Vous êtes sur la page 1sur 4

DS réactions équilibrées piles

Durée 2h
Calculatrice autorisée en mode examen

« Qui ne doute pas acquiert peu. » Léonard de Vinci

Exercice 1 REALISATION D’UNE PILE NICKEL-ZINC 9 points


On réalise une pile formée à partir des couples Ni2+/Ni et Zn2+/Zn.
Chaque solution a pour volume V = 100 mL.
La concentration initiale des ions positifs est C = 5,0.10-2 mol.L-1.
Données : M(Zn) = 65,4 g.mol-1 M(Ni) = 58,7 g.mol-1
Charge élémentaire de l'électron: e = 1,6.10-19 C
Constante d'Avogadro: N = 6,02.1023 mol-1 .
Charge d'une mole d'électrons: F = 96500 C
Pour la réaction suivante : Ni2+(aq) + Zn(s) = Zn2+(aq) + Ni(s) la constante d'équilibre vaut K = 1018 à 25°C.
1. Réalisation de la pile
1.1. L’électrode positive de cette pile est l'électrode de nickel.
Légender le schéma de la figure 1 en annexe (à rendre avec la copie) avec les termes suivants:
électrode de zinc, électrode de nickel, pont salin, solution contenant des ions Zn2+(aq), solution
contenant des ions Ni2+(aq).
1.2. Équation des réactions :
Écrire les demi-équations des réactions se produisant aux électrodes.
Préciser à chaque électrode s'il s'agit d'une oxydation ou d'une réduction.
Identifier l’anode et la cathode, justifier.
1.3. Écrire l'équation de la réaction globale qui intervient quand la pile débite.
1.4. Calculer la valeur du quotient réactionnel initial Qr,i. En le comparant à la constante d’équilibre K,
déterminer le sens d’évolution du système.

2. Étude de la pile
2.1. On branche un voltmètre sur la pile.
2.1.1. Compléter le schéma de la figure 4.
2.1.2. Préciser sur ce schéma le sens de déplacement des électrons et le sens du courant. Préciser
le sens de déplacement des cations et des anions dans le pont salin.

2.2. Comment varie la concentration des ions positifs (Ni2+(aq) et Zn2+(aq)) dans chacun des béchers ?
En déduire l'évolution du quotient réactionnel Qr de la réaction.
2.3. Sachant que la masse des électrodes ne limite pas la réaction, pour quelle raison la pile
s'arrêtera-t-elle de débiter ? Quelle est alors la valeur numérique de Qr ?
2.4. La réaction étant considérée comme totale, calculer l'avancement maximal x max de la réaction.
2.5. Quelle relation existe-t-il entre xmax et la quantité de matière d'électrons qui ont circulé ?
En déduire la quantité totale d'électricité fournie par cette pile (sa capacité).

3. Décharge partielle de la pile

1/4
On prend une deuxième pile identique et on la laisse fonctionner pendant une heure. On supposera que
l'intensité reste constante.
On constate une augmentation de masse de l'électrode de nickel de m = 100 mg.

3.1. Calculer la quantité de matière d'ions Ni2+ disparus notée ndisp(Ni2+) pendant cette durée.
3.2. Déterminer la quantité d'électricité correspondante notée Q.
En déduire la valeur de l'intensité du courant.

Exercice 2 Dosage d’un vinaigre 11 points

Le vinaigre est une solution d’acide éthanoïque CH3COOH(aq) dans l’eau. Il est caractérisé par son degré
d’acidité qui représente la masse d’acide éthanoïque pur contenu dans 100 g de vinaigre. Le pourcentage
massique d’acide éthanoïque dans le vinaigre.
On lit sur l’étiquette l’indication suivante : Vinaigre de vin à 8 °.

A. Couple acide éthanoïque-ion éthanoate

A.1. Ecrire l’équation bilan de la réaction entre l’acide éthanoïque et l’eau.

A.2. Donner l’expression de la constante d’acidité Ka du couple acide-base correspondant à l’acide


éthanoïque.

A.3. Un volume V = 100 mL de solution d’acide éthanoïque à la concentration c  1,20 105 mol.L–1 a un
pH de 5,1.

A.3.a) Construire le tableau d’avancement de la réaction en fonction de c et V.


A.3.b) Exprimer et calculer l’avancement final de la réaction x f .
A.3.c) Exprimer et calculer l’avancement maximal de la réaction xmax .
A.3.d) En déduire le taux d’avancement final. La réaction est-elle totale ?
A.3.e) Exprimer la constante d’acidité Ka du couple en fonction de c et du pH. Calculer Ka puis
vérifier que le pKa du couple acide éthanoïque-ion éthanoate est égal à 4,8.
A.3.f) Préciser l’espèce chimique du couple prédominante dans cette solution.

B Dosage de l’acide éthanoïque par la soude

On dose 10 mL du vinaigre dilué 10 fois par une solution d’hydroxyde de sodium de concentration
C B  0,10 mol.L–1. On suit l’évolution du pH en fonction du volume VB de solution d’hydroxyde de
sodium versé. On obtient la courbe pH = f(VB) donnée en annexe figure 2. On donne pKa (CH3COOH/
CH3COO–) = 4,8 et le produit ionique de l’eau pKe = 14.

B.1. Faire un schéma légendé du montage.

B.2. Ecrire l’équation bilan de la réaction entre l’acide éthanoïque et l’ion hydroxyde.

B.3. Exprimer la constante K de cette réaction en fonction des constantes d’acidité Ka et Ke. Calculer sa
valeur et conclure.

2/4
B.4. Déterminer en utilisant l’annexe figure 2 à rendre avec sa copie le volume VBE de solution
d’hydroxyde de sodium versé à l’équivalence.

B.5. En déduire la concentration en acide éthanoïque de la solution dosée. Quelle est la concentration C
en acide éthanoïque du vinaigre de vin ?

B.6. Calculer la masse, notée m, d’acide éthanoïque présente dans 1,00 L de solution. La masse molaire
de l’acide éthanoïque est de M = 60,0 g.mol–1.
La masse volumique de ce vinaigre est   1,02  103 g.L–1. Calculer le degré d’acidité du vinaigre
étudié.

B.7. Comparer le résultat expérimental avec l’information donnée sur l’étiquette en calculant un écart
relatif.

B.8. Le pH-mètre est tombé en panne. On dispose des indicateurs colorés suivants :
indicateur coloré zone de virage
rouge de méthyle 4,2 - 6,2
bleu de bromophénol 3,0 - 4,6
Phénolphtaléine 8,2 – 10

Déterminer l’indicateur approprié. Justifier.

3/4
ANNEXE A RENDRE AVEC LA COPIE

+ –

figure 1 :

figure 2 :

4/4