Vous êtes sur la page 1sur 23

LIVRE BLANC :

COMPÉTENCES
DU CHARGÉ DE SÉCURITÉ
INCENDIE & MALVEILLANCE

Prévention et maîtrise des risques


LIVRE BLANC : COMPÉTENCES DU CHARGÉ DE SÉCURITÉ

ÉDITO
e guide a pour objectif d’identifier les principales compétences
C nécessaires au bon exercice de la fonction d’ingénieur ou de
chargé de sécurité. Les compétences sont déclinées par un
ensemble “savoir”, “savoir-faire” et “savoir-être”.

Le savoir correspond ici aux connaissances nécessaires à la résolution


d’un problème donné dans le champ professionnel de la sécurité
incendie et de la sûreté malveillance.

Le savoir-faire correspond à une capacité observable ou évaluable


qu’il convient d’obtenir pour avoir la compétence adéquate.

Le savoir-être correspond aux qualités requises pour exercer au mieux


la compétence nécessaire ou exigée.

Ce guide s’adresse aussi bien aux chargés, responsables et directeurs


de la sécurité et sûreté mais aussi aux responsables formation devant
définir les compétences nécessaires pour répondre aux objectifs
assignés à la mission de sécurité des personnes et des biens, dans les
domaines de l’incendie et de la lutte contre la malveillance.
Il est complété utilement des principaux stages permettant
l’acquisition ou le perfectionnement des compétences requises par
ces métiers.
Il est un préalable avant un échange avec les responsables des
formations et les commerciaux afin d’identifier au mieux le parcours
de formation à suivre pour répondre aux attentes du chargé de
sécurité/sûreté et de son organisation (entreprise, collectivités, …).

Sébastien Samueli,
Directeur marketing

2
SOMMAIRE

e baromètre des chargés de la sécurité nous a permis de 3) TRAITEMENT ET RÉDUCTION DES RISQUES............................................ 10 à 13
L définir les missions du chargé de sécurité.
L’objectif de la mission “Sécurité des personnes et des biens”
• Définition des niveaux d’acceptabilité des risques selon
une grille de critères propres à l’organisation.
est de permettre de rendre les risques opérationnels (incendie et
malveillance) à un niveau acceptable pour l’organisation (entreprises, • Définition, rédaction et mise en œuvre de l’organisation
collectivités, associations …). (dimensionnement des équipes par rapport aux objectifs).

Le risque est la probabilité de survenance d’un évènement non • Réduction, mise en œuvre et suivi des consignes et des
désiré (le danger) pour lequel les conséquences altèrent l’atteinte des procédures de sécurité.
objectifs de l’organisation (et concernent les personnes, les biens et • Définition des moyens de protection à mettre en œuvre.
le patrimoine immatériel).
• Conception (définition du cahier des charges fonctionnel) :
Le chargé de la sécurité (incendie et sûreté anti-malveillance) a une - Exploitation.
mission qui comporte tout ou partie des missions suivantes : - Maintenance préventive et curative des équipements et
installations de sécurité incendie et anti-malveillance.

1) APPRÉCIATION DU RISQUE........................................................................................ 5 à 7 • Diffusion de la culture du risque :


- Sensibilisation du personnel au bon comportement
• Identification des sources de danger. face aux risques.
• Analyse des risques. - Formation des équipes de surveillance.
• Évaluation (et donc hiérarchisation) des risques. - Formation des équipes d’intervention (epi, esi …).
- Réalisation de campagnes de sécurité.
2) RESPECT DE LA RÉGLEMENTATION................................................................... 8 à 9
• Application et suivi des recommandations émanant
• Identification des réglementations applicables. des prescripteurs privés (assureurs et courtiers d’assurance).
• Analyse des écarts par rapport à la réglementation.
• Schéma de mise en conformité. • Gestion des relations avec les autorités publiques
• Organisation de la veille réglementaire et anticipation (inspection du travail, carsat, commission de sécurité, dreal,
des impacts sur l’organisation. référents sûreté …).

CNPP I Livre blanc : compétences du chargé de sécurité 3


SOMMAIRE

4) GESTION DE CRISE ET COMMUNICATION DE CRISE........................ 14 à 15 6) PILOTAGE SURVEILLANCE ET REPORTING.............................................. 17 à 20

• Définition des mesures organisationnelles et des moyens • Surveillance et revue.


permettant d’affronter une situation de crise.
• Définition de processus et modes opératoires, en lien avec
• Définition et mise en œuvre de la gestion de continuité les objectifs et les consignes de sécurité.
d’activités.
• Définition et suivi des indicateurs du pilotage.
• Mise en œuvre de cellules de crise.
• Mise en œuvre de plans d’actions correctives et
• Détermination des techniques de communication en situation de mesures dérogatoires.
dégradée ou d’incertitudes, avec les parties présentes
• Gestion et pilotage de la sous-traitance (surveillance humaine,
(salariés, actionnaires, clients, fournisseurs, voisinages,
facility et property management, maintenance).
média …).
• Entraînement régulier à la gestion de crise.
7) GESTION ADMINISTRATIVE DE LA SÉCURITÉ.................................................... 21

5) GESTION DES SINISTRES.................................................................................................... 16 • Définition, présentation et suivi des budgets de sécurité


(fonctionnement et investissement).
• Compréhension et analyse des causes des sinistres.
• Gestion des documents (obligatoires) de sécurité
• Compréhension des difficultés de gestion financière et juridique
(registres de sécurité, permis de feu, plans de prévention…).
d’un dossier de sinistre.
• Gestion de la continuité d’activité.

CNPP I Livre blanc : compétences du chargé de sécurité 4


ACTIVITÉS N°1

APPRÉCIATION DES RISQUES

EXIGENCES SAVOIRS REF.


TÂCHES OU MISSIONS SAVOIR-FAIRE SAVOIR-ÊTRE
MACRO-COMPÉTENCES CONNAISSANCES STAGES CNPP

Identifier les sources


Triangle du feu, de danger présentées
limites d’inflammabilité dans son entreprise
Identifier les sources En incendie :
et d’explosivité Expliciter les différences
de danger, les menaces ou Caractériser Faire s’exprimer CT INSSI
point d’éclair, entre les différentes zones
les risques, leurs causes les phénomènes point d’inflammation … (point éclair etc.) Mettre en confiance,

et leurs conséquences de combustion reformuler
(enjeux …) — — COMBUST INC
Les phases de l’incendie Diagnostiquer le risque
d’éclosion de feu

Contextualiser
les menaces
face à l’environnement
politique, économique,
Appréhender la typologie sociologique, Accepter
et les modes opératoires technologique, la contradiction
Identifier les menaces des malveillants environnemental
et législatif —
pesant sur l’organisation Caractériser le risque En malveillance :

et déterminer de malveillance Appréhender CT CERIC

ses conséquences Etudier les flux les menaces
dans l’organisation Intégrer et évaluer par l’analyse
les paramètres des flux
de passage
à l’acte des malveillants
(facilité d’action,
impunité, motivation)

CNPP I Livre blanc : compétences du chargé de sécurité 5


ACTIVITÉS N°1

APPRÉCIATION DES RISQUES

EXIGENCES SAVOIRS REF.


TÂCHES OU MISSIONS SAVOIR-FAIRE SAVOIR-ÊTRE
MACRO-COMPÉTENCES CONNAISSANCES STAGES CNPP

CS INSSI
CS CERIC

Définir et diffuser METHOD
un langage commun,
Méthodes d’analyse Construire un univers partagé par toutes —
et d’évaluation des risques et des menaces les parties prenantes
de l’organisation : DIARI
des risques :


• construire • créer et valider Favoriser
des outils ARM 54
une matrice de criticité la révélation des retex
Analyser et évaluer Définir des outils
(échelle d’occurrence • se donner par une communication
les risques d’analyse et d’évaluation
des risques et échelle des indicateurs adéquate
(incendie et malveillance) des risques
des conséquences et mesurables
de la gravité des risques) —

Intégrer Expliciter,
• analyser les signaux ces signaux faibles synthétiser et restituer
faibles et les retours dans l’appréciation les analyses des retex
d’expérience des risques et des signaux faibles
(presqu’accident
CS INSSI
par exemple)
CS CERIC

EXPERT AGR INC

CNPP I Livre blanc : compétences du chargé de sécurité 6


ACTIVITÉS N°1

APPRÉCIATION DES RISQUES

EXIGENCES SAVOIRS REF.


TÂCHES OU MISSIONS SAVOIR-FAIRE SAVOIR-ÊTRE
MACRO-COMPÉTENCES CONNAISSANCES STAGES CNPP

Animer des ateliers


d’évaluation des risques
par entité ou métier

Identifier
Intégrer CS INSSI
les points dangereux
les interactions et
Maîtriser les outils (points initiateurs
du risque CS CERIC
Évaluer de cartographie des risques) Mener un débat,
et cartographier des risques — et les points névralgiques appliquer la règle —
les risques incendies (points susceptibles des trois C
— Intégrer
et malveillance d’altérer l’atteinte (Cadrer, conduire, ARM 54
les interactions
par entité ou métier Maîtriser des objectifs) conclure)
du risque sur —
l’approche systémique
l’ensemble des fonctions —
de l’entreprise CARTO
Hiérarchisation
en fonction du temps
d’arrêt probable
et du temps
d’arrêt maximum
supportable

CNPP I Livre blanc : compétences du chargé de sécurité 7


ACTIVITÉS N°2

RESPECT DE LA RÉGLEMENTATION EN SÉCURITÉ

EXIGENCES SAVOIRS REF.


TÂCHES OU MISSIONS SAVOIR-FAIRE SAVOIR-ÊTRE
MACRO-COMPÉTENCES CONNAISSANCES STAGES CNPP

Rechercher
dans la documentation
les textes applicables
aux sites

Identifier les sources
du droit applicable Acquérir Séminaires
(malveillance droit pénal, l’esprit du droit thématiques
Définir le champ droit du travail, et les démarches
Comprendre
d’application libertés publique, attendues Malveillance :
les sources du droit,
de la réglementation réglementation liée par le législateur CT CERIC
l’organisation du droit,
en matière de sécurité à la sécurité privée JURISURV
l’articulation —
Identifier incendie et de sûreté et aux matériels +
des textes
les réglementations malveillance de sécurité) S’approprier JUDIC
applicables par site — les écarts constatés
— —
ou entité ou métier de son site avec Incendie :
Identifier
Analyser les écarts Appliquer la réglementation les réglementations CT INSSI
les principales
des sites avec incendie : code du travail, applicables REGL INC
obligations règlementaires
les règlementations ERP, IGH, ICPE, ATEX …
applicables — —
applicables —
Hiérarchiser Maîtrise REGLE
Créer une grille les actions à mener pour les erp igh
d’audit et des écarts

Mettre en application
et rédiger
des prescriptions
de mise en conformité

CNPP I Livre blanc : compétences du chargé de sécurité 8


ACTIVITÉS N°2

RESPECT DE LA RÉGLEMENTATION EN SÉCURITÉ

EXIGENCES SAVOIRS REF.


TÂCHES OU MISSIONS SAVOIR-FAIRE SAVOIR-ÊTRE
MACRO-COMPÉTENCES CONNAISSANCES STAGES CNPP

Réaliser
l’étude hiérarchique
des écarts en proposant
des mesures
Savoir convaincre
compensatoires ou
les autorités publiques
dérogatoires


CT et CS
Poser sa voix,
Hiérarchiser Prendre la parole INSSI
son rythme de parole
Rédiger, proposer les écarts règlementaires en public CT et CS
et mettre en oeuvre en fonction de leurs enjeux, — CERIC

un schéma directeur impacts ou conséquences
Etre ouvert —
de mise en conformité et établir un plan Rapporter
aux préoccupations
règlementaire de mise en conformité devant les autorités En incendie :
des différentes
hiérarchisé publiques RETRA
parties prenantes
compétentes REMO


Savoir conseiller
Animer
son employeur
des groupes de visite
(commission de sécurité,
assureurs…)
ou d’audit

CNPP I Livre blanc : compétences du chargé de sécurité 9


ACTIVITÉS N°3

TRAITEMENT ET RÉDUCTION DES RISQUES

EXIGENCES SAVOIRS REF.


TÂCHES OU MISSIONS SAVOIR-FAIRE SAVOIR-ÊTRE
MACRO-COMPÉTENCES CONNAISSANCES STAGES CNPP

Créer une grille de critères


propres à l’organisation
Synthétiser les risques CT INSSI
Contenu —
considérés majeurs et
d’un schéma
Désigner un propriétaire et les présenter CT CERIC
directeur de sécurité
pour chaque risque majeur à la direction générale pour les solutions
(plan de prévention
ou à la direction du site techniques
et de maîtrise —
Proposer des risques) — —
Rédiger,
des solutions de —
Définir les niveaux mettre en œuvre Obtenir la validation CS INSSI
traitement des risques
d’acceptabilité et suivre les consignes des priorités de traitement et CS CERIC
acceptables techniquement, Les moyens
des risques et les procédures pour l’ensemble
règlementairement de surveillance —
pour l’organisation de sécurité des solutions
et économiquement humaine
Se faire accompagner acceptables
— —
— — de spécialistes économiquement
Définir, rédiger Co-définir adéquats internes et en termes
Analyser la vulnérabilité Les consignes
et mettre en œuvre avec chaque propriétaire (responsable production...) d’exploitation
du site à l’égard du risque et procédures
l’organisation de risques majeur ou consultants externes —
incendie explosion de sécurité
de la sécurité/sûreté un calendrier
ou du risque —
— de mise en œuvre REMO
de malveillance
du plan de traitement Suivre —
Les plans de sécurité
les recommandations

— des assureurs RETRA
Construire un plan et les intégrer
Les travaux —
de traitement hiérarchisé dans le plan
par point chaud
(en fonction de la criticité de traitement ARM 55
du TAP, du TAMS et
des points vulnérables)

CNPP I Livre blanc : compétences du chargé de sécurité 10


ACTIVITÉS N°3

TRAITEMENT ET RÉDUCTION DES RISQUES

EXIGENCES SAVOIRS REF.


TÂCHES OU MISSIONS SAVOIR-FAIRE SAVOIR-ÊTRE
MACRO-COMPÉTENCES CONNAISSANCES STAGES CNPP

Identifier
l’adéquation
au risque des moyens
de protection :
Malveillance :
— Définir le cahier
CT CERIC
Connaître les moyens des charges fonctionnel
En incendie : S’approprier PVE
de protection, des équipements
dispositions constructives, les règles de l’art
leur adéquation aux risques, de sécurité —
Définir les moyens moyens de détection, et les exigences
leur fonctionnement,
de protection moyens de — nécessaires à l’efficacité Incendie :
leurs avantages
à mettre en œuvre compartimentage, et à la pérennité CT INSSI
et inconvénients Définir les opérations
de désenfumage, des équipements Construc inc,
au regard des risques de maintenance
moyens d’extinction de sécurité Extinc Manu,
à traiter préventive et curative
manuelle et automatique Extinc Auto
des équipements

En malveillance :
protection mécanique,
protection électronique

CNPP I Livre blanc : compétences du chargé de sécurité 11


ACTIVITÉS N°3

TRAITEMENT ET RÉDUCTION DES RISQUES

EXIGENCES SAVOIRS REF.


TÂCHES OU MISSIONS SAVOIR-FAIRE SAVOIR-ÊTRE
MACRO-COMPÉTENCES CONNAISSANCES STAGES CNPP

Faire adopter
par ses relais et
Hiérarchiser
les parties prenantes
son plan d’actions
les actions
— correspondantes
Sensibiliser le personnel —
Déployer et les acteurs
Faire modifier
la culture de sécurité aux bons
son comportement
en fonction comportements
au personnel LCF FF
de la politique définie
— en incendie


Former —
Diffusion Organiser
Animer le réseau les relais sécurité
de la culture sécurité le partage ISAM
à leur rôle, au mode
— des bonnes pratiques en malveillance
de fonctionnement
et des retours
Organiser en matière de sécurité
d’expérience
la sensibilisation (respect des consignes…)
et la formation des acteurs —

(en interne, en externe...)
Expliciter
Favoriser
simplement
les retours d’expérience
des éléments
du terrain
de culture du risque
(actions réalisées,
retex)

CNPP I Livre blanc : compétences du chargé de sécurité 12


ACTIVITÉS N°3

TRAITEMENT ET RÉDUCTION DES RISQUES

EXIGENCES SAVOIRS REF.


TÂCHES OU MISSIONS SAVOIR-FAIRE SAVOIR-ÊTRE
MACRO-COMPÉTENCES CONNAISSANCES STAGES CNPP

Comprendre
le cadre d’utilisation CS INSSI
et les enjeux Intégrer et
Application et suivi
des différents référentiels dans ces cahiers Etre réceptif CS CERIC
des recommandations
de l’assurance des charges fonctionnels aux indicateurs RHP
émanant des —
(APSAD, NFPA,…) des recommandations et aux critères
prescripteurs privés Comprendre
de l’assurance de prévention Stage intra
(assureurs et courtiers) la démarche intellectuelle —
y figurant pour
de l’assurance pour suivre —
— Connaissance les ERP, IGH
les prescriptions —
des acteurs externes Solliciter “se préparer
Gérer et recommandations
de la sécurité à bon escient Instaurer des relations et suivre
les relations dans le schéma directeur
(police, gendarmerie, l’autorité publique partenariales les commissions
avec les autorités de sécurité
référents sûreté,…) pour mieux maîtriser avec les autorités de sécurité”
publiques
(SDIS, bureau prévision, les risques publiques
compétentes
bureau prévention…)

CNPP I Livre blanc : compétences du chargé de sécurité 13


ACTIVITÉS N°4

GESTION DE CRISE

EXIGENCES SAVOIRS REF.


TÂCHES OU MISSIONS SAVOIR-FAIRE SAVOIR-ÊTRE
MACRO-COMPÉTENCES CONNAISSANCES STAGES CNPP

Contribuer
à définir la crise
et ses critères
d’évaluation
Activer le POI
En incendie :
— ou le plan d’urgence
CS INSSI
Contribuer —

à définir les schémas
Repérer et traiter d’alerte Définir les modalités
Contribuer POI élaboration
Définir des mesures les situations de crise pratiques de la tenue
— de la cellule crise à la communication —
organisationnelles et
— sur le dispositif
des moyens permettant Participer — de gestion de crise POI Simulation
d’affronter une situation Mettre en œuvre à l’identification
de crise une cellule de crise des acteurs de la cellule Contribuer à fédérer — —
et participer au pilotage de crise et de leurs rôles les acteurs
— Adapter Média training
des crises respectifs
— sa communication
Mettre en œuvre — —
— aux parties prenantes
une organisation Coordonner les travaux (salariés, actionnaires, DOI
pour faire face Organiser Prévenir les rumeurs de la cellule de crise clients, fournisseurs,
aux actions violentes l’entraînement régulier par une communication
média, voisinages…) —
et au terrorisme à la gestion de crise (climat de confiance, —
(exercices, tests …) communication En malveillance :
managériale …) Identifier
CS CERIC
les signaux faibles
RISKATTACK MANAG
— annonciateurs
RISKATTACK OPS
d’une crise
Comprendre
les techniques
de communication
en situations dégradées
ou d’incertitudes

CNPP I Livre blanc : compétences du chargé de sécurité 14


ACTIVITÉS N°4

GESTION DE CRISE

EXIGENCES SAVOIRS REF.


TÂCHES OU MISSIONS SAVOIR-FAIRE SAVOIR-ÊTRE
MACRO-COMPÉTENCES CONNAISSANCES STAGES CNPP

Identifier
Prévenir les rumeurs les signaux faibles
par une communication annonciateurs
(climat de confiance, d’une crise OR Crise
Construire
communication
une démarche — —
managériale …) Adapter
de communication
de crise Rédiger des messages sa communication Com Crise

Organiser clairs et précis aux parties prenantes
— l’entraînement régulier Construire pour chaque partie (salariés, actionnaires, —
à la gestion de crise et mettre à jour un PCA prenante clients, fournisseurs,
Définir (exercices, tests …) (média, salariés, clients...) média, voisinages…) PCA
pour assurer
et mettre en œuvre
le redémarrage —
au plan de continuité —
des fonctions essentielles
d’activités COMGESCRI
de l’entreprise Soumettre
à la cellule de crises (incendie)
la décision ou non
d’activer le PCA

CNPP I Livre blanc : compétences du chargé de sécurité 15


ACTIVITÉS N°5

GESTION DES SINISTRES

EXIGENCES SAVOIRS REF.


TÂCHES OU MISSIONS SAVOIR-FAIRE SAVOIR-ÊTRE
MACRO-COMPÉTENCES CONNAISSANCES STAGES CNPP

Analyser
les causes du sinistre
et les conséquences
En incendie :
— RCCI
Vérifier CFPA FI
si la police d’assurance —
Comprendre
Participer à la gestion peut être actionnée
et analyser
des sinistres (en lien avec le risk manager RCCI Bâtiment
les causes des sinistres
et le courtier)


RCCI
Utiliser l’analyse Véhicules
pour émettre
des actions correctives
pour le futur

CNPP I Livre blanc : compétences du chargé de sécurité 16


ACTIVITÉS N°6

PILOTAGE, SURVEILLANCE DES RISQUES ET REPORTING

EXIGENCES SAVOIRS REF.


TÂCHES OU MISSIONS SAVOIR-FAIRE SAVOIR-ÊTRE
MACRO-COMPÉTENCES CONNAISSANCES STAGES CNPP

Utiliser
les outils de suivi, Savoir diffuser
d’alerte et de filtrage la juste information
nécessaire
— aux parties prenantes
Avoir un esprit —
de synthèse
Gérer, filtrer et diffuser Savoir se mettre
l’information nécessaire — à la place
au pilotage de la sécurité des parties prenantes
Avoir concernées
— une approche
analytique —
Définir les consignes Gérer des projets et systémique
Impliquer
de sécurité, les processus
Piloter, surveiller — — les équipes sécurité CS INSSI
et les modes opératoires
les risques et organiser dans des missions et
en lien avec les objectifs Rendre Savoir identifier
le reporting concrètes CS CERIC
de la politique sécurité opérationnelle les mécanismes
décidée par le siège la stratégie sécurité de coordination, —
de l’entreprise et de contrôle
mis en place Être réceptif
— pour allouer les
— ressources nécessaires
Gérer les parties au pilotage
prenantes Optimiser
l’organisation —
des processus
Savoir communiquer
— et négocier avec
les parties prenantes
Définir le concept suivant les notions
avec les parties prenantes de risque

CNPP I Livre blanc : compétences du chargé de sécurité 17


ACTIVITÉS N°6

PILOTAGE, SURVEILLANCE DES RISQUES ET REPORTING

EXIGENCES SAVOIRS REF.


TÂCHES OU MISSIONS SAVOIR-FAIRE SAVOIR-ÊTRE
MACRO-COMPÉTENCES CONNAISSANCES STAGES CNPP

Savoir
appliquer des méthodes
de résolution de problèmes
(brainstorming, méthode
analytique, matrice
des découvertes …)

Inventorier
les solutions et choisir
Résoudre
les problèmes —

— Savoir vérifier
si le problème est résolu
Mesurer (suivi et contrôle) CS INSSI
Piloter et surveiller Pouvoir analyser
la performance et
les risques le problème — CS CERIC

Identifier
Effectuer le suivi des objectifs Smart
et l’actualisation (simples, mesurables,
des risques atteignables et acceptables,
réalistes, temporels)

Construire
le tableau de bord
(buts et utilités des
indicateurs, contenu,
présentation et évolution
des indicateurs)

CNPP I Livre blanc : compétences du chargé de sécurité 18


ACTIVITÉS N°6

PILOTAGE, SURVEILLANCE DES RISQUES ET REPORTING

EXIGENCES SAVOIRS REF.


TÂCHES OU MISSIONS SAVOIR-FAIRE SAVOIR-ÊTRE
MACRO-COMPÉTENCES CONNAISSANCES STAGES CNPP

Créer
Déployer Développer et mettre en place
et mettre en œuvre avec une équipe projet un système
un système un manuel de système de motivation
Mettre en œuvre
de management de management adapté Incendie :
des plans d’actions
des risques incendie à la politique de sécurité — CS INSSI
correctives et des mesures
Piloter, surveiller et de sûreté malveillance de l’entreprise
dérogatoires Accompagner —
les risques
— — le changement
et la politique sécurité — Malveillance :
Maîtriser Créer — CS CERIC
Soutenir
les outils liés et mettre en place Stage SEMS
l’amélioration continue Communiquer
à l’amélioration continue les processus et
(PDCA, 5S, QQOQCCP…) procédures nécessaires sur un projet
et ses résultats

CNPP I Livre blanc : compétences du chargé de sécurité 19


ACTIVITÉS N°6

PILOTAGE, SURVEILLANCE DES RISQUES ET REPORTING

EXIGENCES SAVOIRS REF.


TÂCHES OU MISSIONS SAVOIR-FAIRE SAVOIR-ÊTRE
MACRO-COMPÉTENCES CONNAISSANCES STAGES CNPP

Négocier
Définir avec le prestataire
les rôles de chacun


Accompagner
Gérer et piloter Définir Assurer le suivi, le prestataire
la sous-traitance le cahier des charges la mesure
(entreprises de la prestation et le bilan des activités —
Stage INTRA
de surveillance humaine, sous-traitées Éviter de tomber “Pilotage de la
de facility management, —
dans les pièges sous-traitance”
de prestations d’installations —
et de maintenance Préparer et assurer de la négociation
des équipements le suivi du pilotage Manager les progrès (délit de marchandage…)
de sécurité) de la sous-traitance de la sous-traitance


Communiquer sur
Faire un bilan les dysfonctionnements
et les axes de progrès

CNPP I Livre blanc : compétences du chargé de sécurité 20


ACTIVITÉS N°7

GESTION ADMINISTRATIVE DE LA SÉCURITÉ

EXIGENCES SAVOIRS REF.


TÂCHES OU MISSIONS SAVOIR-FAIRE SAVOIR-ÊTRE
MACRO-COMPÉTENCES CONNAISSANCES STAGES CNPP

Définir et suivre
les budgets
(d’investissement
et de fonctionnement) Identifier
Rendre tangible
de sécurité les documents
Gérer l’administration et valoriser les actions PERMIS FEU
(registres de sécurité,
de la sécurité menées au sein
— permis de feu,
de ces documents
plans de prévention)
Gérer les documents
de sécurité obligatoires
ou contractuels

CNPP I Livre blanc : compétences du chargé de sécurité 21


GLOS S AIRE

• Acceptation des risques : décision d’accepter un risque • Identification des risques : processus de recherche,
en fonction de son niveau. de reconnaissance et de description des risques (Guide ISO 73 : 2009).

• Analyse des risques : processus mis en œuvre pour comprendre


la nature d’un risque et en déterminer le niveau (Guide ISO 73 : 2009). • Management du risque : activités coordonnées visant à diriger et
contrôler une organisation vis-à-vis du risque (Guide ISO 73 : 2009).
• Appréciation des risques : ensemble du processus d’indentification,
d’analyse et d’évaluation des risques (Guide ISO 73 : 2009). • Menace : cause potentielle d’un incident indésirable, qui peut nuire
à un système ou à une organisation.
• Critères de risque : termes de référence vis-à-vis desquels
l’importance d’un risque est évaluée (Guide ISO 73 : 2009). • Niveau de risque : importance d’un risque exprimé en termes de
combinaison des conséquences (gravité) et de leur vraisemblance
• Evaluation des risques : processus de comparaison des résultats (fréquence ou occurrence) (Guide ISO 73 : 2009).
de l’analyse des risques avec les critères pour déterminer si le risque
(et/ou son importance) est acceptable. • Risque résiduel : risque subsistant après le traitement du risque.

CNPP I Livre blanc : compétences du chargé de sécurité 22


Marketing 2017.3 - Conception : Atelier Graphik - Crédits photos : Fotolia © Melpomene © Eric Hood
Prévention et maîtrise des risques
Route de la Chapelle Réanville
CD 64 - CS 22265 - F 27950 SAINT-MARCEL
0 821 20 2000
marketing@cnpp.com www.cnpp.com

Vous aimerez peut-être aussi