Vous êtes sur la page 1sur 2

Réseau numérique à intégration de services

RNIS

1 - Définition

Un réseau numérique à intégration de services (RNIS, en anglais ISDN pour Integrated


Services Digital Network) est un réseau de télécommunications constitué de
liaisons numériques autorisant une meilleure qualité et des vitesses pouvant
atteindre 2 Mbit/s (accès E1) .

2 - Les canaux

Le protocole du RNIS prévoit que les données transitent dans des "canaux", et que
plusieurs canaux fonctionnent simultanément sur la même ligne téléphonique. Il
existe deux types de canaux :

 le canal B (Bearer channel), utilisé pour la transmission des données


numériques, fonctionnant par commutation de circuits, à 64
kilobits/sec (parfois encore 56 kilobits/sec chez certaines telcos nord-
américaines) ;
 le canal D (Delta channel), utilisé pour la signalisation (ex :
l'établissement de la communication), fonctionnant par commutation
de paquets (selon le protocole X.25), à 16 ou 64 kilobits/sec.

Ces canaux sont "full duplex", c'est à dire que le trafic peut s'effectuer
simultanément dans les deux sens, comme pour une ligne téléphonique analogique.

Les canaux B peuvent être utilisés séparément, ou réunis à plusieurs pour créer une
liaison fonctionnant à un multiple de 64 kilobits/sec. Cette technique est
appelée "inverse multiplexing", ou "bonding". On notera que la bande passante
effective des canaux B peut éventuellement être augmentée en compressant les
données.

Outre son rôle de base dans la signalisation, un canal D peut être utilisé pour
assurer la liaison avec un réseau de transmission de données (ex : Transpac),
l'acheminement du courrier électronique, la vérification des cartes de crédit en
commerce électronique, etc.
3 - Les modes d'accès

Il existe deux modes d'accès au RNIS :

 l'accès de base (Basic Rate Interface = BRI) comporte deux canaux B, et


un canal D (à 16 kilobits/sec). On l'appelle aussi connexion 2B+D. Il se
contente d'une ligne téléphonique ordinaire ;
 l'accès primaire (Primary Rate Interface = PRI), qui est défini de manière
différente suivant les pays. Il requiert une ligne téléphonique spécialisée.

L'accès primaire comporte :

 aux USA et au Japon : 23 canaux B et un canal D (à 64 kilobits/sec). On


l'appelle parfois "connexion 23B+D". Il nécessite une ligne débitant 1,6
mégabits/sec (normalisée sous le vocable T1) ;
 en Europe : 30 canaux B et un canal D (à 16 kilobits/sec). On l'appelle
parfois "connexion 30B+D". Il nécessite une ligne débitant 2
mégabits/sec (normalisée sous le vocable E1).

Les deux types de RNIS sont destinés à des usagers ayant des besoins différents :

 l'accès de base est utilisé par les télé travailleurs, et les entreprises ayant à
transmettre de petits volumes de données. En utilisant plusieurs lignes
téléphoniques, on peut coupler plusieurs accès de base, et obtenir une bande
passante multiple de 128 kilobits/sec ;
 l'accès primaire est utilisé par les entreprises ayant à transmettre de gros
volumes de données. Sa bande passante est beaucoup plus large (23 à 30
canaux B au lieu de 2), et peut être "allouée dynamiquement", c'est à dire
que le multiplexage des canaux B peut être automatiquement réalisé en
fonction des besoins des applications actives (BOD : bandwidth-on-
demand).

Fin