Vous êtes sur la page 1sur 4

IV.

GNS3 RÉSEAU N° 2
Vous allez créer un réseau constitué d'un routeur, d'un commutateur et de deux ordinateurs
VPCS. Ce réseau sera connecté à Internet.

4.1 - La topologie de base : "Cloud", "Routeur R1",


"Commutateur SW1"
Lancez le logiciel GNS3.

Reprenez le tutoriel "GNS3 RÉSEAU N° 1" pour créer le nouveau projet "RES2". Créez et
configurez le "Cloud" et le routeur "R1". Ajoutez le commutateur ethernet "SW1". Vérifiez, à
partir de la console du routeur, le lien avec Internet.

L'ajout du commutateur se fait simplement par "glisser-déplacer". Aucune configuration à


faire. Il est opérationnel immédiatement.

Figure 38 - RES2 - Cloud, Routeur, Commutateur

4.2 - Ajouter deux hôtes (noeuds) VPCS


L'ajout de deux ordinateurs "VPCS" est basique.

Faîtes glisser un noeud "Host" sur le plan de travail de GNS3. Bouton droit de la souris sur
l'hôte "VPCS". Cliquez sur l'option "Changer le nom d'hôte". Tapez "VPCS1". Cliquez sur
le bouton "OK". Réalisez la même opération pour "VPCS2". N'ajoutez aucun lien pour le
môment.

4.3 - Configurer des hôtes VPCS


Vous devez configurer les hôtes "VPCS1" et "VPCS2" pour qu'ils puissent communiquez, via
le commutateur, avec le routeur et Internet.
Bouton droit de la souris sur l'hôte VPCS1". Cliquez sur l'option "Configurer". Sélectionnez
le nom "VPCS1". Cliquez sur l'onglet "NIO UDP". Vous devez configurer les rubriques
"Port local:", "Hôte distant:" et "Port distant:".

Hôte "VPCS1" : "Port local : 30000", "Hôte distant : 127.0.0.1" et "Port distant : 20000".
Cliquez ensuite sur les boutons "Ajouter" et "OK".

Hôte "VPCS2" : "Port local : 30001", "Hôte distant : 127.0.0.1" et "Port distant : 20001".
Cliquez ensuite sur les boutons "Ajouter" et "OK".

Note
Les rubriques "Port local" et "Port distant" doivent avoir des numéros différents pour
éviter tout conflit entre machines VPCS.

Créez le lien entre le commutateur et l'hôte "VPCS1". Sélectionnez l'interface


"nio_udp:30000:127.0.0.1:20000".

Créez le lien entre le commutateur et l'hôte "VPCS2". Sélectionnez l'interface


"nio_udp:30001:127.0.0.1:20001".

Menu [Démarrer] de Windows => [Tous les programmes] => [GNS3]

Cliquez sur le programme "VPCS". Tapez, sous VPCS, la commande "sh". Cette commande
affiche l'état des 9 machines potentielles sous VPCS. Par défaut, aucune adresse IP n'est
configurée.

VPCS[9]> 1 puis touche [Entrée]

L'hôte VPCS1 est sélectionnée.

VPCS[1]> ip 172.16.8.3/21 172.16.15.254 puis touche [Entrée]

L'adresse IP "172.16.8.3"; le masque "255.255.248.0" et la passerelle "172.16.15.254" sont


configurés pour l'hôte "VPCS1". La notation "CIDR" est utilisée pour la configuration du
masque de réseau.

VPCS[1]> 2 puis touche [Entrée]


VPCS[2]> ip 172.16.8.4/21 172.16.15.254 puis touche [Entrée]

L'adresse IP "172.16.8.4"; le masque "255.255.248.0" et la passerelle "172.16.15.254" sont


configurés pour l'hôte "VPCS2".

Tapez la commande "sh" pour afficher la configuration IP des machines "VPCS".

VPCS[2]> sh puis touche [Entrée]


NAME IP/CIDR GATEWAY MAC LPORT
RPORT
VPCS1 172.16.8.3/21 172.16.15.254 00:50:79:66:68:00 20000
30000
       fe80::250:79ff:fe66:6800/64
VPCS2 172.16.8.4/21 172.16.15.254 00:50:79:66:68:01 20001
30001
       fe80::250:79ff:fe66:6801/64
VPCS3 0.0.0.0/0 0.0.0.0 00:50:79:66:68:02 20002
30002
       fe80::250:79ff:fe66:6802/64
VPCS4 0.0.0.0/0 0.0.0.0 00:50:79:66:68:03 20003
30003
       fe80::250:79ff:fe66:6803/64
VPCS5 0.0.0.0/0 0.0.0.0 00:50:79:66:68:04 20004
30004
       fe80::250:79ff:fe66:6804/64
VPCS6 0.0.0.0/0 0.0.0.0 00:50:79:66:68:05 20005
30005
       fe80::250:79ff:fe66:6805/64
VPCS7 0.0.0.0/0 0.0.0.0 00:50:79:66:68:06 20006
30006
       fe80::250:79ff:fe66:6806/64
VPCS8 0.0.0.0/0 0.0.0.0 00:50:79:66:68:07 20007
30007
       fe80::250:79ff:fe66:6807/64
VPCS9 0.0.0.0/0 0.0.0.0 00:50:79:66:68:08 20008
30008
       fe80::250:79ff:fe66:6808/64

Testez le fonctionnement des équipements entre eux par la commande "ping".

Un "ping" sur l'hôte "VPCS1" :

VPCS[2]> ping 172.16.8.3 puis touche [Entrée]


172.16.8.3 icmp_seq=1 ttl=64 time=0.717
172.16.8.3 icmp_seq=2 ttl=64 time=2.056
172.16.8.3 icmp_seq=3 ttl=64 time=0.873
172.16.8.3 icmp_seq=4 ttl=64 time=1.268
172.16.8.3 icmp_seq=5 ttl=64 time=0.800

Un "ping" sur le routeur "R1" :

VPCS[2]> ping 172.16.15.254 puis touche [Entrée]


172.16.15.254 icmp_seq=1 ttl=255 time=3.234
172.16.15.254 icmp_seq=2 ttl=255 time=3.713
172.16.15.254 icmp_seq=3 ttl=255 time=2.307
172.16.15.254 icmp_seq=4 ttl=255 time=2.115
172.16.15.254 icmp_seq=5 ttl=255 time=2.671

Un "ping" sur le DNS de Google : "8.8.8.8" :

VPCS[2]> ping 8.8.8.8 puis touche [Entrée]


8.8.8.8 icmp_seq=1 ttl=43 time=75.500
8.8.8.8 icmp_seq=2 ttl=43 time=60.902
8.8.8.8 icmp_seq=3 ttl=43 time=63.915
8.8.8.8 icmp_seq=4 ttl=43 time=61.405
8.8.8.8 icmp_seq=5 ttl=43 time=60.201

Tout fonctionne correctement !

4.4 - Sauvegarder la configuration des hôtes VPCS


La sauvegarde de la configuration des machines "VPCS" se fait avec la commande : "save
<nom de fichier>".

VPCS[2]> save startupres2.vpc puis touche [Entrée]


......... done

Pour quitter "VPCS", tapez la commande : "quit".

Figure 37 - RES2 - Configuration finale

Auteur : Stéphane Maas / 2013-2020