Vous êtes sur la page 1sur 7

Modulation, dans les communications, processus dans lequel on fait varier certaines

caractéristiques d'une onde (l'onde porteuse) en fonction d'une onde de signal portant des
informations (l'onde de modulation); La démodulation est le processus par lequel le signal d'origine
est récupéré à partir de l'onde produite par la modulation. L'onde d'origine non modulée peut être
de tout type, telle que le son ou, le plus souvent, un rayonnement électromagnétique, y compris les
ondes optiques. L'onde porteuse peut être un courant continu, un courant alternatif ou une chaîne
d'impulsions. En modulation, il est traité de telle sorte que son amplitude, sa fréquence ou une autre
propriété varie.

La modulation d'amplitude (AM) est la méthode de modulation utilisée dans la bande de


diffusion radio AM. Dans ce système, l'intensité ou l'amplitude de l'onde porteuse varie en fonction
du signal modulant. Lorsque la porteuse est ainsi modulée, une fraction de la puissance est convertie
en bandes latérales s'étendant au-dessus et au-dessous de la fréquence porteuse d'une quantité
égale à la fréquence de modulation la plus élevée. Si la porteuse modulée est redressée (diode) et
que la fréquence de la porteuse est filtrée, le signal modulant peut être récupéré. Cette forme de
modulation n’est pas un moyen très efficace d’envoyer des informations ; la puissance requise est
relativement importante car le transporteur, qui ne contient aucune information, est envoyé avec les
informations.

Dans une variante de modulation d'amplitude, appelée modulation à bande latérale unique (SSB), le
signal modulé ne contient qu'une seule bande latérale et aucune porteuse. Les informations ne
peuvent être démodulées que si le support est utilisé comme référence. Ceci est normalement
accompli en générant une onde dans le récepteur à la fréquence porteuse. La modulation SSB est
utilisée pour la téléphonie longue distance (comme dans les bandes radioamateurs) et la télégraphie
par câble terrestre et sous-marin.

Historique
Bien que l’AM a été utilisé dans quelques expériences rudimentaires dans la transmission multiplex
télégraphique et téléphonique à la fin des années 1800 [2], le développement pratique de la
modulation d’amplitude est synonyme de développement entre 1900 et 1920 de la transmission
"radiotéléphonique", c’est-à-dire envoyer du son (audio) par ondes radio. Les premiers émetteurs
radio, appelés émetteurs à éclateur, transmettaient des informations par télégraphie sans fil, en
utilisant des impulsions de longueur d'onde différente de la porteuse pour épeler les messages en
code Morse. Ils ne pouvaient pas transmettre de son car la porteuse était composée de chaînes
d’ondes atténuées, d’impulsions d’ondes radio dont le niveau était tombé à zéro et qui ressemblaient
à un bourdonnement dans les récepteurs. En effet, ils étaient déjà modulés en amplitude.

Bibliography
wikipedia.org

Modulation de fréquence et de phase


En modulation de fréquence (FM), la fréquence de l'onde porteuse est modifiée de telle sorte que la
variation de fréquence à tout instant soit proportionnelle à un autre signal qui varie avec le temps.
Son application principale est également à la radio, où il offre une plus grande immunité au bruit et
une diminution de la distorsion sur les transmissions AM au détriment de la bande passante
considérablement augmenté. La bande FM est devenue le choix des auditeurs de musique en raison
de ses qualités de faible bruit et de large bande passante ; il est également utilisé pour la partie audio
d'une émission télévisée.

La modulation de phase, comme la modulation de fréquence, est une forme de modulation d'angle
(appelée ainsi parce que l'angle de la porteuse sinusoïdale est modifié par l'onde modulante). Les
deux méthodes sont très similaires en ce sens que toute tentative de décalage de la fréquence ou de
la phase est accomplie par un changement de l’autre.

Modulation par impulsions


La modulation d'impulsions implique la modulation d'une porteuse constituée d'un train d'impulsions
régulièrement récurrentes. La modulation peut faire varier l’amplitude (PAM ou modulation
d’amplitude d’impulsion), la durée (modulation PDM ou durée d’impulsion) ou la présence des
impulsions (PCM ou modulation de code à impulsion). PCM peut être utilisé pour envoyer des
données numériques; les signaux audio d'un disque compact utilisent la modulation par impulsions
codées. Développée en 1939 par l'inventeur anglais Alec H. Reeves, la modulation par impulsions
codées est la forme de modulation par impulsions la plus importante, car elle permet de transmettre
des informations sur de longues distances sans pratiquement aucune interférence ni distorsion.
Bibliography
See C. Zöller, The  Art of Modulation (1930); M. Reger, On the  Theory of Modulation (tr. 1948).

Traitement de la parole
Le traitement de la parole est une discipline technologique dont l'objectif est la captation, la
transmission, l'identification et la synthèse de la parole.
L'émergence à la fin du XIXe siècle d'une puissante industrie du téléphone, marque le début de
l'effort de recherche en traitement de la parole. Passé les premières expérimentations, et les
premiers appareils offrant peu de confort d'écoute, l'industrie téléphonique naissante lance des
études pour déterminer les caractéristiques de base d'un signal décrivant la parole, à acheminer
sur ses lignes. Dans les années 1920, l'invention de l'électronique multiplie les possibilités de
traitement du signal ; on détermine la bande passante et la dynamique sonore nécessaires à
l'intelligibilité de la parole, les bases théoriques du traitement du signal (théorème
d'échantillonnage, théorie de l'information) sont établies, à partir de l'expérience
des télécommunications et de la radiodiffusion.

Dans les télécommunications, la recherche de l'efficacité de la transmission de la voix inspire


l'idée de ne plus transmettre le son, mais des commandes de synthèse vocale effectuée par un
appareil à la réception. Le Vocoder (voice coder) est inventé en 1939, avec le bénéfice annexe
de permettre le cryptage du signal téléphonique.

Bibliography
wikipedia.org

Algorithme
Enregistrer un audio ‘HELLO’ de durée 1s avec une fréquence d’échantillonnage fs=100000 Hz

Définir l’axe temporel

Tracer le signal en fonction du temps

Définir l’axe fréquentiel

Calculer le spectre Y du signal y


Tracer le spectre de y en fonction de fréquence

Moduler le signal y

Démoduler le signal modulé

Ecouter le résultat.

Modulateur
m(t) y(t)
AM , FM

Demodulateur
m’(t) α m(t )
AM , FM
ƒ la source fournit l’information sous la forme d’un signalanalogique ou numérique

ƒ l’émetteur inscrit cette informationsurune porteuse sinusoïdale defréquence fo: c’est la modulation

ƒ ce signal électrique moduléest transforméen onde électromagnétique par l’antenne

ƒ le canalest l’espace libreentre l’antenned’émissionetde réception dans lequel se propage l’onde


électromagnétique

ƒ lerécepteur sélectionne lafréquence de laporteuse et démodule l’information qui y est inscrite

ƒ l’information est restituée avec une dégradationliéeaux qualités de l’émetteur, du récepteur et


desperturbationsdu canal

Vous aimerez peut-être aussi