Vous êtes sur la page 1sur 30

Département génie civil

Rapport mini-projet
:REHABILITATIO
N
Réhabilitation

Réalisé par : Encadré par :

LIMAM Ahmedou Atef Daoud

Année scolaire 2020-2021


RAPPORT MINI-PROJET :REHABILITATION

Table des matières


Introduction 2
Présentation du projet 3
Description architecturale………………………………………………………………………………………………………….4
Hypothèse de calcule …………………………………………………………………………………………………………………5
Modélisation ARCH……………………………………………………………………………………………………………………5
Dimensionnement des éléments structuraux 8
Ajout des 3etages supplémentaires 17
Réhabilitation des poteaux 18
Réhabilitation des semelles…………………………………………………………………………………………………….22
Conclusion ………………………………………………………………………………………………………………………………….…..26
Annexe 27

Introduction
1
LIMAM Ahmedou
RAPPORT MINI-PROJET :REHABILITATION

Le mot réhabilitation signifie la remise en état fonctionnelle d’un ouvrage subit des désordres
simples ou complexes, cette opération de réhabilitation peut être manifestée dans les anciens
ouvrages et aussi pour les corrections des erreurs dans les nouveaux chantiers
Habituellement les constructions de l’époque coloniale sont considérées durables, pourtant
des désordres peuvent survenir durant leur durée de vie
Notre projet est la réhabilitation d’un ancien bâtiment d’habitation de quatre (04) étages,
Dans Le premier chapitre, nous avons étudiés le cas initial dans notre projet en passant par les
dimensions des chaque élément structurasses
Dans le deuxième chapitre nous avons ajoutés 3 étages supplémentaires (le bâtiment devient
R+7)
Et nous avons redimensionné les éléments structuraux qui nécessitent en renforcement
Deux méthodes de renforcement sont appliquées sur le projet :
-Renforcement par chemisage (poteaux, semelles)
-Renforcement par matériaux composite Sika Wrap (uniquement pour les poteaux)

2
LIMAM Ahmedou
RAPPORT MINI-PROJET :REHABILITATION

Présentation du projet

3
LIMAM Ahmedou
RAPPORT MINI-PROJET :REHABILITATION

 Description architecturale :

Le bâtiment à étudier est de hauteur 11.2 m et avec une longueur de 12.25 m et une largeur de
10.25 m, et surface total de 125.56 m²
Tous les étages disposent une conception identique, en fait les plancher utilisés sont de type
corps creux de (16+5) cm portés par 4 poutres continues de même sections et longueurs des
travées
L’accès entre les différents niveaux est assuré par un escalier

Plan de coffrage

 Hypothèses de calcul 

4
LIMAM Ahmedou
RAPPORT MINI-PROJET :REHABILITATION

 La résistance caractéristique à la compression du béton à 28 jours : ƒc28 = 22


MPa
 La contrainte admissible au sol : σsol= 3 bar
 La limite d’élasticité pour les barres haute adhérence Fe E 400 :
 La limite d’élasticité pour les barres lisses fe = 235 MPa
 Fissuration peu préjudiciable pour la superstructure.
 Enrobage des armatures égal à 2.5 cm pour la superstructure.
 Une fissuration préjudiciable pour l’infrastructure.
 Un enrobage des armatures égal à 5 cm pour l’infrastructure
 La structure est soumise à des charges permanentes ainsi que des charges
d’exploitations sur les dalles : G = 6 KN/m2 et Q =1.5 KN/m2

 Modélisation sur ARCHE

Les logiciels de modélisation numérique constituent des outils efficaces qui permettent
d’économiser du temps et des efforts. Par suite, Le logiciel Arche est l’un des logiciels pour la
modélisation et le dimensionnement de différents éléments de notre structure, qui est la plus
répandue dans les bureaux d’études tunisiens. Dans ce chapitre on va parler des différentes
étapes du travail effectué sur le logiciel « ARCHE ».

5
LIMAM Ahmedou
RAPPORT MINI-PROJET :REHABILITATION

. Pour le dimensionnement des poutres et des poteaux, la descente de charge est faite par la
méthode traditionnelle, puisqu’on néglige l’effet du vent sur ces éléments qui doit être traité
par la méthode des éléments finis.
Par la suite nous avons exporté élément par élément vers le module adéquat pour déterminer
les dimensions et le ferraillage de chacun entre eux.
L’étape suivante consiste à modéliser les planchers :
-Dalle pleine : escalier (supposition pour simplifier le calcul).
- Dalle corps creux : toutes les planchers.
Pour y aboutir nous devons créer de nouveaux matériaux dans la bibliothèque de l’ARCHE,
tout en attribuant à chacun de ces matériaux ces caractéristiques

La vérification de toutes les paramètres prises par le logiciel est indispensable à ce stade (fc28, fe,
poids volumique du béton, contrainte admissible du sol).

 Les charges

-pour dalle pleine : charge permanente est 0.6 T/m et charge d’exploitation 0.15 T/m
2 2

-pour corps creux : charge permanente est 0.6 T/m et charge d’exploitation 0.25 T/m
2 2

-pour les murs : charge permanente est 1 T/m et charge d’exploitation 0 T/m
2 2

6
LIMAM Ahmedou
RAPPORT MINI-PROJET :REHABILITATION

Charge de mur charge du corps creux

Charge dalle pleine (escalier)

 L’ajout de trois étages identique sur RDC

7
LIMAM Ahmedou
RAPPORT MINI-PROJET :REHABILITATION

Avant de lancer la procédure de modélisation il est nécessaire de s’assurer de la validité et de


la cohérence de notre modèle :
- Activation de l’option (analyser-vérifier) : le programme va préparer le modèle en vue de
calcul.
-Activation de l’option (analyser-modéliser) : le programme va préparer un premier résultat
qualitatif de la descente de charge.
- Activation de l’option (analyser-calculer) : le programme va lancer le calcul de la structure.

Modèle 3D du bâtiment étudié

 Dimensionnement des éléments structuraux :


On a classé les éléments structuraux selon des familles

1. Les Poteaux
Les familles des poteaux sont regroupées dans chaque étage comme il est
montré dans le schéma suivant :

8
LIMAM Ahmedou
RAPPORT MINI-PROJET :REHABILITATION

Familles des poteaux pour 3 et 4 étage Familles des poteaux pour 2 étage

Familles des poteaux pour RDC

9
LIMAM Ahmedou
RAPPORT MINI-PROJET :REHABILITATION

La dimension de chaque poteau est récupérée dans le tableau suivant :

Familles axb Al At
P1 22x22 4HA12 10RL6
P2 25x25 4HA12 10RL6
P3 30x30 4HA14 10RL6

Détail poteau :

Ferraillage poteau P1 Ferraillage poteau P2

Ferraillage poteau P3

Calcul manuel :
10
LIMAM Ahmedou
RAPPORT MINI-PROJET :REHABILITATION

 Longueur de flambement :

- Le poteau est assemblé à des poutres de planchers ayant au moins la même raideur que lui et
traversant de part et d’autre.
Donc : Lf =0,7×L0.
L0 : La distance entre faces supérieures de deux planchers consécutifs.
 L’élancement de la section :

On définit l’élancement par : λ =lf/i avec i¿


√I
√B
I : Moment d’inertie de la section du poteau
B : section du béton
Dans le cas d’une section rectangulaire (a x b), a < b, on aura :

I=(b*a 3)/12 et B=a*b

On va dimensionner la section de ce poteau dans l’hypothèse : a = 22 cm < b


Hauteur libre : L0=2.8m
Lf=0.7xL0=0.7x2.8 = 1.96m

= 30.86<50

Familles initiaux

11
LIMAM Ahmedou
RAPPORT MINI-PROJET :REHABILITATION

  G(T) Q(T)

P1 18,8 1,6

P2 36,5 4,9

P3 45,3 10,5

Descente de charge de RDC d’après Arche Ossature


β : coefficient qui dépend de l’élancement du poteau.
λ
β=1+0.2( )² = 1.16
35
Br : Section réduite du béton ;
[Br = (a-0,02) (b -0,02) m²]
K : Facteur correcteur pour la durée d’application des charges K =1, les charges étant
appliquée généralement après 90jours.

D’après BAEL 91 on prend (A/Br 1%0.01)

1∗1.16∗0.2738 Br
Br ≥ =0.019  b = 0.02+ = 0.12m < a=0.22m
(13.85+2.957) a−0.02
Donc la section de poteau P1 est : (22 x 22) cm²

 Ferraillage du poteau au

Armatures longitudinales
La section des armatures longitudinales est donnée par la relation suivante :

Avec :

12
LIMAM Ahmedou
RAPPORT MINI-PROJET :REHABILITATION

λ= 30.86
β= 1.16
Br = 0.04 m²
12.47∗0.04
1∗1.16∗0.2738−
 Al= 0.9 = -0.8 cm²<0
0.85∗348


Amin = 3.52 cm²

 Amax = 0.05xB=0.05x0.22x0.22=24.2cm² Acal < Amin


 Alors A=Amin = 3.52 cm
Choix des armatures : 4HA12 = 4.52 cm²
Armatures transversales :

Espacement en zones courantes  :


 St ≤ min (40cm ; a+10cm ;15*lmin) = 32cm
Soit St = 30cm
Espacement en zones de recouvrement  :
La longueur de recouvrement est donnée par :
Ls
Lr =0.6xLs avec : =35.3  Ls =35.3*

 Lr = 0.6*35.3*1.2 =25 cm

Lr−10
 Str= = 7.5 cm
2
13
LIMAM Ahmedou
RAPPORT MINI-PROJET :REHABILITATION

2. Les Poutres
Vu la symétrie de l’ossature de bâtiment, les poutres se divisent en 2 familles : des poutres de
rives et des poutres intermédiaires

Familles bxh Al
A1 22x25 3HA14
A2 22x35 3HA16

Détail poutre

Ferraillage poutre A1 Ferraillage poutre A2

3. Les Semelles :

Les familles des poteaux sont regroupées dans chaque étage comme il est montré dans le schéma
suivant :

14
LIMAM Ahmedou
RAPPORT MINI-PROJET :REHABILITATION

Familles des Semelles

La dimension de chaque semelle est récupérée dans le tableau suivant :

Familles AxBxh Ax= Ay


S1 1.3x1.3x0.3 7HA14

S2 1.45x1.45x0.35 8HA14

S3 1.75x1.75x0.45 7HA16

Détail semelle

15
LIMAM Ahmedou
RAPPORT MINI-PROJET :REHABILITATION

Ferraillage semelle S1

Ferraillage semelle S2

16
LIMAM Ahmedou
RAPPORT MINI-PROJET :REHABILITATION

Ferraillage semelle S3

AJOUT DES 3 ETAGES


SUPPLEMENTAIRES

17
LIMAM Ahmedou
RAPPORT MINI-PROJET :REHABILITATION

Après l’ajout de 3 étages sur la structure ancienne, on va observer une augmentation des
sollicitations sur les différents éléments : une augmentation d’effort normal au niveau des
têtes de poteaux et une augmentation des efforts axiaux au niveau des semelles isolées, d’où
la nécessité d’avoir recours à des méthodes de renforcement tel que le chemisage et le
renforcement avec des fibres de carbones de SIKA WRAP.

18
LIMAM Ahmedou
RAPPORT MINI-PROJET :REHABILITATION

NB Les sections des poutres restent inchangées

 Réhabilitions des poteaux :

1. Renforcement des poteaux par chemisage en béton armé :

Il convient que l'épaisseur des chemisages permette de disposer à la fois des armatures
longitudinales et transversales avec un enrobage adéquat.
Lorsque les chemisages ont pour objectif d'augmenter la résistance en flexion, il convient de
prolonger les barres longitudinales jusqu'à l'étage continu par l'intermédiaire de percées dans
la dalle, tandis qu'il convient de disposer des épingles horizontales au niveau des nœuds par le
truchement de trous horizontaux percées dans les poutres. Les épingles ne sont pas
nécessaires dans le cas de nœuds intérieurs entièrement confines. • Lorsque seule une
augmentation de capacité́ de résistance et de déformation vis-à-vis de l’effort tranchant est à
considérer, éventuellement avec une amélioration de la jonction par recouvrement, il convient
que l'extrémité des chemisages (à la fois le béton et les armatures) préserve un espace par
rapport à la dalle de l'ordre de 10 mm.

Après l’ajout de 3 étages supplémentaires et le lancement du calcul au ARCH il y a des


poteaux qui nécessitent de renforcement et au contraire il y a d’autres poteaux leurs sections
sont largement suffisantes vis-à-vis l’augmentation de l’effort normal.
Les nouvelles familles des poteaux sont récupérées dans le tableau suivant :
Familles axb Al
P1 22x22 4HA12
P2 45x45 4HA16+4HA12
P3 50x50 4HA16+4HA12

19
LIMAM Ahmedou
RAPPORT MINI-PROJET :REHABILITATION

. Ferraillage poteau du famille 2 Ferraillage poteau du famille 3

Section Armatures Nouvelle Armatures


  Poteaux G’(T) Q’(T)
initial Initiaux Section à ajouter
1,4,16,13 34.7 2.8 22x22 4HA12 45x45 4HA12
1

2,3,5,8,9,12,14,15
RDC

66.8 8.7 25x25 4HA14 45x45 4HA12


2

 
6,7,10,11 80.5 18.4 30x30 4HA14 50x50 8HA12
1 3

1,4,16,13 29.2 2.2 22x22 4HA12 45x45 4HA12


1er étage

2,3,5,8,9,12,14,15
56.1 7.4 22x22 4HA12 45x45 4HA12
2

 
6,7,10,11 67.2 15.9 25x25 4HA14 50x50 8HA12
1 3

Rien 23.9 2.1 22x22 4HA12 Inchangée Rien


2éme étage

2,3,5,8,9,12,14,15
46.2 6.3 22x22 4HA12 45x45 4HA12
2

 
6,7,10,11 56.5 13.4 22x22 4HA12 45x45 4HA12
1 3

Rien 18.6 1.6 22x22 4HA12 Inchangée Rien


3éme

2,3,5,8,9,12,14,15
36.4 4.9 22x22 4HA12 45x45 4HA12
2

 
6,7,10,11 44.9 10.5 22x22 4HA12 45x45 4HA12
3

Disposition des poteaux nécessitants des chemisages

20
LIMAM Ahmedou
RAPPORT MINI-PROJET :REHABILITATION

2. Renforcement des poteaux par matériaux composite


Sika Wrap :

 Détermination des nombres de couches de renfort Sika Wrap :

Donnés de calcul :

Nu=1.35x801+1.5x183=1356 KN
As=6.16cm2
B=0.3x0.3=0.9 cm2
Ac=0.3x0.3=0.9 cm2
R=0.025+0.007+0.006=0.038m
h’=a-2R=0.3-2x0.038=0.262m
b’= b-2R=0.3-2x0.038=0.262m

 f = 0,6 pour une section rectangulaire

𝛼 = 3.45
𝐾ℎ = 1

Sika 230 Sika 600


Ef(Mpa) εf (%) tf (mm) Ef(Mpa) εf (%) tf (mm)
225000 0,6 0,129 235000 0,6 0,331

Caractéristiques de Sika Wrap 230 et 600.

= 22.6<50

λ
λλ=1+0.2( )²=0.78
35

 1  Nu 2
f cd ,c  As fsu  1738461.5−6.16 x 10 x 348
B = (0.9 x 100) =19.21Mpa

21
LIMAM Ahmedou
RAPPORT MINI-PROJET :REHABILITATION

(𝑓 – 𝑓𝑐𝑑) .== ( 19.21-12.47 ) =6.65Mpa


𝑓 = 𝑐𝑑, 𝑐
𝑙
𝛹𝑓 𝐾 𝐶 𝐾 ℎ 𝛼 0.6x0.49*1*3.45

𝑏 𝑓𝑙 =5.72=6 couches pour SIKA WRAP 230.


𝑛
� ≥
� 2 𝑡𝑓 𝐸𝑓 𝜀𝑓𝑢𝑑

=1.83= 2 couches pour SIKA WRAP 600.

familles
  P1 P2 P3
a (cm) 22 25 30
b(cm) 22 25 30
As (cm2) 4,52 6,16 6,16
Nu(T) 53,87 27,18 135,63
λ 30,86 27,16 22,6
VERIFIE VERIVIE VERIVIE
λλ 0,74 0,76 0,78
Fcdc (Mpa) 14,94 17,92 19,21
Fi(Mpa) 1,57 3,66 6,65
np(sika 230) 0,99 2,63 5,72
np choisi 1 3 6
np(sika 600) 0,23 0,7 1,84
np (choisi) 1 1 2

22
LIMAM Ahmedou
RAPPORT MINI-PROJET :REHABILITATION

Section Armatures Nombre


  Poteaux G’(T) Q’(T)
initial Initiaux de couches

1,4,16,13 34.7 2.8 22x22 4HA12 1


1

2,3,5,8,9,12,14,15
RDC

66.8 8.7 25x25 4HA14 3


2

 
Renforcement
6,7,10,11 des Semelles par
80.5 chemisage
18.4 :
30x30 4HA14 6
1 3

1,4,16,13 29.2 2.3 22x22 4HA12 0


1er étage

2,3,5,8,9,12,14,15
56.1 7.4 22x22 4HA12 2
2

 
6,7,10,11 67.2 15.9 25x25 4HA14 3
1 3

Rien 23.9 2,1 22x22 4HA12 0


2éme étage

2,3,5,8,9,12,14,15
46.2 6.3 22x22 4HA12 1
2

 
6,7,10,11 56.5 13.4 22x22 4HA12 2
1 3

Rien 18.6 1.6 22x22 4HA12 0


3éme

2,3,5,8,9,12,14,15
36.4 4.9 22x22 4HA12 0
2

 
6,7,10,11 44.9 10.5 22x22 4HA12 1
3

Nombre de couches nécessaires pour Sika Wrap 230

 Réhabilitions des SEMELLES :

La solution la plus adéquat pour le renfort des semelles est le chemisage car il est
bien adapté à la fondation. C’est une technique couteuse vue que la réhabilitation des
structures souterrains est difficile mais elle ne nécessite pas des mains d’œuvres
qualifiés.
Les nouvelles sections des semelles sont récupérées dans le tableau suivant :

Familles AxBxh Ax= Ay


S1 1.85x1.85x0.4 11HA14
S2 2.00x2.00x0.45 12HA14
S3 2.30x2.30x0.55 9HA16

23
LIMAM Ahmedou
RAPPORT MINI-PROJET :REHABILITATION

Les nouvelles charges de calculs pour les semelles sont les suivantes :

Familles initiaux
  G’(T) Q’(T)
S0 34.7 2.8
S1 66.9 8.7
S2 80.4 18.2

 Calcul Manuel de chemisage


Nu=1356 KN
Ns =984 KN
Cette semelle supporte le poteau P2 de section (50x50) cm²

Il faut respecter trois conditions :


 Condition de portance : σ ≤ σ ‘
Nser
≤ σadm
a' . b '
 Condition d’homothétie  :
a a'
=
b b'

 Condition de rigidité  :
b' −b
≤ d ≤ a ’-a
4
Dans notre cas on a seulement l’effort normal donc on va utiliser la méthode de bielles.

0.50∗0.984
Nser
a' . b '
≤ σadm  a’≥
√ a∗Nser
√ b∗σ adm ==> a’ ≥
√ ¿
0.5∗0.2
¿ = 2.23 m



 b’ = a’ = 2.3 m
2.3−0.5
≤ d ≤ 2.7-0.5  0.45 ≤ d ≤ 2.2m
4
Soit d=50 cm.
H (hauteur du semelle) = d + 5 (enrobage) =0.55 m

24
LIMAM Ahmedou
RAPPORT MINI-PROJET :REHABILITATION

Vérification  :

Nser + PPsemelle
σ= = (0.984+2.3x2.3x0.55*25*0.001)/(2.3*2.3)
a' .b '
=0.199 MPA≤ σadm=0.2 MPA

Soit les dimensions des semelles S2’ (2.3m ;2.3m ;0.55m)

-Ferraillage de semelles (méthode des bielles)


Dans le sens de (b)  :

Nu(a' −a) 1.356∗(2.3−0.5)


Asb’ = = = 17.78 cm²
8∗dmoy∗Fsu 8∗0,493∗348
Soit 12 HA14/m

Dans le sens de (a)  :

Nu(b' −b)
Asa’ = = 17.78 cm²
8∗dmoy∗Fsu
 Soit 12 HA14/m

Ferraillage semelles du famille 1

25
LIMAM Ahmedou
RAPPORT MINI-PROJET :REHABILITATION

Ferraillage semelles du famille 2

Ferraillage semelles du famille 1

26
LIMAM Ahmedou
RAPPORT MINI-PROJET :REHABILITATION

CONCLUSION
Lors de ce mini projet, nous avons pu prendre connaissances de plusieurs
informations importantes, et nous a permis de pratiquer des différentes étapes de
réhabilitation d’un bâtiment en calculant manuellement, et par feuille Excel
programmable à l’aide d’ARCH Ossature

En totalité, je peux conclure que ce min projet a été bénéfique sur plusieurs niveaux, surtout
en ce qui concerne ma tentative d’adaptation avec le milieu professionnel du travail de génie
civil

Annexe A1 : Calcul poteau

27
LIMAM Ahmedou
RAPPORT MINI-PROJET :REHABILITATION

Annexe A2 : Calcul semelle

28
LIMAM Ahmedou
RAPPORT MINI-PROJET :REHABILITATION

Annexe A3 : Renforcement poteau


par matériau Sika

29
LIMAM Ahmedou