Vous êtes sur la page 1sur 36

Baccalauréat Professionnel

Électrotechnique, énergie, équipements communicants


ÉPREUVE E2

Étude d’un ouvrage

DOSSIER TECHNIQUE

DESCRIPTIF TECHNIQUE DU SYSTEME ……………………………….. DT1 à DT18

DOSSIER RESSOURCES - DOCUMENTS CONSTRUCTEURS ………..DT19 à DT 31

Baccalauréat Professionnel Électrotechnique, énergie, équipements communicants


Session : sujet 0 Durée : 5 heures
DOSSIER TECHNIQUE
Épreuve : E2 Coefficient : 5
Baccalauréat Professionnel
Électrotechnique, énergie, équipements communicants
ÉPREUVE E2

Étude d’un ouvrage

DESCRIPTIF TECHNIQUE
DU SYSTEME ETUDIE

1 – Présentation ………………………………………………………
DT1, DT2

2 – Distribution de l’énergie ……………………………………. DT2

Tableau général : TG3…………………………………………..


DT3
TGBT 3.1………………………………………………………… DT4
TGBT 3.2………………………………………………………… DT5
Armoire éclairage………………………………………………..
DT6

3 – Gestion technique des bâtiments ……………………………..


DT7, DT8

4 – Convoyeur de palettes…………………………………………
DT9, DT10

GRAFCET fonctionnels…………………………………………. DT11


GRAFCET de production normale………………………. DT12
Alimentations………………………………………………… DT13
Sécurités……………………………………………………… DT14
Mise sous tension – Sorties automate………………………DT15
Entrées automate……………………………………………..DT16

5 – Eclairage de la zone de stockage……………………………….


DT17

6 – Extrait de facture EDF…………………………………………DT18

Baccalauréat Professionnel Électrotechnique, énergie, équipements communicants


Session : sujet 0 Durée : 5 heures
DOSSIER TECHNIQUE
Épreuve : E2 Coefficient : 5
1 – Présentation :
L’usine de fabrication de produits pharmaceutiques est implantée dans l’Ouest de la France sur un site
de 30 hectares, elle emploie 200 salariés.

POSTE HT/BT N°2

POSTE HT/BT N°1


Laboratoire

Zone de
fabrication

Centrale de
pesée
POSTE HT/BT N°3

Logistique

Atelier de
conditionnement

Stockage des
matières
premières et
Articles de
conditionnement Filmage et
stockage des
palettes

Expéditions

Réceptions

Bac Pro ELEEC Sujet 0 Épreuve : E2 Dossier Technique Page DT 1


Chaque jour le magasin Réception reçoit des matières premières et des articles de
conditionnement pour la fabrication de produits finis : des médicaments liquides (exemples : sirops,
savons, bain de bouche etc…). Un prélèvement est effectué afin d’analyser et de contrôler ces
réceptions au niveau du Laboratoire. Le reste de la marchandise est placé dans la Zone de Stockage,
en attendant le résultat des tests. La température de la zone de stockage est contrôlée par une
supervision afin de garantir les conditions de conservation des produits.
Suivant la demande client (catalogue 30 formules pour 20 pays), un planning est établi par la
Logistique afin d’établir les priorités de fabrication.
Suivant le planning, la Centrale de Pesée prépare les matières premières des produits finis à fabriquer
(Recette), ensuite elle les transmet à la Zone de Fabrication. Le préparateur (personnel de l’atelier
fabrication) mélange ces matières suivant un protocole dans des cuves de 500 à 6 000 litres. Le
mélange effectué est transféré sur les lignes dans l’Atelier de Conditionnement par des tuyaux, le
conditionnement peut alors s’effectuer : mise en bouteille ; pose de bouchon, de notice, d’étui,
d’étiquette ; mise en caisse, etc…
Au cours des différentes étapes de la Fabrication – Conditionnement, de nombreux contrôles de qualité
sont effectués.
En fin de ligne de conditionnement chaque palette complète de produits finis est transférée vers le
système Filmeuse / Convoyeur de Palettes, puis elle est transférée dans un dépôt extérieur à l’usine
qui gère les expéditions vers les clients.

2 – Distribution de l’énergie :

L’usine est alimentée par trois postes HT/BT. Ces trois postes alimentent trois réseaux différents répartis
sur trois zones géographiques de l’usine. Seul le réseau : HT/BT n°3 fait partie de cette étude.

Documents joints :

- Tableau général TG3 : Folio n°1

- TGBT 3.1 : Folio n°2

- TGBT 3.2 : Folio n°3

- Armoire éclairage : Folio n°4

Bac Pro ELEEC Sujet 0 Épreuve : E2 Dossier Technique Page DT 2


S
S
O
TR 3 Q0

Bac Pro ELEEC


QA1 QB S = 630 kVA C 1251 N
QA2
U1 = 20 kV In = 1250 A
U2 = 410 V STR25DE
O I0 = 0,8

Sujet 0
Ucc = 4 %
Ir = 0,9
Dyn 11

QTA1 QTA2
QTB

Épreuve : E2
A1 A2 B C

F
Soléfuse
In = 31,5A CARDEW Z C.P.I.
Réseau H.T. 20 kV
Interne à l'usine Câbles monoconducteurs
Distribution en jointifs en nappe
coupure d'artère des : Z = 1000 Ω U 1000 A R 2 V
- Poste 1, 4 x 1 x 240 mm² / phase

Dossier Technique
RB = 7Ω vers
- Poste 2, 4 x 1 x 240 mm² neutre
TGBT 3.1
- Poste 3 Légende des serrures avec :

Tableau Général : TG 3
Poste 3 HT / BT
Clé absente

Clé libre

Clé prisonnière

Folio n°

Page DT 3
1
Réseau Jeux de barres vers autres
Arrivée 230/400V circuits
depuis
TG 3

Bac Pro ELEEC


Q1 NS250N C1251N C800N NS630N
(folio 1)
In = 250 A In = 1250 A In = 800 A In = 630 A
4 x 2500 A
TM100D STR25DE STR25DE STR23SE

Sujet 0
Ir =1 Ir = 0,9 Ir = 0,63 Ir = 1
Im = 5 Im = 5 Im = 7 Im = 5
Q2 Q3 Q4 Q5
Câbles monoconducteur
en cuivre, isolant PR
1x50 mm² / phase
1x 25 mm² PE

Épreuve : E2
Câbles fixés en apparent
Lettre de sélection : F
Facteur de correction :
K = 0,91
Température 40 ° C
Longueur : L = 7 m
PE

Dossier Technique
TGBT 3.1
Batteries de TGBT 3.2 Conditionnement Climatisation
Condensateurs Câbles Aluminium Gaviscon Gaviscon
RA = 15 Ω
Qc = 50 kVAR 3x3x400 mm² Câbles Cuivre Câbles Cuivre
U = 400 V 1x400 mm² 4x2x1x240 mm² 4x2x1x150 mm²

Distribution Basse Tension


1x50 mm² 1x120 mm² 1x95 mm²

Folio n°
L = 18 m L = 47 m

2
L = 74 m

Page DT 4
vers
Jeux de barres autres
circuits

Bac Pro ELEEC


Q6
4 x 1600 A

Sujet 0
Q7 Q8 Q9 Q 10

NS100N NS100N NS400N NS100N


In = 100 A In = 100 A In = 400 A In = 100 A
TM63D TM63D TM40D

Épreuve : E2
STR23SE
In = 63 A In = 63 A In = 40 A

TGBT 3.2

Dossier Technique
Arrivée Eclairage 1 Eclairage 2 Porte Automatique Filmeuse
depuis Zone de stockage Zone R1,R2,R3 Magasin Convoyeur
TGBT 3.1 Câble Cuivre Câble Cuivre Câbles Cuivre de Palettes
(folio 2) 5G16 5G16 3x2x120 mm² Câbles Cuivre

Distribution Basse Tension


L = 30 m L = 35 m 1x120 mm² 5G10
L = 63 m L = 25 m

Folio n°

Page DT 5
3
vers
autres
circuits

Bac Pro ELEEC


Q 20

Sujet 0
Q 21 Q 22 Q 23

Épreuve : E2
KM1 KM2

TL1 TL2
KM1 KM2

Dossier Technique
Eclairage Eclairage Commande Commande
Arrivée Locale Locale

Armoire Eclairage
Zone A Zone B
depuis Zone A Zone : B
Câble Cuivre Câble Cuivre
TGBT 3.2 BP BP

Distribution Basse Tension


(folio n° 3)

Folio n°

Page DT 6
4
3 - Gestion technique des bâtiments :
L’ensemble des alarmes de l’usine est géré par un TSX 57 Premium qui collecte les informations des
différentes alarmes par le biais de cinq modules TSX Momentum FIPIO, répartis dans l’usine et connecté à
un réseau FIPIO. Le TSX 57 Premium est situé dans le poste de gardiennage. Il est relié à un PC et permet
d’informer des alarmes présentes grâce à une supervision.

Supervision de température de la zone stockage :


Un système de supervision est installé afin de vérifier et enregistrer les températures de stockage des
produits. Le système de supervision comprend :

- un PC permettant de visualiser les différentes températures avec une imprimante


- une interface IC-485S1 permettant de communiquer après configuration au protocole MODBUS
RTU
- 5 modules TRN permettant de mesurer les températures par le biais des sondes 1 à 10
( alimentation 230 V ~ , montage sur rail DIN )

Plan de positionnement des sondes de température de la zone stockage :

Etuves PC Magasin

4
1 10
2
3

Zone de stockage
5
6

8 7
Chambre
froide

Bac Pro ELEEC Sujet 0 Épreuve : E2 Dossier Technique Page DT 7


Sondes Sondes Sondes Sondes Sondes Alarme
Schéma de principe : 1 et 2 3 et 4 5 et 6 7 et 8 9 et 10 GTC

I TRN I.R
C
4
RS 232 8
5 RS 485
S
Sondes 1 à 10 SONDES PT 100
1
Les sondes repérées 1, 3, 5, 7 sont positionnées en hauteur.
Les sondes repérées 2, 4, 6, 8 sont positionnées en bas des rayonnages.
Les sondes repérées 9 et 10 mesurent la température des étuves, un
module d’alarme s’enclenche en cas de dépassement de température dans
les étuves et prévient le gardien via la GTC.

Bac Pro ELEEC Sujet 0 Épreuve : E2 Dossier Technique Page DT 8


4 - Convoyeur de palettes :
Le système de stockage des palettes est réalisé pour mettre celles ci à disposition afin qu’elles soient
prises manuellement par des chariots élévateurs. La prise en charge n’est possible qu’en bout de tapis. Pour
mettre à disposition les palettes le plus rapidement possible, le système stocke prioritairement les palettes
sur le tapis 1, puis sur le tapis 2 pour terminer par le tapis 3. La gestion de l’arrivée des palettes est réalisée
en amont du poste de filmage.

B35 B34 B33 B32


B183
Prise en charge
tapis 3 M22
B24 B23 B22
B182 Prise en charge
Tapis 3
M3 tapis 2 M21

B13 B12
B181 Prise en charge
Tapis 2 tapis 1 M11
M2

Tapis 1 Palette arrivant


M1 de la filmeuse

Tapis d’amenée
M17

FILMEUSE

%I3.6 B13 Capteur Voie 1 Saturée %I3.3 B181 Capteur présence palette voie 1
%I3.7 B24 Capteur Voie 2 Saturée %I3.4 B182 Capteur présence palette voie 2
%I3.8 B35 Capteur Voie 3 Saturée %I3.5 B183 Capteur présence palette voie 3

Bac Pro ELEEC Sujet 0 Épreuve : E2 Dossier Technique Page DT 9


Cahier des charges :
-
Vitesse linéaire de déplacement des palettes : V = 15 m.mn-1
- Force utile de déplacement des palettes et parties mobiles du convoyeur :
F = 1600 N
- Diamètre des pignons d’entraînement du convoyeur : D = 116 mm
- Nombre de dents sur le disque de l'arbre du moteur : Ze = 22
- Nombre de dents sur le pignon de l’arbre de transmission : Zs = 10
- Rendement du réducteur (disque arbre moteur et pignon arbre de
transmission) : ηR = 0,96
- Rendement du Planibloc : ηP = 0,95
- Fixation à pattes

Convoyeur à chaînes :

Disque arbre moteur


Moto-réducteur :
Planibloc 2000

Chaîne à rouleau Chaînes


à
rouleaux

Pignon arbre de tranmission

Pignons d'entraînement
du convoyeur (nombre 12)

Bac Pro ELEEC Sujet 0 Épreuve : E2 Dossier Technique Page DT 10


GRAFCET de SURETE
GS

Initialisation du GRAFCET
10 de CONDUITE : GC
Arrêts d'urgence non enclenchés et
Capteurs de s écurité non activés et
Abs ence de défaut m oteurs .

Autorisation
11 de production

Arrêt d'urgence enclenché ou


Capteur de s écurité activé ou
Défaut m oteur

GRAFCET des MARCHES


MANUELLES : GPT1, GPT2, GPT3
GRAFCET de CONDUITE : GC
Tapis 1 : GPT1

70
Désactivation de toutes les étapes des
20
grafcets : GPN1, GPT1, GPT2, GPT3
Sous tens ion et autoris ation d'évolution
Marchemanuelle et
Commandetapis 1
donnée par le grafcet de s ureté : GS

21

Tapis 2 : GPT2
Marche Auto Marche Manuelle

Initialisation Initialisation
22 25 80
grafcet auto grafcets manuels
Grafcet auto initialisé Grafcetsmanuels
et Départ cycle initialisés Marchemanuelle et
Commandetapis 2
Marches
23 Cycle Auto 26
Manuelles
Arrêt dem andé
en fin de cycle Marche auto ou Tapis 3 : GPT3
mise horstension
24 Arrêt en fin
de cycle 90
Fin de stockage (Voie1, Voie2,
Voie3) ou mise horstension Marchemanuelle et
Commandetapis 3

CONVOYEUR de PALETTES
GRAFCET FONCTIONNELS

Bac Pro ELEEC Sujet 0 Épreuve : E2 Dossier Technique Page DT 11


Cycle Auto : GRAFCET (GPN1)
30

Cycle Auto et
pas Arrêt en fin de cycle

31

une voie non s aturée

32 Temporisation
T1 : 10 s

Tem po écoulée et Tem po. écoulée et


Tem po écoulée et Voie1s aturée et Voie1 et Voie2 s aturées
Voie1 non s aturée Voie2 non s aturée et Voie3 non s aturée

Stockage Stockage Stockage


33 34 35
Voie 1 Voie 2 Voie 3

Voie 1 s aturée et pas Voie 2 s aturée et pas Voie 3 s aturée et pas


d'arrêt en fin cycle d'arrêt en fin cycle d'arrêt en fin de cycle

Arrêt en fin de cycle Arrêt en fin de cycle Arrêt en fin de cycle


et palette s tockée et palette s tockée et palette s tockée

33 34 35

40 50 60

Présence palette
Présence palette Présence palette
sortie
sortie sortie
Tapis Filmeuse
Tapis Filmeuse Tapis Filmeuse
Marche
41 Tapis d'amenée

Palette détectée
s tockage voie 1

Chargement
42
Palette

Palette chargée

Marche
43 53 63
Tapis 1

Palette Chargée Palette Chargée Palette Chargée


Voie 1 Voie 2 Voie 3

stockage Voie 1 stockage Voie 2 stockage Voie 3

nota : Les GRAFCET, stockage Voie 1, CONVOYEUR de PALETTES


stockage Voie 2 et stockage Voie 3
sont similaires. GRAFCET de PRODUCTION NORMALE

Bac Pro ELEEC Sujet 0 Épreuve : E2 Dossier Technique Page DT 12


1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 24 25

PE A

X2P 0 L1 L2 5 6 L12 L12


B
X2P 1 L3 L4 3 4 L13 L13

Bac Pro ELEEC


(Autres
X2P 2 L5 L6 1 2 L14 L14 folios) C

Q1 KM1

L4

Sujet 0
(Sous tension) D

L2
L4

L2
q1
(20-I4)
Q36
(07-E6) E
1A

L7
Q69 400 V T2
Q13 48V CC
Q60 1A F
(20-J4)

L15
L16
60 VA
(07-F6)

Épreuve : E2
G

L8
L9
Alimentation Redress ée
T3
T1 H
(20-A3)
2500 VA 400 V T4

24
25
400 / 115 V
24V CC I
Q70
60 VA
(20-L4) J

03

05
27
28 Alimentation Redres sée

28
Q61 K

Dossier Technique
Alimentation 230 V AC
AUTOMATE TSX 37

Alimentations
L

04

02
04 04 04
(03-B3)

M
H102 H153

CONVOYEUR de PALETTES
02 02 02
(03-L3 ) N

Page DT 13
O

Folio n° 02
1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 24 25

A
(02 -L24) (04-B4)
KA0
B

Bac Pro ELEEC


S01 C
S04 SC1

Sujet 0
S08 D
Mise en Service S06
S03
0 1
F10 SC2
Sg E
(TA M17)
S05 S07
S02 F11
SC3 F
(T1 M1)

Épreuve : E2
F12
G
(T2 M2)
13 SC4
23 F13
XPS AL 3410 A1 H
(T3 M3)
A2 Y1 Y2 14 24
I
SC5

18
KA1
J

KA0 KA1 KA2 KA3 K

Dossier Technique
(02-N24) (04-L4)

Sécurités
L
NO NF NO NF NO NF NO NF
(03-B6) (04-C7) (03-J11) (04-E7) (04-F7)
(04-D7) (06-H10) (06-I12) M
(06-G8)

CONVOYEUR de PALETTES
N
Relais de Mise Relais de Surveillance Relais de Contrôle Relais de Surveillance

Page DT 14
en Service Arrêt d'urgence Défauts Moteurs Capteurs de sécurité
O

Folio n° 03
²²
1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 24 25

A
(Autres folios)
KM1
(03-B25) B

Bac Pro ELEEC


C
KA1
Sorties Automate TSX 37

Sujet 0
D
KA1
%Q2.4 %Q2.5 %Q2.6 %Q2.7
KA2 E
C
KA3
F

Épreuve : E2
S1 (AT)
G

KM1 H

S2
(Marche) I
%Q2.0

KMTA KMT1 KMT2 KMT3

Dossier Technique
KM1 K
(03-L25) (Autres
folios)
L

S orties A utom ate


M ise sous ten sion
NO NF NO NF NO NF NO NF NO NF
(02-B16) , (04-H9) (20-F9) (21-F9) (22-F9) (23-F9)
(02-C16) , (04-B9)
M
(20-F10) (21-F10) (22-F10) (23-F10)
(02-C16) , (06-G14) (20-F11)

CONVOYEUR de PALETTES
(21-F11) (22-F11) (23-F11)

Page DT 15
Contacteur de Ligne Contacteur Contacteur Contacteur Contacteur
(Mise sous tension) Tapis : Amenée Tapis : T1 Tapis : T2 Tapis : T3 O

Folio n° 04
1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 24 25

Bac Pro ELEEC


Entrées Automate TSX 37
C

Sujet 0
D
+24V 0V %I1.0 %I1.1 %I1.2 %I1.3 %I1.4 %I1.5 %I1.5 %I1.7 %I1.8
E

Épreuve : E2
KA1 S3
KM1 G
(dcy)
S8
KA2 (At fin de H
Auto Manu cycle)
KA3 S4
I

(07-C5)
J

Dossier Technique
K

L
Sous tension
Manuel

Automatique

Surveillance
Arrêt d'Urgence
Contrôle
Défauts Moteurs

E n trées A u to m a te
Surveillance
Capteur de Sécurité
BP Départ Cycle
BP Arrêt demandé en
fin de cycle

Commutateur M

CONVOYEUR de PALETTES
N

Page DT 16
Folio n° 06
O
5 - Eclairage de la zone de stockage :
Le plafond du local de stockage est équipé de dalles translucides, le niveau d ‘éclairement varie selon
l’heure de la journée et selon le temps.
L’éclairage de ce local est réalisé par des luminaires suspendus à une hauteur de 10 mètres et séparés en
deux circuits de 66 luminaires chacun commandés par télérupteurs unipolaires, définissant ainsi les deux
zones (zone A et Zone B).

Cahier des charges :

- Eclairement : E = 210 lux


- Facteur de dépréciation : d = 1,4
- Utilance : U = 89 %
- Hauteur utile : hu = 7 mètres
- Luminaires : RI 2TFx58 W équipés de tubes standard Φ 26 blanc industrie.

90 m

24 m
Zone A Zone B
43 m

Zone A

54 m

6 - Extrait de facture EDF :

Bac Pro ELEEC Sujet 0 Épreuve : E2 Dossier Technique Page DT 17


Electricité de France
FACTURE N° 03335 00151 57 DU 02/03/03
RELEVE DE VOS CONSOMMATIONS DU 01/02/03 AU 01/03/03
PUISSANCE CONTROLEE PAR COMPTEUR ELECTRONIQUE
Poste horaire Valeur relevée Coefficient de Valeur mesurée Forfait + ou - Valeur retenue
facture
P 965 ,00 1 , 0000 965 ,00 965 ,00
HP 1100 ,00 1 , 0000 1100 ,00 1100 ,00
HC 870 ,00 1 , 0000 870 ,00 870 ,00
Période Puissance souscrite Puissance en kW Dépassement
tarifaire Retenues Pertes Décompte Atteinte QUATRA
P 960 965 ,00 0 965 965
HPH 960 1100 ,00 0 1100 1172
HCH 960 870 ,00 0 870
HPE 960
HCE 960

PUISSANCE REDUITE SOUSCRITE ( PR ) : 960 , 0 kW

ENERGIE ACTIVE kWh


COMPTEURS Nouvel Index
Ancien Index
MONOPHASES
Coefficient
1er compteur Correction-Forfait
Sous total
2ème compteur Nouvel Index
Ancien Index
Coefficient
Correction-Forfait
Sous total
3ème compteur Nouvel Index
Ancien Index
Coefficient
Correction-Forfait
Sous total
TOTAL
COMPTEURS Nouvel Index 1086290
TRIPHASES Ancien Index 1002370
Pointe Coefficient 1 ,0000
Correction-Forfait
Sous total 83920
Heures Nouvel Index 16013847
Pleines Ancien Index 15761661
Coefficient 1 ,0000
Correction-Forfait
Sous total 252186
Heures Nouvel Index 9459947
creuses Ancien Index 9246703
Coefficient 1 ,0000
Correction-Forfait
Sous total 213244
TOTAL 549350
ENERGIE REACTIVE P HP
Pointe Nouvel Index 489209 7296467
+ Ancien Index 438766 7145023
Heures Coefficient 1 ,0000 1 ,0000
Correction-Forfait
pleines
TOTAL kVARh 50443 151444

Bac Pro ELEEC Sujet 0 Épreuve : E2 Dossier Technique Page DT 18


Baccalauréat Professionnel
Électrotechnique, énergie, équipements communicants
ÉPREUVE E2

Étude d’un ouvrage

DOSSIER RESSOURCES
DOCUMENTS CONSTRUCTEURS

DT19
– Le tarif vert « A5 »……………………………………………….

DT20, DT21
– Extrait de la norme NFC 15-100………………………………

DT22
– Disjoncteurs compact NS100 à NS250……………………….

DT23, DT24
– Transmetteurs sur réseau numérique : série TRN…………….

DT25
– Eclairage industriel – Réflecteur Industriel RI…………………

DT26
– Extension télérupteurs : TL…………………………………………………

DT27
– Contacteurs – Interrupteurs crépusculaires …………………..

DT28
– Planibloc 2000……………………………………………………

DT29, DT30
– Contrôleur de sécurité : XPS LMR……………………………….

DT31
– Barrière immatérielle : XUS-F …………………………………………..

Baccalauréat Professionnel Électrotechnique, énergie, équipements communicants


Session : sujet 0 Durée : 5 heures
DOSSIER TECHNIQUE
Épreuve : E2 Coefficient : 5
Le Tarif Vert « A5 »

Option Base
Deux saisons : Chaque jour :
- hiver : de novembre à mars inclus - des heures pleines de 6h à 22h
- été : d’avril à octobre inclus - des heures creuses de 22h à 6h

En plus, en décembre, janvier et février, tous les jours sauf le dimanche, il existe une période tarifaire
supplémentaire dite période de pointe pendant deux heures le matin et deux heures le soir.

Hiver

Décembre, janvier, février Mars et novembre


22h 22h Heures creuses
20h*
Heures pleines
18h* 6h 6h

Heures de pointe
9h*
11h*
* Horaire de pointe le plus fréquemment pratiqué

Energie réactive
Facturation en pointe (fixe ou mobile), et pendant les heures pleines d’hiver de l’énergie réactive
excédant 40 % de l’énergie active consommée pendant les mêmes périodes.

Facturation des dépassements


Chaque mois et pour chaque période tarifaire.

Bac Pro ELEEC Sujet 0 Épreuve : E2 Dossier Technique Page DT 19


Extrait de la Norme NFC 15-100

411 Mesure de protection par coupure automatique de l’alimentation


411.3 Prescriptions pour la protection contre les contacts indirects
411.3.2.2 Selon la tension nominale entre phase et neutre U0, le temps de coupure maximal du
tableau 41A doit être appliqué à tous les circuits terminaux.

Tableau 41A – Temps de coupure maximal ( en secondes ) pour les circuits terminaux

U0 50 V < Uo ≤ 120 V 120 V < Uo ≤ 230 V 230 V < Uo ≤ 400 V Uo > 400 V
Temps de alternatif Continu alternatif Continu alternatif Continu alternatif Continu
coupure (s)

Schéma TN 0,8 5 0,4 5 0,2 0,4 0,1 0,1


ou IT
Schéma TT 0,3 5 0,2 0,4 0,07 0,2 0,04 0,1

En pratique, les temps de coupure des dispositifs de protection ne sont à prendre en considération que
si ces dispositifs sont des fusibles ou des disjoncteurs dont le déclenchement est retardé. Lorsque la
protection est assurée par d'autres types de disjoncteurs, il suffit de vérifier que le courant de défaut est
au moins égal au plus petit courant assurant le fonctionnement instantané du disjoncteur.

411.6 Schéma IT

411.6.4 Après l’apparition d’un premier défaut, les conditions de coupure automatique de
l’alimentation au deuxième défaut doivent être comme suit :

Les conditions du schéma TN s’appliquent et la condition suivante


doit être satisfaite lorsque le neutre est distribué :
Ia ≤ Id
Ia est le courant assurant le fonctionnement du dispositif de protection dans le temps t prescrit dans le
tableau 41A.

Extraits du guide pratique C15-105

D Protection contre les courants indirects


D.4 Application au schéma IT
D.4.4 Méthode calcul
D.4.4.2 Calcul par la méthode conventionnelle

En pratique, si les réactances peuvent être négligées, 0,5 U’


le courant de double défaut Idf, est pris égal à : Idf = 0,8
Ra +RPE
0,8 étant un facteur conventionnel tenant compte de l’impédance de la partie de la boucle de défaut
située en amont du circuit considéré,
Ra étant la résistance du conducteur actif du circuit considéré,
Rpe étant la résistance du conducteur de protection du circuit considéré,
U’ étant la tension entre phases si le neutre n’est pas distribué ou la tension entre phase et neutre si le
neutre est distribué.

Bac Pro ELEEC Sujet 0 Épreuve : E2 Dossier Technique Page DT 20


Extrait de la Norme NFC 15-100

523 Courants admissibles


Tableau 52H – Courants admissibles (en ampères) dans les canalisations pour les méthodes de
référence B,C,E et F.
METHODE
DE ISOLANT ET NOMBRE DE CONDUCTEURS CHARGES
REFERENCE
B PVC 3 PVC 2 PR 3 PR 2
C PVC 3 PVC 2 PR 3 PR 2
E PVC 3 PVC 2 PR 3 PR 2
F PVC 3 PVC 2 PR 3 PR 2
S (mm²) 1 2 3 4 5 6 7 8 9
CUIVRE
1,5 15,5 17,5 18,5 19,5 22 23 24 26
2,5 21 24 25 27 30 31 33 36
4 28 32 34 36 40 42 45 49
6 36 41 43 48 51 54 58 63
10 50 57 60 63 70 75 80 86
16 68 76 80 85 94 100 107 115
25 89 96 101 112 119 127 138 149 161
35 110 119 126 138 147 158 169 185 200
50 134 144 153 168 179 192 207 225 242
70 171 184 196 213 229 246 268 289 310
95 207 223 238 258 278 298 328 352 377

Le chiffre 2 après PR ou PVC est relatif à un circuit monophasé et le chiffre 3 à un circuit triphasé.

557 Condensateurs de puissance


557.2 Points à considérer pour le choix des condensateurs

557.2.6 Surintensités
Les condensateurs sont prévus normalement pour pouvoir fonctionner de manière permanente sous
un courant permanent égal à 1,3 fois le courant engendré par la tension sinusoïdale assignée sous la
fréquence assignée, transitoires exclues. Ils doivent être protégés pour toute surintensité de valeur
supérieure.

Tension Puissance Tension Puissance Référence Régulation


Réseau Nominale dimensionnement dimensionnement (kVAR)
(V) (kVAR à 400 V (V) (kVAR) à 440 V
400 / 425 V 50 440 / 470 V 60 MS 6044 2 x 25
50 Hz 75 50 Hz 90 MS 9044 3 x 25
100 120 MS 12044 4 x 25
125 150 MS 15044 5 x 25
150 180 MS 18044 6 x 25
175 210 MS 21044 7 x 25
200 240 MS 24044 4 x 50
250 300 MS30044 5 x 50
300 360 MS 36044 6 x 50
350 420 MS 42044 7 x 50
400 480 MS 48044 8 x 50

Bac Pro ELEEC Sujet 0 Épreuve : E2 Dossier Technique Page DT 21


Disjoncteurs Compact NS100 à NS250

Bac Pro ELEEC Sujet 0 Épreuve : E2 Dossier Technique Page DT 22


Transmetteurs sur réseau numérique : série TRN

La gamme des transmetteurs numériques TRN permet le conditionnement de la majorité des signaux et
capteurs présents dans l'industrie et les laboratoires. Leurs performances métrologiques, alliées à leur interface de
communication pour la transmission des informations sur une simple paire, font de la série TRN une des meilleures
solutions à tout problème d'acquisition et de centralisation de capteurs demandant à la fois une très bonne maîtrise
de la mesure et de faibles coûts d'installation.
Dans leur version de base, les TRN sont prévus avec une alimentation 230 V~. Des options 115 V~, 48 V~
et 24 V~, 9 à 18 V- et 18 à 36 V- permettent de répondre à la majorité des demandes autres que le secteur, et
surtout d'alimenter aussi l'ensemble des TRN par une simple paire.
L'ensemble du réseau est configurable à partir d'un PC équipé du logiciel de programmation,
les informations pouvant être recueillies et traitées sur tout superviseur du commerce ayant une interface Modbus
RS485 2 fils, ou plus simplement sur un PC avec les logiciels de supervision et de stockage AOIP.

Les transmetteurs Modbus proposés ci-dessous se déclinent en 5 types de modules :


• les transmetteurs 2 voies pour mesure de température à sonde platine et grandeurs de process (TRNP-TRNS-
TRND-TRNV)
• les transmetteurs 1 voie pour mesure de température par thermocouple (TRNT)
• les transmetteurs 2 voies pour mesure de fréquence et comptage d'impulsions (TRNF)
• les transmetteurs afficheur répéteur 1 voie équipés de 2 sorties relais (TRNR)
• les détecteurs de limites avec 2 sorties relais (TRNA).

fonctions communes
Configuration.......................................
Elle s'effectue à l'aide du logiciel LTCTM (protégé par clef), et est sauvegardée en mémoire permanente.

Seuils..................................................
L'utilisateur peut définir par programmation 2 limites sur chaque transmetteur.Lorsque le transmetteur offre 2 voies
de mesure (TRNP par exemple), les 2 seuils peuvent être affectés à une voie spécifique, ou chaque voie peut avoir
un seuil de programmé. Ces seuils peuvent être relus par Modbus, ou commander directement des sorties relais
sur le TRNA associé, la liaison entre les deux TRN (mesureur et sorties alarmes) s'effectuant par liaison
infrarouge. Le superviseur a aussi la possibilité d'actionner ces seuils par l'intermédiaire du réseau.

Tables de linéarisation..........................
Chacune des entrées peut être mise à l'échelle ou corrigée (étalonnage de capteur) à l'aide de tables dans
lesquelles l'opérateur va pouvoir définir jusqu'à 10 couples de valeurs.

Interface de communication IC 485S1..................


Le support est de type RS485 2 fils (Half-Duplex) à protocole Modbus/Jbus. Tous les registres de lecture et
d'écriture nécessaires à l'utilisation des TRN dans un environnement autre que les logiciels AOIP sont décrits dans
le logiciel
au protocole Modbus RTU/Jbus. La vitesse est réglable par interrupteurs internes de 2 400 bauds à 19 200 bauds.
Format : 8 bits, 1 bit de stop sans parité. Les adresses sont réglables par interrupteurs internes de 1 à 63.

sonde platine + process – TRNP


La voie process est à même d'alimenter les capteurs 2 fils.
Le TRNP peut être associé au détecteur de limites TRNA comportant 2 sorties relais .

Voie 1 : sonde de température résistive ................................................................


Calibre nominal : 200 Ω.
Domaine de mesure : 240 Ω maximum. Capteur Etendue de mesure Résolution Précision sur 1 an
Courant de mesure : 0,5 mA.
Moyennage possible de 1 à 32 mesures. Pt 100 - 210 à + 320°C 0,01°C 0,05 % + 0,2°C
Linéarisation de la Pt100 selon la Pt 50 - 210 à + 320°C 0,01°C 0,05 % + 0,5°C
Publication CEI751 (DIN43760).
Autres capteurs sur demande.

Bac Pro ELEEC Sujet 0 Épreuve : E2 Dossier Technique Page DT 23


Voie 2 : tension continue .......................................................................................

Mise à l'échelle possible en fonction de la C a l i b re R é s o l u t i o n Précision sur 1 an


grandeur physique à mesurer. 10 V 1 mV 0,1 % + 2 mV
Domaine de mesure : - 1,5 V à + 12 V.
Résistance d'entrée : 1,11 MW.
Réjection en mode série : à 50/60 Hz > 60 dB.
Réjection en mode commun : à 50/60 Hz > 110 dB.
Coefficient de température < 10 % de la précision/°C.
Voie 2 : courant process (0-20 mA) .......................................................................

Mise à l'échelle possible en fonction de la C a l i b re R é s o l u t i o n Précision sur 1 an


grandeur physique à mesurer. 20 mA 1 µA 0,1 % + 4 µA
Alimentation de la boucle de courant : 21 V ± 10 % à 20 mA.
Tension à vide < 40 V.
Domaine de mesure : - 3 mA à + 24 mA.
Impédance d'entrée : 5 Ω ± 2 %.
Coefficient de température < 10 % de la précision/°C.

2 voies sonde platine ou tout ou rien - TRNS - TRNV


Ce modèle offre 2 entrées configurables pouvant être définies en mesure de température par Pt 100 Ω (TRNS),
Pt 1 000 Ω (TRNV) ou en mesure de tout ou rien (contact sec). Caractéristiques techniques équivalentes en
température au TRNP.

détecteur de limites avec 2 sorties relais - TRNA


Associé par liaison infrarouge aux transmetteurs de la famille TRN, il offre deux sorties relais. Le logiciel de
configuration LTCTM permet de définir deux seuils par transmetteur, le franchissement d'une limite permettant la
commande du TRNA associé. Pour mémoire, les seuils peuvent être aussi forcés par le superviseur. Le TRNA
offre deux sorties relais RL1 et RL2. Chaque relais offre un contact (inverseur repos-travail). L'état d'alarme
correspond à l'état repos du relais.
Pouvoir de coupure : 5 A, 250 V~. Puissance max. commutée : 1 250 VA, 150 W.

Référence : Transmetteur TRN .. - .. .. ..

Entrées/sorties
Process/Pt 100 ………………P ………………
Fréquencemètre ………………F ……………….
Thermocouple ……………...T ……………….
Pt 100 double ……………...S ……………….
Process double ……………...D ……………….
Alarmes ……………...A …………….....
Répétiteur ……………...R …………….....
Pt 1 000 double ……………...V …………..…...

Alimentation
24V~ ………………6 ………………………………..
115 V~ ………………7 ………………………………..
230 V~ ………………8 ………………………………..
48 V~ (sauf TRNR) ……………....9 …………….…………………..

Afficheur rouge
Répétiteur ………………R ………………………………………...
Autres transmetteurs ………………0 ………………………………………...

Présentation
Répétiteur et alarme ………………0 …………………………………………………
Transmetteurs rail DIN ………………0 …………………………………………………
Transmetteurs boîtier mural ………………1 …………………………………………………

Bac Pro ELEEC Sujet 0 Épreuve : E2 Dossier Technique Page DT 24


Eclairage Industriel - Réflecteur Industriel RI

PUISSANCE RENDEMENT ESPAC. MAX. UNIF. : 0.8


W Total Direct Longitudinal Transversal

1 x 36 0,81 0,81 E 1,65 hu 1,90 hu


1 x 58 0,81 0,81 E 1,65 hu 1,90 hu
2 x 36 0,80 0,80 E 1,65 hu 1,90 hu
2 x 58 0,79 0,79 E 1,65 hu 1,90 hu

Dimensions en mm

Lampe L I I’ H F f Poids (kg)


1 x 36W 1227 111 218 94 1000 700 3,4
1 x 58W 1527 111 218 94 1000 700 3,9
2 x 36W 1227 111 218 94 1000 700 4,0
2 x 58W 1527 111 218 94 1000 700 5,0
3 x 58W 1527 111 218 94 1000 700 6,1

Données techniques
Tube
Désignation Puissance Facteur Tension Puissance Condensateur Claudlux Ø26
(W) de de la avec pour circuit duo
puissance lampe ballast 220-240V/50Hz
(V) (W) (µF) 36/58W-G13
36W = 3350 lm
F 36W 36 0,82 103 46 4,5 58W = 5200 lm

F 58W 58 0.84 110 71 7,0

Détermination du flux total nécessaire ( en lumen ) :

a h’
Luminaires

hu
b

hpu
E : Eclairement en lux
a x b : Surface du local en m2
d : facteur de dépréciation
U : utilance
ηs : rendement luminaire
Plan utile

Bac Pro ELEEC Sujet 0 Épreuve : E2 Dossier Technique Page DT 25


Extension télérupteur TL

larg en tension réf.


Commande centralisée + signalisation ATLc+s pas de 9 mm (V CA)
Permet la commande centralisée, grâce à 2 30 à 240 15409
une "ligne pilote", d'un groupe de
télérupteurs commandant des réseaux
indépendants, tout en maintenant la
commande individuelle locale de chaque
télérupteur. Signale à distance l'état
mécanique de chacun d'eux.
♦ montage : s'adapte à droite des TL, TLI,
ETL, TLs, TLc et TLm
♦ contact auxiliaire (11, 12, 14) :
6 A, 240 V CA, cos ϕ = 1.

comment allumer ou éteindre d'un seul point la totalité de l'éclairage tout en


maintenant la commande locale ?
Le schéma proposé permet de piloter l'éclairage d'un bâtiment :
• localement au moyen de boutons poussoirs en bénéficiant des fonctionnalités des TL :
• arrêt télécommande sur le TL au moyen du fil bleu de déconnexion,
• marche manuelle par la manette du TL
• par un ordre centralisé au moyen de boutons poussoirs ramené sur l'auxiliaire ATLc+s du télérupteur et sur le
télérupteur à fonction intégré TLc.
24204
O - OFF

Bac Pro ELEEC Sujet 0 Épreuve : E2 Dossier Technique Page DT 26


Contacteurs – Interrupteurs Crépusculaires
Contacteurs CT

Type larg. en calibre tension de réf.


pas de (A) commande Fonction et utilisation
9 mm (V CA) Les contacteurs CT modulaires permettent
uni 1F 2 25 230-240 15373
de commander des circuits monophasés,
bi 1F+1O 2 16 230-240 15382 triphasés et tétraphasés jusqu'à 100 A.
2F 2 25 230-240 15380 Caractéristiques :
2F 2 25 24 15377 • circuit de puissance :
2O 2 25 230-240 15387 calibres à 40 °C : 16 à 100 A (catégorie
2F 4 40 230-240 15381 AC7a)
2F 4 63 230-240 15316 tension d'emploi : 250 V CA en uni et bi,
2F 4 63 24 15864 400 V CA tri et tétra
2F 6 100 230-240 15900 fréquence : 50 Hz
tri 3F 4 25 230-240 15385
• circuit de commande :
3F 6 40 230-240 15383
3F 6 63 230-240 15903 tension d'emploi : 24 V CA ± 10 %,
tétra 4F 4 25 230-240 15384 230-240 V CA - 15 % + 6 %
4F 4 25 24 15371 fréquence bobine : 50 Hz
4O 4 25 230-240 15388 • température d'utilisation : - 5 °C à 50 °C,
4O 4 25 24 15863 jusqu'à 60 °C sans déclassement pour 1 CT
2F+2O 4 25 230-240 15389 entre 2 intercalaires.
4F 6 40 230-240 15386
4O 6 40 230-240 15315
4F 6 63 230-240 15396
4F 6 63 24 15865
4O 6 63 230-240 15317
4O 6 63 24 15866
2F+2O 6 63 230-240 15318
4F 12 100 230-240 15901

Interrupteurs crépusculaires IC200, IC2000


Fonction et utilisation
Les interrupteurs crépusculaires commandent la mise en marche ou l'arrêt de l'éclairage lorsque le seuil de
luminosité détecté par la cellule atteint le seuil de réglage.

Type largeur calibre contact réf.


en pas inverseur sous
de 9 mm 250 V CA
cosϕ = 1 cosϕ = 0,6
IC200 5 10 A 6A 15284
IC2000 7 10 A 6A 15368
cellule de "face avant de tableau" 15281
rechange "murale" 15268

IC200 Caractéristiques spécifiques : IC2000 Caractéristiques spécifiques :


sensibilité de luminosité réglable de 2 à sensibilité de luminosité réglable :
200 lux 2 seuils : de 2 à 35 lux, et de 35 à 2000
temporisation à l'enclenchement et à la lux
coupure du contact u 40 s temporisation à l'enclenchement et à la
cellule photoélectrique (réf. 15281) coupure du contact u 80 s
étanche (IP 65) de type "face avant de cellule photoélectrique (réf. 15268)
tableau", fournie étanche (IP 54) de type "murale" avec
consommation : 2,2 VA. fixation, fournie
consommation : 2,2 VA.

Bac Pro ELEEC Sujet 0 Épreuve : E2 Dossier Technique Page DT 27


Planibloc 2000

Sélection Rendement
Réducteur Planibloc (Pl) : forme à pattes S ou à bride BS, BP (Pl 2101 à Pl 2604) du Planibloc :
Moteurs asynchrones : LS 4 pôles, IP 55, 50 Hz, classe F
- multitension : 220/380 V - 230/400 V - 240/415 V de 0,18 à 9 kW
η = 0,95
- autres tensions : 380 V . - 400 V . - 415 V . de 4 à 90 kW
Moteurs freins1 : asynchrones LS type FCR, FCO, 4 pôles, IP 55, 50 Hz, classe F
FCR : multitension : de 0,18 à 5,5 kW FCO : multitension : de 7,5 à 9 kW
Montage Universel : MU
Montage Arbre Primaire : AP

0,337 à 469 tr.min-1


Moteur LS, puisance kW

Type de moteur 4 pôles et hauteur d’axe

Exemple de sélection :
Puissance désirée : 2,2 kW
Vitesse souhaitée : 12 tr.min -1
Fixation : à pattes, horizontale
Désignation : Pl 2403 - 4P LS 100 2,2 kW tri 50 Hz 230/400 V
Fermer

Bac Pro ELEEC Sujet 0 Épreuve : E2 Dossier Technique Page DT 28


Contrôleur de Sécurité : XPS LMR

Introduction :
La commande Muting XPS-LMR/XPS-LMS sert, en liaison avec des barrières ou grilles photoélectriques de
sécurité, à protéger les zones et endroits dangereux jusqu’à la classe de sécurité 4 selon EN 954-1. La fonction
Muting intégrée permet de transporter des produits dans ou hors de la zone de danger sans ôter atteinte à la
fonction de sécurité.

Possibilités de connexion pour XPS-LMR :


ESPE Dispositif de protection agissant sans
contacts

Bornes Signification

A1+ , A2- Branchement tension de service


EST+, EST Bouton de démarrage
ESS+, ESS Commutateur à clé
ESS+, 53 Lampe Muting
AML, 53 Pont si XPS-LMR est utilisé comme
appareil couplé en aval
ERK+, ERK Circuit de réinjection
MSx+ Tension positive pour capteur Muting x
MSx- Tension négative pour capteur Muting x
MSxP Entrée du capteur Muting x -PNP
MSxN Entrée du capteur Muting x -NPN
BWSE+ Tension positive pour signaux ESPE
BWSE- Tension négative pour signaux ESPE
BWSxP Entrée de canal ESPE x - PNP
BWSxN Entrée de canal ESPE x - NPN
13-14, 23-24, Sorties de sécurité de relais
33-34
63-64 Sortie relais pour activation du ESPE
54 Tension d’alimentation négative interne
(reliée interne avec EST-, ESS-, ERK-,
BWSE-, MSx-)
73-74 Sortie signal commute tant Muting est
actif
OP, O1, O2 Sorties coupleur optique

L’utilisation de relais externes sans éléments de déparasitage peut conduire à un endommagement de la


commande Muting. Commutez donc toujours des relais externes (pour 24V DC) avec une diode de roue
libre.

Câblage ESPE :
Le câblage exact du ESPE dépend du type et du fabricant. En général, on applique les règles de câblage
suivantes:
Branchez les sorties du ESPE de XPS-LMR/XPS-LMS
Branchez les sorties du récepteur du ESPE directement sur les entrées de la commande Muting (BWS1P,
BWS1N, BWS2P, BWS2N).

Exemple 1: Exemple 2:
Récepteur ESPE avec deux Récepteur ESPE avec deux
sorties semi-conducteur PNP sorties relais

Bac Pro ELEEC Sujet 0 Épreuve : E2 Dossier Technique Page DT 29


Câblage capteurs Muting :

Le câblage des capteurs dépend du genre, type et nombre de capteurs. Il faut brancher soit 2 ou 4 capteurs Muting
sur la commande Muting. En cas d’utilisation de deux capteurs Muting, ceux-ci doivent être branchés sur les
bornes MS1... et MS2....
Branchez les capteurs Muting selon les indications ci-dessous.

Si l’on branche 4 capteurs Muting,


on doit alors utiliser sur les
branchements MS1.. et MS4.. et
sur MS2.. et MS3.. des capteurs de
même polarité.

Appliquez un pont entre MSx- et MSxN, si MsxN sur XPS-LMR/XPS-LMS est libre.
Appliquez un pont entre MSx+ et MSxP, si MsxP sur XPS-LMR/XPS-LMS est libre.
Capteurs Muting, Type: XU2...

Les capteurs mécaniques, inductifs, capacitifs ou optoélectroniques conviennent comme capteurs Muting. On peut
utiliser ici des capteurs aussi bien avec des sorties de semiconducteur qu’avec des sorties de relais.

Capteurs Muting: MS1,


MS2, MS3, MS4

Lampe Muting: ML

Touche démarrage: EST

Commutateur à clé: ESS

Muting :

Muting est le pontage provisoire, automatique et sûre d’un dispositif de protection agissant sans contact (ESPE),
pour transporter dans ou hors d’une zone de danger. A cet effet, on installe deux ou quatre capteurs Muting (MS 1-
4) à l’entrée /sortie de la zone de danger de telle sorte que seul le matériel active les capteurs. La commande
Muting démarre le cycle Muting pour la durée pendant laquelle le matériel est transporté à travers la zone de
protection. Une personne n’est pas en mesure d’activer les capteurs Muting dans la même forme et déclenche lors
de l’accès dans la zone de danger la mise hors circuit du mouvement apportant le danger.

Le muting est effectif si les différents capteurs sont enclenchés dans un ordre chronologique imposé
(MS1puis MS2 puis MS3 et enfin MS4 ).

Commutateur à clé :

Lors du démarrage du ESPE via la touche de démarrage (EST), la commande Muting vérifie si tous les capteurs
Muting sont inactifs. Si ce n’est pas le cas, par exemple après une perturbation à l’occasion de laquelle le matériel
s’est déjà trouvé dans la zone des capteurs Muting - les signaux de sortie de la commande Muting ne sont pas en
circuit, c’est-à-dire que l’installation s’immobilise. Le commutateur à clé permet de démarrer le cycle Muting et de
continuer à transporter le matériel. Le cycle Muting est actif tant que le commutateur à clé est actionné, cependant
au plus pour 10 minutes. Si, ensuite, tous les capteurs Muting sont libres, le circuit électrique de libération et la
lampe Muting s’éteignent. Desserrer le commutateur à clé et appuyer sur la touche de démarrage.
Si le commutateur à clé est lâché à temps, les circuits électriques de libération s’éteignent, la lampe Muting
continue à s’allumer. Actionner de nouveau le commutateur à clé.

Bac Pro ELEEC Sujet 0 Épreuve : E2 Dossier Technique Page DT 30


Barrière immatérielle : XUS-F

(1) La barrière ne
A1 Contacts A1
Non Emetteur fonctionne que si une
utilisé A2 Emetteur de recopie A2 Récepteur liaison est établie
A3 entre les 2 bornes C4,
C5 (mode
Alim.
∼/+ A4
Alim.
∼/+ A4
automatique) ou C4,
∼/- A5 ∼/- A5 B3 (autres modes).
B1 Contacts B1
La coupure de cette
d’arrêt liaison par ouverture
B2 B2 d’un contact place la
machine
B3 barrière de sécurité
en condition d’alarme.
Non C1 Contacts C1
d’arrêt Les contacts de
utilisé C2 C2 recopie bornes (A1,
machine
C3 A2) du récepteur
peuvent être utilisés à
C4
B3 des fins de
C5 Entrée signalisation vers
C4
Test (1 ) l’automate
C5 programmable.

Bac Pro ELEEC Sujet 0 Épreuve : E2 Dossier Technique Page DT 31