Vous êtes sur la page 1sur 3

Le Registre des sociétés coopératives

I. Description du Registre

Le registre des sociétés coopératives est un livre numéroté, paraphé et


scellé à chaque page par le Président du tribunal de grande instance dans
le ressort duquel est institué ledit registre.

Ce registre dit chronologique contient, à chaque feuillet, toutes les


déclarations faites et actées par colonnes et reprenant la date, le numéro
de formalité accomplie (numéro d’ordre selon l’arrivée des dossiers de
demande d’immatriculation), le numéro d’immatriculation, l’identité de
l’exploitant et du déclarant, l’objet de la déclaration ainsi que les
observations.

II. Mention obligatoire

La première page du registre contient obligatoirement les mentions


suivantes :

« Le présent registre devant servir de registre des sociétés coopératives


(RSC) conformément à l’Acte uniforme relatif au droit des sociétés
coopératives contenant ………[Écrire en toute lettre le nombre de feuillets]
feuillets a été coté recto et verso et paraphé par Monsieur ………………
[Insérer nom et prénoms du président de juridiction], le Président du
Tribunal de grande instance de ……. [Insérer la localité de cette
juridiction] ce jour ……………… (Jour, mois et année]».

Signature du Président de juridiction

Sceau du tribunal »

III. Tracé du Registre chronologique

Le registre chronologique compte sept colonnes :

1ère colonne réservée à la date des demandes

2ème colonne réservée au numéro de RSC formalité

3ème colonne réservée au numéro d’immatriculation

4ème colonne réservée à l’identité de l’exploitant

5ème colonne réservée à l’identité du déclarant

6ème colonne réservée à l’objet de la déclaration

7ème colonne réservée aux observations

Page 1 sur 3
Le registre chronologique se présente ainsi :

1. 2. 3. 4. 5. 6. 7.
DAT N° RSC N° RSC IDENTITE DE OBJET DE LA IDENTITE DE OBSERVATIONS
E (Formalité) (Entreprise) L’EXPLOITAN DECLARATION L’EXPLOITANT
T

IV. Observations sur le registre chronologique

1. La colonne « date »
Elle renseigne la date de la demande, cette date ne doit pas être
confondue avec la date d’immatriculation renseignée dans le formulaire
d’immatriculation.

2. La colonne « N° de RSC Formalité »

Elle renseigne chronologiquement le numéro d’après l’ordre d’arrivée des


demandes.

Le N° chronologique est comprend le millésime de l’année (exemple 17


pour 2017) suivi du numéro d’ordre du dossier validé.

3. La colonne « N° RSC Entreprise »

Elle renseigne le numéro d’immatriculation selon que l’exploitant est une


société coopérative, une union des sociétés coopératives, une fédération
de sociétés coopératives, une confédération de sociétés coopératives.

Le numéro d’immatriculation est alphanumérique. Il comprend le


millésime, suivi des lettres Sc (société coopérative), ou Scu (unité de
sociétés coopératives), Scf (Fédération de sociétés coopératives), Scc
(Confédération de sociétés coopératives. Exemple : 17-SC-001 ; 17-SCU-

Si les numéros d’ordre « N° de RSC formalité » se suivent


chronologiquement d’après l’ordre d’arrivée des demandes, les Numéros
d’immatriculation « N° de RSC Entreprise » se suivent chronologiquement
par catégorie selon que l’exploitant est une société coopérative, une union
des sociétés coopératives, une fédération de sociétés coopératives, une
confédération de sociétés coopératives.

4. La colonne « Identité de l’exploitant »

Elle renseigne : la dénomination, la forme, le siège social de la société ou


de l’établissement secondaire ou encore de la succursale ;

5. La colonne « Objet de la déclaration »

Page 2 sur 3
Elle renseigne l’objet social, les inscriptions secondaires ou modificatives
ou encore la cessation temporaire d’activité ou définitive (radiation) pour
les personnes morales.

6. La colonne « Identité du déclarant »

Elle renseigne : pour le mandataire (avocat qui n’est pas muni


nécessairement d’une procuration spéciale), les noms et adresse
professionnelle; Pour les autres personnes mandatées et munies d’une
procuration, les noms et adresse domiciliaire complète.

7. La colonne « Observations »

Elle est destinée à différentes informations et mentions qui en renseignent


sur la société ou en affectent la vie, telles que les liens de droit avec
d’autres sociétés.

Exemple d’immatriculation

Le registre chronologique se présente ainsi :

1. 2. 3. 4. 5. 6. 7.
DATE N° RSC N° RSC IDENTITE DE OBJET DE LA IDENTITE DE OBSERVATIONS
(Formalité) (Entreprise) L’EXPLOITANT DECLARATION L’EXPLOITANT
24/04/2017 17-001 17-SC-001

Page 3 sur 3