Vous êtes sur la page 1sur 36

RÉPUBLIQUE DU CONGO

62e ANNEE - N° 17 Unité * Travail * Progrès Jeudi 23 avril 2020

J OURNAL OFFICIEL
DE LA REPUBLIQUE DU CONGO
paraissant le jeudi de chaque semaine à Brazzaville

ABONNEMENTS

DESTINATIONS NUMERO
1 AN 6 MOIS 3 MOIS

REPUBLIQUE DU CONGO .............................................................. 24.000 12.000 6.000 500 F CFA

Voie aérienne exclusivement

ETRANGER ............................................................................................ 38.400 19.200 9.600 800 F CFA

¤ Annonces judiciaires et légales et avis divers : 460 frs la ligne (il ne sera pas compté moins de 5.000 frs par annonce ou avis).
Les annonces devront parvenir au plus tard le jeudi précédant la date de parution du “JO”.
¤ Propriété foncière et minière : 8.400 frs le texte. ¤ Déclaration d’association : 15.000 frs le texte.

DIRECTION : TEL./FAX : (+242) 281.52.42 - BOÎTE POSTALE 2.087 BRAZZAVILLE - Email : journal.officiel@sgg.cg
Règlement : espèces, mandat postal, chèque visé et payable en République du Congo, libellé à l’ordre du Journal officiel
et adressé à la direction du Journal officiel et de la documentation.

SOMMAIRE

PARTIE OFFICIELLE - DECRETS -


TEXTES GENERAUX

- LOIS - MINISTERE DU COMMERCE, DES APPROVISIONNEMENTS


ET DE LA CONSOMMATION
10 mars Loi n° 7-2020 portant création de l’institut na-
tional de recherche en sciences de l’ingénieur, 9 avril Décret n° 2020-110 portant création, attribu-
innovation et technologie................................ 394 tions, organisation et fonctionnement du comité
national de mise en œuvre de la loi américaine
10 mars Loi n° 8-2020 portant création et organisation sur la croissance et les opportunités de développe-
du guichet unique du tourisme.................... 395 ment en Afrique (AGOA)................................ 400

10 mars Loi n° 9-2020 portant transformation de l’office MINISTERE DE LA DEFENSE NATIONALE


de promotion de l’industrie touristique en un
établissement public à caractère industriel et 9 avril Décret n° 2020-109 portant dissolution de la
commercial......................................................... 396 direction générale des renseignements extérieurs 402

10 mars Loi n° 10-2020 portant création de la société MINISTERE DE LA SANTE, DE LA POPULATION, DE


congolaise d’ingénierie touristique................ 397 LA PROMOTION DE LA FEMME ET DE L’INTEGRATION
DE LA FEMME AU DEVELOPPEMENT
20 mars Loi n° 14-2020 portant création de l’institut
national de recherche en sciences sociales et 9 avril Décret n° 2020-105 portant approbation du plan
humaines..................................................... 398 national de riposte au coronavirus (Covid-19) 402
394 Journal officiel de la République du Congo N° 17-2020

industriel et l’ingénierie ;
- assurer le transfert de technologies ;
- contribuer à la création des plateformes
technologiques telles que les technopôles et
PARTIE OFFICIELLE les parcs technologiques ;
- promouvoir les sciences de l’ingénieur ;
- LOIS - - promouvoir la recherche dans le domaine
environnemental et du développement durable ;
Loi n° 7-2020 du 10 mars 2020 portant - adapter les technologies importées ;
création de l’institut national de recherche en sciences - contribuer à l’amélioration des techniques et
de l’ingénieur, innovation et technologie méthodes de transformation et de conservation
des matières premières agricoles et forestières
L’Assemblée nationale et le Sénat locales, pour le développement de l’industrie
ont délibéré et adopté ; agro-alimentaire et forestière ;
- analyser les caractéristiques des matières
Le Président de la République promulgue la loi premières agricoles et forestières pouvant faire
dont la teneur suit : l’objet d’une transformation technologique ;
- contribuer à l’amélioration des techniques
Article premier : Il est créé un établissement public à et méthodes de valorisation des matières
caractère administratif, doté de la personnalité morale premières minérales en vue de promouvoir
et de l’autonomie financière, dénommé « institut une industrie lourde.
national de recherche en sciences de l’ingénieur,
innovation et technologie », en sigle INRSIIT. Article 5 : Les ressources de l’institut national de
recherche en sciences de l’ingénieur, innovation et
Article 2 : Le siège de l’institut national de recherche technologie sont constituées par :
en sciences de l’ingénieur, innovation et technologie
est fixé à Brazzaville. - la dotation initiale de l’Etat ;
- la subvention de l’Etat ;
Toutefois, il peut être transféré en tout autre lieu - les produiis de ses prestations ;
du territoire national, sur décision du Conseil des - les contributions du fonds national de
ministres. développement de la recherche et de
l’innovation ;
Article 3 : L’institut national de recherche en sciences - les dons et legs.
de l’ingénieur, innovation et technologie est placé
sous la tutelle du ministère en charge de la recherche Article 6 : L’institut national de recherche en sciences
scientifique. de l’ingénieur, innovation et technologie est administré
par un comité de direction et géré par une direction
Article 4 : L’institut national de recherche en sciences générale.
de l’ingénieur, innovation et technologie a pour
missions de : La direction générale de l’institut national de recherche
en sciences de l’ingénieur, innovation et technologie
- organiser, conduire et exécuter toute recherche est animée par un directeur général nommé par décret
fondamentale et appliquée visant la promotion en Conseil des ministres.
et le développement des domaines des génies
civil, mécanique, biologique, alimentaire et Article 7 : Les attributions, l’organisation et le
électrique ; fonctionnement des organes d’administration et de
- mettre en œuvre les projets scientifiques, gestion de l’institut national de recherche en sciences
technologiques et innovants liés aux axes de. l’ingénieur, innovation et technologie sont fixés
prioritaires de recherche et d’innovation ; par des statuts approuvés par décret en Conseil des
- effectuer des expertises dans son champ de ministres.
compétence ;
- participer à la valorisation des résultats de la Article 8 : La présente loi, qui abroge toutes dispositions
recherche et du savoir-faire ; antérieures contraires, sera enregistrée, publiée au
- contribuer à la formation à la recherche par la Journal officiel et exécutée comme loi de l’Etat.
recherche ;
- publier et diffuser les résultats de ses Fait à Brazzaville, le 10 mars 2020
travaux et contribuer au développement des
connaissances et de l’information scientifique ; Par le Président de la République,
- favoriser la mise en place des partenariats
avec les entreprises en vue de promouvoir Denis SASSOU-N’GUESSO
l’innovation technologique ;
- créer les conditions de prise en charge de Le Premier ministre, chef du Gouvernement,
l’ensemble du processus d’innovations,
notamment la démonstration, le prototype Clément MOUAMBA
Du jeudi 23 avril 2020 Journal officiel de la République du Congo 395

Le vice-Premier ministre, chargé de la fonction Le ministre des postes, des télécommunications


publique, de la réforme de l’Etat, de l’emploi et l’économie numérique,
et de la sécurité sociale,
Léon Juste IBOMBO
Firmin AYESSA
La ministre du tourisme et de l’environnement,
Pour le ministre des finances
et du budget, en mission : Arlette SOUDAN-NONAULT

La ministre du plan, de la statistique, Le ministre de la recherche scientifique


de l’intégration régionale, des transports, de l’aviation et de l’innovation technologique,
civile et de la marine marchande,
Martin Parfait Aimé COUSSOUD-MAVOUNGOU
Ingrid Olga Ghislaine EBOUKA-BABACKAS
Loi n° 8-2020 du 10 mars 2020 portant
Le ministre de l’enseignement supérieur, création et organisation du guichet unique du tourisme

Bruno Jean Richard ITOUA L’Assemblée nationale et le Sénat


ont délibéré et adopté ;
Le ministre de l’aménagement,
de l’équipement du territoire, Le Président de la République promulgue la loi
des grands travaux, dont la teneur suit :

Jean-Jacques BOUYA Article premier : Il est créé un établissement public à


caractère administratif, doté de la personnalité morale
Le ministre de l’enseignement technique et de l’autonomie financière, dénommé « guichet
et professionnel, de la formation qualifiante unique du tourisme », en sigle G.U.T.
et de l’emploi,
Article 2 : Le siège du guichet unique du tourisme est
Antoine Thomas Nicéphore FYLLA SAINT-EUDES fixé à Brazzaville.

Le ministre d’Etat, ministre de l’agriculture, Toutefois, il peut être transféré en tout autre lieu
de l’élevage et de la pêche, du territoire national, sur décision du Conseil des
ministres.
Henri DJOMBO
Article 3 : Le guichet unique du tourisme est placé
Le ministre d’Etat, ministre de l’économie, sous la tutelle du ministère en charge du tourisme.
de l’industrie et du portefeuille public,
Article 4 : Le guichet unique du tourisme regroupe
Gilbert ONDONGO en son sein tous les services représentant les
structures impliquées dans le processus des
Le ministre des mines et de la géologie, formalités administratives d’octroi des agréments, des
autorisations, des licences d’exploitation des activités
Pierre OBA de tourisme et de l’hôtellerie.

Le ministre des hydrocarbures, Il a pour missions de :

Jean-Marc THYSTERE-TCHICAYA - étudier et de proposer des procédures


simplifiées pour l’octroi des agréments, des
Le ministre de la construction, autorisations, des licences d’exploitation des
de l’urbanisme et de l’habitat, activités de tourisme et de l’hôtellerie ;
- recevoir et traiter les dossiers de demandes
Josué Rodrigue NGOUONIMBA d’agrément, d’autorisation, de licences
d’exploitation des activités de tourisme et de
Le ministre de l’énergie et de l’hydraulique, l’hôtellerie ;
- fournir aux promoteurs, les informations
Serge Blaise ZONIABA relatives aux conditions d’acquisition des
agréments, des autorisations et des licences
Le ministre des zones économiques spéciales, d’exploitation et à celles afférentes aux
demandes de classement et de reclassement
Gilbert MOKOKI des élablissements de tourisme et d’hôtellerie
ou des sites touristiques ;
La ministre de l’économie forestière, - veiller à la fluidité du traitement des dossiers
selon les procédures en vigueur ;
Rosalie MATONDO - assister les opérateurs du secteur dans leurs
396 Journal officiel de la République du Congo N° 17-2020

différentes démarches administratives ; La ministre des petites et moyennes entreprises,


- veiller au recouvrement des frais liés à la de l’artisanat et du secteur informel,
délivrance des agréments, des licences
d’exploitation et de toutes autres autorisations Yvonne Adelaïde MOUGANY
ainsi que leur répartition entre l’Etat et les
collectivités locales ; Pour le ministre des finances
- évaluer, avec les services techniques concernés, et du budget, en mission :
le volume annuel des investissements dans le
domaine du tourisme et de l’hôtellerie ; La ministre du plan, de la statistique,
- tenir un répertoire des établissements de de l’intégration régionale, des transports, de l’aviation
tourisme et d’hôtellerie agréés. civile et de la marine marchande,

Article 5 : Les ressources du guichet unique du Ingrid Olga Ghislaine EBOUKA-BABACKAS


tourisme sont constituées par :
Loi n° 9-2020 du 10 mars 2020 portant
- la dotation initiale de l’Etat ; transformation de l’office de promotion de l’industrie
- les droits perçus au titre des agréments touristique en un établissement public à caractère
d’ouverture, des autorisations ou des licences industriel et commercial
d’exploitation des activités touristiques ;
- la subvention de l’Etat ; L’Assemblée nationale et le Sénat
- les dons et legs. ont délibéré et adopté ;

Article 6 : Le guichet unique du tourisme est Le Président de la République promulgue la loi


administré par un comité de direction et géré par une dont la teneur suit :
direction générale.
Article premier : L’office de promotion de l’industrie
Le directeur général du guichet unique du tourisme touristique, créé par loi n° 20-2013 du 26 septembre
est nommé par décret en Conseil des ministres. 2013 sous la forme d’un établissement public à caractère
administratif, est transformé en un établissement
Article 7 : Les attributions, l’organisation et le public à caractère industriel et commercial, doté de
fonctionnement des organes d’administration et de la personnalité morale et de l’autonomie financière,
gestion du guichet unique du tourisme sont fixés dénommé « office de promotion de l’industrie touristique
par des statuts approuvés par décret en Conseil des », en sigle OPIT.
ministres.
L’office de promotion de l’industrie touristique est
Article 8 : La présente loi, qui abroge toutes dispositions géré selon les règles qui régissent les établissements
antérieures contraires, sera enregistrée, publiée au publics à caractère industriel et commercial.
Journal officiel et exécutée comme loi de l’Etat.
Article 2 : Le siège de l’office de promotion de l’industrie
Fait à Brazzaville, le 10 mars 2020 touristique est fixé à Brazzaville.

Par le Président de la République, Toutefois, il peut être transféré en tout autre lieu
du territoire national, sur décision du Conseil des
Denis SASSOU-N’GUESSO ministres.

Le Premier ministre, chef du Gouvernement, Article 3 : L’office de promotion de l’industrie


touristique est placé sous la tutelle du ministère en
Clément MOUAMBA charge du tourisme.

Le vice-Premier ministre, chargé de la fonction Article 4 : L’office de promotion de l’industrie


publique,de la réforme de l’Etat, de l’emploi touristique est chargé de :
et de la sécurité sociale,
- mettre en oeuvre la politique nationale de
Firmin AYESSA promotion de l’industrie touristique du
Gouvernement ;
La ministre du tourisme et de l’environnement, - développer et promouvoir le potentiel
touristique du Congo au niveau national et
Arlette SOUDAN-NONAULT international ;
- assurer l’expansion de l’industrie touristique
Le ministre d’Etat, ministre du commerce, en République du Congo ;
des approvisionnements et de la consommation, - concevoir, élaborer et commercialiser les
produits touristiques ;
Alphonse Claude NSILOU - stimuler les flux touristiques en provenance
des marchés émetteurs grâce à une présence
active auprès des tours opérateurs ;
Du jeudi 23 avril 2020 Journal officiel de la République du Congo 397

- apporter aux personnes morales et physiques, Le Premier ministre, chef du Gouvernement,


publiques et privées oeuvrant dans le secteur
touristique, toutes les aides multiformes Clément MOUAMBA
nécessaires à la promotion de leurs activités,
y compris l’assistance technique ; Le vice-Premier ministre, chargé de la fonction
- susciter la synergie entre les différents publique, de la réforme de l’Etat, de l’emploi
partenaires de l’Etat impliqués dans le et de la sécurité sociale,
développement d’un tourisme durable et
responsable ; Firmin AYESSA
- assurer la promotion des manifestations
touristiques, notamment par l’organisation La ministre du tourisme et de l’environnement,
des foires, des salons, des ateliers, des voyages,
dans un but de valorisation d’un tourisme Arlette SOUDAN-NONAULT
culturel, durable et responsable ;
- appuyer les actions de développement Pour le ministre des finances
touristique engagées par les collectivités et du budget, en mission :
locales, notamment :
• le développement et la promotion du potentiel La ministre du plan, de la statistique,
touristique au niveau départemental ou de l’intégration régionale, des transports, de l’aviation
municipal ; civile et de la marine marchande,
• la promotion des manifestations touristiques
au niveau département ou municipal. Ingrid Olga Ghislaine EBOUKA-BABACKAS

Il peut également réaliser lesdites missions sur Le ministre d’Etat, ministre du commerce,
ordre d’une personne morale de droit public, pour le des approvisionnements et de la consommation,
compte d’une personne privée chargée, dans un cadre
conventionnel. Alphonse Claude NSILOU

Article 5 : Les ressources de l’office de promotion de Loi n° 10-2020 du 10 mars 2020 portant
l’industrie touristique sont constituées par : création de la société congolaise d’ingénierie
touristique
- la dotation initiale de l’Etat ;
- la subvention de l’Etat ; L’Assemblée nationale et le Sénat
- les produits de ses activités ; ont délibéré et adopté ;
- les emprunts ;
- les revenus des participations ; Le Président de la République promulgue la loi
- les produits divers ; dont la teneur suit :
- les dons et legs.
Article premier : Il est créé un établissement public
Article 6 : L’office de promotion de l’industrie touris- à caractère administratif, doté de la personnalité
tique est administré par un conseil d’administration et morale et de l’autonomie financière, dénommé «
géré par une direction générale. société congolaise d’ingénierie touristique », en sigle
SOCITOUR.
Le directeur général de l’office de promotion de
l’industrie touristique est nommé par décret en Article 2 : Le siège de la société congolaise d’ingénierie
Conseil des ministres. touristique est fixé a Brazzaville.

Article 7 : Les attributions, l’organisation et le Toutefois, il peut être transféré en tout autre lieu
fonctionnement des organes d’administration et du territoire national, sur décision du Conseil des
de gestion de l’office de promotion de l’industrie ministres.
touristique sont fixés par des statuts approuvés par
décret en Conseil des ministres. Article 3 : La société congolaise d’ingénierie touristique
est placée sous la tutelle du ministère en charge du
Article 8 : La présente loi, qui abroge toutes tourisme.
dispositions antérieures contraires, notamment celles
de la loi n° 20-2013 du 26 septembre 2013 créant Article 4 : La société congolaise d’ingénierie touristique
l’office de promotion de l’industrie touristique, sera a pour missions de :
enregistrée, publiée au Journal officiel et exécutée
comme loi de l’Etat. - identifier les sites touristiques susceptibles de
recevoir des plans d’aménagement ;
Fait à Brazzaville, le 10 mars 2020 - acquérir des espaces touristiques, conformément
à la réglementation en vigueur ;
Par le Président de la République, - réaliser des études de marché pour la
définition des différentes gammes de produits
Denis SASSOU-N’GUESSO touristiques ;
398 Journal officiel de la République du Congo N° 17-2020

- produire les plans d’aménagement des sites Le vice-Premier ministre, chargé de la fonction
touristiques ; publique, de la réforme de l’Etat, de l’emploi
- réaliser les lotissements des sites touristiques et de la sécurité sociale,
prévus par les plans d’aménagenment de
détails desdits sites, conformément à la Firmin AYESSA
réglementation en vigueur ;
- aménager et équiper les sites touristiques en La ministre du tourisme et de l’environnement,
infrastructures ;
- signer et gérer les baux avec les exploitants, Arlette SOUDAN-NONAULT
conformément à la réglementation en vigueur;
- réaliser les études relatives aux aménagements Pour le ministre des finances et du budget, en mission :
de toute nature destinés aux investisseurs ou
à la mise en valeur des projets touristiques ; La ministre du plan, de la statistique,
- entreprendre ou participer à toutes opérations de l’intégration régionale, des transports,
commerciales, financières, industrielles, de l’aviation civile et de la marine marchande,
mobilières ou immobilières se rattachant
directement ou indirectement à son objet Ingrid Olga Ghislaine EBOUKA-BABACKAS
social ou à tout autre objet similaire ;
- appuyer l’action des collectivités locales dans : Le ministre des zones économiques spéciales,

• l’identification des sites touristiques d’intérêt Gilbert MOKOKI


départemental ou municipal susceptibles de
recevoir des plans d’aménagement ; Le ministre de l’aménagement, de l’équipement
• la production des plans d’aménagement des du territoire, des grands travaux,
sites touristiques d’intérêt départemental ou
municipal ; Jean-Jacques BOUYA
• l’aménagement et l’équipement des sites
d’intérêt départemental ou municipal. Le ministre de la construction,
de l’urbanisme et de l’habitat,
Article 5 : Les ressources de la société congolaise
d’ingénierie touristique sont constituées par : Josué Rodrigue NGOUONIMBA

- la dotation initiale de l’Etat ; Le ministre des affaires foncières et du domaine


- la subvention de l’Etat ; public, chargé des relations avec le Parlement,
- les produits de ses activités ;
- les dons et legs. Pierre MABIALA

Article 6 : La société congolaise d’ingénierie touristique La ministre du plan, de la statistique,


est administrée par un comité de direction et gérée de l’intégration régionale, des transports, de l’aviation
par une direction générale. civile et de la marine marchande,

Le directeur général de la société congolaise Ingrid Olga Ghislaine EBOUKA-BABACKAS


d’ingénierie touristique est nommé par décret en
Conseil des ministres. Loi n° 14-2020 du 10 mars 2020 portant
création de l’institut national de recherche en sciences
Article 7 : Les attributions, l’organisation et le sociales et humaines
fonctionnement des organes d’administration et de
gestion de la société congolaise d’ingénierie touristique L’Assemblée nationale et le Sénat
sont fixés par des statuts approuvés par décret en ont délibéré et adopté :
Conseil des ministres.
Le Président de la République promulgue
Article 8 : La présente loi sera publiée au Journal la loi dont la teneur suit :
officiel et exécutée comme loi de l’Etat.
Article premier : II est créé un établissement public
Fait à Brazzaville, le 10 mars 2020 à caractère administratif, doté de la personnalité
morale et de l’autonomie financière, dénommé
Par le Président de la République, institut national de recherche en sciences sociales et
humaines, en sigle INRSSH.
Denis SASSOU-N’GUESSO
Article 2 : Le siège de l’institut nationat de recherche
Le Premier ministre, chef du Gouvernement, en sciences sociales et humaines est fixé à Brazzaville.

Clément MOUAMBA Toutefois, il peut être transféré en tout autre lieu


du territoire national, sur décision du Conseil des
ministres.
Du jeudi 23 avril 2020 Journal officiel de la République du Congo 399

Article 3 : L’institut national de recherche en sciences Fait à Brazzaville, le 10 mars 2020


sociales et humaines est placé sous la tutelle du
ministère en charge de la recherche scientifique. Par le Président de la République,

Article 4 : L’institut national de recherche en sciences Denis SASSOU-N’GUESSO


sociales et humaines a pour missions, de :
Le Premier ministre, chef du gouvernement,
- organiser, conduire et exécuter toute
recherche fondamentale et appliquée visant la Clément MOUAMBA
promotion du développement social et humain,
notamment dans les domaines des sciences de Le vice-Premier ministre, chargé de la fonction
l’homme et de la société, en collaboration avec publique, de la réforme de l’Etat, du travail
les sciences expérimentales ; et de la sécurité sociale,
- mettre en oeuvre une programmation
scientifique autour des axes prioritaires pour Firmin AYESSA
le développement du pays, à partir des besoins
réels des populations et des utilisateurs ; Le ministre de l’enseignement supérieur,
- contribuer à l’élaboration de la politique
nationale de recherche dans les domaines Bruno Jean Richard ITOUA
relevant de sa compétence ;
- publier et diffuser les résultats de ses Le ministre de l’intérieur et de la décentralisation,
travaux et concourir au développement des
connaissances et de l’information scientifique Raymond Zéphirin MBOULOU
dans les domaines des sciences de l’homme et
de la société ; Le ministre de la justice et des droits humains et
- apporter son concours à la formation, à la de la promotion des peuples autochtones,
recherche par la recherche ;
- participer à la valorisation des résultats de la Aimé Ange Wilfrid BININGA
recherche et du savoir-faire ;
- effectuer des expertises scientifiques dans son Pour le ministre des finances et du budget,
champ de compétence ; en mission :
- assurer la veille informationnelle à l’international.
Le ministre délégué auprès du ministre des finances
Article 5 : Les ressources de l’institut national de et du budget, chargé du budget,
recherche en sciences sociales et humaines sont
constituées par : Ludovic NGATSE

- la dotation initiale de l’Etat ; La ministre de la santé, de la population,


- la subvention de l’Etat ; de la promotion de la femme et de l’intégration
- les produits de ses prestations ; de la femme au développement,
- les contributions du fonds national de
développement de la recherche et de Jacqueline Lydia MIKOLO
l’innovation ;
- les dons et legs. La ministre de la jeunesse et de l’éducation civique,

Article 6 : L’institut national de recherche en sciences Destinée Hermella DOUKAGA.


sociales et humaines est administré par un comité de
direction et géré par une direction générale. La ministre des affaires sociales
et de l’action humanitaire,
La direction générale de l’institut national de recherche
en sciences sociales et humaines est animée par un Antoinette DINGA-DZONDO
directeur général nommé par décret en Conseil des
ministres. Le ministre de la culture et des arts,

Article 7 : Les attributions, l’organisation et le Dieudonné MOYONGO


fonctionnement des organes d’administration et de
gestion de l’institut national de recherche en sciences Le ministre de la recherche scientifique
sociales et humaines sont fixés par des statuts et de l’innovation technologique,
approuvés par décret en Conseil des ministres.
Martin Parfait Aimé COUSSOUD-MAVOUNGOU
Article 8 : La présente loi, qui abroge toutes
dispositions antérieures contraires, sera publiée au
Journal officiel et exécutée comme loi de l’Etat.
400 Journal officiel de la République du Congo N° 17-2020

- DECRETS - ment favorables pour les investissements à


l’exportation ;
- TEXTES GENERAUX - mettre en place des mécanismes de
partenariat avec les investisseurs américains,
MINISTERE DU COMMERCE, DES pour la valorisation, la transformation et la
APPROVISIONNEMENTS ET DE LA commercialisation des produits congolais ;
CONSOMMATION - identifier les barrières à l’exportation dans le
marché américain ;
Décret n° 2020-110 du 9 avril 2020 portant - développer des synergies entre les
création, attributions, organisation et fonctionnement administrations et les organismes impliqués
du comité national de mise en œuvre de la loi dans la mise en oeuvre de l’AGOA.
américaine sur la croissance et les opportunités de
développement en Afrique (AGOA) CHAPITRE III : DE L’ORGANISATION

Le Premier ministre, chef du Gouvernement, Article 4 : Le comité national AGOA comprend :

Vu la Constitution ; - une coordination ;


Vu la loi n° 7-94 du 1er juin 1994 réglementant le - un secrétariat technique ;
régime des importations, des exportations et des - une cellule d’appui.
réexportations en République du Congo ;
Vu la loi n° 25-94 du 23 août 1994 réglementant Section 1 : De la coordination
l’exercice du commerce ;
Vu le décret n° 2007-158 du 14 février 2007 fixant les Article 5 : La coordination est l’organe d’orientation et
conditions d’exportation des vêtements et textiles de de coordination, de suivi et d’évaluation de la mise en
la République du Congo aux Etats-Unis d’Amérique ; oeuvre de l’AGOA.
Vu le décret n° 2017-371 du 21 août 2017
portant nomination du Premier ministre, chef du Article 6 : La coordination du comité national AGOA
Gouvernement ; est composée ainsi qu’il suit :
Vu le décret n° 2017-373 du 22 août 2017 portant
nomination des membres du Gouvernement ; président : le ministre chargé du commerce ;
Vu le décret n° 2017-403 du 10 octobre 2017 relatif vice-président : le conseiller au commerce du
aux attributions du ministre du Commerce, des Chef de l’Etat ;
approvisionnements et de la consommation , deuxième vice-président : le conseiller
au commerce du Premier ministre, chef du
DECRETE : Gouvernement ;
rapporteur : le directeur général du commerce
CHAPITRE I : DE LA CREATION extérieur ;
rapporteur adjoint : le conseiller au commerce
Article premier : Il est créé un comité national de mise intérieur du ministre du commerce ;
en oeuvre de la loi américaine sur la croissance et les
opportunités de développement en Afrique, ci-après membres :
désigné comité national AGOA. - le conseiller au commerce extérieur du
ministre chargé du commerce ;
Article 2 : Le comité national AGOA est un organe - un représentant du ministre chargé de
technique placé sous l’autorité du ministre chargé du l’économie, de l’industrie et du portefeuille
commerce. public ;
- un représentant du ministre chargé de
CHAPITRE II : DES ATTRIBUTIONS l’agriculture et de l’élevage ;
- un responsable du département Amérique du
Article 3 : Le comité national AGOA a pour objet de ministre chargé des affaires étrangères ;
promouvoir les exportations des produits congolais - un représentant du ministre chargé des
vers les Etats-Unis à travers le dispositif AGOA. finances ;
- un représentant du ministre chargé des PME
A ce titre, il est chargé, notamment, de : et du secteur informel ;
- un représentant du ministre chargé de la
- définir la stratégie nationale d’utilisation de santé ;
l’AGOA ; - un représentant du ministre chargé de la
- planifier les actions de la stratégie nationale formation qualifiante et de l’emploi ;
AGOA ; - un représentant du ministre chargé de la
- suivre l’exécution de la stratégie nationale recherche scientifique ;
AGOA ; - le directeur général du budget ;
- réaliser toute autre action en faveur de la - le directeur général de l’Agence congolaise de
promotion et du développement des produits normalisation et de la qualité ;
congolais à l’exportation ; - l’attaché au commerce extérieur du ministre
- mettre en place des mécanismes de finance- chargé du commerce ;
Du jeudi 23 avril 2020 Journal officiel de la République du Congo 401

- l’attaché au commerce intérieur du ministre - le chef de service coopération bilatérale du


chargé du commerce. ministère en charge de l’agriculture.

Article 7 : Le président du comité national AGOA peut Section 3 : De la cellule d’appui


faire appel à toute personne ressource, pour participer,
avec voix consultative, aux travaux du comité, en Article 10 : Le secrétariat technique est assisté, dans
raison de ses compétences sur les questions inscrites le cadre de la mise en oeuvre de l’AGOA, d’une cellule
à l’ordre du jour des sessions du comité. d’appui.

Section 2 : Du secrétariat technique Article 11 : La cellule d’appui comprend :

Le comité national AGOA dispose d’un secrétariat - le coordonnateur adjoint du secrétariat


technique qui assure son secrétariat. technique ;
- le coordonnateur des projets à l’ambassade
Article 8 : Le secrétariat technique est l’organe des Etats-Unis ;
d’exécution des orientations et décisions prises par la - deux représentants du secteur privé, désignés
coordination du comité national AGOA. par les syndicats patronaux du secteur privé.

A ce titre, il est chargé, notamment, de : CHAPITRE IV : DU FONCTIONNEMENT


- mettre en oeuvre les directives de la
coordination du comité national AGOA ; Article 12 : La coordination du comité national AGOA
- identifier et proposer à la coordination des se réunit au moins une fois par trimestre et, en tant
actions à initier dans le cadre de la mise en que de besoin, sur convocation de son Président.
oeuvre de l’AGOA ;
- coordonner les activités des groupements des Les convocations indiquent la date, l’ordre du jour
producteurs par secteur d’activité ; et le lieu de la réunion. Elles sont adressées aux
- préparer des programmes d’actions annuelles membres du comité national AGOA au moins sept (7)
du comité national AGOA ainsi que les jours avant la date de la réunion, sauf cas d’urgence.
rapports d’activités ;
- mener toutes missions à lui confiées par la Article 13 : Le secrétariat technique se réunit au
coordination du comité national AGOA ; moins une fois par trimestre, sur convocation de son
- conserver les archives et la documentation. coordonnateur.

Article 9 : Le secrétariat technique est composé ainsi Article 14 : Les fonctions de membre du comité
qu’il suit : national AGOA sont gratuites.

coordonnateur : le directeur général du commerce Toutefois, les intéressés, ainsi que les personnes
extérieur ; ressources consultées, bénéficient d’une indemnité
coordonnateur adjoint : le conseiller au commerce de session.
intérieur du ministre du commerce ;
premier rapporteur : le directeur général de CHAPITRE V : DISPOSITIONS
l’agriculture ; DIVERSES ET FINALES
deuxième rapporteur : le directeur général chargé
de la promotion du secteur privé ; Article 15 : Les frais de fonctionnement du comité
national AGOA sont à la charge du budget de l’Etat.
membres :
Toutefois, dans l’accomplissement de ses missions, le
- le conseiller au commerce extérieur du comité national AGOA peut bénéficier de l’assistance
ministre chargé du commerce ; technique et/ou des ressources provenant des
- le directeur général de la concurrence et de la partenaires au développement ou de tous autres
répression des fraudes commerciales ; donateurs.
- le directeur général du commerce intérieur ;
- le directeur général de la valorisation des Article 16 : Le présent décret sera enregistré et publié
ressources forestières ; au Journal officiel de la République du Congo.
- le directeur général du centre congolais du
commerce extérieur ; Fait à Brazzaville, le 9 avril 2020
- le directeur général de l’agence de développement
des petites et moyennes entreprises ; Par le Premier ministre, chef du Gouvernement,
- le directeur général de l’agence nationale de
l’artisanat ; Clément MOUAMBA
- le directeur général de la formation qualifiante
et de l’emploi ; Le ministre d’Etat, ministre du commerce,
- le directeur général de la recherche scientifique ; des approvisionnements et de la consommation,
l’attaché au commerce extérieur ;
- l’attaché au commerce intérieur ; Alphonse Claude N’SILOU
402 Journal officiel de la République du Congo N° 17-2020

Le ministre d’Etat, ministre de l’économie, Article 5 : Le présent décret, qui abroge toutes
de l’industrie et du portefeuille public, dispositions antérieures contraires, notamment celles
du décret n° 2002-19 du 3 janvier 2002 portant
Gilbert ONDONGO attributions et organisation de la direction générale
des renseignements extérieurs, sera enregistré et
Le ministre des affaires étrangères, publié au Journal officiel de la République du Congo.
de la coopération et des Congolais de l’étranger,
Fait à Brazzaville, le 10 mars 2020
Jean-Claude GAKOSSO
Par le Président de la République,
La ministre des petites et moyennes entreprises,
de l’artisanat et du secteur informel, Denis SASSOU-N’GUESSO

Yvonne Adelaide MOUGANY Le Premier ministre, chef du Gouvernement,

Pour le ministre des finances et du budget, en mission : Clément MOUAMBA

La ministre du plan, de la statistique Le ministre de la défense nationale,


et de l’intégration régionale,
Charles Richard MONDJO
Ingrid Olga Ghislaine EBOUKA-BABACKAS.
Le ministre de l’intérieur et de la décentralisation,
MINISTERE DE LA DEFENSE NATIONALE Raymond Zéphirin MBOULOU

Décret n° 2020-109 du 9 avril 2020 portant Le vice-Premier ministre, chargé de la fonction


dissolution de la direction générale des renseignements publique, de la réforme de l’Etat, de l’emploi
extérieurs et de la sécurité sociale,

Le Président de la République, Firmin AYESSA

Vu la Constitution ; MINISTERE DE LA SANTE, DE LA POPULATION,


Vu l’ordonnance n° 1-2001 du 5 février 2001 portant DE LA PROMOTION DE LA FEMME ET
organisation générale de la défense nationale ; DE L’INTEGRATION DE LA FEMME AU
Vu le décret n° 2001-198 du 11 avril 2001 portant DEVELOPPEMENT
attributions et organisation du ministère de la défense
nationale ; Décret n° 2020-105 du 9 avril 2020
Vu le décret n° 2009-398 du 13 octobre 2009 relatif portant approbation du plan national de riposte au
aux attributions du ministre à la Présidence, chargé coronavirus (Covid-19)
de la défense nationale ;
Vu le décret n° 2017-371 du 21 août 2017 Le Président de la République,
portant nomination du Premier ministre, chef du
Gouvernement ; Vu la Constitution ;
Vu le décret n° 2017-373 du 22 août 2017 portant Vu la loi n° 009-88 du 23 mai 1988 instituant un
nomination des membres du Gouvernement, code de déontologie des professions de la santé et des
affaires sociales ;
Décrète : Vu la loi n° 003-91 du 23 avril 1991 sur la protection
de l’environnement ;
Article premier : La direction générale des Vu la loi n° 014-92 du 29 avril 1992 portant institution
renseignements extérieurs, créée par décret du plan national de développement sanitaire ;
n° 2001-198 du 11 avril 2001 susvisé et régie par le Vu le décret n° 2009-402 du 13 octobre 2009 relatif
décret n° 2002-19 du 3 janvier 2002 portant attribu- aux attributions du ministre de la santé et de la
tions et organisation de la directon génércle des ren- population ;
seignements extérieurs, est dissoute. Vu le décret n° 2017-269 du 28 juillet 2017 portant
création, attributions et organisation du conseil
Article 2 : Les personnels relevant précédemment de national de lutte contre le VIH/SIDA, les infections
la direction générale des renseignements extérieurrs sexuellement transmissibles et les épidémies ;
sont reversés à leurs armées ou services d’origine. Vu le décret n° 2017-371 du 21 août 2017
portant nomination du Premier ministre, chef du
Article 3 : Les matériels, les équipements et les Gouvernement ;
infrastructures y précédemment affectés ou en Vu le décret n° 2017-373 du 22 août 2017 portant
dotation sont remis à la disposition du ministère de la nomination des membres du Gouvernement ;
défense nationale pour réaffectation. Vu le décret n° 2019-269 du 17 septembre 2019
mettant fin aux fonctions d’un ministre et nommant
Article 4 : La documentation spécifique liée aux un nouveau ministre ;
activités techniques et opérationnelles est reversée au Vu le décret n° 2020-58 du 16 mars 2020 portant
ministère de l’intérieur. nomination d’un ministre. délégué ;
Du jeudi 23 avril 2020 Journal officiel de la République du Congo 403

Vu le décret n° 2020-88 du 27 mars 2020 portant En ce qui concerne la coordination, les interventions
organisation des intérims des membres du suivantes seront mises en œuvre :
Gouvernement ;
S’agissant de la logistique, on peut retenir :
En Conseil des ministres,
c. Phase 3 (cas de transmission locale confirmés par
Décrète : le laboratoire de référence)

Article premier : Est approuvé le plan national de V- BUDGET


riposte au coronavirus (Covid-19), dont le texte est
annexé au présent décret. VI- MONTAGE INSTITUTIONNEL, MECANISME
DE SUIVI & EVALUATION ET LA GESTION POST
Article 2 : Le présent décret sera enregistré et publié EPIDEMIE
au Journal officiel de la République du Congo.
a. Montage Institutionnel
Fait à Brazzaville, le 9 avril 2020 b. Mécanisme de suivi & évaluation du plan
c. Période post - épidémie ou de consolidation
Par le Président de la République,
VII- IMPLICATIONS DES AUTRES DEPARTEMENTS
Denis SASSOU-N’GUESSO MINISTERIELS DANS LA RIPOSTE SANITAIRE

Le Premier ministre, chef du Gouvernement, Annexes 1 : Tableau 2 : Présentation du budget


COVID-19 par phase
Clément MOUAMBA Annexe 2 : Algorithme expliquant les différents
scenarii
La ministre de la santé, de la population,
de la promotion de la femme et de l’intégration I - CONTEXTE ET JUSTIFICATION
de la femme au développement,
La République du Congo est située au coeur de
Jacqueline Lydia MIKOLO l’Afrique centrale et à cheval sur l’équateur entre les
latitudes 3°30’ Nord et 5° Sud, et les longitudes 11°
La ministre des affaires sociales et 18° Est. Elle s’étend sur une superficie de 342.000
et de l’action humanitaire, km² et partage ses frontières avec 5 pays : le Gabon
Antoinette DINGA-DZONDO à l’Ouest sur 1.903 km, le Cameroun au Nord-Ouest
sur 523 km, l’Angola et l’enclave du Cabinda au Sud
Pour le ministre des finances sur 201 km, la République Centrafricaine au Nord sur
et du budget, en mission : 467 km et la République Démocratique du Congo à
l’Est sur 2.410 km le long du fleuve Congo et la rivière
Le ministre délégué auprès du ministre des finances Oubangui.
et du budget, chargé du budget,
Avec la République Démocratique du Congo, le pays
Ludovic NGATSE partage une longue frontière de 70.000 km, avec
la particularité d’avoir les deux capitales les plus
Plan national de riposte au rapprochées au monde. La population congolaise
coronavirus COVID-19 qui était de 3 697 490 habitants en 2007 (RGPH
Avril 2020 2007) est estimé à environ 5.2 millions d’habitants
en 2017 (projection INS). Le pays est divisé en douze
I- CONTEXTE ET JUSTIFICATION départements. Le Congo est un pays fortement urbanisé
avec près de 62% de la population concentrées dans
II- OBJECTIFS les deux principales villes Brazzaville et Pointe-Noire.

1. OBJECTIF GÉNÉRAL En date du 31 décembre 2019, l’Organisation Mondiale


2. OBJECTIFS SPECIFIQUES de la Santé (OMS) a été informée de la présence de
cas de syndrome grippal inhabituel qui évoluait vers
III- DESCRIPTION DES STRATEGIES ET DOMAINES
une pneumonie d’étiologie inconnue dans la ville de
D’INTERVENTION DE LA RIPOSTE SUIVANT LES
Wuhan, dans la province du Hubei, en Chine dont le
DIRECTIVES DE L’OMS
premier cas remonterait au 1er décembre 2019.
a- La description des strategies clés : Le 13 mars 2020, le docteur Tedros ADHANOM
b- Les huit (8) domaines d’interventions selon les GHEBREYESUS, directeur général de l’OMS, a
directives de l’OMS déclaré la maladie à coronavirus COVID-19 comme
pandémie.
IV- PHASE DE LA RIPOSTE ET STRATEGIES A
METTRE EN ŒUVRE La situation épidémiologique du COVID-19 dans le
monde à la date du 13 avril 2020 se présente ainsi
a. Phase 1 qu’il suit : 1 773 084 cas confirmés pour 111 652
b. Phase 2 décès, soit un taux de létalité de 6%.
404 Journal officiel de la République du Congo N° 17-2020

En Afrique, 52 pays ont enregistré 10 259 cas confirmés, ressource a été mise à disposition en trois (3) tranches
pour 464 décès, soit un taux de létalité de 5%. : une première de 40 millions reçue le 31 janvier 2020,
une seconde de 400 millions reçue le 21 février 2020
Au Congo, le premier cas importé a été déclaré le 14 et une troisième de 401 millions reçue le 19 mars
mars 2020 et le premier cas de transmission locale a 2020.
été enregistré le 27 mars 2020 à Brazzaville, dont la
confirmation a été faite par le laboratoire national de Le niveau et le rythme par lesquels la ressource a
santé publique. été mise à disposition n’ont pas permis la mise en
oeuvre effective du plan de préparation. Cependant,
Sur un total de 752 prélèvements réalisés, on cette ressource a permis de réaliser quelques activités
dénombre: 117 cas confirmés dont 83 cas de parmi lesquelles le confinement des voyageurs
transmission locale, 11 cas guéris et 5 décès. en provenance des pays à haut risque et l’op
érationnalisation du centre d’opérations d’urgences
Cette situation a été atténuée par les efforts du de santé publique (COUSP).
Gouvernement suite à la mise en quarantaine, des
Par ailleurs, certains équipements des points
voyageurs en provenance des pays à haut risque dans
d’entrée (caméras thermiques et thermo flash), les
les sites dédiés ou à domicile. Suite à la déclaration
équipements de diagnostic et les autres intrants ont
de l’état d’urgence sanitaire décrété par le Président
pu être achetés en partie.
de la République par décret n° 2020-93 du 30 mars
2020, des mesures exceptionnelles parmi lesquelles
Les interventions de communication et de sensibilisa-
le confinement de la population ont été édictées.
tion de masse ont également pu être amorcées.
Au regard de ce qui précède, une autre série de mesures
Ce plan a aussi intégré la prise en charge des étudiants
ont été prises par le Gouvernement notamment la
congolais en Chine pour un coût global de deux cent
réévaluation du plan de riposte, afin d’intégrer toutes
millions (200 000 000) de francs CFA gérés par le
les actions liées aux différentes phases de la riposte,
ministère en charge de l’enseignement supérieur.
selon l’approche « One Heaith » ou « Une seule santé ».
Le plan de riposte au coronavirus (Covid-19) est
Afin d’éviter l’importation de la pandémie à
structuré en sept (7) rubriques : les objectifs, les
coronavirus (COVID-19), le ministère en charge de la
stratégies et domaines d’intervention, les différentes
santé avait élaboré en janvier 2020, un plan d’actions
phases de la riposte, le budget et les mécanismes de
d’un coût global d’un milliard six-cent cinquante-huit
suivi de la mise en oeuvre associés aux interventions
millions quatre cent cinquante et un mille cinq cents
post-épidémie ou de reporting.
(1 658 451500 ) francs CFA.
II - OBJECTIFS
La mise en oeuvre des interventions de ce plan de
préparation devrait se résumer à : 1. OBJECTIF GÉNÉRAL

i. Mettre en place des organes de coordination et de Renforcer les capacités du pays à répondre
mise en oeuvre des interventions du plan promptement et efficacement à l’épidémie à
ii. Renforcer la surveillance épidémiologique et la coronavirus (COVID-19).
gestion des 5 points d’entrée (aéroport de Maya-Maya
de Brazzaville, aéroport AgosthIno-Neto de Pointe- 2. OBJECTIFS SPÉCIFIQUES
Noire, Beach de Brazzaville, Port autonome de Pointe-
Noire, frontière terrestre de Tchamba-Nzassi dans le 1. Renforcer la coordination technique et opérationnelle
département de Pointe-Noire) ; des activités de préparation et de riposte à l’épidémie
iii. Placer en quarantaine collective ou individuelle de de la maladie à Covid-19 ;
potentiels voyageurs en provenance des pays à haut 2. Détecter précocement les cas suspects de Covid-19
risque ; au niveau des points d’entrée, des formations
iv. Elaborer les stratégies de communication pour sanitaires et de la communauté ;
sensibiliser les populations et accroitre l’engagement 3. Riposter rapidement et efficacement à un cas
communautaire ; suspect ou un cas confirmé de Covid-19 ;
V. Préparer le laboratoire national de santé publique 4. Renforcer la communication sur les risques ainsi
ainsi que les réseaux de laboratoires à réaliser que la participation et l’engagement des communautés
d’éventuels tests de dépistage et de confirmation ; locales ;
vi. Renforcer les capacités des acteurs à tous les 5. Réduire l’impact des effets liés à une flambée d’épidémie ;
niveaux du système de santé ; 6. Assurer la sécurité des interventions de santé publique.
vii. Elaborer des états de besoins (équipement,
médicaments et intrants). III - DESCRIPTION DES STRATEGIES ET DOMAINES
D’INTERVENTION DE LA RIPOSTE SUIVANT LES
Pour la mise en oeuvre des activités du plan, une DIRECTIVES DE L’OMS
enveloppe de quatre cent quarante et un millions
(441 000 000) de francs CFA a été allouée pour la a- La description des strategies clés :
première phase et quatre cents millions (400 000
000) de francs CFA pour la deuxième phase. Ladite Pour la mise en oeuvre de la riposte, les stratégies
Du jeudi 23 avril 2020 Journal officiel de la République du Congo 405

suivantes ont été retenues : mobilisation des ressources;


- Mise en place d’une coordination nationale - Organiser les réunions de coordination et des
avec toutes les parties prenantes; commissions techniques ;
- Mise en place du Centre des Opérations - Organiser la planification et le suivi des
d’Urgence en Santé Publique (COUSP) ; indicateurs clés (KPI) ;
- Renforcement de la surveillance épidémiologique, - Faire le suivi et évaluation des activités ;
y compris à base communautaire ; - Désigner formellement une équipe de
- Mise en place des équipes d’intervention coordination de gestion des incidents;
rapide (EIR) multidisciplinaires prêtes à être - Mettre en place et former les équipes
déployées 24h/24 et 7j/7 pour mener des multidisciplinaires d’intervention rapide;
activités intégrées ; - Elaborer et valider les modules, protocoles et
- Détection précoce des cas ; les outils standardisés ;
- Prise en charge globale des cas; - Identifier et équiper les structures de prise en
- Suivi des contacts ; charge ;
- Renforcement des capacités de diagnostic - Mettre en place un numéro vert coronavirus ;
des laboratoires au niveau national et - Organiser la supervision ;
départemental ; - Renforcer la sécurisation des interventions de
- Renforcement des mesures de prévention et santé avec les forces de l’ordre ;
de contrôle des infections en garantissant la - Assurer la collaboration des partenaires
biosécurité ; techniques et financiers dans la riposte ;
- Renforcement de la communication sur les ris- - Organiser les missions d’échange d’expérience
ques en vue d’un engagement communautaire ; (voyages internationaux) et appui technique
- Plaidoyer pour la mobilisation des ressources. des experts internationaux.

b- Les huit (8) domaines d’intervention selon les 2- Surveillance épidémiologique et points d’entrée
directives de l’OMS :
Il s’agira de détecter précocement et de mener une
L’OMS a défini huit domaines d’intervention standard investigation approfondie autour des cas suspects
pour aider les pays à faire face à la riposte. Ces de la maladie à coronavirus (COVID-19) avec ou
domaines permettent de garantir la multi-sectorialité sans liens épidémiologiques (y compris le suivi des
de la riposte et d’assurer une véritable coordination voyageurs avec ou sans liens épidémiologiques) au
face au COVID 19. niveau des points d’entrée (aéroports, ports et autres
postes frontaliers), des formations sanitaires et de la
1- Coordination communauté.

Elle a pour mission de renforcer la coordination Activités-clés


institutionnelle, technique et opérationnelle des
activités de préparation et de riposte à l’épidémie de Dix-sept (17) activités clés :
maladie à coronavirus (COVID-19). La coordination - Rendre opérationnelles les 15 équipes
concerne aussi bien le niveau central que le niveau d’intervention rapide ;
décentralisé. - Mettre en place deux unités de gestion des
alertes (centrale d’alerte avec numéros verts) ;
Stratégies - Former et équiper les prestataires en
surveillance épidémiologique;
Deux axes majeurs : - Former et équiper les prestataires en
surveillance aux points d’entrées cibles (POE) ;
- renforcement de la coordination, de la - Former les équipes d’intervention rapide (El R) ;
préparation et de la riposte multisectorielle à - Former les Data Manager dans la gestion
différents niveaux ; des données de la surveillance dans les 12
- mise en place de quinze équipes d’intervention départements ;
rapide (EIR) multidisciplinaires prêtes à être - Former les agents de santé dans la détection
déployées 24h/24 et 7J/7 pour mener des des cas ;
activités intégrées autour des cas suspects ou - Former les relais communautaires dans
confirmés. Les équipes d’intervention rapide la surveillance à base communautaire en
sont multidisciplinaires. intégrant l’approche une seule santé (animale,
environnementale et humaine) ;
Activités-clés - Produire des outils de surveillance
épidémiologique et le guide technique ;
Quinze (15) activités clés : - Produire des outils de surveillance aux points
d’entrée et la fiche sanitaire du voyageur ;
- Rendre fonctionnel le centre des opérations - Doter et installer aux points d’entrées les
d’urgence en santé publique (COUSP) ; caméras thermiques ;
- Valider le plan de préparation et de riposte à - Elaborer et diffuser les rapports d’investigation
l’épidémie de maladie à coronavirus ; des cas suspects ;
- Organiser les séances de plaidoyer pour la - Former les équipes pour assurer le suivi des
406 Journal officiel de la République du Congo N° 17-2020

voyageurs et des contacts ; - Définir le circuit d’accès des cas suspects de


- Mettre en oeuvre les mécanismes de COVID-19 dans les formations sanitaires ;
renforcement de la surveillance à base - Mettre en place des équipes de désinfection des
communautaire ; formations sanitaires, sites de quarantaine,
- Gérer la base de données avec publication sites de prise en charge ;
quotidienne des SITREP ; - Assurer la gestion des déchets biomédicaux;
- Étendre le système électronique de gestion des - Assurer l’inhumation des corps de personnes
données ; décédées de Covid 19.
- Prise en charge du personnel impliqué dans la
surveillance. 4- Laboratoire

3- Prévention et contrôle des infections Deux axes majeurs :

Il s’agira de prévenir et contrôler la transmission - renforcer les capacités de diagnostic du


nosocomiale et communautaire de la maladie à covid-19 par PCR (ou autres techniques) tant
coronavirus (COVID-19). au niveau national que départemental ;
- renforcer les capacités des laboratoires
Stratégies pour rendre disponibles dans les 24-48h les
résultats des échantillons reçus.
Trois axes majeurs :
Quatorze (14) activités clés :
- renforcement des capacités et dotation en kits
de prévention contre les infections ; - Rendre disponibles les équipements pour la
- renforcement des mesures de prévention, PCR dans quatre (4) laboratoires (Brazzaville,
de contrôle des infections et la biosécurité Pointe-Noire, Oyo et Ouesso) ;
au niveau des formations sanitaires tant - Mettre en place un système de transport
publiques que privées, des différents sites de sécurisé des échantillons ;
confinement ou de transit, d’isolement, de - Renforcer la biosécurité au laboratoire
prise en charge ainsi que les domiciles des cas national de santé publique et dans les autres
suspects ou confirmés ; laboratoires impliqués dans le dépistage du
- renforcement de l’hygiène et de la promotion Covid 19 ;
de la santé à tous les niveaux de la pyramide. - Réhabiliter et équiper les laboratoires des
hôpitaux généraux ;
Activités clés - Acquérir les intrants et réactifs pour les
examens de laboratoire ;
Quinze (15) activités : - Assurer la maintenance des équipements
médicotechniques ;
- Produire des outils de prévention et de contrôle - Mettre en place des équipes de prélèvements ;
des infections/eau, hygiène et assainissement - Assurer la mobilité et la fonctionnalité des
(WASH) au niveau central ; équipes de prélèvement ;
- Produire des modules de formation en - Equiper les équipes de prélèvement en matériel
prévention et contrôle des infections/ eau, de protection ;
hygiène et assainissement (WASH) au niveau - Organiser la gestion des échantillons
central; (prélèvement, stockage, conditionnement et
- Produire des fiches de prévention ; transport) ;
- Organiser les formations des équipes cadres - Former le personnel des quatre laboratoires
des districts sanitaires en prévention et ciblés et des équipes d’intervention rapide ;
contrôle des infections/ eau, hygiène et - Instaurer un système de contrôle de qualité
assainissement (WASH) ; interne et externe ;
- Mise en quarantaine des voyageurs; - Prendre en charge le personnel.
- Doter les points d’entrée en kits de prévention
et contrôle des infections/ eau, hygiène et 5- Prise en charge globale
assainissement (WASH) (désinfectants, savon,
chlore, gants, pulvérisateur, combinaison, Il s’agira de fournir des soins et services de qualité
gants de ménage) ; centrés sur le patient dans un environnement qui
- Doter les formations sanitaires en kits assure la biosécurité. Le but étant de réduire la
d’hygiène et de protection ; létalité, d’assurer le bien-être et minimiser le risque
- Construire les incinérateurs dans les de propagation du virus à d’autres patients ou aux
structures sélectionnées ; agents de santé. Les soins cliniques comprennent
- Former les membres des communautés en les services médicaux, infirmiers, nutritionnels, de
prévention et contrôle des infections ; réhabilitation, ainsi que les soins psychosociaux et de
- Doter les kits de prévention et contrôle des prise en charge de la petite enfance en tenant compte
infections à la communauté ; des besoins spécifiques des enfants et des femmes, y
- Réhabiliter/construire les ouvrages de gestion compris des femmes enceintes et allaitantes.
des déchets ;
Du jeudi 23 avril 2020 Journal officiel de la République du Congo 407

Dix-sept activités clés : - Organiser des campagnes de sensibilisations


sur les mesures barrières ;
- Identifier les sites de prise en charge ; - Sensibiliser les acteurs clés (leaders religieux,
- Assurer le transfert des malades hospitalisés d’opinion, chefs traditionnels, groupes de
vers d’autres formations sanitaires ; femmes et jeunes) ;
- Produire et diffuser les protocoles de prise en - Assurer la veille communicationnelle des
charge des cas suspects et confirmés ; médias et réseaux sociaux ;
- Assurer le transfert sécurisé des cas de Covid - Conduire les enquêtes communautaires ;
19 vers les sites de prise en charge ; - Prendre en charge le personnel.
- Construire et aménager le site de prise -
en charge des malades (zoo lits chacun) à 7- Logistique
Brazzaville (Kintélé) et à Pointe-Noire ;
- Aménager les sites d’isolement dans les Il s’agira de mettre en oeuvre les activités visant à
formations sanitaires; maintenir et renforcer les capacités de réaction et de
- Doter les sites de prise en charge en respirateurs contingence de la logistique.
et autres matériels de réanimation ;
- Former le personnel de soins en charge du Vingt (20) activités clés :
traitement des cas suspects et confirmés dans
les sites cibles ; - pré-positionner le matériel, les équipements,
- Acquérir des unités de production d’oxygène à kits, consommables et médicaments ;
Brazzaville, à Pointe-Noire, à Dolisie et à Oyo ; - établir/renforcer le paquet de services
- Approvisionner les sites de transit en “bulles à logistiques communs pour la réponse et
pression négative” ; impliquer les partenaires ;
- Pré-positionner les intrants de prévention et - renforcer les capacités des acteurs logistiques
de prise en charge des cas suspects ; du Ministère ;
- Acquérir les médicaments et les intrants de - assurer les approvisionnements en
prise en charge ; médicaments et autres produits de santé ;
- Mettre en place un suivi psychosocial au - assurer les approvisionnements en matériels
niveau des sites de prise en charge, d’isolement et équipements de santé y compris ceux en
et des personnes guéries ; lien avec les activités de recensement général
- Mettre en place un système de soutien de la population ;
psychosocial du personnel impliqué dans la - acquérir et pré-positionner les kits PCI (EPI,
riposte; matériels de décontamination, etc.) ;
- Mettre en place un dispositif de gestion - commander et doter les sites des kits de
sécurisée des décès par COVID-19 ; matériels de réanimation de soins intensifs
- Prendre en charge le personnel; dans les hôpitaux généraux (ballon de
- Assurer la gestion des déchets biomédicaux réanimation, masques, dispositifs d’aspiration,
des sites de prise en charge. oxygène, etc.) ;
- installer les Cubes/bulles à pression négative
6- Communication sur les risques et engagement pour l’isolement individuel dans les hôpitaux
communautaire de 3 villes (Brazzaville, Pointe-Noire et Oyo) ;
- commander et installer les bulles pour les
Il s’agira d’informer et de renforcer les capacités des évacuations aériennes ;
communautés, d’améliorer leurs connaissances sur la - Commander et pré-positionner les kits de
maladie à coronavirus (COVID-19). Les interventions prise en charge - traitement en soins intensifs
seront adaptées aux groupes de population, à la (médicaments et consommables) ;
perception et aux feedbacks des communautés afin - assurer la disponibilité des masques de
de favoriser leur engagement et l’appropriation de la protection y compris pour les activités du
riposte. recensement général de la population ;
- assurer la disponibilité des autres équipements
Douze (12) activités clés : (gants, pulvérisateurs, etc.) y compris ceux
des activités en lien notamment avec le
- Elaborer et mettre en oeuvre le plan de recensement général de la population ;
communication ; - acheter et doter les équipes de surveillance et
- Nommer un porte-parole technique du de suivi des voyageurs en motos ;
Ministère ; - mettre à disposition des différentes
- Produire et diffuser des outils et supports de commissions techniques des moyens roulants ;
communication ; - doter les commissions en carburant ;
- Organiser des séances de sensibilisation ; - doter les commissions en kits informatiques ;
- Organiser des émissions dans les médias ; - mettre à disposition des équipes d’intervention
- Organiser des séries de briefing du personnel de rapides des ambulances médicalisées ainsi
santé et des autorités politicoadministratives que les intrants ;
sur le COVID-19 dans les 12 départements ; - assurer la restauration dans les sites de prise
- Organiser le plaidoyer et le feedback en charge ;
communautaire dans les 12 départements ; - assurer la maintenance du matériel roulant
408 Journal officiel de la République du Congo N° 17-2020

impliqué dans les opérations de lutte contre - former le personnel clinique désigné à la prise
le Covid 19 ; en charge clinique de la covid - 19 et veiller
- prendre en charge le personnel. à ce que les documents essentiels soient
disponibles ;
8- Sécurité - Créer un mécanisme de concentration et de
collaboration en vue de classer par ordre de
La mission essentielle est de garantir la sécurité priorité les soins non urgents ;
des interventions des sites de prise en charge et de - Elaborer et valider les modules, protocoles et
quarantaine et des personnes mais aussi celle des les outils standardisés ;
populations et des biens et services. Ce domaine - Identifier et équiper les structures de la prise
d’intervention est transversal et implique plusieurs en charge.
institutions.
En ce qui concerne la surveillance épidémiologique
iv- PHASE DE LA RIPOSTE ET STRATEGIES A et points d’entrée, les activités concernées par cette
METTRE EN ŒUVRE phase concernent :

Dans la mise en œuvre du plan, trois phases ont été - Recherche et surveillance des cas ;
définies à savoir : - Stratégie de dépistage aux points d’entrée et
aux points de contact ;
- la phase 1 (o cas importé) ; - Doter et installer aux points d’entrée les
- la phase 2 (Cas importés confirmé(s)) ; caméras thermiques ;
- la phase 3 (Cas de transmission locale - Elaborer et diffuser les rapports d’investigation
confirmé(s)). des cas suspects ;
- Former les équipes pour assurer le suivi des
a. Phase 1 voyageurs et des contacts ;
- Mettre en œuvre les mécanismes de
Les activités de cette phase consistent à contrer renforcement de la surveillance à base
toute importation d’un cas de coronavirus dans le communautaire ;
pays. Ces activités concernent 6 sur les 8 domaines - Rendre opérationnelles les 15 équipes
d’interventions (les activités de laboratoire et de prise d’intervention rapide ;
en charge sont exclues de cette phase. - Mettre en place deux unités de gestion des
alertes (centrale d’alerte avec numéros verts) ;
L’essentiel des interventions seront orientées vers la - Former et équiper les prestataires en
surveillance épidémiologique et la gestion des points surveillance épidémiologique ;
d’entrée avec une communication de masse ainsi - Former et équiper les prestataires en
qu’une sensibilisation sur les mesures barrières. surveillance aux points d’entrées cibles (POE) ;
- Former les équipes d’intervention rapide (EIR) ;
En ce qui concerne la coordination, il s’agira de : - Former les Data Manager dans la gestion
des données de la surveillance dans les 12
- Créer une ligne d’assistance téléphonique ou départements ;
numéro vert dédié à la COVID-19 24h/24 et - Former les relais communautaires dans
7j/7 la surveillance à base communautaire en
- Etablir des mécanismes de gouvernance et de intégrant l’approche une seule santé (animale,
coordination simplifiés et spécialement conçu environnementale et humaine) ;
pour compléter les protocoles de riposte ; - Produire des outils de surveillance
- Veiller à ce que les services de santé essentiels épidémiologique et le guide technique ;
et la continuité institutionnelle, selon le cas, - Former les agents de santé dans la détection
ne soient pas perturbés ; des cas ;
- Répartir les personnels de santé en fonction - Mettre en place et former les équipes
des besoins ; multidisciplinaires d’intervention rapide.
- Rendre fonctionnel le Centre des Opérations
d’Urgence en Santé Publique (COUSP) ; En ce qui concerne la prévention et le contrôle des
- Elaborer et valider le plan de préparation et infections, les interventions de cette phase concernent :
de riposte à une éventuelle épidémie de la
maladie à coronavirus ; - Isoler tous les cas suspects ;
- Organiser les séances de plaidoyer pour la - Contrôle des voyageurs en provenance des
mobilisation des ressources; pays à haut risque ;
- Organiser les réunions de coordination et des - Créer des services ou des zones d’isolement
commissions techniques; dans des établissements de santé afin de
- Organiser la planification et le suivi des prendre en charge la COVID-19 ;
indicateurs clés (KPI) ; - Produire des outils de prévention et de contrôle
- Faire le suivi et évaluation des activités ; des infections/eau, hygiène et assainissement
- Désigner formellement une équipe de (WASH) au niveau central ;
coordination de gestion des incidents ; - Produire des modules de formation en
- Etoffer la prise en charge clinique ; prévention et contrôle des infections/ eau,
Du jeudi 23 avril 2020 409

hygiène et assainissement (WASH) au niveau - doter les points d’entrées en kits de prévention
central ; et contrôle des infections/ eau, hygiène et
- Produire des fiches de prévention ; assainissement (WASH) (désinfectants, savon,
- Organiser les formations des équipes cadres chlore, gants, pulvérisateur, combinaison,
des districts sanitaires en prévention et gants de ménage) ;
contrôle des infections/ eau, hygiène et - Assurer le suivi des contacts.
assainissement (WASH).
Pour ce qui est de la prévention et du contrôle des
En ce qui concerne la communication sur les risques infections, il s’agira de :
et engagement communautaire, les actions attendues
dans cette phase concernent : - Placement en quarantaine (des cas contact) ;
- Restriction des réunions publiques ;
- Message public sur l’hygiène des mains, - Fermeture des écoles;
l’hygiène respiratoire et la distanciation - Fermeture des lieux de culte ;
physique ; - Renforcer la sécurisation des interventions de
- Diffuser les informations sur les symptômes santé avec les forces de l’ordre ;
du covid-19 ; - Former les membres des communautés en
- Encourager les populations à pratiquer les prévention et contrôle des infections ;
mesures suivantes: lavage des mains, hygiène - Doter les kits de prévention et contrôle des
respiratoire et la distanciation physique ; infections à la communauté ;
- Communication des soignants et du système - Doter les formations sanitaires en kits
de santé pour reporter les visites et opérations d’hygiène ;
non essentielles. - Construire les incinérateurs dans les
structures sélectionnées ;
Et enfin pour ce qui est de la logistique, il s’agira de : - Assurer la désinfection des sites de prise en
charge des cas ;
- Evaluer les états de préparation des - Assurer l’inhumation des corps de personnes
établissements de santé afin d’évaluer la décédées de Covid 19.
capacité de riposter mise en place ;
- S’assurer de la disponibilité des médicaments Dans le contexte de la lutte contre le COVID 19, il
et des fournitures ; s’agira aussi de renforcer les mesures de lutte contre
- installations de stockage, système de chaîne l’infection afin d’éviter la contamination des agents
du froid ; de santé et les infections nosocomiales. Ces mesures
- Elaborer un plan d’achat des fournitures et comprennent la désignation de points focaux pour la
de distribution des équipements de protection lutte anti-infectieuse, la formation à la lutte contre
individuelle et du matériel biomédicale et la COVID-19 ; la mise à disposition des documents
établir un cas d’urgence en cas de pénuries ; essentiels (mode opératoires normalisés, supports de
- Optimiser ou modifier les plateformes de communication - alertes visuelles pour le dépistage) à
prestation de services en fonction des services tous les niveaux des soins; politique s’appliquant aux
de santé essentiels pertinents selon le contexte. visiteurs et fournitures pour la lutte contre l’infection.

b. Phase 2 Par ailleurs, les actions devront aussi être orientées


vers le renforcement des mesures de protection de
Les activités de cette phase consistent à oeuvrer la santé et de la sureté des travailleurs et agents de
dans la riposte pour limiter la contamination et la santé en y associant le soutien psychosocial.
propagation du virus. Il s’agira pour l’essentiel de
suivre les cas contacts et les personnes à risque. Il faudra aussi affecter des véhicules de transfert et des
Lors de cette phase les actions de prise en charge ambulances pour tous les cas suspects et confirmés
et de prévention devront être renforcées. Lors de de cas de covid-19 dans le respect scrupuleux des
cette phase tous les domaines d’interventions seront mesures de lutte contre l’infection lors du retrait et
mobilisés mais certains, beaucoup plus que d’autres. du transport des patients et veiller à la désinfection
complète des véhicules et des lieux où habite le cas
En ce qui concerne la coordination, les interventions suspect.
suivantes seront mises en œuvre :
En ce qui concerne le laboratoire, il s’agira de :
- Assurer la collaboration avec les partenaires
techniques et financiers dans la riposte ; - Mettre en place des stratégies d’analyse en
- Organiser les missions d’échange d’expérience laboratoire ;
(voyages internationaux) et appuis techniques - Rendre disponibles les équipements pour la
des experts internationaux ; PCR dans quatre (4) laboratoires (Brazzaville,
- Renforcer la fonctionnalité du COUSP. Pointe-Noire, Oyo et Ouesso) ;
- Mettre en place un système de transport
En ce qui concerne la surveillance épidémiologique et sécurisé des échantillons ;
points d’entrée, il s’agira de : - Renforcer la biosécurité au laboratoire national
de santé publique ;
410 Journal officiel de la République du Congo N° 17-2020

- Réhabiliter et équiper les laboratoires des pour faciliter le triage des destinations ;
hôpitaux généraux ; - Elaborer et mettre en oeuvre le plan de
- Acquérir les intrants et réactifs pour les communication ;
examens de laboratoires ; - Nommer un porte-parole technique du
- Assurer la maintenance des équipements Ministère ;
médicotechniques ; - Produire et diffuser des outils et supports de
- Assurer la mobilité et la fonctionnalité des communication ;
équipes de prélèvement ; - Organiser des séances de sensibilisation;
- Organiser la gestion des échantillons - Organiser des émissions dans les médias;
(prélèvement, stockage, conditionnement et - Organiser des séries de briefing le personnel
transport) ; de santé sur le COVID-19 dans les 12
- Former le personnel des quatre laboratoires départements ;
ciblés et des équipes d’intervention rapide ; - Organiser le plaidoyer et le feedback
- Instaurer un système de contrôle de qualité communautaire dans les 12 départements ;
interne et externe ; - Organiser des campagnes de sensibilisations
- Prendre en charge le personnel. sur les mesures barrières ;
- Sensibiliser les acteurs clés (leaders religieux,
S’agissant de la prise en charge, les interventions chefs traditionnels, groupe de femmes et
devront être orientées vers la : jeunes) ;
- Assurer la veille communicationnelle des
- Mise en place des protocoles de dépistage et de médias et réseaux sociaux ;
triage dans tous les établissements de santé - Conduire les enquêtes communautaires.
communautaires, primaires, secondaires et
tertiaires; S’agissant de la logistique, on peut retenir :
- Mise en place un système d’orientation -
recours afin de diriger les patients vers les - pré-positionner le matériel, les équipements,
établissements désignés kits, consommables et médicaments ;
- Mise en place des services d’hospitalisation et - établir/renforcer le paquet de services
des unités de soins intensifs dédiés à la prise logistiques communs pour la réponse et
en charge des cas COVID-19 ; impliquer les partenaires ;
- Prise en charge de tous les cas suspects et - renforcer les capacités des acteurs logistiques
confirmés COVID-19 en isolement, en fonction du Ministère ;
de la gravité de la maladie ; - assurer les approvisionnements en
- Commande et pré-positionnement des kits de médicaments et autres produits de santé ;
prise en charge - traitement en soins intensifs - assurer les approvisionnements en matériels
(médicaments et consommables) ; et équipements de santé, y compris ceux en
- Elaboration et validation des modules, lien avec les activités de recensement général
protocoles et outils standardisés ; de la population ;
- Formation du personnel de soins en charge du - acquérir et pré-positionner les kits PCI (EPI,
traitement des cas suspects et confirmés dans matériels de décontamination, etc.) ;
les sites cibles; - commander et doter les sites des kits de
- Identification et équipement des structures de matériels de réanimation de soins intensifs
prise en charge ; dans les hôpitaux généraux (ballon de
- Mise à disposition des équipes d’intervention réanimation, masques, dispositifs d’aspiration,
rapides des ambulances médicalisées ainsi oxygène, etc.) ;
que les intrants. - installer les Cubes/bulles à pression négative
pour l’isolement individuel dans les hôpitaux
En ce qui concerne la communication sur les risques de 3 villes (Brazzaville, Pointe-Noire et Oyo) ;
et engagement communautaire, les actions à mener - commander et installer les bulles pour les
durant cette phase peuvent être ainsi résumées : évacuations aériennes ;
- assurer la disponibilité des masques de
- Conseiller aux populations les plus à risque de protection y compris pour les activités du
rester chez elles et rester en sécurité ; recensement général de la population ;
- Diffuser les informations pour limiter la - assurer la disponibilité des autres équipements
stigmatisation des populations vulnérables ; (gants, masques, pulvérisateur, etc.) y compris
- Cartographier et utiliser des réseaux ceux des activités en lien notamment avec le
communautaires et d’autres réseaux recensement général de la population ;
communautaires et d’autres réseaux établis - acheter et doter les équipes de surveillance et
au sein des collectivités locales (y compris les de suivi des voyageurs en motos ;
agents de santé communautaires ; - mettre à disposition des différentes
- Communiquer les coordonnées des commissions techniques en moyens roulants ;
établissements dédiés à la covid-19 à tous les - doter les commissions en carburant ;
centres de commandements et de répartition - doter les commissions en kits informatiques ;
Du jeudi 23 avril 2020 Journal officiel de la République du Congo 411

- assurer le transport des malades vers les sites de prise en charge.

c. Phase 3 (cas de transmission locale confirmés par le Laboratoire de référence)


La phase 3 est activée lorsque le pays a enregistré un cas de transmission locale confirmé par le laboratoire de
référence. Il s’agit d’un cas positif pour une personne n’ayant pas séjourné dans un pays à risque. Le pays se
trouve donc dans une phase de l’épidémie ou le virus circule. A cet effet, les activités de cette phase concernent
l’ensemble des huit domaines d’interventions avec un accent particulier sur activités de prise en charge, de
prévention et de communication.

Aussi, dans la mesure où les établissements de santé ne sont plus en mesure de prendre en charge les patients
atteints de façon bénigne ou modérée, il faudra isoler les patients qui ne présentent pas un risque élevé de la
maladie grave dans des établissements communautaires (par exemple, dans un stade, dans un gymnase dans
un hôtel ou sous une tente) avec un accès à un avis sanitaire ou à une orientation -recours rapide.

A ce stade, il faudra aussi prévoir les infrastructures supplémentaires afin de renforcer le système de santé, en
partant de l’hypothèse que le nombre de cas va doubler tous les trois à sept jours, en fonction de l’efficacité des
interventions de santé publique.

Les activités des domaines de coordination, de surveillance épidémiologique et points d’entrée, de laboratoire,
de logistique et de sécurité vont se poursuivent pendant cette phase avec des rythmes plus ou moins différents
comme celles de phase 2.

Et de manière plus spécifique, pour ce qui concerne la prévention et le contrôle des infections, il s’agira en plus
des activités de la phase 2, de mettre en place un dispositif de gestion sécurisé des décès liés au COVID 19.

Pour ce qui est de la prise en charge, un accent particulier devra être mis sur le renforcement de la prise en
charge et le suivi psychosocial au niveau des sites de prise en charge et d’isolement des cas, sans exclure le
suivi postmaladie des personnes guéries.

V - BUDGET

Le coût global du plan de préparation et de riposte au Covid-19 a été arrêté à la somme de vingt et un milliards
neuf cent quatre-vingt-deux millions deux cent quatre-vingt-quatorze mille cent (21982 294 Zoo) francs CFA.
Ce coût intègre les activités des trois phases de la riposte. Pour rappel, la phase 1 (o cas détecté), phase 2 (cas
importé(s) de COVID 19) et la phase 3 (cas confirmé(s) de transmission locale).

Tableau 1 : Budget global de la riposte au Covid-19 par phase

Phase 1 Phase 2 Phase 3


DESIGNATION
Coûts Part Coûts Part Coûts Part
COORDINATION 90 371 500 9% 214 492 000 3% 265 000 000 2%
SURVEILLANCE
EPIDEMIOLOGIQUE 132 535 000 13% 465 841 100 6% 366 000 000 3%
ET POINTS D’ENTREE
LABORATOIRE 99 580 000 10% 1 298 000 000 15% 1 195 000 000 10%
PRISE EN CHARGE MEDICALE
403139 000 39% 3 547 317 000 42% 6 597 000 000 53%
ET PSYCHOSOCIALE
COMMUNICATION SUR LES
RISQUES ET ENGAGEMENT 47 215 000 5% 832938000 10% 842 000 000 7%
COMMUNAUTAIRE
PREVENTION ET CONTROLE
214 402 500 21% 100 212 500 1% 157 500 500 1,3%
DES INFECTIONS
LOGISTIQUE 53 757 000 5% 1 939 993 000 23% 3120 000 000 25%
12 54.2 500
TOTAL 1 041 000 000 100% 8 398 793 600 100% 100%
500

Source : Plan riposte COVID 19. Ministère de la santé, de la population de la promotion de la femme et de
l’intégration de la femme au développement.
412 Journal officiel de la République du Congo N° 17-2020

VI - MONTAGE INSTITUTIONNEL, MECANISME DE SUIVI & EVALUATION ET LA GESTION POSTEPIDEMIE

a. Montage Institutionnel

Pour garantir la mise en oeuvre du plan de riposte élaboré selon l’approche une « seule santé », le Gouvernement
devra mettre en place des organes institutionnels de gestion de la riposte. A cet effet, des décrets du Premier
Ministre, Chef du Gouvernement sont requis pour garantir la mobilisation de l’ensemble des parties prenantes
notamment ceux des autres ministères impliqués dans la riposte.

Toutefois, le ministère en charge de la santé devra mettre en place les commissions techniques, suivant
les domaines d’intervention édictés par l’OMS, chargées d’organiser la riposte. Ces différentes commissions
devront systématiquement s’appuyer sur les unités opérationnelles départementales à savoir les directions
départementales et les districts sanitaires en impliquant aussi au niveau décentralisé les autres ministères et
surtout les responsables des collectivités locales.

Ces commissions à mettre en place par note ministérielle d’une part, et par note préfectorale, d’autre part
devront dans la mesure du possible être en lien avec les huit domaines d’interventions de la riposte.

Un lien de redevabilité devra être établi entre ces comités départementaux et les comités nationaux de suivi.

b. Mécanisme de suivi & évaluation du plan

Le suivi-évaluation se fera à travers :

- le monitorage continu des activités : la mise en oeuvre des activités du plan se fera au niveau opérationnel
par les commissions mises en place et seront évaluées quotidiennement ;

- la supervision des acteurs : il s’agira de suivre les interventions des acteurs à tous les niveaux ;

- la revue du plan : il s’agira d’organiser une évaluation hebdomadaire du plan à travers des activités
mises en oeuvre par les commissions.

Cette évaluation se fera en deux phases : une évaluation périodique de la mise en oeuvre des activités sera faite
lors des rencontres périodiques de la coordination et une évaluation en fin d’épidémie.

c. Période postépidémie ou de consolidation

Au cours de la période postépidémie, le ministère en charge de la santé devra faire une évaluation des effets de
cette crise sanitaire sur le système de santé. Il s’agit de consolider les différentes évaluations réalisées par les
organes de coordination de la riposte.

VII - IMPLICATIONS DES AUTRES DEPARTEMENTS MINISTERIELS DANS LA RIPOSTE SANITAIRE

La propagation du coronavirus COVID19 aura des effets significatifs sur l’ensemble des secteurs. C’est ainsi
qu’en addition au présent plan, il est suggéré que chaque ministère élabore un plan sectoriel, intégrant les
actions spécifiques à réaliser en urgence pour mitiger les effets négatifs de cette pandémie dans son domaine.

Fait à Brazzaville, le 22 avril 2020

La ministre de la santé, de la population,


de la promotion de la femme et de l’intégration
de la femme au développement,

Jacqueline Lydia MIKOLO


413

Annexes 1 : Tableau 2 : Présentation du budget COVID-19 par phase


Domaine 1 : Coordination
ACTIVITES Phase 1 Phase 2 Phase 3
Objectifs
Actions Coût Actions Coût Actions Coût
Elaborer et valider le plan de Elaborer et valider le plan Elaborer et valider le plan de
préparation et de riposte à une
Planifier la 2 535 000 de riposte de la maladie à 20 000 000 consolidation de la maladie
éventuelle épidémie de la
préparation et la coronavirus à coronavirus
maladie à coronavirus ;
riposte
Organiser la planification et le
suivi des indicateurs clés (KPI) ;
Rendre fonctionnel et
Rendre fonctionnel le COUSP opérationel le COUSP de
140 337 000 240 000 000
Mettre en place le pour une année Brazzaville et l’unité de Pointe-
Centre des Opérations Noire pour une année
Mettre en place le d’Urgence en Santé 39 210 000 Créer une ligne
Centre des Publique (COUSP) d’assistance
Opérations à Brazzaville ; téléphonique ou numéro vert
En Santé Publique dédié à la COVID-19
(COUSP) ; 24h/24 et 7j17
Désigner formellement une Intégrer les actions de force Vulgariser
équipe de coordination de - de l’ordre dans les
Journal officiel de la République du Congo

le numéro vert
gestion des incidents interventions de santé
Tenir une réunion Tenir une réunion
hebdomadaire hebdomadaire avec les
Renforcer la Mettre en avec les partenaires partenaires techniques et
coordination Mettre en place place des mécanismes techniques et financiers financiers dans la riposte ;
institutionnelle, des organes de de gouvernances et de dans la riposte ;
technique et gouvernance et coordinations de la riposte
opérationnelle des de coordination
activités de de la riposte
préparation et de simplifiés et Organiser les Organiser les réunions
riposte à l’épidémie 5 000 000
spécialement conçu réunions de coordination de coordination
de la maladie à pour compléter les
coronavirus protocoles de riposte organiser les séances de Tenir les réunions Elaborer et difuser les
(COVID-19) plaidoyer pour la mobilisation 30 00 000 du comité national - modules, protocles -
des ressources ; de pilotage et outils
organiser les réunions Elaborer et difuser les modules, Identifier les sites
de coordination et des 10 898 500 18 000 000
protocles et outils de prises en charge
commissions techniques ;
Identifier les structures de organiser des vidéos
prise en charge des cas conférence de plaidoyer
Mettre en place des Répartir les personnels
mécanismes de santé en fonction
garantissant la des besoins
continuité des Organiser 7 réunions Tenir les réunions du
services de santé - 7 000 000
de plaidoyer sécretariat technique,
Tenir les réunions du sécretariat 12 000 000
technique,
Acquérir les Organiser des missions
expériences des Affecter le personnel dans les
de partage de 6 683 000 Identifier les équipes
autres en situation sites de prises en charges
Du jeudi 23 avril 2020

connaissance
épidémique
Motiver les Assurer les frais de Assurer les frais de Assurer les frais de
ressources fonctionnement des 15 200 000 fonctionnement - fonctionnement des
humaines commissions des commissions commissions
impliquées dans Prise en charge du Prise en charge du Prise en charge du
la coordination personnel. 12 845 000 personnel. 12 155 000 personnel. 25 000 000
N° 17-2020

Faire le suivi et évaluation Faire le suivi et évaluation


Assurer le suivi des activités des activités;
et l’évaluation des Faire le suivi et évaluation Organiser les réunions de Organiser un monitoring
activités des activités ; partage d’informations des interventions
du plan
Partager les bonnes pratiques Partager les bonnes pratiques
Sous total 1 87 836 500 194 492 000 265 000 000
Domaine 2 : SURVEILLANCE EPIDEMIOLOGIQUE ET POINTS D’ENTREE
ACTIVITES Phase 1 Phase 2 Phase 3
Objectifs
Actions Coût Actions Coût Actions Coût
Former les équipes Former les Equipes pour Former les équipes pour
pour assurer le suivi 44 025 000 assurer le suivi des voyageurs assurer le suivi des voyageurs
des voyageurs et des et des contacts; et des contacts
contacts ;
Former les agents Organiser des sessions de Organiser des sessions
impliqués dans la formation et équiper les
Journal officiel de la République du Congo

7 000 000 de formation et équiper 20 000 000


surveillance aux points prestataires sur la SIMR les prestataires sur la SIMR
d’entrées aux points d’entrées
Doter les points d’entrées
en kits de prévention et
Doter et installer aux contrôle des infections/ eau,
points d’entrées les 50 000 000 hygiène et assainissement -
caméras thermiques; (WASH) (désinfectants, savon,
Organiser la chlore, gants, pulvérisateur,
Détecter précocement et détection précoce
de mener une investigation combinaison, gants de ménage)
des cas
approfondie autour des cas Suivre les voyageurs à Rechercher les cas selon les Rechercher les cas selon les
suspects de la maladie à risque conformément aux 16 265 000 définitions opérationnelles définitions opérationnelles
coronavirus (COVID-19) définitions opérationnelles
avec ou sans liens Mettre en place les Rendre opérationnel
épidémiologiques (y équipes d’intervention Rendre opérationnelles les 15 les 16 équipes d’intervention 200 000 002
équipes d’intervention rapides;
compris le suivi des rapide rapides ;
voyageurs avec ou sans Apporter une réponse Mettre en place de deux unités
liens épidémiologiques) au aux éventuels cas de gestion des alertes (centrale 30 000 000
niveau des points d’entrée Covid-19 d’alerte avec numéros verts)
(aéroports, ports et autres Mettre en place deux
postes frontaliers), Elaborer et diffuser les Organiser des sessions de unités de gestion des
des formations sanitaires rapports d’investigation formation et équiper les 15 000 000 50 000 000
alertes (centrale d’alerte
et de la communauté des cas suspects ; prestataires sur la SIMR avec numéros verts)
Former les relais
communautaires dans
la surveillance à base
communautaire en Mettre en œuvre la stratégie Mettre en œuvre la stratégie
201 341 100
intégrant l’approche à base communautaire à base communautaire
Impliquer la une seule santé (animale,
communauté environnementale
dans la riposte et humaine) ;
Mettre en oeuvre les Organiser des sessions
mécanismes de Organiser des sessions de formation et équiper
renforcement de la 1 830 000 de formation ses équipes 3 500 000 17 000 000
les prestataires sur la SIMR
surveillance à base d’intervention rapide aux points d’entrées
communautaire;
414
415

Former les relais


communautaires dans
la surveillance à base Mettre en œuvre la Mettre en œuvre la stratégie à base
communautaire en intégrant stratégie à base 201 341 100 communautaire
l’approche une seule santé communautaire
Impliquer la (animale, environnementale
communauté et humaine)
dans la riposte
Mettre en oeuvre les Organiser des sessions
mécanismes de Organiser des sessions de formation et équiper
renforcement de la 1 830 000 de formation ses équipes 3 500 000 17 000 000
les prestataires sur la SIMR aux
surveillance à base d’intervention rapide points d’entrées
communautaire
Organiser des sessions Organiser des sessions
Détecter précocement Former les Data Manager
Assurer la collecte de formation des data de formation des data
et de mener une dans la gestion des données
des données de la Manager en gestion des 15 000 000 Manager en gestion des
investigation de la surveillance dans les
surveillance données dans les 12 données dans les 12
approfondie autour 12 départements ; départements départements
des cas suspects de la
maladie à coronavirus Renforcer les
(COVID-19) capacités des Organiser des sessions Organiser des sessions de formation
avec ou sans liens équipes de formation ses équipes 7 000 001
ses équipes d’intervention rapide
épidémiologiques (y d’intervention d’intervention rapide
compris le suivi des rapide
Journal officiel de la République du Congo

voyageurs avec ou sans


liens épidémiologiques) Elaborer les
au niveau des points supports de la Elaborer et diffuser les Elaborer et diffuser
d’entrée (aéroports, - 20 000 000 -
surveillance et les protocoles les protocoles
ports et autres postes guides techniques
frontaliers),
des formations Former et équiper les Organiser la formation en
sanitaires et de la Formation et cascade et supervision
prestataires en cascade et la supervision
communauté - 12 000 000 par les équipes cadres des -
surveillance aux points par les équipes cadres des districts sanitaires
d’entrées cibles (POE) districts sanitaires
Décentraliser la
riposte suivant la Elaborer les états de Réquisition
pyramide Réquisition/acquisition de véhicules
besoins en moyens acquisition de véhicules -
sanitaire roulant pour le suivi des contacts pour le suivi des contacts
Rendre fonctionnel les Rendre fonctionnel les
- équipes de suivi 134 000 000 équipes de suivi des
des contacts contacts
Motiver les
ressources Prise en charge Prise en charge du Prise en charge du
humaines 20 415 000 28 000 000 72 000 000
du personnel. personnel. personnel.
impliquées dans
la surveillance
Sous total 2 88 510 000 458 841 100 346 000 003
Domaine 3 : Laboratoire
ACTIVITES Phase 1 Phase 2 Phase 3
Objectifs
Actions Coût Actions Coût Actions Coût
Du jeudi 23 avril 2020

Renforcer les capacités de diagnostic du Stratégie d’analyse en


- - -
COVID-19 par laboratoire
Mettre en place
PCR (ou autres techniques) tant au niveau Assurer la un système de Rendre disponible les
national, qu’au niveau départemental ; Renforcer biosécurité des transport sécurisé
les capacités des échantillons équipements pour la PCR Réquisitionner les
des échantillons; - dans quatre (4) laboratoires 160 000 000 véhicules pour les DDS -
Laboratoires pour rendre disponibles dans les
24-48h les résultats des échantillons reçus. (Brazzaville, Pointe-Noire, Oyo en cas de nécessité
et Ouesso)
N° 17-2020

Mettre en place un système Assurer le carburant et


17 830 000 de transport sécurisé des 150 000 000 la prise en charge des 150 000 000
Mettre en place un échantillons chauffeurs
système de transport Acquisition des
Assurer la sécurisé des échantillons Aménager les zones de véhicules pour les
biosécurité des - traitement et d’analyse 20 000 000 -
quatre laboratoires de
échantillons des laboratoires références
Sécuriser l’accès aux
Acquérir les intrants Renforcer la biosécurité zones de traitement
et les réactifs pour les 81 750 000 au laboratoire national - 25 000 000
biologique des
examens de laboratoires de santé publique échantillons
Identifer les hôpitaux Acquérir des
généraux impliqués dans Réhabiliter et équiper les incinérateurs pour les
le diagnostic du Covid-19 laboratoires des - 10 000 000
quatre laboratoires de
et établir un état de Hôpitaux généraux référence
besoins
Acquérir les intrants et Acquérir les intrants et réactifs Aménager les zones de
réactifs pour les examens - pour les examens 500 000 000 traitement et d’analyse 20 000 000
de laboratoires de laboratoires des laboratoires
Procéder à la maintenance Acquérir les réactifs et
des équipements médico- 30 000 000 850 000 000
consommables
techniques
Renforcer les capacités de Procéder à la
diagnostic du COVID-19 par Assurer la mobilité et la
Journal officiel de la République du Congo

Réaliser le prélèvement maintenance des


PCR (ou autres techniques) fonctionnalité des équipes 25 000 000 30 000 000
selon les procédures équipements médico-
tant au niveau national qu’au de prélèvement techniques
niveau départemental; Renforcer Renforcer les
les capacités des Laboratoires capacités des Organiser la gestion des Assurer la mobilité et
pour rendre disponibles dans laboratoires échantillons (prélèvement, 200 000 000 la fonctionnalité des 25 000 000
les 24-48h les résultats des des hôpitaux stockage, conditionnement équipes de prélèvement;
échantillons reçus. généraux et transport)
impliqués dans
le diagnostic Améliorer les conditions Equipement de
du Covid-19 de travail des acteurs des Acquérir des incinérateurs pour conservation et de
laboratoires les quatre laboratoires 20 000 000 stockage des -
de référence Echantillons des
laboratoires
Sécuriser l’accès Organisation de quatre
aux zones de traitement 30 000 000 sessions de formation
biologique des échantillons
Acquisition des véhicules
- pour les quatre laboratoires 120 000 000
de références
Instaurer un système
de contrôle de qualité
interne et externe
Renforcer les capacités Former le personnel des
des acteurs des quatre laboratoires ciblés et des 8 000 000
laboratoires équipes d’intervention rapide
Motiver le Prise en charge du
personnel de Prise en charge du personnel 35 000 000 personnel 85 000 000
laboratoire
Sous total 3 99 580 000 1 298 000 000 1 110 000 000
416
417

Domaine 4 : PRISE EN CHARGE MEDICALE ET PSYCHOSOCIAL


ACTIVITES Phase 1 Phase 2 Phase 3
Objectifs
Actions Coût Actions Coût Actions Coût
Standardiser la prise Élaborer et valider les modules,
Production et diffusion
en charge des cas de protocoles et les outils - 2 000 000
des protocoles
Covid-19 standardisés
Doter les sites de prise
Améliorer l’offre de
Identifier et équiper les structures Construction et en charge en respirateurs
prestation de prise en 1 116 000 000
de la prise en charge aménagements et autres matériels de
charge des cas
réanimation
Créer un mécanisme de
concertation et de collaboration
Renforcer les en vue de classer par ordre de
capacités du priorité les soins non urgents
personnel
Identifier le personnel des équipes
Fournir des soins et services de de prise en charge par site
qualité centrés sur le patient Former le personnel de soins
dans un environnement qui Former le personnel en charge du traitement des organiser des sessions de
5 500 000 15 000 000
assure la biosécurité. de prise en charge cas suspects et confirmés dans formation du personnel
Le but étant de réduire la les sites cibles
Mettre en place un suivi Mettre en place un suivi
létalité, d’assurer le bien-
Journal officiel de la République du Congo

psychosocial au niveau des psychosocial au niveau des


être et minimiser le risque de
Garantir la prise en - sites de prise en charge, - sites de prise en charge, -
propagation du virus à d’autres
charge psychologique d’isolement et des personnes d’isolement et des personnes
patients ou aux agents de santé.
des patients et du guéries guéries
Les soins cliniques comprennent Mettre en place un système de Mettre en place un système
les services médicaux, personnel
soutien psychosocial du de soutien psychosocial du
infirmiers, nutritionnels, de -
personnel impliqué dans la personnel impliqué dans
réhabilitation ainsi que les riposte la riposte ;
soins psychosociaux et de prise Construire et aménager le
en charge de la petite enfance Organiser le transport site de prise en charge des
en tenant compte des besoins Requisition des ambulances
humanisé des - 20 000 000 malades (100 lits chacun)
spécifiques des enfants et des et intrants
patients Covid-19 à Brazzaville (Kintélé) et à
femmes, y compris des femmes Pointe-Noire;
enceintes et allaitantes. Acquérir des unités de
Déployer un hôpital de campagne Aménagements production d’oxygène à
100 000 000 98 750 000 -
des armées des sites Brazzaville, à Pointe-Noire et
à Oyo
Approvisionner les sites
Autres interventions en lien avec Intégrer les services de
92 849 000 100 000 000 «bulles de transit en à -
la prise en charge du Covid-19 sécurité dans la riposte
pression négative»
Acquisition des respirateurs
Garantir la prise en Production et diffusion
Dotation en kits de réanimation 3 290 000 et autres materiels de 200 000 000 2 000 000
charge d’une flambée des protocoles
réanimation
des cas de Covid-19
Intégrer les services de sécurité Déploiement de l’hôpital de Requisition des ambulances
7 000 000 1 284 500 000 40 000 000
dans la riposte campagne des armées et intrants
Mettre en place un système
d’orientation- recours afin de
Prise en charge des étudiants Construction et
200 000 000 diriger les patients vers les ND -
congolais en Chine aménagements
établissements
désignés
Mettre en place des services
d’hospitalisation et des unités
Déploiement de l’hôpital de
Du jeudi 23 avril 2020

de soins intensifs dédiés à ND -


campagne des armées
la prise en charge des cas
COVID-19
Prendre en charge tous les
cas suspects et confirmés
COVID-19 en isolement, en -
fonction de la gravité
de la maladie.
N° 17-2020

Commander et pré-positionner
les kits de prise en charge – Aménagements 50 000 000
traitement en soins intensifs des sites
(médicaments et consommables)
Elaborer et valider les modules, Intégrer les services de
protocoles et les outils - 200 000 000
sécurité dans la riposte
standardisés
Acquisition des
équipements pour Acquisition des
l’hôpital de campagne des 500 000 000 respirateurs et autres 200 000 000
armées dans le matériels de réanimation
complexe de Kintélé
Identifier et équiper les Acquisition des unités de 100 000 000
structures de prise en charge production d’oxygène
Mettre à disposition des
équipes d’intervention Pré-positionner les
rapides des ambulances 20 000 000
intrants
médicalisées ainsi
que les intrants
Affecter l’équipe de
Acquisition des unités de
Journal officiel de la République du Congo

124 357 000 psyshologues dans les 40 000 000


production d’oxygène centres identifiés
Affecter l’équipe de
Acquisition des psyshologues dans les
bulles à pression négative centres identifiés
Dotation des kits de
Pré-positionner les intrants 10 000 000 1750 000 000
réanimation (70 kits)
Acquisition des autres
Affecter l’équipe de psyshologues 20 000 000 équipements de 4 000 000 000
dans les centres identifiés protection
Dotation des kits Prise en charge du
746 710 000 180 000 000
de réanimation (30 kits) personnel soignant
Acquisition des autres 400 000 000
équipements de protection
Prise en charge du 70 000 000
personnel soignant
Sous total 4 403 139 000 3 574 317 000 6 582 000 000
418
419

Domaine 5 : COMMUNICATION SUR LES RISQUES


ET ENGAGEMENT COMMUNAUTAIRE
ACTIVITES Phase 1 Phase 2 Phase 3
Objectifs
Actions Coût Actions Coût Actions Coût
Message Grand public sur
Message public sur l’hygiène des mains hygiène -
Informer et renforcer des mains hygiène respiratoire Conseiller aux populations les respiratoire et la distanciation
les capacités et 6 959 000 plus à risque de rester chez elles physique
des communautés, la distanciation et rester en sécurité
d’améliorer leurs physique
connaissances sur la
maladie a coronavirus Diffuser les Diffuser les informations pour Diffuser les informations
informations sur les 37 299 000 limiter la stigmatisation des 279 950 000 400 000 000
sur symptômes du covid 19
symptômes du covid-19 populations vulnérables
Encourager les Encourager les populations à
populations à pratiquer les pratiquer les mesures suivantes:
Production et diffusion des outils et
mesures suivantes : lavage des 420 300 000 lavage des mains, hygiène
supports de communication
mains, hygiène respiratoire et la respiratoire et la distanciation
Produire et diffuser distanciation physique physique
les supports de Communication des
(COVID-19). communication Organisation des Communication des soignants et
Les interventions Soignants et du système de
Journal officiel de la République du Congo

Séances de sensibilisation 48 950 000 du système de santé pour reporter


seront adaptées à la santé pour reporter les visites dans les médias les visites non essentielles
perception et aux non essentielles
Feedbacks des Organiser des séries de organiser des séries de
communautés briefing du personnel de organisation d’une série de briefing du briefing le personnel de santé
- 15 000 000 50 000 000
afin de favoriser santé sur le COVID-19 dans les personnel de santé sur le COVID-19 sur le COVID-19 dans les 12
leur engagement et 12 départements départements
l’appropriation de la
riposte. Cartographier et utiliser des réseaux
communautaires et d’autres réseaux
Organiser des campagnes de organiser des campagnes de
communautaires et d’autres réseaux
sensibilisations sur - ND sensibilisations sur les 300 000 000
établis au sein des collectivités
les mesures barrières mesures barrières
locales (y compris les agents de santé
communautaires
Communiquer les coordonnées des
Sensibiliser les acteurs clés Sensibiliser les acteurs clés
établissements dédiés à la covid-19 à
(leaders religieux, chefs (leaders religieux, chefs
tous les centres de commandements ND
traditionnels, groupe de traditionnels, groupe de femmes
et de répartition pour faciliter le triage
femmes et jeunes) et jeunes) ;
des destinations
(COVID-19). Assurer la veille
Assurer la veille
Les interventions Produire et diffuser mettre en œuvre le de communicationnelle des
communicationnelle des - ND
seront adaptées les supports de plan communication médias et réseaux
médias et réseaux sociaux
à la perception et communication sociaux
aux Feedbacks Organiser le plaidoyer et le feedback
Conduire les enquêtes Conduire les enquêtes
des communautés - communautaire dans les 12 ND 12 000 000
communautaires; communautaires;
afin de favoriser départements
leur engagement et Prise en charge du Prise en charge du
l’appropriation de la Personnel de communication 257 000 Personnel de 80 000 000
riposte. communication
Suivre et réagir sur 21 995 000
Les réseaux sociaux
Du jeudi 23 avril 2020

Mener les enquêtes communautaires 12 000 000


Prise en charge du 34743000
Personnel de communication
Sous total 5 47 215 000 832 938 000 842 000 000
N° 17-2020

Domaine 6 : PREVENTION ET CONTROLE DES INFECTIONS


ACTIVITES Phase 1 Phase 2 Phase 3
Objectifs
Actions Coût Actions Coût Actions Coût
Placement en
Isoler tous les cas 193 661 000 quarantaines - -
suspects (des cas contact)
Production des Mettre en place un
outils de prévention
Mettre en Contrôler les voyageurs en dispositif de gestion
- et de contrôle des 8212500
place les sites provenance des pays à haut risques sécurisée des décès par
infections/Wash au
d’isolement COVID-19
niveau central
Journal officiel de la République du Congo

Créer des services ou Production des outils de


des zones d’isolement dans des Restriction des Prévention et de contrôle des
établissements de - réunions publiques infections/Wash au
santé afin de prendre niveau central
en charge la COVID-19
Prévenir et
contrôler la
transmission Produire des outils de
nosocomiale et Prévention et de Recycler les équipes
communautaire de la contrôle des cadres de districts
maladie à coronavirus infections/eau, hygiène Fermeture des écoles - sanitaires en prévention 7 500 500
(COVID-19) et assainissement et contrôle des
(WASH) au niveau infections/Wash
central
Disponibiliser Produire des modules
les outils de de formation en prévention et Construction des
PCI Fermeture des lieux de
contrôle des infections/ eau, hygiène - - incinérateurs dans les -
culte
et assainissement structures sélectionnées
(WASH) au niveau central
Réhabiliter des ouvrages Organiser des sessions
Produire des fiches de - d’élimination des de formation des relais -
prévention ; déchets communautaires
420
421

Former les relais


Communautaires en Renforcer les mesures de lutte contre l’infection afin Requisitionner l’hôtel de
et contrôle prévention 20 741 500 d’atténuer la contamination des agents de santé et les la concorde
des infections infections nosocomiales.
Renforcer les Communautaire
capacités des Assurer la restauration
acteurs du Organiser la formation à la lutte contre la COVID19 ; des personnes en
niveau confinement
communautaire et Organiser les formations
des des équipes cadres
districts sanitaires Mise à disposition des documents essentiels (mode opératoires
des districts sanitaires Autres charges liés au
normalisés, supports de communication-alerte visuelles
en prévention et ND confinement des
pour le dépistage) à tous les niveaux des soins ; politique
contrôle des infections/ voyageurs
s’appliquant aux visiteurs
eau, hygièneet
assainissement (WASH) .
Réhabiliter des
Fournitures pour la ouvrages
Lutte contre ND 70 000 000
d’élimination des
l’infection déchets
Affecter des Véhicules de transfert et des ambulances
Journal officiel de la République du Congo

pour tous les cas suspects et confirmés de cas de covid-19


s’assurer du respect scrupuleux des mesures de lutte contre
l’infection lors du retrait et du transport ND
Prévenir et des patients
contrôler la Procéder à la désinfection complètes des véhicules et
transmission ambulances de transfert des cas suspects
nosocomiale et confirmés de Covid-19
et
communautai
re de la
maladie a
coronavirus
(COVID-19)
Acquérir les Réhabiliter/construire
fournitures les ouvrages de gestion - ND
pour la lutte des déchets.
contre les
infections
Renforcer les mesures de protections de la santé des
travailleurs de la sûreté et de la sécurité au travail des agents
Prise en charge du de santé, telles que la prévention de la violence la gestion de ND Prise en charge 80 000 000
personnel (forfait) la fatigue et l’accès aux soins de santé ainsi qu’au soutien
psychosocial
Renforcer la sécurisation des interventions de santé avec les
forces de l’ordre
Du jeudi 23 avril 2020

Assurer la restauration dans


les sites de prise en charge
N° 17-2020

Former les membres des


communautés en prévention et 15000000
Prévenir et contrôle des infections ;
contrôler la Doter les kits de prévention et contrôle
transmission Acquérir les des infections à la communauté
nosocomiale fournitures pour Doter les Formations sanitaires
et communautai- la lutte contre les en Kit d’hygiène
re de la maladie a infections Réhabiliter des ouvrages
coronavirus d’élimination des 32 000 000
(COVID-19) déchets
Construire les incinérateurs dans les
structures sélectionnées
Prise en charge 45 000 000
Sous total 6 214 402 500 100 212 500 157 500 500
Journal officiel de la République du Congo

Domaine 7 : LOGISTIQUE
ACTIVITES Phase 1 Phase 2 Phase 3
Objectifs
Actions Coût Actions Coût Actions Coût
Evaluer les états de pré-positionner le
Préparions des Approvisionner le
matériel, les
Etablissements de pays
équipements, kits, 699 243 000 700 000 000
santé afin d’évaluer la en médicaments et
consommables et
capacité de riposter intrants
médicaments;
mise en place
Maintenir la capacité de réaction S’assurer de la disponibilité des Etablir/renforcer le
et de médicaments et des paquet de services
Contingence de la logistique; Approvisionner le Pays
fournitures - installations de logistiques communs pour en matériels équipements
900 000 000
de garantir le pré stockage, système de la réponseet impliquer les
positionnement de matériels, chaîne du froid partenaires
équipements, kits, consommables
et médicaments Elaborer un plan d’achat des
d’établir renforcer le paquet de fournitures et de distribution Renforcer les
services logistiques des équipements de protection capacités des acteurs Approvisionner le pays
ND 350 000 000
communs pour la réponse et individuelle et du matériel logistiques gistiques du en kits
impliquer les biomédicale et établir un cas Ministère
partenaires ; de d’urgence en cas de pénuries.
responsabiliser les partenaires
et garantir leur Optimiser ou modifier assurer les
autonomie pour le support les plateformes de prestation de approvisionnements en Acquisition des
logistique de leurs activités ; de services en fonction des services de médicaments 300 000 000 800 000 000
masques
renforcer les capacités des acteurs santé essentiels pertinents selon le et autres produits
logistiques contexte de santé
du Ministère
422
423

assurer les
Assurer la disponibilité des approvisionnements en
autres équipements (gants, Réquisionner et/ou
matériels et équipements
masques, pulvérisateur, etc.), y acquérir les véhicules de
de santé y compris ceux
compris ceux des activités en lien transports de
en lien avec les activités de
notamment avec le recensement marchandises
recensement général de la
général de la population population
acquérir et pré
Assurer les les kits PCI (EPI, matériels de
approvisionnements en Assurer la mobilité des
757 000 décontamination, 40 000 000
médicaments et autres équipes
etc.)
produits de santé
Commander et doter les
sites des kits de matériels de
Assurer les approvisionnements réanimation de soins intensifs
en matériels et équipements Acquérir les ambulances
dans les hôpitaux généraux
de santé y compris ceux des médicalisés pour le
40 000 000 (ballon de réanimation, - 250 000 000
Maintenir la capacité de activités en lien notamment avec transfert des malades (5
masques,
Journal officiel de la République du Congo

réaction et de le recensement général de la ambulances)


dispositifs
Contingence de la logistique; population d’aspiration,
de garantir le pré oxygène, etc.)
positionnement de matériels,
équipements, kits,
consommables et médicaments Installer les
d’établir renforcer le paquet de Cubes/bulles à
services logistiques pression négative
communs pour la réponse et pour l’isolement
impliquer les 13 000 000 ND
individuel dans les
partenaires ; de hôpitaux de 3
responsabiliser les partenaires villes (Brazzaville,
et garantir leur Pointe-Noire et Oyo)
autonomie pour le support
logistique de leurs activités ;
de renforcer les capacités des Commander et installer les bulles Commander et
acteurs logistiques pour les évacuations - installer les bulles pour les ND
du Ministère aériennes; évacuations aériennes
Assurer la disponibilité
des autres
équipements (gants, assurer la disponibilité des
masques, pulvérisateur, etc.), y - masques de 325 200 000
compris ceux des activités en lien protection
notamment avec le recensement
général de la population
assurer la disponibilité des
Mettre à disposition autres équipements (gants,
Des camions de distribution masques, pulvérisateur, etc.)
des médicaments et intrants - y compris ceux des activités ND
Du jeudi 23 avril 2020

d’interventions rapides des en lien notamment avec le


moyens roulants recensemen général de la
population
N° 17-2020

acheter et doter les équipes


de surveillance et de suivi ND
des Voyageurs en motos
Mettre à disposition des
Prise en charge du personnel 46 560 000 différentes commissions
(forfait) techniques en
moyens roulants;
Maintenir la capacité de réaction
et de Approvisionner le 200 000 000
Contingence de la logistique; pays en kits
de garantir le pré
positionnement de matériels, doter les Commissions en
équipements, kits, consommables Carburant
et médicaments Réquisionner et/ou
d’établir renforcer le paquet de acquérir les véhicules
services logistiques 100 000 000
de transports de
communs pour la réponse et marchandises
impliquer les
partenaires ; de Prise en charge du personnel
responsabiliser les partenaires Doter les commissions en 199 999 997
(forfait) prise en charge
et garantir leur kits informatiques
autonomie pour le support Acquérir les ambulances
logistique de leurs activités ; médicalisés pour le 250 000 000
Journal officiel de la République du Congo

de renforcer les capacités des transfert des malades (5


acteurs logistiques ambulance)
du Ministère
Assurer la mobilité 20 550 000
des équipes
prise en charge 45 000 000
1939 993 000
Sous total 8 100 317 000 3 239999 997
TOTAL GENERAL POUR 12
MOIS par Phase
21982 294100 Phases 1 1 041000 000 Phase 2 8 398 793 600 Phase 3 12 542 500 500
TOTAL GENERAL PLAN
INTEGRE
Source : Plan riposte COVID 19. Ministère de la santé, de la population de la
promotion de la femme et de l’intégration de la femme au développement.
424
Imprimé dans les ateliers
de l’imprimerie du Journal officiel
B.P.: 2087 Brazzaville

Vous aimerez peut-être aussi