Vous êtes sur la page 1sur 4

LE SYSTEME DE MOTORISATION Date 

DOC : S/Système : L’INJECTION DIESEL Nom : ndjeyi

Agencement du système d’injection HDI PEUGEOT qui équipe le moteur DW10 :

Retour réservoir.
Basse pression.
Haute pression.

1 à 4. …………………………………………………... 11. ………………………………………………………


5. ……………………………………………………….. 12. ………………………………………………………
6. ……………………………………………………….. 13. ………………………………………………………
7. ……………………………………………………….. 14. ………………………………………………………
8. ……………………………………………………….. 15. ………………………………………………………
9. ……………………………………………………….. 16. ………………………………………………………
10. ……………………………………………………… 17.
……………………………………………………………
…………………………………………..
LE SYSTEME DE MOTORISATION Date :

DOC : S/Système : L’INJECTION DIESEL Nom : ndjeyi

Rôle des différents éléments :

Les injecteurs :
Ils injectent le carburant nécessaire au fonctionnement du moteur………………………………………………..
……………………………………………………………………………………………………………………..

La rampe d’injection commune :


……………………………………………………………………………………………………………………
……………………………………………………………………………………………………………………
…………………………………………….……………………………………………………………………...

Le refroidisseur de carburant :
Il refroidit le carburant lors de son retour au réservoir (la pompe haute pression lamine le carburant provenant
de la pompe de gavage ce qui élève la température du carburant).

La pompe de gavage (basse pression) :


Elle fournit la pression nécessaire dans le circuit basse pression et alimente en carburant la pompe haute
pression………………………………………………………………………………………………………………

Le filtre à carburant :
Il filtre le carburant (seuil de filtration 5microns), permet la décantation de l’eau, contrôle le réchauffage du
carburant ainsi que la pression du circuit de carburant basse pression.

Le réchauffeur de carburant :
Il amène le carburant à sa température d’utilisation (il fluidifie le gasoil).

La pompe haute pression de carburant :


……………………………………………………………………………………………………………………
……………………………………………………………………………………………………………………
……………………………………………………………………………………………………………………
Principe de fonctionnement :

La pompe entraînée par le moteur alimente en permanence une réserve de gazole sous haute pression (le
« rail » ou rampe d’alimentation).
La rampe est reliée par des tubes à tous les injecteurs.
……………………………………………………………………………………………………………………

Un calculateur gère le fonctionnement en fonction des paramètres moteurs :

- ……………………………………………………
- ……………………………………………………
- ……………………………………………………
Le système « COMMON RAIL » permet, pour chaque injecteur, plusieurs injections par cycles :

- …………………………………………………..
- …………………………………………………...
- ……………………………………………………
LE SYSTEME DE MOTORISATION Date :

DOC : S/Système : L’INJECTION DIESEL Nom : ndjeyi

11. Les filtres.

Ils doivent être efficaces ce qui impose:

- Une matière filtrante principale


très serrée (toile de laiton, feutre
papier, toile de nylon, matière
cellulosique traitée
chimiquement).

- Une faible pression de filtrage


(0,02 à 0,5 bar).

- Une grande surface de filtrage


sous un petit volume.

- D'autre part, ils doivent durer


longtemps avec le minimum
d'intervention.

RQ: Pour les pompes rotatives il existe


des cartouches spéciales qui ont pour but
d'arrêter les impuretés dont la grosseur
est de 2 à 3 microns.

12. Le préchauffage.

Fonction Globale ( Actigramme A-0 ) :

………………
………………
………………
……………… ………
……………… …………
…………………………………………………
……………… ………………………………………………… …………
…………………
……… ………………………………………………… ………………………
…………
………………… ………………………………………………… ………………………
…………
………………… ………
…………
A-0 Système de pré-post …
chauffage.
LE SYSTEME DE MOTORISATION Date :

DOC : S/Système : L’INJECTION DIESEL Nom : ndjeyi

Frontière d’étude :

Les moteurs Diesel, qu'ils soient à


préchambre ou à injection directe, sont
généralement munis de bougies de
préchauffage.………………………………….
……………………………………………………
……………………………………………………

Pour cela, on dispose d'un élément


chauffant électrique qui va provoquer un
apport de chaleur permettant d'amorcer la
combustion .Lors de la mise du contact,
le boîtier temporisateur réalise trois
fonctions :
- ……………………………………
……………………………………
……………………………………
………………………….
- ……………………………………
……………………………………
……………………………………
………………………….
- ……………………………………
……………………………………
……………………………………
…………………………..
Fonctionnement :

Après un temps de chauffe plus ou moins long en fonction du type de bougies équipant le moteur, le
dispositif de temporisation coupe l'alimentation de la lampe témoin de manière à provoquer chez le conducteur
la mise en route du moteur, les bougies restant alimentées.

Après quelques secondes, le relais de commande de puissance est désactivé, ce qui provoque la fin du
chauffage électrique des bougies.

Si le conducteur n'a pas réagi suffisamment rapidement, les bougies n'étant plus alimentées, se refroidissent,
et il faut recommencer la totalité de la manœuvre en coupant le contact et en le remettant.

Si le conducteur a actionné le démarreur, le solénoïde de commande de celui-ci informe le boîtier de


préchauffage et celui-ci maintient l'alimentation électrique des bougies pendant un certain temps.

Si le moteur ne démarre pas et que le conducteur insiste, le boîtier de préchauffage protège les bougies en
coupant l’alimentation.

Vous aimerez peut-être aussi