. Autrement dn, nant les transformateurs d'alimentation,
sans débit car dès que votre transforma- C'est fondamental et trés souvent oublié nous les évoquerons au fur et à mesure
teur va débiter, il y aura des pertes. Mais par les concepteurs d'alimentations pour de notre étude. En règle générale, un
comme la finalité de nos causeries ce amplificateurs. transformateur d 'alimentation ne doit
sont les circuits électroniques, nous lais- En pratique, comment opérer ? jamais être sous-dimensionné. Le cou-
serons aux fabricants de transformateurs 1 - Tout d'abord. avec un ohmmètre. rant traversant les enroulements est
le casse-tête du calcul des pertes 1 mesurez la résistance du secondaire important, certes, ma1s les dimensions
Cependant, un seul type de pertes nous haute tension du transfo que vous dési- du circuit magnéllque ont aussi une
concerne directement : les pertes dues à rez utiliSer. Notez cette valeur As importance fondamentale. Un Circuit
la résistance des enroulements. 2- Ensuite, mesurez la résistance du pri- magnétique mal dimensionné va se satu-
En figure 6, nous avons reproduit sché- maire de la même façon : Rp rer lors des crêtes de courant. Cela limi-
matiquement un transformateur • réel •. 3 - Raccordez le primaire du transforma- tera la casse, mais amènera des harmo-
Le primaire et le secondaire sont consti- teur à la source de tension alternative niques secteur extrêmement difficiles à
tués par des enroulements de fil de 220/240 volts du secteur. Mesurez cette éliminer.
cuivre d'une certaine longueur. Or, qui dit tension avec votre voltmètre : V1 Nous n'avons pas parlé de l'alimentation
longueur de fil suppose résistance en 4- A l'aide du voltmètre, mesurez la ten- des filaments des tubes, car ici il n'y a

~------------------------------------------------------------------------~-
10
L'ALIMENTATION EN AUDIO

pas d'appels de courant. Ce dernier eS1


stable et le calcul du transformateur est
classique, ce qui n'est pas le cas de l' en-
roulement haute tension.
220V ..._ ~ rn ~ redressementf-~ tl lire f---...---- e •CD
Dans le cas d'un redressement, afin
d'alimenter les filaments en courant diviseur f--- e •<D
continu, toutes les règles que nous défi-
nissons pour la haute tension seront
valables.
Un dernier mot en ce qui concerne l' in· Figure 7 : Schéma bloc diviseur f---e •<D
tensité dans les enroulements secondai· d'une alimentation classique
re et primaire. Elle est inversement pro- etc ...
portionnelle au rapport de transfonna-
tion. montage que nous utiliserons.
Exemple. Sur la figure 5, on connecte le REDRESSEMENT DE LA 2 • Nous allons "redresser" cette tension
filament d'une valve 5U4 sur l'enroule· TENSION ALTERNATIVE afin d 'obtenir une tension pulsée tou·
ment 5 V. Le filament de la 5U4 consom- FOURNIE PAR LE TRANSFO jours positive ou négative en fonction de
me 3 ampères. l'utilisation que nous désirons.
Quel sera le courant consommé au pri- Il est bien évident qu'il n'est pas question 3 - Nous allons " filtrer" cette tension pul-
maire 240 volts ? d'utiliser telles quelles (sauf pour le sée afin de nous approcher le plus pos-
On écrit que : chauffage des filaments) les tensions sible d'un pur courant continu.
alternatives fournies par le transforma· 4 ·A l'aide de diviseurs de tension, nous
Jmi. _ Nsec Vs
=-- = n teur. Jusqu'à preuve du contraire, les répartirons ces tensions vers les d iffé·
lsec - Npri Vp
tubes, les transistors, les circuits intégrés rents sous-ensembles de notre montage.
On peut écrire : demandent, pour fonctionner correcte- Le synoptique de la figure 7 résume
l pri =l secxn ment, des tensions dites "continues". cette configuration classique. Les autres
Calculons n : Aux origines de l'électronique, on utilisait méthodes plus ou moins perfectionnées,
des batteries qui, par principe même, faisant appel à des alimentations stabili·
Vs 5
n =- =- = 002 fournissent une tension parfaitement sées ou à découpage, obéissent cepen·
Vp 240 '
continue. dent au même synoptique de base.
lpri = 3 x 0,02 = 0,062 ampère C'est d'ailleurs de cette époque lointaine Le transformateur d'alimentation va donc
C'est de cette manière que l'on calculera que les Angle-saxons ont gardé l'habitu- vous délivrer sur son enroulement
l'intensité totale consommée au primaire de de repérer les tensions sur un monta· •c haute tension " une tension alternative
du transformateur, en effectuant pour ge électronique. À l'origine, on utilisait sinusoïdale dont il convient absolument
chaque enroulement le calcul du courant trois batteries : une batterie · A· pour l'ali· de connaître les
secondaire rapporté au primaire. mentation des filaments, une batterie "B" caractéristiques. Nous allons les résumer
La somme de tous ces courants sera pour la haute tension et, éventuellement, sommairement ici pour ceux qui les
égale au courant total consommé par le une batterie "C" pour les polarisations auraient oubliées.
transformateur (aux pertes près, de négatives. De nos jours, sur certains La tension sinusoïdale, sa valeur ins-
l'ordre de 5 à 10 %). schémas, on trouve toujours les repères tantanée et sa valeur de crête (figure 8)
Le produit de ce courant consommé par suivants : "B+" pour la haute tension, On apprend, en électricité élémentaire,
la tension du secteur P = U.l avec : "C -" pour la tension de polarisation et que la valeur instantanée (v) d'une ten·
• P en voiVampères "A" pour l'alimentation des filaments. sion alternative sinusoïdale est :
• U en volts On va donc effectuer quatre opérations v = Vc sin 8 où :
• 1 en ampères qui, bien que d istinctes, sont indisso- - v : tension instantanée
vous donnera la puissance totale de ciables en tennes de perfonnances. - Vc : tension de crête
votre transformateur. 1 • On va élever (ou abaisser) par l'inter· • 9 : angle en degrés (ou en radians) du
Grâce à 1, vous pourrez calibrer un médiaire du transformateur la tension vecteur tournant Vc avec l' axe Ox (voir
fusible de protection (à fusion retardée, alternative fournie par le secteur (220 figure).
nous verrons pourquoi plus tard) ... V/240 V) à une valeur compatible (que Lorsque le vecteur Vc aura effectué un
Croyez-moi, c 'est souvent utile !! nous allons apprendre à calculer) avec le tour complet (de o• à 360°), on dira qu'il

-:--------------------------------------------------------------------------
11
ET SI ON PARLAIT TUBES ...

me pratique pour pouvoir les quantifier.


y 90' v
Vc --- - ;-~..,--, On connaissait les tensions et courants
•• continus et leurs effets sur une résistan
'
• ce. Une résistance soumise à une ten
-·- .
v - •

'• sion U est parcourue par un courant 1, la
• '• puissance dissipée dans la résistance

• •
180': \9 ~· 180' 270' 360' est:


0

0
JL n J'n 2n e
• 2 2 p = U.l
•• •'


' •
'' • -Pen watts
• •
' •
__ _.. -
270'
-- •
/


·Vc ---------- ----·-·· "-'__..-
- U en volts
• 1en ampères
Or, cette puissance est dissipée sous
Figure 8 : Le vecteur Vc représentant la valeur de la tension de crête •c tourne • autour forme de chaleur. Tant que le circuit est
du point 0 dans le sens inverse des aiguilles d'une montre (sens trigonométriqueJ, la alimenté, la quantité de chaleur dissipée
valeur instantanée « v • va croître, passer par un maximum égal à Vc lorsque e = 90°, est constante. On tenait là un moyen
décro';tre, repasser par 0, puis croître à nouveau (en valeurs négatives),
chaque instant étant égal à Vc sin 6 simple de mesure.
En appliquant une tension sinusoïdale
a accompli un • cycle ,. ou une • pério- l'esprit mathématique! Il faut remonter à aux bornes d 'une résistance, la moyenne
de • . Plus la vitesse de rotation de Vc la fin du XIX' siècle, lorsqu'on découvrit de la puissance instantanée sur un cycle
sera rapide, plus le nombre de • cycles • que si on faisait • tourner " sur son axe donne la puissance dissipée moyenne
ou de • périodes ,. par seconde sera un barreau aimanté devant une bobine La résistance fournit donc une quantité
élevé. Ce nombre de • cycles " ou de qui voyait • alternativement " les pôles de chaleur constante, comme si on
• périodes • par secondes sera appelé Nord et Sud de l'aimant, cette dernière appliquait une tension continue à ses
« fréquenœ ». développait • alternativement • une ten- bornes. D'où la définition suivante:
Dans les temps anciens, on employait sion positive et négative à ses bornes. En
indifféremment les termes • cycles • par dehors du fait qu'on avait inventé •< l'al- la tension efficace égale la ten-
seconde ou " périodes " par seconde ternateur " , on définit à l'époque la sion continue qui produirait la
pour définir la fréquence. Aujourd'hui notion de • champ tournant • ... même quantité de chaleur dans
l'unité de fréquence est le • Hertz "(sym· Du • champ tournant "• on passa au une résistance parcourue par le
bele Hz) du nom du célèbre savant • vecteur champ tournant "· Et comme la même courant.
découvreur des ondes dites • hert- tension aux bornes de la bobine était
ziennes ,~ . proportionnelle et dépendait intimement C 'est la tension que vous indique votre
La tension alternative fournie par le sec- du champ, donc du vecteur champ, on voltmètre alternatif ou votre contrôleur
teur et que nous recueillerons au secon- imagina le vecteur tournant de tension tel universel, bien que nous verrons plus loin
daire de notre transformateur est de qu' il est représenté figure 8 et qui est la lorsque nous étudierons le redresse
50 Hz, ce qui signifie que la tension ins· représentation schématique d'une réali· ment, ces appareils mesurent en réalité
tantanée v = Vc sin a croîtra de 0 à un té physique et non pas un délire de une valeur moyenne de la tension
maximum positif à 90•. pour décroltre mathématicien. redressée, leur cadran ou leur afficheur
ensuite jusqu'à 0 à 180°, passer par un La valeur de crête du signal est atteinte étant étalonné en " valeur efficace • de
maximum négatif à 270° et revenir à 0 à deux fois par cycle : la première fois, la tension.
360•, ceci cinquante fois par seconde. alors que e = go•, la seconde fois lorsque Nous ne vous infligerons pas la démons
Si je me suis appesanti sur ce point, c'est a = 270°. En valeur absolue, la tension tration mathématique qui fait appel aux
qu'li y a souvent confusion entre les crête à crête est donc égale à deux fois équations d ifférentielles. Sachez que l'on
notions : • fréquence •, • période • et la valeur crête de la tension. démontre que :
• cycle • , alors que les trois dénomina· Par exemple, si Vc = 1 00 V, Vcc = 200 V
tiens désignent exactement la même • Valeur efficace et valeur moyenne de Ivett= 0,707 Vcrête 1<0.707 =vi- )
chose. la tension alternative.
Sachez, d'autre part, que ta notion de Lorsqu'on découvrit les tensions et cou- C'est fondamental, vous utiliserez cette
vecteur tournant n'est pas une vue de rants alternatifs, il fallut trouver un systè- formule en permanence non seulement

12
L'ALIMENTATION EN AUDIO

Ecritt Ecr'tt E edit

e.

0
• Ecrftt
• Ecrflt

· E critt

a b c d

Figure 9 : Valeur moyenne de la tension alternative sinusoi'dale

dans le calcul de vos alimentations, mais transformateurs, tension de claquage sinusoïdale. Tout autre forme de tension
en règle générale dans tout circuit com- des diodes, placement des points de (alternative, triangulaire, rectangulaire,
portant des résistances parcourues par repos sur les caractéristiques des tubes etc.) aura une valeur de tension efficace
un courant alternatif sinusoïdal, quelle et des transistors, etc.). différente.
que soit sa fréquence. Ce qui est valable pour la tension effica- C'est pour cette raison qu' il est inutile de
À titre d'exemple, lorsque vous mesurez ce, l'est aussi pour le courant qui traver- vouloir mesurer la tension rectangulaire
la tension secteur, votre voltmètre vous se une résistance pure. On peut écrire : fournie par votre générateur de signaux
indique : Jeff = 0, 707 x 1crête carrés avec votre voltmètre alternatif, le
Veff = 230 volts De même 1 crête = Jeff x ,'2 résultat que vous lirez sera totalement
Calculons la valeur de crête de cette ten- Attention ! On précise bien : • résistan- erroné. Il existe des appareils de mesure
sion : ce pure "• car vous apprendrez plus tard spécialement étalonnés pour mesurer
Veff = 0, 707 Vcrête que le problème se complique lorsqu'il ces tensions.
D'où: s'agit de circuits inductifs ou capacitifs.

Veff _ 230 _ v
D'ores et déjà, vous pourrez calculer la VALEUR MOYENNE DE
Vcrête = 0,707 - 0,707 - 325 olts puissance dissipée dans une résistance LA TENSION ALTERNATIVE
parcourue par une tension alternative SINUSOÏDALE
La valeur crête à crête de la tension sec- sinusoïdale en appliquant la formule :
teur est : En vous reportant à la figure 8, vous
Vcc = 2 Vc = 325 x 2 = 650 volts ! Pw = Ueff x Jeff constaterez que la valeur moyenne de la
C 'est pour cette raison qu' il est forte- tension sur un cycle est nulle car le
ment déconseillé de mettre les doigts - Pw =watts signal est symétrique. Chaque valeur de
dans la prise ! - U =volts • v • = Vc sin 9 de la première alternance
Plus simplement comme - 1=ampères (valeurs positives) est annulée par
N'oublions jamais qu'une résistance par- v = Vc sin9 de la seconde alternance
courue par un courant alternatif sinusoï- (valeurs négatives).
dal et un courant continu (courant de Cette valeur nulle ne nous sert à rien, me
vous pouvez écrire : repos, par exemple) est la " somme • direz-vous ! Détrompez-vous, nous
Vcrête = Veff x :2 = Veff x 1 ,414 des deux puissances dissipées. Ceci est avons déjà évoqué ce fait précédem-
Dans le cas du secteur : très souvent oublié, même par des ment (voir figure 4). Mais n'oubliez pas
Vcrête = 230 x 1 ,414 = 325 volts constructeurs sérieux 1 que nous allons étudier les alimentations
C 'est fondamental car, tout au long de C'est la cause de bien des appareils et nous verrons que dans le cas d'une
notre étude, vous constaterez que l'on • fumés " d'une façon soi-disant incom- tension alternative " redressée ", la
tient compte en permanence de la ten- préhensible ! valeur moyenne de la tension a une
sion de crête (pour 1'isolement des Un dernier mot concernant les valeurs importance fondamentale.
condensateurs en particulier) et de la efficaces : ces formules ne sont valables Sur la figure 9, nous avons représenté
tension crête à crête (isolement des que dans le cas d'une tension purement quatre signaux.

13
ET SI ON PARLAIT TUBES ...

En • a •, une sinusoïde pure, le surface • simple alternance • , vous constatez déviations, positives et négatives de la
hachurée positive supérieure(+) la surfa- que la valeur moyenne de la tension se tension, ce qui lui est impossible à cause
ce hachurée inférieure négative, est trouve à un niveau plus élevé qu'en • b • de son inertie. En • b •. • c • et • d •, l 'ai-
égale à O. et • c •. Surface !. .. Vous avez dit • sur- guille se stabilisera à la valeur moyenne
En • b •, le signal est dossymétrique. En face • ? ... /liie 1••• Il y a ici du calcul Inté- de la tension.
rendant égale la surface hachurée positi- gral dans l 'atr 1... Rassurez-vous, nous Chers amis, vous avez matntenant entre
ve à la surface hachurée négative, la vous fournirons les résultats et uniqu&- les mains tous les outils qui vous per-
valeur moyenne de la tension n'est plus ment les résultats, ce qui importe au pr&- mettront de comprendre et de calculer
égale à O. C 'est la partie non hachurée mier chef. Sac hez dès maintenant que la les alimentations de nos appareils élec-
qui représente la • surface • active posi- valeur moyenne de la tension EM dans le troniques.
tive. La valeur de la tension moyenne EM cas • d .. (redressement simple alternan- Dans la prochaine causerie, nous
est Indiquée par la ligne pointillée. ce) est de: apprendrons à redresser et à filtrer la ten-
En • c •. le raisonnement est identique, sion alternative fournie par le secteur, en
mais comme la surface inf érieure est EM • 0,318 E crête 1 n'oubliant jamais que notre alimentation
moins importante, la valeur moyenne EM devra • suivre • au plus prés la courbe
sera plus importante. C 'est la valeur que vous indiquera votre enveloppe du signal audto.
En • d • , il ne reste plus que la demi-sinu- voltmètre • continu •. Le même voltmètre
soïde supérieure•. • en • a • n'indiquera rien du tout car son À bientôt
Ça y est, voici enfin le redressement dit équipage mobile essaiera de suivre les Rlnaldo Bassi

FRANCE, BELGIQUE, SUISSE, LUXEMBOURG : 19 € AUTRES* : 27 €

N0 M : ............... 0 ••• 0 0 ••••••••••••••••••• • •••• 0 ••••••••••••••••••••• •••• •••• 0 •• ••• 0 • 0 ••••••••• 0 0 ••••• 0 •• ••••• ••••••••••••••• 0 •••••

P RéNOM : ..... ............. 0 ••••• 0 ••••••••••••••••••••••••••••••••••••• •• ••••• •• ••••••••••••••••••••••••••• ••• •••••••••••••••••••••••

No : ..... ....... ...... Rue .............. ................ ··· ········· ······· ········ ······· ········ ······ ········· ······ ···· ·· ······
C O DE P OSTAL : ........................................ V ILLE : ................................................................

Le premier numéro que je désire recevoir est : N' ••• ••••• ••••

• Pour les expéditions •par avion• à l'étranger, ajoutez 8 « au montant de votre abonnement.
Ci-joint mon règlement par : 0 chèque bancaire 0 par CCP 0 par mandat 0
A retourner accompagné de votre règlement à :
Service abonnements, EDITIONS PÉRIODES, 2-12 rue de Bellevue 75019 Paris Tél. : 01 44 84 88 28
~-------------------------------------------------------------------------- - --------------- -- ~

14
Pot. Professionel ALPS Câble HP Professionnel Tubes électroniques Fers \\èller
AU010 $~ 10!111~ b0,_1$mm", Cuii'!'IM. trP6 ll'êOM l,oo€ tube• lndMd...els Fen standards
2A3 ......._ ...........- . 30( fMIO /IOPt , _ ....... 2M

-~~~~~~~
2xiOK, 2x20K, 2Ji!Ct(. 2K100K. b1,$MM". CUI'fN!fi.I)'P$1"1"40\111: "'"" ... 1,80(
19, 00E pièce b2,5M.... ~. I)t)f~ .................... - .... 2,!50€ 12AIC7U'S • Bo'wttk .... llt U 60 ...- ...,...._ ,.,, 25Ei

ptJ~
2lt4.om,.., eutmen, l)tlll ~ ....... . ....... - .. 3,!0€
Por. SFERNICE P11 2ll6,0m,.., OUff!WI.I)PO meplat ..........- .........--... 4,150€
2x1.Smm*. o..tm.n,Cu wg.-tlé. type mi/plat ..____, 1,«16
5Y3GT • SCWIItll · -· 14€
572'5 .......- ..........._ 6,50€
86&0 ·lM_,......._ , 2&(
U: 8tACA4 · EH _ .., 1M
Cl 32 .....- .........- ...
OZ 34 ..,.._ .........- ...
*20E' SPU7C
$lit 16C.• 2&WI220V
1$WIUOV ......
. 33,$06'
30(

SPI 41 C • 40'N.'220V ........ 34€

MONO LINÉAIHE . 470ot'ml IK, 21<2, 4K7, 101<.. 2xWm'. o.Mman.Cu arvont*, ttPo m6plal .........._, 4.60C ISUIGC · I!H ...........- . 1$€ KT 88. EH .......- ...... 29( $PI81C ·80WI220V ...... 3Qf
22K.47K.100K, 220K.410K, 1U ..........- ........-- 7.1o€ Ol6WXT·$oYM6o: ... 19,50( KT90 ...- ........._ t5,5&E
MONO LOG. : 47{) otvM 11(, 2K2. 4K7 IOK, :r.!K. Câble blindé Professionnel 6V60T ""- """- "' 1rt OA2 ....- ........- ..... loE Fers thermostatés
7308 ......- ............_ . 36E 082 ...._ ....,...__,,, 10€
471<,. l ooK 220'S_ ~?Olt 1M ... 8 ,110€ GAÇ 1 GOINII'n. 1 corw:l • tlln!.l, • S.31'Yn... 2.00€ 718tflll20 .........._ __ ,.. w &1 • EOw/220V ........_ nt
STERtO LINt.AIAE : 2x2K2, 2&41<7 2K10K, M2K, 2524 : MO(IeJ'N. l ccrw:t • blll'ltUI!I$ ECC: 81 f 12AT7 EH - . to€
WTK, 2x1C)(IK, bZZOK, 2Xf.101<. biM ••_ •••. 11,30( OACa GlliNim. 2((lnCI • blnc&.4S..4mm
'.... 2,60€
2.15€ ECC 82EWI:U.U7 _ ,, lo€ Support TUBE w101 • 100Wil2!JV . ill€
STÉRéO LOG. • 2li2K2, 2:wAK7 21(10K, 2x221<. 2A47K. ma : u oos,.., acon:t •bllndaQit ........... - .......... 2.20€ ECC 83.12AX7 &cwMk to€ NOVAL C. ll!llprfmé w2'01 • 200Wf22(1V , _, 10!€
0 22ITm (1)(') ... ... 4,&0(
2x100K. 2X2201<..2lo:4701< .••. ........... U,K!E. GAC 2 AESJEBU Goltam, (Pour scnclg.tfll) ........ &,sot !CC 83!HI1:U.:V - -· lM
GAC 3 - Goe:N'II, Jcond• .._b:lnu. o 4 ,8mm ... - ...... 2.4K tee 84 ._ .........._ . to< o ::Snm (2Jr> ..... .....
4,&ot:
r--:::::::---::-=S'ltotlon Weiler
GAC4 Gceham, 4 ccncl ·~o5,4mm .., _ ...... 3,00( I!Cf ~A ....- .. t•t blnôOd\cS51S(31fl •.&OE.
Convertisseur 12Y >220Y '"' "·'''"" 2534 : ~1. 4 oond ,. bln»Qe ...- ........._ ......... UK I!Cl ~............- . 1$( <:NIISSIS00!6 (41('J .... 4,GO(
2985 Magarnl.l)'pe s nôek e 4 .6mm per cefl&l .. 3,80( ECle&'IOw& .......- as€ OCTAL
EF 86 SOVTEK •.,,_ 20( Acoo~s(51(1 ..... _ 4,10(
ltv> 220V Cond. chim. haute tension SNAP El. 34 ·EH ........._ ..... 11;€
EL 84 • $0Niik _ ........ eE:
Po;.orCI (6)(') ..,60(
ACOCI!ile$~ (7J(') &,10(

...
ou 24V > 220V 1

83.00(
106,00(
1000W m$,:< .••••• 3iO,oo€
300CIW mu (VELLEMAN)
2,2p~11 r.xtal
4,7pFI.lSOV rtdal
UpF/I&$0V11idal, t ,OO€
47yF/4011V11illal
0,80€
1,&0€
2,&0(
104%tfl'lOOV ,a~~a~ . a.rsc
EL 86 ...- .........- ...... 14€

lot de 2 tubet appeif'N


3008 ·EH_,,...._ .. 1i8€
.......
"""""""
r-- =-
1o< wsa1 • 81JW!22fN ... 2TJE:

WTCf'51·Mil9n.t$tat •
wss1 • wwn.m a22(

240,00( 8560 • EH ........- ...... 5I( 51iWr22tN ... 1$&€


-···········-········· 910,00€ 100JIF13SOVSr~ ,_ 3,3K
UIOJ1Ff.400VSrop 4,50€ &t.&G C • EH ........- .... 35(
6SM1 ' EH ..........- ...... 29€
Transistors et Circuits Intégrés 100JIFI450VSI1rlp
220JtF4$0V S.._,
6,10(
4,50( &V6 ·EH _ ........- ...... Z7(
a~FI400VSI"'Ii0 UO( ..... noE:
84$ CHlN! ........-
Fers à gaz
A.0&18AN ....... ~·· S.tM MJ 115024 .....,..._ ,,,, S.00Ç 2~f~V Sr.ep .._ 7,8$(
AD826AN _,,......._ ,,,7,3$( MJ1!502S .........- ...... ~ (L 3'1•1!H ,M..,_M,., 3fE
H-'2·26'5 20,GO(' MPSA06 ......, ,,_,,,,,, ~ 330J,IFI400VSr4! .. - 7,50€ IL84 · [H .......- ...... M
47q:IF12SOV Sr~ ~ 5,35€
IFIF510 .. - ........ 1,44€ MPSA56 .........- ...... ~ 47q:IFMOOV 5Mp 14,!15€
IFIF 530 1,80( MPSA 42: , ••• 1).30(
IAF5-4Q ··-·········- - 2.30( MPSA92 ........ _ ...... o,30(
4f0r,IF14.$0VS"ffl) 15,00( Transfo. tube pour revue LED
IAF8-10 ......,. . 2,75€ NES~.AN.. 1,20( Fabricant ACEA ou HEXACOM
IJIFe53Q _ ,,,,,,,,,,_ ,, 2.30€ NE$S34AN ..,.,,~ ..... t,.soE Cond. chimique SIC SAFCO axial
lRFts-W - ............... 2.00€ Of'A44-5A & , .•• 13,00€
IAFP 1!10.-.......... - .. S.oo$ Of'Air-~......- ...... 3.SO€
IAFP240 - ........._ .. 6.006 0PA ......... - .... 22.1" Cond. de demarrage polypropy lène
lA~ 350 . S,oo€ OM 4 .........- ...... 4Mi ~ Fer a souder 220V~
u: 3S&N - ......- ..... 1,10C dP~:2'65sP ......- ... 11M0i 1~FI450V 8:1Ci81..
~P"neov
6,10(
axe ..._ ...sot
c.•.,.. ~
11j.1FJ-.l50V
-~--v ...
7i
...,
-
~ 12J.oF/450V. _ , ... 13(
1$/F/.SOV 13€
I.M317T . o,~TD.\20!.0 ......... _ 4.t0E: ~FI'*V ... M 2QJIFI4$0V __ .. 13€ J BC 14!iT ·11W .. 3>1.ooE
I.M317K - ......... ~.. 1~ TDA IMZO ..... - .... 1$,00(
lM317HVK tii.Do€ TOA 729:3 ... . uoe Co nd. chimique SPRAGUE axial ~F/4$0V ........... - lOE
8pF/450V .........._ loE
a,F/4.SCV --· .... 14€
3!5f,IFI450V - ·- 14.50€
.18C liOST • 24W ..... ,.50( •
LMS37T.- .......:':!..e.1,2S(
I.M3S$T.- .... "'';2_...
LMS75T. -.~ ...- ... 7.0&t
7,oo€
2N30ss _ ..........
2H3440 ..
#-1$401 _ ......,_......
1,10f
1,1oE
o,.soE:
llpF/440V • 012t.•45tml .... 4,90(.
10J.oll"I600Y • 02ol-32nvn. &.&0€
111pf/476V · 023l... lnn~ .. 5,60(
10J,IFo'450V ........... toE ~FIUOV .... 20€ J BC -COn • 2GW ..... 27..&0(

;oc em . 36W ..... ....c


OS 1er à cles:wôer .. 52,(10€.
--••==-"
..'
LT1628 ..- ........... .. 14.00( 2NS416 .......... t,loE
LM38MT............. _ .. 11.50€ 2N $551 - ........- ...... 0,50€ 2QpFAOOV • 023 L-SSn-m .. UOE. O.Ot11F11000V ........- .......- .2,60€
MJ l&o03 _ , ,.,...._ ,, 4,00( 2SK10$$ .........- .... IG.55'E :IOJI'.WOV • 02$ L_.2~m~ . 7,00( OJ)2:2pFIIOOOV ..._ ........... -.2,50€
MJ 15004 -· ........ 3,$0€ 4QJJF~V·026L-61fl'll"''' .. 8.50( O,lpfi'IOOOV ..... 2,75(
8QvF14$0V • 027 L-4l71M'1 .. 8,50( ~FI'IOOOY ,. , 2,10( &L2020 1er lllctrrnOreg-M 10.00(
~MOOOV .. . ... . 3.~
Coffrets GALAXY 0,41pFI1000V .... __,, ...__ MO€ Al1mentat1on à découpage
C01reœ lret tODu&t9 Vl3
Co nd. ch imique double radial 1J:I!IIF/530V .........- .......... ,_, 4,00€
tlem.em5 a$$tmblet par Ts • 5:10V COI"'Ihh
2.,2;1Fo'I30V ............ - ........ - .4,50( Compacte entree sec leur 100/230VAC
4 ,1 pff400V ...... 4,oo€
YI': taç;lôe; eYinl t'llll'ntre 32JR•3~ · 0MH-62mm ... 1..€ 1QII.IFMOOV 8,$0E W:04 • W12/ISV 1.54 • 18VI20V 1,2A. 24V iA . . 25,00(
tll'l~30t1rt> ISOJIF • 50pF • 036 H.S21n1n _ ... 154 P$$MY1 • )'4,51617-.$W12V • O.BA • a&g , _ ........
22,00(
anocl.sct, ci!Ws onproiiiO
l OOyF • 101:1$* • 036 K-88!M'I . . lK P$St<.W' • ~.5.9112fi SV • 3,6A · !1&1~ 50,00(
dakmww.Jrn nar !ŒmAal
dsSR\1,!tlsndtd]alv Fon:Je~t
Condensateur mica argenté 500Y PS$MV5 • 12J15fiS.'10!22124V . "2,3A • Ii7ll29x74 •
50,00(
COUY&!de M 16ied'tlci&f 10fi!Yiet)\16e
PS:St\t'V7 • SV a 24V • 4,3. 15A · ~ .......... 46,00(
rooit OtnlnSIMJ.,.. cm • l.xHd~o( PSS1212 • UV · UA ~If. alm:2,1mmt ... 111.00(
CHIMIQUE TYPE C039, DE YlSO • IISII&fte.+t9!201'22/2o1VUA à 3,!A416g .. 58,00(
GX143 12.~1C7.3 31,00€ GXttT t2,4Xotolt1 44.00€

~~SSMVI~;: ~.
GX147 12,41(4k17 . 37,50€
GX2U 23W17. 44,00€ GX2S7 23ll"ll17 SO,OO(
N IPPON CHEMICON
CX243 23Jt~ ··- 4$,00( CX2a 231<41123 A;,OO( 47~F 500V • OSl LB8rntn ....._ .. 2K
OX248 231(4~. 44,00€ OX288 ~4JC28 55.oot 1000J,oFfiJ(fV· 05ll105mm _" H(
OX$4 7 33JC.oV17 . $1,00( OX3$7 $3ll4~17 - Si.oot 1~F 4$011 • 051l105tll"' _ .. 35( Ad a tateur XLR!Jack!Cinchlsvidéo ~~V4
0)($43 33>:'123 . .fii,OO( OX383 $3li41C23 ee.,oot 2200JIF .t50V • 063 L10$Mt'!\ 4$( XLR 3bt <> XLR l br XLR 3br <> ClftCh
GX$48 33~ .... 52,00€ GX388 33li4JC28 _ 68.,00f. tgm <> ~ ............. 4,50(
220()JIF 450V • 051ltA2mtft .. , SO( m~li o cnçr. m~le
470CJr.IF 1oov • œs LSO!'I'Itn ·-· u € mAle <>mâle.... • 4,50€ AIII!Witlon 1oon30V • 7aW • 1 _ . • t.IYrée - 8
t(lm. o Clnctl tern ...
Auto-transfo. 220/11 OV IOQ()OpF tOOV • 0S1l80mm , _ 2o€ m.:\111 <> Ch:h lem.
ncbH dlltlironiH. pour ordiiVI. portlble, 6cnn piiL
F:Qutpe «M• 230V ctun cotOOn ...:t.-.w IQngu-.. 1,3Qm 2200q:IF 6'111 • OS1 LSTmm .... _ 25€ lem. <> C t!'Ktl MOOELO I 7!1 • 70'11·~V •7,'JAY5V• ~
47000f,IF 25V • 0JS UOmm ......_ 23€ 7MV ·6.5A.IBV .eAI!IY ..s,.aAilOV <6;JA/
<li\..C\Ifle llctle normatse. I B amp. 2 pOle'"' lemt etctMI
47000/.IF 4l1V • 000 L!Omm ......_ 28€ UV •5Afi2V -II,IA/13'1/ ·4,WI4V ·4,2N '
11SV d\1'1 c.o;IG ameriC;i.tlO IOCCYilnl 2 khiS çta!GS *
III!N. Fanntallon lrllllÇII!W. [=:J 1 ~' 1GV · 051 UOmm """ 23( XLR 3br <>JACk &,3Smm I~V 4 .9A'I6V .J,SN11V•3.5AII6V • -
m;'llc o ITibt= mcno. 5,00( Srielfo o Cii'ICI\ 3,3At19V ~.'I.N2W .j,IA/21V .:J,ONW/
A~A.Q,$1(S.'A .. lmn. o m.t.kl mono e.oo€ ~lee>*"' ..... 5,110( ·2,9A/23V ·2..9A'2'V • 'Tt.oot:
ATM'6:30/630VA.14,61(g/A , mAle o lem. mor10 • 6,50€ 1$'1'1. <> lel!'t 5,110(
ATNP100011 OOOVAf6..7Kg!B 12Sp)E
ATM"I50Qfi $0QVAJ9Kgi'B ..... t4$p)E
11111\. o l.em mono 6,SO€ ~- c> (€ft'~ 5,110€ Sonomètre digital
lum. o mOio s16rôo s.~
~Ml,~ 199,.00( lem. o lem 'léleo 7,(10( J.-ck 6,35<> J Kfl &.,35 33 2055 Allic:noec d;gill:ll3 mmrea,
mâle o mM& ~6o t.OO( Mm o Mm ... ... ... 4,50( ...,.,. 21 pl, , da ·:10 à •lM dB, mi-
moyeme !nt6gt6e, incko~
•en denou!l, au œnus niYt!IU• .
Jllck 3,5 o J_,t 3,5 cou~t~e A« c.séleceiOn t'l'IOde de fé-
lom <> tom ....- ......... 4€
~
""'!! -~~·.;. " - ""'· ......
. k.- v-~ !i:1 Fic h es N e u t rïk ( p n x unl<atre TTC)
...._... ~ • •. • ~

....._...
JEtck e.35'1"1m Mo-no 4,30C
$1trto 5,00(

·~
Aci'IC'Eihcf:Ccn'RJ45.
cnasdssôrioO 10,50€

ExpCdtbon mini 15€ de m:~teocl. • T.anfs po:;l:lux . G.SOt Cf'/Voi recomm.:mde tJ • 1 pou r rt.'9IOfl p;Hl tloeone, J • 2 prov1 n ct:) • 2f: pa1 Obfe<ls k1U1ds •colfrets metal. transfo etc )
CRBT 6 00( en plvs Pi!l@ftlenl par chGqlle ou C<~rte bi.eurJ
ANALYSEUR multimètre sur le calibre 2000 mV, 1 mV
représentant 0,1 %.

DE DISTORSION HARMONIQUE DESCRIPTION


OU MONTAGE
Ce montage comporte en fait trois sous-
ensembles distincts :
- le générateur sinusoïdal fournissant les
fréquences de 1210 Hz, 2 210 Hz,
3210Hz ... jusqu'à 8210Hz et construrt
autour du PIC 16F84 (IC1), des deux cir-
cuits logiques C04511 et 74HCT541 (IC3
et IC4) et des quatre amplificateurs opé·
rationnels d'un TL074 (IC2). L'ensemble
comprenant les transistors Tl à T3
appar1oent aussi à ce générateur.
• la section comportant le mélangeur
ICSC, le détecteur consti tué par la simple
diode 01, les trois filtres accordés sur
210Hz : IC6, IC7B et IC7A. Enfin, le
détecteur de crête IC5 A.
- Le générateur de signal sinusoïdal
.. 1 kHz • à faible distorsion construit
autour des compteurs C04040 et
CD4060 IC8 et IC9 et du quadruple
Cet appareil permet d'évaluer le taux des harmoniques 2 à 8 amplificateur opérationnel TL074 (IC10).
présents dans un signal de fréquence 1 kHz, Il est ainsi pos-
sible de détecter la présence d 'un harmonique ayant un FONCTIONNEMENT
OU MONTAGE
taux aussi bas gue 0.03 %.
e montage ne requiert pour tude constante très supérieure à celle du Pour générer des fréquences stables,
fonctoonner qu·un simple signal d'entrée. Par exemple, dans le cas disponibles sans préréglage, on utitise un
multimètre possédant un de l'harmonique 3 de fréquence 3000Hz, PIC 16F84 cadencé à 17,734475 MHz
calibre 2000 mV. Il compor- on générera une fréquence de 3 21 0 Hz. (figure 1). Son programme consiste en
te un générateur de signal sinusoTdal de On mélange alors ces deux signaux afin une série de boucles de différentes
fréquence 1 kHz dont la distorsion par d'obtenir, parmi d'autres, un signal dont durées selon l'harmonique ou la fonda-
harmoniques est inférieure à 0,05 %, ce la fréquence sera égale à la différence mentale qui a été sélectionné par l'inter-
qui permettra de tester des amplifica- des fréquences des deux signaux d 'en- médiaire du poussoir POl rehé à RAO.
teurs ou boen leurs composants séparés, trée, en l'occurrence 210 Hz et dont Les lignes RA 1 à RA4 commandent le
par exemple des tubes. l'amplitude sera égale à celle du signal décodeur pour afficheur sept segments
d'entrée ayant l'amplitude la plus faible, IC3 qui sert à Indiquer le rang de l'har-
PRINCIPE en l'occurence celle de l'harmonique monique dont le taux est mesuré à cet
DE FONCTIONNEMENT présent dans le signal1 kHz à évaluer. instant (2 à 8 sur l'afficheur AFF1 pour les
Un détecteur à diOde permet d'extraire harmoniques et 1 pour la fondamentale.)
Pour mesurer le taux d un harmonique cette fréquence de 21 o Hz qui est alors Chaque sortie du port B , RBO à RB7, est
d 'un signal de fréquence 1 kHz injecté en osolée et amplifiée par une série de filtres destinée è la génération d 'une fréquence
entrée du montage, on génère une ten- sélectofs centrés sur 210Hz . particulière, 1210Hz pour RBO, 221 0Hz
sion sinusoïdale de fréquence égale à Enfin, un détecteur crête mémorise l'am- pour RB1 et ainsi de suite. Le circuit IC4
celle de cet harmonique, augmentée plitude du signal présent en sortie de sert d 'étage • tampon de puissance •
d 'un décalage fixe de 210 Hz et d 'ampli· foltre, qui peut ei\SUite être lue par tout mais également à bien conformer les

16
TESTEZ VOS AMPLIFICATEURS

R2 R3 C1
IC4
R4 C2 R1 +SV
RS R6

+SV
C10

· ~ R17

-= =z --
--- IC3
ca U 11
i55!iii! ··= l!;•
~
iU
"~
~ 1
IC1
~
li -
PICU FU ~
R24
i" "
Ytu ft
td tna•n !i
0
HR18

R27 R9S '


+SV
R28 +1 R31
~
~
X1
C60 I 0:
C13

BC.SU
R34

T3

8CSU

Figure 1

niveaux haut et bas du signal carré de IC2D. Cela vient du fait que les deux quent au départ dans un état saturé.
sortie au 5 V et 0 V de l'alimentation. demi périodes du signal carré ne sont Afin d 'obtenir un signal dont la forme
C'est la raison pour laquelle on a choisi jamais de durées rigoureusement iden- s'approche relativement d'une sinusoïde,
un circuit HCT. Ses sorties 00 à 07 atta- tiques. Une demi-période charge donc on utilise un conformateur à transistors
quent l'intégrateur construit autour de plus le condensateur C9 que l'autre ne le construit autour de T1 à T3. Sa structure
IC2A afin d 'obtenir en sortie un signal tri- décharge, menant rapidement l'amplifi- est en fait celle d'un amplificateur diffé-
angulaire. Les condensateurs Cl à CS ne cateur opérationnel à saturation. Pour rentiel. Sans entrer dans des détails
servent qu'à bloquer la composante éviter cela, on charge le condensateur théoriques, il suffit de dire que la source
continue lorsque la sortie correspondan- ClO au niveau d'une tension moyenne de courant bâtie autour de T3 crée une
te est inactive, car, par principe, une présente en sortie de IC2C par l'intermé- limitation du courant crête pour les deux
seule sortie est active à la fois. Les diaire de l'amplificateur IC2D monté en alternances, ce qui arrondit les sommets
valeurs des résistances R2 à R16 ont été inverseur. Toute dérive de ce niveau de du triangle de façon symétrique. Cela
choisies pour que, quelle que soit la fré- " tension moyenne .. apparait inversée au n' est cependant valable que pour une
quence de la série 1210, 2210... 8210Hz niveau de Cl 0 et donc également à l'en- amplitude donnée du signal triangulaire,
émise par le PIC, le signal triangulaire trée non inverseuse de l'amplificateur ici 220 mV. En dessous, on retrouvera en
disponible en sortie de IC2A ait la même IC2C à laquelle est connecté Cl 0, com- sortie le signal triangulaire d'entrée, alors
amplitude d'environ 220 mV. (440 mV pensant alors la dérive. Le signal triangu- qu'au dessus l'écrêtage deviendra franc.
crête à crête.) laire est filtré par la cellule R25/C 10 et Ce sera alors un signal carré que l'on
L'obtention d'un signal triangulaire à par- n'apparaît pas à ce niveau. obtiendra.
tir d'un signal carré demande un circuit La résistance R26 aide juste à éviter que, Les amplificateurs opérationnels IC2A et
annexe de stabilisation réalisé aU1our de dans certains cas, IC2C et 0 ne se bio- IC2B servent uniquement d'étages tam-

17
R40 C15 C17 RV3
Pl R31 R42
cu R47

Et!
h tth tlfta l 01 •
RU
1C7 8
R41

C14 R37 R3t R41 R44


C23 C25
• +

htl1t • • •Vt ~ ~
g4drmu tinut•••
R53 ~ ""RU ~ "" R57
Y 2t-2_.....,.,R,.,3\II&....-' RIO

81 02
RU

R41
Clt
'
....
~o~t-om
111III11U11
Figure 2

pons afin de ne pas perturber l 'Intégra- sinusoïdal présent en sortie du généra- plus élévée en sortie des filtres (de l '()(dre
teur et le conformateur. Le signal sinusoï- teur de fréquences décrit précédemment de 3 ,3 V maximum) et de la ramener
dal de sortie comporte quelques harmo- est au motns de 2 V, alors que la modu- ensuite au volt par le biais de l'amplifica-
niques, mais leur effet reste négligeable à lation nécessaire pour obtenir le fonc- teur opérationneiiCSD qui les suit.
ce niveau. tionnement optimal du montage est lar- En effet, les filtres générant un certain
Le signal provenant de ce générateur de gement Inférieure au volt. bruit de fond un peu inférieur au m illivolt
fréquences est alors dirigé vers l'entrée Le signal ainsi détecté passe par une du fait des bruits de l'alimentation et
du mélangeur par l'intermédiaire de C22 série de trois filtres classiques trés sélec- d'Interactions réciproques ent re les
et R36 (f igure 2). tifs, chaque élément ayant un gain d'en- filtres. Il faut donc que le niveau de sortie
Le mélangeur est un simple amplificateur viron cinq à sa fréquence d 'accord . Cette de IC7A soit très nettement supérieur au
opénltionnet OCSC) monté en addition- fréquence est a,ustable par l'intermédiai- bruit pour maintenir une large plage de
neur. Il reçoit, en plus du signal précé- re de AV1 , AV2 et AV3. mesures de 0,03 % (ou moins) à 100 %
dent, le signal à tester de 1 kHz dont Pour une fréquence d 'accord donnée, la de taux d 'harmoniques 2 à 8 mesurables.
l'amplification est réglable par les poten- faible valeur de l' ensemble A41/RV1 L'ajustable AV4, relié également à l'en-
tiomètres P1 et P2 (pour le réglage fin) (pour le premier filtre, par exemple), trée de ICSD, sert pour sa part à régler le
afin de réaliser l'étalonnage de l'appareil, associée à la forte valeur de C15/C16, zéro en l 'absence de signal.
comme nous le verrons dans la rubrique permet une très bonne sélectivité, un Le signal filtré parvient ensuite à l'ampli-
• Utilisation du montage •. glissement de quelques hertz étant suffi- ficateur ICSA monté en diode sans seuil,
On obtient en sortie du mélangeur la fré- sant pour que le filtre ne transmette plus suivi du condensateur C21 , afin d'obtenir
quence de 210 Hz recherch6e qui, étant rien. On voit donc l 'intérêt d 'un généra- un détecteur de crête. La résistance R52
une modulation, doit être détectée avant teur de fréquences stable et la néceSSité crée un très faible courant de décharge,
d ·être injectée dans la chaine de filtres de l 'utilisation du PIC. s.non C21 ne se déchargerait qu'avec
accordés pour l 'extraire des autres Bien réglé, l'ensemble des trois filtres une extrème lenteur entre deux mesures.
signaux. successifs a un gain voisin de 125. Enfin, l'amplificateur ICSB est utilisé en
C 'est la d iode 01 qui effectue la détec- Cependant, afin d 'optimiser le rapport adaptateur d 'impédance pour la sortie
tion en ne conservant que les amplitudes signal/bruit, dans la mesure où le niveau vers le multimèt re.
positives disponibles en sortie du mélan- de sortie vers le multimètre est fixé par Il faut noter que le cordon négatif du mul-
geur. Le seuil de la diode est sans consé- l 'équivalence 1000 mV égale 100 %, Il timètre ne sera pas relié à la masse du
quence puisque l'amplitude du signal est plus intéressant d'avoir une tension montage, mais au point commun des

18
-~------------------------------------------------------------------------

TESTEZ VOS AMPLIFICATEURS

IC9

RU C3t

R66 R69 C33

R62 Rl 2

1 Rl 4
RU R65 ICI OA C36
TU14
C32 RIO
• Rl3
'
~R68 • RIS

~
' '
+UY
C36
Rit !CIO 8
•UV

RSS
RU C4t cu
.. ..
CLK Il
RYS
RSO R77
INU.R IIPOL l
Sortit tltu!I
t ltlllflflll l
S3

ICS
......
Il
Il

R83
T4
IU U

.......
If RSt

RIS Rl9

Qll ~R82 C39

•UV
Figure 3

résistances R92 et R93, dont le potentiel L'amplificateur IC1 OA monté en filtre en adoptée par la distorsion par harmo-
est noté • + V2 ,. sur le schéma. génère environ 2 %. Celui généré par nique 2 dans le signal principal. Le pas-
La dernière partie du montage (figure 3) IC10D est considérablement atténué en sage du signal de 2 kHz par le transistor
est constituée par le générateur 1 kHz. passant par le filtre IC 1OA. Pour le sup- T4, monté en simple inverseur, est sous
Pour obtenir une fréquence stable et cer- primer simplement, on utilise un signal le contrôle de l'interrupteur K1 . Lequel
taine de 1 kHz, obligatoire du fait de de fréquence 2 kHz issu du même quartz permet ainsi de sélectionner aussi bien
l'étroitesse de la bande passante des que le signal principal, le bu1 étant que des avances que des retards de phases.
filtres et de la pré-programmation des l'harmonique 2 présent en sortie de Par un réglage fin de RVB (intensité du
fréquences générées par le PIC, il est IC10A et ce s ignal 2 kHz se soustraient signal de 2 kHz injecté) et de RV7, qui
préférable d'utiliser un quartz 4,096 MHz, exactement. La sortie 2 kHz n'étant, change l'intensité mais aussi la phase de
associé à un diviseur CD 4060 (IC9). On hélas, pas d isponible sur le 4060, Il faut ce signal en sortie de ce filtre IC1OC, on
obtient ainsi un signal rectangulaire de utiliser un autre diviseur de fréquence parvient à faire passer en dessous de
1 kHz qui, traversant deux filtres centrés ICB. Ce signal de fréquence 2 kHz est fil- 0,05 % le taux d'harmonique 2 dans le
sur 1 kHz (identiques en structure à ceux tré par IClOC accordé sur 2000 Hz, tou- signal sinusoïdal présent en sortie de
de la chaîne de filtrage 21 0 Hz précéden- jours pour diminuer significativement le IC l OB.
te et bâtis autour de IC1OD et IC1 OA), taux d'harmoniques. Il eSl ensuite addi-
donne un signal sinusoldal avec un taux tionné avec le signal principal quasi- L'ALIMENTATION
d 'harmoniques 3 à 8 négligeable. Ceci, slnuso1dal de 1 kHz au niveau de l'ampli-
même si le signal rectangulaire d'origine ficateur IC1 OB, par l'intermédiaire du Le montage a été conçu pour être ali-
ne comporte pas d 'harmonique 2, dans condensateur C37. Il réalise, de plus, menté sous une tension de 15 V, si pos-
la mesure où l'on ne consomme qu'un une dérivation afin d'obtenir un déphasa- sible correctement stabilisée, de façon à
courant négligeable sur la sortie du 4060. ge rendu nécessaire du fait de la phase minimiser le niveau des bruits parasites

19
ANALYSEUR DE DISTORSION HARMONIQUE

.... RU Rl7
•tZY

R88 R!2
.... sn • R89
'"
R90 C56 • C57 C58 , CU

C4S C47 •VI

~ C49 C48 R91 RU

REGI REG2

C51 C52
C5S1--

Figure 4

Figure 6

20
TESTEZ VOS AMPLIFICATEURS
(figure 4). Un dernier filtrage, réalisé par
NOMENCLATURE DES COMPOSANTS R86/C46, R87/C4 7 et Rg4/C55 reste
cependant nécessaire, la fréquence
• Rblstancea C27, C28: 39 pF d'accord des filtres de 210Hz demeurant
C30. C31 . C33. C34 : 22 nF
R1 , R17. R77. R95, R97,R99: 4,7 kO C36:1nF proche de l 'harmonique 2 du signal de
R2 , RS : 33 kO C38: 22 ~F fréquence 100 Hz présent en sortie des
R3, R34, R76, R79 : 1 kO C40, C41 : 15 nF
C42, C62 : 47nF ponts de diodes des alimentations sec-
R4, R39 : 39 kO
R6, R16: 12 kO C44, C64 : 1 ~F MKT teur.
R7: 47 kD C46 : 220 ~F/25 V Le courant consommé par le montage
AS, R12 : 6,8 kO C47, CSS : 1000 ~F/25 V
R9, R87, R68, R71, R73, R81, R82: 56 k!l C48. C49. C53, C57, C56, C59: 100 ~F/25 v reste nettement en dessous des 500 mA.
RIO. R25. R36, R38. R40, R43, R46, R49, C52. C54 : 100 nF céramiques Le fichter servant à programmer le PIC
R64, R69, R84 : 10 kO mullicoucllea
R11 : 82k0 s 'appelle • analyse.hex • , le code source
R13, R42. R45. R48. R66, R72, R80 : 100 kD
R14 : 27 kD
. s """'' • analyse.dat • à lire avec EOIT.com. Lors
de la programmation d u PIC, il faut 1nva·
R15. R85 : 220 kQ D1, 02 : IN4148
R18, R19, R20. R21, R22, R23, R24: 470 Q IC1: PIC16F64 • 20MHZ lider tous les fu sibles (excepté PWRT) et
R26, R61 2,2 MO IC2, IC5, IC10 : Tl.074 choisir l 'horloge HS.
R27, R28,R53,R54,R55,R56, R57, R58, IC3: CD 4511
R59, R60, R62. R74, R92, R93 : 22 kQ IC4 : 74HCT541 (pas en LS)
R29, R30, R33 : 1,5 k!l IC6: Tl.071 RÉALISATION
R31, R32, R41, R44, R47, R96: 33 0 IC7: TL072
R35 : 3,3 kO ICB: CD 4040
R37, R78 : 2,2 kD IC9 : CD 4060 M is à part le PIC 20 MHz, tous les com-
R50: 2,7 kO REG1, REG2 : 78051T0220 posants sont très classiques, on aura
R51 : 3,9 MO Tl, T2, T3. T4 : BC547
R52 : 10 MO pourtant Intérêt à prendre pour C9 un
R63 : 680 0 • Potentiomètre condensateur de précision (exemple :
R65, R70 : 330 0
R75 : 8.2 kQ P1 : 10 kO linéaire 1 % styroflex) et utiliser des ajustables
R83 : 220 0 P2 : 4 70 kO hnéalre ou Log de type Cermet dont le réglage est un
R86 : 27 Q peu p lus précis (ols dérivent moins dans
R87. 75 Q • R •• ., ~tables
R68, R89, R90, R91 : 3,9 kD le temps).
R94 : 120 Q RVI, RV2. RV3 · 47 Q Le circUit imprimé ne comporte que des
R98 : 1 MO RV4 IOkO
RVS, RV6 : 470 0 p•stes assez larges et espacées pour le
• Cond- <1 ot• urs RV7 : 2200 rendre plus facile à réaliser. Il y a cepen·
RV8 :1 kQ
dant beaucoup de composants et donc
C1 ,C2 : 220nF
C3. C4 : 150nF • 01vera beaucoup de soudures, ce qui accroit le
cs. ce. cs:
C7, 100nF risque de pannes par mauvaises sou-
C9,C37 : 1OnF Xl : Quartz - 17 734 4 75 MHz
CIO, C32, C35, C39, C43, CSO, C51 , C56, X2 : Quartz • 4 096MHz dures ou bien microcoupures.
C61, C63: 47 ~F/25 V AFF1 : afficheur à cathode commune TORS Pour améliorer la qualité du réglage du
Cl1, C45, C60 : 1 ~F/65 V 5160
C12. C13: 27 pF K1 : interrupteur bipolaire pour Ci zéro (voir cl-après), il est préférable de ne
C14, C21, C22, C29: 470 nF 2 embase& RCA femmelle à souder pas souder tout de suite le condensateur
C15, C16, C17, C18, C19, C20: 330 nF 2 bomtars 2 plots C44, mais uniquement une fois ce régla·
C23, C26 : 470 ~F/16 V 1 poussoir
C24. C25 : 1000 ~F/16 V Supports ge effectué. Ce n'est toutefois pas une
obl•gation. Il faudra cependant que ce
Un AOp pour deu• filtres tres sélectifs l'alftcheur ..t Ici positionné verticalement
condensateur C44 soit soudé pour effec·
tuer tous les autres réglages.

RÉGLAGES

Le montage comporte un certain nombre


de réglages à effect uer dans un ordre
précis.
Avant de commencer, il faut connecter le
multimètre au montage par l'intennédiai·
re du bernier 81 et sélec1ionner le calibre

21
0

r. 0

uuun

-
• •
,
Figure 5

2000 mv. Il lavt alors positionner tous les pour l'instant. ce qui compte est de 1 kHz. Ce réglage est également définitif.
ajustables et potentiomètres du montage rechercher les réglages donnant le gain La dernière étape cons• ste à minimiser la
à leur point milieu. Laisser au départ l'en- maximum. Si au cours du réglage d'un taux d'harmonique 2 présent dans la
trée Et du montage libre. On pevt alors ajustable la valeur lue dépasse t 000, Il source t kHz.
mettre le montage sous tension. faudra obligatoirement agir sur Pt et P2 Le montage mesurant toujours la fonda-
On règle, en prem1er lieu, le zéro par l'in- (qui sont des potentiomètres de volume mentale (chiffre t sur l'afficheur), agir sur
temnédiaire de I'Qjustable RV4. Il faudra non destinés au réglage définitif du mon- Pt et P2 pour obtenir la valeur tOOO mV
recourir au cal1bre 200 mV du multimètre tage) pour la ramener à une valeur ~nié­ SIUr le multimètre (998 ou t 002 sont tovt
pour l'ajuster finement. neure (par exemple 600 ou 700) et pour- à fart acceptables). Une fois cela fait, ne
Une lois cela fait, Il faut de nouveau suivre alors la recherche du maximum en plus toucher à Pt ni à P2. Actionner alors
reprendre le calibre 2 000 mV et ensUite reprenant le réglage de l'ajustable. le poussoir POt pour sélectionner l'har-
brancher la sortie du générateur du Régler très lentement RVt pour obtenir monique 2 (chiffre 2 sur l'afficheur). Une
signal t kHz directement dans l'entrée un maximum. Une fols cela fait, agir de valeur proche de 22 mV doit apparaître
E1 qui reçoit le Signal à tester. même sur RV2 pu1s sur RV3. La chaine sur le muttimètre. Sélectionner la position
Sélectionner, grâce au poussoir POt , la de filtrage 2t 0 Hz est alors déf.nitivement de K1 qui donne la valeur la plus féllble.
fréquence fondament ale qui correspond réglée. Agir sur RVB pour obtenir un minimum. Il
au chiffre t sur l'afficheur AFF1. Il faut La seconde étape consiste à agir sur pevt être à peine perceptible. En cas de
alors agir sur les potentiomètres Pt et P2 RVS, puis RV6 pour obtenir à nouveau un doute, intervertir K1. Agir ensuite sur RV7
de façon à lire une valeur comprise entre maximum. Ces deux ajuslables détermi- pour rechercher un nouveau minimum,
t 00 et 400 sur le multimètre. nent en lait l'efficacité de la chaîne de fil- puis reprendre le réglage de RVB, de RV7
La valeur lue n' a aucune importance trage t 000 Hz du générateur sinusoidal et ainsi de suite. jusqu'à l'effondrement

22
-,--------------------------------------------------------------~

TESTEZ VOS AMPLIFICATEURS

de la valeur lue (en dessous de 1 mV). Il feraient à vide et seraient trés flatteuses. cités diVerses à charger utilisées dans le
faut alors choisir le calibre 200 mV du Mettre le multimètre sur le calibre montage. Cela peut prendre plusieurs
multimètre afin de terminer le réglage de 2 OOOmV. Appuyer sur le poussoir P01 secondes. La valeur peut trés bien dimi-
RV7 et RVS pour passer en dessous de pour sélectionner la fondamentale (1 sur nuer jusqu'à s'annuler, puis remonter
0,5 mV, oe qui correspondra bien à moins l'afficheur AFF1), puis régler P1 et P2 brusquement avant d'atteindre sa valeur
de 0,05 % d'harmonique 2. Ce réglage (réglage fin) de façon à lire la valeur définitive (surtout avec la fondamentale
est normalement définitif. Appuyer sur le 1 000 mV sur le multimètre. Cela corres- et les harmoniques de rang faible). Si la
poussoir P01 pour passer d'harmonique pond à 100 % (étalonnage), 1 mV équivaut valeur lue se situe en dessous de 20 mV,
en harmonique en laissant la mesure se alors à 0, 1 % d 'harmonique. Cette étape il peut être intéressant de passer sur le
stabiliser plusieurs secondes, pour véri- est obligatoire avant chaque tesl calibre 200 mV pour avoir plus de préci-
fier qu' ils ont bien tous des taux infé- Il ne faut plus toucher à P1 ou P2, ni au sion. Avec ce calibre, une valeur indi-
neurs à 0,05% (0,5 mV donc) et particu- bouton du volume de l'amplificateur, quée par le multimètre de 2t ,5 mV, alors
lièrement les harmoniques 6 et 3 (en cas sinon toutes les autres mesures seront que AFF1 indique 5 par exemple, corres-
de valeur élevée de ce dernier, changer le faussées. On remarquera qu'il existe de pondra à un taux d 'harmonique 5 de
TL074/IC10 par un autre). nombreuses combinaisons de réglages 2,15 % environ.
posstbles entre le potentiomètre de l'am- Il est prudent, si l'appareil n' a pas servi
UTILISATION plificateur et les potentiomètres P1/P2 depuis quelque temps, de vérifier le
pour obtenir 1000 mV sur le multimètre, réglage du générateur 1 kHz. Injecter
Pour tester un amplificateur, il faut injec- ce qui permet de tester l'amplificateur comme décrit ci-dessus le signal en sor-
ter le signal 1 kHz à son entrée et relier la sous différentes puissances. tie du générateur directement à l 'entrée
sortie de celui-ci à l'entrée E1 du mélan- Appuyer alors sur le poussoir P01 pour dG l'analyseur. On pourra alors constater,
geur. Ne pas oublier de connecter la passer d'harmoni que en harmonique en effectuant la mesure harmonique par
charge nominale en sortie de l'amplifica- dont le rang s 'affiche sur AFF1. Il faut harmonique, après étalonnage à 100 %
teur (une résistance de puissance de attendre que la valeur indiquée par le de la fondamentale, si le générateur s'est
8 0 , par exemple) sinon les mesures se multimètre se stabilise du fait des capa- déréglé ou non.

FICHIER SERVANT À PROGRAMMER LE PIC


H1t

ltOVlk Oxll ; .:.:üualisatton


...' .
"'l'
MCMU OxOl
NOVLII OxOC
;pa$sage en page •Ç~il• 1 ""
""
<'<l'
MQVNf' OxOB nep l)utq·J' ,o.t ants
KOVUI Oxlt be;! OJ106, 0
HOVWr OxOl ;option movlw Ox•G t221
MQVLM OXOl rr10vwt Ox20
M~r OxOS ; trUA bo\1Clel2 : nop
HOVLW OxOO nop
110YWF Olt06 ;tr:.:~3 nop
HOVLif Ox:t J~etc~r en paqe ~Çmolr~ 0 nep
MO'\IWP Ox03 ;et fir ~ "1r.1t1d1Ut10ft nep
ct•~rsz C.112 .l
c.holx: C"&ll t;')t'~ll'll QCtO llctael•L
uu !'l..f.raon12 btf•• cxo~. Jpo~•sQt~ 1

-
•li b.to t:WOCI ~)
e•u
c•ll
h.aaiM)I'U."
M~l'!t
=•
a oto for4M10 1 •laot~ oa te.:=--~e .:.:. Z•liJ.;:f.s e:1. •o-o~•
call h.aMIIOnl' ~•lv a"O
.:an r..srx~n:.l aovwt xO) • .am. 1. chi!!:e : s_: t•affi:b4~r

!ond.aill11
cal!
9Ct.IJ

HYI., ta02
r.ar.ten:.l
e!-,ou:

:a!!iehe le 1 aur l'lttlCh.Ur bo"e;.en:


~•Il
t-st

.,.
JIOVht
•owwr
•ftt ~•boftd
C.O,.l
.lllf.t.
•20
....
" vo~r D•05 chiff~
e•ll •nlirebo:.i uec!u. Cok20, 1
l·•C Oa06, 0 voto bO\I 1~..u
aovlw Cae4 ;228 r.op J 1c1 1001 ts
ftOVWf Oa-?0 bct 0•~6.1
bouc.l.el11 nop
oop
nop
,
'
.... ooucle22 : ...
movlw 0Jill
movw: OxlO
0.C(U Ox2Ç, 1
(pto bouc:: le22
1241

dtc!at. OaZO.l nop

23
--------------------------------------------------------------~~

ANALYSEUR DE DISTORSION HARMONIQUE

JIOP movvf Ox20


:'!Op boucle 51 : docfs: Ox20,1
behs Ox05, 0 IPO\IUOir- l got.o bou~le6l
retlltn ;change d'ha~onl~ue nop ; ici 357b
nop bef 0"06, s
nop h.OVlw 0"74 ;116
90eo h•rn~~ilO;einon on re~nçe ;ici 2•1003 ts llôV'Iff 0"20
boucle62: ct~eht Ox20, l
barl'lll:)!liJ: movlw Oxl2 goto bouelc62
oovwf Ox05 ;chiffre l ~ur l 'affic heur nop
cali nntirebond
bsf
r..ovlw Oxo5
Ox06,2
btfu Ox05, 0
roturn
nop
;pouasolt: 1
;cbanqe d'harmonique ,
a:.o~Nt Ox20 nop
(lectsz ex20,1 90to haroonl60;~inon e~
qoto boucle3l
ocp ici 690!s novlw Oxla
bef Ox06,2 novw! Ox05 ;chiffre 1 sur l ' affiçhe\lr •
aovlw Ox•3 ;22? call ant.1 rebond
lnOVWf Ox20 h,u~oni 70 : bsf Ox06.6
bou<: le J2: detcfu Ox20. 1 aovlw OX65 ; 101
qoto bo\lcle32 ~0\TW( Ox20
nep decru oxzo,l
oep 90to bouéle71
bth<S OxOS, 0 ;pous:soir 1 nop
;chen9e d'hcr"cnlq~c nop ; ic:i 307t:;
nop bef Ox.06, 6
nop movlw Ox64 ;100
~oto h~rmon130t$lnon on t~co~enoe; lei 6902s~69lt~ II'IOVW! O.xlO
bouc:i~72: decfs:r. Ox20, 1
harmoni4: movlw Ox08 go:o bo\l~l(l; 72
movwt OxO$ ; Chiffr:i!' 4 tiUt 1'4f!ic:':teur btf'' OxCS,O tpo~3301r 1
eall a.nli:.ebond r~~u~n :c:h~nge 4'h~reQn1~~
hart110ni40: bsf Ox06, 3 'op
ln:)\' hr
Oxae ,114 nop
mowf Ox20 çoco harmonliO:sLr.on on ~eott~nc~:ici 307+308!s
bouc leU : decf,:~: Ox20,l
90t.0 bouc:l$41 hHMOI'I18 : IIIOvl"' Ox04 ;l~ V~leur 4$$0Ci~e ~U C~iffre 8
nop ~r.ovwf OxO~
nop 1 ici S26b caU o'lr.tirebond
boC OX06, 3 harmon.t.8D: bsf Ox06, 7
movlw Oud. ::73 novlw Ox59 ; 99
trto.v,.f Ox20 lt~wwf OxZ(l
boucle~2 : deefs:r: Ox20, 1 boucle81 : d4C($; Ox20. 1
90t.0 boucle42 çoco boueie81
btb~ OxOS, 0 Jpo'!l:uctr 1 nop : ici 270b
r-eturn 1 ch~ng• d 'h•r.oniq~• be! c-K06, 7
nop novlw OxS7 ;87
nop novwf Ox20
goto harmoni40:binon o~ r~e~~ne~ ; ici S26+527t~ boucle82: d«:h: Ox21>, 1
goto bouc le82
harMnLS : oov:w OxOa nop
fYIOvw! Ox05 :cniffre 5 ~ur l'•ffichaur btfs1 OxOS,O ;pOUitoir l
c4.l: .s:ttirebond return ; cMttQ'~ d' MCfi'IOnique
harAOnLSO : bsf Ox06,4 n.,.
BOVl~ Ox8d ;141 nep
IIOVWf 0x20 çoto har~nr.i80;s1non o~ recâ1~nee
de~fn Ox20, 1
QOtO boocl~Sl ;Lei 425!! antltebond: novlw (lxff
bef Ox06,4 novwf Ox20
!"'Ovlw Ox8b attente: 11ovlw Oxtt
noV'Iff Ox20 btfu (lxO$. 0 ;&1 cette entree re~&$e 0 l'Çt~t b~&
boue le 52: deé(!'}:t Cx20, 1 I'IO""''f (lx20 ;c'e&~ un rebond;on proionqe l ' ~ttent~
goto bouclo52 nep
nop nop
btt;; Ox0$.0 ;poueaolt l nop
ret\lrn ;~hat'IQ@' Cl ' harmonique nop
nop r.op
nop nop
goto he~,iSO;sincn on recomnenee:ici 425+426ts nop
r.op
hamoni6: :novlw Od8 •op
novwf OxOS ;cht!~rc 6 ~ur l'.:a :t içho~r dec:Cn Cx20,l
call antircbond 90to attente
h.:armont60: b; f Ox~6 . !i r~tu:n ;!in de 1~ protection anti:ebor-à
~ovlw Ox16 :118 end;

niques, on constate une erreur de +/-0,8 Hz. certain car cela dépend de la fréquence
PRÉCISION DES MESURES L'étroite sélectivité des filtres entraîne un exacte de résonance du quartz (ne pas
affaiblissement lors de la mesure du taux choisir d'autres valeurs pour C 12 et
Le quartz X1 ne pennet pas d'obtenir de ces harmoniques de l'ordre de 1 à C13). Par exemple, pour un signal carré
exactement la série de fréquences 1210, 3 % de la valeur réelle, tout au plus 5 % de 1 kHz, on pourra lire 32,7 % d 'harmo-
2210 ... 8210. De ce fait, selon les hanno- pour l'harmonique 7 ou 8. Ce n'est pas nique 3 (soit 327 mV sur le multimètre) au

24
~.-----------------------------------------------------------------------------------,

TESTEZ VOS AMPLIFICATEURS

:1000000038l08300003068001F30310001J08500C4 : 1003D000FF3fli F' lfFF3l• ft· 3Fff3Fn•JFFf l!FT 3F2D :10064000FF3: !!3FFF3FFF3FFF3FFF3PFP3FFF3FBA
: l0001000003086001830$3001$20J?204F206420EO :1003t000FF3TFF3FFF1FFF3FFFJFFFJFFFJFFF3t1D :l0065000FF3F?F3FFF3FFFlFFFlFFF1FFF3FFF3FAA
:1000200018208B209F20B3200C2802J08~00C72029 :1003fOOOFFJFtFJFfFJFff3FTFJFFF3FFFJFrFJFQD : LOO 66000E'FJE'!'!lftfJf·n l FFF .)FFFJ FFF3FFF3E'9A
:l000J0000614t430AOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOF2 :10040000FFJFfflFFF3FITlf"FFJ!'FF3FFF3FFFJfFC : L0067000FFJF='FJfff3FFi Jrt·r lPFFJFFF3FFF3F8A
:l0004JOOAOCBIB28000000000000000000000000C2 ::0041000FïlFfF3FFF3fFF3FFF3fëF3FFt)FFT3FEC ol0068000:F3FTF3rrr3rrrJrrrJrrrlrrr3rrF3F7A
:1000$00006l~E430A00000000000000000000000'6 : !00420oorr Jrrr JrrrurrJFITJFFFJfn Jr~rlrx :1G069000FF3E'trl!ffJFFFJFFFJFFFJFFT3FE't3E'6A
'l000600CA00&282S0$1COS000000000018281030t9 :!0043QGOrrlrrTlffFJFFr!FT?Jfêr3fFF3FFFJFCC :100~000FFJFFFJFYF3FFF3FTFlfFF)FFT1FfFJF5A
:100070008SOOC120S6:CF~JCA0000000A)01JD21AO :lOOt4000FF3fTFlFFF3Frr3FrF3FFFJFFPJFTr3rat :100t8000fFJFrFJFTFJftT3rtr3FFF3FFT3FFF3F4A
:1000800000008€10F830A0000000AOCB44180000FB :~004$COOFF3FrfJfP'3rrF3FrF3FFF3FFFlFFFlFAC :100~C000FF3FFF3FF~JFFF3FfFJFff)FFF3FFF3F3A
:10009000000000000$1C0800000000003A21123093 :1D0.6COOTF3FFT3FFF3rFF3ëFF3rYF3fFF3FFFlrgc :lOOEDOOOff3ffF3FFF3TfF3rFT3FFFJffF3FFF3F2A
: 1000AOOO~SOOC?200615E530AOOOAOOB~~210000EC :10047000FflFFFJFfFJrPFJFFF3FFF3FFF3fPF3F8C :1006tOOOFF3FPF3FFFJFFrJtrrJFFF3FFFJFFF3FlA
:100080000611E330A000A00B!B280000000COS1C21 :10048000fF3FrFJFFF3FFP3FFFJFFF3FFF3FFt3F1C : 1006F000FF3fFFJFFF3FFf' 3rt' rlrrrlFFF3FFF3FOA
:1000C000010000000000522808308500C120•6t56F :10049000FF3FFF3FFP3FFr3FFF3FFF3FFF3FFF3F6C :l0070000FF3FFF3FFF3FFFJFrF3rrr3YFF)FFF3FF9
:l0000000AE30AOOOAOOB6A280000000086!1A030Fl : 1 OO<AOOOFF3Frf'3FFt3t n· 3~-n·JrrF3FFFJffF3f'C : l001J000FFJFff)FFF3Fff)F> F3FFF3PPF3FFF3FE9
• :1000C000A000AOOB11260S1C080000000000612874 :10048000FFlfFF3FFF3FFF3FFFJFFF3FrtJFFF3F4C :L0072000FFlfFT3FFF3FFF3FF?3FFFJFPF3FFF3F09
, lOOOrOOOOA308500C12006168D)0A000AOOB1t2890 ;1004COOOTF3FFF3FFF3FYFJFFFJFFFJFFtlFFf3flC :10073000FFlfFF3FFflFFrlrFT1FFFJFFF3FFFJFC9
'l001000006128B30A000A00B832800000~1COIOOFO :10040000f!JFFFJFFFJf'FF3FFF3ffFJfFF3FFF3f2C : 10014000FF3FFFJFFF3FFF3ff !' 3Ffflfff)FFF3FB9
:1001100000000000iB2818308500C,208616763046 :1004E000fF)fFF3rrrlFFF3FFF3FFF3F"FFJFFF)FlC :L00~SOOOFFJFTFJFfF3fff)fffJrFF)FFF3FFFJFA9
:J0012000A00CAOOB9128000086127430A000A00•44 :!004F~00FFlFFF3fFFJF!F3FFFlf!~3FFF3FFF3f0C :L00?6000r:JrrrJrrfJrr~lrrr3rrrlrFrlrrrJF99
:1DC130009l280000051CO!OOO~OOOOOOtE281Al0~7 ::OOSOOOOFF]FFF1FFF3FfTlFFF3rFflFêF3trflfrl :1001100CrFJFrF3TfF3FFFJTFTJFFF3FFT3FF!3F89
:100140008500C12~0é!1653~A~00A~OIA~l1000019 ::0051000Ff3FFF3FFF3FTY3fFTlîfF3FFFJFFtlrLa : lG01800frF3fTF3.!'fl 3FFFlFFF3FTF3f'FI"1ITP3F79
:1001S000000006136430~0CCA~BAC28051C0800AA :lOOS2000FFlFFrJrFFJFTflfFTJfFê3fîF3FFllF)& :.001900CrF3FTF3FFF3fff3ffT3ffF3FFF3FFP3f69
:100l~OOOOOOOOOA22804308500C-l086ll,9)0FF : :.00530QOFF3f .f ~o")Fff )F'rflFFFlfTF'3F!'DFFF JFC& :l00~A000FF3FFF3FFF3fFFJFFr3FfT~rFF)FFF)F$9
: 1 DO 1lOOOAt)Q( AO(: BB9280000 861351 3~A000AGOB!.8 :100S400~FF3FFF3FfF~FTF3F!F3FFF3F!FlFFT3FB& ::00.,8000IT)F'Ff3FFT3Ffr)PPT)PTF!rYF3ITFJF'49
:l0018000br280000051C0800000000009~28FF3052 :10055000FT3FFFJFFF3tFF3FfF3FFFlF~F3ffF3FAB :.001COOOFFlF'FF3FFF3FFF3FFF3FTF3FFF3FFF'3F39
:10019000AOOOFF30051CAOOOOOOOOOOOOOOOOOOOCF :lOOS6000FF3FFFJFFFjF~r)FFF3FFFJF;FJFfF3F9& :l0010000FFJFFF3FFFlFFFlrVF3rFFJFFF3FFF3t29
:l001A00000000000000000000000A00BC9280800AB :10051000FF3FFF3FfFJr~F3FFFJFFFJFFF3FfPJF8& :~OO?EOOOFFJFFF3FfFJrrFJtFFJfrFJFFF3FFF3Fl9
:1001DOOOFF3FFFJFFFJfFFJFFFJFFF3Frr3FFF3F4F ' l0058000FF3FFF3fff)FFF)FFF)FFF3FFF3FFF3F1B :1001F000FF3FFFJFFFJFrrJrPP3PFF)FFF3FFF3F09
: 1001C000FF3PFF3FFF3FFFJF'F'FJFFF JFFFJFF!')F 3F :100S9000FF)FF,JFFF3FFP3FFF3ffF3FFF3FFF3F68 :084000000FOOOFOOOFOOOF007C
:100lD000FF3FFF3~F~3FFF3FFFJFFF3FFF3tFf)f2F :1005A000FT3FFF3fff3FFF3FFf3ttt3FFF3FFF)F58 :02400E00F23F1F
:1001COOOFFJFFFJFFFlF!F3F~flFFFlFFF3FFFJF1F :1005BOOOFFJFFF3FFFJFFF3FFF3FFf3fFF3FFF3F48 :10420000FFOOFF00FF00FF00FFOOPFOOFF00FF00B6
: 1001 FOOOFrJ Ff'FJ~Tf' lF!f 3FFF)FFF lFFr 3FFFlFOF : lOC5COOOFFlFJ"F Jrrr )FM' J f'FF"JFFF3FFFJFFI' JFJB :10421000FFOOFFOOFPOOFF00FFOOFTOOFFOOFFOOA6
:10020000FFJFFfJFFFJFFFJFFFJFFflFFFJrrr3Fft :100SD000FF3FFFJFFF3fff3fFF3FFT3FTF3FFF1F21 ; 104 22000F"FOOFFOOF!'OOFF 00 ''!'00FF'OOFF00Ff0096
:l002l000FF3FFF3FFF3FFrlfFFJFFFJFFF3FfFlF!~ :100SE000FF3FTFJFFrlFff)FFF3PF!lrFF)FïFlF18 tl?4lJooorroorFoor:oorroorroorroorroorroos6
:10022000FF3F!F3ëff3F:!3fFT3FFFlFFF3FFFlFD! :lOGSFCOC~TlFFTlFFFJFfflFTFJfFF3Fff3FFFlrcl ·l0424000FTOOFFOOF~OFFGOFFOC!FOOFFOCF:C016
:L0021000FF3Ff~JFFFJFF?3FFF3FFFlFfF)FrFJFC~ :10060000fF3FFF3FFFlFFTlFFF3FFf3fft3FFF3FTA ~l042~ooo::corro~rFOorr~rroorroorroorroo66
: 1002• ooc FFJFTFJFFF3FîFJrrr 3Fft' urr 3rTT3~ :10061COQFF3rFF)FFF3rrT3FFF3FFFJFFFJFFFJFtA :l0426ooorroorroorroorroorroorroorroorroos6
:1002)00CrP3FFFJFFF3FFF3FFf3FfflfFFJF!F3rAE :100E2000ff3FFf3FFflFrtl~!!lFFF3FTf3fFF3FDA :!Ot21ooorraorroorroorroorroorroorrooFroo46
:1002600CP?3FFF3FFF3FFF3FFf,FFF3FTFJrfFlF9E : 10063COCFF3FF'f'3FTFlF1 ·r lfff lFIT3Frr3rrr 3 FCA ·OOOOOOOlFF"
:l0021000FFJffFJFFF3FFF3FtT3FTFJFFFJFFFJF8E
:10028000FF3FFFJFFF3FFF3rFF3ftF3~rrJrrP3~1F.
:l0029000FF3FFF3FrFJFFF3FFFJFFF3FFF)FFF3F6E
:1002A000FF3FFF3FFF3PFF3FFFJFFFlfFFJFFF)F5t
:10028000rF3PFr3FfF3~FF3FFF3FFF3FFF3FFFlf4E
:1002COOOFF3FrF3FFFJPFF3FFFJFFFJFFt3FFFJFJE
: 1002D000FF3FF'FJFFFJE'ff3fP'FJFFr JI· PF)FFF .3 F2t
:l002E000FF3rrF3FFF3FFF3ffFJFFFlFFF)FFF3Flt
: l 00 2 F000FF3FFT3FFF3Fi'TliTFJFFFJ HF lFFF J FO!:
:lOOJ0000fFlFr:Jléê3ëë:3fFF)FFF)FFFJFFFl~FD
:100ll000rFlrrTJFFF3êtê3!FFlFFFlFFFlFrF3FED
: 1003200CFF)PFf)f"fFJFf'f3F!Fl!'F!'3F"H3FF'f'3FDO
:10033000FFlFFT3rFFJFFf3FfF3iff)!fF)FFf)FC)
:10034000FFJFFF3FFF3FFF3FFF3PFFlFFr3FFr3FBD
:1003~0GOFFlFFF3F!rlrFF3FFF3FFF3rrFJFFFlFAO
:10036000FF3FPP3FFF3FFF3FFf3FTF3FFFlFFF3F9D
:10037000FF)FFF3FFF3fFFJFFFJFFFJFFF3FFP)F8D
:10038000FF3FFF3FFF3FFr3FFF3FFF3FfF3FFF)F1D
:10039000FFJFFF3FFF3FFF3FFF)FFF3FFP3tFF3F6D
:1003AOOOFF3FFF3FFFJF~F3FFF3FFF3FFF3rFFJF5D
: 100 38000Ff3FFF3FFFJFFf3FFFJFFF31'ff 3FFFl F4 D
: i..OO 3C000FP'3FFF3FF'FJFFF3FrF 3FFF31't'f ..lfFF) r lD

Ce montege fait appel à un PIC 16F84

lieu de 33,3 environ, oe qui équivaut à une que ceux des harmoniques impairs 3, 5, 7 lues. Il reste difficile de régler la source
erreur de 2 %. Pour le vérifier, relier avec seront respectivement de 33,3 %, 20% et sinusoïdale de 1 kHz en dessous d 'un taux
un fil le point commun à R62/R63/R64 et 14,2 % à quelques pourcents près. de 0,03 % par harmoniques, ce qui rend
l'entrée E1 du montage, puis procéder à L'appareil peut mesurer des niveaux plus Inutile cette précision supplémentaire lors
l'étalonnage de la fondamentale. Les taux bas que 0.05 %, jusqu'à 0,01 %, mais Il des mesures.
d'harmoniques pairs seront •nfimes, alors faut prendre avec précaution ces valeurs Olivier Viacava

25
TUBES ÉLECTRONIQUES
fRfQUfNCf La fassion des tuhes
.---------.,
PLUS DE 1200 REF.
U JNvtt..•l MARDI : UttOO ·I!IHot TOUS NOS TUBES DE TUBES E~ STOCK.
SONT TR!tS ET
Je1.:01 ET VF.:."''amt : lliUIO·LYIOt
SA.\tlfl)l SUit Rt:l'\ut: /,.\YllJ"i AI'PAMIÉS PAR
QUANTITÉ SUR
RÊmiATIO.'i eTRES1Al'lAfl()fl.
DE lOliTf.S LE.~ â.F,CJ'ROMQUES
11J8.ES El' TlA.IiSJSTORS
e
lltnELEWAI EUR 101JT'&S MAl~ lill
BAI'>C DYNAIIIQUE
l'OS ÉtECTRO'i!QUES: EUCT'RO.HARM0t-.1X
prédsioa, asslst GE."lERAL El..ECfRIC
et tnnspartntt 1\'î!C CONSULTEZ·NOUS Il / TESLA
POUR TOlTfES VOS
PromoThbes
llAl'iw.Yn'II I ITC~$:lS.OOe MULLARD

@ Dt:~L\!'OOJ.::S SI)ÉÇIJ\l.ES
SOUS Jo'AHi<.IQliOX~ SIH.O
VOS SPÉCIFICATIONS
I!AU7Nt.C:C82 KfChj: 2SJXI €
RTO'PHlLlPSISOVTEK
SYLVANJA
TELEF\JNKEN

RANSFORMATEURS Tubes ELECTRO HARMONIX


A5SOffimem romp/er des fflférroces de wbes audio
site : magnetic.com.free.fr munies 00 leur suffixe E.H., symbole de h.wte fiabilité
Tôle!! pnll orientés M6X rec:uilts er ck renue des spécificatioos
CoineOI'C 300 8 E.H. 165,00 €
Impr.:gnation étu,·e pour lee; capots 6550 E.H. 46,00 €
Rkinc t'poxy pour leo; CU'\o"U El 34 E.H. 22,00 € DIVERS
Cu"e peinture au four Capot nickelé poli &CA7 E.H. 29,00 €
Transto moule résine
6l 6GC E.H. 26,00 €
6V6GT E.H. 17,00 €
12AX7 E.H. 20,00 €
7591 E.H. 35.00€-
6CG7 E.H. 22,00 €
6SN7 E.H. 23,00 €
12AV7 E.H. 22.00 €
12BH7 E.H. 22,00 €
12AU7 E.H. 21.00 €
12ATï E.H. 20,00 €
1\' 169/llll TRANSFO AUM : 122.00
Pt!SH PUl~ 845 KT88 E.H. 57,00 €
TRANSFO SORTIE: 91.00 €
INDUCTANCE: ».00€ 5U4GS E.H. 22,00 €
lr-."'TERETAGE : 67.00 € El84 E.H. 16,00 €
6922 E.H. 23,00 €
Transformateurs audio KT90 E.H. 70,00 €
(FJbflcation française : M!tCNE1JC SA) 7868 t-;OUVEAU E.H. 54,00 €
6èA4!EZ81 PRO E.H. 23,00 €
r'{Pf 7 CAPOT CUVL USA - Military JAN tubes
PUSH EL84 8000 43,00 € 59,00 € Tubes ELECTRO HARMONIX gold 6AS7G )AN 18,00 €
PUSH El34 3800 GO,OO € 72,00€ 6AV6 )AN 11,00 €
2A3 E.H. 98,00 €
3008 3000 75,00 € 94,00 € 6C4WA )AN 17,94 €
6C4Spt E.H. 48,00 €
3008 3000 PRESTIGE 200,00 € 6U8AIECF82 )AN 13,00 €
PUSH 603 TORIQUE 6CG7 E.H. 32,00 € 6X4 WA )AN 10,00 €
3000 60,00 €
6H30pt E.H. 48,00 €
2 11/845SE 9000 136.00 € 829813E29 )AN 64,00 €
6SN7 E.H. 35,00 €
PUSH 6550 3800 75,00 € 95.00€ 5814 A/12AU7 JAN 15,00 €
12AT7 E.H. 31,00 €
SELF SHY03A 30,00 € 43,00€ 6080 WC JAN 22,00 €
12AX7 E.H. 31,00 € 8,00 €
SELF 10HV03A 35,00 € 46,00 € 0/12 JAN
SELF 12AU7 E.H. 32,00 € 082 JAN 8,00 €
10HV05A 44,00 € 60,00 €
12BH7 E.H. 32,00 €
AllM 150VA 51.00 € 60,00 € GANS JAN 17,94 €
3006 E.H. 1%,00 €
ALIM 250VA 62.00 € 76,00 € 58421417A JAN 17,00 €
ALIM 350VA 74,00 € 5751 E.H. 32,00 € 6AQ8/ECC85 JAN 24,00 €
90,00 €
6922 E.H. 32,00 € 68,30 €
ALIM SOOVA 95,00 € 123,00 € 684G JAN
12AZ7 JAN 20,00 €
5670W JAN 15,55 €
1V Ul> CAI'OT CUVl ..A!'OT ( lJ\'E
7199 JAN 51,00 €

..*: :• 62,00 € 76,00 €


1Al.1.t~
7!~€ T4 T4 C4
1' 4: ""
12 ~ 62,00 €
6336A JAN 95,00 E
74,00 € T5 90,00 € <:5
ffi- 14
r3
,00"
7; ,00 €
A
62,00 € T4 76,00 €
123,00 €
C4
C6
Supports tubes
2.90 €
ffi:'"'
1bb
75,00 € '" c
74,00 €
62,00 €
TS 90,00€ C5
NOVAL Cl
NOVAL ÇHASSIS OR 6,10 €
60,00 " T4 76,00 € C4 NOVAL ÇHASSIS BliNDE 4.00 €
169 '4 0 74,00 €
rJ 7; .00€ C3 ·-... 62,00€
T5 CS
~~~--T~4~~77~~oo~€~--c~
90.00 € OCTAL Cl
OCTAL CHASSIS USA
2,90 €
4,60 €
13 7 .00"
9! .00_€
::J
Ç4
-"'
c
62,00 €

42,00 €
T4 76.00 €
123,00 €
52,00 €
C4
C6
MA
\; ~Gi;;N~
Oi;;
VA"iL;,.,...--------. 5.00 €
UMBO (145 OR
5 broches <807) us.~
19,00 C
8.37 €

-
·-... 60,00 € ~ 70,00€ 90,00 € Miniature 7 br Cl 2,90 €
83,00 € Capuchon (807) 3,15 €
E
0
18)
18j ~
59,1
·-- 62,00 €
TORIQUE
76,00 €
40,00 €
7 broches 603C-Il/829B 8,40 €

184
< TORIQUE 45,00 €
"' 7'l, RUE D'AMSTERDAM - 75008 I'AiliS- TEL. 01 4U
MONTEZ VOTRE CÂBLE SECTEUR MPC VOUS MEME, LE MÈTRE LINÉAIRE 50,00 € TTC

TOUS LES PRODUITS PREsENT 5 PERMmEI'IT


ONDENSATEU RS LA R~NOVATION Of MAT~Riill ANOENS
fM.C DfS COMPOSANTS D'ORIGINE.

Condensateurs LCR
\4ade in England)
16 .,. 16 pf / 4 50 y 24,00 €
35.00 €

• •
.-
1500 v
100 + 200 IJF 1500 v 55,00 €

Condensateurs F&T Condensateurs " XICON"
~de in Cermany) (Made ln )dpan) • polyprop)'lène
18,00 € LED N°l80
3l + 32 pf 1500 ... lnf /&JÙ \' 0,77 € LAMPEM.!:nŒ
50+ 50 pf 1500 v 20.00 € 2,2 nF 1 &30 v 0,77 € Kit trnn ~fqmwtuu : 9SJXI €.
100 ... 100 llf 1500 v 4,7 nF /630 v 0,77 € Kil Oalvas +CQr'llmuub!ur~ :100.00 €
10nf /6JO v 0,77 € KITCO:O.fPLET: 58:1.00 €
22 nF / 630 v 0,90 €
47 nf 1 b30 v 1,07 €
100 nf 1630 v l.l ï € Filtres Secteurs Magnetic SA
Condensateurs "JI" 220 nF
470 nF
1630 v
/630 v
1,61 € Composition : transformateur h)ïper-isolation
suîvi de 2, 4, 6 filtres (cd lute double double Pi)
32 + 32 ~f /500 \' Fréquence de coupure : 1000 Hz
50+50 ~F /500 v 15,06 €

.,
ÇL2 / 1200 W 520,00 €
100<tl001Jf /500 v 22, 71 € CL4 12000 W 670,00 €
40 + 20 + 20 + 20 /500 v 38,03 € CL6 12500 W 880,00 €

. "
Con densateurs mrca-argente
1500v 0.92€
•~
Condensateurs Spraguf.'o.ange Drops•
71

10 pF
22 pf 1500 v 0,92 €
33 pf /SOOv 0.92 €
47 pF 1500v 0.92€
68 pf 1500v 0.92 €
100pF 1500v 0.92€
/SOOv 0,95 €
130pf 1500v 1,00 €
220 pf 1500v 1,05 €
250 pF ISOOv 1,10€
390 pf /500 v 1.23 €
500 pf 1500 v 1,33 €
680 pf 1500v 1,33 €


1 nF

Série Standard
Condensateurs Sprague •or~nge prtJps"'
série 716 très haute performance 2.2 pf 1350 v 0,60 €
10 ~F /500 v 8,00 € l nf /600 v 1,71 € [ 10 ~F / 450 \' 1,50 ~
20 !iF /500 v 8,50 € 2,2 nF /600 v 1,79 € 47 ~F /360 v 2,20 €
40 ~f 1500 v 12.50 € 3,3 nF /600 v 1,82 € 47 ~F /450 v 2,50 €
80 ~f /450 v 12.00 € 4,7nF / 600v 1,8&€ 100 pf 1 400 v 4,50 €
6,8 nf /600 v 1,89 € 220pF /385 \' 6,50 €
1 10 nf / 600 v 1,91 € 220 pF / 400 \' 6,70 €
22 nF /600 v 2,60 € 470 ~f 1 400 \' 13,90 €
33 nf /600 v 2,82 € 1000 ef /250 v 10,30 €
Condensateurs 47 nF /600 v 3,01 €
(Made if'l l<t{Mfl) "'Illinois .. lOO nf /600 v 3,83 €
22 ~F 1500v 6,00 € 220 nF /600 v 5,36 € Condensateurs "ERO" MKT
47 IJf 1 soo v 12,00 €
470 nF / 400 v 5,54 € 10 nF 1 &30 v 2.27 €
IOOpF /450v 10,00 €
22 nf 1630 v 2,39 €
47 nf 1 630 v 2.56€
66 nF / 630 v 3,01 €
lOO nf 1 &30 v 4,60 €
Potentiomètre PIHER Condensateurs F& T 220 nf
470 nf
/1000 v
1630 v
5.61 €
6,80 €
axe métal_ de 100 n à 10 MO- mono/S{éréo • linllf' (Madt? in GetmaflyJ
simple 9, 15 /500 v 6,76 € COI\OITIO~~ut...Yl~lt ;-::'.. ;,,:·1"':::~'· •:-•r
double 13,72 € / 500v 10,85 € J_t9l-\tt.~! .~~~-~.tltg~tjOI)_lf': tt\(0~~\t.\N()(

S!SUOCSAPHtE 11)\TA B(X)K! • ~QUIVAl.ENCES ET 8ROOV.GES


80~f
lOO ~F
220 ._.,f
1 450 v
/ 4 50 v
/ 4 50 v
12,51 €
15,06 €
20,05 €
. : -:. ·_ .:._-_,:_-:-_-~~-::-.-: -. -~
u-~·~-· -;-~ ~:-~/~~
tA!> 01 M"'~~·M t>ll ,\(_IL 11.\IIOf'O _,_
..'I...L:..-.. ff~ --~ .... ' .• ----. - .. ··-· ., , .._-,1. '·· -;,,

1 lb 45 5 1 - FAX: 01 40 23 9.5 bb Ob 85 b9 87 38

AMPLIFICATEUR POUR CASQUE qu'une onflme fraction de ce courant. Les


deux transistors sont parcourus par le
même courant de collecteur de repos
À TRANSISTOR SATURÉ lco, si on néglige leurs courants de base
respectifs.
Le taux de saturation de T1 (de l'ordre de
20) n'est pas suffisamment élevé pour
que son courant de base soit significatif
par rapport à son courant de collecteur.
La descnption du fonctionnement du
montage repose sur deux approxima-
tiOnS quo se vérifient expérinnen1alement.
La premoère consiste à affirmer que dans
sa plage d'utolisatoon nonnale, lorsqu'un
signal se présente sur l'entrée E, le mon·
tage est tourours attaqué en courant,
c'est-à-dire que les variations de tension
au point B sont toujours négligeables par
rapport à celles qui les ont induites au
point E. Ainsi, une variation de tension au
Voici la description d'un amplificateur pour écoute au point E se traduit par l'apparition d 'un
courant " ie • qui traverse RE et est diri-
casgue gui utilise la caractéristique VCE liC d 'un transistor
gé en ma1orité vers RB, car AS et la base
saturé pour amplifier le signal. de T2 présentent une impédance plus
orsqu'un transistor est saturé, utiliser directement la sortie d'un lecteur élevée. En falt, le courant de base de T2
son courant collecteur varie de de CO/OVO afin d'attaquer le montage. restera initialement constant car son
façon considérable quand sa courant collecteur est fixé par T1 et ne
tension émetteur/collecteur PRINCIPE GÉNÉRAL peut donc varier seul. De plus, T2 ne
varie faiblement (à courant de base DE FONCTIONNEMENT peut se saturer du fait de sa tension
constant) comme on peut le voir en figu- émetteur/collecteur trop élevée.
re 1 pour deux courants de base diffé- La solution proposée ici est présentée en Le courant parvenant à RB depuis RE a
rents. Au-delà d'une certaine tension figure 2. le transistor T1 est saturé par le deux conséquences. Premièrement, il
Vce, le transistor n'est plus saturé et le courant Ibo provenant de la résistance augmente (ou diminue si son signe est
courant collecteur devient Indépendant AS qui traverse RB alors que T2 fonc- négatl~ le courant de base de T1.
de la tension émetteur/collecteur. tionne en régime normal, ne prélevant Cependant, comme nous l'avons signalé
On peut également signaler un point qui précédemment, le fort taux de saturation
A Rgure 1
nous servira par la suite, c'est-à-dire le 1< de T1 et la faible valeur du courant • ie •
fait qu'en dessous d'une certaine tension dans les conditions no<males d'utilisa·
Vce, les caractéristiques VcEIIc tracées tiens font que cette variation de courant
pour deux courants de base différents de base de T1 sera sans le moindre effet.
fvsoonnent. Ainsi, si l'on se trouve entre Par contre, le courant • ie • provoque
les points A et B de la caractéristique une variation, certes faible mais cruciale,
VcEIJc, li sera possible de faire varier le '" de la tension aux bornes de RB. Cette
courant de base lb sans avoir une • variation va être entièrement reportée sur
influence notable sur le courant le résul- la tension émetteur/collecteur de T1 pour
tant qui ne sera donc déterminé que par induire la variation recherchée de son
la tension émetteur/collecteur. oourant de collecteur. Cette variation de
La principale difficulté est justement d'in- courant collecteur s'accompagnera éga-
duire cette variation de tension émet- lement d'une variation des tensions
teur/collecteur sous une impédance d'en- t base/émetteur des deux transistors.
R6{Ji0<1 utlll* dons le montage
trée suffisamment élevée pour pouvoir Celle-cl sera cependant sans influence

28
,
LA CARACTERISTIQUE VCE/Ic

sur le résultat obtenu.


Pour édaircor cela, ol suffit de pose< la
simple équation conœmant les varia-
F"tgure 2 ... '"
RS
tions de la tensoon entre le point B et la
masse. On aura : c e RE ,, 8
=
vbe(T2) + voe(Tt) ie.RB + vbe(Tt ). -1
+
Les minuscules Indiquent qu'il s'agit htltt " ,,, .. ,
RB
de variations. u.,
c ·est à ce moment que nous faisons
appel à une seconde approximatoon qui,
elle aussi, se vérifie bien.
Du fait que T1 et T2 sont traversés par le
même courant de collecteur, ils ont la '
même pente. En supposant que la satu- ,----r-o • IV
ration de Tt ne modifie pas cette loi, on RI
constatera qu'à une même variation de RI
-
RI l ,lkO
llO
mn

I
courant collecteur correspondra une
variation de tension base/émetteur oden- - Cl

C11
R4 RI l,lkO
tique dans les deux transistors. 1k0 IOOpF
Comme par construction, les courants Cl 47pf

~~~
collecteurs de T1 et T2 sont toujours S1
identiques, en régime statique comme 0
l,7k0
en dynamique. les variations de tension PI :A
base/émetteur des deux trans•stors l20k01ol RI lkO

seront donc tOUJOUrs similaires selon le


principe évoqué précédemment. R11
R1 l ,lk O SI
Aussi, notre équation précédente se sim-
100 n
plifie-t-elle :

I
vce(T1) = le.AB
C'est bien le résultat recherché,c'est-à-
dore la commande directe de la tension
émetteur/collecteur du transistor saturé
T1 sous une ompédance relativement éle- r----<>.SV
vée (au minimum RE d ' au moins Rtl
170
quelques kilo ohms). R11 R11 l,lkO
Pour avoir una idée des ordres de gran- 100 0

deur, sous un courant de repos de 10 mA CIO

' comme c'est le cas dans ce montage. la


tension collecteur/émetteur de T1 sera
RIZ
n.n
Cl 47pf
RU 1,310 1000pf

~R~3
de l'ordre de 70 mV. Pour obtenir en sor- ' n
tie de l'amplificateur un signal de niveau 0
PI :B 2,7k0 'ttll lt U I UI
déjà élevé, cette tension n'aura à varier
lZOkOiog R10 1k0
que de +1- 5 mV environ. Le courant tra-
versant AB avoisinera 300 IJA.
RU
RI 1,110
DESCRIPTION DÉTAILLÉE 100
DU MONTAGE
La correspondance entre les éléments
de la figure 2 et ceux du schéma de prin-
cipe de la figure 3 est évidente. Ainsi, le
lnt1h '' t lgnl

I Figure 3

29


AMPLIFICATEUR POUR ECOUTE AU CASQUE

potentiomètre P1 : A et R2 sont équiva-


lents à RE, de même R1 est identique à
RB et enfin R4 et RS jouent le rOie de RS.
Le condensateur C3 sert à empêcher R4
et RS d 'établir une contre- réact ion en
alt ernatif. Le courant de repos est géné-

•• ré par une source de courant fixe


construite autour de T3, le pont d1viseur
1
...
R61R7 maintenant aux bornes de R3 une

•• 1 .1 1
tension de l'ordre du volt pour obtenir les
10 mA requis. Enfin, RB et CS tonnent un
filtre éliminant les risques de ronflements
dus à l'alimentation.

: On remarquera que l'Impédance de sor-


lie d u montage est assez élevée, puisque
le casque est attaqué en courant. Cela
peut être néfaste si les haut-parleurs du
casque ont une tendance naturelle à la
résonance trop marquée, ce qui est sou-
vent le cas des modèles les plus écono-
miques. Aussi, dans ces cas unique-
m ent, une faible contre-réaction a été
ajoutée par le blais de la résistance R17.
pour résoudre le problême. Il faut cepen-
dant noter que l'auteur déconseille d' uti·
liser une contre-réact ion avec ce monta-
ge. Elle n'a pas été câblée sur la maquet-
te présentée ici.

RÉALISATION-UTILISATION

Les composants sont tous très courants,


et d'approvisionnement aisé. Il sera lnté·
ressant de choisir des condensateurs de
Insertion dea composants sur le circuit imprimé.
Attention à t•orientation des él,ments polarisés. bonne qualité, leurs Influences sur le son
étant considérable.
L'orientation du condensateur polarisé
d'entrée C2 dépend de la tension de
NOMENCLATURE DES COMPOSANTS
déchet présente en sortie de l'appareil
• Rés1stances C4, C9, C 11 : tOO ~F qui va être relié au montage. Si celle-ci
At, A3, A9, Rtt: tOO o CS, CIO: tOOO ~F
A2, R4, AtO, At2: 1 kQ est inférieure à 0,7 volt, ce qui sera le
AS, Rt3: 2,7 kO Transistors plus souvent le cas, l'armature négative
R6, Rt4: 3,3 kO Tt, T2, T4, TS : BCt09C (BC237C) de ce condensateur devra être connec-
R7, At5: t ,8 kO T3, T6 : BC559C (faible bruit)
R8, At6: 27 Q tée du cOté de l'entrée El du montage.
R17, Rt8 : 6,8kQ Potentiomètre Dans le cas contraire, il faudra l'inverser.
(déconS&IIIées) Pt : 2 x 220 kQ LOO à 2 x t MO
On notera que le montage ne dispose
Condensateurs Divers d'aucun réglage, cela parce que d iffé·
Ct, C6 : tOOO ~F de q ualité Bomier deux plots
C2, C7 : 22 ~F de qualité 2 embases RCA femelles à souder rents types de transistors utilisés suivant
C3, C8 : 47 ~F de qualité t prise casque stéréo 6,35 à souder le principe de ce montage se comportent
de façon assez similaire.
Il sera possible de prendre pour Tl, T2,

30
,
LA CARACTERISTIQUE VCE/Ic

T4 et T5 des BC547C, BC108C, BC237C lement au fonctionnement du montage. soit préJUdiCiable puisque ce niveau
et apparentés, mais il est conseillé de Celui-cl a été conçu pour être alimenté min1mal sera faible. Il faudra également
prendre le même type pour tous. sous 5 V par un simple bloc secteur ou, s' habituer au fait que son sens de rota-
Après un certain nombre de tests, le mieux, par une pile de 4,5 V. tion est Inversé.
BC109 s'est révélé être le meilleur. peut- On remarquera au passage que l'amplifi- Ou point de vue • rendu musical •, ce
être parce qu'li s' agit d'un modèle à bas cateur consomme un courant absolu· montage se distingue des classiques
niveau de bruit. ment constant, cela étant dO à l'utilisa- amplificateurs è transistors par une
La lettre C correspond au gain qui est tion d 'une source de courant pour fournir meilleure clarté des différents plans
alors garanti au moins égal à 400. le courant de repos des transistors. sonores (même si la sortie à haute impé-
Il sera Intéressant de choisir pour T2 et Toutes les variations de courant dans le dance fait perdre un peu en finesse),
T5 les transistors affichant le plus fort casque sont donc générées par les sans toutefois avoir pleinement le
gain d isponible, pour réduire au mini- condensateurs C1 (ou C6), ce qui impo-- • rendu des volumes • propre à certams
mum l'influence de leur courant de base. se de choisir encore une fois des tubes de bonne qualité. Le montage a
Suivant le type de transistor utilisé rnodllles de qualité. été testé avec des transistoo; BC109C,
(BC109... BC237...), la tension de sort1e Enfin, le montage particulier du potentio· BC559C et des condensateurs Phtlips
présente au n1veau de l'armature posrtive mètre stéréo(LOG) P1 fait qu'il est FITCO 031.
de Cl (ou C6) pourra varier de 2,5 V à impossible de réduire le niveau sonore
1,5 V environ, sans que cela ne nuise nul- au-delà d' un certain seuil, sans que cela Olivier Viacava

Petites annonces gratuites


V<ls ~ Sclontelec ey.êe 40 a El34. 300Hz. 24 d6 ; 120 € . bem CUerl<s : 5 pool pièces ; 750 €. Cldol'llilps. généra!ar HF/Bf
HP S<c>mox l iiXClWICn 400-200) 900€ PIWnlll· ~301 TIii. : 02 '8 64 68 48. ~X, I)C)I1l de mesue, ~ ~
38 cm. u ne<A. Ml'~ Le Mor\s'n 8 w. n
MK2 : 1200 t:. Tlil.: GC 35 85 43. 1atJt : 150 €. Tél: 0612 27 91 38.
HP38 cm • ~cm. Vd$ ().ad 303 T 34 (RCAj. - -
Tél: Gl94 9122 13 (oooj. Roch. ttansb T'Hl Oroga DST Onloo 180 liras pou' 38 cm. - Vds ~ audio VIdéo"'-'
186ll24347303100C2250W. Vd$ Tel<lrOiix '85; pan Ouod 2; F'- 400: A$2621, doltJot digit!IS/1 : 150 €.
Vdlrwuee Led entm le n'2 et le n•128 ~ Prlbque en 111 leM n'llO. Jason J2-10. Tél. ; ().187 87 97 92 Rbpteu: SAT ~Aslon Xsna
e
au """ do 2 1t runéro. Cherche CJ.
do l'ampll 2 x TDA1520 (Lad n•86) Bt do
81, go. 101, 109.1 15, 120. 1 2~ 135. 1500, 2 lec:te<n cart.: 150 €.
235 et 256 '"""' 1985 ....... 2001): Rech. ampl1s clléma A116, A123, A127 Tél. : 02 97 66 86 94.
l'ampli avec IRF150 (Led n'108) 12 € + port. Tél.: Gl50 73 91 20. Wesw< MC60 et préaml)U C22 Mac
Tél. 02 98 86 12 61. lntosh. Transfo d'alimentat>on de A123 Vds Led · Le Cla$$ique • n' 146, 150
Vds synoplique do report alarme 28 M152C. Capel alluglas et noyau nab composants et transfos haut de gamme
V<ls C-lon O.tton 220X : 120 €, CO ent<OOG alf. digital. AdaptatiOn en cen· Revox. Lampes 1614 RCA. !.Me 8a$$t (Audio Note. Hexacom) ; 650 €; bias
Maran1z CD60 : 180 €, 2 ~étœ lrale alarme, ch811181K Intégré : 100 € . fréquence et haute fidéffM. Vds une SME 310 excef. état: 500 €.
Rovox A88 (training) avec boltiers de Tél. : 06 60 30 98 72 paue de blocs 100 W à lempes Fllson, Tél. : 02 99 32 13 06.
oonvnanclo el 1 magnéto Revox A77 : préampli P3 Cochet el divers 8t1'4lloS
150 €, 81!'4liHuner Revox 8780 : 450 €, Vds Millivoltmèlrt/Fr6quenoemèlre c.néma, Rech. I)CI.r compjêler coll. Led n'l74-
TD Lenco L851C : 100 €, CO Ouad 66 : 75 MHz. ~ BF. Pol>t mesu~ RlC. Faire proposition au 06 70 11 67 56 175-177. TBE. Tél.: 0134 69 66 43.
380 €, ampll·tu'*' T. - g TR2025L : Ela$ prix. Rech. llœ 829. 832. 3é29,
80 €, CD Kenwood OP 5050 : 120 €, 615, QOe0640, 5894 Heul/occas. Vds !MeS sur TSF ot rad<> 01Sit SUl Vd$ ....~lmèlrl 5 1/2 0'11! piloQI)Ie
Ewrt w1ooo eo €.Til: 01 64 38 21 49. Tél. : 03 21 62 40 54 delr-*'<!é). ~.,.. PC88 x 3. ECF801 x 2 IEEE'BS FréquencerniiJWpOriocle.
PC1.805 x 4, PCF200 x 2. turw Esan. miw. eu:. Tél. : 05 56 06 92 85
Vâs ~Allee:. 8 "'"'" ' - Vds anlll- - 1ol0 T8l' : $ego i3eseglor BP115 59660 - ·
pou' - 1 tl 2 pouces 155 €, 450 € • plallno - modile 6320. Vâs enc. Flelxle.<o 175 5-106 d8 •
HP 38 cm ~ l exotaborl. I)Pe F:n-. Tel : 0663«7 75 45 Vds Bouyer STJO, poole ~. !ri- Pledo : 7200 €. ~ hJ6o Nole
400. - 2000 haut de gatm'IO, ampli Oynal<o PAS. 2 - Ouest SMr 300 8 : 3500 €. Câbles HP
quaso nout : 1000 € la pa<e. Vds If' J8l h a u t - 2441· 7000 Q.'8Q, 100 Q, 300 Q. 800 a. -Note Silver, 2 x 1 m: 100 €.
T61. ().1 94 91 22 13 (sor) 2350; 22206; E120 t pov lion; K140 Suporsonic 8000 Q, Condo Tél : Gl 42 53 50 06 [hbl.
(38 an Alrocoj; cais.., 4560 d'or.glne 1500 J.f/400V, Tt.ner 4601. : 00 €.
Rtdle!CIIt l/!l)li Luxman et Audio et2225H et 2226 H neufs, 1 CliSSe Tél. : 06 30 62 44 30. V<ls enc. Cabasse 5a11'1>an 303, cou·
A . . - 076 et 3045. Faire offre.
Tél. : 01 47 99 30 42.
4508. Tél. : 06 84 12 84 74.
Vds HP Focal neufs 2 x8V5411 : 110 €.
leur noyer,'*' servies. dept 59.
Prix: 380 €. Tél. : 03 28 21 34 85.
Vds génératllUI Unaolvn EP858 spécial 2 x 8W5411 : 170 €. Tuner Plo.-
Vds 2 x 38 cm Alloc ER 15, TV. 900 MHz avoc ewoop: 200 €. Lo4 TX~: 35 €. Tél. : 01 34 83 37 56. Vds ampli Hannan Kardon Citation 16,
2 x C.basse 30 cm 30 ex : 400 t: de 50 aw~s de mesures donl 30 en 2 x 250 W/4 Q : 700 € . A prendre SU'
chaque peira, filtre Audloanalysê état de fonctionnement, 15 à r6peler et Vds lot apparels mesure à lampes : ptace (dép!. 59). Tél. : 03 20 09 79 48.

31
4e PARTIE

ENSEMBLE HOME CINEMA Enfin, la bande passante extrêmement


large du circuit KTR n'est pas due à l'uti-
lisation d'un taux de contre-réaction
Modulaire et de qualité audiophile important, le circuit n'en comportant
aucune. Il n'y a donc pas lieu de craindre
PREAMPLIFICATEUR 5.1 SIX VOIES la distorsion d'lntenmodulation transitoi-
re. S'il est facile de réduire la bande pas-

extensible en 7.1 HUIT VOIES sante, le contraire est beaucoup plus dif-
ficile. Voilà pour le jeu des questions-
réponses.

VERSION SIMPLIFIÉE
Aujourd'hui, je vous propose une version
simplifiée dans laquelle nous supprimons
les tubes T2 et T4 l
Le circuit Initial, paru dans Led n•1s2 et
reproduit cl-contre, devient celui de la
figure 25.
Bien sOr, ce n'est plus un circuit KTR
mais tous ses avantages ne sont cepen -
dant pas perdus. En effet, vous avez
Vous commencez à être bien informé sur le circuit KTR dont reconnu un circuit anode follower en liai-
je vous décris des réalisations deoujs plus d'un an. Vous son directe (sans condensateur de liai -
avez noté gue. dans ce circuit. seul le tube Tl fonctionne son) avec un étage de sortie cathode fol-
comme un amplificat eur anode follower dont la charge lower. Nous conservons le circuit à sour-
ce de courant constant dans la cathode
d'anode est constituée d'une charge dynamiaue assurée
du tube T1 et ses avantages. Bien enten-
par le tube T2. et qu'ensuite le tube T3. en liaison directe. du, nous perdrons en linéarité, distor-
joue le rôle de séparateur de charge eLd~b.aisseur d'impé- sion, qualité de l'image, etc. Mais cette
dance de sortie du circuit, la charge de cathode étant assu- proposition permet à nos jeunes lec-
rée oar le t ube T4. charge dynamique à source de couraot teurs, aux moyens financiers limités, de
démarrer le projet et de le mettre à
constant.
niveau progressivement.
our commencer, je voudrais Fau1-ll appairer les 5725 ? Cela n'est Les valeurs de RA1 et RK4 sont calcu-
résumer les questions et les absolument pas nécessaire avec les lées pour avoir le même courant dans les
réponses qui m'ont été tubes 5725 Thomson CSF. Je ne sais pas tubes, donc le même point de fonction-
posées dans ma boîte aux ce qu'li en est avec les tubes General nement et le même gain qu'avec le Cir-
lettres Internet. Electrlc. Plusieurs d'entre vous ont u1ilisé cuit KTR nonmal. Je vous fais grâce des
Les valeurs des capacités suivantes des tubes GE. Selon des rapports calculs.
C112/3/4(6/7/9/10/11/12 de l'alimenta- d'écoutes qui m'ont été transmis, il SI vous voulez les refaire, la figure 26
tion du préamplificateur deux voies KTR semble que les résultats obtenus avec vous permet de les reconstituer en utili-
5725, tout comme les condensateurs ces tubes soient moins bons qu'avec les sant simplement la loi d'Ohm (HT = 270 V).
C1/2f3/4/9/10/11/12 d e l'alimentation tubes CSF. Sur la reproduction de la face compo·
Home Cinéma, sont fixées à 100 nF. Concernant les potentiomètres du régla- sants du circuit imprimé, les voies 1 et 2,
Cette valeur n'est absolument pas cri- ge de volume à commande unique, je juste à droite de l'alimentation, sont Illus-
tique et peut être choisie entre 2,2 nF et confirme que les potentiomètres ALPS trées avec cette option, en ne câblant
100 nF. Mon choix s'est porté sur 100 nF, fonctionnent tous en .. logarithmique .. du que les supports de Tl et T3 et non les
uniquement parce que je disposais de fait du posi tionnement alterné sur supports T2 et T4. Vous constatez que
nombreux condensateurs de cette chaque face du circuit imprimé ainsi que R7 est remplacée par un strap, RA 1 est
valeur. Un bon choix serait 4, 7 nF. de leur câblage. placée dans T2, et RK4 dans T4 .

32
PRÉAMPLI HOME CINÉMA TOUS TUBES

HT
Reproduit à gauche, le circuit Initial, paru dans Led n• ta2,
devient celui de la figure 25. Les tubes T2 et T4 ont été
T3 supprimés~
/ T2

- Eg
-- Figure 25

RA1 T3
R7 22,5kfl
1'\·..·
"' Es

...... Tt T4 Eg 7·'
T1 ~
Eg
-- -- .....
Es

- .....
U1
Ut UJ
c,;.
~
1 Ct R6 RK4
R V2 ADJ
l1St1T
; ~ 220~F
AOJ
LlatrT
' RV3 82kfl RV2 Al i
LIUtn
;
·m~F
C1 20k n
RES·YAR
16 v
~~ ~~ !~ ~~ !~ ~~
~~ l~ d! !~ ! ~

r---------------------------------------------------------- es
Volume T3 T1
•••
0 • kn
'·' 27tv usv
<

5725
RK4 • 20k n ' 131 v 5725 Ut •
l,UV

RV2 • A6
mn C1 12kn
HT LIUtn 2D~F
1&V

Figure 28


Cette façon de faire permet d'économi- transformateur et du nombre de tubes, il
ser au départ le prix des supports. Il est MONTAGE MÉCANIQUE faut impérativement choisir le modèle de
aussi possible de câbler ceux-ci et de trois unités de hauteur, ou alors laisser
poser les résistances RA et RK dans ces Le circuit imprimé a été calculé en lar- les tubes apparents. Dans ce cas, un
supports. geur pour entrer très précisément dans coffret de deux unités convient.
Attention de ne pas oublier que R7 a été un rack standard ARABEL identique à Ce coffret est livré avec un ren1ort de
remplacée par un strap. Lors de la remi- celui utilisé pour le préampli1icateur que façade en tôle habituellement inutile et
se à niveau, il faudra le remplacer par je vous ai décrit dans Led n•175 à 178. un châssis support en aluminium sur
une résistance de 420 Q . Seulement. compte tenu de la taille du lequel nous fixerons notre circuit imprimé

33
à l'aide d'entretoises hexagonales de
30 mm de longueur. Le circuit imprimé
comporte 24 trous métallisés de 3 mm
de diamètre prévus à cet effet. Il faut tous
les utiliser, car ils ont été disposés de
façon à minimiser les efforts sur le modu-
le lors des manipulations des fiches RCA
ou de la commande de volume en façade.
La première opération consiste à prépa-
rer le .. châssis support aluminium " tour-
ni avec le coffret. Pour percer avec préci -
sion les nombreux trous de fixation,
avant tout câblage poser le circuit impri-
mé « face composants • sur le dessus du
châssis alu, plis vers le bas, en laissant
la feuille de protection autocollante
bleue. Le circuit mesure exactement la
même largeur que ce châssis. En profon-
deur, il est souhaitable que le circuit
imprimé déborde vers l'arrière du châssis
alu de 5 à 10 mm. Le circuH imprimé est
utilisé comme matrice. Maintenir solide-
ment les deux éléments l'un sur l'autre
avec des pinces Wool et percer deux
trous à proximité de deux coins oppo-
sés. Fixer avec des vis et poursuivre
l'opération pour l'ensemble des trous à
Photo A percer. Enlever le circuit imprimé, puis
Photo B découper une partie de l'avant du châs-
sis afin de laisser la place aux roues den-
tées de la mécanique de commande des
potentiomètres.
La tôle arrière du coffret sera percée de
16 trous de 10 mm de diamètre, espacés
les uns des autres de 19,65 mm, pour
pennettre le passage des fiches RCA
châssis. On utilisera également le circuit
imprimé comme matrice pour faciliter le
repérage des perçages. Enfin, découper
la fenêtre pour la fixation de la prise sec-
teur, sous le châssis.
La face avant sera uniquement percée
d'un trou de 6,5 mm pour le passage de
l'axe du potentiomètre de commande,
ainsi que d'un trou de 5 mm pour la fixa-
tion de l'interrupteur général et un troi-
sième de 6,5 mm pour le voyant de
contrôle de mise sous tension (diode
led).
Comme d 'habitude, nous avons laissé
sous tension le préampli Home Cinéma

34
PRÉAMPLI HOME CINÉMA TOUS TUBES

Voie HT Tension enlie Tension aux Tension cotie la Tension entre Tension emre
l'anode de Tl et bornes de R7 cathode de Tl et la l'anode de T4 et la cathode de
masse masse masse T4 et la masse
-Ade Tl - VK2 -VKI -AdeT4 - VK4
Exemple 300 150 3.00 3.00 153 3.00
Voie 1
Voie2
Voie3
Voie4
Voie 5
Voie6
Voie 7
Voie 8
Tableau A

en permanence pendant deux semaines, lequel le circuit imprimé a été solidement Sur la voie 1, installer un contrôleur entre
pour vérifier sa fiabilité. fixé avec les entretoises. Pousser l'en- anode de Tt et masse et l'autre entre HT
Nous avons ainsi pu constater que le semble reposant sur le pli bas des deux et masse. Ce contrôleur restera branché
radiateur proposé pour l'élimination des cotés jusqu'à ce que le circuit imprimé pendant toute la durée des réglages.
calories générées par le régulateur touche la face arrière sur toute sa largeur, Mesurer la tension. Supposons que vous
LM338K était insuffisant pour un fonc- les fiches RCA traversant cette face par avez mesuré une HT de 304 volts.
tionnement en continu de l'ensemble. En les t6 trous prévus à cet effet. Ce circuit Théoriquement, l'anode de T1 doit être
effet, compte tenu du peu de place et de imprimé doit joindre à la fois la face arriè- au potentiel de HT/2, soit dans notre
ventilation, celui-c i avait tendance à re et les deux faces latérales. exemple 304/2 = t52 volts. Or il y a fort
chauffer et à se mettre en sécurité, ten- Fixer le châssis aux faces latérales avec à parier que votre mesure ne donne pas
sion et courant baissant simultanément. les vis fournies. Cet ensemble est alors 152 volts mais une valeur comprise entre
Pour résoudre ce problème, nous instal- extrêmement rigide et indéformable. 70 et 230 volts.
lerons le LM338K non pas sur le circuit Fixer maintenant la façade intermédiaire En jouant sur RV2, régler le potentiel de
imprimé, mais sur la façade intermédiai- à la façade avant avec les poignées et les l'anode de Tt à t52 volts, sans toucher à
re. Un radiateur de type ML25 4' C/W vis fournies, puis fermer le coffret avec la RV3. Mesurer et noter la valeur de la ten-
doublera cette surface de dissipation. La tôle de fond et la tôle supérieure en croi- sion aux bornes de R7. soit par exemple
liaison avec le circuit imprimé est réalisée sant les ouïes de ventilation pour obtenir 3 volts. Transférer le point de mesure de
avec trois fils de 5 cm de longueur. Les le parcours d'air le plus long possible à l'anode de Tt sur celle de T4 et régler
photos A et B illustrent notre façon de l'intérieur du coffret. avec RV3 cette valeur à HT/2, plus les
procéder. Ainsi refroidi, le LM338K reste quelques volts de VR7 (dans notre
à une température autorisant un fonc- RÉGLAGE SIMPLIFIÉ exemple : 152 + 3 = 155 volts).
tionnement 24h/24. Pour les mêmes rai- DU CIRCUIT KTR Passer à la voie 2 et mesurer la tension
sons, il est préférable de fixer le pont de sur l'anode T5, puis régler à la moitié de
diodes directement contre la tôle du Bien que très simple, le réglage du circuit la haute tension indiquée sur le contrô-
châssis en aluminium qui lui servira de KTR semble poser quelques problèmes leur. Il est probable que cette tension a
refroidisseur. Enfin, la résistance R3 à nos lecteurs, surtout pour ceux qui ne bougé un peu (par exemple, 302 volts).
ayant tendance à chauffer exagérément, disposent pas d 'un laboratoire de Régler à HT/2 avec RV5 soit maintenant
je vous propose de modifier sa valeur qui mesures. 302/2 = tSt volts. Mesurer la tension aux
passera à 89 kQ. Il faudra alors modifier Je vais donc vous décrire une méthode bornes de R9, soit par exemple 2,98
R4 qui passera à 190 kQ afin de respec- simple permettant de régler ce circuit, volts, et régler la tension sur l'anode de
ter le rapport initial. presque de façon optimale avec simple- TS à 151 + 2,98 = 153,98 volts avec RV6.
Pour assembler le coffret, fixer d'abord la ment deux contrôleurs numériques. La mesure de la HT doit être perma-
partie arrière sur les deux parties laté- Après avoir mesuré la valeur réelle de la nente car elle n'est pas stabilisée et
rales, puis insérer le châssis contre haute tension, nous allons régler la voie 1. varie sensiblement en fonction du débit,

-·----~--------------------------------------------------------------------
35
or ce débit vane pendant nos réglages. Si vous avez la chance de posséder un
Il faut appliquer cette procédure aux huit UTILISATION lecteur de CD à sorties analogiques
voies. A ce stade, le réglage est simple- symétriques, il est intéressant d'utili-
ment dégrossi. On doit maintenant le Brancher les câbles depuis le décodeur ser ce préampli en quatre voies symé-
reprendre en recommençant par la voie jusqu'aux liches ACA d'entrées corres- triques entrée/sortie, ce qui rend pos-
1, puis 2, etc. pondantes. sible son utilisation en préampli stéréo
Lorsque les huit voies ont été ainsi Utiliser de préférence des câbles de symétrique btamplilié en intercalant à
réglées, mesurer et reporter les valeurs bonne qualité. Il en existe de très bons à l'entrée un filtre passif.
dans le tableau A. Il vous aidera dans tous les prix. Toutes les voies sont iden- Bon courage à tous pour la bonne réalt-
vos réglages. tiques. sauf la voie 8 affectée au caisson satton de ce préampu qui sera suivi, dans
En théorie on devrait avoir : de grava. le prochain numéro de Led, de la des-
HT:300V VUe de face, la vo1e 8 est celle la plus à cnpbon des amplificateurs de 2 x 10 watts,
HT/2: Anode de Tt: 150 v gauche. De gauche à droite, la première 2 x 30 watts et 50 watts mono.
VK2 • VK1 licha RCA cooespond à l'entrée voie 8, la
Anode de T4 HT/2 + VK4 = seconda à la sortie voie 8, la troisième à A.. Cocheteux
il faut que toutes les voies soient réglées l'entrée vole 7, la quatrième à la sortie info@isasa~.coms
avec les mêmes valeurs de tensions sur vole 7. et ainsi de suite. www.isasarl.com (section • Hi fi •)
les anodes de T1 et sur celles de T4. Enfin, si on supprime le condensateur Sur ce site, section • Forum », un espace
L'écart de tension ne doit pas dépasser C33 (dont la valeur est de 500 pF) et que de discussion est ouvert à tous. N'hésitez
0,1 volt. ce qui est parfaitement et très l'on donne à C32 la même valeur que pas Il poser vos questions et à discuter
facilement réalisable. C30128/ ... 18, la voie 8 devient identique des éventuelles difficultés que vous ren-
Pour la version simplifiée, régler de la aux autres voies. On dispose alors d'un contrez. Indiquez vos résultats d'écou-
même façon la tension d'anode de Tt à préamplificateur de très haute qualité tes, ils sont toujours intéressants à
HT/2 avec AV2 et c'est tout (voie 1). audiophlle à huit voies. conn& "'re.
SEPVI("I= ,..,RCUITS IMPR,MÉ~
S... ,., 16'1 0 - cuivre ..,
Circuits professionnels Kappa Industries

Qt6 Clfcultl percés Total NoM .. ••••••••• • ••• • ••• • 0 •• • ••••• 0 • 0 • 0 • 0 • 0 • 0 •••••• ••••••••••••• • • •• •

•t •tem6a
Prix PR~NOM . ........................................................
No .. .. .... .... Rue • • • • • • • • • •• • •••••• • •• •• • ••• 1 ••••••• • •••• • • •••

• • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • 0 ••• • ••• 1 ••• •• ••• • • 0 0 0 • • ••• • •• • ••• •• •• • • •• 0

Cooe POSTAL .. .................................................


VILLE .. • 0 ••••••••• 0 0 0 •••• 0 • 0 ••• 0 •••• 0 •••••••••••••••••••••••••••••••

- PrMmpll•- 572$ (pour Homo CIM<na)


Paiement par CCP ::J par ç~ bancaire ::J par mandat ::J
-c:.... • IJOUI mélallsés 125.00 ~
libellé à l'ordre de
• PrMmpll • trlodeo 572$ , _ . , stério)
1
• Cert1 pN1mpU li trous métallisés 2$,00 ~
- Certe allmet~tation 21,00 c EDITIONS PERIODES
2-12 rue de Bellevue 75019 Paris
F'rM d& ponet ernbl'~agot ......................................................... ........................... , ... 1,80 ..
Total à payer € Tél. -• 01 4484 88 28
~

36
Live Sound ; \
AUDIO
, Fabricant depuis 1960
1UBI CAlOT IOit ECC 8JPHGE

EntaAtmems ndû couches l6iel è w-alna Ofltl'l" 10r11e


aotiiTit pour touts les rnOOète&. ~ tlngtlt
• Le Dinosaure
fUIISFO DE 54)RTIE POUl AMPU A 1111ES + Dl 1501 • f i - . " nod!
QuoOquos,.,.
24
ECC83WAEST
ECC 88 US
E168 CC TEst.A
22
15
~ 1 EL34 8l6 5998 CI8SSe A 3I1N EC86PH 10
Ptlmaltt multl impédance EC::C 81 PH 24
2100 2-&00 2700 temps de montée 3.8~• 80 Eurot ECC82EST 8
Pour 1 &C41 tlflstt A 1OOW 7000!vrtt EL33ZAERIX 20
Tt~ dt moMèe 3,SJIIS 1151Ufot El34 EST 10
P.. 1 &C33 dasse A 1oow 300 erme 22

..
il34EST
...,... de f'I'IIOniM 21!1$ en CI.NI KT88 EST ~
~ 1 3(108 KT a 6560 c:i.a.e A 101J'N ....,EST :13
2500 oh'tls....,. dit lnCINH 3.5d KTIOEST
300BEST 7S
- PUSC>I P\ll 1$
Pout 2X (.1.
... OU 2X$V8 'lZN ECt.82SIEM
2X"400 .,..,.,.IOI!n en C ECI.86MAZ 14
Pwr 2XECL 82 OU "2XElC96 'ON 61..8GCEST 22
2X3500 Offl"'t IOits et' C 38 (VOl EZao PH 10
Pour 2XEl84 ou 2x svs sow 2 G232 PH 15
2X4500 orms prise ultra inare 5R4 PH 18
Tempt at montée ~.- SU4 MAZ 16
Povr 2XEL $4 OU 2X8L6 OU 2X KT 88 SY3GB PH 15
2X8~50 2Ja(T 60 OU 2X KT 90 9IJW 8AS7G ACA 1&
•"'*"'•
IX2o600 01\1'1'11: f)l1st tAira
T-'IIPI ie ft'll.l(j. . 4,5,l$ .0. e11 C
6-MAZ
90Euroa t!f'SGACA
10
Il
2x15wat1s - 4 6V6 tétrodes
POI.II' 4XEl 34 OU 4Xiil6 OU 4 KT 88
4XU50 OU 4l( KT e& OU 41CT 80 2flt1N
,...,.__.s.
2X~
2 10 [l#Ol
S<7ACA
8SN7ACA
IISL7ACA
6841 EST
..
"
:20

:13
en kit sans coffret... ................................ .450
en kit avec coffret... .................................650

-.
T•af'litQ PU tNQVIIIIIs ou~ eesaœ 10
71Uœ
ECl1211iCt-• ... -
..._,, ._, Elhfta-- 11 Elllll COIIKII5ann um 'IIIUIOR
Produit fini. ..............................................850
PU I'USII ..,.,.. 2 Version 2x2.0watts 4 EL33 tétrodes
'""' """"
90 ~.... 22~A1 385v
90 E"""' 331'f 2SOv
2
2 en kit sans coffret... .................................500
90 EurOf. 47~~ol 400v 3
PO~...,. Olijlf :48Sv 3.5 en kit avec coffret. ...... .............................700
3.8
1001ii 38Sv Produit fin i. ..............................................900
100\ll4ti:N
'220.t 38Sv
22""...,.
••
7.5
.xw:
.... 3Sior

"'""'"'"'
i12PI'"""


ALIMENTATION HAUTE TENSION A la mise sous tension, seuls les deux
petits transformateurs situés sur la carte
sont actifs. Pendant trois secondes, le
DE LABORATOIRE transformateur de 400 VA est alimenté au
, '
travers d'une résistance de 330 0 de
REGLABLE DE 50 A 450 V/500 mA 100 W, ce qui permet la mise en charge
des condensateurs, tout en protégeant le
pont redresseur, les fusibles et les SIP-
MOS des sur-courants fa1als.
La temponsatton est Issue de la charge
différée de C1 qu1. appliquée à la broche
3 du 741 (IC1), fixe la sortie à 0 V pen·
dant trois secondes. Une fois la tension
de C1 supérieure à celle présente sur la
broche 2, la sortie du 741 bascule à 24 V,
entralnant la fermeture du relais statique
REL 1. L'appareil est alors opérationnel.

•.. Afin d'éviter les sur-courants en cas de


coupure d' alimentation, deux compo-
sants sont ajoutés au circuit : la diode 01
qui décharge immédiatement C1 en cas
de coupure secteur et la résistance A2
de 100 Q qui a le même effet en cas de
mise hors servtOe de l'appareil par l'inter-
rupteur (SW1).
L'interrupteur de mise sous tension est
Mise en garde : la conduite de ce projet reg.ui.ert expérien- du type " On-On • à trois circuits (3RT).
Ainsi, la mise hors-service via l'interrup-
ce et professjonalisme. Les tensions véhiculées sont toutes
teur, suivie immédiatement de la remise
dangereuses. au même titre d:..ameurs gue celles générées en service, imposera une nouvelle tem-
dans les amplificateurs à tubes. Prudence donc ! Toutefois. porisation de trois secondes.
en procédant méthogiauement et en proscrivant tout mQD.: Les tensions de + 24 Vdc et - 5 Vdc sont
ta_ge de tvpe « bidouille "· le résultat est à la mesure des celles qui conditionneront la stabilité de
l'ensemble, comme nous le verrons en
efforts.
analysant le circuit de régulation.
' alimentation que nous vous pré-régulation et de régulation (figure 1). La mise en œuvre des régulateurs 78-
proposons délivre une tenSion Le circuit de commande délivre les ten- 79xx nécesite quelques précautions
réglable de 50 à 450 volts SionS de + 24 Vdc, + 5Vdc et - 5Vdc et (figure 3).
sous un courant de 500 mil- permet la mise en serv~ce temporisée du Le bruit résiduel de sortie peut être réduit
liampères, avec une stabilité de 0,1 %. transformateur principal de 400 VA. à moins de 100 IJV si le tracé des pistes
Ondulation résiduelle à 100 Hz et facteur La carte de pré-régulation délivre sous est bien étudié.
de bruit : < 1 mV pp sur toute la gamme une impédance réduite (Z = 4 0), une Ainsi, sur la carte, les deux broches des
La résistance interne est < 0,5 0 en sta- tension stabilisée à 485 Vdc. condensateurs tampons (C3 et C2 pour
tique et < 1 0 en dynamique de 10 Hz à La carte de régulat1on délivre la tension le 7824) doivent tmpérativement se trou-
100kHz. variable régulée de 50 à 450 volts sous ver entre celles du pont redresseur et le
un courant max1mum de 500 mA. régulateur, le plan de masse se faisant au
LE SCHÉMA niveau de la broche de référence du
CIRCUIT DE COMMANDE régulateur.
ÉTUDE DU SCHÉMA BLOC Ce circuit permet la mise sous tension Un condensateur de filtrage après
Le circuit se compose de trois sous- • en douceur • et fournit les diverses ali· redressement cablé hors du chemin
ensembles : le circuit de commande, de mentations (figure 2). direct vers le régulateur laisse se déve-

38
, '
STABILITE DE 0,1 % - 50 A 450 V/500 mA

Pte-rilgulation

400Vac
"' """' ~·-
"' 400VA

.._
....
......
T-'"'
o--"'
..
hWC
,,.,
"' Commande ......,
-b . """
Réguladon

.!.
--
.., ~

<N

~ - ...,.,
-
"'-""
Jo- ICI( . t OT
"'"
""' ..
i-
_ ,,
Tension

Courant
-
~
Figure 1 : Schéma bloc


V;nT~
~· F ·~
...
3301100\'V
-
2w;1 ZVI'\OII/A

'""""'
,._, 02 782.4

11"GHO0 1
..24Vdl;:

..
--@ "'"'''
.
OC2 ~
. .
81
C2 Co • • C6 &:
- o
~cr ;« ~ - ··~~
*~
SW1 * = =C<
,...,
''"
-
10'C 10'C
.,.t .,.t S1 .,.t S2 .,.t S>
~ ,., <i...0--~ '
1>"
""'
1"
""' l~
~uv
: 1

"'"""'
t

~· ...
~ "'"m .._......
T1

.(
:IL
)..
f~ "' .._
.OPM
~ . FC10
1#{/'l,Z>/A
·1 -
1H<007

~
,.., "' 10V
~~·
1 ... 1 ~
ICO

~ ~ ~


c •
·~vœ

§
••+-
r-'< ce =

' ·
""'-·
ci
:ol ~Il'

ov

-
•z "
1001( ~
0 11 "'" 21Va c


'O..
11)0

., .-
~ IC1
'
..
21<2 T
von
lP1
... '
Rd1

c,_. ~ · E
r-1 ,.., 02:410
..... ~· ~
• 01 -
"" 100K
• 1
·~
nv
"
w Figure 3: c:
Agencement o.
n
Figure 2 : Circuit de commande des régulateurs

39
ù, 01~
Fiogure 4 : Circuot cM P<'-régulabon
" .... """"
...
•OJ
... ~
.... [''";:: ....
"'-
i ~
-. ~-

~-
,., ""'" ë<
~
~~
·-
- 0

.....
1 p i ,.1
~
"""'"
..
~

•oovA ~

~
....
··- - ·-
,.....
ZlnF

_c•o
'~· 1 ,cz
~ =~"'
1:~ 1
l _co
"""
=·,.,.._, =~ce .,. 1 ~et 2210t0W

""
0
n
'-
"'=
-- f)
.. ..

lopper une ronflette de quelques milli- cés en série, ce qui a pour effet d'alterner Le transistor 01 est monté en source de
volts. le fonctionnement du buzzer au rythme courant.
De même, les deux broches des conden- du clignotement de la led, provoquant un Le courant de 1 mA développe dans les
sateurs de filtrage (CS et C4) doivent • bip-bip • de type alarme assez déran- résistances de collecteur (R5,R6,R9) une
ompérativement se trouver entre la geant. tension de 500 Vdc indépendante des
broche de sortoe du régulateur et la La tension d'alimentation des modules variations du secteur.
broche de sortie utile. Les pist es doivent afficheurs est de 10 Vdc. Cette tension est filtrée par la cellulle AC
être les plus courtes possibles. Toutefois, comme nous le verrons plus (R8,C6) et appliquée sur la • gate " du
Une autre erreur est de placer juste à la loin, il y a lieu de polariser ces modules SIPMOS.
sortie régulée un • gros • condensateur au départ du - 5 Vdc de façon à per- Le courant de fuote de la • gate • est de
(> 1000 l'FI afin d'écraser toute ondula- mettre le fonCbonnement différentiel des l'ordre de 10 nA. Ce qui, pour une résis-
tion résiduelle. Cela entraîne une instabi- entrées. tance de 220 kO, occasionne une chute
lité du circuit qui peut se manifester par Le relais statoque est un CRYOOM type de tension de 2 mV.
une oscillation de 300 à 600 Hz, dépen- 02410 de 240 V/10 A. A noter que ce transistor (2N5401) qui ne
dant de la valeur du condensat eur. Le Ce relais est activé par une tension de supporte que 150 V maximum entre col·
constructeur le précise dans ses • appli- 3 Vdc et commute au passage par zéro lecteur et émetteur est protégé par la
cation notes •. du 230 Vac, ce qui réduit considérable- zéner de 130 V.
Une résistance de charge est placée ment le parasitage des circuits. Comme déjà écrit dans nos pages, les
dans chaque circuot (RIO, RB) afin de Les trois - thermoques • placés respecto- SIPMOS sont assez susceptibles et doi-
pennettre aux régulateurs de fonctionner vennent sur les troos radiateurs des MOS vent être bien entourés.
avec un courant minimum de 50 mA. En coupent tous les circuits, à l'exception C'est la raison d'être des condensateurs
effet, les circuits en aval ne consomment du ventilateur qui continue à assurer le et diodes suivants: C4, C6, C7, CB, C9,
que quelques milliampères et ne permet- refroidissement. 01, 02 et 03.
tent pas aux régulateurs de fonctionner Une résistance de 22 kQ/50 W (R54) pla-
de manière stable. En consultant les CIRCUIT DE PRÉ-RÉGULATION cée en sortie du Circuit fait circuler un
datasheets, vous constaterez que les Ce circuit redresse la tension de 400 Vac courant de 20 mA afin de positionner le
caractéristiques électriques sont don- et foumit une tension continue qui varie ballast hors de sa caractéristique noo
nées pour un courant de 500 mA ... de 600 Vdc sous une entrée de 241 Vac linéaire de départ (caractéristique da
La tension de 24 Vdc alimente également (230 V à + 5 %) et. sans charge, è transfert Vgs/ld).
le circuit d'alarme sonore et visuelle de 500 Vdc sous 218 Vac (230 V à • 5 %) Avec les deux autres résistances (R55 et
surcharge en courant (R9 + Z2). avec un courant de sortie de 500 mA R56) du circuit de régulation, le courant
Le buzzer et la led clignotante sont pla- (figure 4). de repos est de l'ordre de 50 rnA. dépen·

40
, '
STABILITE DE 0,1 % - 50 A 450 V/500 mA

..
.......
,_ •••
lll
8
.... ~
..t~70Voç
_
Q
0,1;~
n
0
.......
~
- ~
i-!~ •
-
...,.•
....
~
~
;; > i-!1 a wc
i '
1 !-••
c 1()( ~
Ct
""
~

i ~
""'"
02
... 1= 1 «
........ 1 ..... "

.,
l:
~
C>
..cil
>
-- ·
- 'O.

1
IKIM' :;
Ot ~.

....
. ""' -
1

.,. i=.. :CtO
"" ' :=·"
=cu ., • ~
~

1.. -~···
I.F· ·~ r·

IC1A

MC1~

~~
~ ""'"
11\flOT
'
1 1
-
~
~
....
~
~
~
!
~
~~0_·., !!'-
!;
~
~

~ !
M
•• tl(tft~

~ F..
......... '- •,L
0. "' !;
~ •
• ·=~ ... ""

-
dant de la tension en sortie. CIRCUIT DE RÉGULATION
Fogure 5 : Circuit de régulation

last (02) est prélevée à la jonction des


Ces résistances dissipent en fait 11 W, Il s'agit, en fait, d'un amplificateur haute deux résistances de charge de 01: AS et
mais une résistance de 50 w a été choi- tension (figure 5). R6. celle du deuxième ballast (03) au
sie à cause de sa caractéristique d'isola- Nous retrouvons ici deux SIPMOS drain de 01 .
tion de 750 Vdc avec son enveloppe (02,03) montés en ballast série afin de Nous retrouvons pour ces deux ballasts
métalloque. distribuer les dissipations. Ces transistors le même type de précautions que pour
La tension de sortie du pr~régulateur est sont commandés par un troisième SIP- celui du circuit de pr~régulatîon (Cl, C2,
ajustée à 485 Vdc. MOS (01) monté en • gate • commune. CS à C13, C15, C16 et 01 à 06).
• La résostance interne de sortie est de Le rapport de la résistance de source Pour les mêmes raisons, une résistance
I'O«<re de 4 Q. (R4) de 470 Q et des résistances de de 22 k()J50 W est placée à la sortie de
La valiatoon de tens.on ne dépasse pas charge du collect eur de 01 (R5,R6) de chaque ballast.
3 Vdc pour une variation secteur de 200 kO nous donne un gain de 400. Le réglage de la tension est obtenu au
• 5 % en pleine charge à + 5 % à vide, ToutefOIS, une portion de la tension de curseur du potentiomètre 10 tours P50
soot entre 500 et 600 V sur les capacités sortie équovalen1e à 1120 (R13+A141R12•P2) de 10 kO.
C1·C2. est réinjectée en contre-réaction négati- Après filtrage (A2,C6), la tension est
L'ondulation résiduelle à 100 Hz est de ve dans le circuit de .. gate .. de 01 et injectée sur l'entrée positive de IC1A.
10 mVpp pour un courant de 500 mA. nous réduit le gain total à 20. Ce circuit est monté en gain unitaire et sa
Le SIPMOS de pré-régulation BUZ80 Nous verrons plus loin les avantages de sortie est réglable dans une plage de
dissipe au maximum une puissance de cette contre-réaction. 20 Vdc.
35W. La tension de commande du premier bal· Cette tension appliquée sur la source de

41
ALIMENTATION H. T. DE LABORATOIRE

Le courant prélevé sur l'ajustable P3


Figure 6 varie de 0 à 50,0 mV pour 0 à 500 mA.
1 BUZ80 1 Nous avons alors un affichage à 3 digits
• (2)
(000 à 450 V ou 500 mA)
Voss 800 Volts 0
~~
RDS(ON) <40hm
La précision des modules afficheurs est
/ ,_-
~~
lo 3,1 Amp (à 28'C)
spécifiée à +1- 0,5 %, mais en pratique, il
~ faut compter plutôt sur +1- 1 %.
P max 100 w <• 25'C)
3
G (1}
=- ~ !J La surprise vint du fait que la notice des
VGSmax +f· 20 Volta
2 distributeurs présentait ce • mètre "
T 0
max 150 'C 1
s (3) comme ayant une masse flottante.
las (luite) <100nA (Typ 10nA) TQ-220
Or la première mise en œuvre prévoyait
une alimentation de 10 Vdc, référencée à
+lOVdc +5Vdc
la masse générale (0 V), mais la masse
+ +
"45mV +";_mV du module tout en étant • flottante "
~ bloque le circuit d' entrée du • mètre • si
~> ??? ~> 450 on fixe celle-ci au 0 V. En fait, l'entrée du

IV • • •
v DPM est différentielle et pour fonctionner
correctement, celle-ci doit • flotter "
entre 0 et +10 Vdc, de préférence au
- milieu.
Figure 7 : Configuration de l'afficheur numérique -SVde La solution fut de déporter le pôle d'ali-
mentation négatif du module afficheur au
01 via R4 fait varier la tension de sortie o-s et peut dissiper 1oo w (figure 6). - 5 Vdc, l'alimentation positive étant de
dans une plage de 400 V. Ces transistors restent, de par leur + 5 Vdc. L'entrée différentielle travaillant
Les résistances R1 et R3 sont calculées conception, assez • susceptibles •. autour du 0 V fonctionne alors normale-
pour permettre une plage réglable de 50 Le circuit et le dessin des cartes ont été ment.
à 480 Vdc. étudiés de nombreuses fois avant
Une portion de la tension est prélevée d'aboutir à un résultat satisfaisant. PROTECTIONS
pour l'afficheur • Tension • par le potan- Vous noterez le luxe de précautions qui L'ensemble de la réalisation est protégé
tiomètre P2. La tension au curseur varie enloure ces transistors : diodes anti- en intensité par trois fusibles : 2 A en tête
de o à 45 mv. retour sur tous les contacts, capacités de secteur, 1 A à l'attaque du redresseur
Le couranl parcourant R15 (0,22 Q) anti·surtension, résistances d'amortisse- HT et un 500 mA rapide à l'entrée du
développe une tension aux bornes de ment dans les portes ... régulateur.
P3. Lorsque le courant dépasse 500 mA, Les transistors utilisés pour cette réalisa- Chaque fusible est • monitoré • par un
cette tension s'élève à 110 mV, fait bas· lion sont des lnfineon ou des Siemens. voyant néon en cas de claquage.
culer la sortie du circuit IC1 8 de + 24 à Des succédannés chinois se sont révélés Un courant supérieur à 500 mA active un
0 V et déclenche l'alarme de surcharge inutilisables pour cette application. avertisseur lumineux clignotant et
(LP5 + buzzer). déclenche un signal sonore strident (et
Le potentiomètre Pl pennet d'ailleurs MODULES AFFICHEURS insupportable).
d'ajuster le déclenchement de cette alar· Les modèles choisis sont des PM-128 ou Un ventilateur assure un refroidissement
me à partir de n'importe quel courant. PM-128BL du fabricant chinois Huayi forcé de tout l'appareil.
Une portion de la tension développée en (http://www.digimeter.com/index.asp) Trois capteurs thermiques placés sur
P3 (0 à 50 mV) est envoyée vers l'alli- disponibles en France Qire en fin d'ar- chacun des refroidisseurs coupent l'ali-
cheur • Courant •. ticle). mentation en cas de surchauffe. Le ven-
Il y a lieu d'enlever les pontages pour tilateur seul continuera à fonctionner.
CHOIX DES TRANSISTORS supprimer le point décimal et fixer la Le châssis et la mise à la terre par le cor-
BALLASTS sensibilité à 199,9 mV à fond d'échelle don secteur sont raccordés par une
Le choix des transistors ballasts s'est (figure 7). borne indépendante (borne brune).
porté sur le BUZ80 disponible sur le mar- La portion de HT prélevée sur le trimmer Le circuit est flottant. Il y a lieu de placer
ché. Ce SIPMOS est un N channel en P2 varie de 5 à 45,0 mV pour 50 à un pontage ou une résistance de 100 Q/
boîtier T0220, supporte 800 V de tension 450 Vdc. 2 W entre les bornes bleue et brune.

--------------------------------------------------------------~-
42
, '
STABILITE DE 0,1 % - 50 A 450 V/500 mA

MISE EN OEUVRE

LA MECANIQUE
Nous utilisons un boiloer de dimensions
305 x 280 x 133 mm, d sponible chez
Radiospares sous la refènlnce 222-()64
(figure 8).
Comme le montrent les photos, la réali-
sation tout en gardant des distances
minimales entre les divers modules est
assez compacte (photo 1).
Nous procéderons méthodiquement. Le
marquage et le perçage des différents
points de fixation sont fa1ts à l'aide des
cartes non câblées. Nous commence-
rons donc par la mécanique et après
l'étude du positionnement des différents
modules, nous en viendrons à l'assem-
blage de ceux-ci proprement dit.

Agencement des modules Photo 1


Les figure 9 et photos 2 et 4 donnent
une première indication quant à la dispo- E
sibon des divers éléments dans le châs- D
sis.
Le transformateur de 400 VA occupe la E
pos111on centrale. Ses dimensions sont E
de 90 x 115 mm à la base pour 121 mm
de hauteur.
L'espace disponible à sa base est de
110x120 mm.
Ces dimensions sont assez critiques et
doivent être spécifiées à la commande.

Plans cotés - Le châssis


Remarque préalable : les cotes ont été
relevées avec précison sur notre réalisa-
tion, mais elles peuvent différer suivant
vos pièces. Il est toujours prudent de
• e
n'effectuer les perçages que lorsque le
matériel est en votre possession.
Ne sont données ici que les cotes qui
permettent le positionnement exact et
défimtif des divers profilés. Une photo e
est associée à chaque dessin coté
(figures 10, 11, 12 et 13, photos 4 et 5).
Les cotes de fixation des drfférentes
cartes imprimées, du transformateur et jo Figure 8
du module relais ne sont pas mention-
nées. Ces perçages dorvent être mar-

---------------------------------------------------------------------------
43
ALIMENTA Tl ON H. T. DE LA BORA TOI RE

,, ••
.,. t ••• t
~· <Il ~
~

n o d wl • A• l • t •
n
IS o ''•lof•

"'
• •
•• , . l , ••
~'•~·~~
•<
~ 0 ~
~

••• .. •
•• ••
-·••
..,.
• ••
~ ~ ~ -
• ••
" :n . fll · l1l ·-
l!r al'\s fo r••t • ur <tOOUft ...•

'.
•• ~~
0

-
~
U• ••

~ ~
~

• ~ <!> ~
'"
~

~
.... c.....
o -
N N,..,..,.... G
<!> <!> .. .. •
-.
A o wl a , lon
0 •• -
~
.. ~
... tl ' . • •

"•du t • Pr i • riçul a ti o n

D <!> « IS o·~·
t . ....
IS J , S• • <!><!> <!>
-
•"
~~

Figure 9 271
301

Photo 2 : D<spos.tion des modulas Photo 4 : Châss•s vu <M <Maeous Figure 10

quès m situ à l'aide de ces mêmes élé- dispartté des cotes suivant le matenet (figures 16 et 17, photo 8).
ments. reçu (ventilateur, borniers, mètres...). La carte est fiXée par quatre entretoises
mâle-femelle de 10 mm au flanc droit du
Faces avant et arrière LES MODULES châssis (figure 12).
Les faces avant at arrière (figures 14 et La commande Le marquage des quatre trous de 3 mm
15, photos 6 et 7) peuvent êlre usinées Le circuit de commande est monté sur se fait avec une grande précision à l'aide
plus tard. Même remarque concernant la une carte de dimensions 90 x 145 mm de la carte même. Ces quatre trous sont

44
, '
STABILITE DE 0,1 % - 50 A 450 V/500 mA

..,.....
,
-..
~

• !loll•l,e••

..
,,, .,,.····· n •
~
•• ......
fO

••••••••••• ...
. ....... 1 ; ~
-

~ ~
~ ~ ~· • ~1 • e. ~ ••~, .

~ ~ .. ••
.. "
o-
NN
,,.......
& •••••••••••
e-t ••
• •li• ....

.......
u.u ••
..
0 .. . .... ...
....... ,,
. .. o., ••
D r ,~ . ...
1 . . . . .. ~ • •
~ =
" , .. .. • •o•• ~~o

~ .........
.,,, •• ,,$•• B •-"'-
~
Figura 12 : ChAssîs vu du côté droit

271
301

Figure 11 FaguN 13 : Châssis vu du côte gauche

.
• •• 110
~ 0 · 10 • 1 4 0 •1• •
lu1 111t1 l r 1 11 1 1o ~00'-'11 1

Pl>oto 5 : Châssis vu de dessus

percés de manière à recevoir une vis M3 du flanc car elles seront couvertes par pennettre l'insertion. Les cosses doivent
à tête conique. les capots supérieur et inférieur. être placées en pnemier, les transforma-
Le côté femelle des entretoises se trouve Le raccordement de cette carte se f811 teurs en dennler.
du cOté du flanc afin de pouvoir être par des cosses plates 6,35 mm (type Les radiateurs des IC2 et IC3 sont des
vissé de l'extérieur à l'aide de quatre vis automobile) et des cosses • picot " de profilés en • U .. 15 x 15 x 1,5 coupés en
M3 (tête cônique de 6 mm de long). 1,3 mm. Les trous de fixation devront longueur de 25 mm. Ils sont surélevés de
Ces vis ne peuvent dépasser ta surface être agrandis è 1,3 mm et 1,5 mm pour 5 mm de la carte afin de ne pas provo-

45
•• ••
.. ,.
,

0
.Q_:

o. .......P•\
- 28 ...67
'
. o•cou~·~
28.-6 ~. .. - --~-

'
'
'' Olc:Oull•l
-

·' ' Il_!.• 1. -~~ -
0

~II! -
J~
~I "
"
"
.. "

Figure 14 : Face avant Photo 6

.. "
,.,
.

"
••

-

Figure 15: Face arrière Photo 7

Photo 8 : Carte de commande

46
1 '

STABILITE DE 0,1 % - 50 A 450 V/500 mA

0 0

Figure 16 L

230Vac -5

T2

Figure 17 0 0

quer de court-circuit avec les éléments Test de la carte de commande vérifier la présence des diverses ten-
voisins. La carte sera testée hors du châssis. Se sions : + 24 Vdc, - 5 Vdc et les 10 Vdc du
Il y a lieu de prêter attention au position- reporter à la figure 2. • mètre • (DPM).
nement correct des nombreux compo- Après avoir posé la carte à plat sur un La temporisation est contrôlée au point
sants polarisés. support Isolant, brancher le 230 Vac et • T •. Connecter un multimètre et vérifier

-~----------------------------------------------------------------
47
Photo 9 : Le relais statique Photo 10

qu'il y a bien 24 Vdc en .. T "· Court· cir· Brancher d'abord le 230 Vac, ensuite
cuiter un instant les points • R • et • C " l'alimentation de la carte de commande.
et vérifier que la tension en • T " tombe R51 330 La lampe doit s'allumer faiblement pen·
230V•c
bien à zéro pendant trois secondes. dant trois secondes et briller ensuite.
Débrancher le 230 Vac pendant une
dizaine de secondes et rebrancher tout 1 2 Le transformateur
en contrôlant la t ensoon au point • T •. 02~10 La figure 10 et la photo 4 sonl explicites.
Vérifier que la t ensoon reste à zéro pen· • 3T
• Deux comoères de seclion 40 x 20 x 2 mm
dant trois secondes. sont fixées par huit vis M3 à tête
Le fonctionnement du buzzer et du conique.
voyant de surcharge est testé en fin de Le transfonnateur est positionné sur son
réalisation. support pour procéder au marquage.
Nous utiliserons des vis M4 à tête
Le relais statique Commande conique {photo 4). Ces douze vis ne doi·
Le relais statique et la résistance R51 de Figure 18: Test du relais statique vent pas dépasser la surtace des profilés
330 0 • 100 W sont fixés sur une tôle de car le capot Inférieur vient immédiate·
70 x 124 mm en aluminium de 1,5 à 2 mm Nous ut iliserons. pour le raccordement ment contre la cornière.
d'épaisseur (ou en fer zingué de 1 mm). des fols, des cosses à • oeil • en soignant Le transformat eur sera fixé de manière à
Ces dimensions ne sont pas critiques le sertissage. avoir tes cosses de raccordements tour·
(photos 9 et 10). nées vers l'arrière de l'appareil.
Cette tôle sera u~érieurement fixée aux Test du module relais statique Pour facohter le test ultérieur des
profilés arrièreS du châSSIS (figures 10,11 Se référer à la figure 2 et à la photo 9. modules. ol est préférable de raccorder
et 13) Il est préférable de tester le module avec d 'emblée l'entrée 230 Vac par deux bons
Il y a heu de procéder au perçage des une ampoule 230 V/100 W comme char· fils (rouges) de 1 mm' de seclion et
quatre trous dans la tôle et les profilés ge. Les bornes 3 et 4 reçoivent la corn· 750 Vdc d 'osolabon d 'une longueur d' un
arrières conformément à la figure 1O. mande de la carte de commande (res· métre en vue de l'alimenter via un trans·
Comme Il y a quatre possibilités de fixa· pecter les polarités). formateur variable (Variac). Le secondai·
l ion, Il est utile de marquer la tôle par un Les bornes 1 et 2 sont raccordées en re est lui directement équipé d u même fil
détrompeur. Le relais statique et la résis· série avec l'ampoule. et de deux cosses plates isolées rouges
tance R51 viendront se loger sur la tôle La résistance de 330 Q/1 00 W est, elle, afin d 'alimenter le module pré-régulateur.
entre les deux profilés. Attention, il y a connectée entre les bornes 1 et 2 (figure A suivre •.•
just e la place 1 18 et photo 9). Jean- Louis Vandersleyen

48
Moins de stOCk
et P.lus d'effiCaCité
a'{ec les nouvelles alimentations
la qualite au sommet

-
24V 2.6A 24V SA 24V 1DA
78,94 € 101.06 c 134,55 e

Les avantages du découpage et du linéaire,


résiduelle totale< à 3mV eff., stabilisées et protégées, entrée secteur 230V avec PFC si> 70W, IP 30.
ALF1205 ALE2902M ALF2902M
12V 5A
82,52€
...• .- -
-
---
---
--~":';

------
5V 4A Y2A
1
5V 4A
94.48 c • ]SV 2A

-~-· \i\
-;-;:

------

--
.::

•• --- •• lU

••


••
- •

•0
~
••
Alimentations linéaires,
·-
stabilisées et protégées, résiduelle totale < 1mV eff., secteur 230V.
• ••
• 24V ...
42,46 ..

1
i~
s
11
••
&
,•
•••
g•
:••
• • ••• -- Je souhaffe recevoir une documênt•tion sur:

Nom
Adresse
vme Code postal
- . ; :• ::':' ..-_

AU ~~~o..• U M E r:ll 0 .· ''f;~!_f.~i1'(1''''

6 ' ... !:(~.\~


'il•f''~i

·~ .:-·cp.~ :.~ -.-: ·l>k~w~~ ~-_,,::5_::<·· _,_. . J_.. _

à adresser aux ÉDITIONS PÉRIODES, Service abonnements, 2 à 1g;r1,J~ de Bellevue 75019 Pari~
N" 151 N° 177
- KittY 255. Caméra CCO d'instrumentation, réalisa- Photocopies de l'article (Prix de l'article : 4,60 €) : Photocopies de l'article (Prix de l'article : 4,60 €):
tion de la tête de caméra (2'"' partie} - Amplijlcateur de 2 x 6(1 Weff : un push-pull de - La clé de l'électronique à tubes. (Cours n' 4)
- Le PUSH : amplijicate<r de 2 x 12Weff à ECL86 tétrodes 6550 avec dépllaseur 6SN7 - Mu-Follower de puissanœ mono-tube (1 h partie)
Push-Pull 91) ultra-lrnêeire - Prèampli à tubes ECC83/ECC81. Complément - Préampl~icateur audiophile 6 entrées (3.., partie)
- CAPACIMETRE Numérique 20 000 points d'informations du haut niveau au bas niveau (2"" partie) - K2, notre caméra eco destinée à l'astronomie :
- Chalne triphooique de 3 x 75 Weff pour - Un bloc amplifiCateur mooo de ttès forte puissance : la tête optique (1 ~ partie)
sooorisation ou écoute Hl-FI (2"' partie} 280 Weff/8 0 avec des LM3886 (2~ partie) - Push-puDde 2A3 : 2 x 12 Weff / 4 et 8 0 sans
contr&-rêection

- Commande d'un moteur Pas à Pas bipolaire avec '


w 170 w 179
le kit de développement 68HC11 - Cooecteur d'acoustique 10 voies à amplis OP à
- Préamplificateur bas niveaux à tubes FET OPA-604AP - La clé de l'électronique à tubes (Cours n• 6)
ECC83/ECC81 pour platines vinyls ou microphones - Le MICROCONTROLEUR SX28 (Scénix). - Lampemètre IJI'Ofess,onnel (1 " partie)
- Enceinte deux voies Eurid.a 2000 Réalisation d 'un chronomètre de précisloo (3~ par- - K2, notre caméra CCO destinée à l'astronomie :
-Générateur vobulé 1 Hz - 1,5 MHz avec marqueur tiel l'interface 12 bits (3 .... partie)
(:Jh partie) - ~iltre actif triphonique de 24 dB/Octave. Aiguillage -Amplificateur Push-Pull d'EL84 en ultra finéaire :
à 100Hz 2 x 12 watts efficaces
- Amplificateur classe A de 2 x 15 Weff avec
tétrodes 6V6
- Commande d'un moteur Pas à Pas Unipolaire avec
le kit de développement 68HC11 - La clé de l'électronique à tubes (Cours n• 7)
- Enceinte deux voies Euridia 2000 (2~ partie) - Lampemètre IJI'OfesSIOnnef (2' partie)
• Gênérateur vobulé 1 Hz - 1,5 MHz avec marqueur Photocopies de l'article (Prix de l'article: 4,60 €) : - K2, notre caméra CCO destinée à l'astronomie :
I'Anti-Barkhausen (4"" partie) - Push-Pull de 845: Bloc mono de 40 Weff (1 .. par- le programme d'acquisition Kool (4' partie)
- Le single : amplificateur de 2 x 8 Weff en classe A lie) - PréamplifiCateur SRPP : 5 entrées
- Ah.,..,tation haute tenSIOn à très faible bruit

- Caméra Kltlv :l'interface 12 bits (8... partiel


- Les Tubes KT88/ KT90 : un push-pull en ultra- Photocopies de l'article (Prix de l'article : 4,60 €) : N" 181
llnêere classe AB 1 de 2 x 50 Weff - Push-Pull de 845 : bloc mono de 40 Weff (2- par- -La clé de l'électronique à tubes (Cours n' 8)
- BC Aooustique/SEAS : kits d'enceintes pour le HC tie) - L'amplificateur mu!ticanal GK Five (1" partie)
- Le Single Il : amplificateur de 2 x 11 Weff - Les alimentations H.T. poiX amplificateurs à tubes - L'enceinte Euphonie/Vila • Double six •
on classe A avec létrodes 6550 (1"' partie) - Le push-pull de triodes 845
- Alimentation haute tension à très faible bruit
(2• partie)
- Caméra CCO d'instrumentation : pl'ogrammation de
la carte 12 bits (9" partie)
Photocopies de l'article (Prix de l'article : 4,60 €} :
• Et si on parlait : «tubes• ? Remontons en arrière
w 182
- La Coaxiale : mini enceinte de 51itres voulez-vous? (Cours n't) - La clé de l'électronique à tubes (Cours n• 9)
-Le Triode 845: amplificateur de 2 x 18 Weff en - Compte rendu d'écoute du push-pull 845 De la théorie à un {pet~) peu de pratique
Single End sans cootre-réaction (1- partie) - Amplificateur en classe A Single-End avec - Lempemètre professionnel (3" partie)
MOS-FET 2SK1058, sans contre réaction • PréamP,ificateur tous tubes pour Home Cinéma
w 162 - Dispositif d'alimentation pour le rétro-éclairage des (1 " partie)
modules LCD - L'amplificateur multicanal GK Five (2' partie)
- Boite de mesure secteur - Les alimentatioos pour amplificateurs à tubes
- GBF Synthétisé 0,1 Hz - 102,4 kHz {th partie)
• HOtloge murale avec fonctjon Thermometre : une
application du kit de développement 68HC 11
(2- partie) w 183
- Le Triode 845 :amplificateur de 2 x 18 Weff en
Single End sans contte-réaction (2.. partie)
w 175 a
- Le clé de l'électronique tubes (Cours n• 10)
De la théorie à un {pet~) peu de pratique
Photocopies de l'article (Prix de l'article : 4,60 €): - Ampli intégré à 4 entrées (push-pull ECL86)
- La clé de l'électronique à tubes. (Cours n' 2) - Préamplificateur tous tubes pour Home Cinéma
N" 163 - Single.End en quatuor avec tubes 7189 ou EL84M (2' partie)
- Filtre actif 2 voies à triodes ECC83, pente - Filtre actif 2 voies butterworth ordre 6 -L'amplificateur multicanal GK Five (3' partie)
d•atténuation de 12 dB/octave 36 dB/octave - Amplificateur de mesure à faible bruit
- GBF synthétisé 0,1 Hz - 102,4 kHz: 2 sorties - PréamplifiCateur audiophile de très haute - Afficl1eur bargraph pour analyseur audio {1" partie)
multifonctioos à déphasage programmé ou sinus performance (1., partie)
vobulé avec marqueur (2"" partie)
- Le Triode 845 (3""' partie)
- Mîlli-Ohmmètre de précision
- Le clé de l'électronique à tubes (Cours n• 11)
w 168 Photocopies de l'article (Prix de l'article : 4,60 €):
- La clé de l'électronique a tubes. {Cours n' 3)
De la triode à la pentode
- Amplificateur • single end • à triode/pentode ECLB6
Photocopies de l'article (Prix de l'article : 4,60 €): - SRPP et béta-follower -Analyseur audio 16 voies (2' partie)
- Préampli haut niveau à tubes : ECC83/ ECC81 - Réalisation pratique du Préamplrficateur audK>phile -Amplificateur pour écoute au casque
4 entrées /2 sorties à basse impédance (2- partie) - [}amplificateur multicanal GK Fwe (4•partie)
- Un bloc amj)lificateur mono de très forte puissance : - Amplificateur stéréophonique double Push-Pull de - Pnéamplificate!X tous tubes pour Home Cinéma
260 Weff/8 Q avec des LM3S86 (1 .. partie) triodes 6AS7-G ou 6080: 2 x 18 Weff {3' partie)

Je vous fais parvenir ci-joint le montant de ................. € Je désire:


par CCP 0 par chèque bancaire 0 par mandat 0 ...n• 151 U ...n• 161 0 ... n• 179 0 ... n• 183 0
...n• 158 0 ... n• 162 0 ... n• 180 0 ... n• 184 0
4,60 € le numéro (ou la photocopie d'article) ...n• 159 0 ...n• 183 0 ...n• 181 0
...n• 160 0 ... n• 170 0 ... n• 182 0
(frais de port compris)

NoM : ............................................... PRéNOM : ..................... .. Photocopies d'articles PRÉCISER L'ARTICLE


No : .. .. .. RuE ......................................................................... . ...n• 168 0 ... n• 172 0 ... n• 174 0 ... n• 176 0
50 ...n• 169 0 ... n• 173 0 ... n• 175 0 ... n• 177 0
CODE POSTAL : .. .. . ... .. .. .. V ILLE : ............ .. .. ............................. ..
1 ACEA LE FABRICANT QUI MET AU SERVICE DE L' AUDIOPHILE
LA QUALITÉ AÉRONAUTIQUE MILITAIRE ET SPATIALE
PUSH PULL PUSH PULL de 6550
ECL86
PROMOS
valables pour toute commande
2 x 60 W Led W 169
2 x 12 W Led W 183 reçue avant le 30/11/2004

SINGLE END
ECL86
2 X 4 W Led N° 184

kit comprenant :
- Le transformateur d 'alimentation 103,70 €
- 2 transfos de sortie 3 BOO Q 207,30 €
kit comprenant : kit comprenant : - 1 self 10 H 53,40 €
- Le transformateur d 'alim 64,00 € - 4 capots nickelés 73,20 €
- Le transformateur d 'alim 70,00 €
- 2 TS 9000 0 (tôle 80 x 96) 130,00 € - 2 TS moulés (en boite) circuit C • 4 OCTAL châssis 18,40 €
Sortie 8 Q + 1 impédance au choix 156,00 €
-2 OCTAL Cl 9,20 €
- 1 self de filtrage 26,00 € - 2 NOVAL Cl 6,70 €
- 1 condo 1500 ~F 1 350 V 27,40 € - 1 capot nickelé 18,30 € - 2 tubes EF86 45,80€
- 4 tubes ECUI6 Philips 70,00 € - 2 tubes ECL86 35,00 € - 2 tubes 6SN7GT 43,80 €
- 4 supports NOVAL Cl 18,40 € - 1 tube EZ80 16,60 € - 4 tubes 6550 (Electro- Hannonix) 186,80 €
- 3 capots nickelés 54,90 € - 3 supports Cl Novai 6 ,70 € - 1 condensateur 470 ~F/500 V 30,00 €
- 1 cordon alimentation 5 ,00 € - 1 cordon alimentation 5,00€
Frais de port 25,91 € Frais de port 21,34 € Frais de port 25,90 €
Total : 427,61 € Total : 322,94 € Total : 804,00€
Remise sur kit 62,61 € Remise sur kit 36,94 € Remise sur kit - 74,00 €
Total TTC 365€ Total TTC 286€ Total TTC 730€

6 rue François Verdier - 31830 PLAISANCE DU TOUCH (près de TOULOUSE)


1 r• • Tél. : OS 61 07 55 77 1 Fax : 0 5 61 86 61 89
ACEA Site : acea-fr.com 1 email : barnard.tonlattl@acea-fr.c·om

1 JW'
t.EO ,_.

Pott ~)WIN~• dt 1• t 7.$Z~et<ltH 10 : 8.91 f COHOITIONS DE VENTE · Ftanot i'MCJ~ • AllgllmtHII JWII ~ue jOII"'Iila C:Om'I'WIC!t,
(gtii!Uil avoc: 41d'$t ct\.ln je~.~ do 3 tr~ POAT : 12',.20 € le~ tt~. • .51 E en .,...., por lr~!l"o .,..,pl6m~'I'O.
MNrrvn dt l&CIUI'illQrllTC • 50 € tPOfl non OOfTlll'l$) $1lntA11r 11'11$ dt 11fltllf*fll 6.~0 € $l'l> tut.
79, rue d'Amsterdam Réparation Haut Pat1eur
et vente de pièces détachées d'origines :
75008 Paris TAO - RADIAN - JBL SELENIUM
Tél. : 01 48 78 03 61 B&C - SOI.TON • AI.TEC
Fax : 01 40 23 95 66 1:~ de ces pnxl.lts es1 dispclnille en neuf
-que lusacœssof8Selleurs~
INDUSTRIE cice.industric@wanadoo.fr permet1ant d 'élaborer des systèmes audio

[I:AADIAn)
AUDIO - - · R I I I•• I . . ..

Ces compressions sont équipées de diaphragmes en alliage d'aluminium spécial et


de ~uspcnsions en mylar, cc qui donne à ces drivers une linéarité surprenante et un
rendement élevé du fait de la légèreté de l'équ1page mobile. Ces composants sont
disponibles en 8 et 16 Q.
Cornp~jons drhen
450 1'8 : 1 pouce 25 W 800 HL à 20 kHL lOS dB ...................... 162 € .ne
465 PB : 1 pouce 40 W 800 Hz à 20kHz 107 dB ..................... 217 €.uc
475 PB : 1 pouce 50 w 800Hrà21 kH7. 109 dO ...................... 25.1 €.ttc
636 PB : 1,4 pouce 50 \Il 500 Hz à 20 kH7 110 dB ...................... 272 €.ttc
745 I'U : 1.4 pouce 65 \Il 500 H1 à 20 kH7 Ill dB ...................... 360 €.ttc
835 1'8 : 1.4 pouce 73 w 300 Hr à 20 IHL 11 3 dB .................... 490 €.Uc
651 PB : 2 pouce> S0 W 500 Hl à 20 I.Hl 110 dB ...................... 272 € .ne
760 PB : 2 pouce> 60 W 500 Hl à 20 Ulz Ill dB .................. 360 €.uc
8SO PB : 2 pouces 75 W 500 Hz à 20 Ulz Il~ dB ...................... 490 €.uc
9SO PU : 2 pouces 100\\ soo Hl à 20 Ulz Ill dB l'codin .......... 780 €.ttc
bobine -* pouce,.

llaut-parlcurs
220RB : 8 pouces 200W 58 Hz à 4,5 kHz 9S dB à 100 Hz.......... 168 €.ttc
22 121l : 12 pouces 300W 52 Hl à 3.5 kHi 93 dB ................... . 223 € .ttc
2312 ; 12 pouce' 400W ~H H' à 3.5 Ulz 96 dB ................... 358 €.tt<
22158 : 15 pouce> soow 45 Hl à 2.5 IHL 97 dB ................ 360 €.ttc
2216 . 15 pouce> 600W ~5 HL à 3.5 Ui.t 96 dB ....................... .l68 € tr.:
22 18 . 18 pouce> 600\\ 16 HL à 280Hl 9~ dB ~10 € IIC

Heut-parieun coniau.'
365 : 6.5 pouce' 75 w 60Hlàl8kH7 92 dB ..................... 95 €.ttc
365 T : 6.5 pouce; 75 W 60 Hzà 18 kH1, ligne 100 V 92 dB .................... 136 € ttc
508/lB : 8 pouces 200 W 55 Hz à 20 kHz HF 1P 95 dB ........................ 313 €.ttc
5208 R : 8 pouces 200 W 55 llz à 20 kHt HF IP 96 dB ........................ 366 € .ttc
5212 0; 12 pouces 300 W 55 Ht à 20 kHz HF 1l' 94 dB ........................ 382 €.ttc
5312 : 12pouccs SOO W 60 Ht à 20kHz HF 2P 96 dl! ........................ 642 €.ttc
52150 : ISpouccs SOO W 45 Ht à 20 kHz HF 2P 97 dB ........................ 740 € tiC

SVSTbtF.S HA l'T RENOEML" r Cft <Il"""""""" 1"'-· Il \ LI PAIU.EL'R RADIA~.


~opcmem. RADIA.'OTAD l EUCTRO \OICE npn>WcuM
Cl tt ladust:rk. .W. ParkW' fl ~o.'4•n~
t:QADIAn . J T~bnt)U,elkPJIU*caprèx* onec~dts
))~'!o ({11_\.WCI"\ de kai~ ~
Rbhation : nt 2. 3. ct.C ~ 1\('ttf au Pawf
Pa\ tUons : Bois ou MltaL
Amrfi(tatioo.: l Transisaon EU~CTRO \'OICE 1
l:.tl«1ntct hNCfi
0\0:.ACORD ou TW... \ J,.ROIF.R ,., Riali'*ion LED. 950PB
"-<"-· K th ~ fournis ., eç pl;~~a (:OI'ftl'kt. ec f.'Oill.("iJs de RADIAN dt
~ali 'i!tÎ(If'l poo.r pcli 1$ el gltJJ "y<1~mcot. 1)1)t RCX ul1hwnt
l tll Cottxltut~ . t• une
Pavillon bols massif gamme t~s ,·ompl~..,
f.IC <:ompos:ml<i k"'U ~l~\IC \
R ~a ~t\US permelbnl de réabiiCr ~
l"4.1ntiJur-•..ttoo 1lifi ct Hoa~ Cinfntll.

$one./~ v:fJ.It't" hlltllt d flle \011$ bis.~ P''*-" ~ ..... ii~ obsaiê-te<t qw ••unl ,._
lieu d'M. WII"'C'11l tk fllbricalioD doulruse.tan'~•k.l J*" .d6."0U\"'rirdts prodlits ~ ~~
btntflriml dt-1. ~~que \'OU-~ Ul&II..U ~ b \1C: «1001 k:sjoun..

REPARATION ENCEINTES OPTIMISATION DES SYSTEMES ACOUSTIQUES -=::---::::;


HIFI ET PROFESSlONNELLES SONORISATION
RECONOITIONNEMENT ET REFECTION INSTRUMENTATION HIFI

SYSTEME d'amplification at de filtrage numérique DYNACORD


Station technique : Electro Volee • RADIAN • JBL - Reconditlonnement et optimisation de tous systèmes.
Distributeur officiel : DYNACORD - Haut Parleurs Electro Volee - Composants et enceintes RADIAN.
Horarres ; Lundr 14h00.18h00 Mardi au Vendredi: 10h00· 18h30 Samedi : 10h00 - 18h00

- --
-- -

Vous aimerez peut-être aussi