Vous êtes sur la page 1sur 11

FA047906 ISSN 0335-3931

norme européenne NF EN 13179-1


Juin 2001

Indice de classement : P 18-179-1

ICS : 75.140 ; 91.100.15

Essais sur les fillers utilisés


dans les mélanges bitumineux
Partie 1 : Essai bille-anneau

E : Tests for filler aggregate used in bituminous mixtures — Part 1: Delta ring
and ball test
D : Prüfverfahren für mineralische Füller in bitumenhaltigen Mischungen —
Teil 1: Delta-Ring- und Kugel-Verfahren
© AFNOR 2001 — Tous droits réservés

Norme française homologuée


par décision du Directeur Général d'AFNOR le 5 mai 2001 pour prendre effet
le 5 juin 2001.

Correspondance La Norme européenne EN 13179-1:2000 a le statut d’une norme française (voir


avant-propos national).

Analyse Le présent document décrit le mode opératoire pour déterminer le pouvoir rigidifiant
des fillers mélangés au bitume.

Descripteurs Thésaurus International Technique : produit bitumineux, mélange, bitume, granu-


lat, additif, essai, mesurage, point de ramollissement.

Modifications

Corrections

Éditée et diffusée par l’Association Française de Normalisation (AFNOR), Tour Europe 92049 Paris La Défense Cedex
Tél. : 01 42 91 55 55 — Tél. international : + 33 1 42 91 55 55

© AFNOR 2001 AFNOR 2001 1er tirage 2001-06-F


Granulats BNSR GRA

Membres de la commission de normalisation


Président : M ROUDIER
Secrétariat : M GARNIER — BNSR

M AUSSEDAT UNPG — UNION NATIONALE DES PRODUCTEURS DE GRANULATS


M BENABEN LRPC — LABORATOIRE REGIONAL DES PONTS ET CHAUSSEES
M BRESSON CERIB — CENTRE D’ETUDES ET DE RECHERCHES DE L’INDUSTRIE DU BETON
M CAMPAIN CARRIERES DEGAN SA
M COQUILLAT CEBTP — CENTRE EXPERIMENTAL DE RECHERCHE ET D’ETUDES DU BATIMENT
ET DES TRAVAUX PUBLICS
MME DECREUSE ATCG — ASSOCIATION TECHNIQUE POUR LA CERTIFICATION DES GRANULATS
M DELALANDE LRPC — LABORATOIRE REGIONAL DES PONTS ET CHAUSSEES
M DELORME LRPC — LABORATOIRE REGIONAL DES PONTS ET CHAUSSEES
M DELORT ATILH — ASSOCIATION TECHNIQUE DE L’INDUSTRIE DES LIANTS HYDRAULIQUES
M DESCANTES LCPC — LABORATOIRE CENTRAL DES PONTS ET CHAUSSEES
M DESMOULIN SCREG EST — SOCIETE CHIMIQUE ROUTIERE ET D’ENTREPRISE GENERALE EST
M DUPONT SETRA — SERVICE D’ETUDES TECHNIQUES DES ROUTES ET AUTOROUTES
M DUPRAY LRPC — LABORATOIRE REGIONAL DES PONTS ET CHAUSSEES
M GARNIER LRPC — LABORATOIRE REGIONAL DES PONTS ET CHAUSSEES
M GONNON MEAC
M GOOSSENS UNPG — UNION NATIONALE DES PRODUCTEURS DE GRANULATS
M GROSJEAN UNM — UNION NATIONALE DE LA MACONNERIE
MME GUEGAN AFNOR
M HAGER SNCF
M HAWTHORN ARENA
M HUVELIN RMC — READY MIXED CONCRETE
M IMBERT SNCF
M IRASTORZA USIRF — UNION DES SYNDICATS DE L’INDUSTRIE ROUTIERE FRANCAISE
M JEANPIERRE EDF
M MIERSMAN SURSCHISTE
M MISHELLANY LRPC — LABORATOIRE REGIONAL DES PONTS ET CHAUSSEES
M MONECHON CAMPENON BERNARD SGE
M MORIN SNCF
MLLE PAQUET EJL — ENTREPRISE JEAN LEFEBVRE
M PETITJEAN LAFARGE BETON ET GRANULATS
M PIKETTY PIKETTY FRERES
M PIMIENTA CSTB — CENTRE SCIENTIFIQUE ET TECHNIQUE DU BATIMENT
M POINEAU SETRA — SERVICE D’ETUDES TECHNIQUES DES ROUTES ET AUTOROUTES
M RELLIER EUROVIA
M REYNARD CTPL — CENTRE TECHNIQUE DES PRODUITS LAITIERS
M ROUDIER LCPC — LABORATOIRE CENTRAL DES PONTS ET CHAUSSEES
M ROUSSEL LRPC — LABORATOIRE REGIONAL DES PONTS ET CHAUSSEES
M VERHEE USIRF — UNION SYNDICAL DE L’INDUSTRIE ROUTIERE FRANCAISE
M WAGNER AFNOR
—3— NF EN 13179-1:2001

Avant-propos national

Références aux normes françaises


La correspondance entre les normes mentionnées à l'article «Références normatives» et les normes françaises
identiques est la suivante :
EN 932-2 : NF EN 932-2 (indice de classement : P 18-621-2)
EN 932-5 : NF EN 932-5 (indice de classement : P 18-621-5)
EN 1097-7 : NF EN 1097-7 (indice de classement : P 18-650-7)
EN 1427 : NF EN 1427 (indice de classement : T 66-008)
EN 12591 : NF EN 12591 (indice de classement : T 65-001)

AVERTISSEMENT — Le règlement du Comité Européen de Normalisation (CEN) impose que les normes
européennes ratifiées soient reprises dans les collections nationales au plus tard dans les 6 mois suivant
leur ratification et que les normes nationales en contraction soient annulées.
La norme européenne reprise dans le présent document, ratifiée le 13 juillet 2000, fait partie d’un
ensemble de normes interdépendantes dont certaines sont encore en cours d’élaboration.
Le Comité Européen de Normalisation (CEN) a donc fixé une période de transition nécessaire à
l’achèvement de cet ensemble de normes européennes, période durant laquelle les membres du CEN ont
l’autorisation de maintenir leurs propres normes nationales ultérieurement adoptées.
En conséquence, la norme française NF EN 13179-1 prendra son plein effet au 1er décembre 2003.
NORME EUROPÉENNE EN 13179-1
EUROPÄISCHE NORM
EUROPEAN STANDARD Août 2000

ICS : 75.140

Version française

Essais sur les fillers utilisés dans les mélanges bitumineux —


Partie 1 : Essai bille-anneau

Prüfverfahren für mineralische Füller Tests for filler aggregate used in bituminous
in bitumenhaltigen Mischungen — mixtures — Part 1: Delta ring and ball test
Teil 1: Delta-Ring- und Kugel-Verfahren

La présente norme européenne a été adoptée par le CEN le 13 juillet 2000.

Les membres du CEN sont tenus de se soumettre au Règlement Intérieur du CEN/CENELEC qui définit les
conditions dans lesquelles doit être attribué, sans modification, le statut de norme nationale à la norme
européenne.

Les listes mises à jour et les références bibliographiques relatives à ces normes nationales peuvent être obtenues
auprès du Secrétariat Central ou auprès des membres du CEN.

La présente norme européenne existe en trois versions officielles (allemand, anglais, français). Une version faite
dans une autre langue par traduction sous la responsabilité d'un membre du CEN dans sa langue nationale, et
notifiée au Secrétariat Central, a le même statut que les versions officielles.

Les membres du CEN sont les organismes nationaux de normalisation des pays suivants : Allemagne, Autriche,
Belgique, Danemark, Espagne, Finlande, France, Grèce, Irlande, Islande, Italie, Luxembourg, Norvège, Pays-
Bas, Portugal, République Tchèque, Royaume-Uni, Suède et Suisse.

CEN
COMITÉ EUROPÉEN DE NORMALISATION

Europäisches Komitee für Normung


European Committee for Standardization

Secrétariat Central : rue de Stassart 36, B-1050 Bruxelles

© CEN 2000 Tous droits d’exploitation sous quelque forme et de quelque manière que ce soit réservés dans le monde
entier aux membres nationaux du CEN.
Réf. n° EN 13179-1:2000 F
Page 2
EN 13179-1:2000

Sommaire
Page

Avant-propos ...................................................................................................................................................... 3

1 Domaine d’application ...................................................................................................................... 4

2 Références normatives .................................................................................................................... 4

3 Termes et définitions ........................................................................................................................ 4

4 Principe .............................................................................................................................................. 5

5 Appareillage ...................................................................................................................................... 5

6 Préparation des prises d'essai ........................................................................................................ 5

7 Mode opératoire ................................................................................................................................ 6

8 Calcul et expression des résultats .................................................................................................. 6

9 Rapport d'essai ................................................................................................................................. 7


Page 3
EN 13179-1:2000

Avant-propos

La présente norme européenne a été élaborée par le comité Technique CEN/TC 154 «Granulats» dont le
secrétariat est tenu par la BSI.
Cette norme européenne devra recevoir le statut de norme nationale soit par la publication d’un texte identique,
soit par entérinement, au plus tard en février 2001 et les normes nationales en contradiction devront être retirées
au plus tard en décembre 2003.
La présente norme européenne fait partie d’une série d'essais sur les fillers utilisés dans les mélanges bitumineux.
Les méthodes d'essai relatives aux autres propriétés des granulats sont présentées dans les normes
européennes suivantes :
— EN 932, Essais pour déterminer les propriétés générales des granulats ;
— EN 933, Essais pour déterminer les caractéristiques géométriques des granulats ;
— EN 1097, Essais pour déterminer les caractéristiques mécaniques et physiques des granulats ;
— EN 1367, Essais pour déterminer les propriétés thermiques et l'altérabilité des granulats ;
— EN 1744, Essais pour déterminer les propriétés chimiques des granulats.
L’autre partie de l’EN 13179 sera :
— Partie 2 : Viscosité apparente (Nombre-bitume).
Selon le Règlement Intérieur du CEN/CENELEC, les instituts de normalisation nationaux des pays suivants sont
tenus de mettre cette norme européenne en application : Allemagne, Autriche, Belgique, Danemark, Espagne,
Finlande, France, Grèce, Irlande, Islande, Italie, Luxembourg, Norvège, Pays-Bas, Portugal, République
Tchèque, Royaume-Uni, Suède et Suisse.
Page 4
EN 13179-1:2000

1 Domaine d’application
La présente Norme européenne spécifie le mode opératoire permettant de déterminer le pouvoir rigidifiant des
fillers mélangés au bitume.

2 Références normatives
Cette Norme européenne comporte par référence datée ou non datée des dispositions issues d'autres
publications. Ces références normatives sont citées aux endroits appropriés dans le texte et les publications sont
énumérées ci-après. Pour les références datées, les amendements ou révisions ultérieurs de l'une quelconque
de ces publications ne s'appliquent à cette Norme européenne que s'ils y ont été incorporés par amendement ou
révision. Pour les références non datées, la dernière édition de la publication à laquelle il est fait référence
s'applique (y compris les amendements).

EN 932-2, Essais pour déterminer les propriétés générales des granulats — Partie 2 : Méthodes de réduction
des échantillons de laboratoire.

EN 932-5, Essais pour déterminer les propriétés générales des granulats — Partie 5 : Équipements communs
et étalonnage.

EN 1097-7, Essais pour déterminer les caractéristiques mécaniques et physiques des granulats —
Partie 7 : Détermination de la masse volumique réelle du filler — Méthode au pycnomètre.

EN 1427, Bitumes et liants bitumineux — Détermination de la température de ramollissement — Méthode Bille


et Anneau.

EN 12591, Bitumes et liants bitumineux — Spécifications des bitumes routiers.

3 Termes et définitions
Pour les besoins de la présente Norme européenne, les termes et définitions suivants s'appliquent.

3.1
bille-anneau
augmentation du point de ramollissement d'un mélange bitume/filler, composé en volume de 37,5 % de filler
et de 62,5 % de bitume, par rapport au point de ramollissement du bitume seul, utilisé dans ce mélange

3.2
masse constante
masse déterminée par la dernière pesée d’une série de pesées successives en cours de séchage, séparées
par un intervalle d’au moins 1 h, lorsque cette dernière pesée ne diffère pas de plus de 0,1 % de la précédente
NOTE Dans de nombreux cas, la masse constante peut être obtenue après séchage à (110 ± 5) °C d'une prise d'essai
pendant une période prédéterminée, fonction de l’étuve utilisée. Les laboratoires d’essai peuvent déterminer le temps
nécessaire à l'obtention de la masse constante suivant la taille et le type des échantillons, en fonction de la capacité de
séchage de l'étuve utilisée.

3.3
échantillon de laboratoire
échantillon réduit à partir d’un échantillon en vrac et destiné à des essais en laboratoire

3.4
prise d’essai
échantillon utilisé dans sa totalité pour un seul essai

3.5
point de ramollissement
température à laquelle le matériau, placé dans des conditions d’essai normalisées, atteint une certaine
consistance intermédiaire entre les comportements solide et liquide
Page 5
EN 13179-1:2000

4 Principe
L’essai est réalisé en utilisant des grains de filler de moins de 0,125 mm et du bitume. Des disques répliques de
bitume et d’un mélange bitume/filler sont coulés dans des anneaux en laiton. Ces anneaux sont chauffés dans un
bain d’eau, à une vitesse contrôlée, tout en servant de support à une bille d’acier, et l’on détermine la température
à laquelle les disques se ramollissent suffisamment pour permettre à la bille d’acier de s'enfoncer de
(25,0 ± 0,4) mm. On calcule les valeurs moyennes de la température des anneaux-bitume et des
anneaux-bitume/filler. La différence entre les deux températures moyennes est désignée par ∆R & B.

5 Appareillage
5.1 Sauf spécification contraire, tous les appareils doivent être conformes aux exigences générales
de l’EN 932-5.

5.2 Balance, d'une précision de 0,1 g.

5.3 Étuve, pouvant être réglée à des températures de (110 ± 5) °C et de (150 ± 5) °C.

5.4 Agitateur, résistant à la chaleur.

5.5 Bitume, Classe 70/100, comme spécifié dans l’EN 12591.

5.6 Deux béchers, susceptibles d’être chauffés.

5.7 Coupelle d'évaporation, résistant à la chaleur, à fond rond, d'une capacité de 140 ml environ.

5.8 Quatre anneaux en laiton, à section carrée tel que spécifié dans l’EN 1427.

5.9 Enceinte chauffante, adaptée à l'utilisation avec la coupelle d'évaporation (voir 5.7).

5.10 Dessiccateur, avec un agent déshydratant.

5.11 Plaque de verre ou de métal, d'environ 150 mm sur 150 mm, revêtu d’un agent de démoulage.
NOTE Les agents de démoulage spécifiés dans l’EN 1427 conviennent.

5.12 Rondelle de liège, destinée à peser la coupelle d’évaporation.

5.13 Tamis de contrôle, de 0,125 mm d’ouverture de maille.

6 Préparation des prises d'essai


Préparer une première prise d’essai pour la détermination de la masse volumique réelle spécifiée dans
l’EN 1097-7.
Tamiser à sec le reste de l’échantillon de laboratoire sur un tamis de 0,125 mm et éliminer tout le refus.
Réduire l’échantillon de laboratoire tamisé conformément à l’EN 932-2 afin d’obtenir une seconde prise d’essai
ayant une masse d’au moins 60 g.
NOTE Il est possible d’utiliser un diviseur mécanique.

Sécher la prise d'essai à (110 ± 5) °C jusqu'à obtention de la masse constante et la laisser refroidir à température
ambiante dans le dessiccateur.
Vérifier la présence éventuelle de grumeaux dans l'échantillon et, le cas échéant, les écraser avec précaution
à l'aide d'une spatule. Mélanger les grumeaux écrasés avec le reste de l'échantillon.
Page 6
EN 13179-1:2000

7 Mode opératoire
À l’aide de la première prise d’essai, déterminer la masse volumique réelle du filler conformément à l’EN 1097-7.
Placer dans l'étuve un bécher contenant au moins 60 g de bitume de classe 70/100, un autre bécher contenant
la seconde prise d’essai, une coupelle d'évaporation et quatre anneaux en laiton, et les porter à une température
de (150 ± 5) °C en (4,0 ± 0,5) h.
Après chauffage, placer deux des anneaux en laiton sur la plaque de verre revêtue de l’agent de démoulage et
les remplir de bitume en faisant légèrement déborder. Enregistrer la masse réelle de bitume (mb), à 0,1 g près.
Placer la coupelle d'évaporation sur la balance en utilisant la rondelle de liège pour isoler la balance de la chaleur
issue de la coupelle. Remplir la coupelle de (20,0 ± 2,0) g de bitume.
Déposer la coupelle contenant le bitume dans l'enceinte chauffante et régler celle-ci de façon à maintenir le bitume
à une température de (150 ± 10) °C.
Replacer la coupelle contenant le bitume sur la balance en l'isolant à nouveau à l'aide de la rondelle de liège, et
ajouter mf g de filler au bitume, en calculant cette masse à l'aide de la relation suivante :
mf = 0,6 mb × ρf /ρb
où :
mb est la masse de bitume, en grammes ;
mf est la masse du filler ajouté, en grammes ;
ρf est la masse volumique réelle du filler, en mégagrammes par mètre cube ;
ρb est la masse volumique réelle du bitume à 25 °C, en mégagrammes par mètre cube.
NOTE 1 Ces données permettent d'aboutir à un mélange en volume de 37,5 % de filler et de 62,5 % de bitume.

NOTE 2 Si ρb n’est pas connu, on peut utiliser 1,025 Mg/m3 dans le calcul.

Poser la coupelle dans l’enceinte chauffante et incorporer le filler au bitume pendant (150 ± 5) s. Continuer à
remuer pendant encore (150 ± 5) s en maintenant la température à (150 ± 5) °C afin d’obtenir un mélange
homogène.
Placer les deux autres anneaux en laiton sur la plaque revêtue de l’agent de démoulage et remplir de mélange
bitume/filler en faisant légèrement déborder.
Déterminer le point de ramollissement du bitume et celui du mélange bitume/filler tel que spécifié dans l’EN 1427.
Pour chaque partie de l'essai, utiliser un anneau en laiton dans lequel a été glissé le bitume et un anneau en laiton
dans lequel a été glissé le mélange bitume/filler.
NOTE Pour les besoins du contrôle de la production en usine, deux anneaux de même type peuvent être soumis à essai
ensemble. En cas de litige, il convient de mettre en œuvre le mode opératoire décrit à l’article 7.

Répéter l'essai dans son ensemble si la différence entre les deux températures au point de ramollissement du
bitume et/ou celle au point de ramollissement du mélange bitume/filler dépasse 3 °C.

8 Calcul et expression des résultats


Calculer la moyenne des deux températures aux points de ramollissement du bitume et du mélange bitume/filler
à 0,1 °C près. Calculer la différence entre ces deux moyennes et exprimer la valeur à 0,5 °C près. Consigner le
résultat arrondi et le désigner par ∆R & B.
Page 7
EN 13179-1:2000

9 Rapport d’essai

9.1 Données requises


Le rapport d'essai doit présenter les informations suivantes :
a) la référence à la présente Norme européenne ;
b) le pouvoir rigidifiant du filler, désigné par ∆R & B ;
c) le nom ou la marque du filler ;
d) la date de l'essai ;
e) tout écart par rapport au mode opératoire d’essai.

9.2 Données facultatives


Le rapport d’essai peut inclure les informations suivantes :
a) le nom et le lieu d'origine de l'échantillon ;
b) la description du matériau ;
c) la description du mode opératoire d'échantillonnage ;
d) le détail des températures de tous les points de ramollissement.