Vous êtes sur la page 1sur 2

8 conseils pour écrire un poème

La poésie, le genre libre par excellence ! Mais les possibilités qu'offre l'écriture d'un poème
n'est pas sans contrainte. Le poète est plus qu'un écrivain, il est finalement compositeur et
artiste du langage. Aujourd'hui, nous vous livrons quelques conseils pour vous essayer à l'art
poétique.

Trouver un thème unique


Un poème est une œuvre littéraire courte qui se caractérise par sa forme si singulière. Puisqu'il
s'agit de célébrer ou dénoncer un sujet qui vous tient particulièrement à cœur, mieux vaut se
consacrer à ce thème unique sans trop vous disperser. Amour, souffrance, vie etc, sont des
thèmes universels que l'on retrouve très souvent en poésie. A vous de faire l'allégorie de ce
qui vous inspire, ainsi les vers de votre poème graviteront autour de ce simple mot pour
devenir quelque chose de sublime.

Définir un champ lexical


Trouver ce thème en question vous permettra par la suite d'en définir un champ lexical. C'est à
dire l'ensemble rhétorique des termes qui s'y rapportent comme les mots « forêt », « arbre », «
fleurs » si vous écrivez un poème sur la nature. Vous pouvez d'ores et déjà commencer par
regrouper les mots avec lesquels vous comptez les faire rimer. Le fait de lister ces nombreux
mots vous aidera à composer de jolis vers et la richesse de votre vocabulaire guidera les
lecteurs pour mieux comprendre ce que vous avez tenté d'illustrer à travers votre poème.

Des mots simples et mélodieux


On ne s'improvise pas Baudelaire du jour au lendemain. Si vous vous lancez dans la poésie
pour la toute première fois, préférez des phrases laconiques et harmonieuses, sans pour autant
vous embarquer dans des envolées lyriques maladroites. Privilégiez les mots que vous
connaissez et laissez votre plume vous guider, tout naturellement...

Des strophes séduisantes


La strophe détermine la longueur du poème en groupe de vers réunis ensemble et la taille de
la strophe se fait principalement si le poème forme un groupe homogène de strophes aux vers
réguliers (même nombre de pieds) ou si le choix d’alterner les longueurs de strophe est
assumé. Le plus connu étant le sonnet, constitué de deux quatrains (strophes de quatre vers) et
deux tercets (trois vers). A vous donc de déterminer quelle forme convient le mieux à votre
poème.
Écrire de beaux vers
Le vers donne le rythme à la strophe et se mesure en nombre de syllabes lorsqu'il s'agit de
vers réguliers. On dira qu'il est monosyllabique jusqu'au vers de 12 syllabes, plus connu sous
le terme d'alexandrin. S'il s'agit de votre premier poème, préférez peut-être les vers libres,
rimés ou non, selon votre inspiration. Relisez ensuite votre poème à haute voix afin de juger
de sa musicalité.

Choisir la prose
La prose est la forme libre par excellence : dépourvue de rimes, elle ne compte ni les pieds ni
n’accorde d’importance à la longueur et au nombre de strophes. Cela dit, il vous faudra tout
de même faire preuve d'imagination pour vos procédés stylistiques et la mélodie de votre
rythme car ces éléments jugeront à eux seuls votre art poétique.

Des figures de styles


En poésie, le lecteur attend de vous une certaine virtuosité à user des images, métaphores,
comparaisons, anaphores qui enrichiront votre style et la beauté de votre poème. Des figures
de style en tout genre existent et permettent de sortir des sentiers battus en explorant de
nouvelles techniques d'écriture. L'acrostiche, notamment, s'apparente davantage à un jeu
d'écriture amusant qui consiste en ce que, lues verticalement de haut en bas, la première lettre
ou, parfois, les premiers mots d'une suite de vers composent un mot ou une expression en lien
avec le poème.

Laissez parler vos émotions


Pour écrire un beau poème, laissez exprimer votre cœur ! Le poème est comme une chanson
qui raconte une histoire, avec sincérité et beaucoup d'émotions. Les plus beaux vers reflètent
l'âme du poète et c'est à vous de trouver l'équilibre pour faire voguer vos sentiments et votre
âme d'écrivain... N'oubliez pas, la poésie est une chance de faire vivre de simples mots pour
en faire une véritable œuvre poétique.

Article écrit avec la participation d'Alicia