Vous êtes sur la page 1sur 3

Université de Blida 1 Système d’exploitation

ème
Département d’informatique 2 année LMD

Série 6 : Gestion de la mémoire centrale


Exercice 1
Un système utilisant les partitions fixes possède une mémoire de 220 octets. Si la taille d’une partition
est de 212 octets, combien de bits il faut pour identifier une partition donnée ?

Exercice 2
Soit un système gérant une mémoire centrale représentée par une liste de blocs libres LBL et soit
une suite SD de demandes d’allocation. Ce système tente de servir chaque demande non satisfaite
par recompactage de la mémoire à chaque échec. Donner les états successifs de la mémoire (liste
de blocs libres) après exécution de chaque demande d’allocation : pour les algorithmes First Fit,
Best Fit et Worst Fit. Préciser clairement à chaque demande, s’il y a recompactage de la mémoire et
si la demande courante reste bloquée après recompactage.
Etat initial : LBL= {2000, 1400, 800, 1000, 3000} SD= {1200, 750, 1800, 900, 2800, 1000}
Utiliser un tableau sous la forme suivante :
Demandes Recompactage Etat mémoire après Etat final de la liste des blocs libres LBL après
SD (oui /non) recompactage recompactage et traitement final de la demande
1) 1200

Exercice 3
On considère un système dont l'espace mémoire usager compte 1MO. On choisit la
multiprogrammation à partitions variables pour ce système.
On suppose la chronologie suivante pour notre système.
Instant t Événement
t=0 A (300, 55)
t = 10 B (400, 35)
t = 30 C (500, 35)
t = 40 D (300, 105)
t = 50 E (200, 35)
t = 60 F (100, 55)
t = 70 G (400, 35)
t = 90 H (700, 35)
t = 110 I (200, 25)
t = 120 J (400, 45)
Un processus qui ne peut pas être chargé en mémoire est placé sur une file d'attente gérée par une
politique FIFO. La première ligne du tableau signifie que: le processus A arrive à l’instant 0, la taille de
son espace logique est de 300 K et lorsque le processus A est chargé en mémoire centrale, il y
séjournera (en mémoire centrale) pendant exactement 55 unités de temps.
Donnez les états successifs d'occupation et de libération de la mémoire si le mode d'allocation utilise
l’algorithme premier ajustement (First Fit).

Exercice 4
On considère un système disposant de 16 MB de mémoire physique, avec la partie résidente du
système sur 4 MB. On suppose que l'exécution de chaque processus se compose d'un temps
processeur suivi d'une demande d'E/S. On suppose de plus que les processus utilisent tous un
périphérique différent. Le tableau suivant donne un exemple de séquences de tâches pour le
système :
1/2
Instant t Processus Taille Temps CPU Durée E/S
0 A 3 MB 9 ms 2 ms
4 B 5 MB 6 ms 9 ms
6 C 5 MB 4 ms 4 ms
8 D 4 MB 2 ms 6 ms
10 E 1 MB 4 ms 3 ms
12 F 1 MB 5 ms 1ms
16 G 1 MB 3 ms 2 ms
18 H 3 MB 3 ms 8 ms
On suppose qu’un processus chargé y séjournera jusqu’à la fin de son exécution.
Donnez les états d'occupation de la mémoire aux différentes étapes de traitement de ces processus,
sous les hypothèses suivantes :
• Partitions fixes de tailles 6 MB, 4 MB, 2 MB et 4 MB (pour le système) ;
• Le mode d'allocation des trous utilise l’algorithme meilleur ajustement (Best Fit) ;
• Le répartiteur de haut niveau fonctionne selon FIFO ;
• Le répartiteur de bas niveau fonctionne selon SJF (Shortest Job First).

Exercice 5
Sur un système doté de 1 Mo de mémoire et qui utilise le système de zones siamoises, dessinez un
schéma qui illustre l’allocation de la mémoire après chacun des événements suivants :
a. processus A : requête 150Ko h. processus A : sortie
b. processus B : requête 40Ko i. processus E : sortie
c. processus C : requête 80Ko j. processus F : requête 115Ko
d. processus D : requête 210Ko k. processus G : requête 150Ko
e. processus B : sortie l. processus F : sortie
f. processus E : requête 60Ko m. processus G : sortie
g. processus C : sortie n. processus D : sortie

Exercice 6
1. Soit un système à pagination ayant des pages de 100 octets
a. Donner la suite des pages correspondant aux adresses suivantes : 34 , 145 , 10 , 236
b. Proposer une formule de calcul

Exercice 7
Soit un système utilisant une mémoire virtuelle paginée à la demande. Soit la suite de références
virtuelles suivante que l’on veut charger à la demande sur un espace réel de 3 cases :

Pour chaque algorithme de remplacement de page a)OPT, b) LRU, c)FIFO, d) HORLOGE
Remplir le tableau associé donnant pour chaque référence traitée : les pages finales présentes en
mémoire centrale, chaque défaut de page provoqué (marque X) et le nombre défauts de page.

Suite de 2 3 2 1 5 2 4 5 3 2 5 2 Nombre de
références
Case1 défauts de page =
Case2
Case3
Défaut de page

2/2
Exercice 8
On considère la table des segments suivante pour un processus P1 :
Segment base longueur
0 540 234
1 1254 128
2 54 328
3 2048 1024
4 976 200
Calculer les adresses réelles correspondant aux adresses virtuelles suivantes, ou signaler les
éventuelles erreurs d'adressage qui engendreront un déroutement puis le postage à P1 d'un signal
du type segmentation fault : (0; 128); (1; 100); (2; 465); (3; 888); (4; 100); (4; 344)

3/2

Vous aimerez peut-être aussi