Vous êtes sur la page 1sur 19

Daltonisme

HAKIM AZEROUAL Coode apogee: 16004586


RACHID BOUMLIK Coode apogee: 17013733
Sommaire:
Introduction et la définition du daltonisme ……………3
Les types du daltonisme …………………………………………4

2
Introduction :

De nos jours les couleurs jouent un rô le de plus en


plus important (couleurs de feux de circulation, code de
couleur des ré sistances…), et certaines personnes,
repré sentant environ un 20è me de la population, peuvent
se sentir exclues en effet elles vivent dans un monde où
l'herbe peut ê tre orange, le coucher de soleil gris ou bien
encore de ciel rose…
Dé finition :

Le daltonisme est une anomalie de la vision perception


des couleurs causé e par une dé ficience d’un ou plusieurs
cô nes de la ré tine oculaire. (1)

3
Les types du daltonisme :

Une première classification des types de daltonisme se fait sur la base de la


cause qui les produit. Avec cette approche, deux catégories se
dessinent : hérité ou acquis. Le premier est celui qui se transmet des
parents aux enfants et le deuxième est l’effet d’un autre facteur.

Le daltonisme peut aussi se classer selon le type de dysfonctionnement


dans la perception de la couleur. Ceci donne lieu à quatre modalités :
trichromatie anormale, achromatie, monochromatie et dichromatie.
Penchons-nous sur chacune d’elles.
Trichromatie anormale

La personne affectée a des cônes dans la rétine mais ceux-ci sont


défectueux : elle confond donc les couleurs. Il s’agit de la forme la plus
commune de daltonisme et elle peut se présenter sous trois modalités :

 Protanomalie : difficulté à percevoir la lumière rouge.


 Deurétanomalie : difficulté à percevoir la lumière verte.
 Tritanomalie : difficulté à percevoir la lumière bleue.
Achromatie
Il s’agit des cas où la personne ne peut voir qu’en noir et blanc, gamme
de gris incluse. L’achromatie se présente car la personne affectée n’a pas
de cônes dans la rétine ou souffre de dommages neurologiques. Il s’agit
d’une maladie très rare, avec 1 cas pour 100 000 habitants.
Monochromatie
La monochromatie porte aussi le nom de daltonisme total  ou daltonisme
extrême.  La vision se fait aussi en noir et blanc avec une gamme de
gris. Il y a des cônes dans la rétine mais il manque deux des trois pigments
qui doivent être présents dans ces cellules. Cette maladie affecte un
nombre très réduit de personnes.

4
Dichromatie
Il s’agit d’une forme de daltonisme à la gravité modérée et dans laquelle il y
a une perception nulle de l’un des trois types de lumière. Comme dans
le cas de la trichromatie anormale, il en existe trois modalités.
Protanopie

Il y a une absence total des photorécepteurs rétiniens du rouge. Ceci


engendre une perception déficiente des couleurs avec des longueurs
d’ondes très larges. Les personnes touchées voient ces tons comme s’ils
étaient de couleur crème ou gris. C’est la forme de dichromatie la plus
commune.
Deutéranopie

Dans ce cas, il y a une absence total des photorécepteurs rétiniens du


vert. La personne a des difficultés à percevoir les couleurs avec des
longueurs d’ondes moyennes. Il s’agit d’une forme moins grave de
deutéranomalie.
Tritanopie

Il s’agit de la forme la plus rare de daltonisme. On y retrouve une


absence total des photorécepteurs rétiniens pour la couleur bleue. La
personne a du mal à percevoir les couleurs avec une longueur d’ondes
courte. Par ailleurs, le jaune est perçu comme s’il s’agissait de la couleur
rose.

5
6
7
8
9
10
11
12
13
14
15
16
17
18
19

Vous aimerez peut-être aussi