Vous êtes sur la page 1sur 18

SOCIETE COOPERATIVE SIMPLIFIEE D’HABITAT LA VOUTE NUBIENNE

« SCOOPS-HVN »

REGLEMENT INTERIEUR

1
TITRE I : DISPOSITIONS GENERALES

Article 1 

En conformité avec l’article 68 des statuts, le présent règlement intérieur


précise et complète les dispositions des statuts de la Société Coopérative
simplifiée de production et de commercialisation d’habitats voute nubienne
(SCOOPS-HVN)

Il est opposable à tous les adhérents.

Article 2 

Les dispositions des statuts prévalent sur celles du règlement intérieur


en cas d’interprétation conflictuelle des dispositions des deux textes.

Article 3 

La durée de vie de la Société Coopérative est de 99 ans pour compter


de la date d’immatriculation au Registre des sociétés coopératives.

Son objet est comme plus détaillé dans les statuts (voir article 8 des
Statuts)
-promouvoir et commercialiser les habitats voute nubienne et ses dérivés ;
-favoriser la solidarité et la coopération entre les membres ;
-promouvoir l’éducation économique, sociale et coopérative de ses
membres.

Article 4 

Le ressort territorial de la Société Coopérative simplifiée d’habitat la


voute nubienne est national. En effet, sa zone d’intervention couvre toute
l’étendue du territoire en conformité avec son secteur d’activité, ses moyens et
ses objectifs.

Article 5 

Le siège social de la Société Coopérative est fixé à Ouagadougou


secteur 43 de l’arrondissement 10. Sur décision de l’AG des adhérents, il
peut être transféré dans toute autre localité de la zone d’intervention.

2
Article 6 

L’exercice social adopté par la Société Coopérative est celui de l’année


civile : du 1er janvier au 31 décembre.

TITRE II : LES ADHERENTS

CHAPITRE I : PROCEDURE D’ADHESION

Article 7

Conformément à l’article 10 des Statuts de la SCOOPS-HVN, l’adhésion


est libre et volontaire, elle se fait à titre individuel.

Peut être membre de la Société Coopérative toute personne physique


ou morale jouissant de la pleine capacité juridique et remplissant néanmoins
les conditions suivantes :

- être âgé d’au moins 18 ans


- être de bonne moralité et crédible
- n’avoir pas fait l’objet de condamnation
- exercer dans le domaine de la promotion et de la commercialisation des
habitats voute nubienne de la SCOOPS-HVN ;
- résider dans le ressort territorial de la société coopérative
- s’engager à respecter les statuts et les règlements de la SCOOPS-HVN ;
- s’acquitter du droit d’adhésion fixé, le cas échéant, par l’assemblée
générale ;
- n’être pas membre d’une société coopérative menant la même activité sur
le même ressort territorial.

Article 8

Tout candidat désirant adhérer à la Société Coopérative adresse une


demande écrite non timbrée au président du Comité de Gestion comportant
les éléments suivants :

- Le nom, le prénom l’adresse et le domaine d’activité du demandeur ;

- Un engagement par écrit d’accepter l’objet de la Société Coopérative


et de contribuer à sa réalisation ;

- Un engagement écrit à respecter les Statuts et le Règlement Intérieur


de la Société Coopérative;

3
- Une copie du récépissé de reconnaissance ou de la raison d’être pour
les personnes morales ;

- Les noms, prénoms et adresses complètes des personnes désignées


pour représenter la structure pour les personnes morales;

- Une copie de l’AG ayant pris la décision d’adhérer à la Société


Coopérative.

Article 9 

Le Comité de Gestion étudie les demandes d’adhésion et fait des


propositions motivées à l’Assemblée Générale qui accepte ou refuse
l’adhésion. Notification écrite est faite au candidat par le Président du Comité
de Gestion dans un délai de trois (3) mois après la tenue de l’AG. 

Article 10 

Dès notification de l’acceptation de la demande d’adhésion, le candidat


est tenu de se conformer aux articles 28 à 31 du présent Règlement Intérieur.

La qualité de membre s’acquiert par l’inscription au registre des


membres tenu au siège social de la SCOOPS - HVN

CHAPITRE II : DEMISSION-EXCLUSION OU LA SUSPENSION

Article 11

Tout membre adhérent a le droit de démissionner de la Société


Coopérative sous réserve des dispositions de l’Acte Uniforme OHADA (article
11) et des dispositions statutaires. La démission doit être formulée par écrit et
adressée au Président du Comité de Gestion. Celui-ci la soumet à l’AG qui
prend acte de la démission et instruit le Président pour informer le
démissionnaire et mettre en application les dispositions prévues par les
Statuts en la matière.

Le démissionnaire reste solidaire des engagements contractés


antérieurement par la Société Coopérative. 

Article 12 

Tout adhérent pourrait être exclu s’il commet des fautes graves.

Sont considérées comme fautes graves, les faits, gestes et


comportements suivants :

- Non-respect des décisions prises par les organes statutaires ;

4
- Malversations financières

- Faux et usage de faux ;

- Non-respect des engagements financiers ;

- Comportements détruisant l’image de la société coopérative ;

- Tout acte contraire à l’esprit coopératif.

Article 13 

Seule l’AG est habilitée à prononcer une exclusion. Toutefois, si la faute


n’est pas assez grave ou si la situation s’apparente à un cas de force majeure,
l’AG peut préconiser une simple suspension.

Dans tous les cas, nul ne peut être suspendu ou exclu de la coopérative
s’il n’a porté une atteinte grave aux intérêts de celle-ci ou des adhérents.

La suspension ne doit pas excéder (1) an.

CHAPITRE I :COMPOSITION DE L’ASSEMBLEE GENERALE

Article 14

L’Assemblée Générale de la Société Coopérative est composée des


membres en règle vis à vis des dispositions des Statuts et du présent
Règlement Intérieur.
Ainsi, concernant la SCOOPS-HVN, il est tenu une Assemblée
Sectorielle(AS) par commune de son ressort territorial. (Article 15 des Statuts).
Chaque commune élit parmi ses membres conformément aux statuts et
règlement intérieur son bureau et ce bureau élit en son sein des délégués
pour participer à l’AG.
Chaque section communale sera donc représentée à l’assemblée
générale par (03) délégués, composé deux (2) hommes et une (1) femme.
L’Assemblée Générale des délégués de section est l’organe suprême
de décision de la coopérative.
Les adhérents se réunissent en assemblée générale ordinaire ou en
l’assemblée générale extraordinaire.

5
Le coopérateur empêché ne peut se faire représenter que par un autre
coopérateur. Celui-ci doit être porteur d’une procuration dûment signée.

CHAPITRE II :SESSIONS ORDINAIRES

Article 15

Sur convocation du Président du Comité de Gestion, l’Assemblée


Générale annuelle se tient deux fois par an en session ordinaire.

Les convocations aux réunions de l’Assemblée Générale doivent être


signées par le Président et parvenir quinze (15) jours avant la date prévue.

Dans les réunions ordinaires de l’assemblée générale, les décisions


sont adoptées à la majorité des voix exprimées par les coopérateurs
représentant plus de la moitié du nombre des coopérateurs de la société
coopérative simplifiée.

Si ce quorum n'est pas obtenu, et sauf stipulation contraire des statuts,


les coopérateurs sont, selon le cas, convoqués une seconde fois et les
décisions sont prises à la majorité des coopérateurs présents ou représentés.

NB : Les modalités des votes ou de prise de décision sont prévues largement
dans les Statuts (article 24)

CHAPITRE III :SESSIONS EXTRAORDINAIRES

Article 16

Sur convocation du Président du Comité de Gestion ou à la demande


d’un quart (1/4) des membres de la Société Coopérative, l’Assemblée
Générale se tient en session extraordinaire. Les décisions collectives
extraordinaires ont pour objet :
- de statuer sur la modification des statuts ;
- Autoriser les fusions, scissions, transformations et apports partiels
d’actifs ;
- Dissoudre par anticipation la coopérative ou prolonger sa durée ;
- Prise de décisions exceptionnelles.

Dans les réunions extraordinaires de l’assemblée générale, les


décisions sont adoptées à la majorité des deux tiers des voix exprimées par

6
les coopérateurs représentant plus de la moitié du nombre des coopérateurs
de la société coopérative simplifiée, sur première convocation.

Si ce quorum n'est pas obtenu, et sauf stipulation contraire des statuts,


les coopérateurs sont, selon le cas, convoqués une seconde fois et les
décisions sont prises à la majorité des coopérateurs présents ou représentés.
(article 26 des Statuts)

CHAPITRE IV:TENUE DE L’ASSEMBLEE GENERALE

Article 17

La convocation de l’Assemblée Générale en session Ordinaire ou


Extraordinaire doit comporter un ordre du jour.

Il doit être mentionné avec précision dans la convocation, la date,


l’heure et le lieu de la rencontre. Les documents faisant l’objet de délibération,
doivent être joints à la convocation.

L’ordre du jour de l’Assemblée Ordinaire comporte généralement :

- l’examen et l’adoption du rapport moral ;

- l’examen et l’adoption du rapport d’activités ;

- l’examen et l’adoption du rapport financier ;

- l’examen et l’adoption du rapport annuel de la Commission de


Surveillance ;

- l’examen et l’adoption du programme d’activités et du budget ;

- le renouvellement du Comité de Gestion.

Les différents rapports et les comptes financiers doivent être mis à la


disposition de tous les membres de l’Assemblée Générale.

A l’ouverture des sessions de l’Assemblée Générale, le Secrétaire du


Comité de Gestion procède à la vérification des présences. Les participants
aux sessions émargent sur une feuille de présence qui doit être certifiée par le
Président.

7
Article 18

Les décisions de l’Assemblée Générale peuvent être prises par


consensus. En cas de vote, les décisions sont prises à la majorité simple des
voix.

Le scrutin secret peut être demandé soit par le Comité de Gestion, soit
la commission de surveillance, soit par le quart (1/4) des membres présents.
Seuls les membres à jour de leurs cotisations peuvent prendre part aux votes.

Les votes par procuration sont autorisés à condition que la procuration


soit écrite et signée par l’intéressé. Un mandataire ne peut détenir plus d’une
procuration. Le Président ne peut être porteur d’aucune procuration. 

Article 19

Toute réunion de l’Assemblée Générale fait l’objet d’un procès-verbal


qui doit être inscrit pour adoption au cours de la réunion suivante.

TITRE III : COMITE DE GESTION

CHAPITRE I : COMPOSITION

Article 20

Le Comité de Gestion est composé de trois (3) membres.

- un (1) Président ;

- un (1) Secrétaire Général ;

- un (1) Trésorier.

CHAPITRE II : CONVOCATION

Article 21

Le Comité de Gestion se réunit quatre fois par an sur convocation du


Président en session ordinaire et chaque fois que de besoin. Il peut être
convoqué en session extraordinaire à la demande des 2/3 de ses membres.

Tout poste laissé vacant par un membre avant la fin de son mandat sera
remplacé par cooptation par le comité de gestion et entériné par l’AG en sa
prochaine session.

8
La convocation écrite doit être adressée à chaque membre par le
Président au moins une semaine avant la date de la réunion. En cas
d’urgence, tout autre moyen de communication approprié pourra être utilisé
(téléphone, communiqué de presse, E-mail, etc.).

La convocation précise l’ordre du jour, la date, le lieu et l’heure de début


de la réunion et est accompagnée des documents à examiner.

CHAPITRE III : DELIBERATIONS

Article 22

Les délibérations du Comité de Gestion sont réputées valables si au


moins les deux tiers (2/3) des membres sont présents. Si le quorum n’est pas
atteint, la réunion est reportée pour les quinze (15) jours qui suivent. Le
Comité de Gestion délibère alors valablement quel que soit le nombre de
membres votants présents ou représentés.

Les décisions sont prises par consensus. En cas de vote, la majorité


simple des membres présents est requise.

Article 23

Les délibérations du Comité de gestion sont consignées dans un


procès-verbal de réunion qui sera rédigé par le Secrétaire Général et envoyé
aux coopérateurs au plus tard deux (2) semaines après la réunion.

Ce procès-verbal fera ressortir les différentes résolutions prises.

Article 24

Les membres du Comité de Gestion sont élus pour un mandat de trois


(03) ans renouvelable consécutivement une fois.

Au terme d’une période de trois (03) ans suivant l’expiration de leur


deuxième mandat, ils peuvent à nouveau se porter candidats. (Dernier alinéa
de l’article 29 des Statuts)

CHAPITRE IV : ATTRIBUTIONS DES MEMBRES DU COMITE DE GESTION

Article 25 : Le Président

9
- Représente la Société Coopérative dans tous les actes de la vie civile et
en justice ;

- Est ordonnateur des dépenses de la Société Coopérative ;

- Signe les titres de paiement (chèque, virement) conjointement avec le


Trésorier ;

- Assure la mise en œuvre des programmes d’activités ;

- Préside les sessions de l’Assemblée Générale et du Comité de


Gestion ;

- Veille à l’application des Statuts et du Règlement Intérieur ;

- Veille à l’élaboration et à l’exécution du budget ;

- Assure la régularité du fonctionnement des différents organes de la


Société Coopérative  par le suivi de l’exécution des décisions prises par
l’AG ;

- Est chargé de la promotion de la Société Coopérative auprès de


l’administration, des partenaires potentiels et des bailleurs de fonds ;

- Peut cependant déléguer par écrit ses pouvoirs au secrétaire ou à tout


autre administrateur.

- En cas d’absence du Président, le Secrétaire le remplace sauf pour la


signature des titres de paiement.

Article 26 : Le secrétaire général

- Rédige les procès-verbaux des sessions de l’AG et du Comité de


Gestion ;

- Rédige les correspondances à la signature du président ;

- Gère les registres et les archives de la Société Coopérative ;

- Rédige le rapport annuel d’activités ;

- Veille à la diffusion des informations ;

- Veille à l’organisation matérielle des rencontres ;

- Il organise également les activités de la Société Coopérative ;

- En cas d’absence du Secrétaire, le trésorier le remplace.

10
Article 27 : Le trésorier 

- Assure la gestion du patrimoine de Société Coopérative ;

- Assure la comptabilité des fonds et de l’ensemble des biens de la


Société Coopérative ;

- Cosigne les documents financiers avec le Président ;

- Tient à jour les documents financiers ;

- Gère les comptes bancaires ;

- Fait la situation financière de la Société Coopérative aux réunions du


Comité de Gestion et à chaque session ordinaire de l’Assemblée
Générale.

- En cas d’absence du Trésorier, le secrétaire le remplace.

Article 28 : LE PERSONNEL SALARIE DE LA COOPERATIVE

Placé sous la surveillance et la responsabilité du Comité de gestion, il


est recruté un personnel qualifié nécessaire pour certaines taches techniques
de la Coopérative, conforment aux dispositions de l’article 31 des Statuts.

Les profils de ce personnel sont les suivants :

 Un gérant exécutif : Sous la responsabilité directe du secrétaire du


Comité de gestion de la SCOOPS-HVN, il est chargé de l’exécution
matérielle des taches à lui confiées par ce dernier et relevant de ses
compétences techniques. Le président aussi peut requérir ses services
en cas de besoin.
 Un agent comptable et commercial : Sous la responsabilité du Trésorier
et du Secrétaire général du Comité de gestion, il est chargé de
l’exécution matérielle des taches comptables et commerciales à lui
confiées par ces derniers. Le Président peut également requérir ses
services en cas de besoin.
 Un vigile :Il est chargé de la sécurité des locaux, des produits en stock
et des équipements de la SCOOPS-HVN .

Les agents salariés sont recrutes et placés sous contrat à durée


déterminée avec la SCOOPS-HVN .

11
Ils peuvent participer aux réunions sur les questions concernant leurs
domaines de compétence avec voix consultative.

Les candidats pour postuler, doivent remplir conditions génériques de


recrutement et avoir les qualifications techniques spécifiques exigées pour les
postes ou profils demandés.

Les personnes désireuses de faire candidatures sont ainsi tenues aux


conditions ci-après :

- être âgé d’au moins 18 ans et d’au plus 37 ans ;


- être de bonne moralité et crédible ;
- n’avoir pas fait l’objet de condamnation ;
- avoir une connaissance ou une expérience dans le domaine apicole
(pour le Secrétaire exécutif et l’agent comptable et commercial) ;
- maitriser les pratiques de production, de transformation et de
commercialisation du miel et de ses dérivés ; (pour le Secrétaire
exécutif et l’agent comptable et commercial) ;
- avoir les qualifications requises pour le poste (à justifier par des
diplômes, attestations ou certificats de travail) ;
- résider dans le ressort territorial de la société coopérative après le
recrutement ;
- s’engager à respecter les statuts et les règlements de la SCOOPS-
HVN;
- n’être pas membre d’une société coopérative menant la même activité
sur le même ressort territorial.
Les candidats doivent en plus se conformer aux exigences contenues dans le
communiqué de recrutement.

TITRE IV :LA COMMISSION DE SURVEILLANCE 

Article 31

La Commission de Surveillance est l’organe de contrôle interne


permanent de la Société Coopérative. Il agit dans l’intérêt collectif et individuel
des adhérents.

Au cas où le Comité de Gestion refuse d’assumer ses obligations ou se


trouve dans l’impossibilité de s’assumer, la Commission de Surveillance se
substitue à lui sur décision d’une Assemblée Générale convoquée à cet effet
par la Commission de Surveillance.

12
Article 32 

La Commission de Surveillance est composé de trois (3) membres qui


ne doivent pas faire partie du Comité de Gestion précédent ou du personnel
salarié.

Article 33 

Si le nombre des membres de la Commission de Surveillance tombe en


dessous de trois(03), les membres restants doivent coopter des adhérents
pour compléter et servir jusqu’à la prochaine Assemblée Générale.

Article 34

Le mandat des membres de la Commission de Surveillance est


de cinq(05) ans renouvelables une fois. Au terme d’une période de cinq(05)
ans suivant l’expiration de leur deuxième mandat, ils peuvent à nouveau se
porter candidats.

Article 35 

La Commission de Surveillance doit effectuer au moins deux (2)


contrôles au cours d’un exercice. Il se réunit en cas de besoin ou sur demande
de deux (2) de ses membres.

Article 36

La Commission de Surveillance : 

- Contrôle régulièrement les comptes et les avoirs de la Société


Coopérative ;

- Contrôle la régularité des inventaires ;

- Vérifie à tout moment les livres, les documents, les registres, la caisse,
les comptes et les bilans ;

- Informe le Comité de Gestion de toute irrégularité qu’il aurait constaté ;

- Prépare un rapport annuel d’activités à soumettre à l’AG ;

- En cas de besoin, convoque soit le Comité de Gestion,soit l’assemblée


générale.

13
Article 37

Les dispositions de l’article 43 des statuts s’appliquent également aux


membres du Commission de Surveillance.

TITRE V : RESSOURCES FINANCIERES - GESTION 

CHAPITRE I : RESSOURCES 

Article 38

Les adhérents de la Société Coopérative :

- Paient chacun à l’adhésion, des droits d’adhésion d’un montant de 10


000 (FCFA).

- Libèrent chacun au moins une part sociale de :

 50 000 FCFA commerçants.


 20000 F CFA (promoteurs)
 200 000 F CFA (transformateurs)

- (commercialisation)Le capital social de la Société Coopérative, d’un


montant initial cinq millions (FCFA) est divisé en 100 parts sociales
égales et indivisibles.

- (production) Le capital social de la Société Coopérative, d’un montant


initial deux millions (FCFA) est divisé en 100 parts sociales égales et
indivisibles.

- (transformation) Le capital social de la Société Coopérative, d’un


montant initial vingt millions (FCFA) est divisé en 100 parts sociales
égales et indivisibles.

Il est admis qu’un membre puisse détenir plusieurs parts sociales sans
toutefois dépasser 20% du montant total du capital.

En plus des parts sociales et des droits d’adhésion, chaque membre de


la Société Coopérativedoit honorer une cotisation annuelle de :

 25 000FCFA payable au plus tard 1mois précédant


l’AG. (Commercialisation)
 10 000 FCFA payable au plus tard 1mois précédant l’AG production

 50 000 (FCFA) payable au plus tard 1mois précédant l’AG


(transformation)

14
Les adhérents de la Société Coopérative s’engagent à libérer
l’ensemble du capital social au plus tard une année pour compter de sa date
de création.

Article 39

Quand la situation financière de la Société Coopérative l’exige


également, il peut être demandé aux adhérents des cotisations spéciales. 

Article 40 

La personne dont la demande d’adhésion est acceptée dispose de 30


jours après la notification de son admission à adhérer pour s’acquitter de ses
droits d’adhésion.

Un engagement écrit est pris par l’adhérent en ce qui concerne sa (ses)


part (s) sociale (s).

Article 41

Les droits d’adhésion, les cotisations annuelles et les contributions


spéciales ne sont pas remboursés aux adhérents à la fin de leur adhésion.

CHAPITRE II : GESTION 

Article 42

Tout bien de la Société Coopérative fait l’objet d’une immatriculation. 

Article 43 

En fonction du volume des activités de la Société Coopérative, plusieurs


comptes bancaires peuvent être ouverts, dont les mouvements seront toujours
soumis à la double signature du Président et du Trésorier, ou du Secrétaire en
cas d’absence du trésorier. 

Article 44 

La gestion des moyens matériel et financier de la Société Coopérative


relève de la compétence du Comité de Gestion qui décide de leur affectation
et des conditions de leur utilisation.

15
Toutefois, le Comité de Gestion ne peut avaliser un membre ou aliéner
les biens de la Société Coopérative sans une autorisation expresse de l’AG. 

Article 45 

La gestion des ressources affectées au fonctionnement de la Société


Coopérative relève de la compétence du Trésorier. Toutefois les dépenses
effectuées doivent être certifiées par le Président du Comité de Gestion.

TITRE VI : DISPOSITIONS DIVERSES

CHAPITRE I : DISCIPLINE - SANCTIONS  

Article 46

Toute violation des dispositions statutaires et du présent Règlement


Intérieur constitue des motifs de sanction.

Les sanctions sont prononcées par l’AG sur proposition du Comité de


Gestion.

Article 47

En fonction de la gravité de la faute, les sanctions suivantes seront


appliquées :

- le rappel à l’ordre ;

- l’avertissement écrit ;

- le blâme ;

- la suspension ;

- l’exclusion temporaire ;

- l’exclusion définitive, avec ou sans poursuite judiciaire.

Recevra un avertissement écrit tout membre du Comité de Gestion qui


se sera absenté sans motifs valables à 3 réunions successives. En cas de
récidive, il reçoit un blâme.

Sera suspendu tout membre de la Société Coopérative :

 après deux blâmes dans l’année;


 plusieurs retards dans le paiement des cotisations

16
Est jugé faute grave, tout acte préjudiciable à la vie de la Société
Coopérative recevra une exclusion temporaire tout membre dont la preuve de
son appartenance à une autre organisation poursuivant les buts similaires à
ceux de la Société Coopérative aura été formellement établie.

L’exclusion est prononcée par l’Assemblée Générale sur proposition du


Comité de Gestion après explications écrites de l’intéressé. Un dernier recours
peut lui être accordé devant l’Assemblée Générale avant que celle-ci ne
statue.

Tout membre du Comité de Gestion qui aura un comportement de


nature à nuire au bon fonctionnement du Comité pourra être remplacé par
cooptation conformément à l’article 34 des statuts.

CHAPITRE II : DISPOSITIONS FINALES

Article 48

Le Comité de Gestion de la Société Coopérative est chargé de


l’application du présent Règlement Intérieur.

Article 49

La révision et la modification du présent Règlement Intérieur ne pourront


avoir lieu qu’en Assemblée Générale Extraordinaire.

Les propositions de modifications et de révisions sont soumises par le


Comité de Gestion à l’Assemblée Générale Extraordinaire qui statue.

L’initiative de la modification ou de la révision peut être prise par le


Comité de Gestion, la Commission de surveillance ou à la demande des deux
tiers (2/3) des membres de la Société Coopérative.

Article 50  

La dissolution de la Société Coopérative est prononcée par l’Assemblée


Générale convoquée en session extraordinaire. En cas de dissolution, les
biens seront dévolus à une ou plusieurs organisations poursuivant les mêmes
objectifs et désignées par l’Assemblée Générale Extraordinaire.

Article 51  

17
Toute disposition du Règlement Intérieur contraire à l’esprit des Statuts
et de l’acte uniforme OHADA est considérée comme nulle et de nul effet. 

Article 52

Le présent Règlement Intérieur entre en vigueur dès son adoption par


l’assemblée générale.  

Adopté en Assemblée Générale Constitutive à Ouagadougou, le 13


juillet 2020

Le Secrétaire de séance Le Président de séance

18