Vous êtes sur la page 1sur 4

Le traitement bio-mécanique des

déchets : avantages, inconvénients,


coûts et jeux d’acteurs
ECONOMIE – EVALUATION – ENVIRONNEMENT

Synthèse du document de travail n°06–S01


réalisé par Maud TAUVEL (ENGREF)

Résumé : Aux côtés de l’incinération et de la mise en décharge,


une nouvelle stratégie de traitement des déchets se
Le traitement bio-mécanique des déchets (MBT) développe dans plusieurs pays européens : le
regroupe différents procédés de traitement des déchets traitement bio-mécanique des déchets (en anglais,
ménagers qui associent des traitements mécaniques à mechanical biological treatment ou MBT).
des traitements biologiques. Les fractions obtenues sont
variées : compost, biogaz, combustible, matériaux Pourquoi le MBT se développe-t-il dans certains pays
recyclables, fraction stabilisée biologiquement pour mise et pas dans d’autres ? Quels sont les avantages et les
en décharge. Juridiquement, ces différents produits inconvénients de ces nouveaux procédés ? Quelles
conservent leur statut de déchets. en sont les conditions de viabilité économique ? Sont-
Les technologies MBT traitent aujourd’hui 8,5 Mt de ils pertinents dans le contexte actuel de la gestion des
déchets (et bientôt environ 13 Mt), dans une quinzaine déchets en France ? Autant de questions auxquelles
de pays, essentiellement en Europe. Elles se sont
ce document de travail se propose d’apporter des
développées en Espagne, Italie, Allemagne,
éléments de réponses.
principalement sous l’impulsion de la directive
européenne sur la mise en décharge. En limitant les
quantités de matières organiques admissibles en
décharge, elle favorise les technologies MBT. En outre,
le refus croissant des populations de l’incinération
pousse les autorités compétentes à trouver de nouvelles
filières. Enfin, leur flexibilité et certains avantages
environnementaux poussent au développement de ces
filières.
En revanche, elles manquent de sécurisation
économique, en raison de la difficulté à trouver des
débouchés pérennes aux différentes fractions obtenues.
Par ailleurs, les MBT ne sont pas une solution ultime
pour les déchets, des quantités significatives de résidus
devant être stockés. La diminution des quantités de
matière organique enfouies n’est que partielle, ce qui
limite l’intérêt environnemental. Enfin, les incertitudes
réglementaires qui planent sur les MBT, ainsi que le
statut juridique des déchets/produits qui en sont issus, Unité de méthanisation crédit : ADEME
n’encouragent pas leur développement.
Finalement, l’intérêt des MBT dans un système de
gestion globale des déchets est de minimiser les impacts Des débouchés divers pour des procédés variés
environnementaux liés à la destination finale des déchets
biodégradables et de donner une valeur ajoutée au Il n’existe aujourd’hui pas de définition stabilisé des
déchet initial en isolant les matériaux réutilisables et MBT. Sous ce sigle sont regroupés une large palette
l’énergie qu’il contient. Il n’en reste pas moins que le
de procédés de traitement des déchets. Leur point
recours aux MBT doit être réfléchi en fonction du
commun est de combiner des procédés mécaniques
contexte local, et notamment en fonction des débouchés
possibles pour les produits qui en sont issus.
(tri, criblage…) et des processus biologiques
(compostage, méthanisation), en vue d’augmenter le
taux de valorisation des déchets et/ou de diminuer le
Contact : Olivier ARNOLD – 01.42.19.25.44 volume des déchets à stocker. Une définition plus
olivier.arnold@ecologie.gouv.fr stricte limite les MBT aux seuls procédés en milieu
Rapport complet disponible sur : fermé, qui permettent d’avoir une maîtrise totale des
www.ecologie.gouv.fr émissions diffuses.

D4E : EXPERTISE ECONOMIQUE ET EVALUATION


MAI 2006
Le traitement bio-mécanique des déchets : avantages, inconvénients, coûts et jeux d’acteurs

Les installations de MBT diffèrent selon le type de combustible solide : utilisé en co-combustion dans
déchets à traiter (ordures ménagères brutes, ordures des centrales électriques ou des cimenteries,
ménagères résiduelles après collecte sélective…), le voire brûlé dans des incinérateurs spécifiques ;
procédé technologique utilisé, mais aussi les fractions
biogaz : valorisé en production énergétique ou
qui en sont issues (cf. schéma ci-dessous) :
directement mélangé avec d’autres gaz ;
compost : utilisé en amendement organique
résidu stabilisé : mis en décharge.
(agriculture, aménagements paysagers…) ;

Intrants Traitement mécano biologique Fractions en sortie

Matériaux
recyclables

Incinération /
Inertes
Enfouissement
Traitement
OM brutes mécanique

Combustible
dérivé de déchets
Collecte
sélective +
Compost
Amendement
Traitement organique
OM résiduelles Traitement aérobie
biologique (compostage)

Résidu
Enfouissement
stabilisé

Traitement anaérobie
(méthanisation)
Biogaz
+ Enfouissement
Digestat
Compostage

A elles seules, l’Espagne, l’Italie et l’Allemagne


concentrent les deux-tiers des 8,5 Mt de capacités
MBT actuellement installées dans le monde. Moins de
20 % sont situées hors d’Europe (cf. schéma ci-
contre). Le MBT est en très fort développement : à
très court terme, la capacité totale sera portée à
13 Mt.

Bien que très variable (de 10 000 à 250 000 t/an), la


capacité d’une unité MBT reste en général inférieure à
celle des incinérateurs. Plus de 60 % d’entre elles
traitent moins de 100 000 t/an.

Sur le plan économique, la jeunesse de ces procédés


et la disparité des techniques utilisées conduisent à
des coûts très variables. Les coûts d’investissements
s’échelonnent de 150 à 400 €/(t/an) et les coûts de
Capacités en entrée (kt/an) (source : Juniper Consultancy Services Ltd)

D4E : EXPERTISE ECONOMIQUE ET EVALUATION


MAI 2006
Le traitement bio-mécanique des déchets : avantages, inconvénients, coûts et jeux d’acteurs

fonctionnement de 45 à 90 €/t. Ces derniers Sur le plan économique, plusieurs avantages des
dépendent fortement de la qualité des déchets MBT contribuent à leur développement.
entrants et des débouchés. Comparativement à l’incinération, les unités MBT sont
Par exemple, une plus flexibles : elles supportent des variations de
installation qui produirait du quantités entrantes et peuvent être rentables pour des
biogaz utilisé pour faire de capacités plus faibles.
l’électricité et qui arriverait à Le pré-traitement biologique contribue également à
trouver pour le digestat un l’allongement de la durée de vie des décharges,
débouché qui ne lui coûte même si ce n’est que dans une mesure limitée.
rien verrait ses coûts de Les débouchés, lorsqu’ils existent et sont
traitement diminuer de 3,5 à suffisamment rémunérateurs, rendent les MBT
40 €/t. En revanche, si une économiquement attractifs.
installation n’arrive pas à
trouver de marché pour son Ces différents facteurs de développement des MBT
compost et qu’elle doit ont pesé de façon différente selon les pays. Par
l’enfouir, on constate un exemple, en Espagne, la production d’amendements
Crible – SMITOM Launay-Lantic surcoût allant de 10 à 38 €/t. organiques pour améliorer les terres arides a été le
facteur principal. En Allemagne, c’est la forte
contrainte sur la mise en décharge qui a été
Un développement rapide sous l’impulsion de la prépondérante.
réglementation

La directive sur la mise en décharge des déchets est Les débouchés : une problématique essentielle
le moteur principal du développement des MBT en
Europe. Elle limite les quantités de déchets Le principal frein au développement des MBT réside
municipaux biodégradables enfouis à un pourcentage dans l’incertitude économique liée à l’existence ou
(dégressif dans le temps) des déchets municipaux non de débouchés pour les fractions issues de ces
biodégradables produits en 1995. En France, technologies.
l’importance de la filière incinération permettra de
respecter facilement les premières échéances, mais Par exemple, dans le cas du compostage, la piètre
plusieurs états membres ont dû trouver des qualité du compost obtenu à partir d’ordures
alternatives. ménagères résiduelles a fortement limité les
débouchés possibles. En conséquence, entre 1993 et
2000, la proportion des ordures ménagères grises
En outre, certains pays, comme l’Allemagne, ont été dans les déchets compostés est passée de 90 % à
plus loin en excluant de la décharge tous les déchets 45 %, au profit du compostage de déchets verts.
contenant plus de 5 % de carbone organique total.
Les MBT permettent de diminuer la quantité de
déchets organiques à enfouir et sont ainsi une
réponse à ces contraintes réglementaires.

La diminution par pré-traitement biologique de la


fraction organique contenue dans les déchets permet
aussi de limiter les impacts environnementaux liés au
stockage des déchets. En particulier, la production de
biogaz est diminuée, limitant ainsi la contribution des
décharges au changement climatique. Les intérêts
environnementaux rejoignent ici les aspects
réglementaires : la directive sur la mise en décharge a
été notamment motivée par la volonté de réduire les
émissions de biogaz en provenance des centres de
stockage.

Certains scandales liés à l’incinération (émissions de Usine MBT – SMITOM Launay-Lantic


dioxines notamment) l’ont rendu particulièrement
impopulaire. La montée en puissance des oppositions En outre, l’intérêt environnemental des MBT, lié à la
locales entraîne un regain d’intérêt pour les solutions limitation des quantités mises en décharge, peut
alternatives, dont les technologies MBT. rapidement être réduit à néant lorsque les débouchés
ne sont pas au rendez-vous (cf. graphique ci-
dessous).

D4E : EXPERTISE ECONOMIQUE ET EVALUATION


MAI 2006
Le traitement bio-mécanique des déchets : avantages, inconvénients, coûts et jeux d’acteurs

offre de multiples opportunités dans les stratégies


Estimation du flux détourné de la décharge en actuelles de gestion des déchets.
fonction de l'objectif de la technologie MBT
quand la fraction obtenue trouve un débouché Les MBT sont complémentaires des systèmes de
quand la fraction obtenue ne trouve pas de débouché collecte sélective : la fraction résiduelle, qui
100% représente au minimum 50 % des déchets produits,
peut être traitée par les MBT pour être stabilisée
80% avant enfouissement.
Le recours aux MBT en vue de fabriquer du compost
60% peut permettre d’avoir des taux de valorisation
supérieurs à ceux que l’on aurait obtenus sur des
40% biodéchets collectés séparément. La collecte sélective
est en effet onéreuse et tout le flux de matière
20% organique n’est pas capté par une collecte sélective
de biodéchets.
0% Le pré-traitement biologique offre aussi la possibilité
(1) (2) (3) (4) (5) (6) de traiter les boues de station d’épuration en même
temps que les déchets résiduels. Cela peut
(1) Stabilisation pour mise en décharge
(2) Production de compost
notamment être très intéressant dans les régions
(3) Production d’un amendement organique urbanisées à forte population, où l’épandage des
(4) Production de combustible issu de déchets boues ou de composts de boues est difficile.
(5) Production de biogaz avec enfouissement du digestat Dans le cadre de stratégies multifilières de gestion
(6) Production de biogaz et d’amendement organique des déchets, les MBT permettent de limiter ou
d’optimiser le recours à l’incinération et à
Source : Juniper Consultancy Services Ltd.
l’enfouissement, par exemple en prolongeant la durée
de vie des centres de stockage.
Les débouchés sont liés au contexte local (présence Face à l’opposition des riverains, certaines
de cultures, d’une cimenterie,…), ce qui interdit de collectivités refusent le recours à l’incinération. Les
généraliser à une échelle nationale l’intérêt d’un type technologies MBT sont alors une alternative, qui peut
de procédé en particulier. Le recours aux MBT, sans s’avérer intéressante.
contrainte réglementaire stricte comme il y en a en
Autriche et en Allemagne ou sans incitation financière, En tout état de cause, les
doit être réfléchi localement : ainsi en Espagne, du fait traitements bio-
de la présence de terres arides, le compost issu des mécaniques s’insèrent
MBT n’a aucun mal à trouver une utilité. dans une nouvelle
approche de la gestion
La réglementation, même si elle a donné une des déchets, davantage
impulsion déterminante aux MBT, est aussi source tournée vers la
d’incertitudes. Ainsi, la mise en place de la filière se valorisation. Les MBT
heurte à l’absence de réglementation relative au sont autant une
Plateforme – SMITOM Launay-Lantic
traitement bio-mécanique et notamment définissant technologie de production
les caractéristiques d’un déchet stabilisé. (de combustible, de compost, d’énergie…), qu’une
Par ailleurs, la stratégie thématique pour la protection technologie de traitement de déchets. L’importance
des sols n’a pas encore été arrêtée, de sorte que les que revêtent les débouchés traduit très clairement
principes d’utilisation des amendements issus du cette nouvelle approche.
traitement des déchets ne sont pas fixés.
De manière générale, le positionnement de la La variété des technologies MBT leur permet de
frontière juridique entre le statut « déchet » et le statut s’insérer dans différents contextes locaux. Les choix
« produit » influe directement sur l’utilisation des stratégiques de la collectivité, la situation des
fractions issues de MBT par le marché. exutoires locaux et l’existence de débouchés sont
autant de paramètres essentiels dans l’analyse locale
de la pertinence des MBT.
La place des MBT dans les stratégies de gestion Cette réflexion autour du recours aux MBT nécessite
des déchets : une analyse locale des acteurs locaux qu’ils se posent un certains
nombre de questions : quels sont les objectifs en
L’intérêt des MBT dans un système de gestion globale terme de performance que l’on souhaite atteindre ?
des déchets est de minimiser les impacts Quelle stratégie peut-on mettre en place pour
environnementaux liés à la destination finale des atteindre ces objectifs, en fonction du contexte local ?
déchets biodégradables et de donner une valeur A quel prix ? Quels produits souhaitent-on obtenir,
ajoutée au déchet initial. Dans ce cadre, leur variété quels sont ceux que le marché peut absorber ?…

D4E : EXPERTISE ECONOMIQUE ET EVALUATION


MAI 2006