Vous êtes sur la page 1sur 1

Laper

sonnal
it
édusi
gneSagi
tt
air
e

Vousav ezbeaucoupdet alentetv ousenêtesparf


ait
ementconscient.Vous
êt
esunpol yval
entqui peutréussirbril
lammentdansbonnombr ededomai nes.
Maisfougueux,vousnesuppor t
ezpasder est
erassi
souenf er
mét outela
j
ournée.Vouspériri
ezdansl esbur eauxoumêmedansl essecteur
squi nevous
of
frentqu'
unt r
availderouti
ne.

Lapol i
ti
quevousat ti
re,carel l
ev ousoffr
elapossi
bil
itédedépl oyertoutesvos
énergies.Il
vousplaîtdemani pulerlafoul
eetdelagalvani
serav ecdesdi scours
éti
ncelantsquev oussav ezr édigermieuxquepersonne.Vousr echerchezl es
applaudissementsetlesv ivats,etfait
esdesdéclar
ati
onsf racassantesdansl es
i
ntervi
ewsquev ousaccor dezàl apresse.C'
estai
nsiquev oussat i
sfai
tesv otr
e
volontédepuissanceetdegr andeur.

Lesaff
air
essontaussivotr
eterrai
ndechassepr éféré.Gui
déparvotr
efl
airsûr
,
voussavezexactementquandilfautdéposervotr
emi seetquandvousdevez
ti
rervot
reépingl
edujeu.Lescausesdel aprospéri
téd'uneentr
epri
seoucell
es
deladécadenced'uneautr
en'échappentpasàv osyeuxdesor ci
er.

Vousav ezl'
espri
textrêmementalerte.Ondi r
aitquevotr
er egar
destunr ay
on
l
aserqui perçoi
tlespenséesinti
mesdesaut res.Vouscompr enezparf
ait
ement
cequev eulentdi
rev osint
erl
ocuteur
sav antmêmequ' i
lsl'
expri
ment
expl
ici
tement .I
nuti
ledev ouscacherl
av ér
it
éoudev ousdireunmensonge;
vousn'avezpasbesoi ndesérum dev éri
tépourconnaî t
recequel esaut
resont
danslefonddel eurtête.

Habileenaffair
es,vousêtesparcont reassezmal adroi
tenamour .Quandv ous
aimez,vousadopt ezl'
undecesdeuxcompor t
ement s.Ouv oustenezàpr éserver
votreegoetalorsiln'yauraquedesr apportsde" maî tr
eàesclave"oude
"bourr
eauàv icti
me"; danscesconditions,l
'harmoni eetlabonneent ent
esont
évidemmenti l
lusoir
es.Ouv ousvouslaissezcompl ètementinvest
irparl'
objetde
votrepassi
onetconf irmezlasentencedePl at
on: "L'amourestaveugle";vous
êtesalorscapabledespi r
esexcèsetdespi r esfol
ies.

oscope2012|
Hor Tar
otgr
at t|
ui Ascendant