Vous êtes sur la page 1sur 9

REPUBLIQUE DU BENIN

---------------
MINISTERE DE L’ENSEIGNEMENT SUPERIEUR ET DE LA RECHERCHE SCIENTIFIQUE
------------------
UNIVERSITE D’ABOMEY-CALAVI
---------------------
ECOLE POLYTECHNIQUE D’ABOMEY-CALAVI
------------------
Département de Génie Mécanique et Energétique

Filière : Génie Mécanique et Energétique

Niveau : 3eme Année

Résistance des Matériaux II

Chapitre 5 : Flexion déviée

Enseignant : Abdou Raimi ALAKOUKO

Année académique : 2020-2021


Résistance des Matériaux II - Chapitre 5

Sommaire

5.1. Introduction ........................................................................................................ 3

5.2. Définition............................................................................................................ 3

5.3. Contrainte normale et déplacement .................................................................... 4

5.4. Axe neutre ou plan neutre .................................................................................. 6

5.5. Condition de résistance ...................................................................................... 7

Application 5 ............................................................................................................. 8

Abdou Raimi ALAKOUKO


UAC-EPAC-GME / 2020-2021
p. 2
Résistance des Matériaux II - Chapitre 5

5.1. Introduction

Les études de flexion des chapitres précédents sont limitées à des poutres
ayant un plan de symétrie (x, y) passant par l’axe ou la ligne moyenne (x). Les
charges sont supposées agir dans ce plan de symétrie. Il en résulte notamment que
les poutres se déforment dans la direction y du plan de symétrie, encore appelé plan
de flexion ou plan de fléchissement.

Dans ce chapitre nous allons aborder l’étude des poutres non symétriques et
le cas des poutres symétriques non chargées dans leur plan de symétrie.

5.2. Définition

Dans certain cas les chargements en flexion sont inclinés par rapport à l’un
des axes principaux : on parle de flexion déviée.

Figure 5. 1: Définition de la flexion déviée

Abdou Raimi ALAKOUKO


UAC-EPAC-GME / 2020-2021
p. 3
Résistance des Matériaux II - Chapitre 5

L’étude de la flexion déviée revient à décomposer les sollicitations en deux


flexions planes suivant les plans principaux. La flexion déviée est alors définie
comme une combinaison de deux flexions planes, si les charges sont appliquées aux
axes principaux.

Figure 5. 2: Décomposition de la flexion déviée

5.3. Contrainte normale et déplacement

Pour une action simultanée de moment fléchissant My en y et de moment


fléchissant Mz en z, les contraintes en un point de coordonnées y et z se
déterminent par la formule :

My Mz
 z y (5.1)
Iy Iz

I y est le moment d’inertie principal de la section droite de la poutre suivant y.

I z est le moment d’inertie principal de la section droite de la poutre suivant z.

My est le moment fléchissant par rapport à l’axe y.

Abdou Raimi ALAKOUKO


UAC-EPAC-GME / 2020-2021
p. 4
Résistance des Matériaux II - Chapitre 5

M z est le moment fléchissant par rapport à l’axe z.

M z et M y sont les composantes du moment fléchissant résultant.

Figure 5. 3: Décomposition du moment de flexion

L’expression (5.1) est établi directement en considérant la flexion déviée


comme la somme de deux flexions dirigées suivant les axes centraux d’inertie et en
appliquant le principe de superposition, où :

M y  M .sin  et M z  M .cos  (5.2)

Les expressions (5.2) donnent :

M  M y2  M z2 (5.3)

Le moment résultant est appliqué au plan incliné suivant un angle α par


rapport au plan principal d’inertie YZ de la poutre. Le déplacement vertical Y(x) et

Abdou Raimi ALAKOUKO


UAC-EPAC-GME / 2020-2021
p. 5
Résistance des Matériaux II - Chapitre 5

la rotation θ(x) d’une section quelconque de la poutre en flexion déviée sont définis
comme les sommes géométriques des déplacements verticaux et des rotations dues
aux composantes du moment fléchissant agissant dans les plans principaux de la
poutre.

Yzy ( x)  Yz 2  Yy 2 (5.4)

 zy ( x)   z 2   y 2 (5.5)

Avec :

Y Yy
z  z et y  (5.6)
x x

5.4. Axe neutre ou plan neutre

L’axe neutre est l’ensemble des points pour lesquels la contrainte σ est nulle.
Etablissons son équation.

My Mz
 0  z y0
Iy Iz

M y Iz
 y z (5.7)
Mz Iy

En combinant les équations (5.2) et l’équation (5.7), on obtient l’expression


suivante :

Iz
y .z.tan  (5.8)
Iy

Abdou Raimi ALAKOUKO


UAC-EPAC-GME / 2020-2021
p. 6
Résistance des Matériaux II - Chapitre 5

L’axe neutre alors est une droite passant par le centre de gravité de la section.

Figure 5. 4: Axe neutre d'une poutre en flexion déviée

L’angle β entre l’axe neutre et l’axe Y, est :

Iz
co t g   tan  (5.9)
Iy

Par conséquent, on a :

Iy
tan   tan  (5.10)
Iz

5.5. Condition de résistance

Le calcul de vérification de la résistance s’effectue à la base des données sur


la contrainte totale maximale. D’après la formule de la contrainte, les contraintes
maximales se localisent aux points les plus éloignés de l’axe neutre. Pour une section
symétrique on a :

Abdou Raimi ALAKOUKO


UAC-EPAC-GME / 2020-2021
p. 7
Résistance des Matériaux II - Chapitre 5

 cos  sin  
 max  M max   ymax

 zmax     
 Iz I y 
(5.11)
 cos  sin  
 min   M max   ymax

 zmax     
 Iz I y 

   et    sont respectivement les limites d’écoulement en traction et


en compression.

Application 5

On considère la poutre de la figure suivante.

Figure 5. 5: Application 5

Calculons la variation de la contrainte due à une déviation de la charge de 2°.

Il s’agit d’un profilé IPE600 de caractéristique :

I z  118,3x107 mm 4
I y  4520x104 mm 4
h  610mm
b  224mm

Abdou Raimi ALAKOUKO


UAC-EPAC-GME / 2020-2021
p. 8
Résistance des Matériaux II - Chapitre 5

 Pour une force axée, on a :

M max .Ymax PL h
 max   .  45,1N / mm 2
Iz Iz 2

 Pour une force déviée de 2o par rapport à l’axe Z.

On écrit l’équation de l’axe neutre pour déterminer son inclinaison par rapport à
l’axe Y lorsque la force est déviée de 2° par rapport à l’axe de chargement vertical Z

α= 90o -2o =88o

Iy 4,52
t g  t g  .tg 88o donc   47,57 o .
Iz 118,3

On remarque que l’inclinaison de l’axe neutre est très importante pour une
petite déviation de 2°. Les contraintes maximales se trouvent aux points extrêmes
de la section. Elles sont déterminées avec les expressions (5.11).

Abdou Raimi ALAKOUKO


UAC-EPAC-GME / 2020-2021
p. 9

Vous aimerez peut-être aussi