Vous êtes sur la page 1sur 37

CONTRÔLE INTERNE

Travail à faire :
Analyse swot
Ressortir les risques(minimum un totale de 20)
Cotation brut et nette des risques
Travail à faire demandé par le professeur
M. Hicham Rafouk
ENCG SETTAT
M2 CCA GROUPE 1
Travail fait par :
SOUAD SILM
Yasser el Kabbaj
Oumaima khalil
Houda drihmi
Najat Lamaden
Hasnaa diker
ANALYSE SWOT
• La matrice SWOT peut par exemple être utilisé dans le cadre de la création d’une nouvelle prestation, le lancement d’un
nouveau produit, la mise en place d’un plan d’action commerciale, ou simplement une réflexion sur des projets
entrepreneuriaux potentiels.

• La synthèse obtenue grâce à la matrice SWOT permet de repérer les forces et les opportunités, afin de les maximiser ; les
faiblesses et les menaces, quant à elles, seront identifiées pour être analysées avec attention, afin de réduire les risques. Le
bilan obtenu est un tableau récapitulatif concis et pertinent, servant d’évaluation de la situation et/ou de support de
décision.

• Il est important d’utiliser la matrice SWOT sur un champ d’investigation précis. A contrario, un SWOT trop élargi risque de
devenir un « fourre-tout », conduisant à des conclusions floues. Il convient également de se baser sur des faits réels, et non
sur des choses pressenties.
A moins d’être « un grand stratège », Il est par exemple déconseillé de réaliser un SWOT au niveau d’une entreprise entière. Il
convient, dans ce cas, de cibler le SWOT sur chaque activité (ou pôle) de l’entreprise, afin d’avoir un état précis de chacune
d’entre elles, et de pouvoir tirer des conclusions pertinentes.
ANALYSE SWOT
• Méthode SWOT : usage et fonctionnement de la matrice

• La matrice SWOT est utilisée en deux grandes étapes : le diagnostic interne et le diagnostic externe.

• Le diagnostic interne :

• Il permet de faire ressortir les forces et les faiblesses de l’objet étudié. Il s’agit de tout ce qu’il y a de « positif » et de « négatif », qui procure un
avantage ou génère un handicap face à la concurrence. Au final, il s’agit d’identifier où vous (ou votre produit/projet) êtes meilleur ou plus faible que
vos concurrents : coût de production, temps de production, consommation d’énergie, rapport qualité/prix, innovation, sur-mesure…

• Le diagnostic externe :

• Il se base sur les opportunités et les menaces de l’environnement dans lequel l’objet étudié évolue. Il s’agit de repérer les éléments sur lesquels vous
pouvez prendre appui, et ceux qui peuvent potentiellement devenir soit favorables soit nuisibles à l’objet étudié. Il y a là de très nombreuses pistes
d’investigations comme par exemple : évolutions technologiques, évolutions législatives, évolutions du nombre de concurrents, changement du
comportement d’achat des consommateurs, accélération de l’e-commerce…
ANALYSE SWOT
• La matrice SWOT : un tableau récapitulatif visuel

• Une fois recueillis, les forces / faiblesses / opportunités / menaces du SWOT sont à classer dans un tableau à
double entrée. Il est important de ne pas dépasser entre 5 et 10 termes par case, afin de conserver toute la
pertinence de la méthode, qui doit être synthétique. Ont doit donc y noter seulement l’essentiel.

• La colonne de gauche regroupe ce qu’il y a de positif, à savoir les forces et les opportunités

• La colonne de droite regroupe ce qu’il y a de négatif, à savoir les faiblesses et les menaces

• La première ligne regroupe ce qui touche à l’interne, à savoir les forces et les faiblesses

• La deuxième ligne regroupe ce qui touche à l’externe, les opportunités et les menaces
TABLEAU SWOT RÉCAPITULATIF
FORCES FAIBLESSES

– Marque : très connue


– Image : jeune, dynamique
– Implantations : grandes agglomérations
– Image/qualité des produits : parfois considérée comme trop
– Positionnement de l’offre : bon (grâce à la bonne connaissance des
moyenne
consommateurs)
– Renouvellement /Besoin de nouveauté : Produits devenant trop
– Prix : bas (coûts de production faibles)
répandus
– Gamme de produits : Large
– Confort : temps d’attente en caisses
– Design : apprécié = moderne + varié
– Gamme : mobilier extérieur, gamme trop limitée
– Communication externe : importante
– Sympathie : Satisfaction client
– Vivre une expérience : Parcours d’achat

OPPORTUNITES MENACES

– Marché : expansion possible sur le territoire et à l’internationale – Concurrence : grandissante et agressive


– Distribution : Vente en ligne – Consommateurs : risque de lassitude
– Distribution : Vente par autres distributeurs – Pouvoir d’achat : sur les segments à la hausse (montée en gamme)
– Fournisseurs & gammes : Renouvellement et à la baisse (diminution du budget déco)
ANALYSE SWOT
• Les objectifs de l’analyse SWOT

• L’analyse SWOT, également appelée matrice SWOT, est l’un des outils d’analyse marketing les plus utilisés.
La méthode SWOT a pour objectif d’obtenir une vision d’ensemble d’une situation actuelle, d’un projet à venir,
d’un secteur, d’une organisation, etc. Elle permet de réaliser un diagnostic stratégique comprenant :

• Forces (Strenghts)

• Faiblesses (Weaknesses)

• Opportunités (Opportunities)

• Menaces (Threats)
ANALYSE SWOT IKEA
• exemple d’analyse IKEA

• Analyse

• Les décisions prises au sein de l’ entreprise doivent tenir compte de nombreux facteurs à la fois.
Comment faire?
En synthétisant les forces et les faiblesses au sein d’une matrice unique, pour ensuite définir les
objectifs et faire les bons choix stratégiques. C’est exactement ce que permet le célèbre outil
marketing SWOT (pour Strength, Weekends, Opportunities, Threats). Nous allons voir tout l’intérêt
de la SWOT dans l’exemple d’Ikea.
Au niveau de succès-marketing, IKEA propose à ces nombreux clients, un service en amont de leur
SWOT, qui leur permet d’avoir des données hyper précises et fiables pour tirer le meilleur parti de
celle-ci. Ikea réalise un diagnostic de son marché, de son site et sa visibilité.
ANALYSE SWOT IKEA
• Différentes analyses dans la matrice SWOT IKEA

• L’analyse SWOT porte sur ses forces et faiblesses, ses opportunités et menaces. On l’appelle
parfois FFOM, qui n’en est qu’une traduction française.

• Les facteurs internes, forces et faiblesses, vont avoir des effets positifs ou négatifs sur
L’entreprise. Ils sont estimés à partir d’une technique d’évaluation interne, qui va déduire ses
atouts et lacunes. Certes la maîtrise de ces éléments.

• Pour ce qui est des facteurs externes, on distingue les opportunités et les menaces. Ils ne
peuvent être contrôlés par l’ entreprise étant donné qu’ils résultent des éléments liés à l’
environnement économique, démographique, technique, politique, … de l’entreprise.
ANALYSE SWOT IKEA
• Pour l’analyse SWOT d’IKEA

• IKEA est l’une des plus grandes chaines de magasin d’ameublement au monde. Voyez plutôt :

• Plus de 300 magasins se répartissent dans plus de 40 pays

• Plus de 10.000 produits en magasin

• Plus de 600 millions de visiteurs en magasin (par an)

• Plus de 600 millions de visiteurs sur leur site web (par an)

• De quoi faire rêver, non ? IKEA est une entreprise suédoise reconnue, qui propose des meubles
pour toute type de maison. Quels sont ses forces, faiblesses, opportunités et menaces ? Voici
l’analyse SWOT d’IKEA.
ANALYSE SWOT IKEA
• Forces

• L’espace intérieur de ses magasins est très engageant. De nombreuses personnes y vont
simplement pour voir ce qu’il y a de neuf, sans besoin particulier au départ.

• De nombreux produits sont vendus à des prix imbattables mais l’on y trouve aussi
des produits chers et de très bonne qualité. Il existe très peu de business qui parviennent à se
positionner aussi clairement sur ces 2 segments de marché ‘opposés’.

• Aujourd’hui, IKEA met la durabilité de ses meubles en avant, au travers de différentes


communications. En 2011, IKEA recyclait plus de 85% de ses emballages. La chaîne effectue
par exemple un contrôle très strict de ses fournisseurs.

• Vraie écoute des besoins du client. De nombreuses études de marché nous montrent qu’IKEA
est dans le Top 10 des entreprises rencontrant la meilleure ‘satisfaction client’
ANALYSE SWOT IKEA
• Faiblesses

• Certains marchés géographiques connaissent des difficultés. Par exemple, de nouveaux


magasins ont été ouverts au Royaume Uni. Mais la croissance du nombre d’enseignes sur un
territoire donné fait décroître la fréquentation individuelle des magasins. Le nombre de clients
global n’a pas augmenté mais les visiteurs se déplacent moins. Alors qu’auparavant, ils
réalisaient de longs déplacements sans aucun problème. La densité des ventes réalisée par
magasin a diminué.

• Les enseignes IKEA ne sont pas situées en centre ville. Elles sont situées autour de grandes
villes uniquement. Un client habitant dans une petite ville de province doit faire de longs
trajets pour s’y rendre, ce qui augmente le coût global de l’achat.
ANALYSE SWOT IKEA
• Opportunités

• L’e-commerce permet de palier au problème de ‘non proximité’, relevé dans les faiblesses.

• Des pays en plein développement comme la Chine offrent des opportunités pour la fabrication
de meuble à bas coûts. Les prix de vente peuvent ainsi rester bas.

• D’un autre côté, ces nouveaux marchés regorgent d’opportunités d’expansion. IKEA en Chine,
c’est 1,5 milliard de clients potentiels qui veulent vivre à l’européenne. Ses meubles en sont
une très bonne représentation.
ANALYSE SWOT IKEA
• Menaces

• Une entreprise comme IKEA devra toujours combattre contre des enseignes à l’offre
beaucoup plus large. Certaines vendent des meubles, des mobiles, des TV, … IKEA devra un
jour se diversifier encore plus dans son offre produit.

• IKEA est présent sur le marché du meuble qui est relativement mature. Il est sur tous les
marchés nationaux suffisamment porteur. Il connaît certaines difficultés pour entrer sur
des marchés émergents comme l’Inde ou la Chine. Il doit par exemple prendre des partenaires
locaux sur certains marchés pour les occuper. Ces partenaires pourraient prendre plus de
50% de ses parts, ce qui serait inacceptable pour IKEA.
TRAITEMENTS DES RISQUES D’IKEA
• Chaque entreprise fait face à des risques qui pourraient représenter des menaces pour sa réussite.

• Le risque se définit comme la probabilité d'un événement et ses conséquences. La gestion des risques est
l'utilisation de processus, méthodes et outils pour gérer ces risques.

• La gestion des risques met l'accent sur l'identification de ce qui pourrait mal tourner, l'évaluation de quels
risques devraient être traités et la mise en œuvre de stratégies pour faire face à ces risques. L’entreprise ayant
identifié les risques sera mieux préparées et aura une façon plus rentable de les traiter.

• Ikea indique de quelle façon identifier les risques auxquels pourrait faire face. Il traite également de la façon
de mettre en œuvre une politique et un programme efficace de gestion des risques pouvant augmenter les
chances de réussite de ses filiales et diminuer la possibilité d'échec.
GESTION DES RISQUES IKEA
• Processus de gestion de risques

• Types de risques auxquels l’entreprise fait face

• Risques stratégiques et en lien à la conformité

• Risques financiers et opérationnels

• De quelle façon évaluer les risques

• Utiliser des mesures préventives pour la continuité des affaires

• Comment gérer les risques

• Choisir l'assurance appropriée pour se protéger contre les pertes


GESTION DES RISQUES IKEA
• Processus de gestion de risques

• L’ entreprise IKEA fait face à un grand nombre de risques, c'est pourquoi la gestion des risques doit être une
partie centrale de la gestion stratégique de l’ entreprise. La gestion des risques aide à identifier et à aborder
les risques auxquels fait face l’ entreprise IKEA et, ce faisant, augmente la probabilité d'atteindre avec succès
les objectifs de l’ entreprise.
GESTION DES RISQUES IKEA
• Un processus de gestion des risques implique :

• l'identification méthodique des risques entourant les activités de l’ entreprise

• l'évaluation de la probabilité qu'un événement survienne

• la compréhension de la façon de répondre à ces événements

• la mise en place de systèmes afin de faire face aux conséquences

• la surveillance de l'efficacité des approches et contrôles en matière de gestion des risques


LA GESTION DES RISQUES IKEA
• En conséquence, le processus de gestion des risques :

• améliore la prise de décision, la planification et la priorisation


• Aide à allouer le capital et les ressources de façon plus efficace
• Permet d'anticiper ce qui pourrait mal tourner, de minimiser le nombre de feux
qu’ IKEA aura à éteindre ou, dans le pire des cas, d'empêcher un désastre ou une
grave perte financière
• Améliore de façon importante la probabilité que la société peut livrer le plan
d'affaires en temps voulu et conformément au budget.
LA GESTION DES RISQUES IKEA

• La gestion des risques devient même plus importante si l’ entreprise Ikea décide
d'essayer quelque chose de nouveau, par exemple le lancement d'un nouveau
produit ou la pénétration de nouveaux marchés. Le fait que des concurrents le
suivent dans ces marchés, ou des percées technologiques rendant son produit
redondant, représentent deux risques que la société IKEA pourrai vouloir prendre
en compte dans de tels cas.
LA GESTION DES RISQUES IKEA
• Types de risques auxquels IKEA fait face

• Les principales catégories de risques à prendre en considération sont :

• stratégiques, par exemple un concurrent arrivant sur le marché

• en lien à la conformité, par exemple l'introduction d'une nouvelle loi en matière de sécurité

• financiers, par exemple l'absence de paiement de la part d'un client ou l'augmentation des frais d'intérêts
relativement à un prêt commercial.

• opérationnels, par exemple, la panne ou le vol d'un équipement clé.

• Ces catégories ne sont pas rigides et certaines parties de l’ entreprise IKEA pourraient appartenir à plus d'une
catégorie. Les risques rattachés à la protection des données, par exemple, pourraient être envisagés dans le cadre de
l'examen des opérations ou de la conformité de l’ entreprise IKEA au siège .
LA GESTION DES RISQUES IKEA
• Parmi d'autres risques, on peut trouver :

• les risques environnementaux, y compris les catastrophes naturelles

• la gestion des risques des employés, telle que la conservation d'un nombre suffisant de membres du
personnel et de remplaçants, la sécurité des employés et des compétences à jour

• l'instabilité politique et économique dans tout marché étranger vers lequel ikea exporte ces biens

• des risques en matière de sécurité


LA GESTION DES RISQUES IKEA
• Risques stratégiques et en lien à la conformité

• Les risques stratégiques sont les risques associés à l'exploitation au sein d'une entité comme IKEA.

• Ils comprennent des risques découlant :

• de l'activité de fusion et acquisition

• du changement au sein des clients ou dans la demande

• des changements de la politique de recherche des marchés partout dans le monde .

• de la recherche et du développement.
LA GESTION DES RISQUES IKEA
• Risques financiers et opérationnels

• Les risques financiers sont associés à la structure financière de l’entreprise, aux transactions qu'effectue
l’entreprise et aux systèmes financiers qu’elle a déjà en place.

• L'identification des risques financiers implique l'examen des opérations financières quotidiennes,
particulièrement la trésorerie.

• Si l’ entreprise est trop dépendante d'un client unique et qu'il n'est pas en mesure de payer, cela pourrait avoir
de graves conséquences pour la viabilité de l’ entreprise IKEA .
LA GESTION DES RISQUES IKEA
• On peut examiner :
• la façon dont la société IKEA à accorder une facilité de paiement aux nouveaux clients
stratégique .
• les mesures qu’elle peut prendre pour recouvrer la créance .
• l'assurance pouvant couvrir des créances importantes ou douteuses
• Le risque financier doit prendre en compte des facteurs externes tels que les taux d'intérêt
et les taux de change.
• Les changements de taux auront une influence sur le remboursement des dettes et la
compétitivité des biens et services par rapport à ceux qui sont produits à l'étranger
LA GESTION DES RISQUES IKEA
• Risques opérationnels

• Les risques opérationnels sont associés aux procédures opérationnelles et administratives de l’entreprise IKEA .
Ceux-ci incluent notamment :

• le recrutement

• la chaîne d’approvisionnement

• les contrôles comptables

• les systèmes informatique

• la règlementation

• la composition du conseil d'administration


LA GESTION DES RISQUES IKEA

• On doit examiner ces opérations à tour de rôle, prioriser les risques et prévoir des
dispositions si un de ces risques se réalise. Par exemple, si Ikea dépend lourdement
d'un fournisseur pour une composante clé, elle doit envisager ce qui pourrait se
produire si ce fournisseur se retirait des affaires et trouver d'autres fournisseurs
pour aider à minimiser le risque.
LA GESTION DES RISQUES IKEA

• Les risques relatifs aux traitement informatiques et la protection des données sont de plus en plus
importants pour les affaires de la société IKEA . Si des pirates de l'informatique pénètrent dans le
systèmes de traitement informatique , ils pourraient voler des données de valeur et même de
l'argent provenant du compte bancaire, ce qui dans le meilleur des cas serait gênant et dans le pire
des cas pourrait conduire IKEA à la faillite. Un système de TI sécurisé employant le chiffrement
protègera les informations commerciales et celles se rapportant aux clients.
LA GESTION DES RISQUES IKEA
• De quelle façon évaluer les risques Ikea

• L'évaluation des risques permet de déterminer la signification des risques pour l'entreprise Ikea et décider d'accepter
le risque spécifique ou de prendre une mesure pour le prévenir ou le minimiser.

• Afin d'évaluer les risques, il est intéressant de classer ces risques lorsqu’ils sont identifiés.

• Cela peut être fait en envisageant les conséquences et la probabilité de chaque risque. Un grand nombre d'entreprises
estiment que l'évaluation des conséquences et de la probabilité selon des critères tels que élevée, moyenne ou faible
est appropriée à leurs besoins.

• Ils peuvent ensuite être comparés au plan d'affaires d'Ikea , afin de déterminer les risques qui pourraient influer sur les
objectifs d'Ikea , et évalués à la lumière d'exigences juridiques, des coûts et des préoccupations des investisseurs. Dans
certains cas, le coût de l'atténuation d'un risque éventuel peut s'avérer si élevé que ne rien faire est plus judicieux,
d'un point de vue commercial.
LA GESTION DES RISQUES IKEA
• Il existe des outils qu’on peut utiliser pour nous aider à évaluer les risques. On peut tracer sur une carte des
risques la signification et la probabilité que le risque se réalise. Chaque risque est classé sur une échelle de un à
dix. Si un risque obtient la note de dix, cela signifie qu'il revêt une importance majeure pour la société. Un est le
moins significatif. La carte nous permet de visualiser les risques en relation les uns avec les autres, de juger leur
étendue et de planifier les sortes de contrôles qui doivent être mis en œuvre pour atténuer les risques.

• La priorisation des risques, quelle que soit la façon effectuée , nous permet de diriger le temps et l'argent vers
les risques les plus importants. Pouvons nous mettre en place des systèmes et des contrôles pour faire face aux
conséquences d'un événement. Cela pourrait impliquer la définition d'un processus décisionnel ainsi que des
procédures de recours aux échelons supérieurs que la société IKEA devrait suivre si un événement survenait.
LA GESTION DES RISQUES IKEA
• Utiliser des mesures préventives pour la continuité des affaires d’IKEA

• La gestion des risques implique la mise en place de processus, de méthodes et d'outils afin de traiter les conséquences des
événements identifiés comme représentant des menaces importantes pour l’ entreprise. Cela pourrait être aussi simple que de mettre
de côté des réserves financières afin de faciliter les problèmes de trésorerie s'ils surviennent ou de garantir une sauvegarde
informatique efficace et des procédures de soutien des traitements informatiques pour traiter une panne des systèmes.

• Les programmes traitant des menaces identifiées au cours de l'évaluation des risques sont souvent appelés les plans de continuité des
opérations. Ils indiquent ce que Ikea doit faire si un événement donné survient, par exemple si un incendie détruit les bureaux. Ikea
ne peut éviter tous les risques, mais les plans de continuité des opérations peuvent minimiser la perturbation de son activité.

• Les évaluations des risques changeront de pair avec la croissance de l’entreprise IKEA ou en raison de changements internes ou
externes. Cela signifie que les processus que la société IKEA avait mis en place pour gérer les risques de l’ entreprise doivent être revus
périodiquement. De telles révisions identifieront les améliorations à apporter aux processus et peuvent également indiquer le fait
qu'un processus ne soit plus nécessaire.
LA GESTION DES RISQUES IKEA
• Comment gérer les risques au sein de la société IKEA

• Il existe quatre façons de traiter ou de gérer chaque risque identifié. Soit :

• l'accepter

• le transférer

• le diminuer

• l'éliminer

• Par exemple, Ikea pourrait décider d'accepter un risque, car le coût relié à son élimination complète est trop élevé. Ou
décider de transférer le risque, ce qui est habituellement effectué avec une assurance. Parfois Ikea pourrait être en
mesure de diminuer le risque en introduisant de nouvelles mesures de sécurité ou l'éliminer complètement en
changeant la façon dont elle produise le produit.
LA GESTION DES RISQUES IKEA
• Lorsque Ikea a évalué et accepté les mesures et les procédures visant à diminuer le risque, ces mesures doivent être
mises en place.

• La gestion des risques n'est pas un exercice unique. La surveillance et la révision constantes sont cruciales pour la
réussite de l’ approche en matière de gestion des risques. Une telle surveillance garantit que les risques ont été
identifiés et évalués correctement et que des contrôles appropriés ont été mis en place. Il s'agit également d'une façon
d'apprendre à partir de l'expérience et d'apporter des améliorations à cette approche en matière de gestion des
risques.

• Tout cela peut être formalisé dans le cadre d'une politique de gestion des risques, indiquant l'approche et l'appétit de
l’ entreprise en matière de risques ainsi que son approche en gestion des risques. La gestion des risques sera encore
plus efficace si Ikea en affecte clairement la responsabilité à des employés qu’elle aurai choisis. Il est également
préférable d'obtenir un engagement concernant la gestion des risques à l'échelle du conseil.

• Une bonne gestion des risques peut améliorer la qualité et le rendement de l’ entreprise Ikea .
LA GESTION DES RISQUES IKEA
• Choisir l'assurance appropriée pour se protéger contre les pertes

• L'assurance ne réduira pas les risques de l’entreprise, mais on peut l'utiliser comme un outil financier de
protection contre les pertes associées à certains risques. Cela signifie qu'en cas de perte, on obtiendrai une
certaine indemnisation financière. Cela peut s'avérer crucial pour la survie de l’entreprise, par exemple, en cas
d'incendie qui détruit un magasin .

• Certains coûts ne peuvent faire l'objet d'une assurance, tels que les dommages à la réputation de la société
IKEA . D'un autre côté, l'assurance est obligatoire dans certains domaines.
CONCLUSION
• Une identification des risques efficace en 3 étapes

• L’ identification des risques est un préalable indispensable à la réussite d’un projet. Dans le
meilleur des mondes, un projet se déroulerait comme prévu, sans accroc, sans retard.
Malheureusement, il n’en est rien et différents incidents peuvent survenir, pouvant entraîner au
mieux des retards, au pire l’échec du projet. Il est donc important de gérer les risques et
d’identifier an amont les anomalies pouvant être rencontrées durant le projet afin de prendre
en compte suffisamment tôt pour en réduire l’impact au minimum.
CONCLUSION LA SUITE
• Il existe plusieurs méthodes pour l’ identification des risques qui, combinées, permettent d’établir
une liste exhaustive.

• L’analyse des risques similaires à des événements déjà rencontrés par le passé est une première
méthode.

• Des études et des audits mis en œuvre précédemment peuvent naturellement servir de support. Il
est possible d’établir un parallèle entre des risques déjà identifiés et le nouveau projet.

• Des brainstormings organisés au sein de l’équipe autour de différents scénarios seront ensuite à
même d’aider à l’identification de vulnérabilités supplémentaires.
CONCLUSION LA SUITEA
• Des mesures de prévention vont permettre de réduire la probabilité qu’un incident survienne. Ces
stratégies doivent être mises en place en amont, et prendront une place d’autant plus importante
que les conséquences liées seront grandes.

• La prévention est sans doute la stratégie la plus efficace à mettre en œuvre, néanmoins, elle risque
de freiner également le déroulement du projet.

• Il est également possible de réduire le risque. Il ne s’agit plus d’actions préventives, mais d’actions
correctives. Ce type d’action est particulièrement efficace si l’on n’est pas en mesure d’agir sur la
cause du risque. On empêche alors que les conséquences ne soient trop importantes en les
maîtrisant.

• Enfin, il est possible d’accepter un risque si sa probabilité est trop faible, ses conséquences minimes
et le coût de la parade à mettre en place trop important
CONCLUSION LA SUIT
• Contrôle et suivi des solutions

• Une fois les solutions définies et mises en place, elles doivent être contrôlées régulièrement afin de
s’assurer qu’elles sont bien connues de tous les acteurs du projet (encadrement, équipe projet…) et
qu’elles sont bien actives. Des audits réguliers devraient permettre d’effectuer ces vérifications et
de corriger les éventuels manques.

• Un processus de surveillance doit également être mis en place afin d’évaluer dans la durée les
solutions mises en place.