Vous êtes sur la page 1sur 11

Revue des Sciences et de la Technologie - RST- Volume 5 N°1 / janvier 2014

Performances de la SVM appliquée pour l’élaboration


d’une Commande tolérante aux défauts et l’équilibrage de la
tension du bus continu d’un onduleur à structure NPC à trois
niveaux

R. Dermouche*, L. Barazane**et M.Tadjine***

* Département d’électrotechnique, Université (USTHB) Alger,


Email: reda_usthb@yahoo.fr
** Département d’électrotechnique, Université (USTHB) Alger,
Email: lbarazane@yahoo.fr
***Département de commande de processus, école ENP Alger,
Email: Mtadjine@yahoo.fr

Abstract - In this article we present the performance provided by the use of space vector modulation
method applied to a three-level NPC inverter feeding an induction motor.
The use of redundant vectors of the space vector modulation allowed us to develop a fault tolerant
control and ensure the balancing of the DC bus voltage of the NPC inverter.
Simulation results, performed on an induction motor and the curves of the DC bus voltages obtained
show the good performance of the proposed method.

Keywords: space vector modulation (SVM), fault tolerant control, balancing of the DC bus, Three-level
NPC inverter.

I. INTRODUCTION

Durant ces dernières années, les convertisseurs de puissance multiniveaux sont largement
utilisés et commercialisés dans divers domaines industriels de haute tension et de forte
puissance.
En effet il existe plusieurs structures de ces convertisseurs à savoir : les onduleurs à
cellules imbriquées, à diodes flottantes et ceux à structure NPC. Cette dernière, permet
d’augmenter la puissance délivrée à la charge grâce à sa topologie. Ainsi, elle permet de
générer non seulement une tension la plus sinusoïdale possible, mais aussi d’améliorer le
taux d’harmoniques grâce au nombre élevé de niveaux de tension offert par la structure de ce
type de convertisseur. À cet effet son utilisation dans les applications de faible puissance
qui exigent de bonnes qualités spectrales est également élargie.

Toutefois, le nombre élevés des interrupteurs de commutation utilisés par le convertisseur à


structure NPC, va augmenter d’une part le risque et la probabilité d’apparition de défauts et
d’autre part le déséquilibre qui se produit entre les tensions aux bornes des condensateurs du
bus continu de l’onduleur. Ce déséquilibre aura pour conséquence l’augmentation du taux
d’harmoniques, de la tension de sortie de l’onduleur, et aussi induira une composante
continue de cette tension, qui risque de saturer la machine alimentée par l’onduleur.

Cependant, et généralement, pour la commande des onduleurs multiniveaux des commandes


par modulation de largeurs d'impulsions sont utilisés et de ce fait plusieurs stratégies existe à
savoir : la modulation triangulo -sinusoïdale, la modulation par hystérésis, et la modulation
vectorielle. La modulation vectorielle est reconnue comme étant la plus performante et la
plus utilisée [1] car en plus de ses différents avantages dans la modulation vectorielle, nous
avons plus de liberté pour le choix des séquences de commutation des interrupteurs de

61
R. Dermouche, L. Barazane, M.Tadjine

puissance.
De ce fait cet article présente les performances de la SVM à définir plus haut utilisée pour
l’élaboration d’une commande tolérante aux défauts et pour l'équilibrage du bus continu
d’un onduleur à trois niveaux à structure NPC. De plus, la méthode proposée est validée par
simulation appliquée à un onduleur NPC alimentant un moteur asynchrone à cage.

II. APPLICATION DE LA SVM POUR L’ELABORATION D’UNE COMMANDE


TOLERANTE AUX DEFAUTS

A. Commande Tolérante Aux Défauts (FTC)

Un système de commande tolérant aux défauts est un système capable de maintenir la


stabilité et un certain degré de performance en présence de défauts. Nous distinguons deux
approches différentes : celle dite passive et une autre appelée active. Dans l’approche
passive, nous utilisons les techniques du contrôle robuste de manière à ce que le système en
boucle fermée reste insensible à un ensemble connu des défauts. Cette approche ne nécessite
aucun schéma de détection de défauts ni aucune reconfiguration de la commande, à l’opposé
l’approche active qui réagit « activement » sur les défauts en reconfigurant la loi de
commande de manière à maintenir la stabilité et les performances du système[2] .Cette
technique permet de traiter les défauts imprévus , mais nécessite une technique de détection
et d’isolation de défauts(FDD) et une méthode de reconfiguration de la loi de commande.

1) Commande Tolérante Aux Défauts (FTC) d’un Onduleur NPC à Trois Bras

La topologie à tolérance aux défauts de circuit ouvert et circuit fermé à trois bras utilisé
est représentée à la figure. 5 [3][4]. Dans ce cas, trois paires de thyristors ont été ajoutés à la
structure de base du convertisseur NPC. Le but de ces nouveaux éléments est de connecter le
bras défectueux au NP du convertisseur lorsqu’un interrupteur de puissance échoue en circuit
ouvert.

Figure .1 topologie tolérante aux défauts

L'onduleur à trois niveaux (Fig.1) est composé de trois bras, dont chacun est doté de
quatre Interrupteurs bidirectionnels, réalisés par la mise en antiparallèle d'un transistor et une

Performances de la SVM appliquée pour l’élaboration d’une Commande tolérante aux défauts et
l’équilibrage de la tension du bus continu d’un onduleur à structure NPC à trois niveaux 62
Performances de la SVM appliquée pour l’élaboration d’une Commande tolérante aux défauts et
l’équilibrage de la tension du bus continu d’un onduleur à structure NPC à trois niveaux

diode.
La correspondance entre les états du bras, les états des interrupteurs et la tension de sortie
d’un seul bras est résumée au tableau 1. Il existe trois types d’état de commutation: ('P'),
(‘O’) et ('N') dans chaque phase. L’état de commutation «P» signifie que les deux
commutateurs supérieures (B12, B11) sont activés et que la tension du bras Vxo est égale à
Vcc / 2. L’état de commutation 'N' signifie que les deux interrupteurs du bas (B13, B14) sont
activés, et que la tension du bras Vxo est égale à -Vcc / 2. (x = a,b, c). Par contre, l’état de
commutation 'O' signifie que les deux commutateurs internes (B11, B13) sont activés et que
la borne de sortie est reliée au point neutre 'O' à travers la diode de clamping , et que la
tension du bras Vxo = 0. Par conséquent, quand les trois phases sont prises en compte,
l'onduleur NPC possèderait 27 états de commutation possible.

Etat du Etat d’interrupteurs du bras Tension de


bras sortie Vxo
B12 B11 B13 B14
P 1 1 0 0 +Vdc /2
O 0 1 1 0 0
N 0 0 1 1 -Vdc /2
Tableau.1 : Etat d’un bras de l’onduleur (x=1,2,3)

La figure 2, montre la relation entre les états de commutation et leur espace vectoriel de
tension correspondant à chaque état de commutation. Le vecteur de sortie prend dix-huit
positions discrètes dans le plan d-q suivant les états de l'onduleur [1][5].
Ces positions sont indiquées sur le diagramme vectoriel de l'onduleur illustré à la figure.2.
Ils sont disposés sur deux hexagones: douze positions sur l'hexagone externe
(correspondantes aux états PNN, PON,PPN, OPN, NPN, NPO, NPP, NOP, NNP, ONP, PNP
et PNO), six positions sur l'hexagone interne (correspondantes aux états (POO-ONN), (PPO-
OON), (OPO-NON), (OPP-NOO), (OOP-NNO) et (POP-ONO)), en plus d'une position à
l'origine du diagramme, correspondante aux états PPP, OOO et NNN. Chaque position sur
l'hexagone interne est produite par deux états distincts. Ces états sont appelés états
redondants, et les vecteurs correspondants sont appelés vecteurs redondants.

Figure.2 Diagramme vectoriel de l'onduleur à trois niveaux

La tolérance aux défauts est obtenue grâce à la redondance de vecteurs de tension


présente dans les convertisseurs NPC.

R. Dermouche, L. Barazane, M.Tadjine 63


R. Dermouche, L. Barazane, M.Tadjine

2) Régimes de reconfiguration :
2.1) Court- circuit :

Par exemple, si l’interrupteur B12 est en court-circuit, la phase A ne peut pas fournir le
niveau «O». Par conséquent, le reste des vecteurs de tension sont indiquées à la figure.9.
Dans ce schéma, les vecteurs de tension qui nécessitent d'être ouverte B12 ont été supprimés,
car ils ne sont plus disponibles. Toutefois, en raison de la redondance de ces vecteurs de
tension, le convertisseur continue toujours à fonctionner.

Figure .3 Digramme vectoriel lorsque B12 est en court-circuit


2.2) Circuit ouvert :

La commande tolérante en cas de circuit-ouvert se déroule en deux étapes :


La connexion du bras défectueux au NP du convertisseur

Lorsqu’un interrupteur échoue en circuit ouvert on connecte le bras défectueux au NP du


convertisseur par le biais de trois paires de thyristors qui’ ont été ajoutés à la structure de
base du convertisseur NPC [3] [4].
Application des vecteurs redondants

La figure.4 représente les vecteurs disponibles lorsque la phase A est reliée en


permanence à la NP. Afin de générer des tensions sinusoïdales triphasées, seuls les vecteurs
de tension représentés peuvent être générés.

Figure .4 Digramme vectoriel

Performances de la SVM appliquée pour l’élaboration d’une Commande tolérante aux défauts et
l’équilibrage de la tension du bus continu d’un onduleur à structure NPC à trois niveaux 64
Performances de la SVM appliquée pour l’élaboration d’une Commande tolérante aux défauts et
l’équilibrage de la tension du bus continu d’un onduleur à structure NPC à trois niveaux

B. RESULTATS DE SIMULATION

Dans cette partie nous allons présenter les résultats de simulations de l’association
onduleur machine asynchrone à cage commandée par SVM-IFOC (Commande vectorielle)
(figure 5)

Figure. 5 Schéma de commande indirecte par flux orienté du moteur Asynchrone commandé
en courant

Nous supposons que le défaut de circuit ouvert de l’interrupteur B12 survient à t=0.6s après
l’application d’une charge à t=0.5s pour maintenir le fonctionnement de la machine
asynchrone à cage une réduction de vitesse de 150rd /s à 60rd/s et effectuée.
Les figure 6 et 7montrent l’impact du défaut sur la vitesse et le couple électromagnétique du
moteur en effet nous constatons que ce défaut a provoqué des vibrations (ondulation) au
niveau de la vitesse et du couple.

200

150
vitesse(rd/s)

100

50

0
0 0.2 0.4 0.6 0.8 1 1.2 1.4 1.6
t(s)
Figure .6 La vitesse après le défaut sans reconfiguration

R. Dermouche, L. Barazane, M.Tadjine 65


R. Dermouche, L. Barazane, M.Tadjine

40

30

20

Cem(N.m)
10

-10

-20

-30
0 0.2 0.4 0.6 0.8 1 1.2 1.4 1.6
t(s)
Figure.7 le couple électromécanique après le défaut sans reconfiguration

Application de la FTC à l’ensemble onduleur MAS


Les figures 8 et 9 montrent qu’après l’application du régime de reconfiguration présenté au
paragraphe IV.2, une nette réduction des ondulations du couple électromagnétique et le
système (FOC Onduleur) maintien ainsi sa stabilité. Aussi nous pouvons dire que la
continuité de fonctionnement du processus est assurée

200

150
vites se(rd/s)

100

50

0
0 0.2 0.4 0.6 0.8 1 1.2 1.4 1.6
t(s)
Figure.8 La vitesse après le défaut avec reconfiguration
40

30

20
Cem(N.m)

10

-10

-20

-30
0 0.2 0.4 0.6 0.8 1 1.2 1.4 1.6
t(s)
Figure. 9 le couple électromécanique après le défaut avec reconfiguration

A partir des résultats de simulation, nous constatons que la stratégie de commande basée
sur la modulation vectorielle (SVM) appliquée à l’onduleur à trois niveaux à structure NPC
est tolérante aux défauts de circuit ouvert et de court-circuit. En plus à noter qu’en modifiant
la séquence de commutation des différents vecteur de tension, nous assurons la continuité de

Performances de la SVM appliquée pour l’élaboration d’une Commande tolérante aux défauts et
l’équilibrage de la tension du bus continu d’un onduleur à structure NPC à trois niveaux 66
Performances de la SVM appliquée pour l’élaboration d’une Commande tolérante aux défauts et
l’équilibrage de la tension du bus continu d’un onduleur à structure NPC à trois niveaux

fonctionnement du l’onduleur, avec cependant une réduction de la tension et par conséquent,


celle de la puissance de sortie. Ce qui engendre une diminution de la vitesse du
fonctionnement, ce qui est acceptable dans certains domaines de la traction électrique.

III. APPLICATION DE LA SVM POUR LE CONTROLE DE LA TENSION DE BUS


CONTINU

Généralement, lors de l’association de l’ensemble onduleur NPC_Machine Asynchrone, nous


supposons que la source de tension à l’entrée de l'onduleur est parfaitement constante est
divisée dans les mêmes proportions entre les différents condensateurs existants. En fait, sans
prendre des mesures d'équilibrage et d'asservissement, cette supposition est exagérée. D’autre
part, suivant le sens de leurs courants, les condensateurs placés du coté continu de l'onduleur
peuvent se charger ou se décharger, ce qui provoque une augmentation ou une diminution de
leurs tensions.

a. effet des états de commutation sur la dérivation de la tension de point milieu(n).

L'effet des états de commutation sur la dérivation de la tension de point milieu (n) est illustré
à la figure 10. Aussi lorsque l'onduleur fonctionne avec l'état de commutation [PPP] (vecteur
zéro(Z.S)), les trois phases de la charge a, b, et c sont connectés avec la borne positive du
bus continue comme le montre la figure 10.a .cet état de commutation n'affecte pas Vn.
puisque le point milieu n’est pas connecté De même, pour les états de commutation [OOO]
et [NNN].La figure 10.b illustre le fonctionnement de l'onduleur avec l'état de commutation
[POO] (petit vecteur). La charge triphasé est connectée entre la borne positive du bus
continu et le point milieu 'n'. Le courant du point milieu sortant (Ia positive) va charger le
condensateur C1et décharger celui noté C2 , ce qui provoque l’ augmentation de UC1 et la
diminution de UC2 , par rapport à UC1 l'état de commutation [POO] (Ia positif) est une
séquence positive (P.S)

Au contraire, l'état de commutation [ONN] (petit vecteur) comme le montre la figure 10.c
va charger le condensateur C2 et décharger C1, ce qui provoque l’augmentation de UC2 et la
diminution de UC1, par rapport à UC1 l'état de commutation [POO] (Ia positif) est une
séquence positive (N.S).

Dans la figure 10.d avec l'état de commutation [PON] (vecteur moyen), les bornes de charge
a, b et c sont connectés au bus positif, le point milieu, et le bus négatif respectivement. Selon
les conditions de fonctionnement du variateur, la tension du point milieu Vn peut augmenter
ou diminuer. Ainsi l'effet des vecteurs moyens n'est pas contrôlable et par conséquent ces
vecteurs sont considérés comme une perturbation pour le contrôle du point milieu. Mais si la
charge de l'onduleur est en équilibre, les courants injectés seront annulées mutuellement. En
effet, par exemple les vecteurs PON et NOP leurs courants de phase ib sont égaux et de
signes opposés comme le montre le diagramme d'espace vectoriel de la figure. 2 étant donné
qu’ils sont symétriques et que la charge est équilibrée.

Comme le montre la figure 10.e avec l'état de commutation [PNN] (grand vecteur), les
bornes de charge sont connectées entre les bus DC positives et négatives. Le point milieu 'n'
n’est pas connecté, et donc sa tension n'est pas affectée.

R. Dermouche, L. Barazane, M.Tadjine 67


R. Dermouche, L. Barazane, M.Tadjine

Figure.10 L'effet des états de commutation sur la dérivation de la tension de point milieu (n).

B. équilibrage des tensions du bus continu

Dans la modulation vectorielle SVM utilisée dite 13-Segments [6] et afin de réduire la
déviation de tension de point neutre ainsi la stabilité du bus continu l'arrangement des
séquences de commutation est optimisée, de telle façon à avoir une succession alternative
des séquences de commutation positives et négatives. Comme le montre la figure 11.

Figure.11 l'arrangement des séquences de commutation positive et négative.

C. Résultats de simulation
Dans cette partie nous allons montrer l’impact des vecteurs redondants et la SVM utilisée sur
la stabilité du bus continu du système onduleur_Machine asynchrone représenté par la
figure.5, et cela après l’application d’une charge à t=0.3s

Performances de la SVM appliquée pour l’élaboration d’une Commande tolérante aux défauts et
l’équilibrage de la tension du bus continu d’un onduleur à structure NPC à trois niveaux 68
Performances de la SVM appliquée pour l’élaboration d’une Commande tolérante aux défauts et
l’équilibrage de la tension du bus continu d’un onduleur à structure NPC à trois niveaux

600

500

400
Uc1(V)
300

200

100

0
0 0.1 0.2 0.3 0.4 0.5
t(s)
Figure.12 la tension du bus continu UC1 sans l’application des vecteurs redondants

600

500

400
Uc2(V)

300

200

100

0
0 0.1 0.2 0.3 0.4 0.5
t(s)
Figure.13 la tension du bus continu UC1 sans l’application des vecteurs redondants
600

500

400
UC1(V)

300

200

100

0
0 0.1 0.2 0.3 0.4 0.5
t(s)

Figure.14 la tension du bus continu UC1avec l’application des vecteurs redondants

R. Dermouche, L. Barazane, M.Tadjine 69


R. Dermouche, L. Barazane, M.Tadjine

600

500

UC2(V ) 400

300

200

100

0
0 0.1 0.2 0.3 0.4 0.5
t(s)

Figure.15 la tension du bus continu UC2 avec l’application des vecteurs redondants

D’après les résultats obtenus on voit clairement la stabilité et l’équilibrage apportés par
l’utilisation des séquences des vecteurs redondants

IV. CONCLUSION

Dans cet article, nous avons montré les performances de la SVM utilisée pour l’élaboration
d’une commande tolérante aux défauts d’onduleur NPC à trois niveaux et pour obtenir
l'équilibrage de la tension du bus continu. Comme il a été mentionné, le convertisseur NPC
classique présente un certain degré de tolérance aux défauts (court-circuit), mais elle est
limitée. La topologie à trois bras utilisée a augmenté d’une manière significative la capacité
de tolérance aux défauts de convertisseur NPC et cela grâce à l'ajout d’un petit nombre de
composants (6 thyristors).

Les résultats de simulation montrent l'efficacité de la SVM utilisée, dans la commande


tolérante aux défauts de l’onduleur NPC à trois niveaux et pour l’équilibrage des tensions
du bus continu.

V. ANNEXE

Les paramètres de la machine asynchrone à cage utilisés sont :

Puissance nominale : 1,5 KW


Tension nominale : 220 / 380 V
Vitesse nominale : 1420 tr/min
Nombre de paires de pôles : 2
Fréquence nominale : 50Hz

Performances de la SVM appliquée pour l’élaboration d’une Commande tolérante aux défauts et
l’équilibrage de la tension du bus continu d’un onduleur à structure NPC à trois niveaux 70
Performances de la SVM appliquée pour l’élaboration d’une Commande tolérante aux défauts et
l’équilibrage de la tension du bus continu d’un onduleur à structure NPC à trois niveaux

VI. REFERENCES
[1] D.Lalili “MLI Vectorielle et Commande Non Linéaire du Bus Continu des Onduleurs
Multiniveaux. Application à la Conduite de la Machine Asynchrone “ Thèse de Doctorat en
sciences, ENP 2009.
[2 ] Diagnostic et Commande Tolérante aux Défauts de la Machine asynchrone et des
Convertisseurs Multicellulaires Séries. Thèse de Doctorat en sciences, ENP 2010.
[3] S. Li and L. Xu, “Strategies of fault tolerant operation for three-level PWM inverters,”
IEEE Trans. Power Electron., vol. 21, no. 4, pp. 933– 940, Jul. 2006.
[4] Pablo Lezana and Josep Pou “Survey on Fault Operation on Multilevel Inverters ,”
IEEE Transactions On Industrial Electronics, vol. 57, no. 7, july 2010
[5] G.-T. Park, T.-J. Kim, D.-W. Kang, and D.-S. Hyun, “Control method of NPC inverter
for continuous operation under one phase fault condition,” in Conf. Rec. 39th IEEE IAS
Annu. Meeting, Oct. 2004, vol. 4, pp. 2188–2193.
[6] Kalpesh H. Bhalodi1, and Pramod Agarwal"Space Vector Modulation with DC-Link
Voltage Balancing Control for Three-Level Inverters"International Journal of Recent Trends
in Engineering, Vol 1, No. 3, May 2009

R. Dermouche, L. Barazane, M.Tadjine 71

Vous aimerez peut-être aussi