Vous êtes sur la page 1sur 17

Les dyspnées laryngées

AHU M. Ghammam
Pr. Ag M. Abdelkéfi

Service ORL et CCF F Hached Sousse


OBJECTIFS
 Définir une dyspnée laryngée
 Etablir le diagnostic positif d’une dyspnée laryngée
 Identifier les signes de gravité
 Analyser les bruits respiratoires
 Rechercher les signes associés
 Différencier une dyspnée laryngée des autres diagnostics
différentiels
 Enumérer les moyens d’exploration d’une dyspnée laryngée
DEFINITION – INTRODUCTION
 La dyspnée est une sensation subjective et consciente d’inconfort
et de gêne respiratoire. Normalement, la respiration est
inconsciente.

 La dyspnée (sensation subjective ressentie par l’individu)


s’accompagne de modifications objectives portant sur la fréquence,
le rythme respiratoire ou sur le rapport des temps inspiratoire et
expiratoire.
 La dyspnée laryngée est une bradypnée inspiratoire traduisant un
rétrécissement de la filière laryngée.

 Le temps inspiratoire est allongé, supérieur au temps expiratoire

 Elle peut être aiguë, surtout chez l’enfant, et poser un problème


de pronostic vital ou chronique, plutôt chez l’adulte.
 Elle peut s'accompagner de bruits inspiratoires et d'un tirage sous
jacent à l'obstacle

 Le diagnostic positif repose sur une sémiologie clinique d’emblée


évocatrice et le diagnostic est rapidement établi dès que
l’on voit et entend le malade

 Il peut s’agir d’une dyspnée de repos ou d’effort


Analyse des bruits respiratoires associés

 Stridor: bruit inspiratoire aigu d’origine laryngée


 Le cornage: bruit rauque d’origine sous glottique rauque produit
par le passage de l’air dans le rétrécissement laryngé
 Analyse du timbre de la voix et de la toux: rechercher
 dysphonie: lésion glottique
 toux aboyante et rauque: obstacle sous-glottique
 Voix étouffée avec éventuelle dysphagie: obstacle sus-glottique
Il peut s’y associer un tirage, c’est-à-dire d’une dépression
inspiratoire des parties molles sous-jascentes : région sus-
sternale, espaces intercostaux, région épigastrique
Signes de gravité
Ils signent la mauvaise tolérance de la dyspnée et la nécessité
d’un traitement d’urgence :
 Signes d’asphyxie avec sueurs, tachycardie, pâleur ou cyanose
 Irrégularité respiratoire avec tachycardie ou pause respiratoire
 Troubles de la conscience avec agitation, somnolence ou
confusion
 Disparition des signes de lutte avec amélioration trompeuse de
l’enfant précédant l’arrêt respiratoire ou cardiorespiratoire par
épuisement (dyspnée prolongée au-delà d’une heure).
Diagnostic différentiel
 Une cause pulmonaire ou cardiaque, la dyspnée est présente aux 2
temps respiratoires ou à l’expiration (asthme)
 Une cause anémique, une cause métabolique ou neurologique
 Les dyspnée d’origine pharyngée: s’accompagnent de
modification de la voix (voix de canard) avec hypersialorrhée et
dysphagie
 Dyspnée d’origine nasale: cède à l’ouverture de la bouche
 Les dyspnées d’origine trachéale sont plus difficiles à reconnaître.
La dyspnée est classiquement aux 2 temps inspiratoire et
expiratoire. Il n’y a pas de cornage, mais un wheezing aux 2
temps.
Démarche diagnostique
Parfois, la dyspnée est aiguë, le tableau peut être dramatique
(cyanose, sueurs, asphyxie), une trachéotomie est nécessaire avant
d’entreprendre le bilan.
Généralement la dyspnée est chronique et permet un bilan
complet :
L’interrogatoire précise:
 Le mode d’apparition
 La rapidité évolutive
 L’éventualité d’un syndrome de pénétration
 Les signes associés: dysphonie, dysphagie
 les antécédents du patient (chirurgie; traumatisme cervical)
L’examen physique
 La laryngoscopie indirecte au miroir ou la fibroscopie laryngée:
elle précise la morphologie du larynx, de l’hypopharynx et la
mobilité des cordes vocales.

 L’examen cervical: apprécier les reliefs laryngés, rechercher une


tumefaction cervicale
La laryngoscopie directe en suspension sous
anesthésie générale

La tomodensitometie du larynx
Etiologies fréquentes

 Les tumeurs du larynx


 Les paralysies laryngées
 Les sténoses laryngées
 Les causes inflammatoires : epiglottite
 Le corps étranger
Tumeur du larynx
epiglottite
Sténose laryngée
 https://www.youtube.com/watch?v=1Enq2BvX9aw

Vous aimerez peut-être aussi