Vous êtes sur la page 1sur 25

Rapport

CETE
Méditerranée
Information sur les
Déplacements Multimodaux en
Languedoc-Roussillon

Etat des lieux 2010

Centre d'Etudes Techniques de l'Equipement Méditerranée

www.cete-mediterranee.fr
Information sur les Déplacements
Multimodaux en Languedoc-
Roussillon
date : décembre 2010

Auteur : CETE Méditerranée

Responsable de l'étude : Didier Danflous

Participants : néant

Sous-traitants : néant

Mots-clés : Information Multimodale, Information Transports Collectifs, Information trafic, Région


Languedoc-Roussillon

Diffusion : Publique

Zone géographique : Languedoc-Roussillon.

Nombre de pages :
N° d'affaire :
Référence : CERTU état des lieux 2010 de l’information multimodale en Région Languedoc-Roussillon
Contrôle Qualité
Projet: PREDIM
Titre du Document: état des lieux 2010 de l’information multimodale en Région
Languedoc-Roussillon
Références électronique: etat_des_lieux_imm_lr_2010_v0.2.odt
Auteur(s): Didier Danflous (CETE Méditerranée / ALR)
Autre auteur(s): Néant
Niveau de diffusion: Publique (web).
Versions:
Numéro de Date Auteur principal Résumé des modifications
Version
0 30/06/2010 D.Danflous Création

0.1 31/01/2011 D. Danflous dernières mises à jour

0.2 09/02/2011 D. Danflous Corrections/ajouts relecture P. Gendre


Résumé de l'étude :

Le CERTU, service technique central du ministère du développement durable qui assiste la


Direction Générale des Infrastructures, des Transports et de la Mer pour la mise en place de sa
politique en matière d'Information Multimodale, a proposé que les différents Centres
d’Études Techniques de l’Équipement fassent un état des lieux sur l’information
déplacements dans leur zone d’action. Celle du CETE Méditerranée couvre quatre régions
administratives (Provence-Alpes-Côte d’Azur, Languedoc-Roussillon, Corse et la Réunion).
Le présent document concerne l’état des lieux de la Région Languedoc-Roussillon et
constitue la mise à jour du document publié en 2006.
Cette étude a plusieurs objectifs :
- donner une image à l’instant « t » des services et systèmes existant en Région ;
- mieux connaître les acteurs et leurs attentes ;
- contribuer à favoriser les échanges d’informations sur les thèmes de la PREDIM.
L’objectif n’est PAS de réaliser un état des lieux exhaustif, qui deviendrait de toute façon
obsolète assez rapidement, mais plutôt de diffuser un document qui puisse être mis à jour
régulièrement, en liaison avec l'annuaire des sources d’information www.passim.info et le site
de veille www.predim.org. Les informations recueillies proviennent surtout d’un travail
bibliographique et de recherche sur l’internet, mais aussi d’entretiens avec un petit nombre
d’acteurs.
Par comparaison avec l’état des lieux 2006, plusieurs points sont à noter :
Dans le domaine routier :
La période 2006-2010 a vu la concrétisation du transfert de la gestion d'une grande partie des
routes nationales aux départements. Cela s'est traduit par la mise en place par les conseils
généraux, de nouveaux systèmes d'information et notamment des sites « inforoute » qui
n'existaient pas au préalable. Les routes non transférées sont quant à elles aujourd'hui gérées
par de nouvelles structures : les Directions Interdépartementales des Routes. Le Languedoc-
Roussillon est à cheval sur 3 DIR. Chacune d'entre-elles propose aujourd'hui des services
d'information à destination des automobilistes.
Dans le domaine autoroutier, c'est surtout l'information en temps réel qui a fait l'objet de
développements supplémentaires. Tant sur l'autoroute A75/A750 que sur les Autoroutes du
Sud de la France, plusieurs nouveaux panneaux à message variable ont été installés. D'autre
part, mise en place depuis la fin 2009 et tout au long de l'année 2010, l'annonce des temps de
parcours est devenue systématique sur les PMV des ASF alors qu'elle n'était jusqu'alors
diffusée qu'en période de perturbations.

Dans le domaine des transports collectifs


Les nouveaux sites sont moins nombreux. Toutefois, les refontes ou ré-habillages graphiques
sont assez fréquents et réguliers, notamment au gré du renouvellement de délégations de
services ou des changements de nom commercial des réseaux. Dans certains cas, ces
changements s'accompagnent de modifications des adresses internet et/ou de numéros de
renseignements. D'autre part, le rôle de l'usager dans l'information semble s'affirmer avec
l'apparition de blogs personnels consacrés aux réseaux de transports collectifs, comme ceux
de Perpignan et Montpellier.

Enfin, cette période a vu l'émergence de nouveaux modes et services à la mobilité


(covoiturage, taxis « low cost », moto-taxis, modes partagés, etc.) et de nouveaux média et
technologies (internet mobile, smartphones, systèmes de rechargement à distance des titres de
transport, etc.) qui multiplient les systèmes et qui complexifient l'information la rendant ainsi
plus difficile à recenser.
TABLE DES MATIERES

1 CONTEXTE............................................................................................................................................2
1.1 Qu’est-ce que l’information multimodale ?.......................................................................................2
1.2 Rôle stratégique de l’information multimodale.................................................................................2
1.3 La PREDIM, l'AFIMB, l’annuaire PASSIM et les états des lieux régionaux....................................3
1.4 Objectifs de l’étude............................................................................................................................3
2 LES DÉPLACEMENTS EN RÉGION LR..........................................................................................4
2.1 Chiffres-clés.......................................................................................................................................4
2.2 Principaux acteurs..............................................................................................................................5
3 L’INFORMATION DÉPLACEMENTS EN RÉGION LR.................................................................5
3.1 Information routière...........................................................................................................................5
3.1.1 Sociétés concessionnaires...........................................................................................................5
3.1.2 Services du Ministère de l'Ecologie, de l'Energie, du Developpement Durable et de la Mer....6
3.1.3 Conseils généraux.......................................................................................................................8
3.1.4 Villes............................................................................................................................................9
3.1.5 Stationnement............................................................................................................................10
3.2 Information sur les transports collectifs et les TAD.........................................................................11
3.2.1 TC régionaux.............................................................................................................................11
3.2.2 Département de l'Aude (11).......................................................................................................12
3.2.3 Département du Gard (30)........................................................................................................12
3.2.4 Département de l’Hérault (34)..................................................................................................13
3.3 autres services d’information...........................................................................................................14
3.3.1 taxis...........................................................................................................................................15
3.3.2 Modes partagés et modes adaptés.............................................................................................15
3.3.3 Ports et aéroports......................................................................................................................15
3.3.4 Autres.........................................................................................................................................15
3.4 information multimodale..................................................................................................................16
4 BILAN DES ÉVOLUTIONS DE 2006 À 2010...................................................................................17

5 ANNEXES..............................................................................................................................................18
5.1 Sigles et acronymes..........................................................................................................................18
5.2 Liste des URL en Languedoc-Roussillon (d'après extraction PASSIM)..........................................20

État des lieux / Information multimodale en Région LR. CETE Méditerranée pour le CERTU. Mis à jour en décembre 2010
1
1 Contexte

1.1 Qu’est-ce que l’information multimodale ?


Rappelons ici les définitions communément acceptées de l’intermodalité et de la multimodalité dans les
transports :
- Intermodalité : enchaînement de plusieurs moyens de transport pour un déplacement entre une origine et
une destination ;
- Multimodalité : offre de plusieurs moyens de transports pour un déplacement entre une origine et une
destination.
La fonction essentielle d’un système d’information multimodale est de fournir à l’usager des transports
toute l’information nécessaire à la réalisation de son voyage. Cette information vise à réduire l’incertitude
des usagers sur les itinéraires, les modes de déplacement envisageables, la durée et le coût de ces
déplacements selon le mode utilisé, les ruptures de charge éventuelles, et si possible, à orienter le
comportement des usagers au bénéfice d’une utilisation optimale des infrastructures et d’une priorité aux
transports collectifs. De manière plus large, l’information multimodale vise aussi à favoriser les modes
doux (vélo, marche à pied, etc.).
L’information aux usagers sur l’offre de transport est un domaine incontournable de notre « société de
l’information » :
- elle couvre un grand nombre de modes de transport : voiture particulière (VP), covoiturage, transports
collectifs (TC) urbains (bus, tram, métro, taxi, à la demande, etc.), et interurbains (car, rail, avion, ferry,
etc.), modes doux (vélo, marche, roller...) ;
- elle se décline à différentes échelles, du quartier au monde entier...
- elle concerne une grande diversité d’acteurs, côté utilisateurs (pendulaires, occasionnels, professionnels,
personnes à mobilité réduite, touristes...) et fournisseurs (exploitants de réseaux, administrations d’état et
collectivités locales autorités organisatrices de transport, prestataires de services et industriels...)
- elle peut impliquer l’accès à un vaste ensemble de données: informations théoriques, réseaux, horaires et
tarifs, prévisions et temps réel : perturbations et événements, travaux, congestion et accidents, grèves, état
du trafic...
- elle se traduit sous forme de fonctions plus ou moins personnalisées : fourniture des tarifs et horaires,
calcul d’itinéraires optimisés selon divers critères, conseils et guidage, calcul de prix de revient, diffusion
des événements importants, etc.
- elle se décline sur toute une gamme de supports : papier, radio, TV, web, téléphone, WAP, bornes
interactives, guichets, etc.
- elle interagit avec d’autres domaines : vente et paiement, tourisme, commerce, météo, sécurité...

1.2 Rôle stratégique de l’information multimodale


L’information aux usagers est un des outils dont disposent les pouvoirs publics et les gestionnaires de
réseaux en vue d’améliorer les conditions de déplacements sur les territoires.
L’idée de l’information multimodale est de donner aux usagers des transports la vision la plus complète
possible de l’offre de déplacements à leur disposition, afin qu’ils aient tous les éléments pour choisir
rationnellement leurs modes de transport, itinéraires et horaires. Évidemment, cette information ne peut
pas être complètement neutre et, tout en restant objective, peut servir une politique de transports, si elle
est construite pour cela, en particulier en incitant les usagers au report modal vers les transports collectifs.
Cela dit, l’information multimodale ne doit pas se limiter à une comparaison opposant VP et TC, qui sont
bien souvent complémentaires et ne sont que les modes de transport les plus courants dans une gamme
d’offre qui comprend aussi entre autres, le covoiturage, la marche à pied, le vélo, plus ou moins pertinents

État des lieux / Information multimodale en Région LR. CETE Méditerranée pour le CERTU. Mis à jour en décembre 2010
2
selon les usagers et suivant les déplacements. Par ailleurs, les critères de choix ne se limitent pas au seul
coût ou temps de parcours (qui sont déjà des informations dont la connaissance et la diffusion peuvent
faire encore beaucoup de progrès), et comprennent également l’accessibilité aux handicapés, la sécurité,
la fiabilité, le confort, l’intérêt touristique ou l’impact sur l’environnement. Autre volet rarement
considéré, l’information multimodale sur les transports comprend également la description de l’offre de
transport de marchandises. Prise dans son sens le plus large, cette information sur l’offre multimodale de
transports est également la donnée essentielle pour l’exploitation des réseaux, en temps réel, ou en temps
différé pour les décisions de planification et d’amélioration de l’offre par les autorités organisatrices et les
gestionnaires.

1.3 La PREDIM, l'AFIMB, l’annuaire PASSIM et les états des lieux


régionaux
Au vu, notamment, des progrès réalisés dans plusieurs pays à l’étranger, le besoin de développer les
services d’information multimodale en France a été souligné dès 2000 par le ministère de l’équipement et
l’Action Fédérative sur l’Intermodalité des Voyageurs, qui s’est traduite concrètement fin 2001 par le
lancement d’une Plate-Forme Expérimentale pour le Développement de l’Information Multimodale
(PREDIM1). La PREDIM finance un certain nombre d’expérimentations, études et développements
concourant à faciliter la mise en place de systèmes et services d’information multimodale, comme ceux
que devront mettre en place les Autorités Organisatrices de déplacements des agglomérations françaises,
au titre de la Loi SRU (« Solidarité et Renouvellement Urbains »).
La décision a été prise en 2009 de créer une Agence Française de l'Information Multimodale et de la
Billetique. Son rôle est de favoriser l'interopérabilité entre les systèmes d'information et le développement
d'une diversité de services sur tout le territoire garantissant une information de qualité sur l'offre
multimodale de déplacements.
Lancé en 2004, le Portail Annuaire passim2 permet de suivre le déploiement des services d’information
multimodale en France. Le présent document s’inscrit dans cette logique : en cohérence avec Passim, il
décrit l’état des lieux de l'information déplacements en Languedoc-Roussillon.

1.4 Objectifs de l’étude


Le CERTU3, service technique central du ministère du développement durable, qui assiste la Mission
Transports Intelligents rattachée à la Direction Générale des Infrastructures, des Transports et de la Mer
pour la mise en place de sa politique en matière d'Information Multimodale, a proposé que les différents
Centres d’Études Techniques de l’Équipement fassent un état des lieux sur l’information déplacements
dans leur zone d’action. Celle du CETE Méditerranée couvre quatre régions (Provence-Alpes-Côte
d’Azur, Languedoc-Roussillon, Corse et la Réunion). Le présent document concerne l’état des lieux de la
Région Languedoc-Roussillon, et constitue la mise à jour du document publié en 2006.
Cette étude a plusieurs objectifs :
- donner une image à l’instant « t » des services et systèmes existants en région ;
- mieux connaître les acteurs et leurs attentes ;
- contribuer à favoriser les échanges d’informations sur les thèmes de la PREDIM.
L’objectif n’est PAS de réaliser un état des lieux exhaustif, qui deviendrait de toute façon obsolète assez
rapidement, mais plutôt de diffuser un document qui puisse être mis à jour régulièrement (tous les 2
ans), en liaison avec l’annuaire des sources d’information www.passim.info . Les informations
recueillies proviennent surtout d’un travail bibliographique et de recherche sur l’internet mais aussi de
quelques entretiens avec les acteurs de l'information transport en PACA.

1
pour en savoir plus, consultez le site www.predim.org
2
www.passim.info
3
pour en savoir plus sur le CERTU, consulter le site www.certu.fr

État des lieux / Information multimodale en Région LR. CETE Méditerranée pour le CERTU. Mis à jour en décembre 2010
3
2 Les déplacements en Région LR

2.1 Chiffres-clés
La Région Languedoc-Roussillon compte près de 2 616 000 habitants au 1er janvier 2009 (INSEE,
population estimée) pour une superficie de 27 400 km2. Elle comprend 5 départements et 1545
communes. Avec une augmentation de 14% de sa population sur les 10 dernières années, elle demeure, en
pourcentage, la 2ème Région la plus attractive de la France métropolitaine derrière la Corse. En nombre,
+ 323 600 hab en dix ans, elle se classe en 4ème position derrière les territoires de PACA, Rhône-Alpes
et Île-de-France.
Elle reste, toutefois, de taille moyenne au regard des régions qui l’encadrent : 4,9 M d’habitants en PACA
et 7,5 M en Catalogne espagnole. Cette situation lui confère une vocation de carrefour et d’échanges
caractérisée par des infrastructures routières, ferrées et fluviales arrivées, dans certains cas, à la limite de
leur capacité.

Carte de la Région Languedoc Roussillon

État des lieux / Information multimodale en Région LR. CETE Méditerranée pour le CERTU. Mis à jour en décembre 2010
4
2.2 Principaux acteurs
Outre le Conseil Régional et les 5 Conseils Généraux, la Région est couverte par 12 Autorités
organisatrices de transport urbain (AOTU) correspondant à 10 communautés d’agglomérations, la
communauté de communes du pays de Lunel et la commune de Mende.
Les exploitants routiers sont les 5 Conseils Généraux et les 3 Directions Interdépartementales des Routes
(DIR), la société autoroutière ASF, les gestionnaires de trafic des principales villes (Montpellier et
Nîmes) ainsi que le CRICR de Marseille. La Région comprend aussi 5 aéroports (dont deux de tailles
moyennes) et un port, Sète, lui aussi de moyenne dimension.
Les exploitants TC (lignes régulières nationales et urbains) sont plus de 30 dont, bien sûr, la SNCF.

3 L’information déplacements en Région LR


Nous commençons par parler d’information routière, sachant que malgré tout la route est de loin le
principal mode de transport, puis présentons l’existant en matière de TC, puis les autres services
d’information, et terminons ce panorama par les services qui veulent donner une information d'ensemble
sur l'offre multimodale.

3.1 Information routière


Bien entendu, aux mêmes titres que les autres régions, le Languedoc-Roussillon est couvert par des
services d'information nationaux. On citera parmi ceux-ci, ceux proposés par « Bison Futé » et les CIR ou
les sociétés d’autoroute, mais aussi par des opérateurs tels que MédiaMobile, Mappy, Michelin, TomTom,
Google Trafic et les médias radio/TV. Par ailleurs, chez ces derniers, l'information trafic en temps réel
tend à ce développer tant sur les systèmes de navigation embarqués qu'au niveau de leurs applications
internet. Les sites de Mappy (http://fr.mappy.com), Google (http://maps.google.fr/) et tomtom
(http://routes.tomtom.com) ne fournissent une indication du trafic en Languedoc-Roussillon
qu'essentiellement sur l'A9. Les indications de Michelin (http://www.viamichelin.fr ), mais surtout de
MédiaMobile (http://www.v-trafic.com/), couvrent quant à elles les autoroutes mais aussi les grands axes
du Languedoc-Roussillon, v-trafic allant jusqu'à fournir l'état du trafic sur les grands boulevards et axes
de Montpellier.
Toutefois, nous ne traitons dans cet état des lieux, que des services d’information à caractère local. On
distingue 4 grands fournisseurs d’information suivant la localisation et/ou les conditions d’exploitation du
réseau routier.

3.1.1 Sociétés concessionnaires


Le Languedoc Roussillon est traversé d’est en ouest par l’autoroute A9. A Narbonne s’effectue la jonction
avec l’A61 en direction de Toulouse. La société concessionnaire, ASF, fait partie du GIE Autoroutes-
Trafic4. Composé des 6 concessionnaires français, ce groupement a pour but de collecter, diffuser et
commercialiser les informations sur les conditions de circulation. Ces informations sont accessibles sur le
site web trafic5.
ASF, comme les autres sociétés, reprend ces informations pour les diffuser sur son propre site et sur
l'ineternet mobile :
· trafic en temps réel (événements, état du trafic, densité) ;
· calcul d’itinéraire (via Mappy) ;
· prévision de trafic heure par heure ;
· temps de parcours ;
4
http://www.autoroutes-trafic.fr/
5
http://www.autoroutes.fr/

État des lieux / Information multimodale en Région LR. CETE Méditerranée pour le CERTU. Mis à jour en décembre 2010
5
· visualisation du trafic en temps réel via une webcam située à la sortie Montpellier ;
· tarifs des péages ;
· liens vers radio-trafic.
Un service vocal Autoroutel (0 892 707 001, 0.34 cts/mn) est aussi à la disposition du public. Par ailleurs,
l’information est diffusée en FM sur 107.7 MHz .
Une étroite collaboration et de nombreux échanges d’information ont lieu entre l’ASF et les différents
services du Ministère de l’Equipement, notamment via le CRICR.

NB : depuis 2009, ASF met en place une nouvelle politique d'affichage sur ses PMV en passant de l'alerte
événementielle à de l'information-service. Celle-ci porte sur :
• les temps de parcours ;
• les services disponibles (places PL, carburants, fermeture d’aire, etc.) ;
• la prévention (sécurité, développement durable).

NB : Viaduc de Millau
Concédé pour 75 ans à la société Eiffage qui l'a construit, le viaduc de Millau a son propre système
d'exploitation composé de caméras couplées à un système de détection automatique d’incident. Il met
aussi à la disposition du public un site internet (http://www.leviaducdemillau.com/) proposant des
informations sur les itinéraires, les tarifs et abonnements ainsi que sur le trafic et la météo par des liens
vers webtrafic et le site de Météo-France. Enfin, une webcam permet de visualiser le trafic sur l'ouvrage.

3.1.2 Services du Ministère de l'Ecologie, de l'Energie, du Developpement


Durable et de la Mer

3.1.2.1 Le CRICR Méditerranée et site Bison Futé


Basé à Marseille, le CRICR Méditerranée couvre les régions PACA et LR. Relié aux différents CIGT des
départements des deux régions, il fournit une information via le web (www.bison-
fute.equipement.gouv.fr), minitel (3615 route) et audiotel (0800 100 200). La Carte "Futée" donne des
informations sur les événements routiers.
Les autres informations fournies concernent les conditions générales de circulation, les cols fermés et les
travaux perturbants.

En situation de crise, il assure la coordination de la circulation routière sous l'autorité du préfet de zone de
défense ainsi que l'information des médias et des usagers.

Les CRICR développent également des échanges d'informations avec les pays et les provinces
frontalières.

3.1.2.2 Le CIGT d’axe de Clermont-l’Hérault


Le Centre d’Ingénierie et de Gestion du Trafic de Clermont-l’Hérault assure la gestion du trafic et la
diffusion de l’information en temps réel aux usagers sur l’autoroute A75. Sur cet itinéraire, il veille sur la
partie sud comprenant l’Hérault, l’Aveyron et la Lozère. En ce qui concerne son activité autoroutière, le
centre dispose d’un réseau de 50 stations de comptage, ainsi que de différentes alarmes et détections
vidéo, notamment en provenance des 4 tunnels sous sa surveillance. Cet équipement est complété par une
série de caméras sur l'axe, uniquement accessibles au PC. Récemment, ce dispositif a été complété par
une quinzaine de webcams (une cinquantaine à terme) accessibles pour certaines au public sur le site de la
DIR Massif Central (http://www.enroute.massif-central.developpement-durable.gouv.fr/). Un réseau
d’appel d’urgence, sur le réseau de fibre optique qui longe l’autoroute et directement relié au Centre
Opérationnel de la Gendarmerie (COG) complète ces équipements.
Les informations remontent au CIGT via les patrouilles, les autres exploitants tel que la Compagnie

État des lieux / Information multimodale en Région LR. CETE Méditerranée pour le CERTU. Mis à jour en décembre 2010
6
d’Exploitation du Viaduc de Millau (CEVM), les subdivisions et les forces de l’ordre (gendarmerie). Un
certain nombre d’outils, dont MIVISU (états de trafic temps réel) et SERPE (Saisie des Évènements
Routiers sur Postes Embarqués), permettent le traitement de l’information au PC et sa transmission
automatique par e-mail aux différents destinataires (CRICR, ASF, APRR, CIGT d’Issoire, CG34, etc.).
SERPE devrait être remplacé en 2011 par TIPI : Système pour l'Exploitation et l'Information Routières
de Bison Futé directement connecté aux DIR, aux CRICR et au Centre National d’Information Routière
de Rosny-sous-Bois (CNIR). Le centre gère donc 3 types d’information : le prévisible (chantiers,
principalement), le temps réel (accidents) et une information spécifique à la période hivernale (un tiers du
tracé de l’autoroute se trouve en moyenne montagne). En période normale, une synthèse des événements
prévus est effectuée deux fois par semaine et transmise aux destinataires cités plus haut ainsi qu’aux
journaux et radios. Cette information est relayée par le service audiotel national (0800 100 200) actualisé
en quasi temps réel. En période hivernale, l’information est complétée par une synthèse de l’état des
routes effectuée au moins 2 fois par jour et diffusée sur internet (inforoute). En juillet et août, durant les
journées PALOMAR, un point sur l’état de la circulation est réalisé toutes les heures à partir des
informations des antennes locales PALOMAR.
Enfin, le centre dispose de 16 PMV (30 à terme) pour informer en temps réel les automobilistes
parcourant l’A75.

3.1.2.3 Les Directions Interdépartementales des Routes


La fin des années 60 a été le départ de la mise en place d'un réseau structurant d'autoroutes et de grandes
liaisons principales, qui ont fait perdre, petit à petit, à bon nombre de routes nationales leur fonction
d'écoulement du trafic de transit. L'Etat, jusqu'alors gestionnaire de ces routes a donc, en application de la
loi du 13 août 2004, transféré plus de 17 000 km de son réseau aux départements.
Dans ces conditions, maintenir des services routiers, notamment au niveau départemental ne devenait plus
une nécessité. Profitant de la réorganisation des services du ministère des transports, 11 Directions
Interdépartementales des Routes (DIR) ont été créées pour gérer le réseau routier national par grands
itinéraires. Cette réorganisation supprimait tout rôle d’exploitation et de gestion des routes aux ex DDE
devenues Direction Départementales du Territoire (DDT et DDTM).
Le Languedoc-Roussillon est ainsi aujourd'hui couvert par trois DIR. La DIR Méditerranée, à l’est de
Montpellier, celle du Massif Central pour l’A75, l’A750 et les RN 88 et 106 pour partie, et la DIR Sud-
Ouest pour la RN 116 à l’Ouest de Perpignan et les RN20 et RN320 au niveau du col du Puymorens.

3.1.2.3.1 La DIR Méditerranée


On se reportera à l'état des lieux en région PACA pour plus d'informations sur cette DIR. Sur le
Languedoc Roussillon, la DIR Méditerranée assure l'entretien et l'exploitation de tronçons des N86, N
100, N106, N113 et N580. Elle possède un PC à Nîmes fonctionnant en 2 fois 8h.
Plusieurs canaux d'information sont à sa disposition pour la diffusion des informations : Internet (via les
adresses http://www.enroute.mediterranee.equipement.gouv.fr ou
http://www.dir.mediterranee.developpement-durable.gouv.fr), le téléphone (trois services téléphoniques
sont disponibles) et les médias (des conventions existent avec certaines stations telles que la radio
autoroutière 107,7).

3.1.2.4 La DIR Massif Central


Au niveau du Languedoc-Roussillon, la DIR n'est compétente que sur les tronçons de l'A75 et de l'A750
qui se trouvent dans le département de l'Hérault. Son site internet (http://www.enroute.massif-
central.developpement-durable.gouv.fr/) fournit essentiellement de l'information sur les travaux et les
conditions de trafic (via une redirection vers le site de bison futé) sur ces sections. Les informations sont
aussi accessibles sur le 0800 100 200.

État des lieux / Information multimodale en Région LR. CETE Méditerranée pour le CERTU. Mis à jour en décembre 2010
7
3.1.2.5 La DIR du Sud-Ouest
Son domaine de compétence en Languedoc-Roussillon se situe sur la RN116 entre Bourg-Madame et
Perpignan. Son site internet (http://www.enroute.sud-ouest.developpement-durable.gouv.fr/) propose
notamment une carte de cet itinéraire affichant en temps réel les messages des 8 PMV qui jalonnent la
route ainsi que l'image d'une caméra située au Pallat particulièrement intéressante en période hivernale
(http://www.dirso.fr/carte_vh_v1-1/rn116.php).

3.1.3 Conseils généraux


Comme indiqué précédemment, depuis les différentes lois de décentralisation, les Conseils Généraux sont
amenés à exploiter le trafic et à fournir de l'information en temps réel aux usagers.

3.1.3.1 Aude
Le réseau routier audois est composé de 4 300 kilomètres de routes. Depuis mi-juin 2008, l'information
routière y est diffusée via un site internet accessible depuis le site du Conseil Général ou directement à
l'adresse (http://www.inforoute11.fr/). Sont affichés, sur une carte du département, les chantiers. De
novembre à mars, une rubrique supplémentaire est renseignée indiquant les conditions de trafic. D'autre
part, le site fournit les liens vers les différents sites d' information routière régionaux (ASF,
autorouteinfo) ou nationaux (bisonfuté). Le site est renseigné directement par les 5 Divisions Territoriales
du département qui le mettent à jour en fonction de l'évolution des chantiers et autres évènements. En
période de crise et lors de la mise en place du PC de crise à Carcassonne, le site est directement pris en
charge par le PC.

3.1.3.2 Gard
Le Conseil Général a à sa charge 4550 km de routes. La page d'accueil de son site (http://www.gard.fr/ )
propose depuis 2008 une rubrique : « inforoute Gard ». Celle-ci permet de visualiser, sur un fond
cartographique, l'ensemble des chantiers du département. D'autre part en cliquant sur un chantier,
l'application propose un itinéraire de contournement si celui-ci est nécessaire. Toutes les semaines, les 5
unités territoriales transmettent les listings des chantiers prévus ou en cours à la direction de l'exploitation
qui les centralise et les saisis. Des évolutions sont en cours notamment au niveau de la présentation des
données.

3.1.3.3 Hérault
Le Département a pour mission d'entretenir un réseau de 4800 km. Toutes les semaines, les prévisions des
chantiers des agences départementales sont remontées vers le service des grands travaux au travers d’une
fiche d’information. Après exploitation et synthèse, l’information est transmise à radio France Bleu
Hérault et mise en ligne sur le site du Département à la rubrique « Territoire »
(http://www.cg34.fr/territoire/index.html).
Du 15 novembre au 15 mars, la direction des routes met en place un plan hivernal ainsi qu’un numéro «
urgence intempéries » au 04 67 67 67 67.

3.1.3.4 Lozère
Le département entretient un réseau de 2280 km de routes. Au sein de la Direction des Routes , des
Transports et des Bâtiments, le service : « Sécurité et information des usagers » gère l'information. Celui-
ci communique à l'aide de deux outils.
Un site internet (http://www.inforoute48.fr/). Plus ancien que celui de l'Aude, mais issu du même
fournisseur (Logipro), l'application web propose une cartographie des chantiers en cours ou prévisibles
ainsi qu'une rubrique sur les conditions de circulations pendant la période hivernale de Mars à Novembre.
Cette dernière information est reprise durant cette même période sur le service audiotel au 0820 20 27 48.

État des lieux / Information multimodale en Région LR. CETE Méditerranée pour le CERTU. Mis à jour en décembre 2010
8
La mise à jour des serveurs web et audiotel est centralisée et réalisée par le service mentionné plus haut.

3.1.3.5 Pyrénées Orientales


Le département a à sa charge l'exploitation, l'entretien et la gestion d'un patrimoine routier constitué de
2158 km de routes. Ce département ne dispose d'aucun dispositif d'information en dehors de celui de la
DIR du Sud Ouest.

3.1.4 Villes

3.1.4.1 Béziers
Le site officiel de la ville (http://www.ville-beziers.fr/) possède un article assez bien détaillé sur le
stationnement. Aucune autre information à destination des automobilistes n'est disponible.

3.1.4.2 Carcassonne
La ville (http://www.carcassonne.org) et la communauté d'agglomération
(http://www.agglocarcassonnais.fr) possèdent chacune un site. Aucune information n’est fournie en ce
qui concerne les automobilistes et la ville ne possède pas de PC circulation.

3.1.4.3 Lunel
La Communauté de Communes du Pays de Lunel a mis en place, depuis le mois d'avril 2010, un nouveau
réseau de cinq lignes. La ligne 1 dessert Lunel, tandis que les autres permettent de rejoindre les
communes du périmètre de transport. Le service est opéré par Hérault-transport. Les informations sur les
tarifs, la description des lignes ainsi que les horaires (téléchargeables au format pdf) sont accessibles sur
le site de la communauté de commune (http://www.paysdelunel.fr/index.php?idtf=10 ).

3.1.4.4 Mende
La ville possède un site web (http://www.mende.fr/accueil.php) sans information à destination des
automobilistes en dehors d'un lien vers un site de covoiturage associatif (http://www.voisine48.fr/ ).

3.1.4.5 Montpellier
La ville de Montpellier a mis en place, dans le cadre de la construction de ses lignes de tramways un site
spécialisé : http://www.circulation.montpellier.fr destiné à renseigner les usagers sur les perturbations
entraînées par les travaux (troisième ligne de tramway, contournement Est de Montpellier, etc.). Ce site
ainsi que celui du PC de crise sont accessibles depuis le site de la mairie (http://www.montpellier.fr/).
L’outil fournit une fiche précise concernant chacun des travaux. La fiche indique l’objet des travaux, la
durée, le type de perturbation. D’autre part, le site propose des liens vers les différents sites de
l’agglomération : Région, Département, Agglomération, TAM. Les informations sont mises à jour toutes
les semaines.
L'état du trafic aux heures de pointe, est quant à lui diffusé journellement sur France Bleu Hérault (101,1).
Du lundi au vendredi, un agent de la Ville en lien avec différents systèmes d'information, fait un point sur
l'état de la circulation en temps réel à 7h47, 8h15, 8h35 et 8h59. Il indique également les chantiers
perturbant fortement la circulation et propose des itinéraires de délestage quand cela est possible.
En cas de crise (inondations, neige ou autres), un PC crise est mis en place et ses systèmes d'information
sont réactivés ( centre d'appel au : 04 67 34 70 00 et site web à l'adresse : http://www.crise.montpellier.fr).
Le site répertorie toutes les informations pratiques concernant les axes de circulation, les rues fermées, les
zones sensibles, l’état des routes, le réseau TaM, les autres réseaux de communication (SNCF, échangeurs

État des lieux / Information multimodale en Région LR. CETE Méditerranée pour le CERTU. Mis à jour en décembre 2010
9
routiers, aéroport Montpellier Méditerranée, etc.). Une carte épurée, actualisée en temps réel permet, d’un
simple coup d’œil de visualiser la situation sur la commune de Montpellier.
Plusieurs niveaux d’information sont signalés par différents onglets :
• onglets Infos : conseils utiles et conduite à tenir en cas de crise, téléphones et liens Internet utiles,
liste des lignes de bus coupées, écoles fermées, etc. ;
• bandeau défilant : avec les dernières informations en ligne ;
• onglet Flash : chronologie des informations mises en ligne depuis l’ouverture du PC de crise.

Le PC circulation de Montpellier, ne diffuse pas d’information (seul le service communication de


l’agglomération est habilité à diffuser de l’information). Il gère 220 carrefours à feux dont 150 sont
centralisés. Le système PETRARQUE (société GERTRUDE) contrôle les feux centralisés. Les
Tramways, ainsi que les bus au niveau de 8 carrefours principaux, bénéficient d’une priorité maximum
(mise au rouge systématique des feux croisants 7 secondes avant l’arrivée de la rame). Pour les autres
carrefours centralisés, les bus sont « aidés » mais sans priorité systématique.

3.1.4.6 Narbonne
La ville possède sur son site (http://www.mairie-narbonne.fr/) une page « déplacement » comprenant 7
rubriques : Transports en commun, piétons, vélos, libr'auto, stationnement, etc. Chacune des rubriques
fournit des informations générales sur le mode de transport et renvoie systématiquement vers un numéro
de téléphone et, quand il existe, vers un site spécialisé (transports en commun : http://www.citibus.fr/ ,
libr'auto :http://www.comox.fr/1/102.aspx ).

3.1.4.7 Nîmes
La ville est équipée d’un PC circulation. Le PC, en cours de refonte, est exclusivement dédié à la gestion
de la circulation et ne diffuse aucune information à destination du public.
La ville de Nîmes possède un site web (http://www.nimes.fr/). Le site ne fournit aucun renseignement sur
les conditions de circulation. Toutefois, une sous-rubrique « transports urbains » renvoie vers le site du
transporteur de l'agglomération, le réseau TanGO. Le site propose également un plan dynamique de la
ville qui permet aux usagers de localiser, entre autre, les travaux en cours (nature, durée et parfois la
déviation de circulation engendrée) et les parkings.

3.1.4.8 Perpignan
La ville possède un site web (http://www.mairie-perpignan.fr/) qui donne une information assez complète
en terme de d'information déplacement dans sa rubrique Transport et Circulation. Toutefois, aucune
information concernant les conditions de circulation en temps réel n'est fournie.
La ville est équipée d’un système de jalonnement dynamique des parkings. Vingt-huit caissons
indicateurs dirigent les véhicules vers 8 parkings équipés. Les parkings n’étant pas pourvus de système de
comptage, seules les mentions « libre », « complet » ou « fermé » sont affichées sur les caissons. Une
carte interactive sur le site de la mairie, permet de localiser les aires de stationnement, parkings et
parkings-relais représentés par des pictogramme. En cliquant sur l’un d’entre eux, on obtient des
informations pratiques (tarifs horaires, horaires d’ouverture, accessibilité…).

3.1.5 Stationnement
A Montpellier, le parking du principal centre commercial de la ville est équipé d’un système de comptage
et d’information particulièrement performant. Chacun des 2000 emplacements est équipé d’un détecteur
de véhicule ainsi que d’un voyant permettant de visualiser à distance (à l’extrémité d’une allée par
exemple, avant de s’y engager) la disponibilité de la place. D’autre part, les données d’occupation sont
reprises par un système de jalonnement et de guidage dynamique interne. Enfin, chacune des entrées du
parking reprend sur ses afficheurs l’information sur le nombre de places disponibles. Cette information

État des lieux / Information multimodale en Région LR. CETE Méditerranée pour le CERTU. Mis à jour en décembre 2010
10
n’est pas, à l’heure actuelle, reportée vers d’autres systèmes d’affichage (panneaux de jalonnement, site
Internet, etc.). Toutefois, la ville a prévu d'optimiser la gestion de ses parkings et parcs d’échanges par la
mise en place d'un système de jalonnement dynamique concernant leur taux de remplissage.
La société EFFIA gère deux parcs de stationnement à Montpellier. Elle propose sur son site national
(https://www.resaplace.com/) plusieurs services dont les plans d’accès aux parkings, les calcul des tarifs
et la réservation en ligne des places. La place doit être réservée au plus tard la veille avant 18h00. Le coût
de la réservation est de 4 euros. Le paiement peut s’effectuer par carte bleue au moment de la réservation
ou par abonnement.
La ville de Nîmes est équipée, depuis 2003, d’un système de jalonnement dynamique de ses parkings. En
mode de fonctionnement normal, les différents panneaux annoncent le nombre de places disponibles pour
chacun des parkings fléchés. Ces parkings qui appartiennent à trois exploitants différents sont équipés de
systèmes de comptage en entrée et sortie. L’information est traitée par les systèmes informatiques des
sociétés concessionnaires et est renvoyée par des modems radio vers le PC de régulation du trafic de la
ville. Simple relais, celui-ci dispatche ensuite l’information vers les différents poteaux indicateurs
jalonnant Nîmes. Chaque exploitant a la possibilité d’insérer des messages courts. En mode dégradé,
seule l'ouverture ou la fermeture du parking est annoncée

3.2 Information sur les transports collectifs et les TAD


Tous les réseaux possèdent des points d’information et d’accueil du public et le support papier reste le
principal mode d’information. Assez souvent, cette information est reprise sur les différents média
électroniques actuels (sites web, téléphones, etc.). Dans certains cas, elle est complétée par d’autres
informations ou fonctions (information temps-réel, calcul d’itinéraire, etc.).
La plupart des informations que nous donnons ci-dessous est disponible sur le site
http://www.passim.info/ , prototype d’annuaire des sources d’information déplacement réalisé dans le
cadre de la PREDIM, et complété à l’occasion de cette étude. Nous décrivons ici essentiellement
l’information électronique.

3.2.1 TC régionaux
La Région Languedoc-Roussillon gère, dans le cadre de la convention Région-SNCF, la totalité de
l’information et de la communication relative aux transports de sa compétence. Elle réalise notamment, le
guide ville-à-ville, le guide horaire, les fiches horaires, les dépliants tarifaires et les affiches en gares et
dans les trains. D’autre part, son site internet (www.cr-languedocroussillon.fr/) permet le téléchargement
des fiches horaires et de la carte du réseau ferré régional. Il informe aussi sur les différents systèmes de
renseignements de la SNCF (Minitel, Internet, Ligne directe, etc.).
Le site TER de la SNCF (http://www.ter-sncf.com/languedoc/) est, quant à lui, identique à ceux des autres
régions. Il propose la recherche d’itinéraire, les fiches horaires ainsi que les informations sur les prix. Il
permet aussi le téléchargement des fiches horaires et informe sur les travaux sur le réseau. Il est
personnalisable et propose une série de widgets tant sur mobile que sur ordinateur. A ce sujet, les gares de
Béziers, Montpellier, Narbonne, Nîmes, Perpignan et Sète sont accessibles sur le widget InfoTraficTrain
et sur le site gares en mouvement (http://www.gares-en-mouvement.com/). Cette application permet de
suivre en temps réel sur son ordinateur ou son mobile les trains au départ ou à l'arrivée de la gare choisie.
Concernant les renseignements téléphoniques, un Centre de Relation Client est en fonction de 7h00 à
20h00 du lundi au vendredi et de 9h00 à 14h00 le samedi. Ce centre, dédié uniquement aux TER, est
accessible par le numéro gratuit 0800 88 60 91. Baptisé « Contact TER Languedoc Roussillon », il est
opérationnel depuis le 1er juillet 2006. Il assure 3 grandes fonctions : information des voyageurs
(horaires, perturbations, etc.), relation clientèle et service après vente.

État des lieux / Information multimodale en Région LR. CETE Méditerranée pour le CERTU. Mis à jour en décembre 2010
11
3.2.2 Département de l'Aude (11)

3.2.2.1 TC départementaux
Avec 60 lignes régulières desservant 293 communes et hameaux, le réseau de transport collectif du
département (Audelignes) s'est fortement développé et structuré ces dernières années. Le site web du
Conseil Général (http://www.cg11.fr/) fournit une information très complète en ce qui concerne les
transports scolaires et les lignes régulières. Concernant ces dernières, les tarifs, une carte des lignes de
transport et un livret d'information téléchargeable sont accessibles à partir de la rubrique « vivre » du site.
On notera que le livret propose, sur sa dernière page, les coordonnées téléphoniques, e-mails et adresses
web des 11 transporteurs ou groupe de transport opérant sur le département, les numéros des
renseignements du département et des agglomérations de Carcassone et Narbonne et, enfin, le numéro
vert à appeler en cas d'intempérie. D'autre part, un calculateur d 'horaire très performant et probablement
unique sur la Région (http://audelignes.cg11.fr/) est mis à la disposition du public. Celui-ci permet de
trouver itinéraires et horaires en prenant comme critère de recherche soit les communes, soit les points
d'arrêt soit encore les établissements scolaires.

Enfin, une page spéciale est consacrée au pôle d'échanges scolaires de Carcassonne. Sorte « de gare de
triage » composée de 31 quais, celui-ci a pour but de rassembler et de répartir/permuter les élèves dans les
différentes navettes afin de rationaliser leur parcours et de limiter leur entrée en ville. La page du site
affiche la position des navettes sur les quais en fonction de l’établissement scolaire de destination. Un
point d’information est situé au pôle d’échanges.

3.2.2.2 Carcassonne
La ville possède un site web unique (http://www.carcassonne.org/) partagé avec la communauté de
communes du carcassonnais et l’office du tourisme. Celui-ci fournit, dans sa page « transports,
déplacements », une description de l’offre du réseau Agglo’Bus et des services Handi'bus (pour personnes
à mobilité réduite) et Transport à la Demande . Le plan du réseau, les horaires des lignes, la tarification et
les brochures des services sont téléchargeables au format pdf. Les réservations du TAD et du service
Handi'bus se font au 0810 146 843.
A plus long terme, et toujours grâce à ce système de localisation, il est prévu d’équiper les 7 à 8 arrêts
principaux de la ville d’un système d’annonce dynamique du temps d’attente.
Enfin, en terme d’information multimodale et à plus longue échéance, l’agglomération a toujours en
projet la réalisation d’une gare multimodale à proximité de la gare SNCF.

3.2.2.3 Narbonne
Le site de la ville (http://www.mairie-narbonne.fr/) ainsi que de l'agglomération (http://www.agglo-
narbonne.com/) renvoient vers le site des transports collectifs citibus ( http://www.citibus.fr/ ).

3.2.3 Département du Gard (30)

3.2.3.1 TC départementaux
Le site du département (http://www.cg30.fr/) ne propose qu’une information très générale en matière de
transport en commun. Il renvoie toutefois vers le site spécialisé (http://www.edgard-transport.fr) et le
numéro des renseignements du réseau départemental (ALLO EDGARD au 0810 33 42 73). Le site
propose une information temps réel sur les perturbations, une carte du réseau et les horaires par ligne sous
formes de fiches pdf.
La gare routière de Nîmes est mitoyenne à celle de la SNCF. Chaque quai de la gare est équipé d’un
affichage dynamique indiquant la destination et l’horaire de départ du prochain service. Cette information

État des lieux / Information multimodale en Région LR. CETE Méditerranée pour le CERTU. Mis à jour en décembre 2010
12
est, par ailleurs, « reportée » dans le hall de la gare SNCF elle-même. D'autre part, le réseau urbain de
Nîmes fournit sur son site (cf. par. suivant) un fichier, au format pdf, de l'affection des quais pour l'année
en cours.

3.2.3.2 Nîmes
Nîmes métropole (http://www.nimes-metropole.fr/), autorité chargée d'organiser le transport sur le
territoire communautaire, propose sur son site, des informations générales sur le réseau, la liste des tarifs
ainsi que le lien vers le site du réseau urbain. Le réseau de transport collectif de Nîmes a, à sa disposition,
un site (http://www.tangobus.fr/) et un numéro d'appel : le 0820 22 30 30, pour renseigner ses voyageurs.
Une nouvelle version du site est accessible au public depuis la fin de l'année 2010. Cette dernière version,
comme la précédente, permet la recherche d'itinéraire et possède plusieurs rubriques d'information en
temps réel. Une rubrique intermodalité propose des liens vers les autres réseaux. A terme, l'affichage en
temps réel des prochains services au départ à la gare routière, sera de nouveau effectif (actuellement
remplacé par l'horaire théorique). Le nouveau site s'est aussi enrichi d'une cartographie interactive
(similaire à celle du site du réseau bibus à Brest) d'une grande ergonomie et au visuel élaboré.
En matière d’information au sol, le réseau est équipé de 50 bornes/poteaux d’information en temps réel.
Placés aux arrêts principaux, ils annoncent l’heure et les temps de passage des 3 prochains bus. Un
marché est en cours pour leur renouvellement.

3.2.4 Département de l’Hérault (34)

3.2.4.1 TC départementaux
Ils sont gérés par le Syndicat Mixte des Transports en Commun de l'Hérault (SMTCH) composé de
l'ensemble des Autorités organisatrices de transport du département :
• le Conseil général de l'Hérault ;
• les 4 communautés d'agglomération de l'Hérault : Montpellier agglomération, Béziers
Méditerranée, Hérault Méditerranée et Thau agglomération.
Le Conseil général lui a transféré sa compétence transport et les agglomérations lui ont transféré la
compétence transport scolaire.
Hérault-transport, nom commercial du réseau départemental est composé de 450 véhicules et dessert 64
lignes régulières
Le public a deux moyens pour s'informer :
Un site web : http://www.herault-transport.fr/, qui fournit les informations sur la tarification, les horaires,
les plans des lignes et les services scolaires, essentiellement sous la forme de fiches au format pdf ;
Un numéro d'appel : 04 34 888 999. Ce dernier remplace depuis juin 2010 l'ancien numéro vert. Il permet
d'être mis en contact avec le personnel de renseignement.
Récemment, Hérault-transport a lancé une consultation pour la fourniture, la mise en œuvre et la
maintenance d'un progiciel de gestion des transports départementaux. Ce système pourrait permettre
d'apporter de nouvelles fonctionnalités au portail d'information notamment au niveau de la consultation
des horaires de commune à commune.

3.2.4.2 Béziers
Le site officiel de la ville (http://www.ville-beziers.fr/beziers_pratique/05.cfm) possède deux rubriques
liées au déplacements, l'une sur les transports et l'autre sur le stationnement. L'information y est d'ordre
général et renvoie le plus souvent vers un site dédié au mode de transport cité dans la descrition générale.
Une information plus complète est disponible sur le site des Bus Occitans (http://www.busoccitan.com),
marque commerciale du réseau qui dessert la communauté d’agglomération Béziers-Méditerranée. Le site
décrit l’ensemble de l’offre transport (horaires, plan du réseau, tarification, points de vente) et possède

État des lieux / Information multimodale en Région LR. CETE Méditerranée pour le CERTU. Mis à jour en décembre 2010
13
une rubrique temps réel sur les perturbations et travaux pouvant affecter le réseau. Enfin, les voyageurs
peuvent aussi se renseigner au 04 67 28 36 41.

3.2.4.3 Montpellier
Le PTU regroupe 31 communes et 412 070 habitants. La TAM (Transport de l’Agglomération de
Montpellier) exploite le réseau de transport urbain (bus et Tram) ainsi que le stationnement sur voirie et 7
parkings en centre-ville. Un site internet (http://www.montpellier-agglo.com/tam/), deux numéros
d’appels, « Allo TAM (04 67 22 87 87) » et « TAM à vélo (04 67 22 87 82) », sont à la disposition du
public pour s'informer. Le site regroupe l’ensemble des informations relatives aux TC mais aussi celles
des parkings et des vélos en libre-service. Un onglet fournit aussi des informations sur le service
d'autopartage modulauto, ce dernier possédant son propre site de réservation (cf. plus loin). Enfin, depuis
février 2010, date de mise en service du rechargement à domicile des titres de transport, un nouveau
bouton : « Boutique en ligne » équipe la page d'accueil du site. Celui-ci renvoie vers le site sécurisé de
rechargement https://tam.ticket-net.eu/accueil.do .
En ce qui concerne l’information temps réel, le réseau de bus et les lignes 1 et 2 du tramway sont équipés
d’un système d'information aux voyageurs. Tous les véhicules sont dotés intérieurement de bandeaux
d’information dynamique annonçant le prochain arrêt (le tramway est de plus équipé d’un système
d’annonce sonore). Au sol, l’ensemble des stations du tramway, ainsi que les arrêts les plus importants du
réseau de bus sont équipés d’afficheurs dynamiques annonçant le temps d’attente. D’autre part, ces arrêts
sont équipés d’annonce sonore. Deux opératrices sont chargées de diffuser vers ces équipements les
messages d’ordre commercial et évènementiel.
TAM informe également sur les perturbations engendrées par les travaux des nouvelles voies en
construction et met en ligne des itinéraires de déviation que l’on peut également consulter du site
www.montpellier-agglo.com.
On notera aussi que, depuis décembre 2004, le réseau de Montpellier est équipé du service
MOBITRANS. Ce service gratuit de la part du réseau (le coût de la communication étant inclus dans le
forfait téléphonique du voyageur ou bien facturé par son opérateur téléphonique) permet d’obtenir sur un
téléphone portable le temps d’attente des deux prochains véhicules à un arrêt choisi. La recherche peut
être effectuée par arrêt, par rue ou par ligne. L’arrêt peut-être mémorisé pour une recherche plus rapide.
Une deuxième rubrique permet aussi d’être informé sur les perturbations sur une ligne sélectionnée. Ce
service d'annonce en temps réel du temps d'attente aux arrêts a été récemment porté sur le site web de la
TAM ainsi que sur sa boutique en ligne. Finalement, on indiquera qu'une nouvelle version de Mobitrans,
utilisant cette fois l'internet mobile plutôt que le wap, devrait voir le jour en 2011.
En cas de crises ou d’opérations particulières (fête de la musique, match, etc.), un PC est mis en place par
la ville qui réunit la TAM, le service circulation, les pompiers, la police, etc.. Celui-ci a pour rôle,
notamment, de relayer l’information à destination de la clientèle. On notera aussi l’existence de plans
(plan neige, plan inondation, etc.) gérés par la Préfecture, où sont réunis l’ensemble des services
transports (ASF, SNCF, DDE, Hérault transport, etc.).
Concernant les échanges d'information avec les autres transporteurs ou fournisseurs d'information,les
pratiques suivantes sont établies :
- mise à disposition réciproque des informations sur les services et les horaires de la part de la TAM et
Hérault Transport;
- échanges entre le PC circulation de Montpellier et celui de la TAM, les deux centres de contrôle étant en
relation directe et permanente (cf. 3.1.4.3).

3.3 autres services d’information


Il existe de nombreuses autres sources d’information, en particulier les annuaires professionnels qui
recensent (entre autres) les entreprises de transport public, autocaristes, taxis ou location de voiture, et
bien sûr, les pages jaunes et autres numéros « 118 ».

État des lieux / Information multimodale en Région LR. CETE Méditerranée pour le CERTU. Mis à jour en décembre 2010
14
3.3.1 taxis
Pour les taxis, il existe des portails nationaux comme www.francetaxis.com ou www.taxis-de-france.com.
Le site taxi.fr (http://www.taxi.fr/languedoc-roussillon/) recense ainsi 27 compagnies en Languedoc-
Roussillon. Il permet de localiser les compagnies sur un fond google maps et fournit leurs coordonnées de
réservation (site, numéro d'appel fixe ou mobile, etc.). A Nîmes, un service de taxis « low cost » est aussi
implanté. La réservation est accessible par internet et au 0892 42 00 42. Sur le site internet
(http://www.easytake.fr/reservation__21.html ) le départ doit être effectué au minimum deux heures après
la demande et le calcul de l'itinéraire est effectué par Mappy.
On peut noter aussi un service de transport de personnes à moto sur Montpellier Béziers et Nîmes (http://
www.elite-motos.com/).

3.3.2 Modes partagés et modes adaptés


Les sites de mise en relation de covoiturage sont aujourd'hui très nombreux. Plus spécialement, on peut
citer, au niveau de la Région Languedoc-Roussillon, le site de l'agglomération de Montpellier :
http://covoiturage.montpellier-agglo.com/, le site dédié aux départements du Gard et de l'Hérault : http://
www.aganticovoiture.org/. Le site : http://languedoc-roussillon.covoiturage.fr/ est en fait une marque
blanche du site covoiturage.fr .
L'autopartage est, quant à lui, moins développé même si certains grands loueurs commencent à proposer
des locations de courtes durées. Le service le plus abouti est actuellement Modulauto à Montpellier
(http://www.modulauto.net/).
En ce qui concerne les transports adaptés, l'adresse : http://www.gihplr.org/, regroupe l'ensemble des
informations relatives au service de transport du GIHP Languedoc-Roussillon.

3.3.3 Ports et aéroports


Parmi les aéroports de la Région, Montpellier, Béziers, Nîmes et Carcassonne possèdent une adresse/site
internet (http://www.montpellier.aeroport.fr/, http://www.beziers.aeroport.fr/, http://www.nimes-
aeroport.fr/ , http://www.carcassonne.aeroport.fr/ ). Les informations concernant celui de Perpignan se
trouvent sur le site de la Chambre de Commerce et d’Industrie dont il dépend. Tous fournissent les
horaires théoriques des vols ainsi que les informations concernant les navettes et taxis desservant les sites.
L’aéroport de Montpellier fournit les horaires en temps réel des arrivées et des départs.
Le port de Sète possède aussi sa propre adresse (http://www.sete.port.fr/) et fournit les dates des
mouvements des navires ainsi qu’un certain nombre de renseignements généraux (tarifs, description des
réseaux logistiques régionaux, etc.).

3.3.4 Autres
Certains grands autocaristes internationaux ont pour destination le Languedoc-Roussillon. C’est le cas
d’Eurolines (http://www.eurolines.fr/) et Linebus (http://www.linebus.com/) qui possèdent plusieurs
points de vente et arrêts en Languedoc-Roussillon. D'autre part, à partir de 2011, le cabotage sur les
liaisons internationales sera autorisé. Eurolines, et sans doutes d'autres compagnies, devraient alors
proposer des offres sur ce segment. Ceci devrait conduire à une modification de leurs sites de recherches
d'itinéraires et d'horaires. En effet, les sites actuels ne proposent la recherche que de pays à pays.
Bien souvent aussi, des services d’information destinés à une catégorie de population (jeunes, étudiants,
touristes, associations, etc.) fournissent de l’information déplacement à côté d’autres rubriques.
Enfin, les blogs privés, d'associations ou de transporteurs se développent. En matière de transports
collectifs, on peut citer celui sur le réseau de Perpignan : http://ctpm-perpignan.skyrock.com/, « blog d'un
passionné de transports sur Perpignan » ou, plus généralement, sur les déplacements, celui de l'association
Mandarine à Montpellier (http://mandarine34.wordpress.com/).

État des lieux / Information multimodale en Région LR. CETE Méditerranée pour le CERTU. Mis à jour en décembre 2010
15
3.4 information multimodale
Contrairement à certaines régions, départements ou même agglomérations, il n'existe pas en Languedoc-
Roussillon de centrale ou portail d'information multimodale. Toutefois, en 2005, une démarche de gestion
coordonnée des déplacements sur l’agglomération de Montpellier a été initiée. Celle-ci a conduit à la
création d'un groupe appelé GEMDAM (GEstion Multimodale des Déplacements sur l'Agglomération de
Montpellier) associant la ville de Montpellier, l’agglomération, la DDTM 34, le conseil Régional, le
Conseil Général, les ASF, Hérault Transport et la TaM. Parmi les projets du groupe était prévue, entre
autres, la mise en place d'un portail d’information déplacement sur l’agglomération de Montpellier. Ces
deux dernières années, le groupe n'a plus fonctionné, mais le projet de la mise en place d'un système de
gestion et d'information des déplacements sur l'agglomération devrait redémarrer en 2011. La Région,
quant à elle, n'a pas de projet individuel en la matière. Membre du groupe GEMDAM, elle devrait
s'intégrer au portail du groupe.

État des lieux / Information multimodale en Région LR. CETE Méditerranée pour le CERTU. Mis à jour en décembre 2010
16
4 Bilan des évolutions de 2006 à 2010
Cette mise à jour, par le nombre de nouveaux sites et systèmes qu'elle a permis de mettre en évidence,
tend à confirmer l'importance de l'information dans les déplacements. Un certain nombre de résultats sont
à noter:

La période 2006-2010 a vu la concrétisation du transfert de la gestion d'une grande partie des routes
nationales aux départements. Cela s'est traduit par la mise en place par les conseils généraux, de nouveaux
systèmes d'information et notamment des sites « inforoute » qui n'existaient pas au préalable. Les routes
non transférées sont quant à elles aujourd'hui gérées par de nouvelles structures : les Directions
Interdépartementales des Routes. Le Languedoc-Roussillon est à cheval sur 3 DIR. Chacune d'entre-elles
propose aujourd'hui des services d'information à destination des automobilistes.
Dans le domaine autoroutier, c'est surtout l'information en temps réel qui a fait l'objet de développements
supplémentaires. Tant sur l'autoroute A75/A750 que sur les Autoroutes du Sud de la France, plusieurs
nouveaux panneaux à message variable ont été installés. D'autre part, mise en place depuis la fin 2009 et
tout au long de l'année 2010, l'annonce des temps de parcours est devenue systématique sur les PMV des
ASF alors qu'elle n'était jusqu'alors diffusée qu'en période de perturbations.

Dans le domaine des transports collectifs


Les nouveaux sites sont moins nombreux. Toutefois, les refontes ou ré-habillages graphiques sont assez
fréquents et réguliers, notamment au gré du renouvellement de délégations de services ou des
changements de nom commercial des réseaux. Dans certains cas, ces changements s'accompagnent de
modifications des adresses internet et/ou de numéros de renseignements. D'autre part, le rôle de l'usager
dans l'information semble s'affirmer avec l'apparition de blogs personnels consacrés aux réseaux de
transports collectifs, comme ceux de Perpignan et Montpellier.

Enfin, cette période a vu l'émergence de nouveaux modes et services à la mobilité (covoiturage, taxis
« low cost », moto-taxis, modes partagés, etc.) et de nouveaux média et technologies (internet mobile,
smartphones, systèmes de rechargement à distance des titres de transport, etc.) qui multiplient les
systèmes et qui complexifient l'information la rendant ainsi plus difficile à recenser.

État des lieux / Information multimodale en Région LR. CETE Méditerranée pour le CERTU. Mis à jour en décembre 2010
17
5 Annexes

5.1 Sigles et acronymes

SIGLE DEFINITION

AOs Autorités organisatrices

AOTU Autorités organisatrices de transports urbains

CDES Cellule Départementale d'exploitation et de sécurité

Centre d’Études sur les Réseaux, les Transports, l'Urbanisme et les constructions
CERTU publiques

CETE Centre d’Études Techniques de l’Équipement

CG Conseil Général

CIGT Centre d'ingénierie et de Gestion du Trafic

CRICR Centre Régional d'Information et de Coordination Routière

CRT Centre de régulation du trafic

DDE Direction Départementale de l'Équipement

DDT Direction Départementale des Territoires

DDTM Direction Départementale des Territoires et de la MER

DRE Direction Régionale de l'Équipement

DREAL Direction Régionale de l'Environnement, de l'Aménagement et du Logement

GIE Groupement d'Intérêt Économique

LER Ligne Express Régionale

PACA Région Provence Alpes Côte d'Azur

PMV Panneau à Messages Variables

Plateforme de Recherche et d'Expérimentation pour le Développement de l'Information


PREDIM Multimodale

État des lieux / Information multimodale en Région LR. CETE Méditerranée pour le CERTU. Mis à jour en décembre 2010
18
PREDIT Programme national de recherche et d'innovation dans les transports

PTU Périmètre de Transports Urbains

RD Route Départementale

RN Route Nationale

SAEI Système d'aide à l'exploitation et à l'information

SDIR Schéma Directeur de l'Information Routière

SIG Système d'Information Géographique

SNCF Société Nationale des Chemins de Fer

SRU Loi relative à la Solidarité et au Renouvellement Urbain

TC Transports Collectifs

TCU Transports Collectifs Urbains

TCNU Transports Collectifs Non Urabains

TER Train Express Régional

TAD Transport A la Demande

VP Véhicule Particulier

VRU Voie Rapide Urbaine

WAP Wireless Application Protocol

État des lieux / Information multimodale en Région LR. CETE Méditerranée pour le CERTU. Mis à jour en décembre 2010
19
5.2 Liste des URL en Languedoc-Roussillon (d'après extraction PASSIM)
Transports Collectifs Urbains
Communauté d'agglomération du carcassonnais :http://www.agglocarcassonnais.fr/-Transports-et-
AGGLO'BUS - TU deplacements-.html
Communauté d'agglomération Béziers-
http://www.busoccitan.com
Méditerranée: BUS OCCITAN
Communauté d'agglomération du Grand Narbonne :
http://www.citibus.fr/
Citibus
Communauté d'agglomération Perpignanhttp://www.perpignanmediterranee.com/articles.asp?
Méditerranée : CTP id=3900
Communauté d'Agglomération du Grand Ales
http://www.ntecc.fr
NTECC - TU
Communauté d'agglomération de Montpellier :
http://www.tam-way.com
TaM
Communauté d'agglomération de Nîmes :
http://www.tangobus.fr
TANGO
Communauté d'agglomération du Bassin de Thau:http://www.sete.fr/Le-reseau-des-bus-etendu-a-l-
TOTEM agglo.html
Communauté de communes du Pays de Lunel http://www.paysdelunel.fr/index.php?idtf=10
Communauté d'agglomération Hérault Méditerranéehttp://www.agglo-herault-
: Transports Urbains d'Agde mediterranee.net/inform/transports.php
http://www.ot-
Ville de Mende : Transports Urbain Mendois - TUM
mende.fr/Site_oit/Tourisme/vie_pratique/TUM.htm
Transports à la Demande
Communauté d'agglomération du carcassonnais :http://www.agglocarcassonnais.fr/Transport-a-la-
AGGLO'BUS - TAD Demande-TAD.html
Communauté d'Agglomération du Grand Ales
http://www.ntecc.fr
NTECC - TAD
TAD - SIVOM des Sources du Tarn et Mont Lozère aucune
Vélo
http://www.montpellier-
Communauté d'agglomération de Montpellier :
agglo.com/85289044/0/fiche___pagelibre/&RH=11
Vélomagg
76975247499&RF=1176975247499
Transports départementaux
Réseau de transport départemental Hérault (34) :
http://www.cg34.fr/herault-transport/
Hérault Transport
Réseau de transport départemental Aude (11) http://www.cg11.fr
Réseau de transport départemental Gard (30) http://www.stdgard.com/accueil
Réseau de transport départemental Lozère (48) http://www.lozere.fr/page/p-526/art_id-/
Réseau de transport départemental Pyrénées-http://www.cg66.fr/routes_transports/transports/bus/
Orientales (66) index.html
Transports régionaux
Réseau de transport régional Languedoc-Roussillon http://www.ter-sncf.com/Languedoc
Autopartage
Montpellier : Modulauto http://www.modulauto.net
Narbonne : Libr'auto Narbonne http://www.comox.fr/1/102.aspx
Réseau routier
Réseau routier départemental Aude http://www.inforoute11.fr/

État des lieux / Information multimodale en Région LR. CETE Méditerranée pour le CERTU. Mis à jour en décembre 2010
20
http://www.gard.fr/fr/inforoute-chantiers-
Réseau routier départemental Gard
manifestations.html
Réseau routier départemental Hérault http://www.herault.fr/
Réseau routier départemental Lozère http://www.inforoute48.fr/
Ports
http://www.sete.port.fr/presentation/lignes_reguliere
Sète
s.php
Aéroports
Béziers Agde-Vias http://www.beziers.aeroport.fr/
Carcassonne http://www.carcassonne.aeroport.fr
Montpellier http://www.montpellier.aeroport.fr/
Nîmes http://www.nimes-aeroport.fr/
Perpignan http://www.perpignan.cci.fr/2-13674-Accueil.php

État des lieux / Information multimodale en Région LR. CETE Méditerranée pour le CERTU. Mis à jour en décembre 2010
21