Vous êtes sur la page 1sur 2

ENSAM-MEKNES 1ERE ANNEE

CALCUL INTEGRAL
2019-2020

Série N◦ 5 Calcul intégral et équations différentielles


Solution des exercices 4 et 5

Exercice 4
Déterminer une équation différentielle homogène, du second ordre à coefficients constants
réels de type ay 00 + by 0 + cy = 0 où (a, b, c) ∈ R∗ × R2 telle que :
1. Les fonctions e−4x et xe−4x soient solutions.
2. Les fonctions f (x) = (2 cos(x) + 3 sin(x))e3x et g(x) = (3 cos(x) + 2 sin(x))e3x soient
solutions
3. La fonction xe3x soit solution.
4. La fonction cos(x)ex soit solution.
5. La fonction 4e5x soit solution.
Solution 4 :
Les solutions de l’équation homogène dépendent du discriminant de l’équation caractéris-
tique ∆ = b2 − 4ac (voir cours).
1. Pour ce cas, il suffit de choisir des coefficients a, b, c tels que ∆ = 0 et r = −4 est une
racine de (EC)
On peut choisir a = 1, donc ∆ = 0 ⇒ b2 = 4c. En plus, r = −4 = −b 2a
= −b
2
donc b = 8
00 0
et par suit c = 16. L’équation est alors y + 8y + 16 = 0.
√ avoir, dans ce cas, ∆ < 0 et r = 3 ± i √
2. On doit comme racines complexes. On a r =
−b±i |∆| −b |∆|
2
(en choisissant a = 1) donc 2 = 3 et 2 = 1, ce qui implique b = −6 et
∆ = b2 − 4c = −4. Autrement dit, a = 1, b = −6 et c = 10.
3. Comme dans 1, on pose a = 1 et on choisit b, c tels que ∆ = 0 et r = 3 est une racine
de (EC).
On a ∆ = 0 ⇒ b2 = 4c et r = 3 ⇒ −b
2
= 3. Donc b = −6 et c = 10.
4. Comme dans 2, on pose a = 1 et on choisit b, c tels que r = 1 + i est une racine complexe
de (EC). √
−b+i |b2 −4c|
On a r = 1 + i ⇒ 2
= 1 + i. Donc b = −2 et b2 − 4c = −4 ⇒ c = 2.
L’équation est alors y 00 − 4y 0 + 2y = 0.
5. On peut faire comme dans 1...

1
ENSAM-MEKNES 1ERE ANNEE
CALCUL INTEGRAL
2019-2020

Exercice 5 : On considère l’équation différentielle

(1 + 2x)y 00 + (4x − 2)y 0 − 8y = 0 (E)

1. Déterminer une solution de l’équation (E) de la forme y(x) = eαx où α ∈ R.


2. On pose alors y(x) = z(x)eαx . Quelle est alors l’équation différentielle vérifiée par z ?
i h
3. En déduire les solution de (E) sur − 21 , +∞ .
4. Déterminer la solution qui vérifie y(0) = 1 et la tangente en x = 0 coupe l’axe Ox au
point d’abscisse x = 1.
Solution 5 :
1. On pose y = eαx donc y 0 = αeαx et y 00 = α2 eαx . On remplace dans (E), on obtient

(1 + 2x)α2 eαx + (4x − 2)αeαx − 8eαx = 0

donc (
2 2 2α2 + 4α = 0
(2α + 4α)x + α − 2α − 8 = 0 ⇒
α2 − 2α − 8 = 0
on trouve alors α = −2.
2. On a y(x) = z(x)eαx donc y 0 = z 0 e−2x −2ze−2x et y 00 = z 00 e−2x −2z 0 e−2x −2z 0 e−2x +4ze−2x .
On remplace dans (E), on obtient alors
4x + 6 0
(1 + 2x)z 00 − (4x + 6)z 0 = 0 ⇔ z 00 − z = 0 (Ez )
1 + 2x

3. On résout (Ez ), c’est une équation différentielle de premier degré en z 0 . On a − 4x+6 1+2x
est continue sur ] −1
2
, +∞[, donc l’équation
R 4x+6
(E z ) admet une solution dans cet intervalle.
0 1+2x , λ ∈ R.
Cette solution est de la forme z = λe
Or 1+2x = (2+ 1+2x ) = 2x+2 ln(1+2x) donc z 0 = λ(1+2x)2 e2x et z = λ (1+2x)2 e2x .
R 4x+6 R 4 R

On détermine z par les techniques de primitivation que nous avons vu dans le cours :
Technique de coefficients indéterminés :
On a z 0 = λ(1 + 2x)2 e2x = λ(1 + 4x + 4x2 )e2x , on cherche alors z sous la forme z =
λ(a + bx + cx2 )e2x .
Alors z 0 = λ[(b + 2cx)e2x + 2(a + bx + cx2 )e2x ] = λ [(b + 2a) + (2c + 2b)x + 2cx2 ] e2x =
λ(1 + 4x + 4x2 )e2x . Par identification
 

 b + 2a = 1  a = 1/2

2c + 2b = 4 ⇒ b = 0
 

2c = 4 
c=2

On obtient z = λ( 21 + 2x2 )e2x + µ et par suit y = λ( 21 + 2x2 )e2x e−2x + µe−2x = λ( 21 +


2x2 ) + µe−2x .
4. On a y(0) = 1 et la tangente en x = 0 coupe l’axe Ox au point d’abscisse x = 1. C’est
à dire, la tangente en x = 0 passe par les points (0,1) et (1,0). La tangente en x = 0 est
alors −1, autrement dit, y 0 (0) = −1.
On a alors y(0) = 0 = λ/2 + µ et y 0 (0) = −1 = −2µ. Donc µ = 1/2 et λ = −1. La
solution est alors y = −( 12 + 2x2 ) + 1/2e−2x .