Vous êtes sur la page 1sur 4

Université Hassan II de Casablanca

ENSET Mohammedia
Département Génie Électrique

Mini-projet : Mise en service et supervision de l'installation solaire PV

Objectif : Mise en service d’une installation solaire photovoltaïque et développement d’un outil
de supervision et de contrôle.
I. Introduction
C’est dans le cadre de la réalisation d’une minicentrale, au sien du laboratoire SSDIA situé è
l’ENSET Mohammedia, que s’inscrit ce projet. Il consiste à mettre en service en connectant des
panneaux photovoltaïques au réseau électrique local. Grâce à cette extension, le SSDIA va ainsi
renforcer ses moyens expérimentaux et se doter d'une nouvelle plate-forme expérimentale
entièrement intégrée à la centrale. Il sera dédié à l’intelligence et l’optimisation énergétique afin
de gérer le fonctionnement. Ainsi, un certain nombre de capteurs est suggéré, afin de collecter
les mesures nécessaires aux prises de décisions (optimisation). Il est donc important de
développer un système d'acquisition et de monitoring. Pour le suivi permanent de la production
PV, un serveur web sera utilisé pour la collecte des données, mises par la suite sous forme
graphique.
ÉTAPE 1 : ANALYSE E LA TOITURE EST ETUDE DE LA FAISABILITE
Avant toute installation photovoltaïque, il est nécessaire d’analyser les possibilités qu’offre le
bâtiment.
• Visite de la toiture : Contraintes techniques et architecturales, sources d’ombrage, …
seront caractérisés ;
• L’analyse des résultats : L’ensemble des données sera analysé après la visite de
l’établissement afin de concevoir le système et proposer un prédimensionnement à
l’optimum économique et technique ;
• Rédaction du rapport.
ANALYSE DU BATIMENT
L'intégration des panneaux dans la toiture va dépendre de sa configuration, de son état général,
des matériaux ainsi que de sa réserve de charge. Les capteurs photovoltaïques peuvent être
appliqués de différentes manières : plates, inclines, l’intégration en façade, suiveur solaire …
ORIENTATION ET INCLINAISON
Une fois identifiée le type de toiture et les possibilités d'intégration, l'orientation et l'angle
d'inclinaison des panneaux de l'installation doivent être analysés.

1 Prof : A. El Magri Mini-projet : Mise en service et supervision de l'installation solaire PV ENSETM SEER/GECSI - S4
OMBRAGE
Les ombres portées par le voisinage proche et lointain peuvent influencer de manière non
négligeable la productivité de l’ensemble du système photovoltaïque. Lors de la conception du
système, il est indispensable d’identifier précisément les zones d’ombrages pour déterminer la
dimension et la configuration optimale.
ÉTAPE 2 : DIMENSIONNEMENT DU SYSTEME
Une fois que l'emplacement, la puissance approximative de l'installation, le type d'intégration au
bâti, l'orientation et l'inclinaison des panneaux, sont déterminés, vous pouvez procéder au
dimensionnement du système (Panneaux, Onduleur, capteur, câbles … ).
SYSTEME DE MONITORING D'UNE INSTALLATION PV
- Mesures tension et courant côté DC et AC : choix des capteurs et réalisation des interfaces
nécessaires.
- Mesures de données environnementales : Cette station est composée d'un bloc de
capteurs comprenant un pyranomètre, capteur de température. Le capteur
d'ensoleillement qui sera utilisé mesure l'ensoleillement global horizontal en W/m² dans
une plage allant de 0 à 2000 W/m². L'ensoleillement global est la somme de
l'ensoleillement direct et de l'ensoleillement diffus.
- La collecte des données : développement d’un outil de collecte des informations et de
supervision.
COÛT D'UN SYSTÈME PHOTOVOLTAÏQUE
DEMANDE D'OFFRES
Une offre pour un système photovoltaïque contient généralement les éléments suivants :
1. Le prix du système et des travaux associés.
2. La description du système, avec un schéma d’implantation et unifilaire.
3. La description des principaux composants du système avec une référence aux fiches
techniques.
4. L’estimation du productible du système envisagé par des logiciels de simulations spécialisés.
5. Les garanties des produits et du système.
6. Détails de la structure de montage de panneaux.
7. L’étude des ombrages, obstacles à enlever du terrain et aux alentours.
8. La localisation des équipements tels qu’onduleurs, compteur, sondes thermiques et
d’irradiation, etc.
9. L’implantation générale et la disposition générale des câbles.

2 Prof : A. El Magri Mini-projet : Mise en service et supervision de l'installation solaire PV ENSETM SEER/GECSI - S4
10. Planning pour l’exécution des travaux ; dates de début et fin pour chaque phase des travaux
prévus.
11. Besoin et permis pour échafaudages, travaux dans le bâti ou d’électricité à faire exécuter par
des tiers.
12. Conditions de paiement.
13. Protection contre la foudre, si besoin.
ETAPE 3 : REALISATION ET INSTALLATION DU SYSTÈME
• Construction de la structure portante ;
• Installation des panneaux PV sur la structure portante et câblage ;
• Placement de l’onduleur ;
• Placement des compteurs et capteurs ;
• Réalisation du câblage ;
• Travaux sur l’étanchéité ;
• Raccordement au réseau.
ETAPE 4 : CONTROLE DE L'INSTALLATION
Avant que l'installation ne puisse être mise en service, il faut effectuer un examen de conformité
pour vérifier que l'installation est conforme aux exigences du Règlement Général sur les
Installations Electriques.
Exemple de schéma unifilaire :

ETAPE 5 : ANALYSE ENERGETIQUE


Une fois l’installation est réalisée ainsi que le système d'acquisition, il est essentiel d'interpréter
les résultats en faisant une analyse énergétique de l’installations. En effet, il est important
d'évaluer la qualité des installations afin d'en vérifier le bon fonctionnement :
• Comparaison du modèle de puissance maximale et des mesures de puissance DC en
fonction des données environnementales,
• Analyse énergétique du système PV :

3 Prof : A. El Magri Mini-projet : Mise en service et supervision de l'installation solaire PV ENSETM SEER/GECSI - S4
- le productible final : Il est défini par le rapport entre l'énergie AC en kWh (annuelle,
mensuelle ou journalière) et la puissance maximale en kWc de l'installation PV aux
conditions de tests standard (1000 W/m² et 25°C).
- le productible de référence : Il est défini par le rapport entre l'ensoleillement global
incliné total exprimé en kWh/m² et l'ensoleillement de référence c'est à dire
1000W/m².
- le productible de l’installation : Il est défini par le rapport entre l'énergie DC exprimée
en kWh (annuelle, mensuelle ou journalière) et la puissance maximale de l'installation
à la condition de test standard.
• Analyse de performance de l'installation,

4 Prof : A. El Magri Mini-projet : Mise en service et supervision de l'installation solaire PV ENSETM SEER/GECSI - S4

Vous aimerez peut-être aussi