Vous êtes sur la page 1sur 3

La fièvre typhoïde, qu'est-ce que

c'est ?
Définition
Les causes
Qui est touché ?
Evolution et complications possible
Les symptômes de la fièvre typhoïde
Les facteurs de risque
Comment prévenir la fièvre typhoide ?
Comment traiter la fièvre typhoïde ?
 

La fièvre typhoîde se caractérise par une infection bactérienne. Elle touche


particulièrement les populations des pays en voie de développement. Un traitement
efficace et un vaccin préventif existent contre cette maladie.

Définition de la fièvre typhoïde


La fièvre typhoïde est causée par une infection bactérienne, et notamment par une
septicémie liée à cet agent infectieux (infection de l'ensemble de l'organisme par le
passage par le sang).

En l'absence de diagnostic et de prise en charge rapide, cette infection bactérienne


peut s'avérer très grave, voire mortelle.

La bactérie en cause est Salmonella typhi. Cette dernière est généralement


transmise par l'alimentation. La fièvre typhoïde est hautement contagieuse. La
transmission de la maladie est généralement oro-fécale.

Les causes de la fièvre typhoïde


La fièvre typhoïde est causée par une infection bactérienne à Salmonella typhi. Cette
bactérie se trouve particulièrement au sein des déjections animales et humaines. Elle
peut donc se transmettre d'Homme à Homme par manu-portage ou encore se
retrouver au sein des aliments (cultures dont le sol est contaminé) ou dans l'eau.

Les populations les plus touchées par ce type d'infection sont celles dont les moyens
d'assainissement ne sont pas optimum (dans les pays en voie de développement
notamment).

D'autres sources de contamination peuvent être :

 l'utilisation de toilettes contaminés, puis la mise des mains à la bouche


 une consommation de fruits de mer vivant dans une eau contaminée
 une consommation de légumes racines (carottes, poireaux, etc.), cultivés sur
un sol contaminé
 une consommation de lait contaminé

Qui est touché par la fièvre typhoïde ?


La fièvre typhoïde touche particulièrement les populations des pays en
développement, dont le système d'assainissement n'est pas optimal.

Les enfants sont également plus à risque de développer la maladie, notamment par
une tendance accrue à porter les mains à la bouche. De plus, leur système
immunitaire étant de moindre efficacité, leur organisme est plus sensible aux
infections et aux complications associées.

Evolution et complications possible de la fièvre


typhoïde
Les complications d'une infection causant une fièvre typhoide n'apparaissent
généralement qu'en l'absence de traitement.

Ces complications s'associent à :

 des saignements internes, particulièrement au niveau du système intestinal


 une perforation au niveau des intestins, entraînant une dispersion de la
bactérie à l'ensemble de l'organisme.

Les symptômes de la fièvre typhoïde


Les symptômes associés à la fièvre typhoïde apparaissent généralement après deux
semaines de contamination bactérienne.

La prise en charge rapide et le traitement de la fièvre typhoïde permet d'en atténuer


les symptômes entre 3 et 5 jours.

A contrario, un diagnostic et une prise en charge tardifs peuvent entraîner des


conséquences bien plus graves, et ce en quelques semaines. En quelques mois, les
symptômes peuvent devenir irréversibles et le pronostic vital de la personne peut se
détériorer rapidement.

Les symptômes généraux d'une fièvre typhoïde sont :

 une fièvre importante (entre 39 et 40°C)


 des céphalées
 des douleurs musculaires
 des maux d'estomac
 une perte d'appétit
 des constipations et/ou des diarrhées
 l'apparition de boutons sur le corps
 un état de confusion.
Les facteurs de risque de la fièvre typhoïde
La fièvre typhoide étant causée par une infection bactérienne, le facteur de risque
associé est donc l'exposition à l'agent pathogène. Ceci passe notamment par une
consommation d'aliments et/ou d'eau contaminés ou encore par une transmission
oro-fécale depuis un individu contaminé.

Comment prévenir la fièvre typhoide ?


La prévention de la fièvre typhoïde passe principalement par le respect des règles
d'hygiène (bien se laver les mains avant de manger, ne pas consommer d'eau sans
certitude qu'elle soit potable, bien laver les fruits et les légumes, etc.

Un vaccin préventif est disponible et hautement recommandé dans le cadre de


voyage au sein de pays endémiques (Afrique, Amérique du Sud, Asie, etc.)

Comment traiter la fièvre typhoïde ?


Il existe un traitement anti-bactérien efficace contre le fièvre typhoïde

La prise en charge est généralement effectuée au domicile du patient. Toutefois, une


hospitalisation peut s'avérer nécessaire pour les cas un peu plus complexes (des
vomissements et des saignements importants, une contamination chez le jeune
enfant, etc.).

La recherche de l'agent pathogène source de l'infection est nécessaire, en amont,


afin d'y adapter le traitement adéquat. L'antibiothérapie à domicile s'étend sur une
période entre 7 et 14 jours. .

Au vu du risque de transmission très important, l'isolement du patient est important.


Dans le cadre de complications de la maladie, l'intervention chirurgicale est possible
afin de rétablir le système digestif attaqué par la bactérie.