Vous êtes sur la page 1sur 5

Le Retard de Croissance

Objectifs de cours

Objectifs Généraux:
1- Savoir rechercher et explorer un retard statural
2- Identifier les différentes étiologies d’un retard de croissance
3- Connaitre les grandes lignes de la prise en charge d’un retard de croissance
Objectifs spécifiques:
1- Connaitre la définition d’un retard de croissance et les indications à explorer un
retard de croissance

2- Conduite à tenir

a. Savoir analyser une courbe de croissance staturo-pondérale: savoir rechercher, sur


la courbe, le degré de retard de croissance (en Déviations Standards ou
percentiles) et déterminer l’âge statural
b. Savoir analyser une courbe de vitesse de croissance
c. Savoir rechercher à l’anamnèse les antécédents personnels et familiaux orienteurs
vers une cause spécifique de retard de croissance
d. Savoir rechercher à l’examen clinique les éléments orientant vers une cause
spécifique de retard de croissance
e. Examens complémentaires
i. Savoir prescrire le bilan biologique adéquat en cas de retard de croissance
ii. Déterminer le stade de maturation osseuse (âge osseux) et savoir
l’interpréter en fonction de l’âge chronologique et de l’âge statural.

3- Reconnaitre les étiologies d’un retard de croissance

a. Maladies génétiques et malformatives


i. Anomalies chromosomiques
 Trisomie 21
 Syndrome de Turner
ii. Syndromes génétiques (Prader-Willi, syndrome de Noonan…)
iii. Maladies osseuses constitutionnelles
 Achondroplasie, hypochondroplasie
 Autres dysplasies squelettiques

b. Retard statural secondaire à une petite taille ou un petit poids de naissance (retard
de croissance intra-utérin)
c. Retard de croissance idiopathique: petite taille familiale et retard constitutionnel

d. Retard statural symptomatique d’une affection chronique sévère


i. pathologies cardiaques
ii. pathologie pulmonaire
 mucoviscidose
iii. pathologies digestives et hépatiques
 maladie cœliaque
 maladie inflammatoire: Crohn et rectocolite hémorragique
 hépatopathies
iv. pathologies rénales
 syndromes néphrotiques
 tubulopathies
v. affections ostéoarticulaires inflammatoires
 polyarthrite chronique juvénile avec hypercorticisme iatrogène.
vi. malnutrition chronique
 anorexie mentale
 conditions socio-économiques défavorables

e. Pathologies endocriniennes
i. déficit en GH
ii. hypothyroïdie
iii. hypercorticisme (syndrome de Cushing)

f. Nanisme psychosocial

4- Connaitre les grandes lignes de la prise en charge d’un enfant avec retard statural

a. Les indications du traitement par hormone de croissance (GH)


b. Les effets secondaires d’un traitement par GH
Le Retard de Croissance
Enseignement dirigé

Cas N01
Une fille de 4 ans vous est référée par son pédiatre pour évaluation d’une décélération de sa
vitesse de croissance. Son poids à la naissance est de 3700 g après un accouchement et une
grossesse normaux. On ne note pas de problèmes en néonatal. La seule complainte de cette fille
est une constipation. Sa taille était au 50ème percentile à l’âge de 1 an. Sa vitesse de croissance a
été de 4 cm la dernière année.
L’examen biologique prescrit par son pédiatre est normal, en l’occurrence la T4 est à 6 mcg/100
ml (4-12). La somatomedine C (IGF1) est de 60 ng/ml (56-210). L’âge osseux est de 2 ans 9
mois. La taille de la mère est de 166 cm et celle du père de 180 cm. L’examen physique montre
des proportions corporelles normales, une taille de 90.5 cm et un poids de 13.5 kg, sans signes
dysmorphiques.
Questions :
1- Quel est l’âge statural de cette fille? Comparez-le à l’âge osseux. Calculer la taille cible
de l’enfant en fonction de la taille parentale
2- Quels renseignements fournissent ces données auxologiques. Quels sont les diagnostics
qu’on peut éliminer? Quels sont les diagnostics possibles chez cette fille ?
3- Quelles manifestations de la période néonatale seraient suggestives d’un déficit en GH.
4- Est-ce qu’un dosage de base de la GH est utile? Que pensez-vous du dosage d’IGF1? Est-
ce que ce résultat confirme ou infirme un déficit en GH?
5- Quels tests seraient plus fiables pour explorer un déficit en GH?
A ce stade, vous l’hospitalisez pour une demi-journée et vous lui faites des tests de stimulation
de la GH.
6- Citez-3 tests pharmacologiques de stimulation de la GH.
7- Certaines personnes ayant un axe somatotrope normal peuvent ne pas répondre à certains
stimuli. Citez certaines circonstances favorisant l'absence de réponse.
La réponse maximale de la GH à 2 tests de stimulation est de 5 ng/ml. Vous proposez alors un
traitement par GH.
1- L’accélération de la croissance n’est pas soutenue après la 2ème année de traitement.
Quelles seraient les causes possibles?
2- Dans quel cadre la biopsie du grêle serait utile ? Quel test peut être utile dans le
dépistage?
3- Quel est l’importance de recueillir le poids de naissance d’un enfant avec retard de
croissance?
Cas N02

Une fille de 15 ans 6 mois vous est adressée pour un retard statural et un retard pubertaire. Elle
n’avait pas de maladie sérieuse au préalable à part des céphalées occasionnelles. Jusqu’à l’âge de
10 ans, sa croissance était normale. A 13 ans, on a noté un retard statural qui n’a pas été évalué.
A 15 ans, l’absence de développement sexuel a justifié une évaluation endocrinologique par son
médecin de famille. Sa taille actuelle est de 145 cm (-3 DS) et son poids de 33 kg. L’âge osseux
est de 11 ans. Les examens de laboratoire sanguin et urinaire de routine sont normaux. La T4
libre est basse à 0.6 ng/ml (0.8 – 1.8). La TSH est à 3.4 mU/ml, la FSH à 1.5 mU/ml (1 – 6) et la
LH à 1 mU/ml (1-10). Il n’y a pas d’histoire de polyurie ni de troubles visuels.
Questions
1- Quel est l’âge statural de cette fille ? Quels sont les diagnostics possibles de son retard de
croissance?
2- Quels examens biologiques et radiologiques seraient indiqués?
3- Si vous trouvez une masse suprasellaire et intra-sellaire avec une composante kystique,
quel est le diagnostic le plus probable et quel traitement proposez-vous ?
La patiente sort de l’hôpital avec 100 mcg de Levothyroxine, 5 mg de prednisone et 0.1 ml de
ddAVP le soir.
4- Quand commencez-vous le traitement par GH si le déficit en GH est confirmé ?
5- Quel est le potentiel de fertilité de cette fille ?

Cas N03
Une fille de 8 ans vous est référée à cause d’une petite taille. Elle est née à 2800 g d’une
grossesse normale. Sa mère a une taille de 154 cm et son père de 165 cm. Elle a présenté
plusieurs épisodes d’otite moyenne de 3 mois à 6 ans. Sa vitesse de croissance a été de 3 à 4 cm
durant les 3 dernières années.
L’examen physique montre les éléments suivants: Taille = 110 cm (-3.3 DS), Poids 24 kg (-1
DS). Son envergure est normale. Les signes vitaux sont normaux à part une tension artérielle
à 170/110 mm Hg. Elle est boulotte avec un cou court. Elle a de nombreux nævi sur le thorax.
Ses doigts sont petits. Son bilan montre un âge osseux à 7 ans 9 mois. Le bilan biologique de
routine est normal, la TSH est à 0.9 U/l, la T4 libre est à 1.4 ng/100 ml (0.9-1.8), l’IGF-1 est à
140 ng/ml (130 – 280), la GH de base est à 9 ng/ml et s’élève après stimulation à 35. La LH et la
FSH sont normales pour l’âge.
Questions
1- Quelle est la taille normale à cet âge ?
2- Quel est l’âge statural de cette fille ?
3- Quelles causes de retard statural pouvez-vous déjà éliminer?
4- Quel est le diagnostic le plus probable ?
5- Quelle est la cause la plus probable de l’hypertension artérielle ?
6- Y-a-t-il d’autres tests à faire avant de commencer le traitement ?
7- Est-ce que la GH est un traitement pour la petite taille de cette fille?
8- Est-ce que cette fille aura une puberté spontanée ?