Vous êtes sur la page 1sur 2

c Christophe Bertault - MPSI

Rappels et compléments sur les fonctions


Exercice 1 Exercice 7
1) Montrer que la somme de deux fonctions majorées (resp. minorées, resp. bornées) 1) Tracer le graphe de la fonction x 7−→ |x − 1| + 2|x + 2|.
est majorée (resp. minorée, resp. bornée). 2) Résoudre l’inéquation |x + 1| − |2x − 1| 6 1 d’inconnue x ∈ R.
2) Montrer que la composée de deux fonctions monotones de même sens (resp. de
sens contraires) est croissante (resp. décroissante).
Exercice 8
3) Montrer que la somme de deux fonctions croissantes est croissante.
Déterminer une période, optimale de préférence, des fonctions suivantes :
4) La somme de deux fonctions monotones est-elle nécessairement monotone ?  
2x tan(4x)
5) Le produit de deux fonctions croissantes est-il nécessairement une application 1) x 7−→ sin(3x)−cos . 2) x 7−→ . 3) x 7−→ tan(5x)+cos2 x.
croissante ? 3 tan(2x)

Exercice 2 Exercice 9
1) Soient I un intervalle de R et u : I −→ R et v : I −→ R deux fonctions. On On suppose qu’on ne connaît des fonctions sinus et cosinus que les propriétés suivantes :
suppose u et v dérivables sur I et u strictement positive sur I. Montrer que uv est – sin et cos sont dérivables sur R avec : sin′ = cos et cos′ = − sin.
dérivable sur I et calculer sa dérivée.  x – sin 0 = 0 et cos 0 = 1.
x si x > 0 1) On fixe x, y ∈ R. Grâce à la fonction t 7−→ sin(t+x) cos(t+y)−cos(t+x) sin(t+y),
2) On note f la fonction définie pour tout x ∈ R+ par : f (x) =
1 si x = 0. montrer l’égalité : sin(x − y) = sin x cos y − cos x sin y.
a) Etudier la continuité et la dérivabilité de f . 2) En déduire que sin est impaire puis que cos est paire, et que pour tous x, y ∈ R :
b) Déterminer les variations de f . cos(x + y) = cos x cos y − sin x sin y.
c) Déterminer les tangentes éventuelles aux points d’abscisses 0 et 1 ainsi que la 3) Montrer que pour tout x ∈ R : sin2 x + cos2 x = 1.
position relative du graphe de f par rapport à la droite d’équation y = x. x+y x−y
4) Montrer que pour tous x, y ∈ R : sin x + sin y = 2 sin cos
d) Tracer l’allure du graphe de f . 2 2
x+y x−y
et : cos x − cos y = −2 sin sin .
2 2
Exercice 3 r
ln |x|
Etudier la fonction x 7−→ — définition, continuité, dérivabilité, variations et
x Exercice 10 π π π π π
limites. 1) Calculer cos , sin et tan . Indication : Que vaut − ?
12 12 12 3 4
π π π
2) Calculer tan , cos et sin .
Exercice 4 8 8 8
Tracer l’allure du graphe des fonctions suivantes :
2 Exercice 11
1) x 7−→ 2 sin(2x + 1) + 1. 2) x 7−→ + 3.
3x − 2 Résoudre les équations suivantes, d’inconnue x ∈ R :
1) sin x + sin(2x) = 0. 2) 2 sin x + sin(3x) = 0.
Exercice 5 3) tan(2x) √= 3 tan x. 4) 3 tan x = 2 cos x.
1) Déterminer le nombre de zéros dans R des fonctions polynomiales suivantes : 5) cos x = 3 sin x. 6) sin x + cos x = sin(2x) − cos(2x).
a) x 7−→ x5 − x3 + 1. b) x 7−→ 4x3 − 18x2 + 24x − 9.
−x
2) Montrer que la fonction x 7−→ e possède un unique point fixe dans R.
2
3) a) Montrer que pour tout x ∈ R− : e−x 6= ex − 1.
Exercice 12
2 1) Etudier les variations de la fonction x 7−→ cos3 x + sin3 x sur [0, 2π[.
b) En déduire que l’équation e−x = ex − 1 d’inconnue x ∈ R possède une et une 2) Résoudre l’équation cos3 x + sin3 x = 1 d’inconnue x ∈ R.
seule solution.

Exercice 6 Exercice 13 n
θ sin θ
ex2
Y
x
1) Montrer que pour tout x ∈ ] − ∞, 1] : e 6 1 + x + . 1) a) Montrer que pour tout θ ∈ Rr2πZ et tout n ∈ N∗ : cos = .
2k θ
2 k=1 2n sin n
2) Montrer que pour tout x ∈ R∗+ : x ln x − (x − 1) 6 (x − 1)2 . 2
ex − 1 Indication : Utiliser une formule de duplication et faire un produit.
3) Montrer que pour tout x ∈ R : > x + e − 2. sin x
x b) Rappeler pourquoi lim = 1.
x→0 x

1
c Christophe Bertault - MPSI
Rappels et compléments sur les fonctions

n
θ sin θ π 1 1
b) En déduire que : = 4 Arctan − Arctan .
Y
c) En déduire que pour tout θ ∈ R r 2πZ : lim cos = , ce qu’on 4 5 239
n→∞
k=1
2k θ

θY sin θ Exercice 18
note aussi : cos k = .
k=1
2 θ Résoudre les équations suivantes d’inconnue x. On commencera par se demander sur
d) Montrer que cette formule est encore vraie si θ ∈ 2πZ. quel domaine chacune est définie. 1) Arcsin(2x) = Arccos x.
∞   π π
Y 2 θ θ 2) Arcsin(x + 1) − Arcsin x = . 3) Arctan x + Arctan(2x) = .
2) Adapter cette méthode pour montrer que : 1 − tan k = . 6 4
k=1
2 tan θ
3) On repart du résultat de la question 1)a) : Exercice 19
n 1) Pour tout k ∈ N, simplifier Arctan(k + 1) − Arctan k.
i πh Y x sin x n
∀x ∈ 0, , ∀n ∈ N∗ , cos = x . X 1 X∞
1
2 2k n
2 sin n 2) En déduire la valeur de lim Arctan 2 , notée Arctan 2 .
k=1
2 n→∞ k +k+1 n=0
n + n+1
k=0

a) Composer la relation précédente par la fonction logarithme puis dériver.


i πh X∞
1 x 1 1 Exercice 20
b) En déduire que pour tout x ∈ 0, : k
tan k = − . Pour tous x, y ∈ R, montrer que :
2 k=1
2 2 x tan x
1) sh(x + y) = sh x ch y + ch x sh y et sh(2x) = 2sh x ch x.
2) ch(x + y) = ch x ch y + sh x sh y et ch(2x) = sh2 x + ch2 x.
Exercice 14 √ th x + th y 2th x
1) Montrer que la fonction x 7−→ x2 − 1 est bijective de [1, ∞[ sur son image que 3) th(x + y) = et th(2x) = .
1 + th x th y 1 + th2 x
l’on précisera et déterminer une hexpression explicite de sa réciproque.
πh
2) a) Montrer que pour tout x ∈ 0, : tan x > x. Exercice 21 n n
2 X X
x i πh
Soient n ∈ N et x ∈ R. Simplifier sh(kx) et ch(kx).
b) Montrer que la fonction x 7−→ est bijective de 0, sur son image que
sin x 2 k=0 k=0
l’on précisera.
Exercice 22 1 1+x
Exercice 15 Montrer proprement que pour tout x ∈ ] − 1, 1[ : Argth x = ln .
Tracer le graphe de la fonction x 7−→ Arcsin sin x. 2 1−x

Exercice 16
On rappelle le résultat suivant :

Soient I un intervalle et f : I −→ R une fonction dérivable


sur I. Si f ′ est nulle sur I, alors f est constante sur I.

π
1) Montrer que pour tout x ∈ [−1, 1] : Arcsin x + Arccos x = .
2
1 π
2) Montrer que pour tout x ∈ R∗+ : Arctan x + Arctan = .
x 2
Démontrer un résultat analogue sur R∗− . r
1−x 1
3) Montrer que pour tout x ∈ ] − 1, 1] : Arctan = Arccos x.
1+x 2

Exercice 17 π 1 1
1) Montrer que : = Arctan + Arctan .
4 2 3 π π 
2) a) Exprimer tan(4x) en fonction de tan x pour tout x ∈ R r + Z .
8 4

Vous aimerez peut-être aussi