Vous êtes sur la page 1sur 2

L’ALPHABET GREC

Majuscule Minuscule Nom T.F* Prononciation


Α α alpha a [a]
Β β bêta b [b]
g
Γ γ gamma [g] (comme dans vague, jamais comme dans nuage)

Δ δ delta d [d]
Ε ε epsilon e [é] fermé bref (dans pré)
Ζ ζ zêta z [dz]
Η η êta ê [ê] ouvert long (dans prêt)
Θ θ thêta th [th]
Ι ι iota i [i]
Κ κ kappa k [k]
Λ λ lambda l [l]
Μ μ mu m [m]
Ν ν nu n [n]
Ξ ξ xi x [ks] (dans axe)
Ο ο omicron o [o] fermé bref
Π π pi p [p]
Ρ ρ rhô r [r]
σ ou ς (en fin s
Σ sigma [s] (comme dans singe, jamais comme dans base)
de mot)
Τ τ tau t [t]
Υ υ upsilon u/y [u] (dans cuve)
Φ φ phi ph [f], ancien [ph]
Χ χ khi kh [kh]
Ψ ψ psi ps [ps]
Ω ω omega ô [ô] ouvert long
*translittération française

• Toutes les lettres d’un mot grec se prononcent !


• Certains groupes de mots ont une prononciation particulière :

- les diphtongues αυ, ευ et ου se prononcent respectivement « au » (comme dans


fauve), « eu » (comme dans feu), et « ou » (comme dans cou).

- Dans les groupes γγ, γκ, γχ, γξ, le γ se nasalise, c’est-à-dire qu’il se prononce comme
un « n » : ἄγγελος se prononcera « angélos », σφιγξ se prononcera « sphinx ».
ACCENTUATION et ESPRITS
-Les mots grecs sont tous accentués, à quelques exceptions près, sur l’une des trois dernières
syllabes.
L’accent aigu est noté ( ´ ).
L’accent grave est noté ( ` ). On ne peut le trouver que sur une dernière syllabe.
L’accent circonflexe est noté ( ῀ ) . On ne peut le trouver que sur une syllabe qui contient
une diphtongue ou une voyelle longue (η, ω et certains ι et υ).
-Chaque voyelle et chaque ρ en tête de mot porte un esprit. Il peut être doux ( ᾿ ) ou rude ( ῾ ).
L’esprit rude montre une aspiration, notée h en français : ἁ = ha. ῥ = rh.

PONCTUATION
le point (.) existe comme en français
la virgule (,) existe comme en français
le point-virgule (;) est l’équivalent en grec d’un point d'interrogation
le point en haut (·) est l’équivalent en grec des deux points et du point-virgule

PARTICULARITE DE LA LANGUE GRECQUE

-La forme d’un mot est définie par sa fonction dans la phrase. L’ensemble des formes que peut

prendre un mot est appelé « déclinaison ». Chacune des formes est appelé « cas ».

-Le grec possède 3 déclinaisons, c’est-à-dire 3 ensembles de formes.

-Le grec possède 5 cas : le nominatif, le vocatif, l’accusatif, le génitif, le datif. Pour chaque cas,

il existe une forme de singulier et une forme de pluriel.

Nominatif : cas du sujet et de tout ce qui s’y rapporte.

Vocatif : cas de l’apostrophe et de tout ce qui s’y rapporte.

Accusatif : cas du complément d’objet direct et de tout ce qui s’y rapporte.

Génitif : cas du complément du nom et de tout ce qui s’y rapporte.

Datif : cas du complément d’objet indirect et de tout ce qui s’y rapporte.

Vous aimerez peut-être aussi