Vous êtes sur la page 1sur 1

PIERANTICA - Connaissance, préservation et valorisation des pierres et carrières du

patrimoine antique marocain

Résumé (en Français)

Les nombreux sites antiques du Maroc témoignent de sa très riche histoire et de la dynamique de ses
habitants. Les pierres décoratives et de construction y sont omniprésentes, de couleurs et patines
variées et de caractéristiques géologiques diverses, mais les données les concernant sont peu
nombreuses voire inexistantes. Une bonne connaissance des pierres est pourtant indispensable tant à
l’interprétation des sites et fouilles archéologiques et des œuvres lapidaires, qu’à la préservation du
patrimoine pierreux.
Dans ce contexte, le premier objectif du projet PIERANTICA vise à améliorer l’état des connaissances
sur les pierres constitutives de cinq des principaux sites antiques marocains (Banasa, Lixus, Sala,
Tamuda, Thamusida) et sur leurs carrières d’origine, en appliquant une méthodologie novatrice
d’étude récemment développée sur Volubilis. Les données acquises seront restituées via un site
Internet dédié comprenant un système d’information géographique et une base de données
relationnelle, destiné aux professionnels de la gestion et de la conservation des sites, ainsi qu’aux
enseignants, chercheurs et étudiants de l’enseignement supérieur.
Le second objectif est de vulgariser les résultats scientifiques obtenus et d’élaborer pour chaque site
un topoguide archéo-géologique, à destination des touristes et du grand public et un kit pédagogique
à destination des élèves du secondaire et du grand public (documents en trois langes - français,
anglais, arabe – téléchargeables depuis le site Internet). Cette offre culturelle et scientifique novatrice
liant « patrimoine bâti et archéologique » (monuments et sites) et « patrimoine géologique » (pierres et
carrières dans le cas présent), doit contribuer à la valorisation du patrimoine national marocain en lien
avec le développement socio-économique des régions autour des sites étudiés.
Le troisième et dernier objectif vise à assurer un transfert de savoirs en matière d'étude des pierres et
carrières du patrimoine vers des étudiants chercheurs, et de savoir-faire en matière de conservation et
de valorisation du patrimoine vers les personnels en charge des sites antiques marocains.

Abstract (in English)

The various ancient sites of Morocco testify its very rich history and its resident dynamics’. Their
decorative and building stones are numerous, showing various geological characteristics, colors and
patinas. Unfortunately, the stones data are insufficient or even lacking. The knowledge of the stones is
however as essential for interpreting the archaeological excavations and objects, as for preserving the
sites themselves.
In this context, the PIERANTICA project aims first to improve knowledge about stones of five of the
main Moroccan ancient sites (Banasa, Lixus, Sala, Tamuda and Thamusida) and their provenance
quarries, applying a new methodology recently developed for the Volubilis site. The results will be
managed in the form of a web site including a data base and a geographic information system (GIS),
designed for professionals of the conservation of the sites and for researchers, teachers and students
of higher education.
The second objective is to come into general use the scientific results and to elaborate for each site an
archaeo-geological topoguide, designed for tourists and general public, and an educational tool kit
designed for secondary school student and general public (documents in French, English and Arabic
languages - downloadable from the web site). This innovative scientific and cultural offer linking
“archaeological and building heritage” (monuments and sites) with “geological heritage” (stone and
quarries presently) should contribute to the Moroccan national heritage in relationship with social-
economical development of areas around the investigated sites. The third and last objective is to
transfer knowledge about cultural heritage stones and quarries to students and young researchers,
and know-how about cultural heritage conservation and development to Moroccan ancient sites
conservation staff.