Vous êtes sur la page 1sur 99

Des histoires d' , de de . et de <jjjf .

£LA>emXuAbeA. c$Vje/oa£ cLa/ru6ead>e Tocuÿée.

8 HISTOIRES
Marie-Sabine Roger

Editions Lito
g
Des histoires de , de - et de
ajovnJûuJùjiK cKeaxi£ da/n/>eu£>e mxuÿjL

8 HISTOIRES
à lire à deux
Marie-Sabine Roger

Editions Lito
LES PETITS AVENTURIERS
Illustrations d'Olivier Huette
-
*

Killian le pirate
On pourrait croire que Killian est un simple

petit & qui va à 1' *'}**


,les dans les
(j/iAçon, icoL mourui -j-iocllea
les sur le le 40 sur le dos. Non,
L/rue-tt<u> eaAto&L
î#l
non, non ! Lourde erreur ! Killian est un !
|Wuxtê,

C'est une terreur !


8 Killian le pirate

Son émf' est dans son , près de la H du


Batma ÿxrudLuru juyvte

P" . C'est un trois-mâts avec d'immenses

"îS.le clnjOpjLOU/ noir à des


tite cLe. rrunt ca/rum/>
de tous

les côtés.

Killian le Rouge est capitaine. Il porte un 0Êîà


cRxLj\eCUL

à rebords, un 0ÿ
u
rouge autour du # , un
7
jjOuilaJlcl CCKL

sur 1' , un à la , et un 40
ijuuuik |vx>ûÿru3AcL cei/ntuAe, coAtcuBÉe.

sur le dos. ..
10 Killian le pirate

Chaque matin, dans son Killian se met


bateau,

à la È . Illève 1'
HxiAAje/ cuncASs
et file à l'
kodb,
:
. Ilnavigue

sur le . Il traverse aux sur les passages


tnjcjttoiA,
-|euoc.
pour /*£\ (et ...). Au passage, ilprend son
|ûiJ>a6 >jWLaUô

équipage. Kevin a une y , Raïssa, un sur


yvmiie bojvAjiajJj
ch l>oto
I' . Pierre est tatoué sur le 4* . Fatoumata
oeiE lyuiô

9 _ &
a un 4r à la place de sa gauche. Ils font peur.
cftooR&t ttlou/tl

ÿ ÿ
* .
'*
Ir
12 Killian le pirate

Arrivé devant 1' ,;:s , Killian déplie une vieille

. On voit le dessin d'une , entourée


COAte, &

de gros . Et là où il y a une entre


AocJUaô cAolog

1
la
ÿ
1
et les 1 )

|\xiùnrûjeAô
, juste


a cote'A
du
Iwlc a
tliP J ,

un iljÿ est enterré ! Des des d'or,


tAeÿoA ÿnÿouoo >p_Leceô

des des précieuses ! Killian sort


ù/ocjota -jvleAAea

sa , il regarde l'horizon. Catastrophe !


leyruouuz, -vue,

Un autre jrZY1 ït est déjà là.


-ÿateoLu
14 Killian le pirate

Ce sont des ! Vite, vite, il faut arriver sur

ÿ ... M*
Y ' avant eux ! Killian fait charger les
comoni

avec des bien ronds !


WkhjJI&Lù

Pif et paf ! Le Jîÿff ennemi est touché !


•ÿatecuL
Killian le pirate 15

ÿ
Le voilà en train de couler au milieu de la "
!
COU/L
cL 1£CA£/

Killian le Rouge et ses hommes sautent sur

le ! Chacun sort de son lÿpr un


cahLaiMey aoUaZ'

une , un énorme ou un ÿ ébréché.


£jvU- jûàtoljet couleÿaô
i6 Killian le pirate

On n'est pas là pour rigoler.

Il y a un combat épique juste à côté du


juybtijcpAje-

C'est Killian le Rouge qui gagne. Les corsaires

mettent à l'eau ÿ et , et s'enfuient


ca/riotf>

vers le ! Killian le Rouge et ses marins


LU/

accostent sur au On va creuser

avec des pour sortir le coffre à ! Mais


juzfLô -Lyju
jxj

soudain, drrriiiing ! La j| sonne. On rentre

en wtL ,hélas !
c£cu*>e
Killian accroche son à côté de son
rnxL/ntaau/

On cherchera les a à la récré, voilà tout !


LES PETITES SPORTIVES .g
Illustrations de Lucie Minne
'

Miss Tresses,
danseuse étoile

Miss Tresses a décidé de devenir étoile.


cLctinAeuAe

C'est facile, il faut seulement des ,un


oPuxuAKmô XuXxJb

des roses, un
coÿcmxU
ÿ, et un
VjJkvtv
pour chaque
ÿxxôtaujcoqiô
A
, comme une .
t>tieô6€/ ÿlfU/rbC£ô6£,
20 Miss Tresses, danseuse étoile

Miss Tresses doit se débrouiller, sa maman vient

de partir au 3B§.

Pour les les du petit frère feront bien


cluLUÔ6<yrtô
|Uimtx>u|f£ô
l'affaire. Aïe, ça serre ! Pour le elle prend
tutu.

le C de la
TUXjXpjeAUTL taEk
du salon. Des ÏJ>
ViAourtô
? Elle en

l plein dans le || § de sa , et de jolis


jlfcUXl/lcL ciba/miW/ COÿOArtô

roses, dans le de la
tiAoUb cxmvmxxte.
UT» ,

y
Enfin, pour le ça tombe bien, maman a
ÿU>tcUJjCO\jVÔ

un nouveau ÿgp !
maillot
Ixu/n/
de-
Miss Tresses, danseuse étoile 23

Quoi encore ?

Une
IxiAAje,
?
pour s'exercer. Un
rruAxnA/
pour se

regarder. Et de la musique !

Miss Tresses pose un


IjoJolI
&aJ où
sur le fS
çTJ de deux
cLo
cLoiôûeA,

devant le 1|
_jI de l'entrée. Elle choisit
cRolÿeô fruAoou

un et ça y est !
cet

Debout sur le bout des miss Tresses,


pledô

danseuse , fait des pointes. Et une et deux !


itoûEe/ .
Miss Tresses, danseuse étoile 25

Elle a un peu mal aux ,et les en !


ya/mi>eô corrLjxote

Elle lève les elle saute. Elle plie les


EtOÔ Cÿ£/rU>UOG

elle fait des entrechats. Puce, le Br , adore ça !


cJLxt

Miss Tresses s'arrête enfin. Tout est au point.

Une u
Ace/ru2/
pour danser ? Le grand
tapÂô
du £|1.
-6aforu

Des lumières pour l'éclairer ? Toutes les


Jj»
T.i
ija/rrupjaô

de la

il*X±
2 6 Miss Tresses, danseuse étoile

Quoi encore ?

MissTresses secoue ses » elle la


eÿe se gratte ÿa .
hwùô&ô tête-

Ah, mais bien sûr ! Qu'elle est bête ! Ilfaut aussi

des Bpÿ. ! Par la 19, elle appelle sa copine


-ôjxexÿtateuAô /|e/netA£.
Amandine.
Miss Tresses, danseuse étoile 27

Amandine joue au sur le avec Julius


ÿcuÊEoru
juiAÂùruj/
et Samira. Miss Tresses prend son et
Xx&uphcmz

appelle Mustafa. Mustafa est dans sa «Sli . Ilfait

ÿ7 pr
un \jr au Jry . Ilveut ouvrir un Jjp quand
caSkuy dtocoêat/ ÿÿÿtouVuxrtt

il sera grand.
28 Miss Tresses, danseuse étoile

Miss Tresses fronce les tape du J0,


Aoufuufô -piect

croise les Eggÿ'. Et sa maman qui n'est pas là !


iWlZ)

À qui montrer son <

Elle met la musique à fond, laisse la


/|e/rv£tAje,
ouverte et va danser devant 1' .
A/m/rrueuiÿ

Les ÿffC arrêtent de taper dans leur . Mus-


AouieuAô Li£Eoru
ÿ
E1 3*2. M
tafa et son papa apportent leur Xzr au sff .
oaJL/ JlocoÊat
JjÉl
Sur la et sur les SSiL les M et les
|xelocLôe Laca ÿuaAmtô
fiL
f1 se partagent le p
ÿcdtecuL
en regardant le gala.
Aubeaumilieu du ÿ
ÿ ,miss Tresses, étoile,
ÿaÿoru da/a<>eu/>e

sautille jusqu'aux , en et en
JéLoiJUb tutu- ciuxudxXmô
LES PETITS AVENTURIERS
Illustrations d'Aline Bureau «5

Au galop, Matteo !
Matteo est un !? blanc. Un petit . Sa
cJUoaf oFije/uoE
,)* a Ij-a&ouilje,
m
est en raphia. Son o , son ÿ et ses ft
cnjynleA£, ue/ntnje, dos ÿa/rrt&eô
sont en bois. Il a des vernis, une Y* rouge
Aa&otô

vif, des en argent, un en cuir clouté.


Âbu£JU) hcoE
32 Au galop, Matteo !

Matteo vit dans la de Kevin et Laetitia,

entre le
—ÿoAGLÿe- de petites
-ooùtuAjea
et la
molôoru
de
poupéeô
4g rym
Quand les vont à 1' SiPA, Matteo ne s'en-
Âcofb

nuie jamais, il est bien trop occupé. .. à rêver !


Il se voit cavalcader dans les dans les Jfl?,
u> jjcyutô
sauter par-dessus les oÉt, se baigner dans les
<&aMÀjehje6

, se rouler dans 1' verte.


limâte& &£aÎk,
Au GALOP, MATTEO ! 35

Parfois, Matteo décide de s'appeler Petit Flocon.

Il galope dans les les Il porte

À
(P*
un avec des ÿ sur la tête, des de
r ÙTXolue/ru spJhji/mAô co££LeA6

n, un # et un grand / . Ils vont à la chasse


cxxjuûJÿCaÿeô couJûzxxjuu 0A0

à l'Hjb- Et le soir venu, fourbu, il s'endort


ouAô

en écoutant les , près du et des à


-ta/m, - -ta/rrxô jjeu, de, ccwnjv tûjxui

recouverts de peaux de «SE.


fajbcrn
Matteo est

un guerrier
Au GALOP, MâTTEO ! 37

Ou bien Matteo se change en cheval de Jj,,


coxo- - Ixnj/
et son nom, c'est Little Horse. Son maître est

un cow-boy célèbre. Un vrai de vrai, grand


cllajimuu
et passé à la Ensemble, ils
|\iôto£etô poulet/ cel/ntuAe,

? jà[
mènent les a à travers et Srfïr • Us
ixxcLea y£oû/rueô oLéô€Atô

A
capturent les "ÿŒïr au
UujAexujioc
ÿ .
Ulô6c

Quand ils reviennent en PHP®, Matteo laisse son


vJUU

cow-boy jouer aux au Mil, et lui, il va voir


ca/vteô -ôaEooru

Blue Moon, sa jolie copine. .. Matteo est amoureux !


38 Au GALOP, Matteo !

De temps en temps, Matteo s'imagine cheval de

Un redoutable shérif, sur le gilet, ÊÊ


Jétodb iWuia/rux

autour du cou et V.
1

cahxdjirr\£>
Au GALOP, MaTTEO ! 39

Matteo et lui poursuivent les qui attaquent


•Courtelltô

les ou les . Ils les conduisent en


IaclutU)
cLJfcp/rujeô
i,V«3 y . Matteo est un justicier !
p/U/yaru rcwcioKXsiA jvoixÿnztô
40 Au galop, Matteo !

Parfois, Matteo se voit en (T de


A
-C"cus On a
clu2AKx£ cÂ/CCjU£,

tressé sa %, elle
cAxnaueAa,
est pleine de ÿ10.
pomporui

Une en
r 4
prend des poses sur son dos
acAo&cute futu,

et jongle avec des .

Mais le plus beau, c'est Matteo. Quand il fait ses

tours de fJP, les


m
Qf sont sur lui. C'est le Aoù !
plôte, pAoÿedjauAô
Les l'applaudissent. Matteo est un artiste !
/ÿjwtateuAô
Et quand les enfants reviennent, Matteo, épuisé,

fait un gros dodo, entre le en plastique et

la fil de
ttuxLô-otl/ -jioupeeô

Ila de dures journées : c'est fatigant d'être un héros !


LES FAMILLES MAGIQUES *
Illustrations de Julia Fenu
-

La famille Dandelé
La famille Dandelé vit dans un gy#. Il y a
,ôajÿeft/rrulAcJU,
Kenotte, le plus grand, qui aura bientôt six •i,
cWUa

sa petite sœur Kanine, leur papa et leur maman.

Ce sont des !
a>a/mpiÀjeA

&
44 La famille Dandelé

En été, ils prennent le frais au rayon des surgelés,

, (i
entre les ,les et les IJP™ . En hiver,
cj&icea jioiâ>onA ÿôteailô lutciléa

ils chauffent leurs au-dessus des


ailLj njotcô6oiAjtô

quand on grille le Vf. ÿ


|u>u>Eat cRexiô
en l'air, I
-tek

en bas, ils jouent à la /T \ sous les ÇÇ , en


/ÿaicunjçoÔLe, naioriô

regardant les gens remplir leur de ,


cKaAjLot %£jÿj mzc>
de boîtes de ÿÉIF, de sP8P, de de
ccm6€AA>e ÿjxjuiLtô a|ax7U>vtô

cotxcÂe/» ÿeEéô
-
La famille Dandelé 47

À Noël, Kanine et Kenotte attendent les nou

veaux *5 : ils font du du de la


why
r r»
ÿioijuztô -deate
||0f dans le bill/- . Kanine préfère les et
buyUjurxeXh.
mciÿcuHm/ poupes

les . Kenotte aime les


peJxted -uoituA&b
et les
pefuchzc> cLépxiÿ/mÿ/ntô '
Il s'habille en 4|ÿ pour faire peur à sa sœur.

, a . 0
A Pâques, Kenotte fait des avec les (90
crmjeÿetleô

en chocolat. Kanine tape sur les et s'attache


cIocJlzô
sur la tête les "V» des
o\elEEeà i!p-u/rvô
V\yGAl£S5|1
La famille Dandelé 49

Mais leur fête préférée, c'est Halloween !

et , tout est si bien


6o\cjuëAzà faoLzib tyûjlxxjjx, ,) -LcnJjea „
clanxuÿœe
décoré ! Plus besoin de se cacher : les Dandelé

courent au ÿ\\C- Si un ISjF les aperçoit, les


j\lh|orbol /e/njja/rd
montre du ' ÿ et s'écrie :
dotent
— Regardez ! C'est plein de !
0>OflTLpÂrL6ô

Sans lever le Jr ,on répond :


n
- Ben oui, c'est normal, bouchon !
50 La famille Dandelé

Quand les sont refermées, les Dandelé

sont tranquilles. Ils vont chercher les


ousâtettea

les fli
j] Il et les
.
•••((/ au rayon camping, les
3-r
i*™j
couA>enh> coôô€>loÿô

et les
— au rayon cuisine.
La famille Dandelé gl

Ils font les courses pour leur repas. Ils adorent

ce qui est rouge : KF , et


yumJbon, /ÀzaAô cJlou, ruM/inon/)
I
JkaxJkiô
0 caal

§*•> et ftomages à Ils boivent


ce>àô€4 j/UXLÔ€<5 CAXJute

du jus de
A et
&.
de y
tomate viiM/rb

H \JAÂ<SÀ0
Puis, assis dans un (B3». ils regardent la
cxa/oopX XâXmxmx.m

blottis sous une leurs aux pieds :


OJUA>€AlûJJl& ci\xuxô<5<ra6

Kanine a des et Kenotte, des


JleAi&xmô ouMotw

Au moment de se coucher, les parents choisissent


La famille Dandelé 53

un mgf/ . Ils racontent une belle histoire de


e,

méchant, d'épouvantable [If ou de jsT ÿ

dAXLÿorv cÿéa/nt mOTTAt>te

avec plein de dents pour que Kanine et Kenotte

fassent de beaux rêves.

Au matin, quand le tdlP rouvre ses I


rixcujjxxi*vrb

les Dandelé ont tout rangé. Ils sont très discrets.

Comme on ne les voit jamais, personne ne sait

qu'ils sont là.


M ÿ

À part vous et moi !


LES PETITS AVENTURIERS
--
Illustrations de Sophie Lebot 3 »

La princesse de Fertabelle
et la princesse de Fertamaline

A
La àjf de Fertabelle est grosse comme une fp .
1
pû/ivoeàôe
daô
, L* ?

, elle a mille choses
6L/rijtj£/mp6 èlL cuat/ym/ae, iLoe/b

à faire : recoudre les JNI qui tombent du


puÿuLa/njtô TrumlacuLo

des &3Êm, peindre les dorées sur le


ftihiôôonô dLoô

des
-ôcaAco&e&ô
56 La princesse de Fertabelle et la princesse de Fertamaline

Quand le vent souffle assez fort, elle met des

ÉÊL y
'lo&fcô
qui gonflent comme de petits ÿ
*
ÿ

/pxLhjaopLuteô
et

s'envole au-dessus des ÿjP", des de la .


oaÿkuzô c&âKiiA&ô \Â/oiM£/

On dirait un . Mais non : un %£k rond


papi££oru papifÊcrn/

comme un avec une qui brille, des


cAou/ couhjcytvnjb

f,
petites y , des petits
IWlô
, c'est une qui
p/ÛAvceô6e

vole au vent, souvenez-vous-en !


La princesse de Fertabelle et la princesse de Fertamaline 5Ç

La de Fertamaline, sa cousine, ne luiressemble


ÿaiû/rLceôôe

pas du tout : elle porte des (Hj, une sur


/«vaLjpetteô caô<ÿa£tJte/
la et de vieilles ® aux . _
tête/ &oo&£/tû puedô
ÿ , elle a mille choses
6LynJje/m|ui âlé, autxwvnje, L/oeÿ

à faire : bricoler de grands pour les ''


cotonô - ttoeô cyteifÊeô

des 41 et des
ÿ v
à une npour brosser

Lxfu/riô peicÿnjeô cWbt

les vers luisants.


La princesse de Fertabelle et la princesse de Fertamaline

Elle fait des courses de sous les entre


TTLoto- \CXJÛjr\£/>

les avec les f jÿ. Tous ceux qui la voient


|u/riô futiJYVb

filer la prennent pour un . . Mais, un lapin

en ÿ , une sur la des JI en cuir


-ôaPopette couAorvrte/ >tete/ -feotteô

de aux pieds et un |BQ| sur le |, c'est


cAojvuxcL 'WoLLÔOTV doô

une princesse en qui se croit sur un o©,


mooto ciAcult

tenez -vous-le pour dit !


62 La princesse de Fertabelle et la princesse de Fertamaline

p
Ce soir, au du printemps, il y aura le ÉH
&a£ pAi/ru*,

charmant. Fertabelle met sa ses U


n cFvOUÛÔUAjW
(Wuju* AUorw,
et monte dans son beau
caAAo6i>e/

Fertamaline met sa et saute sur sa .


couAxmm£/ ortatc
vrxtecjAxxiÿ
La PRINCESSE DE FeRTABELLE ET LA PRINCESSE DE FeRTAMALINE
63

Elles roulent vite, vite, mais soudain.


in, au
cAoiÿ€/m£/rbL

paf, boum, vlan ! La dans le fossé, le


OTLotc COAHX>ô6€/

tout abîmé : les ont des bleus aux


pAÂoxceôôeô cje/aouoc/

elles sont couvertes de boue.


64 La princesse de Fertabelle et la princesse de Fertamaline

La princesse de Fertabelle sanglote dans son

La princesse de Fertamaline donne des


moLuAoiA/
coups de dans son réservoir. Fini le
rûjzxl

fini le
w
2. mince ! Vite, du -mk et une/
y
pAÂ/rvcz>

pour réparer les dégâts ! Vite, une et une J<âjL>


plaice/

pour tenter de redémarrer ! Voilà un beau carro-

motosse, moitié moitié I0-' !


nu>te caAAoôe>e<

Elles arrivent enfin au àJÀ leurs 4X


fg tout

recousus de petits bouts de tissu, leurs VJ®


coLiAori/rieô
cabossées, leurs cheveux tout hérissés.

P
Où est-il, ce charmant ? En les voyant
|tfwrvce/

arriver, il s'est enfui en courant !


/
// // ** /, /
LES PETITES SPORTIVES z-
Illustrations de Louis Alloing '

Trottinette a disparu !
Pour son anniversaire, Aline a eu une 1.

Hélas, depuis, c'est la 'fy/Jf et le vent. La X


tnjotti/njeilja,
jxZuije/
est au ,et Aline est au désespoir. Pour jouer

avec son Ipp , faudrait changer la météo !


cacLecui,
68 Trotinette a disparu !

Ce matin, en

w
sortant du
-But _
ipF1, Aline ouvre ses
n
. Super ! Pas un ! Un ÿ8fl bleu
votetô ma|2/ cùe£

comme ses Un 1ÿ1 jaune et tout rond,

comme une \1 au J
a£xce atfuoTD

Aline met sa |à BEj et ses


ÿÿaUjietfce, Uidktô

Elle descend rÿjggj, zzzziiiou ! en se crampon-


AÔOcJjJltb

nant à la J
| . Elle crie :

— Yahou ! Je vais faire de la ,


tnxjttiAueJJje,
Trotinette a DISPARU ! "71

Elle grignote deux avec du et de la


bjxxttïjzô -ÊeuAAje,

j , et un
cxyru|ijLuA£- ÿcuouAt/
aux VpfV. Un
aiWcotô
de
faut
au

.. Et voilà ! Hop ! C'est l'heure de jouer !


cJUcoEat

Aline court jusqu'au J§ïP5 derrière la Elle


rruxuKrru

pousse la WlflJ/ verte. Brrr !... Il fait plus noir


yxydz

que dans un Plus noir que dans un


pEacanxi -Ll/uchAÿ

Clic ! Vite, la lumière. ..


Trotinette a disparu ! 73

Dans le il y a de la des
cpA jmrtxluAje, ju/nx£ouoc

Une y des et des Un gros


/>6jl. viô cEou/> mxxhXzojLb

Tout ce qu'il faut pour se faire des fPPfpL, des


taoPuaô
ÿ fi-? et se flanquer des coups sur les ÿÿ ...
tAouû datÿtô
Mais Aline ne vient pas pour bricoler. Non, non.

Elle vient pour trottiner. Où est-ce qu'elle est,

cette 1? Elle l'avait pourtant rangée là,


tAotjXrtOjetljz,

derrière la fljjk. Entre le de maman et


'uoduhsi 'o4U
de papa. Elle n'y est plus !
tortcUuôe
74 Trotinette a disparu !

La J
tAjottlruettc,
a disparu ! Sur le sol, on voit juste une

trace de H... Trottinette s'est évadée ! Elle est


ji/ru£uu

sortie du Jj§ijÿ, elle a longé la en passant


mctuxxru
ÿcuuajÿe/

sur le * Elle a roulé dans 1'


<ÿaÿjorb çMà&s
Trotinette a disparu !

Elle a ouvert le Ça alors ! Aline sort du


juyutcuf
Elle court sur le le nez baissé,
ÿVtfjU/ru tAottcHA,

les ÿ froncés. Où est passée cette ?


AouAxùfô tAjottiÿetlje,

Dling ! Dling ! On entend sa !


-6orvnjette/
76 Trotinette a disparu !

Oh ! La voilà, au milieu de la ! Arrêtée

aunf
mjju

"
r
Axm-ae

, entre une
Tnotcy
cùfuoLc*,
et un gros 1
co/rruuoru

Le feu rouge passe au vert.

- Trottinette, attends-moi !

Mais la J
tAjotitAuetta
trottine sans obéir à Aline, l'air

fâché, le levé. Aline la rattrape enfin.


cjAXuLru

— Où tu vas, comme ça ?

— Je pars. Je m'embête trop, dans ton

C'est pas rigolo d'être ton IpF. Tu ne joues


cctcLeuuu
jamais avec moi. Je vais chercher une autre jf.
-patite, |iJUL
- Allez, fais pas la tête ! Regarde : il fait . On
/K$JÛ1

va voir les au ? Je dirai à maman


co/aa/uia AcjunA&

d'acheter un yÿ*, pour jouer avec toi même

les jours de -*/£/,


|\£luji>
LES PETITS AVENTURIERS -g
Illustrations d'Olivier Huette '»

Les aventuriers
dujardin

Aujourd'hui, Olivier et Mélodie partent en safari !

Ils vont explorer la

mauxyrv
80 Les aventuriers du jardin

rVV
*
Olivier prend un CjQi, une JB, une
ou oLoû (ÿouAxLe, -&ouLô6o6e/

un ç plein de
d'explorateur et un |
ccuKjUÉ- cÿiet jbociUô
Ilporte la | et Mélodie, les
te/rute/ i -60C6 n
de couduaoe

Mélodie prend une des des


caÿcjuette cllcux66utÂJ2£ £u/iuette<J
,
A— de >6oêeil
un llfO, ainsi qu'une * avec des tas de
aÿuruxAeuu truxxôâe
0 l de
-pAoto'

>jua/nÿ€/mje/ntô

de <
pour les morsures d'
ah/xLcpuee

. Et des biscuits au chocolat !


de
|ouA/rru.
OU

**
Azhjçwnt
I

Olivier dessine une Jjj * avec ses


cahX& chmjxmô
cLe. couikuA-
Les aventuriers du jardin 83

Ils vont traverser la ;£


* pour aller jusqu'au
Ao/oa/né-

grand ' IJi- Bleu, puis ils iront chasser le


£ao Lcj/us/
dans la ÿd/ Mystérieuse.

- Le ÿ; est déjà haut. Il faut partir avant la


JUL
si on veut monter la j
TUMjt te/ruta

Les deux m avancent


jeûcy£cAÿaJjeuiA>ô
dans la savane. Là, une

grande ÿjjj ! Ici,un s* féroce ! Mélodie et Oli-


nLuruooe/uoô
vier sautent de en liane au-dessus du
-Eucurue/ /uecoxp-
ttucl

Ils évitent les les Mfe et les .


ciuscoctiijeA lujupx>|u)t<xrrijaô d?e|dla/rutô
Les aventuriers du jardin 85

Attention, un Ofjii jaune étalé sur le !


boQj cJUiru/ri,

Olivier le capture, le pose sur ses , puis le

met autour de son JSL ! Ce ÿ est fou ! Sur


cou,
cÿaJuçom,

le il* Bleu flotte


£ao

dort, la

prend en
m cachée sous un
far**
rf.
un «sSjp*. Un sauvage
VxcUcue

r A pour son reportage.


de,
cluxnAOUu,
.jucûJUU,
*
Mélodie le

ÿpJlcyto

_v /»
;Lv,
•••S'il J
86 Les AVENTURIERS DU JARDIN

Tout au fond du | , c'est la Mysté-


Ajjrb
-JOA
rieuse. Mélodie et Olivier surveillent les

les , les et les Méfiance !


OULÔÔOÀÿfîzD l/XCÂ/ruaô ÿKULô6<mû

Ça doit être plein de de géants,


CJAlâpJ&ô TTUCHJUifûcjUjW)
Les aventuriers du jardin 87

de: de et de «f . Et aussi de 4F !
TnAÿoEaô |uumxii6€ô yôcoqûxrrvô jjfcuÀZ)
ca/vruAKybeô

Et quoi d'autre encore ?

»
j
ÿpig v\V» milieu
Soudain, là,
ÿ

un à saute au
Xxxÿ\Jt> hjOAÿuhjeA

du~SM<-
AvnJjuzA,
88 Les aventuriers du jardin

Il aperçoit Mélodie, s'aplatit entre les -4é& \


AxaÎko
_ .f f
Pour dompter les y- V4 , il faut leur grattouiller
>

tùcpeà
le , leur caresser les j
ÿ
, et après, c'est
i>e/njtae, Cbeiileô

bon, ils font des ronrons !

Le soir tombe, on monte la ] .La éclaire


tante, fu/rue/
tout le CSpP. Mélodie et Olivier s'installent dans
cJL
leurs La jungle s'endort autour d'eux.
/&OCÔ
ole> coixcJuxcue,

« P*
~ '«M

La maman de Mélodie, qui est exploratrice aussi,

leur apporte des et un morceau de


/ôomrWlcPtô (Jaÿoa-ttô
C'est trop bien, les safaris !
fi
»
LES FAMILLES MAGIQUES Ç1
Illustrations de Laurence Batigne »

La sorcière Sorciflette
La Sorciflette a perdu ses ! Sans
MfuùJèAz, tu/n&Xbzô

où retrouver sa / ' ? Sans ,com-


ÿ
Li/nÿttea
ÿKxÿaette/
ment rester ? Changer une tMà> en
AoÿcteAe-
fvwriceôae joJOuxxdMb

la WM en WM ?
rmxU/LeAàe £pe/ni>Lu£ù/
92 La sorcière Sorciflette

Sorciflette cherche dans toute sa HB ,de la


rruxuxm, x>uxM/ria.

au IIÉÉL Sous les 9 ? Rien. Dans le


i v.

ÿ
Non plus. Dans l'BH, il n'y a que des 'ÿyVv- !
xxtvrnxnfyi' moudhouià
(D
h
p
Dans le JU ? Ilfait trop noir. Et dans le
yfcLcaAcl
Pas de lunettes, quel malheur ! La sorcière

se désespère.

Elle demande à son * :


LiLoo,

— Est-ce que tu as vu mes ?


L/nettea
Le hibou n'a rien vu ! Il joue aux $
oxmXuAêô

du voisin.
La sorcière Sorciflette 95

La sorcière tape du
jvUol
claque la l
a|,
portez
va dans

ilil ÿ
son
ÿoJuiirro
Voyons, sous un petit m? Au pied
rucu/ru

ÿ
des r Jf\ au milieu des sous les ' v,> ,

|LuA/> fooiô£*mô

sur la ? Dans la
pcuiLz
des
éaju/rvô
? La mtuxLÿ

du a ? Sous les des ,dans la mare


cLœ/n, jJL/mjea pouieô

des Ss5?, au fond de 1'


xxvruxhxLô
•#
-
xxJ\hxx>oVb
? Pas de "XTO,
lum&XJùte

quel désespoir !
La sorcière Sorciflette 97

« Qui est entré dans ma j|É pour me voler mes


TTUXXÔOn,

lunettes ? » se demande Sorciflette. Elle regarde

par la hlJKil, d'un air soupçonneux. .. Elle y voit


|e/nâtA£.
flou, comme au travers d'un ! La est
\XA&

pleine de monde. Des tas de gens portent des

lunettes sur le bout de leur , ... Le est


TL OkA-UA,

peut-être là. .. Sur le ... Près de la


tAx>ttoiÂ, '|onxtcUAV£'
ss
A côté du ...
98 La sorcière Sorciflette

« C'est peut-être le ÉÈr' ? Le 4P* ? Le ?


'jjacleun, xiocteu/v

Le r®r ? Une des maîtresses de 1' e SU ? » se dit


XcoL

Sorciflette en plissant les ÿ


9 pour y voir mieux.
XjÿXXCO
La sorcière Sorciflette 99
ÊïÿÈk

Sorciflette se décide, et sort de sa Ifp. Elle va


maxôoru

voir la le • J|ÿ, le marchand de


byu2amjcÿA£> |uùôô<mni>u2A/ yyuhrrxajjjx

A chacun d'eux, elle demande poliment :

— Bonjour ! Vous n'avez pas vu mes ?


•Eu/njetteà
100 La sorcière Sorciflette

Mais les gens, étonnés, la regardent en haussant

les S* ""S, en se grattant 1' en secouant la

, puis ils rient en disant :

— Ha, ha, ha ! Cette ! Qu'elle est drôle ! Quel


AO\CU!Ae,

jÉÉ !
x>Eoum,
Tout le monde la montre du .Les gens rient
oloLCj/t
dans son . Sorciflette ne comprend pas. Elle
xioô

retourne chez elle de très mauvaise humeur.


Elle s'arrête à son Sii et réfléchit : « Pourquoi

se moque-t-on de moi ? » se demande la "fo

en se grattant les 4T-X . Mais. .. Quoi ? Hein ?


dL/ueuoo

Oh ! Là, sur sa ! Elles étaient là, ses !


tit& £u/njettea
>|uA£Lt*. cLa/iv>euôe cJU/ucu, Injou a>a/rr\jûftjeô jiÀÀ/ooeôô€, {icj/va

8 histoires de pirates, de princesse à moto et autres aventuriers,


de petites filles sportives et de fameuses familles magiques
pour découvrir le plaisir de lire, d'écouter
et de raconter avec les mots-images,
à deux doigts, à deux voix...
. . . 8 histoires à lire à deux !