Vous êtes sur la page 1sur 45

SCI MARMOTTAN 2

71 Rue de Lens
59480 LA BASSEE

BOIRY SAINTE RICTRUDE, le 09/08/2019

Nos Références : 09-08-19-MARMOTTAN-400

Objet : Envoi des résultats des diagnostics immobiliers

Madame, Monsieur,

Nous vous prions de bien vouloir trouver ci-joint le(s) rapport(s) établis suite à la réalisation d’une
prestation sur le bien désigné ci-dessous :

Désignation du ou des bâtiments Désignation du propriétaire


Localisation du ou des bâtiments : Désignation du client :
Département : ... Pas-de-Calais Nom et prénom : .. SCI MARMOTTAN 2
Adresse : ........... 55 Place Marmottan Adresse : ............. 71 Rue de Lens
Commune :........ 62400 BETHUNE 59480 LA BASSEE
Section cadastrale BE, Parcelle
numéro 633,
Désignation et situation du ou des lot(s) de copropriété :
Lot numéro : NC,

Objet de la mission :
 Dossier Technique Amiante  Etat des Risques et Pollutions  Exposition au plomb (CREP)

Si les numéros de lot des biens n’ont pas été indiqués faute de présentation du titre de propriété, veuillez les
préciser. (Désignation du bâtiment). Il est rappelé qu’il appartient au propriétaire, à réception du rapport, de
vérifier l’exactitude des mentions concernant la matérialité et la composition des lieux ainsi que de s’assurer
que la totalité des pièces composant l’immeuble a été examinée et de signaler tout manquement.

Nous restons à votre disposition pour toute information ou action complémentaire.

En vous remerciant pour votre confiance, recevez, Madame, Monsieur, l'expression de nos sentiments
dévoués.

VERET GEOFFREY

EIRL GEOFFREY VERET EURODIAGIMMO | 1 RUE DES BAUGES 62175 BOIRY SAINTE RICTRUDE | Tél. : 0772410361 - E-mail : eurodiagimmo@gmail.com
N°SIREN : 531 812 345 | Compagnie d'assurance : AXA n° 10307446604
FACTURE N° 62400-
Date : 09/08/2019
MARMOTTAN0334
EIRL GEOFFREY VERET EURODIAGIMMO
1 RUE DES BAUGES, 62175 BOIRY SAINTE RICTRUDE
Tél. : 0772410361 / E-mail : eurodiagimmo@gmail.com SCI MARMOTTAN 2
71 Rue de Lens
SIRET : .................... 531 812 345 00027 59480 LA BASSEE
Police d’assurance : ... AXA 10307446604
Code APE :................ 7120B
Capital social : - N°TVA : FR 59 531812345

Facture correspondant au dossier :

Référence Effectuée le Immeuble bâti visité

SCI MARMOTTAN 2
09-08-19-MARMOTTAN-400 09/08/2019
55 Place Marmottan 62400 BETHUNE

Prestation(s) réalisée(s) : Dossier Technique Amiante, Exposition au plomb (CREP), Etat des Risques
et Pollutions

Taux Montant Montant


Référence Désignation PU € HT Quant. Remise
TVA € HT € TTC
37.8472
PCKVT Pack vente avec remise 240,00 20 4 2222222 596,667 716,00
22 %
DGC Diagnostic parties communes offert 149,167 20 1 100 % 0,00 0,00

Pénalités de retard (taux annuel) : 9.00% - Une indemnité forfaitaire de 40€ pour frais de recouvrement sera appliquée en
cas de retard de paiement pour les professionnels conformément aux articles L441-3 et L441-6 du code de commerce - Pas
d'escompte pour paiement anticipé – Date d’échéance : 09/08/2019

Total HT 596,667 €
Détail TVA TVA 20% : 119,333 €
Total TVA 119,333 €
Total TTC 716,00 €

Détail Paiement
Total Paiement 0,00 €
Montant dû 716,00 €

FACTURE NON ACQUITTEE

--------------------------------------- -------------------------------------------------------------------------------------
Merci de retourner ce coupon avec le règlement
N° de dossier : 09-08-19-MARMOTTAN-400
N° de facture : 62400-MARMOTTAN0334
Montant dû : 716,00 €
Adresse de facturation : SCI MARMOTTAN 2
71 Rue de Lens
59480 LA BASSEE
Si vous souhaitez réaliser le paiement par virement bancaire voici nos coordonnées IBAN : FR76 1627 5002
0008 0004 7674 038

RESERVE DE PROPRIETE : Les rapports demeurent la propriété de notre société et ne pourront être utilisés jusqu'au complet paiement du
prix par l'acheteur (Loi du 12 mai 1980). Voir nos conditions générales de vente jointes avec cette facture

EIRL GEOFFREY VERET EURODIAGIMMO | 1 RUE DES BAUGES 62175 BOIRY SAINTE RICTRUDE | Tél. : 0772410361 - E-mail : eurodiagimmo@gmail.com
N°SIREN : 531 812 345 | Compagnie d'assurance : AXA n° 10307446604
Résumé de l’expertise n° 09-08-19-MARMOTTAN-400
Cette page de synthèse ne peut être utilisée indépendamment du rapport d’expertise complet.

Désignation du ou des bâtiments


Localisation du ou des bâtiments :
Adresse : ........................ 55 Place Marmottan
Commune : ..................... 62400 BETHUNE
Section cadastrale BE, Parcelle numéro 633,
Désignation et situation du ou des lot(s) de copropriété :
Lot numéro : NC,
Périmètre de repérage : ... Toutes parties accessibles sans démontage ni destruction

Prestations Conclusion
Lors de la présente mission il n'a pas été repéré de revêtements contenant
CREP
du plomb au-delà des seuils en vigueur.
Dans le cadre de la mission, il a été repéré des matériaux et produits
Amiante susceptibles de contenir de l'amiante pour lesquels des sondages et/ou
prélèvements doivent être effectués.
Le bien n'est pas situé dans le périmètre d'un plan de prévention des risques
naturels
Le bien n'est pas situé dans le périmètre d'un plan de prévention des risques
Etat des Risques et
miniers
Pollutions
Le bien n'est pas situé dans le périmètre d'un plan de prévention des risques
technologiques
Zone sismique définie en zone 2 selon la règlementation parasismique 2011

EIRL GEOFFREY VERET EURODIAGIMMO | 1 RUE DES BAUGES 62175 BOIRY SAINTE RICTRUDE | Tél. : 0772410361 - E-mail : eurodiagimmo@gmail.com
N°SIREN : 531 812 345 | Compagnie d'assurance : AXA n° 10307446604
Constat de risque d'exposition au plomb n° 09-08-19-
MARMOTTAN-400

Constat de risque d'exposition au plomb CREP


Numéro de dossier : 09-08-19-MARMOTTAN-400
Norme méthodologique employée : AFNOR NF X46-030
Arrêté d’application : Arrêté du 19 août 2011
Date du repérage : 09/08/2019

Adresse du bien immobilier Donneur d’ordre / Propriétaire :


Localisation du ou des bâtiments : Donneur d’ordre :
Département : ... Pas-de-Calais SCI MARMOTTAN 2
Adresse : .......... 55 Place Marmottan 71 Rue de Lens
Commune : ....... 62400 BETHUNE 59480 LA BASSEE
Section cadastrale BE, Parcelle
numéro 633, Propriétaire :
Désignation et situation du ou des lot(s) de copropriété : SCI MARMOTTAN 2
Lot numéro : NC, 71 Rue de Lens
59480 LA BASSEE

Le CREP suivant concerne :


Les parties privatives Avant la vente
Les parties occupées Avant la mise en location
X Les parties communes d’un immeuble Avant travaux
N.B. : Les travaux visés sont définis dans l’arrêté du 19 août 2011 relatif aux
travaux en parties communes nécessitant l'établissement d'un CREP

L’occupant est : Le locataire


Nom de l’occupant, si différent du propriétaire
Présence et nombre d’enfants mineurs, Nombre total :
NON
dont des enfants de moins de 6 ans Nombre d’enfants de moins de 6 ans :

Société réalisant le constat


Nom et prénom de l’auteur du constat VERET GEOFFREY
N° de certificat de certification 8153630 le 08/11/2018
Nom de l’organisme de qualification accrédité par le COFRAC BUREAU VERITAS CERTIFICATION France
Organisme d’assurance professionnelle AXA
N° de contrat d’assurance 10307446604
Date de validité : 01/01/2020

Appareil utilisé
Nom du fabricant de l’appareil RITVERC
Modèle de l’appareil / N° de série de l’appareil XCd9.06 / 20388
Nature du radionucléide 109 Cd
Date du dernier chargement de la source 17/01/2019
Activité à cette date et durée de vie de la source 370 MBq 36 mois

Conclusion des mesures de concentration en plomb


Total Non mesurées Classe 0 Classe 1 Classe 2 Classe 3
Nombre d’unités
37 3 34 0 0 0
de diagnostic
% 100 8% 92 % 0% 0% 0%

Ce Constat de Risque d’Exposition au Plomb a été rédigé par VERET GEOFFREY le


09/08/2019 conformément à la norme NF X46-030 «Diagnostic plomb — Protocole de
réalisation du constat de risque d’exposition au plomb» et en application de l’arrêté du 19
août 2011 relatif au constat de risque d’exposition au plomb.

Lors de la présente mission il n'a pas été repéré de revêtements contenant du plomb au-delà des seuils en vigueur.

EIRL GEOFFREY VERET EURODIAGIMMO | 1 RUE DES BAUGES 62175 BOIRY SAINTE RICTRUDE | Tél. : 0772410361 - E-mail : 1/12
eurodiagimmo@gmail.com Rapport du :
N°SIREN : 531 812 345 | Compagnie d'assurance : AXA n° 10307446604 09/08/2019
Constat de risque d'exposition au plomb n° 09-08-19-
MARMOTTAN-400

Sommaire

1. Rappel de la commande et des références règlementaires 3

2. Renseignements complémentaires concernant la mission 3


2.1 L’appareil à fluorescence X 3
2.2 Le laboratoire d’analyse éventuel 4
2.3 Le bien objet de la mission 4

3. Méthodologie employée 4
3.1 Valeur de référence utilisée pour la mesure du plomb par fluorescence X 4
3.2 Stratégie de mesurage 5
3.3 Recours à l’analyse chimique du plomb par un laboratoire 5

4. Présentation des résultats 5

5. Résultats des mesures 6

6. Conclusion 7
6.1 Classement des unités de diagnostic 7
6.2 Recommandations au propriétaire 8
6.3 Commentaires 8
6.4 Situations de risque de saturnisme infantile et de dégradation du bâti 8
6.5 Transmission du constat à l’agence régionale de santé 8

7. Obligations d’informations pour les propriétaires 9

8. Information sur les principales règlementations et recommandations en matière


d’exposition au plomb 9
8.1 Textes de référence 9
8.2 Ressources documentaires 10

9. Annexes 10
9.1 Notice d’Information 10
9.2 Illustrations 11
9.3 Analyses chimiques du laboratoire 11

Nombre de pages de rapport : 12

Liste des documents annexes :


• Notice d’information (2 pages)
• Croquis
• Rapport d’analyses chimiques en laboratoire, le cas échéant.

Nombre de pages d’annexes : 3

EIRL GEOFFREY VERET EURODIAGIMMO | 1 RUE DES BAUGES 62175 BOIRY SAINTE RICTRUDE | Tél. : 0772410361 - E-mail : 2/12
eurodiagimmo@gmail.com Rapport du :
N°SIREN : 531 812 345 | Compagnie d'assurance : AXA n° 10307446604 09/08/2019
Constat de risque d'exposition au plomb n° 09-08-19-
MARMOTTAN-400

1. Rappel de la commande et des références règlementaires

Rappel du cadre réglementaire et des objectifs du CREP


Le constat de risque d'exposition au plomb (CREP), défini par les articles L.1334-5 à 10 code de la santé publique et R
1334-10 à 12, consiste à mesurer la concentration en plomb des revêtements du bien immobilier, afin d'identifier ceux
contenant du plomb, qu'ils soient dégradés ou non, à décrire leur état de conservation et à repérer, le cas échéant, les
situations de risque de saturnisme infantile ou de dégradation du bâti.
Les résultats du CREP doivent permettre de connaître non seulement le risque immédiat lié à la présence de revêtements
dégradés contenant du plomb (qui génèrent spontanément des poussières ou des écailles pouvant être ingérées par un
enfant), mais aussi le risque potentiel lié à la présence de revêtements en bon état contenant du plomb (encore non
accessible).
Quand le CREP est réalisé en application des Articles L.1334-6 et L.1334-7, il porte uniquement sur les revêtements
privatifs d'un logement, y compris les revêtements extérieurs au logement (volet, portail, grille, …)
Quand le CREP est réalisé en application de l'Article L.1334-8, seuls les revêtements des parties communes sont
concernés (sans omettre, par exemple, la partie extérieure de la porte palière).
La recherche de canalisations en plomb ne fait pas partie du champ d'application du CREP.
Si le bien immobilier concerné est affecté en partie à des usages autres que l'habitation, le CREP ne porte que sur les
parties affectées à l'habitation. Dans les locaux annexes de l'habitation, le CREP porte sur ceux qui sont destinés à un
usage courant, tels que la buanderie.

Réalisation d'un constat de risque d'exposition au plomb (CREP) :


dans les parties communes du bien décrit ci-après (en application de l'Article L.1334-8 du code de la santé publique), le
cas échéant, dans lesquelles sont prévus des travaux nécessitant l'établissement préalable d'un CREP (conformément à
l'arrêté du 25 avril 2006 relatif aux travaux en parties communes nécessitant l'établissement d'un CREP).

2. Renseignements complémentaires concernant la mission

2.1 L’appareil à fluorescence X

Nom du fabricant de l’appareil RITVERC


Modèle de l’appareil XCd9.06
N° de série de l’appareil 20388
Nature du radionucléide 109 Cd
Activité à cette date et durée
Date du dernier chargement de la source 17/01/2019
de vie : 370 MBq 36 mois
Date d’autorisation
N° T620544
Autorisation ASN (DGSNR) 26/12/2018
Date de fin de validité de l’autorisation 26/12/2023
Nom du titulaire de l’autorisation ASN
VERET GEOFFREY
(DGSNR)
Nom de la Personne Compétente
VERET GEOFFREY
en Radioprotection (PCR)

Étalon : RITVERC ; 226722 ; 1,01 mg/cm² +/- 0,01 mg/cm²

Date de la Concentration
Vérification de la justesse de l’appareil n° de mesure
vérification (mg/cm²)
Mesure entrée 1 09/08/2019 1 (+/- 0,1)

La vérification de la justesse de l’appareil consiste à réaliser une mesure de la concentration en plomb sur un étalon à une
valeur proche du seuil.
En début et en fin de chaque constat et à chaque nouvelle mise sous tension de l’appareil une nouvelle vérification de la
justesse de l’appareil est réalisée.

EIRL GEOFFREY VERET EURODIAGIMMO | 1 RUE DES BAUGES 62175 BOIRY SAINTE RICTRUDE | Tél. : 0772410361 - E-mail : 3/12
eurodiagimmo@gmail.com Rapport du :
N°SIREN : 531 812 345 | Compagnie d'assurance : AXA n° 10307446604 09/08/2019
Constat de risque d'exposition au plomb n° 09-08-19-
MARMOTTAN-400

2.2 Le laboratoire d’analyse éventuel

Nom du laboratoire d’analyse Il n'a pas été fait appel à un laboratoire d'analyse
Nom du contact -
Coordonnées -
Référence du rapport d’essai -
Date d’envoi des prélèvements -
Date de réception des résultats -

2.3 Le bien objet de la mission

Adresse du bien immobilier 55 Place Marmottan 62400 BETHUNE


Habitation (parties communes)
Description de l’ensemble immobilier
Toutes parties accessibles sans démontage ni destruction
Année de construction < 1949

Localisation du bien objet de la mission Lot numéro : NC, Section cadastrale BE, Parcelle numéro
633,
Nom et coordonnées du propriétaire ou du SCI MARMOTTAN 2
syndicat de copropriété (dans le cas du CREP 71 Rue de Lens
sur parties communes) 59480 LA BASSEE

L’occupant est : Le locataire

Date(s) de la visite faisant l’objet du CREP 09/08/2019


Croquis du bien immobilier objet de la
Voir partie « 5 Résultats des mesures »
mission

Liste des locaux visités


Rez de chaussée - Dégagement, 1er étage - Palier,
Rez de chaussée - Escalier, 1er étage - Escalier,
2ème étage - Palier

Liste des locaux non visités ou non mesurés (avec justification)


Néant

3. Méthodologie employée

La recherche et la mesure du plomb présent dans les peintures ou les revêtements ont été réalisées selon
l’arrété du 19 août 2011 et la norme NF X 46-030 «Diagnostic Plomb — Protocole de réalisation du Constat
de Risque d’Exposition au Plomb». Les mesures de la concentration surfacique en plomb sont réalisées à
l'aide d'un appareil portable à fluorescence X capable d’analyser au moins la raie K du spectre de
fluorescence émis en réponse par le plomb, et sont exprimées en mg/cm².

Les éléments de construction de facture récente ou clairement identifiables comme postérieurs au 1er
janvier 1949 ne sont pas mesurés, à l'exception des huisseries ou autres éléments métalliques tels que
volets, grilles,… (ceci afin d’identifier la présence éventuelle de minium de plomb). Bien que pouvant être
relativement épais, les enduits sont aussi à considérer comme des revêtements susceptibles de contenir du
plomb. D’autres revêtements ne sont pas susceptibles de contenir du plomb : toile de verre, moquette,
tissus, crépi, papier peint, ainsi que les peintures et enduits manifestement récents, mais ils peuvent
masquer un autre revêtement contenant du plomb et sont donc à analyser.
Les revêtements de type carrelage contiennent souvent du plomb, mais ils ne sont pas visés par le présent
arrêté car ce plomb n’est pas accessible.

3.1 Valeur de référence utilisée pour la mesure du plomb par fluorescence X

EIRL GEOFFREY VERET EURODIAGIMMO | 1 RUE DES BAUGES 62175 BOIRY SAINTE RICTRUDE | Tél. : 0772410361 - E-mail : 4/12
eurodiagimmo@gmail.com Rapport du :
N°SIREN : 531 812 345 | Compagnie d'assurance : AXA n° 10307446604 09/08/2019
Constat de risque d'exposition au plomb n° 09-08-19-
MARMOTTAN-400

Les mesures par fluorescence X effectuées sur des revêtements sont interprétées en fonction de la valeur de
référence fixée par l’arrêté du 19 août 2011 relatif au constat de risque d’exposition au plomb (article 5) : 1
mg/cm².

3.2 Stratégie de mesurage

Sur chaque unité de diagnostic recouverte d'un revêtement, l'auteur du constat effectue :
 1 seule mesure si celle-ci montre la présence de plomb à une concentration supérieure ou égale au seuil
de 1 milligramme par centimètre carré (1 mg/cm²) ;
 2 mesures si la première ne montre pas la présence de plomb à une concentration supérieure ou égale
au seuil de 1 milligramme par centimètre carré (1 mg/cm²) ;
 3 mesures si les deux premières ne montrent pas la présence de plomb à une concentration supérieure
ou égale au seuil de 1 milligramme par centimètre carré (1 mg/cm²), mais que des unités de diagnostic
du même type ont été mesurées avec une concentration en plomb supérieure ou égale à ce seuil dans
un même local.
Dans le cas où plusieurs mesures sont effectuées sur une unité de diagnostic, elles sont réalisées à des
endroits différents pour minimiser le risque de faux négatifs.

3.3 Recours à l’analyse chimique du plomb par un laboratoire

L'auteur du constat tel que défini à l’Article 4 de l’Arrêté du 19 août 2011 peut recourir à des prélèvements
de revêtements qui sont analysés en laboratoire pour la recherche du plomb acido-soluble selon la norme NF
X 46-031 «Diagnostic plomb — Analyse chimique des peintures pour la recherche de la fraction acido-soluble
du plomb», dans le cas suivant :
 lorsque l’auteur du constat repère des revêtements dégradés et qu’il estime ne pas pouvoir conclure
quant à la présence de plomb dans ces revêtements.
Le prélèvement est réalisé conformément aux préconisations de la norme NF X 46-030 «Diagnostic Plomb —
Protocole de réalisation du Constat de Risque d’Exposition au Plomb» précitée sur une surface suffisante
pour que le laboratoire dispose d’un échantillon permettant l’analyse dans de bonnes conditions
(prélèvement de 0,5 g à 1 g).

L’ensemble des couches de peintures est prélevé en veillant à inclure la couche la plus profonde. L’auteur du
constat évite le prélèvement du substrat ou tous corps étrangers qui risquent d’avoir pour effet de diluer la
concentration en plomb de l’échantillon. Le prélèvement est réalisé avec les précautions nécessaires pour
éviter la dissémination de poussières.

Quel que soit le résultat de l’analyse par fluorescence X, une mesure sera déclarée négative si la fraction
acido-soluble mesurée en laboratoire est strictement inférieure à 1,5 mg/g

4. Présentation des résultats

Afin de faciliter la localisation des mesures, l'auteur du constat divise chaque local en plusieurs zones,
auxquelles il attribue une lettre (A, B, C …) selon la convention décrite ci-dessous.

La convention d’écriture sur le croquis et dans le tableau des mesures est la suivante :

 la zone de l’accès au local est nommée «A» et est reportée sur le croquis. Les autres zones sont
nommées «B», «C», «D», … dans le sens des aiguilles d’une montre ;
 la zone «plafond» est indiquée en clair.

Les unités de diagnostic (UD) (par exemple : un mur d’un local, la plinthe du même mur, l’ouvrant d’un
portant ou le dormant d’une fenêtre, …) faisant l’objet d’une mesure sont classées dans le tableau des
mesures selon le tableau suivant en fonction de la concentration en plomb et de la nature de la dégradation.

NOTE Une unité de diagnostic (UD) est un ou plusieurs éléments de construction ayant même substrat et
même historique en matière de construction et de revêtement.

Concentration en plomb Nature des dégradations Classement


< seuils 0
≥ seuils Non dégradé ou non visible 1
EIRL GEOFFREY VERET EURODIAGIMMO | 1 RUE DES BAUGES 62175 BOIRY SAINTE RICTRUDE | Tél. : 0772410361 - E-mail : 5/12
eurodiagimmo@gmail.com Rapport du :
N°SIREN : 531 812 345 | Compagnie d'assurance : AXA n° 10307446604 09/08/2019
Constat de risque d'exposition au plomb n° 09-08-19-
MARMOTTAN-400

Etat d’usage 2
Dégradé 3

5. Résultats des mesures

Non
Total UD Classe 0 Classe 1 Classe 2 Classe 3
mesurées
Rez de chaussée - Dégagement 12 1 (8 %) 11 (92 %) - - -
Rez de chaussée - Escalier 8 - 8 (100 %) - - -
1er étage - Palier 5 1 (20 %) 4 (80 %) - - -
1er étage - Escalier 4 - 4 (100 %) - - -
2ème étage - Palier 8 1 (12.5 %) 7 (87.5 %) - - -
TOTAL 37 3 (8 %) 34 (92 %) - - -

Rez de chaussée - Dégagement


Nombre d'unités de diagnostic : 12 - Nombre d'unités de diagnostic de classe 3 repéré : 0 soit 0 %
Mesure Classement
N° Zone Unité de diagnostic Substrat Revêtement apparent Localisation mesure Etat* de conservation Observation !
(mg/cm²) UD
2 partie basse (< 1m) 0
A Porte intérieure (P1) Bois Peinture 0
3 partie haute (> 1m) 0
4 Huisserie Porte intérieure partie basse (< 1m) 0
A Bois Peinture 0
5 (P1) partie haute (> 1m) 0
6 partie basse (< 1m) 0
A Porte extérieure (P1) Bois Peinture 0
7 partie haute (> 1m) 0
8 Huisserie Porte extérieure partie basse (< 1m) 0
A Bois Peinture 0
9 (P1) partie haute (> 1m) 0
10 partie basse (< 1m) 0
B Porte (P2) Bois Peinture 0
11 partie haute (> 1m) 0
12 partie basse (< 1m) 0
B Huisserie Porte (P2) Bois Peinture 0
13 partie haute (> 1m) 0
- Plinthes Carrelage Non mesurée - NM Absence de revêtement
14 partie basse (< 1m) 0,03
A Mur Plâtre Peinture 0
15 partie haute (> 1m) 0,04
16 partie basse (< 1m) 0
B Mur placoplâtre Peinture 0
17 partie haute (> 1m) 0
18 partie basse (< 1m) 0
C Mur placoplâtre Peinture 0
19 partie haute (> 1m) 0
20 partie basse (< 1m) 0
D Mur placoplâtre Peinture 0
21 partie haute (> 1m) 0
22 partie basse (< 1m) 0
E Mur Plâtre Peinture 0
23 partie haute (> 1m) 0

Rez de chaussée - Escalier


Nombre d'unités de diagnostic : 8 - Nombre d'unités de diagnostic de classe 3 repéré : 0 soit 0 %
Mesure Classement
N° Zone Unité de diagnostic Substrat Revêtement apparent Localisation mesure Etat* de conservation Observation !
(mg/cm²) UD
24 mesure 1 0
Marches Bois Vernis 0
25 mesure 2 0
26 mesure 1 0
Contremarches Bois Vernis 0
27 mesure 2 0
28 partie basse (< 1m) 0
Balustre Bois Vernis 0
29 partie haute (> 1m) 0
30 mesure 1 0
Main courante Bois Vernis 0
31 mesure 2 0
32 partie basse (< 1m) 0
A Mur Plâtre Peinture 0
33 partie haute (> 1m) 0
34 partie basse (< 1m) 0
B Mur Plâtre Peinture 0
35 partie haute (> 1m) 0
36 partie basse (< 1m) 0
C Mur Plâtre Peinture 0
37 partie haute (> 1m) 0
38 mesure 1 0
Main courante bois Peinture 0
39 mesure 2 0

1er étage - Palier


Nombre d'unités de diagnostic : 5 - Nombre d'unités de diagnostic de classe 3 repéré : 0 soit 0 %
Mesure Classement
N° Zone Unité de diagnostic Substrat Revêtement apparent Localisation mesure Etat* de conservation Observation !
(mg/cm²) UD
40 partie basse (< 1m) 0
A Mur placoplâtre Peinture 0
41 partie haute (> 1m) 0
42 partie basse (< 1m) 0
B Mur placoplâtre Peinture 0
43 partie haute (> 1m) 0
44 partie basse (< 1m) 0
B Porte (P1) bois Peinture 0
45 partie haute (> 1m) 0
46 partie basse (< 1m) 0
B Huisserie Porte (P1) bois Peinture 0
47 partie haute (> 1m) 0
- Plinthes Bois Non mesurée - NM Absence de revêtement

1er étage - Escalier


Nombre d'unités de diagnostic : 4 - Nombre d'unités de diagnostic de classe 3 repéré : 0 soit 0 %
Mesure Classement
N° Zone Unité de diagnostic Substrat Revêtement apparent Localisation mesure Etat* de conservation Observation !
(mg/cm²) UD
48 mesure 1 0
Marches Bois vernis 0
49 mesure 2 0

EIRL GEOFFREY VERET EURODIAGIMMO | 1 RUE DES BAUGES 62175 BOIRY SAINTE RICTRUDE | Tél. : 0772410361 - E-mail : 6/12
eurodiagimmo@gmail.com Rapport du :
N°SIREN : 531 812 345 | Compagnie d'assurance : AXA n° 10307446604 09/08/2019
Constat de risque d'exposition au plomb n° 09-08-19-
MARMOTTAN-400

50 mesure 1 0
Contremarches Bois vernis 0
51 mesure 2 0
52 partie basse (< 1m) 0
Balustre bois Vernis 0
53 partie haute (> 1m) 0
54 mesure 1 0
Main courante bois Vernis 0
55 mesure 2 0

2ème étage - Palier


Nombre d'unités de diagnostic : 8 - Nombre d'unités de diagnostic de classe 3 repéré : 0 soit 0 %
Mesure Classement
N° Zone Unité de diagnostic Substrat Revêtement apparent Localisation mesure Etat* de conservation Observation !
(mg/cm²) UD
56 partie basse (< 1m) 0
A Mur placoplâtre peinture 0
57 partie haute (> 1m) 0
58 partie basse (< 1m) 0
B Mur placoplâtre peinture 0
59 partie haute (> 1m) 0
60 partie basse (< 1m) 0
C Mur placoplâtre peinture 0
61 partie haute (> 1m) 0
62 partie basse (< 1m) 0
B Porte (P1) bois Peinture 0
63 partie haute (> 1m) 0
64 partie basse (< 1m) 0
B Huisserie Porte (P1) bois Peinture 0
65 partie haute (> 1m) 0
66 partie basse (< 1m) 0
C Porte (P2) bois Peinture 0
67 partie haute (> 1m) 0
68 partie basse (< 1m) 0
C Huisserie Porte (P2) bois Peinture 0
69 partie haute (> 1m) 0
- Plinthes Bois Non mesurée - NM Absence de revêtement

NM : Non mesuré car l'unité de diagnostic n'est pas visée par la règlementation.
* L’état de conservation sera, le cas échéant, complété par la nature de la dégradation.

Localisation des mesures sur croquis de repérage

6. Conclusion

6.1 Classement des unités de diagnostic


Les mesures de concentration en plomb sont regroupées dans le tableau de synthèse suivant :

EIRL GEOFFREY VERET EURODIAGIMMO | 1 RUE DES BAUGES 62175 BOIRY SAINTE RICTRUDE | Tél. : 0772410361 - E-mail : 7/12
eurodiagimmo@gmail.com Rapport du :
N°SIREN : 531 812 345 | Compagnie d'assurance : AXA n° 10307446604 09/08/2019
Constat de risque d'exposition au plomb n° 09-08-19-
MARMOTTAN-400

Total Non mesurées Classe 0 Classe 1 Classe 2 Classe 3


Nombre
d’unités 37 3 34 0 0 0
de diagnostic
% 100 8% 92 % 0% 0% 0%

6.2 Recommandations au propriétaire

Le plomb (principalement la céruse) contenu dans les revêtements peut provoquer une
intoxication des personnes, en particulier des jeunes enfants, dès lors qu’il est inhalé ou ingéré.
Les travaux qui seraient conduits sur les surfaces identifiées comme recouvertes de peinture
d’une concentration surfacique en plomb égale ou supérieure à 1 mg/cm² devront s’accompagner
de mesures de protection collectives et individuelles visant à contrôler la dissémination de
poussières toxiques et à éviter toute exposition au plomb tant pour les intervenants que pour les
occupants de l’immeuble et la population environnante.

Lors de la présente mission il n'a pas été repéré de revêtements contenant du plomb au-delà des
seuils en vigueur.

6.3 Commentaires
Constatations diverses :
Néant
Validité du constat :
Du fait de l'absence de revêtement contenant du plomb ou la présence de revêtements contenant du plomb
à des concentrations inférieures aux seuils définis par arrêté des ministres chargés de la santé et de la
construction, il n'y a pas lieu de faire établir de nouveau constat. Le présent constat sera joint au reglement
de copropriété.
Documents remis par le donneur d’ordre à l’opérateur de repérage :
Néant
Représentant du propriétaire (accompagnateur) :
SCI MARMOTTAN 2

6.4 Situations de risque de saturnisme infantile et de dégradation du bâti


(Au sens des articles 1 et 8 du texte 40 de l'arrêté du 19 août 2011 relatif au Constat de Risque d'Exposition
au Plomb)
Situations de risque de saturnisme infantile
Au moins un local parmi les locaux objets du constat présente au moins 50% d’unités de diagnostic
NON de classe 3

NON L’ensemble des locaux objets du constat présente au moins 20% d’unités de diagnostic de classe 3

Situations de dégradation de bâti


Les locaux objets du constat présentent au moins un plancher ou plafond menaçant de s’effondrer
NON ou en tout ou partie effondré
Les locaux objets du constat présentent des traces importantes de coulures, de ruissellements ou
NON d’écoulements d’eau sur plusieurs unités de diagnostic d’une même pièce
Les locaux objets du constat présentent plusieurs unités de diagnostic d’une même pièce
NON recouvertes de moisissures ou de nombreuses taches d’humidité.

6.5 Transmission du constat à l’agence régionale de santé


Si le constat identifie au moins l’une de ces cinq situations, son auteur transmet, dans un délai de cinq
NON jours ouvrables, une copie du rapport au directeur général de l’agence régionale de santé
d’implantation du bien expertisé en application de l’article L.1334-10 du code de la santé publique.

EIRL GEOFFREY VERET EURODIAGIMMO | 1 RUE DES BAUGES 62175 BOIRY SAINTE RICTRUDE | Tél. : 0772410361 - E-mail : 8/12
eurodiagimmo@gmail.com Rapport du :
N°SIREN : 531 812 345 | Compagnie d'assurance : AXA n° 10307446604 09/08/2019
Constat de risque d'exposition au plomb n° 09-08-19-
MARMOTTAN-400

En application de l’Article R.1334-10 du code de la santé publique, l’auteur du présent constat


informe de cette transmission le propriétaire, le syndicat des copropriétaires ou l’exploitant du
local d’hébergement

Remarque : Néant

Nota : Le présent rapport est établi par une personne dont les compétences sont certifiées par
BUREAU VERITAS CERTIFICATION France - Le Guillaumet 92046 PARIS LA
DEFENSE CEDEX (détail sur www.cofrac.fr programme n°4-4-11)

Fait à BETHUNE, le 09/08/2019


Par : VERET GEOFFREY

7. Obligations d’informations pour les propriétaires

Décret n° 2006-474 du 25 avril 2006 relatif à la lutte contre le saturnisme, Article R.1334-12 du code de la
santé publique :
«L’information des occupants et des personnes amenées à exécuter des travaux, prévue par l’article L.1334-
9 est réalisée par la remise du constat de risque d’exposition au plomb (CREP) par le propriétaire ou
l’exploitant du local d’hébergement.»
«Le CREP est tenu par le propriétaire ou l’exploitant du local d’hébergement à disposition des agents ou
services mentionnés à l’Article L.1421-1 du code de la santé publique ainsi, le cas échéant, des agents
chargés du contrôle de la réglementation du travail et des agents des services de prévention des organismes
de Sécurité Sociale.»

Article L1334-9 :

Si le constat, établi dans les conditions mentionnées aux articles L. 1334-6 à L. 1334-8, met en évidence la
présence de revêtements dégradés contenant du plomb à des concentrations supérieures aux seuils définis
par l'arrêté mentionné à l'article L. 1334-2, le propriétaire ou l'exploitant du local d'hébergement doit en
informer les occupants et les personnes amenées à faire des travaux dans l'immeuble ou la partie
d'immeuble concerné. Il procède aux travaux appropriés pour supprimer le risque d'exposition au plomb,
tout en garantissant la sécurité des occupants. En cas de location, lesdits travaux incombent au propriétaire
bailleur. La non-réalisation desdits travaux par le propriétaire bailleur, avant la mise en location du
logement, constitue un manquement aux obligations particulières de sécurité et de prudence susceptible
d'engager sa responsabilité pénale.

8. Information sur les principales règlementations et recommandations en


matière d’exposition au plomb

8.1 Textes de référence

Code de la santé publique :


 Code de la santé publique : Articles L.1334-1 à L.1334-12 et Articles R.1334-1 à R.1334-13 (lutte contre
la présence de plomb) ;
 Loi n° 2004-806 du 9 août 2004 relative à la politique de santé publique Articles 72 à 78 modifiant le code
de la santé publique ;
 Décret n° 2006-474 du 25 avril 2006 relatif à la lutte contre le saturnisme ;
 Arrêté du 07 décembre 2011 modifiant l’arrêté du 21 novembre 2006 définissant les critères de
certification des compétences des personnes physiques opérateurs des constats de risque d'exposition au
plomb ou agréées pour réaliser des diagnostics plomb dans les immeubles d'habitation et les critères
d'accréditation des organismes de certification ;
EIRL GEOFFREY VERET EURODIAGIMMO | 1 RUE DES BAUGES 62175 BOIRY SAINTE RICTRUDE | Tél. : 0772410361 - E-mail : 9/12
eurodiagimmo@gmail.com Rapport du :
N°SIREN : 531 812 345 | Compagnie d'assurance : AXA n° 10307446604 09/08/2019
Constat de risque d'exposition au plomb n° 09-08-19-
MARMOTTAN-400

 Arrêté du 19 aout 2011 relatif au constat de risque d'exposition au plomb.

Code de la construction et de l’habitat :


 Code de la construction et de l'habitation : Articles L.271-4 à L.271-6 (Dossier de diagnostic technique) et
Articles R.271-1 à R.271-4 (Conditions d'établissement du dossier de diagnostic technique) ;
 Ordonnance n° 2005-655 du 8 juin 2005 relative au logement et à la construction ;
 Décret n° 2006-1114 du 5 septembre 2006 relatif aux diagnostics techniques immobiliers et modifiant le
code de la construction et de l'habitation et le code de la santé publique.

Code du travail pour la prévention des risques professionnels liés à l’exposition au plomb :
 Code du travail : Articles L.233-5-1, R.231-51 à R.231-54, R.231-56 et suivants, R.231-58 et suivants,
R.233-1, R.233-42 et suivants ;
 Décret n° 2001-97 du 1er février 2001 établissant les règles particulières de prévention des risques
cancérogènes, mutagènes ou toxiques pour la reproduction et modifiant le code du travail ;
 Décret n° 93-41 du 11 janvier 1993 relatif aux mesures d'organisation, aux conditions de mise en œuvre
et d'utilisation applicables aux équipements de travail et moyens de protection soumis à l'Article L.233-5-1
du code du travail et modifiant ce code (équipements de protection individuelle et vêtements de travail) ;
 Décret n° 2003-1254 du 23 décembre 2003 relatif à la prévention du risque chimique et modifiant le code
du travail ;
 Loi n° 91-1414 du 31 décembre 1991 modifiant le code du travail et le code de la santé publique en vue
de favoriser la prévention des risques professionnels et portant transposition de directives européennes
relatives à la santé et à la sécurité du travail (Équipements de travail) ;
 Décret n° 92-1261 du 3 décembre 1992 relatif à la prévention des risques chimiques (Articles R.231-51 à
R.231-54 du code du travail) ;
 Arrêté du 19 mars 1993 fixant, en application de l’Article R.237-8 du code du travail, la liste des travaux
dangereux pour lesquels il est établi un plan de prévention.

8.2 Ressources documentaires

Documents techniques :
 Fiche de sécurité H2 F 13 99 Maladies Professionnelles, Plomb, OPPBTP, janvier 1999 ;
 Guide à l’usage des professionnels du bâtiment, Peintures au plomb, Aide au choix d’une technique de
traitement, OPPBTP, FFB, CEBTP, Éditions OPPBTP 4e trimestre 2001 ;
 Document ED 909 Interventions sur les peintures contenant du plomb, prévention des risques
professionnels, INRS, avril 2003 ;
 Norme AFNOR NF X 46-030 «Diagnostic plomb — Protocole de réalisation du constat de risque d’exposition
au plomb».

Sites Internet :
 Ministère chargé de la santé (textes officiels, précautions à prendre en cas de travaux portant sur des
peintures au plomb, obligations des différents acteurs, …) :
http://www.sante.gouv.fr (dossiers thématiques «Plomb» ou «Saturnisme»)
 Ministère chargé du logement :
http://www.logement.gouv.fr
 Agence nationale de l'habitat (ANAH) :
http://www.anah.fr/ (fiche Peintures au plomb disponible, notamment)
 Institut national de recherche et de sécurité (INRS) :
http://www.inrs.fr/ (règles de prévention du risque chimique, fiche toxicologique plomb et composés
minéraux, ...)

9. Annexes

9.1 Notice d’Information

Si le logement que vous vendez, achetez ou louez, comporte des revêtements contenant du plomb : sachez
que le plomb est dangereux pour la santé.
Deux documents vous informent :
- Le constat de risque d’exposition au plomb vous permet de localiser précisément ces revêtements : lisez-le
attentivement !
- La présente notice d’information résume ce que vous devez savoir pour éviter l’exposition au plomb dans ce
logement.
Les effets du plomb sur la santé

EIRL GEOFFREY VERET EURODIAGIMMO | 1 RUE DES BAUGES 62175 BOIRY SAINTE RICTRUDE | Tél. : 0772410361 - E-mail : 10/12
eurodiagimmo@gmail.com Rapport du :
N°SIREN : 531 812 345 | Compagnie d'assurance : AXA n° 10307446604 09/08/2019
Constat de risque d'exposition au plomb n° 09-08-19-
MARMOTTAN-400

L’ingestion ou l’inhalation de plomb est toxique. Elle provoque des effets réversibles (anémie, troubles digestifs) ou
irréversibles (atteinte du système nerveux, baisse du quotient intellectuel, etc...). Une fois dans l’organisme, le plomb est
stocké, notamment dans les os, d’où il peut être libéré dans le sang, des années ou même des dizaines d’années plus
tard. L’intoxication chronique par le plomb, appelée saturnisme, est particulièrement grave chez le jeune
enfant. Les femmes en âge de procréer doivent également se protéger car, pendant la grossesse, le plomb
peut traverser le placenta et contaminer le fœtus.
Les mesures de prévention en présence de revêtements contenant du plomb
Des peintures fortement chargées en plomb (céruse) ont été couramment utilisées jusque vers 1950. Ces peintures
souvent recouvertes par d’autres revêtements depuis, peuvent être dégradés à cause de l’humidité, à la suite d’un choc,
par grattage ou à l’occasion de travaux : les écailles et la poussière ainsi libérées constituent alors une source
d’intoxication. Ces peintures représentent le principal risque d’exposition au plomb dans l’habitation.
Le plomb contenu dans les peintures ne présente pas de risque tant qu’elles sont en bon état ou inaccessibles. En
revanche, le risque apparaît dès qu’elles s’écaillent ou se dégradent. Dans ce cas, votre enfant peut s’intoxiquer :
 S’il porte à la bouche des écailles de peinture contenant du plomb ;
 S’il se trouve dans une pièce contaminée par des poussières contenant du plomb ;
 S’il reste à proximité de travaux dégageant des poussières contenant du plomb.
Le plomb en feuille contenu dans certains papiers peints (posés parfois sur les parties humides des murs) n’est dangereux
qu’en cas d’ingestion de fragments de papier. Le plomb laminé des balcons et rebords extérieurs de fenêtre n’est
dangereux que si l’enfant a accès à ces surfaces, y porte la bouche ou suce ses doigts après les avoir touchées.
Pour éviter que votre enfant ne s’intoxique :
 Surveillez l’état des peintures et effectuez les menues réparations qui s’imposent sans attendre qu’elles
s’aggravent.
 Luttez contre l’humidité, qui favorise la dégradation des peintures ;
 Évitez le risque d’accumulation des poussières : ne posez pas de moquette dans les pièces où l’enfant joue,
nettoyer souvent le sol, les rebords des fenêtres avec une serpillière humide ;
 Veillez à ce que votre enfant n’ait pas accès à des peintures dégradées, à des papiers peints contenant une feuille
de plomb, ou à du plomb laminé (balcons, rebords extérieurs de fenêtres) ; lavez ses mains, ses jouets.
En cas de travaux portant sur des revêtements contenant du plomb : prenez des précautions
 Si vous confiez les travaux à une entreprise, remettez-lui une copie du constat du risque d’exposition au plomb,
afin qu’elle mette en œuvre les mesures de prévention adéquates ;
 Tenez les jeunes enfants éloignés du logement pendant toute la durée des travaux. Avant tout retour d’un enfant
après travaux, les locaux doivent être parfaitement nettoyés ;
 Si vous réalisez les travaux vous-même, prenez soin d’éviter la dissémination de poussières contaminées dans tout
le logement et éventuellement le voisinage.

Si vous êtes enceinte :


 Ne réalisez jamais vous-même des travaux portant sur des revêtements contenant du plomb ;
 Éloignez-vous de tous travaux portant sur des revêtements contenant du plomb

Si vous craignez qu’il existe un risque pour votre santé ou celle de votre enfant, parlez-en à votre médecin (généraliste,
pédiatre, médecin de protection maternelle et infantile, médecin scolaire) qui prescrira, s’il le juge utile, un dosage de
plomb dans le sang (plombémie). Des informations sur la prévention du saturnisme peuvent être obtenues auprès des
directions départementales de l’équipement ou des directions départementales des affaires sanitaires et sociales, ou sur
les sites Internet des ministères chargés de la santé et du logement.

9.2 Illustrations

9.3 Analyses chimiques du laboratoire


Aucune analyse chimique n'a été réalisée en laboratoire.

EIRL GEOFFREY VERET EURODIAGIMMO | 1 RUE DES BAUGES 62175 BOIRY SAINTE RICTRUDE | Tél. : 0772410361 - E-mail : 11/12
eurodiagimmo@gmail.com Rapport du :
N°SIREN : 531 812 345 | Compagnie d'assurance : AXA n° 10307446604 09/08/2019
Constat de risque d'exposition au plomb n° 09-08-19-
MARMOTTAN-400

EIRL GEOFFREY VERET EURODIAGIMMO | 1 RUE DES BAUGES 62175 BOIRY SAINTE RICTRUDE | Tél. : 0772410361 - E-mail : 12/12
eurodiagimmo@gmail.com Rapport du :
N°SIREN : 531 812 345 | Compagnie d'assurance : AXA n° 10307446604 09/08/2019
Constat de repérage Amiante n° 09-08-19-MARMOTTAN-400

Rapport de mission de repérage des matériaux et produits contenant de l'amiante à


intégrer au dossier technique « amiante »
(Listes A et B de l’annexe 13-9 du Code de la Santé publique)

Numéro de dossier : 09-08-19-MARMOTTAN-400


Date du repérage : 09/08/2019

Références réglementaires
Textes réglementaires Articles R. 1334-17, 18, 20 et 21 et R. 1334-23 et 24 du Code de la Santé Publique ;
Annexe 13.9 du Code de la Santé Publique, Arrêtés du 12 et 21 décembre 2012 et du 26
juin 2013, décret 2011-629 du 3 juin 2011, arrêté du 1er juin 2015

Immeuble bâti visité


Adresse Rue : .................... 55 Place Marmottan
Bât., escalier, niveau, appartement n°, lot n°:
Lot numéro : NC,
Code postal, ville : . 62400 BETHUNE
Section cadastrale BE, Parcelle numéro 633,
Périmètre de repérage : ............................ Toutes parties accessibles sans démontage ni destruction
Type de logement : ............................ Studios
Fonction principale du bâtiment : ............................ Habitation (parties communes)
Date de construction : ............................ < 1949

Le propriétaire et le commanditaire
Le(s) propriétaire(s) : Nom et prénom : ... SCI MARMOTTAN 2
Adresse : .............. 71 Rue de Lens
59480 LA BASSEE
Le commanditaire Nom et prénom : ... SCI MARMOTTAN 2
Adresse : .............. 71 Rue de Lens
59480 LA BASSEE

Le(s) signataire(s)
NOM Prénom Fonction Organisme certification Détail de la certification
Opérateur(s) de
repérage ayant participé BUREAU VERITAS
au repérage Obtention : 08/11/2018
Opérateur de CERTIFICATION France Le
--------------------------- VERET GEOFFREY Échéance : 07/11/2023
Personne(s) repérage Guillaumet 92046 PARIS
N° de certification : 8153630
signataire(s) autorisant LA DEFENSE CEDEX
la diffusion du rapport
Raison sociale de l'entreprise : EIRL GEOFFREY VERET EURODIAGIMMO (Numéro SIRET : 531 812 345 00027)
Adresse : 1 RUE DES BAUGES, 62175 BOIRY SAINTE RICTRUDE
Désignation de la compagnie d'assurance : AXA
Numéro de police et date de validité : 10307446604 / 01/01/2020

Le rapport de repérage
Date d’émission du rapport de repérage : 09/08/2019, remis au propriétaire le 09/08/2019
Diffusion : le présent rapport de repérage ne peut être reproduit que dans sa totalité, annexes incluses
Pagination : le présent rapport avec les annexes comprises, est constitué de 14 pages

EIRL GEOFFREY VERET EURODIAGIMMO | 1 RUE DES BAUGES 62175 BOIRY SAINTE RICTRUDE | Tél. : 0772410361 - E-mail : 1/14
eurodiagimmo@gmail.com Rapport du :
N°SIREN : 531 812 345 | Compagnie d'assurance : AXA n° 10307446604 09/08/2019
Constat de repérage Amiante n° 09-08-19-MARMOTTAN-400

Sommaire

1 Les conclusions
2 Le(s) laboratoire(s) d’analyses
3 La mission de repérage
3.1 L’objet de la mission
3.2 Le cadre de la mission
3.2.1 L’intitulé de la mission
3.2.2 Le cadre réglementaire de la mission
3.2.3 L’objectif de la mission
3.2.4 Le programme de repérage de la mission réglementaire.
3.2.5 Programme de repérage complémentaire (le cas échéant)
3.2.6 Le périmètre de repérage effectif
4 Conditions de réalisation du repérage
4.1 Bilan de l’analyse documentaire
4.2 Date d’exécution des visites du repérage in situ
4.3 Plan et procédures de prélèvements
5 Résultats détaillés du repérage
5.0 Identification des matériaux repérés de la liste A et B
5.1 Liste des matériaux ou produits contenant de l’amiante, états de conservation, conséquences
réglementaires (fiche de cotation)
5.2 Liste des matériaux ou produits susceptibles de contenir de l’amiante, mais n’en contenant
pas après analyse
5.3 Liste des matériaux ou produits ne contenant pas d’amiante sur justificatif
6 Signatures
7 Annexes

1. – Les conclusions

Avertissement : les textes ont prévu plusieurs cadres réglementaires pour le repérage des matériaux ou
produits contenant de l’amiante, notamment pour les cas de démolition d’immeuble. La présente mission
de repérage ne répond pas aux exigences prévues pour les missions de repérage des matériaux
et produits contenant de l’amiante avant démolition d’immeuble ou avant réalisation de travaux
dans l'immeuble concerné et son rapport ne peut donc pas être utilisé à ces fins.

1.1 Liste A : Dans le cadre de mission décrit à l’article 3.2, il n'a pas été repéré

- de matériaux ou produits de la liste A contenant de l'amiante.

1.1 Liste B : Dans le cadre de mission décrit à l’article 3.2, il a été repéré :

- des matériaux et produits de la liste B pour lesquels des sondages et/ou prélèvements
doivent être effectués :
Ardoises composites hors fibro ciment (Parties extérieures / Materiaux inaccessibles)

1.2. Dans le cadre de mission décrit à l’article 3.2 les locaux ou parties de locaux, composants ou
parties de composants qui n’ont pu être visités et pour lesquels des investigations
complémentaires sont nécessaires afin de statuer sur la présence ou l’absence d’amiante :

Localisation Parties du local Raison


Néant -

2. – Le(s) laboratoire(s) d’analyses


Raison sociale et nom de l'entreprise : ... Il n'a pas été fait appel à un laboratoire d'analyse
Adresse : ................................................ -
Numéro de l’accréditation Cofrac : ......... -

EIRL GEOFFREY VERET EURODIAGIMMO | 1 RUE DES BAUGES 62175 BOIRY SAINTE RICTRUDE | Tél. : 0772410361 - E-mail : 2/14
eurodiagimmo@gmail.com Rapport du :
N°SIREN : 531 812 345 | Compagnie d'assurance : AXA n° 10307446604 09/08/2019
Constat de repérage Amiante n° 09-08-19-MARMOTTAN-400

3. – La mission de repérage

3.1 L’objet de la mission

La présente mission concerne le repérage en vue de l'établissement du constat de présence ou d'absence d'amiante établi
en vue de la constitution du dossier technique amiante.

3.2 Le cadre de la mission

3.2.1 L’intitulé de la mission


«Repérage en vue de l'établissement du constat de
présence ou d'absence d'amiante établi en vue de
la constitution du dossier technique amiante».

3.2.2 Le cadre réglementaire de la mission


L’article R 1334-17 et 18 du code de la construction
et de l’habitation prévoit que «Les propriétaires des
parties communes d'immeubles collectifs
d'habitation ainsi les propriétaires d’immeuble à
usage autre que d’habitation y font réaliser un
repérage des matériaux et produits des listes A et B
contenant de l'amiante»
Le dossier de diagnostic technique comprend, entre
autres, «l’état mentionnant la présence ou
l’absence de matériaux ou produits contenant de
l’amiante prévu à l’article L. 1334-13 du même
code».
La mission, s’inscrivant dans ce cadre, se veut
conforme aux textes réglementaires de référence
mentionnés en page de couverture du présent
rapport.

3.2.3 L’objectif de la mission


«Le repérage a pour objectif d’identifier et de
localiser les matériaux et produits contenant de
l’amiante mentionnés en annexe du Code la santé
publique.»
L’Annexe du Code de la santé publique est l’annexe
13.9 (liste A et B).

3.2.4 Le programme de repérage de la mission


réglementaire
Le programme de repérage est défini par l’Annexe
13.9 (liste A et B) du Code de la santé publique et
se limite pour une mission normale à la recherche
de matériaux et produits contenant de l'amiante
dans les composants et parties de composants de la
construction y figurant.
En partie droite l’extrait du texte de l’Annexe 13.9
Important : Le programme de repérage de la mission de
base est limitatif. Il est plus restreint que celui élaboré pour
les missions de repérage de matériaux ou produits
contenant de l’amiante avant démolition d’immeuble ou celui
à élaborer avant réalisation de travaux.

3.2.5 Programme de repérage complémentaire (le cas échéant)


En plus du programme de repérage réglementaire, le présent rapport porte sur les parties de composants suivantes :

Partie du composant ayant été inspecté


Composant de la construction Sur demande ou sur information
(Description)
Néant -

3.2.6 Le périmètre de repérage effectif


Il s’agit de l’ensemble des locaux ou parties de l’immeuble concerné par la mission de repérage figurant sur le schéma de

EIRL GEOFFREY VERET EURODIAGIMMO | 1 RUE DES BAUGES 62175 BOIRY SAINTE RICTRUDE | Tél. : 0772410361 - E-mail : 3/14
eurodiagimmo@gmail.com Rapport du :
N°SIREN : 531 812 345 | Compagnie d'assurance : AXA n° 10307446604 09/08/2019
Constat de repérage Amiante n° 09-08-19-MARMOTTAN-400

repérage joint en annexe à l'exclusion des locaux ou parties d’immeuble n’ayant pu être visités.

Descriptif des pièces visitées


Rez de chaussée - Dégagement, 1er étage - Palier,
Rez de chaussée - Escalier, 1er étage - Escalier,
2ème étage - Palier

Localisation Description
Néant -

4. – Conditions de réalisation du repérage

4.1 Bilan de l’analyse documentaire


Documents demandés Documents remis
Rapports concernant la recherche d'amiante déjà réalisés Non
Documents décrivant les ouvrages, produits, matériaux et protections
-
physiques mises en place
Eléments d'information nécessaires à l'accès aux parties de l'immeuble bâti
-
en toute sécurité
Observations :
La détection des matériaux et produits susceptibles de contenir de l'amiante doit être
visibles et accessibles par le technicien lors de la visite.
Présence d’un conduit en fibrociment sur la façade arrière appartenant au bâtiment
voisin.
Pas de visualisation sur la façade arrière.

4.2 Date d’exécution des visites du repérage in situ


Date de la commande : 30/07/2019
Date(s) de visite de l’ensemble des locaux : 09/08/2019
Heure d’arrivée : 10 h 31
Durée du repérage : 01 h 00
Personne en charge d’accompagner l’opérateur de repérage : SCI MARMOTTAN 2

4.3 Écarts, adjonctions, suppressions par rapport aux arrêtés en vigueur


La mission de repérage s'est déroulée conformément aux prescriptions des arrêtés.
Observations Oui Non Sans Objet
Plan de prévention réalisé avant intervention sur site - - X
Vide sanitaire accessible X
Combles ou toiture accessibles et visitables X

4.4 Plan et procédures de prélèvements


Néant

5. – Résultats détaillés du repérage

5.0.1 Identification des matériaux repérés de la liste A

Conclusion Etat de
Localisation Identifiant + Description Commentaires
(justification) conservation
Néant -
Aucun autre matériau de la liste A n’a été repéré dans périmètre de repérage mentionné au paragraphe 3.2.6

5.0.2 Identification des matériaux repérés de la liste B

Conclusion Etat de
Localisation Identifiant + Description Commentaires
(justification) conservation
Identifiant: M001
Description: Ardoises composites hors fibro
ciment Susceptible de
Composant de la construction: 1 - Couvertures, contenir de
Score EP
Parties extérieures Toitures, Terrasses et étanchéités - Ardoises, l'amiante
(Z-III-RF)
bardeaux bitumineux (Materiaux
Partie à sonder: Ardoises composites hors fibro inaccessibles)
ciment
Sondage : Visuel

EIRL GEOFFREY VERET EURODIAGIMMO | 1 RUE DES BAUGES 62175 BOIRY SAINTE RICTRUDE | Tél. : 0772410361 - E-mail : 4/14
eurodiagimmo@gmail.com Rapport du :
N°SIREN : 531 812 345 | Compagnie d'assurance : AXA n° 10307446604 09/08/2019
Constat de repérage Amiante n° 09-08-19-MARMOTTAN-400

Aucun autre matériau de la liste B n’a été repéré dans périmètre de repérage mentionné au paragraphe 3.2.6

5.1 Liste des matériaux ou produits contenant de l’amiante, états de conservation, conséquences
réglementaires (fiche de cotation)

Matériaux ou produits contenant de l’amiante


Conclusion
Localisation Identifiant + Description Etat de conservation** et préconisations*
(justification)
Néant -
* Un détail des conséquences réglementaires et recommandations est fournis en annexe 7.4 de ce présent rapport
** détails fournis en annexe 7.3 de ce présent rapport

Listes des matériaux pour lesquels des sondages et/ou prélèvements doivent être effectués :
Etat de conservation et
Localisation Identifiant + Description Justification Photo
préconisations

Identifiant: M001 Matériau non dégradé


Description: Ardoises composites hors fibro
ciment
Composant de la construction: 1 - Couvertures, Résultat EP**
Toitures, Terrasses et étanchéités - Ardoises, Materiaux
Parties extérieures
bardeaux bitumineux inaccessibles
Partie à sonder: Ardoises composites hors fibro Préconisation : Il est
ciment recommandé de réaliser
Liste selon annexe.13-9 du CSP : B une évaluation
Sondage : Visuel périodique.

* Un détail des conséquences réglementaires et recommandations est fournis en annexe 7.4 de ce présent rapport
** détails fournis en annexe 7.3 de ce présent rapport

5.2 Listes des matériaux et produits ne contenant pas d’amiante après analyse

Localisation Identifiant + Description


Néant -

5.3 Liste des matériaux ou produits ne contenant pas d’amiante sur justificatif

Localisation Identifiant + Description Justification


Néant - -

6. – Signatures

Nota : Le présent rapport est établi par une personne dont les compétences sont certifiées par BUREAU
VERITAS CERTIFICATION France Le Guillaumet 92046 PARIS LA DEFENSE CEDEX (détail sur
www.cofrac.fr programme n°4-4-11)

Fait à BETHUNE, le 09/08/2019

Par : VERET GEOFFREY


Signature du représentant :

EIRL GEOFFREY VERET EURODIAGIMMO | 1 RUE DES BAUGES 62175 BOIRY SAINTE RICTRUDE | Tél. : 0772410361 - E-mail : 5/14
eurodiagimmo@gmail.com Rapport du :
N°SIREN : 531 812 345 | Compagnie d'assurance : AXA n° 10307446604 09/08/2019
Constat de repérage Amiante n° 09-08-19-MARMOTTAN-400

ANNEXES

Au rapport de mission de repérage n° 09-08-19-MARMOTTAN-400

Informations conformes à l’annexe III de l’arrêté du 12 décembre 2012

Les maladies liées à l’amiante sont provoquées par l’inhalation des fibres. Toutes les variétés d’amiante sont classées
comme substances cancérogènes avérées pour l’homme. L’inhalation de fibres d’amiante est à l’origine de cancers
(mésothéliomes, cancers broncho-pulmonaires) et d’autres pathologies non cancéreuses (épanchements
pleuraux, plaques pleurales).
L’identification des matériaux et produits contenant de l’amiante est un préalable à l’évaluation et à la
prévention des risques liés à l’amiante. Elle doit être complétée par la définition et la mise en œuvre de
mesures de gestion adaptées et proportionnées pour limiter l’exposition des occupants présents temporairement ou de
façon permanente dans l’immeuble. L’information des occupants présents temporairement ou de façon permanente est
un préalable essentiel à la prévention du risque d’exposition à l’amiante.
Il convient donc de veiller au maintien du bon état de conservation des matériaux et produits contenant de l’amiante
afin de remédier au plus tôt aux situations d’usure anormale ou de dégradation.
Il conviendra de limiter autant que possible les interventions sur les matériaux et produits contenant de
l’amiante qui ont été repérés et de faire appel aux professionnels qualifiés, notamment dans le cas de retrait ou de
confinement de ce type de matériau ou produit.
Enfin, les déchets contenant de l’amiante doivent être éliminés dans des conditions strictes.
Renseignez-vous auprès de votre mairie ou de votre préfecture. Pour connaître les centres d’élimination près
de chez vous, consultez la base de données « déchets » gérée par l’ADEME, directement accessible sur le site
internet www.sinoe.org.

Sommaire des annexes


7 Annexes

7.1 Schéma de repérage

7.2 Rapports d'essais

7.3 Grilles réglementaires d’évaluation de l’état de conservation des matériaux et


produits contenant de l’amiante

7.4 Conséquences réglementaires et recommandations

7.5 Recommandations générales de sécurité du dossier technique amiante

7.6 Documents annexés au présent rapport

EIRL GEOFFREY VERET EURODIAGIMMO | 1 RUE DES BAUGES 62175 BOIRY SAINTE RICTRUDE | Tél. : 0772410361 - E-mail : 6/14
eurodiagimmo@gmail.com Rapport du :
N°SIREN : 531 812 345 | Compagnie d'assurance : AXA n° 10307446604 09/08/2019
Constat de repérage Amiante n° 09-08-19-MARMOTTAN-400

7.1 - Annexe - Schéma de repérage

Légende

EIRL GEOFFREY VERET EURODIAGIMMO | 1 RUE DES BAUGES 62175 BOIRY SAINTE RICTRUDE | Tél. : 0772410361 - E-mail : 7/14
eurodiagimmo@gmail.com Rapport du :
N°SIREN : 531 812 345 | Compagnie d'assurance : AXA n° 10307446604 09/08/2019
Constat de repérage Amiante n° 09-08-19-MARMOTTAN-400

Nom du propriétaire :
SCI MARMOTTAN 2
Adresse du bien :
55 Place Marmottan
62400
BETHUNE

Photos

Photo n° PhA001
Localisation : Parties extérieures
Ouvrage : 1 - Couvertures, Toitures, Terrasses et étanchéités - Ardoises, bardeaux
bitumineux
Partie d'ouvrage : Ardoises composites hors fibro ciment
Description : Ardoises composites hors fibro ciment

7.2 - Annexe - Rapports d'essais

Identification des prélèvements :


Parties du
Identifiant et prélèvement Localisation Composant de la construction Description
composant
- - - - -

Copie des rapports d’essais :


Aucun rapport d'essai n'a été fourni ou n'est disponible

7.3 - Annexe - Evaluation de l'état de conservation des matériaux et produits contenant de l’amiante

Grilles d’évaluation de l’état de conservation des matériaux ou produit de la liste A

Aucune évaluation n'a été réalisée


Critères d’évaluation de l’état de conservation des matériaux ou produit de la liste A

EIRL GEOFFREY VERET EURODIAGIMMO | 1 RUE DES BAUGES 62175 BOIRY SAINTE RICTRUDE | Tél. : 0772410361 - E-mail : 8/14
eurodiagimmo@gmail.com Rapport du :
N°SIREN : 531 812 345 | Compagnie d'assurance : AXA n° 10307446604 09/08/2019
Constat de repérage Amiante n° 09-08-19-MARMOTTAN-400

1. Classification des différents degrés d'exposition du produit aux circulations d'air


Fort Moyen Faible
1° Il n'existe pas de système spécifique de 1° Il existe un système de ventilation par 1° Il n'existe ni ouvrant ni système de
ventilation, la pièce ou la zone homogène insufflation d'air dans le local et ventilation spécifique dans la pièce ou la zone
évaluée est ventilée par ouverture des l'orientation du jet est telle que celui-ci évaluée,
fenêtres. ou n'affecte pas directement le faux plafond ou
2° Le faux plafond se trouve dans un local contenant de l'amiante, 2° Il existe dans la pièce ou la zone évaluée,
qui présente une (ou plusieurs) façade(s) ou un système de ventilation par extraction dont
ouverte(s) sur l'extérieur susceptible(s) de 2° Il existe un système de ventilation avec la reprise d'air est éloignée du faux plafond
créer des situations à forts courants d'air, reprise(s) d'air au niveau du faux plafond contenant de l'amiante.
ou (système de ventilation à double flux).
3° Il existe un système de ventilation par
insufflation d'air dans le local et
l'orientation du jet d'air est telle que celui-ci
affecte directement le faux plafond
contenant de l'amiante.

2. Classification des différents degrés d'exposition du produit aux chocs et vibrations


Fort Moyen Faible
L'exposition du produit aux chocs et L'exposition du produit aux chocs et L'exposition du produit aux chocs et vibrations
vibrations sera considérée comme forte vibrations sera considérée comme moyenne sera considérée comme faible dans les
dans les situations où l'activité dans le local dans les situations où le faux plafond situations où le faux plafond contenant de
ou à l'extérieur engendre des vibrations, ou contenant de l'amiante n'est pas exposé l'amiante n'est pas exposé aux dommages
rend possible les chocs directs avec le faux aux dommages mécaniques mais se trouve mécaniques, n'est pas susceptible d'être
plafond contenant de l'amiante (ex : hall dans un lieu très fréquenté (ex : dégradé par les occupants ou se trouve dans
industriel, gymnase, discothèque...). supermarché, piscine, théâtre,...). un local utilisé à des activités tertiaires
passives.

Grilles d’évaluation de l’état de conservation des matériaux ou produit de la liste B

Dossier n° 09-08-19-MARMOTTAN-400
Date de l'évaluation : 09/08/2019
Bâtiment / local ou zone homogène : Parties extérieures
Identifiant Matériau : M001
Matériau : Ardoises composites hors fibro ciment
Résultat EP : Il est recommandé de réaliser une évaluation périodique.

Critères d’évaluation de l’état de conservation des matériaux ou produit de la liste B


1. Classification des niveaux de risque de dégradation ou d’extension de la dégradation du matériau.
Risque de dégradation ou
Risque faible de dégradation ou Risque de dégradation ou
d’extension à terme de la
d’extension de dégradation d’extension rapide de la dégradation
dégradation
L’environnement du matériau contenant de L’environnement du matériau contenant de L’environnement du matériau contenant de

EIRL GEOFFREY VERET EURODIAGIMMO | 1 RUE DES BAUGES 62175 BOIRY SAINTE RICTRUDE | Tél. : 0772410361 - E-mail : 9/14
eurodiagimmo@gmail.com Rapport du :
N°SIREN : 531 812 345 | Compagnie d'assurance : AXA n° 10307446604 09/08/2019
Constat de repérage Amiante n° 09-08-19-MARMOTTAN-400

l’amiante ne présente pas ou très peu de l’amiante présente un risque pouvant l’amiante présente un risque important pouvant
risque pouvant entrainer à terme, une entrainer à terme, une dégradation ou une entrainer rapidement, une dégradation ou une
dégradation ou une extension de la extension de la dégradation du matériau. extension de la dégradation du matériau.
dégradation du matériau.

Légende : EP = évaluation périodique ; AC1 = action corrective de premier niveau ; AC2 = action corrective de second niveau.

L’évaluation du risque de dégradation lié à l’environnement du matériau ou produit prend en compte :


- Les agressions physiques intrinsèques au local (ventilation, humidité, etc…) selon que les risque est probable ou avéré ;
- La sollicitation des matériaux ou produits liée à l’activité des locaux, selon qu’elle est exceptionnelle/faible ou quotidienne/forte.
Elle ne prend pas en compte certains facteurs fluctuants d’aggravation de la dégradation des produits et matériaux, comme la fréquence
d’occupation du local, la présence d’animaux nuisibles, l’usage réel des locaux, un défaut d’entretien des équipements, etc…

7.4 - Annexe - Conséquences réglementaires et recommandations


Conséquences réglementaires suivant l’état de conservation des matériaux ou produit de la liste A

Article R1334-27 : En fonction du résultat du diagnostic obtenu à partir de la grille d'évaluation de l’arrêté du 12 décembre 2012, le
propriétaire met en œuvre les préconisations mentionnées à l’article R1334-20 selon les modalités suivantes :
Score 1 – L’évaluation périodique de l'état de conservation de ces matériaux et produits de la liste A contenant de l’amiante est effectué
dans un délai maximal de trois ans à compter de la date de remise au propriétaire du rapport de repérage ou des résultats de la dernière
évaluation de l’état de conservation, ou à l'occasion de toute modification substantielle de l'ouvrage et de son usage. La personne ayant
réalisé cette évaluation en remet les résultats au propriétaire contre accusé de réception.
Score 2 – La mesure d’empoussièrement dans l’air est effectuée dans les conditions définies à l’article R1334-25, dans un délai de trois
mois à compter de la date de remise au propriétaire du rapport de repérage ou des résultats de la dernière évaluation de l’état de
conservation. L’organisme qui réalise les prélèvements d’air remet les résultats des mesures d’empoussièrement au propriétaire contre
accusé de réception.
Score 3 – Les travaux de confinement ou de retrait de l'amiante sont mis en œuvre selon les modalités prévues à l'article R. 1334-29.

Article R1334-28 : Si le niveau d'empoussièrement mesuré dans l’air en application de l’article R1334-27 est inférieur ou égal à la
valeur de cinq fibres par litre, le propriétaire fait procéder à l’évaluation périodique de l'état de conservation des matériaux et produits de la
liste A contenant de l’amiante prévue à l’article R1334-20, dans un délai maximal de trois ans à compter de la date de remise des résultats
des mesures d’empoussièrement ou à l'occasion de toute modification substantielle de l'ouvrage ou de son usage.
Si le niveau d'empoussièrement mesuré dans l’air en application de l’article R1334-27 est supérieur à cinq fibres par litre, le propriétaire
fait procéder à des travaux de confinement ou de retrait de l'amiante, selon les modalités prévues à l’article R1334-29.

Article R1334-29 : Les travaux précités doivent être achevés dans un délai de trente-six mois à compter de la date à laquelle sont remis
au propriétaire le rapport de repérage ou les résultats des mesures d’empoussièrement ou de la dernière évaluation de l’état de conservation.
Pendant la période précédant les travaux, des mesures conservatoires appropriées doivent être mises en œuvre afin de réduire
l'exposition des occupants et de la maintenir au niveau le plus bas possible, et dans tous les cas à un niveau d'empoussièrement inférieur à
cinq fibres par litre. Les mesures conservatoires ne doivent conduire à aucune sollicitation des matériaux et produits concernés par les
travaux.
Le propriétaire informe le préfet du département du lieu d’implantation de l’immeuble concerné, dans un délai de deux mois à compter de
la date à laquelle sont remis le rapport de repérage ou les résultats des mesures d’empoussièrement ou de la dernière évaluat ion de l’état de
conservation, des mesures conservatoires mises en œuvres, et, dans un délai de douze mois, des travaux à réaliser et de l’échéancier
proposé.

Article R.1334-29-3 :
I) A l’issue des travaux de retrait ou de confinement de matériaux et produits de la liste A mentionnés à l’article R.1334-29, le
propriétaire fait procéder par une personne mentionnée au premier alinéa de l’article R.1334-23, avant toute restitution des locaux traités, à
un examen visuel de l’état des surfaces traitées. Il fait également procéder, dans les conditions définies à l’article R.1334-25, à une mesure
du niveau d’empoussièrement dans l’air après démantèlement du dispositif de confinement. Ce niveau doit être inférieur ou éga l à cinq fibres
par litre.
II) Si les travaux ne conduisent pas au retrait total des matériaux et produits de la liste A contenant de l’amiante, il est procédé à une
évaluation périodique de l’état de conservation de ces matériaux et produits résiduels dans les conditions prévues par l’arrêté mentionné à
l’article R.1334-20, dans un délai maximal de trois ans à compter de la date à laquelle sont remis les résultats du contrôle ou à l’occasion de
toute modification substantielle de l’ouvrage ou de son usage.
III) Lorsque des travaux de retrait ou de confinement de matériaux et produits de la liste B contenant de l’amiante sont effectués à
l’intérieur de bâtiment occupés ou fréquentés, le propriétaire fait procéder, avant toute restitution des locaux traités, à l’examen visuel et à la
mesure d’empoussièrement dans l’air mentionnée au premier alinéa du présent article.

Détail des préconisations suivant l’état de conservation des matériaux ou produit de la liste B

1. Réalisation d’une « évaluation périodique », lorsque le type de matériau ou produit concerné contenant de l’amiante, la nature et
l’étendue des dégradations qu’il présente et l’évaluation du risque de dégradation ne conduisent pas à conclure à la nécessité d’une
action de protection immédiate sur le matériau ou produit, consistant à :
a) Contrôler périodiquement que l’état de dégradation des matériaux et produits concernés ne s’aggrave pas et, le cas échéant, que leur
protection demeure en bon état de conservation ;
b) Rechercher, le cas échéant, les causes de dégradation et prendre les mesures appropriées pour les supprimer.

EIRL GEOFFREY VERET EURODIAGIMMO | 1 RUE DES BAUGES 62175 BOIRY SAINTE RICTRUDE | Tél. : 0772410361 - E-mail : 10/14
eurodiagimmo@gmail.com Rapport du :
N°SIREN : 531 812 345 | Compagnie d'assurance : AXA n° 10307446604 09/08/2019
Constat de repérage Amiante n° 09-08-19-MARMOTTAN-400

2. Réalisation d’une « action corrective de premier niveau », lorsque le type de matériau ou produit concerné contenant de l’amiante,
la nature et l’étendue des dégradations et l’évaluation du risque de dégradation conduisent à conclure à la nécessité d’une action de
remise en état limitée au remplacement, au recouvrement ou à la protection des seuls éléments dégradés, consistant à :
a) Rechercher les causes de la dégradation et définir les mesures correctives appropriées pour les supprimer ; b) Procéder à la mise en
œuvre de ces mesures correctives afin d’éviter toute nouvelle dégradation et, dans l’attente, prendre les mesures de protection
appropriées afin de limiter le risque de dispersion des fibres d’amiante ;
c) Veiller à ce que les modifications apportées ne soient pas de nature à aggraver l’état des autres matériaux et produits contenant de
l’amiante restant accessibles dans la même zone ;
d) Contrôler périodiquement que les autres matériaux et produits restant accessibles ainsi que, le cas échéant, leur protection demeurent
en bon état de conservation.
Il est rappelé l’obligation de faire appel à une entreprise certifiée pour le retrait ou le confinement.

3. Réalisation d’une « action corrective de second niveau », qui concerne l’ensemble d’une zone, de telle sorte que le matériau ou produit ne soit
plus soumis à aucune agression ni dégradation, consistant à :
a) Prendre, tant que les mesures mentionnées au c (paragraphe suivant) n’ont pas été mises en place, les mesures conservatoir es
appropriées pour limiter le risque de dégradation et la dispersion des fibres d’amiante. Cela peut consister à adapter, voire condamner
l’usage des locaux concernés afin d’éviter toute exposition et toute dégradation du matériau ou produit contenant de l’amiante.
Durant les mesures conservatoires, et afin de vérifier que celles-ci sont adaptées, une mesure d’empoussièrement est réalisée,
conformément aux dispositions du code de la santé publique ;
b) Procéder à une analyse de risque complémentaire, afin de définir les mesures de protection ou de retrait les plus adaptées, prenant en
compte l’intégralité des matériaux et produits contenant de l’amiante dans la zone concernée ;
c) Mettre en œuvre les mesures de protection ou de retrait définies par l’analyse de risque ;
d) Contrôler périodiquement que les autres matériaux et produits restant accessibles, ainsi que leur protection, demeurent
en bon état de conservation.
En fonction des situations particulières rencontrées lors de l’évaluation de l’état de conservation, des compléments et précisions à ces
recommandations sont susceptibles d’être apportées.

7.5 - Annexe - Autres documents

EIRL GEOFFREY VERET EURODIAGIMMO | 1 RUE DES BAUGES 62175 BOIRY SAINTE RICTRUDE | Tél. : 0772410361 - E-mail : 11/14
eurodiagimmo@gmail.com Rapport du :
N°SIREN : 531 812 345 | Compagnie d'assurance : AXA n° 10307446604 09/08/2019
Constat de repérage Amiante n° 09-08-19-MARMOTTAN-400

EIRL GEOFFREY VERET EURODIAGIMMO | 1 RUE DES BAUGES 62175 BOIRY SAINTE RICTRUDE | Tél. : 0772410361 - E-mail : 12/14
eurodiagimmo@gmail.com Rapport du :
N°SIREN : 531 812 345 | Compagnie d'assurance : AXA n° 10307446604 09/08/2019
Constat de repérage Amiante n° 09-08-19-MARMOTTAN-400

EIRL GEOFFREY VERET EURODIAGIMMO | 1 RUE DES BAUGES 62175 BOIRY SAINTE RICTRUDE | Tél. : 0772410361 - E-mail : 13/14
eurodiagimmo@gmail.com Rapport du :
N°SIREN : 531 812 345 | Compagnie d'assurance : AXA n° 10307446604 09/08/2019
Constat de repérage Amiante n° 09-08-19-MARMOTTAN-400

Aucun autre document n’a été fourni ou n’est disponible

EIRL GEOFFREY VERET EURODIAGIMMO | 1 RUE DES BAUGES 62175 BOIRY SAINTE RICTRUDE | Tél. : 0772410361 - E-mail : 14/14
eurodiagimmo@gmail.com Rapport du :
N°SIREN : 531 812 345 | Compagnie d'assurance : AXA n° 10307446604 09/08/2019
Edition en ligne du 09/08/2019
Réf. Interne : 2019-08-09-1016291

Etat des risques et pollutions


aléas naturels, miniers ou technologiques, sismicité, potentiel radon et sols pollués
En application des articles L 125-5, L 125-6 et L125-7 du Code de l'Environnement

Réalisé en ligne* par EIRL VERET GEOFFREY EURODIAGIMMO


Numéro de dossier 09-08-19-MARMOTTAN-400
Date de réalisation 09/08/2019

Localisation du bien 55 Place Marmottan


62400 BETHUNE
Section cadastrale BE 633
Altitude 33.21m
Données GPS Latitude 50.532859 - Longitude 2.637821

Désignation du vendeur MARMOTTAN 2

Désignation de l'acquéreur

* Document réalisé en ligne par EIRL VERET GEOFFREY EURODIAGIM M O qui assume la responsabilité de la localisation et de la détermination de l'exposition aux risques, sauf
pour les réponses générées automatiquement par le système.

EXPOSITION DE L'IMMEUBLE AU REGARD D'UN OU PLUSIEURS PLANS DE PRÉVENTION DE RISQUES


Zonage réglementaire sur la sismicité : Zone 2 - Faible EXPOSÉ -
Commune à potentiel radon de niveau 3 NON EXPOSÉ -
Immeuble situé dans un Secteur d'Information sur les sols NON EXPOSÉ -
Appliqué par Anticipation
PPRn Inondation par crue NON EXPOSÉ -
le 07/08/2015
Appliqué par Anticipation
PPRn Inondation par remontées de nappes naturelles NON EXPOSÉ -
le 07/08/2015
Appliqué par Anticipation
PPRn Inondation par ruissellement et coulée de boue NON EXPOSÉ -
le 07/08/2015
PPRt Effet de Surpression Approuvé le 22/05/2012 NON EXPOSÉ -
PPRt Effet Thermique Approuvé le 22/05/2012 NON EXPOSÉ -
PPRt Effet Toxique Approuvé le 22/05/2012 NON EXPOSÉ -

INFORMATIONS PORTÉES À CONNAISSANCE


- Mouvement de terrain Affaissements et effondrements Informatif (1) EXPOSÉ -

- Mouvement de terrain Argile Informatif (1) NON EXPOSÉ -


- Mouvements de terrains miniers Informatif (1) NON EXPOSÉ -

(1) À ce jour, ce risque n'est donné qu'à titre INFORM ATIF et n'est pas retranscrit dans l'Imprimé Officiel.

SOMMAIRE
Synthèse de votre Etat des Risques et Pollutions
Imprimé Officiel (feuille rose/violette)
Arrêtés de Catastrophes Naturelles / Déclaration de sinistres indemnisés
Extrait Cadastral
Zonage règlementaire sur la Sismicité
Cartographies des risques dont l'immeuble est exposé
Annexes : Cartographies des risques dont l'immeuble n'est pas exposé

1/15
EIRL VERET GEOFFREY EURODIAGIMMO - 1 RUE DES BAUGES 62175 BOIRY SAINTE RICTRUDE - 531812345
Edition en ligne du 09/08/2019
Réf. Interne : 2019-08-09-1016291

Etat des risques et pollutions


aléas naturels, miniers ou technologiques, sismicité, potentiel radon et sols pollués
En application des articles L 125-5, L 125-6 et L125-7 du Code de l'Environnement
Attention ! S'ils n'impliquent pas d'obligation ou d'interdiction règlementaire particulière, les aléas connus ou prév isibles qui peuv ent être signalés dans les div ers documents d'inf ormation prév entiv e et concerner le
bien immobilier, ne sont pas mentionnés par cet état.
Cet état est établi sur la base des informations mises à disposition par arrêté préfectoral
n° du 15/02/2006 mis à jour le 13/11/2018
Adresse de l'immeuble Cadastre
55 Place Marmottan BE 633
62400 BETHUNE

Situation de l'immeuble au regard d'un plan de prévention de risques naturels (PPRN)


> L'immeuble est situé dans le périmètre d'un PPR N 1 oui non
prescrit anticipé approuvé date
1 si oui, les risques naturels pris en compte sont liés à : autres
inondation crue torentielle mouvements de terrain avalanches sécheresse / argile
cyclone remontée de nappe feux de forêt séisme volcan
> L'immeuble est concerné par des prescriptions de travaux dans le règlement du PPRN 2 oui non
2 oui non
si oui, les travaux prescrits ont été réalisés

Situation de l'immeuble au regard d'un plan de prévention de risques miniers (PPRM)


> L'immeuble est situé dans le périmètre d'un PPR M 3
oui non
prescrit anticipé approuvé date
3
si oui, les risques miniers pris en compte sont liés à :
mouvements de terrain autres
> L'immeuble est concerné par des prescriptions de travaux dans le règlement du PPRM 4
oui non
4 oui non
si oui, les travaux prescrits ont été réalisés

Situation de l'immeuble au regard d'un plan de prévention de risques technologiques (PPRT)


> L'immeuble est situé dans le périmètre d'étude d'un PPRt prescrit et non encore approuvé 5 oui non
5
si oui, les risques technologiques pris en considération dans l'arrêté de presctiption sont liés à :
effet toxique effet thermique effet de surpression projection risque industriel
> L'immeuble est situé dans le périmètre d'exposition aux risques d'un PPR T approuvé oui non
> L'immeuble est situé dans un secteur d'expropriation ou de délaissement oui non
> L'immeuble est situé en zone de prescription 6
oui non
6 oui non
Si la transaction concerne un logement, les travaux prescrits ont été réalisés
6 Si la transaction ne concerne pas un logement, l'information sur le type de risques auquels l'immeuble est exposé oui non
ainsi que leur gravité, probabilité et cinétique, est jointe à l'acte de vente

Situation de l'immeuble au regard du zonage sismique règlementaire


> L'immeuble est situé dans une commune de sismicité classée en
zone 1 zone 2 zone 3 zone 4 zone 5
très faible faible modérée moyenne forte
Situation de l'immeuble au regard du zonage règlementaire à potentiel radon
> L'immeuble se situe dans une commune à potentiel radon classée en niveau 3 oui non

Information relative à la pollution de sols


> Le terrain se situe en secteurs d'information sur les sols (SIS) NC* oui non
* Non Communiqué (en cours d'élaboration par le représentant de l'Etat dans le département)

Information relative aux sinistres indemnisés par l'assurance suite à une catastrophe N/M/T**
** catastrophe naturelle, minière ou technologique
> L'information est mentionnée dans l'acte de vente oui non

Extraits des documents de référence joints au présent état et permettant la localisation de l'immeuble au regard des risques pris en compte
Carte Sismicité, Carte Inondation par crue, Carte Inondation par remontées de nappes naturelles, Carte Inondation par ruissellement et coulée de boue, Carte
Effet de Surpression, Carte Effet Thermique, Carte Effet Toxique

Vendeur - Acquéreur
Vendeur MARMOTTAN 2
Acquéreur

Date 09/08/2019 Fin de validité 09/02/2020

Cet état, à remplir par le v endeur ou le bailleur, est destiné à être en annexe d'un contrat de v ente ou de location d'un immeuble.

L'édition et la dif f usion de ce document implique l'acceptation des Conditions Générales de Vente, disponibles sur le site https://www.naturalsrisks.com
© 2019 Media Immo. Siège social : 124 rue Louis Baudoin 91100 CORBEIL ESSONNES - RCS EVRY 750 675 613 - RCP GENERALI N°AP 559 256

2/15
EIRL VERET GEOFFREY EURODIAGIMMO - 1 RUE DES BAUGES 62175 BOIRY SAINTE RICTRUDE - 531812345
Edition en ligne du 09/08/2019
Réf. Interne : 2019-08-09-1016291

Arrêtés de Catastrophes Naturelles / Déclaration de sinistres indemnisés


en application du chapitre IV de l'article L125-5 du Code de l'environnement

Préfecture : Pas-de-Calais
Adresse de l'immeuble : 55 Place Marmottan 62400 BETHUNE
En date du : 09/08/2019

Sinistres indemnisés dans le cadre d'une reconnaissance de l'état de catastrophe naturelle

Type de catastrophe Date de début Date de Fin Publication JO Indem nisé

Inondations et coulées de boue 20/01/1988 25/02/1988 07/04/1988 21/04/1988

Mouvements de terrain consécutifs à la sécheresse 01/05/1989 31/12/1990 14/01/1992 05/02/1992

Inondations et coulées de boue 19/12/1993 02/01/1994 11/01/1994 15/01/1994

Inondations et coulées de boue 25/12/1994 31/12/1994 18/07/1995 03/08/1995

Inondations et coulées de boue 17/01/1995 05/02/1995 21/02/1995 24/02/1995

Inondations et coulées de boue 06/06/1998 06/06/1998 10/08/1998 22/08/1998

Inondations, coulées de boue et mouvements de terrain 25/12/1999 29/12/1999 29/12/1999 30/12/1999

Inondations et coulées de boue 27/08/2002 27/08/2002 29/10/2002 10/11/2002

Inondations et coulées de boue 20/07/2007 20/07/2007 10/01/2008 13/01/2008

Inondations et coulées de boue 14/05/2009 14/05/2009 10/12/2009 13/12/2009

Inondations et coulées de boue 29/05/2016 08/06/2016 15/06/2016 16/06/2016

Cochez les cases Indemnisé si, à votre connaissance, l'immeuble a fait l'objet d'une indemnisation suite à des dommages consécutifs à chacun des évenements.

Signature / Cachet en cas de prestataire ou mandataire


Etabli le :

Vendeur : MARMOTTAN 2 Acquéreur :

Pour en savoir plus, chacun peut consulter en préfecture ou en mairie, le dossier départemental sur les risques majeurs, le document d'information communal sur
les risques majeurs.

Définition juridique d'une catastrophe naturelle :


Phénomène ou conjonction de phénomènes dont les effets sont particulièrement dommageables.
Cette définition est différente de celle de l 'article 1er de la loi n°82-600 du 13 juillet 1982 relative à l'indemnisation des victimes de catastrophes naturelles, qui indique: "sont considérés
comme effets des catastrophes naturelles [...] les dommages matériels directs ayant eu pour cause déterminante l'intensité anormale d'un agent naturel, lorsque les mesures habituelles à
prendre pour prévenir ces dommages n'ont pu empêcher leur survenance ou n'ont pu être prises". La catastrophe est ainsi indépendante du niveau des dommages causés. La notion
"d'intensité anormale" et le caractère "naturel" d'un phénomène relèvent d'une décision interministérielle qui déclare "l'état de catastrophe naturelle".
Source : Guide Général PPR

3/15
EIRL VERET GEOFFREY EURODIAGIMMO - 1 RUE DES BAUGES 62175 BOIRY SAINTE RICTRUDE - 531812345
Edition en ligne du 09/08/2019
Réf. Interne : 2019-08-09-1016291

Extrait Cadastral
Département : Pas-de-Calais Bases de données : IGN, Cadastre.gouv.fr

Commune : BETHUNE IMG REPERE

Parcelles : BE 633

4/15
EIRL VERET GEOFFREY EURODIAGIMMO - 1 RUE DES BAUGES 62175 BOIRY SAINTE RICTRUDE - 531812345
Edition en ligne du 09/08/2019
Réf. Interne : 2019-08-09-1016291

Zonage règlementaire sur la Sismicité


Département : Pas-de-Calais Commune : BETHUNE

Zonage règlementaire sur la Sismicité : Zone 2 - Faible

5/15
EIRL VERET GEOFFREY EURODIAGIMMO - 1 RUE DES BAUGES 62175 BOIRY SAINTE RICTRUDE - 531812345
Edition en ligne du 09/08/2019
Réf. Interne : 2019-08-09-1016291

Carte
Mouvement de terrain Affaissements et effondrements

Mouvement de terrain Affaissements et effondrements Informatif EXPOSÉ

Zoom et Légende extraits de la carte originale ci-dessus

6/15
EIRL VERET GEOFFREY EURODIAGIMMO - 1 RUE DES BAUGES 62175 BOIRY SAINTE RICTRUDE - 531812345
Edition en ligne du 09/08/2019
Réf. Interne : 2019-08-09-1016291

Annexes
Cartographies des risques dont l'immeuble n'est pas exposé

Zoom extrait de la carte originale ci-contre

NON EXPOSÉ

Mouvements de terrains miniers Informatif

Zoom extrait de la carte originale ci-contre

NON EXPOSÉ

Inondation par crue Appliqué par Anticipation le 07/08/2015


Inondation par remontées de nappes naturelles Appliqué par Anticipation le 07/08/2015
Inondation par ruissellement et coulée de boue Appliqué par Anticipation le 07/08/2015

Zoom extrait de la carte originale ci-contre

NON EXPOSÉ

Mouvement de terrain Argile Informatif

7/15
EIRL VERET GEOFFREY EURODIAGIMMO - 1 RUE DES BAUGES 62175 BOIRY SAINTE RICTRUDE - 531812345
Edition en ligne du 09/08/2019
Réf. Interne : 2019-08-09-1016291

Annexes
Cartographies des risques dont l'immeuble n'est pas exposé

NON EXPOSÉ

Effet de Surpression Approuvé le 22/05/2012


Effet Thermique Approuvé le 22/05/2012
Effet Toxique Approuvé le 22/05/2012

8/15
EIRL VERET GEOFFREY EURODIAGIMMO - 1 RUE DES BAUGES 62175 BOIRY SAINTE RICTRUDE - 531812345
Edition en ligne du 09/08/2019
Réf. Interne : 2019-08-09-1016291

Etat des Risques de Pollution des Sols (ERPS)*


Réalisé en ligne** par Media Immo
Pour le compte de EIRL VERET GEOFFREY EURODIAGIMMO
Numéro de dossier 09-08-19-MARMOTTAN-400
Date de réalisation 09/08/2019

Localisation du bien 55 Place Marmottan


62400 BETHUNE
Section cadastrale BE 633
Altitude 33.21m
Données GPS Latitude 50.532859 - Longitude 2.637821

Désignation du vendeur MARMOTTAN 2

Désignation de l'acquéreur

Dans un rayon de Dans un rayon entre


Conclusion
200m autour du bien 200m et 500m du bien
A ce jour et selon les informations transmises par le BRGM et
le MEDDE, il s'avère qu'à moins de 500m du bien :
0 site pollué (ou potentiellement pollué) est répertorié
par BASOL.
BASOL BASOL
0 SITE 0 SITE 10 sites industriels et activités de service sont
répertoriés par BASIAS.
BASIAS Actifs BASIAS Actifs 10 sites sont répertoriés au total.
1 SITE 2 SITES

BASIAS Terminés BASIAS Terminés


3 SITES 3 SITES

BASIAS Inconnus BASIAS Inconnus


0 SITE 1 SITE
Total Total
4 SITES 6 SITES
Fait à Corb eil Essonnes, le 09/08/2019

* Ce présent docum ent n'a pour but que de com m uniquer, A TITRE INFORMATIF, à l'acquéreur ou au locataire, les inform ations rendues publiques par l'Etat
concernant les risques de pollution des sols.

** Media Immo réalise, sous sa seule responsabilité, l'ERPS du client. Ceci sous couvert que les informations de localisation du bien transmises par le client soient exactes et que
les informations obtenues sur les bases de données BASOL et BASIAS et des futurs SIS soient à jour.

Document réalisé à partir des bases de données BASIAS et BASOL


(gérées par le BRGM - Bureau de Recherches Géologiques et Minières et le MEDDE - Ministère de l'Ecologie, du Développement Durable et de l'Energie)

SOMMAIRE
Synthèse de votre Etat des Risques de Pollution des Sols
Qu'est-ce que l'Etat des Risques de Pollution des Sols (EPRS) ?
Cartographie des sites situés à moins de 200m du bien et à moins de 500m du bien
Inventaire des sites situés à moins de 200m du bien, 500m du bien et non localisés

9/15
EIRL VERET GEOFFREY EURODIAGIMMO - 1 RUE DES BAUGES 62175 BOIRY SAINTE RICTRUDE - 531812345
Edition en ligne du 09/08/2019
Réf. Interne : 2019-08-09-1016291

Qu'est-ce que l'ERPS ?

Ce document n'a pour but que de communiquer, A TITRE INFORMATIF, à l'acquéreur ou au locataire, les informations rendues publiques par
l'Etat concernant les risques de pollution des sols.

Doit-on prévoir de prochains changements ?

Oui : En application du Décret n°2015-1353 du 26 octobre 2015 prévus par l'article L.125-6 du code de l'environnement, l'actuel ERPS sera
progressivement interprété par l'élaboration de Secteurs d'Information sur les Sols, plus communément appelés les SIS et seront intégrés à l'ERNMT.

Dans quels délais ?

Le décret nous informe que les pouvoirs publics territoriaux de chaque département doivent élaborer et valider les SIS entre le 1er janvier 2016 et le
1er janvier 2019.

Que propose Media Immo durant ces 3 ans ?

Jusqu'à la mise en application progressive des arrêtés préfectoraux relatifs aux SIS, Media Immo vous transmet, à titre informatif, les informations
actuellement disponibles et rendues publiques par l'Etat à travers les bases de données BASOL et BASIAS.

Que signifient BASOL et BASIAS ?

BASOL : BAse de données des sites et SOLs pollués (ou potentiellement pollués) par les activités industrielles appelant une action des pouvoirs
publics, à titre préventif ou curatif.
BASIAS : Base de données d'Anciens Sites Industriels et Activités de Service, réalisée essentiellement à partir des archives et gérée par le
BRGM (Bureau de Recherches Géologiques et Minières). Il faut souligner qu'une inscription dans BASIAS ne préjuge pas d'une éventuelle
pollution à son endroit.

Comment sont établis les périmètres et attributs des futurs SIS ?

Le préfet élabore la liste des projets de SIS et la porte à connaissance des maires de chaque commune. L'avis des maires est recueilli, puis les
informations de pollution des sols sont mises à jour grâce à la contribution des organismes participants. Ces secteurs seront représentés dans un ou
plusieurs documents graphiques, à l'échelle cadastrale.

Qu'est-ce qu'un site pollué ?

Un site pollué est un site qui, du fait d'anciens dépôts de déchets ou d'infiltration de substances polluantes, présente une pollution susceptible de
provoquer une nuisance ou un risque pérenne pour les personnes ou l'environnement. Ces situations sont souvent dues à d'anciennes pratiques
sommaires d'élimination des déchets, mais aussi à des fuites ou à des épandages de produits chimiques, accidentels ou pas. Il existe également
autour de certains sites des contaminations dues à des retombées de rejets atmosphériques accumulés au cours des années voire des décennies.

Quels sont les risques si le vendeur ou le bailleur n'informe pas l'acquéreur ou le locataire ?

« À défaut et si une pollution constatée rend le terrain impropre à la destination précisée dans le contrat, dans un délai de deux ans à compter de la
découverte de la pollution, l'acquéreur ou le locataire a le choix de demander la résolution du contrat ou, selon le cas, de se faire restituer une
partie du prix de vente ou d'obtenir une réduction du loyer. L'acquéreur peut aussi demander la réhabilitation du terrain aux frais du vendeur
lorsque le coût de cette réhabilitation ne paraît pas disproportionné par rapport au prix de vente ». (Extrait du Décret)

10/15
EIRL VERET GEOFFREY EURODIAGIMMO - 1 RUE DES BAUGES 62175 BOIRY SAINTE RICTRUDE - 531812345
Edition en ligne du 09/08/2019
Réf. Interne : 2019-08-09-1016291

Cartographie des sites


situés à moins de 200m du bien et à moins de 500m du bien

BASOL : BAse de données des sites et SOLs pollués (ou potentiellement pollués)

BASIAS en activité : Base de données d'Anciens Sites Industriels et Activités de Service

BASIAS dont l'activité est terminée : Base de données d'Anciens Sites Industriels et Activités de Service

BASIAS dont l'activité est inconnue : Base de données d'Anciens Sites Industriels et Activités de Service

Emplacement du bien

Zone de 200m autour du bien

Zone de 500m autour du bien

Retrouvez sur cette cartographie un inventaire des sites pollués (ou potentiellem ent polluée) situés à m oins de 500m du bien représentés par les pictos , ,
et .
Chacun de ces pictos est détaillé sur la page suivante grâce à sa lettre et son num éro (A2, B4, ...) qui vous aideront à vous repérer sur la carte.

11/15
EIRL VERET GEOFFREY EURODIAGIMMO - 1 RUE DES BAUGES 62175 BOIRY SAINTE RICTRUDE - 531812345
Edition en ligne du 09/08/2019
Réf. Interne : 2019-08-09-1016291

Inventaire des sites


situés à moins de 200m du bien et à moins de 500m du bien

Distance
Repère Nom Activité des sites situés à m oins de 200m Adresse
(Environ)
113 métrique anc. 9, Rue de la
R. Montreux (1970) succ. aux Ets Apprêt et tannage des cuirs ; préparation et teinture des fourrures et cuirs
C2 Délivrance 130 m
BAR-CARON (en 1847) Tannerie (tannerie, mégisserie, corroierie, peaux vertes ou bleues)
BETHUNE
~61métrique anc. 5, Rue de la
Apprêt et tannage des cuirs ; préparation et teinture des fourrures et cuirs
C2 BOUVEUR Guillaume Tannerie Délivrance 160 m
(tannerie, mégisserie, corroierie, peaux vertes ou bleues)
BETHUNE
Commerce de gros, de détail, de désserte de carburants en magasin spécialisé
Ets MIZON Garage AUDI anc. 189 anc. 5-7-9, boulevard Kitchener
B3 (station service de toute capacité de stockage),Garages, ateliers, mécanique et 162 m
Garage Peugeot BETHUNE
soudure

Grande Place
C4 LECHEVALLIER Fonderie Fonderie d'autres métaux non ferreux,Fabrication de coutellerie,Fonderie 168 m
BETHUNE

Distance
Repère Nom Activité des sites situés de 200m à 500m Adresse
(Environ)

Apprêt et tannage des cuirs ; préparation et teinture des fourrures et cuirs Rue du marais, dev Paul Bert
D2 Ets LECOCQ Jules Mégisserie 232 m
(tannerie, mégisserie, corroierie, peaux vertes ou bleues) BETHUNE

Rue d'Arras
E4 FLAMENT Fonderie Fonderie de fonte 350 m
BETHUNE

Sté coopérative ouvrière de Forge, marteaux mécaniques, emboutissage, estampage, matriçage découpage ; 107 métrique, Rue de l'Abattoir
C1 422 m
production Fer-Art métallurgie des poudres BETHUNE

Apprêt et tannage des cuirs ; préparation et teinture des fourrures et cuirs Rue d'Arras
E4 BELPLACE Jean Baptiste Mégisserie 443 m
(tannerie, mégisserie, corroierie, peaux vertes ou bleues) BETHUNE

238 métrique, place du Maréchal


Sté Foubert et Fils Atelier de Fabrication d'équipements d'irradiation médicale, d'équipements électromédicaux et Joffre anc. 48, place du Marché
C5 473 m
faconnage de celluloïd (orthopédie) électrothérapeutiques, matériel médico-chirurgical et d'orthopédie aux chevaux
BETHUNE
73 métrique anc. 11, rue Eugène
E5 Electricité de France Site EDF Dépôt de liquides inflammables (D.L.I.) Haynaut 484 m
BETHUNE

Nom Activité des sites non localisés Adresse


357-379 métrique anc. 173, avenue de
Autres transports terrestres de voyageurs n.c.a. (gare de bus, tramw ay, métro et atelier de
Sté "les Autobus Artésiens" Gare Routière Lens
réparation), à indiquer,Dépôt de liquides inflammables (D.L.I.)
BETHUNE
Service de l'éclairage public de la ville Production et distribution de combustibles gazeux (pour usine à gaz, générateur d'acétylène), Grande route de Lille à Béthune
Usine à gaz mais pour les autres gaz industriels voir C20.11Z BETHUNE
324 métrique anc. 44, rue du Faubourg
Commerce de gros, de détail, de désserte de carburants en magasin spécialisé (station service
Garage d'Artois et des Flandres Garage d'Arras
de toute capacité de stockage),Garages, ateliers, mécanique et soudure
BETHUNE
Garages, ateliers, mécanique et soudure,Commerce de gros, de détail, de désserte de 85 métrique anc. 13, Rue Aristide Hurbiez
Ets DUPONT Charles Garage
carburants en magasin spécialisé (station service de toute capacité de stockage) BETHUNE
Pneumatique F. Monchy (en 1947-70) La Commerce de gros, de détail, de désserte de carburants en magasin spécialisé (station service 371 métrique anc. 37-39, rue d'Aire
Maison du pneu de toute capacité de stockage) BETHUNE
Dépôt d'immondices, dépotoir à vidanges (ancienne appellation des déchets ménagers avant
Henri FLAHAUTS Dépôt de boues
1945) BETHUNE
Apprêt et tannage des cuirs ; préparation et teinture des fourrures et cuirs (tannerie, mégisserie, non précisée
Louis CAMPION Mégisserie
corroierie, peaux vertes ou bleues) BETHUNE
Société Coopérative "la construction Chantier de la ZUP
Dépôt de liquides inflammables (D.L.I.)
moderne française" Dépôt d'HC BETHUNE
Sallon frères Entreprise générale de Production et distribution de combustibles gazeux (pour usine à gaz, générateur d'acétylène), ??
batiments mais pour les autres gaz industriels voir C20.11Z BETHUNE
957 métrique anc. 211, rue de Lille (RN 43
Ets A. Crépin et Cie Fabrique de couleurs Fabrication et/ou stockage (sans application) de peintures, vernis, encres et mastics ou solvants anc. RN 41)
BETHUNE
Apprêt et tannage des cuirs ; préparation et teinture des fourrures et cuirs (tannerie, mégisserie,
267 métrique anc. 25, Rue d'Aire (RD 937
Ets Masson Frères succ. aux Ets BAR corroierie, peaux vertes ou bleues),Garages, ateliers, mécanique et soudure,Commerce de gros,
anc. Route de Bellone à Lillers)
Garage Citroën ex-Tannerie BAR de détail, de désserte de carburants en magasin spécialisé (station service de toute capacité de
BETHUNE
stockage)

12/15
EIRL VERET GEOFFREY EURODIAGIMMO - 1 RUE DES BAUGES 62175 BOIRY SAINTE RICTRUDE - 531812345
Edition en ligne du 09/08/2019
Réf. Interne : 2019-08-09-1016291

Installations Classées pour la Protection de l'Environnement (ICPE)*


Réalisé en ligne** par Media Immo
Pour le compte de EIRL VERET GEOFFREY EURODIAGIMMO
Numéro de dossier 09-08-19-MARMOTTAN-400
Date de réalisation 09/08/2019

Localisation du bien 55 Place Marmottan


62400 BETHUNE
Section cadastrale BE 633
Altitude 33.21m
Données GPS Latitude 50.532859 - Longitude 2.637821

Désignation du vendeur MARMOTTAN 2

Désignation de l'acquéreur

RÉFÉRENCES
Seules sont concernées les ICPE suivies par les DREAL (Directions régionales de l'environnement, de l'aménagement et du logement) pour la majorité des
établissements industriels et les DD(CS)PP (Directions départementales (de la cohésion sociale et) de la protection des populations) pour les établissements
agricoles, les abattoirs et les équarrissages et certaines autres activités agroalimentaires, avec distinction en attribut du type d'ICPE (SEVESO, IPPC, Silo,
Carrière, Autres), de l'activité principale et des rubriques de la nomenclature des installations classées pour lesquelles l'établissement industriel est autorisé.

GÉNÉALOGIE
Cette base contient les installations soumises à autorisation ou à enregistrement (en construction, en fonctionnement ou en cessation d'activité). Les données
proviennent d'une extraction de la base de données fournie par le Ministère de l'écologie, du développement durable et de l'énergie (MEDDE) et la
géolocalisation est effectuée sur la base des coordonnées Lambert indiquées dans l'extraction.

QUALITÉ DES DONNÉES


Le niveau de précision de la localisation indiqué en attribut pour chaque ICPE est variable ; Elles peuvent être localisées au Centre de la commune concernée,
à l'adresse postale, à leurs coordonnées précises ou leur valeur initiale.

* Ce présent docum ent n'a pour but que de com m uniquer, A TITRE INFORMATIF, à les inform ations rendues publiques par l'Etat.

** Media Immo réalise, sous sa seule responsabilité, l'ICPE du client. Ceci sous couvert que les informations de localisation du bien transmises par le client soient exactes et que les
informations obtenues sur les bases de données soient à jour.

SOMMAIRE
Synthèse des Installations Classées pour la Protection de l'Environnement
Cartographie des ICPE
Inventaire des ICPE

13/15
EIRL VERET GEOFFREY EURODIAGIMMO - 1 RUE DES BAUGES 62175 BOIRY SAINTE RICTRUDE - 531812345
Edition en ligne du 09/08/2019
Réf. Interne : 2019-08-09-1016291

Cartographie des ICPE


Commune de BETHUNE

Usine Seveso Elevage de porc

Usine non Seveso Elevage de bovin

Carrière Elevage de volaille

Emplacement du bien Zone de 5000m autour du bien

Retrouvez sur cette cartographie un inventaire des Installations Classées pour le Protection de l'Environnem ent situées à m oins de 5000m du bien représentées
par les pictos , , , , et .
Chacun de ces pictos est détaillé sur la page suivante grâce à sa lettre et son num éro (A2, B4, ...) qui vous aideront à vous repérer sur la carte.

14/15
EIRL VERET GEOFFREY EURODIAGIMMO - 1 RUE DES BAUGES 62175 BOIRY SAINTE RICTRUDE - 531812345
Edition en ligne du 09/08/2019
Réf. Interne : 2019-08-09-1016291

Inventaire des ICPE


Commune de BETHUNE

Etat d'activité Seveso


Repère Situation Nom Adresse
Régim e Priorité Nationale
ICPE situeés à moins de 5000m du bien
En fonctionnement Non Seveso
Rue de la Faiencerie
D3 Centre de la commune AUCHAN CARBURANT
62417 BETHUNE
Enregistrement NON
En fonctionnement Non Seveso
218 Rue Bernard Palissy
D3 Centre de la commune ATELIERS DE LA NAVE
62400 BETHUNE
Autorisation NON
En fonctionnement Non Seveso
AVENUE GEORGE WASHINGTON
C4 Valeur Initiale ARTOIS COMM.
62400 BETHUNE
Autorisation NON
En fonctionnement Non Seveso
Plainte GRIVET c/MAX MINE
D3 Centre de la commune
BETHUNE 62400 BETHUNE
Autorisation NON
En fonctionnement Seveso Seuil Haut
1111 AVENUE GEORGE WASHINGTON BP 237
D3 Centre de la commune SI GROUP-BETHUNE
62404 BETHUNE
Autorisation OUI

Etat d'activité Seveso


Nom Adresse
Régim e Priorité Nationale
ICPE situeés à plus de 5000m du bien
Aucun ICPE à plus de 5000m du bien sur la commune BETHUNE

15/15
EIRL VERET GEOFFREY EURODIAGIMMO - 1 RUE DES BAUGES 62175 BOIRY SAINTE RICTRUDE - 531812345
ATTESTATION SUR L’HONNEUR réalisée pour le dossier n° 09-08-19-MARMOTTAN-400 relatif à
l’immeuble bâti visité situé au : 55 Place Marmottan 62400 BETHUNE.
Je soussigné, VERET GEOFFREY, technicien diagnostiqueur pour la société EIRL GEOFFREY VERET
EURODIAGIMMO atteste sur l’honneur être en situation régulière au regard de l’article L.271-6 du Code de la
Construction, à savoir :
- Disposer des compétences requises pour effectuer les états, constats et diagnostics composant le dossier, ainsi
qu’en atteste mes certifications de compétences :
Entreprise de
Prestations Nom du diagnostiqueur N° Certification Echéance certif
certification
BUREAU VERITAS
DPE sans mention VERET Geoffrey 8153630 25/02/2024
CERTIFICATION France
BUREAU VERITAS
Amiante VERET GEOFFREY 8153630 07/11/2023
CERTIFICATION France
BUREAU VERITAS
Electricité VERET GEOFFREY 8153630 09/12/2023
CERTIFICATION France
BUREAU VERITAS
Gaz VERET GEOFFREY 8153630 09/12/2023
CERTIFICATION France
BUREAU VERITAS
Plomb VERET GEOFFREY 8153630 07/11/2023
CERTIFICATION France
- Avoir souscrit à une assurance (AXA n° 10307446604 valable jusqu’au 01/01/2020) permettant de couvrir les
conséquences d’un engagement de ma responsabilité en raison de mes interventions.
- N’avoir aucun lien de nature à porter atteinte à mon impartialité et à mon indépendance ni avec le propriétaire
ou son mandataire, ni avec une entreprise pouvant réaliser des travaux sur les ouvrages, installations ou
équipements pour lesquels il m’est demandé d’établir les états, constats et diagnostics composant le dossier.
- Disposer d’une organisation et des moyens (en matériel et en personnel) appropriés pour effectuer les états,
constats et diagnostics composant le dossier.
-
Fait à BETHUNE, le 09/08/2019
Signature de l’opérateur de diagnostics :

Article L271-6 du Code de la Construction et de l’habitation


« Les documents prévus aux 1° à 4° et au 6° de l’article L. 271-4 sont établis par une personne présentant des garanties de compétence et
disposant d’une organisation et de moyens appropriés. Cette personne est tenue de souscrire une assurance permettant de couvrir les
conséquences d’un engagement de sa responsabilité en raison de ses interventions. Elle ne doit avoir aucun lien de nature à porter atteinte à son
impartialité et à son indépendance ni avec le propriétaire ou son mandataire qui fait appel à elle, ni avec une entreprise pouvant réaliser des
travaux sur les ouvrages, installations ou équipements pour lesquels il lui est demandé d’établir l’un des documents mentionnés au premier alinéa.
Un décret en Conseil d’Etat définit les conditions et modalités d’application du présent article. »
Article L271-3 du Code de la Construction et de l’Habitation
« Lorsque le propriétaire charge une personne d’établir un dossier de diagnostic technique, celle-ci lui remet un document par lequel elle atteste
sur l’honneur qu’elle est en situation régulière au regard des articles L.271-6 et qu’elle dispose des moyens en matériel et en personnel nécessaires
à l’établissement des états, constats et diagnostics composant le dossier. »

EIRL GEOFFREY VERET EURODIAGIMMO | 1 RUE DES BAUGES 62175 BOIRY SAINTE RICTRUDE | Tél. : 0772410361 - E-mail : 1/1
eurodiagimmo@gmail.com
Rapport du :
N°SIREN : 531 812 345 | Compagnie d'assurance : AXA n° 10307446604
09/08/2019