Vous êtes sur la page 1sur 41

PROJET STRUCTURE METALLIQUE

Préparé par :
OSIAS Daniel Mardochée
BIEN-AIME Wanderwall
ANILUS Aidid R.J.B
La structure métallique est un domaine de la construction mais aussi de la mécanique ou du génie civil
qui s’intéresse à la construction d’ouvrage en métal et plus particulièrement en acier.

Parmi les différentes spécialités du génie civil on distingue le domaine de la construction métallique, qui
répond au besoin actuel de la construction, et qui a subi de grande progression, fruit de développement
et de la recherche de nouvelles méthodes de calcul permettant une meilleur optimisation de ce
domaine. Selon la destination, la construction métallique se divise en deux grandes catégories, la
charpente métallique (bâtiments, halle, ponts ou tours Ets…) et la chaudronnerie (réservoirs, cuves,
silos… Etc…). Dont les ingénieurs spécialisés s’occupent de la conception, dimensionnement et
réalisation d’une structure nouvelle, ou la réhabilitation d’une structure déjà existante appelée aussi
conservation d’ouvrage existant (expertise et/ou projet d’intervention). Tout en assurant la gestion afin
de répondre au besoin de la société et d’assurer la protection du publique et de l’environnement. Les
ossatures métalliques sont généralement souple et résulte d’assemblage de différentes éléments barres
« élancée » et d’éléments minces qui assure principalement le cheminement des efforts extérieurs
appliquer jusqu’aux fondations, cet assemblage doit être conçu globalement de manière à assurer que la
structure répond à l’usage pour le quelle elle a été réalisée. C'est-à-dire respecter ultérieurement et tout
au long du processus d’étude, la stabilité de l’ouvrage vis-à-vis de toutes les actions qui lui sont
appliquées ; assurer la cohérence des déformations relatives des systèmes structuraux.

Poutre métallique : pièce de support horizontal, constituée de métal et destine à supporter de lourdes
charges dans une charpente

Coefficient partiel de sécurité

Le coefficient partiel de sécurité Mo Pour les matériaux doit être prise égal aux valeurs suivantes :

Section de classe (1, 2,3)→ Mo = 1.1

Section de classe (4) → M1 = 1.1

Sections nettes au droit des trous → M2= 1.25

Cas des états limites ultimes des éléments→ M1= 1.10

Valeurs limites des flèches : Les structures en acier doivent êtres dimensionnées de manière que les

flèches restent dans les limites appropriées à l’usage et à l’occupation envisagés du bâtiment et à la
nature

des matériaux de remplissage devant être supportés:


L/200 (Toiture en générale)

L/250 (plancher en générale)

L/500 (poutre principale)

Béton semelle : 350 / 3

Contrainte béton : = 12

Poids Métal Deck : 78.50 ⁄ 3

Epaisseur Métal Deck : 30


Predimensionnement de la solive

Calcul de la surface reprise par la solive

S= 6 m x 1 m ⟺ S = 6 m2

Calculons la charge du Métal Deck

G= 0.03 m x 78.50 ⁄ 3 ⟺ G= 2.355 ⁄ 2

La solive est sollicitée par les charges et surcharges suivantes :


2
Permanente : G= 2.355 ⁄
2
Exploitation : Q = 5 ⁄

a) Condition de flèche pour déterminer le type de profilé adéquat ;

fmax ≤ fad

fad = l /250 (plancher générale)

fmax = 5QL4 / 384EI

Calcul de la charge non pondérée

Q = G+Q ⟺ Q = 2.35 ⁄ 2 +5 ⁄ 2

2
Q =7.35 ⁄

Calcul de la charge sur la solive

Qs = 7.35 ⁄ 2x1m

calcul de l’inertie

posons :

fmax ≤ fad ⟺ L/250≥ 5QL3 / 384EI

I ≥ 5 x 250 x 7.35 KN /m x 63 / 384 x (210 000x103 ) KN /m2

I ≥ 0.000024626 m4 ⟺ I ≥ 2462.6 cm4 IPE 220 ⟺ I = 2772 cm4

Cherchons fmax et fad

fmax = 5QL4 / 384EI ⟺ fmax = 5 x7.35 KN/m x (6)4 / 384 x (210 000x103 ) KN/m2 x 2772 x 10-8

cm4

fmax = 0.0213 m⟺ fmax = 2.13 cm

fad = l /250 ⟺ fad = 600 /250

fad = 2.4 cm

Vérification de la flèche
fmax ≤ fad

fmax= 2.13 cm ≤ fad = 2.4 cm

la condition de flèche est vérifiée

Vérification de la section transversale de l’IPE 220

Semelle :

b =110 mm h = 220 mm tf = 9.2 mm

c = b⁄2 ⟺ c = 110 mm⁄2

c = 55 mm

c / tf doit être inferieur ou egale a 10 pour que la section soit de classe 1 et pour que le calcul

se fait à la plasticité.( c/tf ≤ 10 )

Classe des sections : La classe de la section est donnée par la valeur maximale des

classes de la semelle et de l’âme

Cherchons

Classe de la semelle

c/tf ≤ 10 : classe 1

c/tf≤ 11 :classe 2

c/tf≤ 15 : classe 3

Classe de l’âme poutre

d/tW ≤ 72 : classe 1

d/tW ≤ 83 :classe 2

d/tW ≤ 124 : classe 3

Classe de l’âme poteau

d/tW ≤ 33 : classe 1

d/tW ≤ 38 :classe 2

d/tW ≤ 42 : classe 3

= √235⁄ or = 355

= √235⁄355 ⟺ = 0.81

Cherchons c/tf , 10

c/tf = 55 mm⁄9.2 mm ⟺ c/tf =5.97


10V =10 x 0.81⟺ 10 =8.1

D’où :

c/tf ≤ 10

5.97 < 8.1

La condition est vérifiée, alors la semelle est de classe 1

Ame :

d =177.6 mm tW= 5.9 mm

d/tw doit être inférieur ou égale à 72 pour que l’âme soit de classe 1 et pour que le calcul se fait à la

plasticité. (d/tW ≤ 72≤)

= 0.81

Cherchons d/tW , 72

d/tW =177.6mm⁄5.9 mm⟺ d/tw = 30.10

72 =72 x 0.81⟺ 72 =58.32

D’où :

d/tW ≤ 72

30.10 < 58.32

La condition est vérifiée, alors l’âme est de classe 1

La section globale étant de classe 1 le calcul peut être fait à la plasticité

Calcul du poids de la solive

GIPE220 = 26.2 Kg/m⟺ GIPE220 = 0.262 KN/m2

GSolive= 0.262 KN/m2 + 2.35 KN/m2⟺ GSolive= 2.61 KN/m2

Calcul du poids pondéré de la solive

Q = 1.35 GSolive + 1.5QSolive ⟺ Q= 1.35 x 2.61 KN/m2 + 1.5 x 5 KN/m2

Q= 11.023 KN/m

b) Vérification faite selon la condition de résistance ;

Effort tranchant :

VA= ql / 2 ⟺ VA= 11.023 KN/m x 6 m / 2

VA= 33.069 KN

VPLRD = Avfy / Mo√3


AV = A – 2btf + (tw + 2r) tf ⟺ AV = 33.4 cm2 – 2(11cm) x (0.92cm) + [0.59cm + 2(1.2)] x 0.92cm

AV = 10.40 cm2

VPLRD = 10.40 x 10-4 m2 x (355 x 103 KN/m2 ) / 1.1 √3 ⟺ VPLRD = 194.31 KN

VA= 33.069 KN < 0.5

VPLRD = 0.5 x 194.31 KN⟺ VPLRD = 97.15 KN

La condition de l’effort tranchant est vérifiée Moment fléchissant

MSD = ql2 /8 ⟺ MSD = 11.023 KN/m x (6)2 /8

MSD = 49.60 KNm

MPLY = fy x wply / Mo ⟺ MPLY = (355 x 103 ) KN/m2 x (255 x 10-6 ) m3 / 1.1

MPLY = 82.295 KNm

MSDN = 46 KNm < MPLY = 82.295 KNm

La condition de moment fléchissant est vérifiée

on retient le profile IPE 220 pour réaliser la solive.


Predimensionnement de la poutre de rive
.
S= ( ) x 1 m ⟺ S=( )x1m

S = 0.253 m2
La poutrede rive est sollicitée par les charges et surcharges suivantes : Permanente :
G= 2.355 ∕ 2 Exploitation : Q = 5 ∕ 2
G= 2.355 ∕ 2
x 0.253 m2 ⟺ G= 0.595KN /m Q=5 ∕ 2
x 0.253 m2 ⟺ Q = 1.265
KN /m
a) Condition de flèche :

= ⁄250 !" #$ℎ&'(é#é' &*
= 5 +, ⁄384 01

q = G + Q ⟺ q =0.595 KN /m + 1.265KN /m
Calcul de la charge non pondérée

q = 1.86 KN /m

Calcul de l’inertie

≤ ⟺ +⁄250 ≥ 5 + 4⁄384 01
Posons :

3 4.5 3 63
1 = 75,× 4 ×4 6
⟺ 1 ≥ 622.76 $ 4
Tableaux caractéristiques des profilées européens

IPE 180 ⟺ I = 1317cm4


On fait le choix de :

On garde la même profile pour les poutre dérive, ci que va facilite le travail terme de temps.

= 5 +4 / 38401
Cherchons fmax et fad

5 × 1.86 / × !600*4
=
384 × !210000 × 10 * 7 / × 1317 × 10=5 $ ,

= 0.0113 ⟺ = 1.13 $
= /250 ⟺ = 600 /250 = 2.4 $

≤ = 1.13$ ≤ = 2.4$
Vérification de la flèche

La condition de flèche est vérifiée

Vérification de la section transversale de l’IPE 180


$ = ⁄2 = 91 ⁄2 ⟺ $ = 42.5
Semelle :

? =8
Cherchons

235
=@ ∨ A = 355
A

235
=@ ⟺ = 0.81
355
Cherchons $ ⁄? , 10
45.5
$ ⁄? = ⟺ $ ⁄? = 5.68
8

10 = 10 0.81 ⟺ 10 = 8.1 $ ⁄? ≤? 10 5.68 < 8.1


4D’où:

La condition est vérifiée, alors la semelle est de classe 1.


Ame:
= 0.81
Cherchons ⁄? F, 72
146
⁄? F = ⟺ ⁄?G = 27.5
5.3
D’où: ! ⁄? F ≤ 72 *
72 = 72 × 0.81 ⟺ 72 = 58.32 ⁄? F ≤? 72 27.5 < 58.32
La condition est vérifiée, alors l’âme est de classe 1.
La section globale étant de classe 1 le calcul peut être fait à la plasticité.

Calcul du poids de la poutre secondaire


= 18.8 (⁄ ⟺ = 0.188 ⁄ 2
" = 0.188 ⁄ 2 + 2.355 ⁄ 2 ⟺ " = 2.54 ⁄ 2
Calcul du poids pondéré de la poutre
I = 1.35 + 1.5 ⟺ I = 1.35 2.54 ⁄ 2 + 1.5 5 ⁄ 2
q = 10.93 KN⁄m
Vérification faite selon la condition de résistance ;

NO = I ⁄2
Effort tranchant :

NO = 10.93 ⁄ × 6⁄2
NO = 32.79
N +PQ = OR ⁄ S√3

OR = O– 2 ? + !?G + 2'*?
OR = 23.9– 2!9.1*!0.8* + V0.53 + 2!0.9*W0.9
OR = 11.43$

N +PQ = 11.43 × 10=, × !355 × 107 ⁄ *⁄1.1 × √3


N +PQ = 236.6
VA= 32.79KN < 0.5VPLRD = 0.5 x 236.6 KN = 2.12.97 KN
La condition de l’effort tranchant est vérifiée.

I
Moment fléchissant
X =
8

10.93!6*
X =
8
X = 49.18
" = × G" ⁄ S
" = !355 × 107 * ⁄ × !166 × 10= * 7⁄
1.1
" = 53.57
X = 49.18 < " = 53.57

La condition de moment fléchissant est vérifiée.


Calcul la surface de charge de la poutre intermédiaire
Y Y . Z .,[Z
S= ( + )x1m ⟺ S=( + )x1m

S = 0.512 m2
La poutre de rive est sollicitée par les charges et surcharges suivantes :
2
G= 2.355 ∕ qui est la charge du métal deck

G= 2.355 ∕ 2
x 0.512 m2 ⟺ G= 1.21 KN /m
2
Q=5 ∕ surcharges

Q=5 ∕ 2
x 0.512 m2 ⟺ Q = 2.56 KN /m
a) Condition de flèche pour déterminer le type de profilé adéquat ;
Fmax ≤ fad
fad = l⁄250 !planchergénérale*
fmax = 5Q L, ⁄384 EI
Le module de Young : E = 210 000MPa

q = G + Q ⟺ q =1.21 KN /m + 2.56 KN /m
Calcul de la charge non pondérée

q = 3.77 KN /m

Calcul de l’inertie

fmax ≤ fad ⟺ L⁄250 ≥ 5QL 4⁄384 EI


Posons :

I ≥ 5 × 250 × 3.77 KN⁄m × 67 ⁄ 384 × !210000 × 107 * KN⁄m2


I ≥ 1262.27cm4

IPE AA 200 ⟺ I = 1533 cm4


Pour des raisons de sécurité On fait le choix de :

fmax = 5QL4 / 384EI


Cherchons fmax et fad

5 × 3.77 KN/m × !6*,


fmax =
384 × !210000 × 107 * KN/m × 1533 × 10=5 cm,
fmax = 0.019 cm
fad = l /250 ⟺ fad = 600 /250
fad = 2.4 cm
Vérification de la flèche
fmax ≤ fad
fmax = 1.9cm ≤ fad = 2.4cm
La condition de flèche est vérifiée
Vérification de la section transversale de l’IPE AA 200

c = b⁄2 = 100 mm⁄2 ⟺ c = 50mm


Semelle :

tf = 6.5mm
La limite élastique : fy = 355 MPA.
Cherchons

235
ε=@
Fp

235
ε=@ ⟺ ε = 0.81
355
Cherchons c⁄t f, 10
50mm
c⁄t f = ⟺ c⁄t f = 7.69
6.5mm
10ε = 10 × 0.81 ⟺ 10ε = 8.1
D’où:

c⁄t f ≤ 10ε

7.69 < 8.1


La condition est vérifiée, alors la semelle est de classe 1.
Ame:
ε = 0.81
Cherchons d⁄t W, 72
159mm
d⁄t W = ⟺ d⁄tw = 35.33
4.5mm
72ε = 72 × 0.81 ⟺ 72ε = 58.32
D’où:
d⁄t W ≤ 72ε
35.33 < 58.32
La condition est vérifiée, alors l’âme est de classe 1.
Les condition étant vérifiée donc la section est de classe 1 et le calcul peut être fait à la
plasticité.
Calcul du poids de la poutre secondaire
IPE AA 200 = 18 Kg⁄m ⟺ IPE AA 200 = 0.18 KN⁄m2

Gp = 0.18 KN⁄m2 + 2.355 KN⁄m2 ⟺ Gp = 2.535 KN⁄m2


Calcul du poids pondéré de la solive

q = 1.35GSolive + 1.5QSolive ⟺ q = 1.35 × 2.535 KN⁄m2 + 1.5 × 5 KN⁄m2

q = 10.92 KN⁄m

VA ≤ 0.5VPLRD
Vérification faite selon la condition de résistance ;

VA = ql ⁄ 2
Effort tranchant :

VA = 10.92 KN⁄m × 6⁄2


VA = 32.76KN
VPLRD = Avfy⁄γ Mo√3

Av = A– 2btf + !tw + 2r*tf


Av = 22.9– 2!10*!0.67* + !0.45 + 2 × 1.2* × 0.67
Av = 11.40cm

VPLRD = 11.40 × 10=, m × !355 × 107 KN⁄m *⁄1.1 × √3


VPLRD = 212.41KN
VA= 32.76KN < 0.5VPLRD = 0.5 x 212.41 KN = 106.20KN
La condition de l’effort tranchant est vérifiée.

ql
Moment fléchissant
Msd =
8

Msd = 10.92 KN⁄m × !6* ⁄8


Msd = 49.14KNm
Mply = fy × wply⁄γ Mo
Mply = !355 × 107 * KN⁄m × !166 × 10= * m7 ⁄1.1
Mply = 53.57KNm
Msd = 49.14KNm < Mply = 53.57KNm

La condition de moment fléchissant est vérifiée.


Prédimensionnement de la poutre principale

Calcul la surface de charge de la poutre intermédiaire

S= /2

x 1 m ⟺ S =3 m x 1 m

S = 3 m2

La poutre principale est sollicitée par les charges et surcharges suivantes :

Permanente : G= 2.355 ⁄ 2

G= 2.355 ⁄ 2 x 3 m2⟺ G= 7.065KN /m

Exploitation : Q = 5 ⁄ 2

Q=5 ⁄ 2 x 3 m2⟺ Q = 15 KN /m

a) Condition de flèche pour déterminer le type de profilé adéquat ;

fmax ≤ fad

fad = l /500 (plancher générale)

fmax = 5QL4 / 384EI

Le module de Young : E = 210 000MPa

Calcul de la charge pondérée

Q = 1.35G+1.5Q ⟺ Q = 1.35 x 7.065 KN /m +1.5 x 15 KN /m

Q = 32.04 KN /m

Calcul de l’inertie

Posons :

fmax ≤ fad ⟺ L/250 ≥ 5QL3 / 384EI

I ≥ 5 x 500 x 32.04 KN /m x (6)3 / 384 x (210 000x103) KN /m2

I ≥ 0.000124162 m4 ⟺ I ≥ 12416.2 cm4

Tableau caractéristiques des profilées européens

On fait le choix de :

IPE O 330 ⟺ I = 13910 cm4

Cherchons fmax et fad

fmax = 5QL4 / 384EI ⟺ fmax = 5 x 32.04 KN/m x (5)4 / 384 x (210 000x103 ) KN/m2 x 13910 x 10-

8 cm4
fmax = 0.008939 m⟺ fmax = 0.89 cm

fad = l /500 ⟺ fad = 500 /500

fad = 1 cm

Vérification de la flèche

fmax ≤ fad

fmax= 0.89 cm ≤ fad = 1 cm

La condition de flèche est vérifiée

Vérification de la section transversale de L’IPE O 330

Semelle :

b = 162 mm h = 334 mm tf = 13.5 mm

c = b⁄2 ⟺ c = 162 mm⁄2

c = 81 mm

c / tf doit être inferieur ou egale a 10 pour que la section soit de classe 1 et pour que le calcul

se fait à la plasticité.( c/tf ≤ 10 )

La limite élastique : fy = 355 MPa.

Ch=e√rcho235ns⁄ or = 355

= √235⁄355 ⟺ = 0.81

Cherchons c/tf , 10≤

c/tf = 81 mm⁄13.5 mm ⟺ c/tf =6

10 =10 x 0.81⟺ 10 =8.1

D’où :

c/tf ≤ 10

6 < 8.1

La condition est vérifiée, alors la semelle est de classe 1

Ame :

d =271 mm tW = 8.5 mm

d/tW doit être inférieur ou égale à 72 pour que l’âme soit de classe 1 et pour que le calcul se fait à la

plasticité. (d/tW ≤ 72 )

= 0.81
Cherchons d/tW , 72

d/tW =271 mm⁄8.5 mm⟺ d/tW = 31.88

72 =72 x 0.81⟺ 72 =58.32

D’où :

d/tW ≤ 72

31.88 < 58.32

La condition est vérifiée, alors l’âme est de classe 1

La section globale étant de classe 1 le calcul peut être fait à la plasticité

Calcul du poids de la solive

GIPE0330 = 57 Kg/m⟺ GIPE0330 = 0.57 KN/m2

GPoutre principale = 0.57 KN/m2 + 2.35 KN/m2⟺ GPoutre principale = 2.92 KN/m2

Calcul du poids pondéré de la poutre principale

Q = 1.35 GPoutre principale + 1.5 GPoutre principale ⟺ Q= 1.35 x 2.92 KN/m2 + 1.5 x 5 KN/m2

Q= 11.44 KN/m

b) Vérification faite selon la condition de résistance ;

Effort tranchant :

VA= ql / 2 ⟺ VA= 11.44 KN/m x 6 m / 2

VA= 34.32 KN

VPLRD = Avfy / Mo√3

AV = A – 2btf + (tw + 2r) tf ⟺ AV = 72.6cm2 – 2(16.2cm) x ( (1.35cm) + [0.85cm + 2(1.8cm)] 1.35cm

AV = 34.86 cm2

VPLRD = 34.86 x 10-4 m2 x (355 x 103 KN/m2) / 1.1 √3 ⟺ VPLRD = 651.33 KN

VA= 34.86 KN < 0.5

VPLRD = 0.5 x 651.33 KN = 325.66 KN

La condition de l’effort tranchant est vérifiée Moment fléchissant

MSD = ql2 /8 ⟺ MSD = 11.44 KN/m x (6)2 /8

MSD = 51.48 KNm

MPLY = fy x wply / Mo ⟺ MPLY = (355 x 103) KN/m2 x (943 x 10-6) m3 / 1.1

MPLY = 304.331 KNm


MSDN = 49.36 KNm < MPLY = 304.331 KNm

La condition de moment fléchissant est vérifiée

En conclusion : on retient le profile IPE0 330 pour réaliser la poutre principale car il répond au critère de

cisaillement et de moment fléchissant et ce profilé sera le plus économique.


Pre-dimensionnement d’élément contreventement intermédiaire


• = ׃ + „ • = ׃ + „ • = 15 2

S… X &$†
1 = 15 × 2.355 1 = 35.325
S… X "S ?'&X "'…#$…"
2 = 5 × 0.57 2 = 1.53
S ?'&X …#?&' é … …'&
3 = 3 × 0.188 3 = 0.56
S… X XS …R&X
4 = 5 × 0.262 × 4 = 3.93
S… X "'S"&' ?S?
?S? = 1+ 2+ 3+ 4 ‡ˆ‰ˆ = Š‹. ŒŠ•Ž
•ℎ '(& & " S…? ?…S#
= 15 × 5 = 75

• ‘ ’“n!90 − 18.43* =
41.34
•=
sin 71.57
• = 43.57
Q= 1.35x43.57+1.5x75 Q= 17131 KN

–— =O A / ˜™ => O = ˜™ / A

A=1.1 x171.31 /355


A=0.000530 m2 =>A=5.3 cm2
IPE 330 m soit A=72.6 cm2
Calcul de l’élancement réduit λr

š' = !š/ š1*›0.5 riveee


š1 = 93.9 Ꜫ R&$ Ꜫ = 0.81 ==> š1 = 76.05
› = 1 ; "S ' &X X&$?…S#X & $ XX&X 1, 2, 3
+’é #$& &#? &X? S##é " ' ∶
š = /…
R&$ = 0.5 × + → = 0.5 ∗ 2.9 → = 1,46
&' S# & (…' ?…S# X …R #? &X &X XS#? ∶ … = 1.12$
š = 146$ /1,12$ → š = 130
+’é #$& &#? 'é …?
š' = š /š1 ; → š' = 130/76.05 ; → š' = 1.7
+’é #$& &#? 'é …? &R…&#? ∶
¢ = £. ‹¤¥¦
D’où

X ≤ '

O 72.6 × 10=, × 355 × 107


' = = 0.1962 ×
1.1
Ž§¨ = Š©¤. ¥¤•Ž > Žª¨ = ‹«‹. «£•Ž
Le dimensionnement du bracon est correct.
Prédimensionnement du poteau de rive

SURFACE DE CHARGE DU POTEAUX C2



• = ׃ + „ • = ׃ + „ • = 15 2

S… X &$†
1 = 15 × 2.355 1 = 35.325
S… X "S ?'&X "'…#$…"
2 = 5 × 0.57 2 = 1.53
S ?'&X …#?&' é … …'&
3 = 3 × 0.188 3 = 0.56
S… X XS …R&X
4 = 5 × 0.262 × 4 = 3.93
S… X "'S"&' ?S?
?S? = 1+ 2+ 3+ 4 ‡ˆ‰ˆ = Š‹. ŒŠ•Ž
•ℎ '(& & " S…? ?…S#
= 15 × 5 = 75
•ℎ '(& "S# é'é&
I = 1.35 × 41.34 + 1.5 × 75 ¬ = ‹¥-. Œ£ •Ž
$ X &" X & RS' &: ¬ = ‹¥-. Œ£•Ž
• $ & X&$?…S# & "'S … & …#… " ' &X $S# …?…S#X & 'éX…X? #$& "S ' $S#?' …#?&

–— =O A ⁄ ˜™ => O = ˜™ ⁄ A

O = 1.1 × 168.30 /355 × 107

O = 0.00052 => O = 52

¯Ž °±¯²³²´ µŽ ±¶ ‹¦£ · ¸¯µ¹ º» ¹¶»º²³»´²¯Ž ¼µ ¸¯´¶»µ

Vérification de la classe de la section


Pour la semelle
$ = /2 = 63
•/? = 3 < 10Ꜫ
La semelle est de classe 1
Pour l’âme

/?G = 5.92 < 33 Ꜫ


L’âme est de classe 1
La section globale est de classe 1
Vérification de la courbe de flambement
ℎ/ = 140/126 ; 1.11 < 1.2
? < 100
&∶ ½½
$S ' &: $

Vérification de la section au flambement


¾› O ¿ 1
' =

Calcul de l’élancement réduit λr


š' = !š/ š1*›0.5
š1 = 93.9 Ꜫ R&$ Ꜫ = 0.81 ==> š1 = 76.05
› = 1 ; "S ' &X X&$?…S#X & $ XX&X 1, 2, 3
+’é #$& &#? &X? S##é " ' ∶
š = /…
R&$ = 0.5 × + → = 0.5 ∗ 3 → = 1,5
&' S# & (…' ?…S# X …R #? &X &X XS#? ∶ … = 5.51$ ; …½ = 3.25$
š = 150$ /5.51$ → š = 27.22
š½ = 150$ /3.25$ → š½ = 46.15
+’é #$& &#? 'é …? X …R #? &X & &X &X? ∶
š' = š /š1 ; → š' = 27.22/76.05 ; → š' = 0.35
š'½ = š½/š1 ; → š'½ = 46.15/76.05 ; → š'½ = 0.6
+’é #$& &#? 'é …? &R…&#? ∶
š' = !š' ; š'½*
À§ = £. ¥
Q’Sù, ¾ = 0.7854 &? $S ' & &X? X …R #? ½½ S#$ $S ' & $
' = !0.7854 × 1 × 66.4 × 355 × 107 */ 1.1
ŽÂ§¨ = ‹¥-Œ•Ž
Ž³¼ = ‹¥-. Œ•Ž

ŽÂ§¨ = Ž³¼

ºÃ ¸§‰ÄÅÆé ±¶·‹¦£ ljÈÉÅÃȈ ljÊÊà ˧‰ÄÅÆé ˉ̧ §éÍÆŪç Æà ˉˆÃÍÌ

 POTEAUX DE RIVE
Calcul de la surface de charge revenant au de poteau B2

• = +/2 × ! /2*
• = 6/2 × !5/2*
• = 7.5 2
S… X &$†
1 = 7.5 × 2.355
1 = 17.66
S… X "S ?'&X "'…#$…"
2 = 2.5 × 0.307
2 = 0.76
S ?'&X & '…R&X
3 = 3 × 0.188
3 = 0.564
S… X XS …R&X
4 = 2.5 × 0.262 × 3
4 = 1.96
S… X "'S"&' ?S?
?S? = 1+ 2+ 3+ 4
‡ˆ‰ˆ = ¦£. ¤Š•Ž
•ℎ '(& & " S…? ?…S#
= 15 × 5
= 75
•ℎ '(& "S# é'é&
= 1.35 × 20.94 + 1.5 × 75
= 140.76
• $ & X&$?…S# & "'S … & …#… " ' &X $S# …?…S#X & 'éX…X? #$& "S ' $S#?' …#?&

–— =O A ⁄ ˜™ => O = ˜™ ⁄ A

O = 1.1 × 140.76 /355 × 107

O = 0.000436 => O = 4.36$

¯Ž °±¯²³²´ µŽ ±¶ ‹¦£ · ¸¯µ¹ º» ¹¶»º²³»´²¯Ž ¼µ ¸¯´¶»µ

Vérification de la classe de la section


Pour la semelle
= 126 $ = /2 = 63
? = 21 •/? = 3 < 10Ꜫ
La semelle est de classe 1
Pour l’âme
= 74 ?G = 12.5
/?G = 5.92 < 33 Ꜫ
L’âme est de classe 1
La section globale est de classe 1
Vérification de la courbe de flambement
ℎ/ = 140/126 ; 1.11 < 1.2
? < 100
&∶ ½½
$S ' &: $

Vérification de la section au flambement


¾› O ¿ 1
' =

Calcul de l’élancement réduit λr


š' = !š/ š1*›0.5
š1 = 93.9 Ꜫ R&$ Ꜫ = 0.81 ==> š1 = 76.05
› = 1 ; "S ' &X X&$?…S#X & $ XX&X 1, 2, 3
+’é #$& &#? &X? S##é " ' ∶
š = /…
R&$ = 0.5 × + → = 0.5 ∗ 3 → = 1,5
&' S# & (…' ?…S# X …R #? &X &X XS#? ∶ … = 5.51$ ; …½ = 3.25$
š = 150$ /5.51$ → š = 27.22

š½ = 150$ /3.25$ → š½ = 46.15


+’é #$& &#? 'é …? X …R #? &X & &X &X? ∶
š' = š /š1 ; → š' = 27.22/76.05 ; → š' = 0.35
š'½ = š½/š1 ; → š'½ = 46.15/76.05 ; → š'½ = 0.6
+’é #$& &#? 'é …? &R…&#? ∶
š' = !š' ; š'½*
À§ = £. ¥
Q’Sù, ¾ = 0.7854 &? $S ' & &X? X …R #? ½½ S#$ $S ' & $
' = !0.7854 × 1 × 66.4 × 355 × 107 */ 1.1
ŽÂ§¨ = ‹¥-Œ•Ž
Ž³¼ = ‹¥-. Œ•Ž

ŽÂ§¨ = Ž³¼

ºÃ ¸§‰ÄÅÆé ±¶·‹¦£ ljÈÉÅÃȈ ljÊÊà ˧‰ÄÅÆé ˉ̧ §éÍÆŪç Æà ˉˆÃÍÌ

Poutre intermédiaire : IPE180, S235


ℎ = 180 ; = 91 ;? =8 ; ?G = 5.3 ;' = 9 ; 1 = 1317$ ,
;
O = 23.9 $ ; OR½ = 11.3 $ ; G" , = 166$ 7
; = 146

ℎ$ = 140 ; $ = 126 ; ? $ = 21 ; ?G$ = 12.5 ; ' = 12 ;1


Poteau intermediaries: HEM120, S235

= 2018 $ ; ,

O = 66.4 $ ; OR½ = 21.15 $ ; G" , = 350.6 $ 7


; $ = 74 .

Platine d’about: S235


ℎ" = 340 ; " = 150 ; ?" = 15

Boulons : M16, classe 8.8 avec deux rondelles (facultatif)


= 640 ; = 360 ; OX = 157

On choisit d’utiliser des boulons d’assemblages HR de catégorie c et de classe 8.8


Le béton réalisant la semelle de fondation a une résistance caractéristique de 12MPa
Assemblage Poteaux-Poutres
V=32.79KN

a) Calcul de l’assemblage cornière-Poutre


Cherchons la section d’acier par la formule de la résistance de calcul
N
≤ X'
#
N X
OX ≥
X × # × # × Î × 0.7
32.79 × 1.25
OX ≥
1 × 6 × 2 × 0.3 × 0.7 × 360 × 107
OX ≥ 0.000045

OX ≥ 0.45 $
On adopte des boulons de type ·‹¥ = ‹© Çʦ

Vérification des boulons au cisaillement


 Pour les boulons reliant la cornière a la poutre
Déterminons l’effort de cisaillement de calcul

RX = √! 1* + ! 2*
Déterminons F1 et F2
N 32.79
1 = → 1 =
#×2 2×2
Ï‹ = -. ‹¤•Ž
&2N !40 × 32.79 *
2 = → 2 =
2"2 !2 × 130 *
Ϧ = ©. £Š•Ž
L’effort de cisaillement devient:

RX = √!8.19* + !5.04*
ÐÑ’Ò = ¤. ¥¦ÓÔ
Calcul de la résistance de calcul au glissement
Õ–×Ö××Ö×Ø
X' = Ù˜–
× "$

Calcul de la force précontraint dans le boulon


"$ = 0.7 OX
"$ = 0.7 × 360 × 107 / × 1.57 × 10=,
"$ = 39.56
La résistance de calcul devient :

X' = 1 × 6 × 0.3 × 2 × 39.56 ¿1.25

Ð’ÚÒ = ‹‹Œ. ¤ŒÓÔ


Ïɪ¨ < Ϫ§¨
Les boulons reliant le cornier à la poutre peuvent résister au cisaillement

Pour les boulons reliant la cornière au poteau


Calcul de l’effort de cisaillement de calcul
N 32.79
1 = → 1 =
#×2 2×2
1 = 8.19
&2N 40 × 32.79
2 = → 2 =
2 2 2 × 130
2 = 5.04
L’effort de cisaillement devient:

RX = √!8.19* + !5.04*
RX = 9.62
Calcul de la résistance de calcul
X×# ×#×Î
X' = × ! "$ – 0.8 ?X *
X
1 × 6 × 2 × 0.3
X' = × !39.56 − 0.8 × 5.04 *
1.25
X' = 102.32
X' > RX
Les boulons reliant le cornier au poteau peuvent résister au cisaillement

Assemblage platine poutre


L’assemblage est soumis aux sollicitations suivantes :
· = Š¤. ‹-•Ž
Û = Œ¦. «¤•Ž
On prend une platine d’épaisseur de 20mm
Distribution de l’effort tranchant sur les différents cordons
Cordons âme-platine
N 32.79
= = 16.4
2 2
Calcul de la longueur du cordon de soudure
+G = ℎ – 2?

+G = 340 – 2!8 * → +G = 324

Cordons semelle-platine
Calcul de la longueur du cordon de soudure
+ = 2 –?
+ = 2 × 150 – 15 → + = 285
Chaque cordon reprend:
= /ℎ − ?
49.18
=
0.34 – 0.008
= 114.64
Il faut verifier la condition suivante:
N
≤ G'
2

Calcul de la résistance du cordon de soudure


× +G ×
G' =
›G G√3
Calcul de la gorge reliant l’âme
3 ≤ ≤ 0.5?G → 3 ≤ ≤ 0.5 × 15 → =4
Calcul de la gorge reliant la semelle

3 ≤ ≤ 0.5? → 3 ≤ ≤ 0.5 × 8 → = 4
Caractéristique de la nuance d’acier
× +G ×
G' =
›G G√3
!4 × 10=7 × 324 × 10=7 × 360 × 107 / 2*
G' =
1.2√3
Ïܧ¨ = ¦¦Š. Š« •Ž
Û/¦ = Œ¦. «¤•Ž/¦ = ‹¥. Š•Ž

Cordon de semelle-platine
Il faut que:
≤ G'
×+ ×
G' =
›G G√3
!4 × 10=, × 285 × 10=7 × 360 × 107 / *
G' =
1.2√3
Ïܧ¨ = ‹¤«. Š©•Ž
Ï = ‹¥. Š•Ž
Condition de resistance verifier
Assemblage Solive Poutre
Les solives sont attachées à la poutre par des corniers d’attache
L'effort tranchant à l’ELU repris par l'assemblage est : N = 33.069 &? = 49.60

Dimensionnement des boulons


 Cote solive (Assemblage cornière solive)
Solive: IPE220, S235
ℎ = 220 ; = 110 ;? = 9.2 ; ?G = 5.9 ; ' = 12 ;1
= 2772$ ;,

O = 33.4 $ ; OR½ = 15.9$ ; G" , = 285$ 7


; = 177.6

Poutre principale: IPE240, S235


ℎ = 240 ; = 120 ;? = 9.8 ; ?G = 6.2 ; ' = 15 ;1
= 3892$ ;,
O = 39.1 $ ; OR½ = 15.9$ ; G" , = 367$ 7
; = 190.4

Il faut que la condition suivante soit vérifiée


N
≤ X'
#
X' = ! X × # × # × Î/ X* × "$
OX ≥ N X / X × # × # × Î × 0.7
33.069 × 1.25
OX ≥
1 × 2 × 1 × 0.3 × 0.7 × 360 × 103
»ª ≥ £. £££¦«ŒÊ¦
»ª ≥ ¦. «ŒÇʦ
On adopte des boulons de type M22 qui correspond a une section d’acier »ª = Œ. £Œ Çʦ

Disposition géométrique
On choisit un cornier º ¦££ × ¦££ × ‹¥
Calcul des paramètres géométriques : e1, e2, p1 représentées dans la figure précédente
3 S ≤ "2 ≤ 14? → 3!26* ≤ "2 ≤ 14!16* → "1 = 85
1.5 S ≤ &2 ≤ 12? → 1.5!26* ≤ &2 ≤ 12!16* → &2 = 42

1.2 S ≤ &1 ≤ 12? → 1.2!26* ≤ &1 ≤ 12!16* → &1 = 35

Vérification des boulons au cisaillement


Déterminons l’effort de cisaillement de calcul
X×# ×#×Î
X' = ! * × "$
X
"$ = 0.7 × × OX
"$ = 0.7 × 360 × 3.03 = 76.35
!1 × 2 × 1 × 0.3 × 76.35 *
X' =
1.25
Ϫ§¨ = Œ¥. ¥Š•Ž
Calcul de l’effort de cisaillement de calcul
N
RX = = 33.069 /2
#
Ïɪ¨ = ‹¥. ©ŒŽ
Ϫ§¨ > Ïɪ¨
Les conditions de l’assemblage sont vérifiées

Calcul du pied de Poteau


Les efforts sollicitant sont:
Nsd= 168.3 KN

Calcul des dimensions de la plaque d’assise


Cordon de soudure Pour la semelle HEM 120
X ≥ 0.7? → X ≥ 0.7 × 21 → X ≥ 14.7
X = 30
Pour l’âme
≥ 0.7?G → ≥ 0.7 × 12.5 → ≥ 8.75
= 15
Calcul de la surface de la plaque
≥ ℎ + 2× X
≥ 140 + 2 × !30 *
≥ 200
On prend a= 500 mm
≥ ℎX + 2 × X
≥ 126 + 2 × 30
≥ 186
On prend b= 500mm
Calcul de l’épaisseur de la plaque

? ≥ √ !3Ꝺ/Ꝺ&*
168.3 #
Ꝺ= /→ Ꝺ =
× 0.5 × 0.5
Ꝺ = 673.2 / 2
Ý = 40 é? #? …X? #$& &#?'& ’& ?'é …?é & " ?…#& &? & S?&
? ≥ 40 × 10=7 !3 × 673.2 / / 235 × 107 / * .

? ≥ 3.7
S# "'&# ? = 12 = 120$
Vérification de la contrainte de compression sur la semelle
Ꝺ< $
$ = 0.85 × $28/
ÄÇ = ‹£·¸Í
Ꝺ = ¥. «·¸Í
Condition verifiee.
Il faut aussi vérifier que :
Ꝺ 2/2 < &
Calcul du moment élastique
× ?
& =
6
[235 × 107 × 500 × 10=7 × !120 × 10= * ]
& =
6
& = 282 #
Calcul de Ꝺbu2/2
Ꝺ 2/2 = [673.2 × 500 × 10=7 !40 × 10=7 *]/2
Ꝺ 2/2 = 6.732 #
ꝹÂ̦/¦ < ·Ã
Condition verifiee
Vérification d’équilibre du BAEL
/10 ≤
Ž Œ•È
= ‹¥-. = ‹¥. -Œ•È
‹£ ‹£
= à••ÝáX+X
R&$ ∶
∅ = 40
áX = 1.5
?ã = 0.6 + 0.06 $28 ; → ?ã = 0.6 + 0.06 × 12
?ã = 1.32
•X = 0.6 áX2 ?ã ; → •X = 0.6 × 1.5 × 1.32
•X = 1.78
∅ & 40 × 10=7 × 360
+X = ; → +X =
4••Ý 4 × 1.32
+X = 2.73
= à × 1.78 × 107 × 40 × 10=7 × 2.73
ÏÍ = ¥¦‹. -•È
Ž/‹£ ≤ ÏÍ ; Ç‰È¨ÅˆÅ‰È ÉçÅÄÅÃÃ
Vérification de la tige d’encrage
/10 ≥
7 $28 ∅
= 0.1 !1 + *×! *!+X + 6.4' + 3.5+2*
1000 ∅
1+
1
R&$ ∶
' = 3∅ = 120
+2 = 2∅ = 80
1 = 50 &#'S (& …# ?…(&
7 × 12 0.04
= 0.1 !1 + *×! *!2.73 + 6.4 × 0.12 + 3.5 × 0.08 *
1000 0.04
1+
0.05
= 0.1084 × 0.022 × 3.778
Žä = £. ££¤åæä
Ô/‹£ ≥ Ôä
Condition vérifiée, on peut donc adopter des ∅=40mm pour les tiges
Les fondations:
Les fondations sont des éléments de structure qui ont pour objet de transmettre au sol les efforts
provenant de la superstructure et recevoir les actions ascendantes du sol afin d’assurer la stabilité
de l’ouvrage.

Le calcul des fondations se base sur plusieurs critères, citons la superstructure et ces charges et
les caractéristique du sol.

Choix Des Fondations :

Le sol d’essai choisit a une contrainte admissible égale à 2 bars. Pour notre structure ont a opté
pour des semelles isolées.

 Dosage de béton :
Le béton pour la fondation doit-être dosé 350 Kg/ m3

Les Semelles isolées :


Dimensionnement :

Combinaison : G+Q

La plus grande valeur de charge apportée par le poteau égale à Ž = ‹‹¥. ŒŠ •Ž

è
Surface de la semelle σ = ≤ σêëY
é

116.34 × 10
•≥ = = 5817$
ìíî‚ 2
Les dimensions A et B ont été choisies suite à un calcul itératif vérifiant les conditions :
a=600mm b=600mm
Soit une semelle : A= B = 1.2m

Hauteur totale de la semelle :


ï− 120 − 60
ℎ≥ +5= + 5 = 20$
4 4
Vérification de la stabilité :
Combinaison : 0,8G+Q

D’parée le RPA 2003 (art 10.1.5) la semelle reste stable si e= M/N ≤ ï/4

Poids de la semelle : PS = A× B × h × γ

• = 1.20 × 1.20 × 0,2 × 12 = 3.46

116.34 + 3.46
ìíî‚ = =2 'X
0.5817
Effort normal total Nt = N+PS
Nt = 116.34 + 3.46 Nt = 119.8 KN

 Vérification des contraintes :


Nt = 119.8 KN

119.8 × 10 3 × 0.014
ì= ñ1 + ò = 0.83 'X ≤ 2 'X
120 × 120 120

 Calcul du ferraillage: (ELUR)


N= 119.8 KN
120 − 60
= = 15
4
120 − 60
= = 15
4

‹¦£=¥£
»Â = ‹‹¤. - ó-׋©×¦ô = ¦¤. ¤©cʦ soit ∅ = Œ£ÊÊ le nombres de brres

‹¦£=¥£
»Í = ‹‹¤. - ó-׋©×¦ô = ¦¤. ¤©cʦ
 B-b  2
Ab = N   = 18,91cm Soit 10HA16=20, 11cm2….e=20cm
 8 db  s 
 A- a 
Aa     =18, 91cm
2
Soit 10HA16 =20, 11cm2….e=20cm
 8 da  s 

Conclusion

SOLIVE IPE220
POUTRE INTERMÉDIAIRE IPE180
POUTRE PRINCIPALE IPE240
POUTRE DE RIVE IPEA200
BRACON IPE270
POTEAU INTERMÉDIAIRE HEM120
POTEAU DE RIVE HEM120

Diagramme moment

Diagramme moment