Vous êtes sur la page 1sur 51

II.

Cocci Gram positif


1. Famille des Streptococcacea
II. Cocci Gram positif
1. Famille des Streptococcacea
Aperçu
Généralités
Classification
les streptocoques
β-hémolytiques de groupe A
Les streptocoques
β-hémolytiques de groupe B
Streptococcus pneumoniae (pneumococcus)
Diagnostic Bactériologique
1. Famille des Streptococcacea

Position systématique
Domain: Bacteria

Phylum : Firmicutes

Class : Bacilli

Order: Lactobacillales

Family: Streptococcaceae

Genus: Streptococcus
1. Famille des Streptococcacea

Aperçu

Les streptocoques et les staphylocoques


constituent les deux principaux groupes, cocci
Gram+, d'intérêt en bactériologie médicale.
II.1 … Streptococcacea… Généralités

Généralités

Les streptocoques sont des Bs ubiquistes

À catalase-,

Généralemnt mobilité- et acapsulés

Toujours asporulés.
II.1 … Streptococcacea… Généralités

Un seul genre de grande importance :


Streptococcus

espèces :

S. pyogenes, S. agalactiae, S. pneumoniae


II.1 … Streptococcacea… Généralités

Ce genre (Streptococcus) est de:

Contenu en GC de 33–46 % et regroupe des


espèces Bs qui ont en commun un certain nombre
de caractères:
II.1 … Streptococcacea… Généralités

Forme sphérique à ovoïde ;


taille de moins de 2 µm de
longueur

De mode de groupement en
pairs = diplocoques ou en
chainettes plus ou moins
longues, de 2 à plus de 50
cocci
II.1 … Streptococcacea… Généralités

Ne possèdent ni catalase (à la différence des


staphy), ni oxydase (à la différence des
neisséria)

Des anaérobies aérotolérants = à métabolisme


fermentatif
II.1 … Streptococcacea… Généralités

Mésophiles (optimale : 37°C, limites de 20 à 40


°C) ;

Non acidophile pH optimal 7;

Demandent des milieux enrichis par des glucides,


peptones variées (peptone trypsique de caséine
et de soja) ou des liquides biologiques (sérum ou
de sang).
II.1 … Streptococcacea… Généralités

Et additionnés à

l’azide de sodium (NaN3 à [0,2‰]),

l'acide nalidixique (gélose columbia, gélose au


sang…), et

le cristal violet à faible concentration.


II.1 … Streptococcacea… Généralités

Les streptocoques sont responsables de


nombreuses maladies que parmi :

Infections aiguës de la gorge et de la peau dont


le responsable est S. pyogenes ;

Infections aiguës génitales dont le responsable


est S. agalactiae ;

La pneumonie, l’otite moyenne, et les méningites


dont le responsable est S. pneumoniae.
II.1 … Streptococcacea… Classification
Classification

La classification des Streptocoques fait appel à


l'étude de trois types de caractères :

Hémolytiques

Antigéniques,

et certains caractères culturaux et


métaboliques.

L’hémolyse n'a plus aujourd'hui qu'une valeur


d'orientation en α, ß et γ hémolytiques
II.1 … Streptococcacea… Classification

Le schéma de Lancefield classe principalement


les streptocoques :
II.1 … Streptococcacea… Classification

1. β-hémolytiques, possèdent dans leur paroi un


polysaccharide (substance C) dont la composition
et les propriétés antigéniques permettent de
définir 20 groupes sérologiques (désignés par
des lettres de A à H et de K à W)

Ceux de groupe A et B ont beaucoup


d’importance en bactériologie clinique
II.1 … Streptococcacea… Classification

2. α-hémolytiques dont la paroi soit ne


possèdent pas la substance C, soit parce qu'elle
ne peut pas être extraite par les techniques
utilisées
II.1 … Streptococcacea… Classification

3. γ-hémolytiques dont la paroi est dépourvue


de la substance C, ces Streptocoques sont dites

Non groupables et

Sont classés en espèces grâce à l'étude de leurs


caractères culturaux et métaboliques.
II.1 … Streptococcacea… Classification

les streptocoques β-hémolytiques


de groupe A

L’une des Bs pathogènes, le plus fréquemment


rencontrés dans le monde des humains, est
membre de ce groupe :

S. pyogenes qui est responsable d’un grand


nombre d’infections :
II.1 … Streptococcacea… Classification

Peut envahir la peau, les muqueuses causant


certaines infections rapides et progressives en
produire de pus ;

De la pneumonie ;
II.1 … Streptococcacea… Classification

Certaines souches de S.pyogenes sont


responsables de la:

Fièvre rhumatismale aiguë (inflammation des


articulations, cardite et complications du
système nerveux central)
II.1 … Streptococcacea… Classification

Glomérulonéphrite post-streptococcique
(inflammation, hématurie, fièvre, œdème,
hypertension, anomalies du sédiment urinaire et
douleurs rénales intenses) ;

Pharyngite (surtout pendant les mois les plus


froids et plus particulièrement chez les enfants)
II.1 … Streptococcacea… Classification

La transmission de S.pyogenes est généralement

Par contact avec des écoulements nasaux

Par contact cutané et

Par les voies respiratoires.


II.1 … Streptococcacea… Classification

Caractéristiques

L’examen macroscopique
sur gélose au sang montre
de petites colonies
blanches grisâtres,
brillantes, transparents à
translucides, entourées
d'une zone large
d'hémolyse (hémolyse
totale).
II.1 … Streptococcacea… Classification

L’examen microscopique après fixation montre


des cocci de taille de moins de 2 µm de
longueur, présentent

Isolés, ou

Disposés en double en amas et en chaînettes.


II.1 … Streptococcacea… Classification

S.pyogenes présente une capsule qui est:

Non immunogène et

antiphagocytaire du fait qu’elle contient de


l'acide hyaluronique identique à celui trouvé dans
le tissu conjonctif humain.
II.1 … Streptococcacea… Classification

La paroi de S.pyogenes contient trois


composants cliniquement importants, commençant
par la couche externe de la paroi, ces éléments
sont les suivantes:

La protéine M

La substance C spécifique de groupe A, et

La protéine F
II.1 … Streptococcacea… Classification

La protéine M:

S.pyogenes est non infectieux en son absence.

Les protéines M est les principaux antigènes de


la paroi.

Elles s'étendent depuis la membrane cellulaire, à


travers la paroi de la cellule, puis la capsule
dont l'extrémité N-terminale est exposée
l’extérieur.
II.1 … Streptococcacea… Classification

Les protéines M sont très variables, en


particulier les régions N-terminales, résultant
dans plus de 80 types antigéniques différents.

Les protéines M sont antiphagocytaires


II.1 … Streptococcacea… Classification

La substance C spécifique de groupe A :


composé de rhamnose et N-acetylglucosamine

Tous les streptocoques du groupe A contient cet


antigène
II.1 … Streptococcacea… Classification

et La protéine F qui est responsable de


l’attachement aux cellules épithéliales
II.1 … Streptococcacea… Classification

S.pyogenes sécrète différentes exotoxines, qui


varient d'une souche à l'autre et qui sont
impliquées dans la pathogenèse :

Streptolysines O et S : la lyse cellulaire ;


hémolyse des globules est causée par
streptolysine S
II.1 … Streptococcacea… Classification

Érythrogène, et

D’autres enzymes : Streptokinase (SK) ;


Hyaluronidase (SH) ; Streptodornase (SD),

Ces enzymes facilitent la propagation de


l'infection.
II.1 … Streptococcacea… Classification

Les streptocoques β-hémolytiques


de groupe B

Ce groupe ne comporte qu'une seule espèce :

Streptococcus agalactiae qui est le plus souvent


associé à des infections néonatales sévères,
telles que la septicémie, la pneumonie et la
méningite avec un taux de mortalité élevé.
II.1 … Streptococcacea… Classification

L’humain est hôte réservoir de cette B


notamment le tractus intestinal et génital
féminin.

La transmission est principalement vénérienne ou


de la mère a son nouveau-né.
II.1 … Streptococcacea… Classification

S.agalactiae est habituellement disposé en


paires ou groupée en chaînettes,

Elle a une forme ovoïde.

Elle est β-hémolytique sur gélose au sang et


possède 9 sérotypes différents (Ia, Ib, II,
III, IV, V, VI, VII, VIII).
II.1 … Streptococcacea… Classification

L’examen macroscopique de
S.agalactiae sur gélose au
sang montre des colonies un
peu large que celle de
S.pyogenes ,

Grisâtres, plates, brillantes,


translucides à opaque,

Entourées d'une zone


d'hémolyse étroite,
II.1 … Streptococcacea… Classification

Streptococcus pneumoniae (pneumococcus)

Streptococcus pneumoniae fait partie des


streptocoques non groupables sérologiquement,
soit;

Parce qu'ils ne possèdent pas la substance C,

Parce qu'elle = la substance C ne peut pas être


extraite par les techniques utilisées.
II.1 … Streptococcacea… Classification

S.pneumoniae est la cause la plus fréquente de

La pneumonie

Sinusite aiguë

L’otite moyenne, et

les méningites.
II.1 … Streptococcacea… Classification

Le risque de l’infection est plus élevé pour :

Les enfants moins de 2 ans ; les personnes


âgées plus de 60 ans, les fumeurs et les
personnes atteintes de certaines maladies
chroniques.

La transmission est interhumaine par des


gouttelettes projetées lors de la toux ou par
contact oral d’une personne à l’autre.
II.1 … Streptococcacea… Classification

Caractéristiques
L’examen macroscopique sur
gélose au sang montre de
petites colonies surtout visible
à la loupe (binoculaire ou à
main),
Grises, ombiliquées, à bord
régulier, parfaitement
transparentes, marquent une
zone α hémolyse (incomplète
avec verdissement du milieu)
II.1 … Streptococcacea… Classification

L’examen microscopique après fixation montre,

Un aspect en diplocoque en flamme de bougie, en


8 et en courtes chaînettes
II.1 … Streptococcacea… Classification

S.pneumoniae présente une capsule qui est:

son trait distinctif Pour la classification des


sérotypes = approximativement 85 ; Les
sérotypes de 1 à 8 sont responsables des
affections humaines les plus courantes, et

Le principal facteur de virulence


II.1 … Streptococcacea… Classification

Cette capsule est une mosaïque complexe de

Monosaccharide

d’oligosaccharides et

Elle est non immunogène et antiphagocytaire


II.1 … Streptococcacea… Classification

La paroi de pneumocoque contient les composants


suivant :

La substance C, spécifique d'espèce pneumoniae,


qui est un polysaccharide constitué d'acide
teichoïque, (sa composition chimique est analogue
à celle des streptocoques du groupe A),

La protéine R, et la protéique M spécifiques à


celle des streptocoques du groupe A
II.1 … Streptococcacea… Classification

S.pneumoniae produit des enzymes cytolytique :

Pneumolysine qui est responsable de α-hémolyse,


et

L’autolysine, la neuraminidase et la
hyaluronidase (qui sont impliquées dans la
pathogenèse)
II.1 … Streptococcacea… Classification

S.pneumoniae Présente

Des pili communs qui assurent l’attachement aux


cellules épithéliales des voies respiratoires
supérieures, et

La protéine pneumococcique A, permettant


l’attachement à des hydrates de carbone sur les
cellules épithéliales du rhino-pharynx.
II.1 … Streptococcacea…
Diagnostic Bactériologique

Diagnostic Bactériologique

Peut se faire

Directement par mise en évidence du germe à


partir de certains prélèvements (hémocultures,
urines, liquide céphalo-rachidien, pharyngés,
cutanés, génitaux, sang, crachat) et / ou

Indirectement par dosage des anticorps


II.1 … Streptococcacea…
Diagnostic Bactériologique

Le diagnostic direct repose sur

L’observation microscopique après fixation (de


cocci à gram positif en chaînettes) et sur
II.1 … Streptococcacea…
Diagnostic Bactériologique

et sur l’observation des cultures faites sur


milieux enrichies type gélose au sang : colonies
typiques et type d’hémolyse :

Si β-hémolytiques on réalise immédiatement un


groupage dans le système de Lancefield
II.1 … Streptococcacea… Classification

Si α-hémolytiques ou non hémolytiques on réalise


une galerie d'orientation au stade d'espèce
(galeries classiques, soit des galeries prêtes à
l'emploi =API strep...),

Certainement complétées par d’autres


caractères culturaux
II.1 … Streptococcacea…
Diagnostic Bactériologique

Le diagnostic indirect repose sur

Le dosage dans le sérum des anticorps contre


les enzymes du streptocoque.

Les plus souvent recherchés sont les


antistreptolysines O et les antistreptodornases
B (ADNases B).