Vous êtes sur la page 1sur 20

RÉPUBLIQUE DU CONGO

62e ANNEE - N° 9 Unité * Travail * Progrès Jeudi 27 février 2020

J OURNAL OFFICIEL
DE LA REPUBLIQUE DU CONGO
paraissant le jeudi de chaque semaine à Brazzaville

ABONNEMENTS

DESTINATIONS NUMERO
1 AN 6 MOIS 3 MOIS

REPUBLIQUE DU CONGO .............................................................. 24.000 12.000 6.000 500 F CFA

Voie aérienne exclusivement

ETRANGER ............................................................................................ 38.400 19.200 9.600 800 F CFA

¤ Annonces judiciaires et légales et avis divers : 460 frs la ligne (il ne sera pas compté moins de 5.000 frs par annonce ou avis).
Les annonces devront parvenir au plus tard le jeudi précédant la date de parution du “JO”.
¤ Propriété foncière et minière : 8.400 frs le texte. ¤ Déclaration d’association : 15.000 frs le texte.

DIRECTION : TEL./FAX : (+242) 281.52.42 - BOÎTE POSTALE 2.087 BRAZZAVILLE - Email : journal.officiel@sgg.cg
Règlement : espèces, mandat postal, chèque visé et payable en République du Congo, libellé à l’ordre du Journal officiel
et adressé à la direction du Journal officiel et de la documentation.

SOMMAIRE

PARTIE OFFICIELLE PARTIE NON OFFICIELLE

- ANNONCE -
- ARRETES -
- Déclaration d’associations.......................... 250
TEXTES PARTICULIERS

MINISTERE DES MINE ET DE LA GEOLOGIE

- Autorisation de prospection........................ 234


- Autorisation de prospection (Renouvellement) 244
- Autorisation d’exploitation.......................... 245
234 Journal officiel de la République du Congo N° 9-2020

C 14° 42’ 25” E 4° 15’ 00” S


D 14° 42’ 25” E 3° 55’ 00” S

Article 3 : Conformément aux dispositions de


PARTIE OFFICIELLE l’article 9 du décret n° 2007-274 du 21 mai 2007
fixant les conditions de prospection, de recherche
et d’exploitation des substances minérales et celles
- ARRETES - d’exercice de la surveillance administrative, la société
BO RE International Limited est tenue d’associer aux
TEXTES PARTICULIERS travaux de prospection les cadres et techniciens de la
direction générale de la géologie et du cadastre minier.
MINISTERE DES MINES
ET DE LA GEOLOGIE Article 4 : Les échantillons prélevés au cours des
travaux et destinés à des analyses ou tests à l’extérieur
AUTORISATION DE PROSPECTION
du territoire congolais doivent faire l’objet d’un cer-
tificat d’origine délivré par le directeur général de la
Arrêté n° 3902 du 21 février 2020 portant
géologie et du cadastre minier.
attribution à la société BO RE International Limited
d’une autorisation de prospection pour les polymé-
Article 5 : La société BO RE International Limited fera
taux dite « Kintamou »
parvenir les rapports des travaux, chaque fin de tri-
mestre, à la direction générale de la géologie et du
Le ministre des mines et de la géologie,
cadastre minier.
Vu la Constitution ;
Article 6 : Conformément aux dispositions des arti-
Vu la loi n° 4-2005 du 11 avril 2005 portant code minier ;
cles 149 et 151 de la loi n° 4-2005 du 11 avril 2005
Vu la loi n° 24-2010 du 30 décembre 2010 fixant les
portant code minier, la société BO RE International
taux et les règles de perception des droits sur les titres ;
Limited bénéficie de l’exonération de tous droits et
Vu le décret n° 2009-395 du 13 octobre 2009 relatif aux
taxes à l’importation et de toutes taxes intérieures sur
attributions du ministre des mines et de la géologie ;
les matériels et matériaux nécessaires à l’exécution
Vu le décret n° 2018-198 du 23 mai 2018 portant or-
des travaux de prospection minière, à l’exception des
ganisation du ministère des mines et de la géologie ;
taxes à l’importation instituées par des dispositions
Vu le décret n° 2018-200 du 23 mai 2018 portant at-
tributions et organisation de la direction générale de supranationales et de la redevance informatique.
la géologie et du cadastre minier ;
Vu le décret n° 2007-274 du 21 mai 2007 fixant les con- Cependant, la société BO RE International Limited
ditions de prospection, de recherche et d’exploitation s’acquittera d’une redevance superficiaire et des
des substances minérales et celles d’exercice de la droits fixes, conformément aux textes en vigueur.
surveillance administrative ;
Vu le décret n° 2017-371 du 21 août 2017 portant nomi- Article 7 : Conformément aux articles 91 et 92 de la
nation du Premier ministre, chef du Gouvernement ; loi n° 4-2005 du 11 avril 2005 portant code minier,
Vu le décret n° 2017-373 du 22 août 2017 portant l’autorisation de prospection visée par le présent ar-
nomination des membres du Gouvernement ; rêté pourra faire l’objet d’une suspension ou d’un re-
Vu la demande de prospection formulée par la société trait en cas de non-exécution ou d’arrêt des travaux
BO RE International Limited, en date du 7 janvier 2020, pendant trois mois consécutifs, sans raison valable.

Arrête : Article 8 : La durée de validité de la présente autorisa-


tion de prospection est de douze mois, renouvelable
Article premier : La société BO RE International dans les conditions prévues par le code minier.
Limited, domiciliée : 1559, Plateaux des 15 ans,
Tél.: +242 0645 88 790, Brazzaville, République du Article 9 : La direction générale de la géologie et du
Congo, est autorisée à procéder à des prospections cadastre minier est chargée de veiller à l’application
minières valables pour les polymétaux dans la zone des présentes dispositions.
de Kintamou du département du Pool.
Article 10 : Le présent arrêté sera enregistré et publié
Article 2 : La superficie de la zone à prospecter, au Journal officiel.
réputée égale à 850 km², est définie par les limites
géographiques suivantes : Fait à Brazzaville, le 21 février 2020

Sommets Longitudes Latitudes Pierre OBA

A 140 30’ 00” E 3° 55’ 00” S


B 14° 30’ 00” E 4° 15’ 00” S
Du jeudi 27 février 2020 Journal officiel de la République du Congo 235

Plan de situation de l’autorisation de prospection pour Arrête :


les polymétaux dite ‘’Kintamou’’ attribuée
à la société BO RE International Limited Article premier : La société Pyramide Mining, do-
dans le département du Pool miciliée : 7, rue des cheminots, Mpila, Brazzaville,
République du Congo, est autorisée à procéder à des
Superficie : 850 km² prospections minières valables pour l’or dans la zone
de Moutamba du département du Niari.

Article 2 : La superficie de la zone à prospecter,


Insérer_Im_3902. réputée égale à 198 km², est définie par les limites
& Im_3902-a. géographiques suivantes :

Sommets Longitudes Latitudes

A 12° 35’ 00” E 2° 55’ 41’’ S


B 12° 42’ 25” E 2° 55’ 41’’ S
C 12° 42’ 25” E 3° 03’ 39” S
D 12° 35’ 00” E 3° 03’ 39” S

Article 3 : Conformément aux dispositions de l’article 9


du décret n° 2007-274 du 21 mai 2007 fixant les con-
ditions de prospection, de recherche et d’exploitation
des substances minérales et celles d’exercice de
la surveillance administrative, la société Pyramide
Mining est tenue d’associer aux travaux de prospec-
tion les cadres et techniciens de la direction générale
de la géologie et du cadastre minier.

Article 4 : Les échantillons prélevés au cours des


travaux et destinés à des analyses ou tests à l’extérieur
du territoire congolais doivent faire l’objet d’un cer-
tificat d’origine délivré par le directeur général de la
géologie et du cadastre minier.

Article 5 : La société Pyramide Mining fera parvenir


les rapports des travaux, chaque fin de trimestre, à la
Arrêté n° 3903 du 21 février 2020 portant direction générale de la géologie et du cadastre minier.
attribution à la société Pyramide Mining d’une autori-
sation de prospection pour l’or dite « Moutamba » Article 6 : Conformément aux dispositions des articles
149 et 151 de la loi n° 4-2005 du 11 avril 2005 portant
Le ministre des mines code minier, la société Pyramide Mining bénéficie de
et de la géologie, l’exonération de tous droits et taxes à l’importation et
de toutes taxes intérieures sur les matériels et matéri-
Vu la Constitution ; aux nécessaires à l’exécution des travaux de prospec-
Vu la loi n° 4-2005 du 11 avril 2005 portant code minier ; tion minière, à l’exception des taxes à l’importation
Vu la loi n° 24-2010 du 30 décembre 2010 fixant les instituées par des dispositions supranationales et de
taux et les règles de perception des droits sur les titres ; la redevance informatique.
Vu le décret n° 2009-395 du 13 octobre 2009 relatif aux
attributions au ministre des mines et de la géologie ; Cependant, la société Pyramide Mining s’acquittera
Vu le décret n° 2018-198 du 23 mai 2018 portant or- d’une redevance superficiaire et des droits fixes, con-
ganisation du ministère des mines et de la géologie ; formément aux textes en vigueur.
Vu le décret n° 2018-200 du 23 mai 2018 portant at-
tributions et organisation de la direction générale de Article 7 : Conformément aux articles 91 et 92 de la
la géologie et du cadastre minier ; loi n° 4-2005 du 11 avril 2005 portant code minier,
Vu le décret n° 2007-274 du 21 mai 2007 fixant les con- l’autorisation de prospection visée par le présent ar-
ditions de prospection, de recherche et d’exploitation rêté pourra faire l’objet d’une suspension ou d’un re-
des substances minérales et celles d’exercice de la trait en cas de non-exécution ou d’arrêt des travaux
surveillance administrative ; pendant trois mois consécutifs, sans raison valable.
Vu le décret n° 2017-371 du 21 août 2017 portant nomi-
nation du Premier ministre, chef du Gouvernement ; Article 8 : La durée de validité de la présente autorisa-
Vu le décret n° 2017-373 du 22 août 2017 portant tion de prospection est de douze mois, renouvelable
nomination des membres du Gouvernement ; dans les conditions prévues par le code minier.
Vu la demande de prospection formulée par la société
Pyramide Mining, en date du 10 janvier 2020, Article 9 : La direction générale de la géologie et du
cadastre minier est chargée de veiller à l’application
des présentes dispositions.
236 Journal officiel de la République du Congo N° 9-2020

Article 10 : Le présent arrêté sera enregistré et publié des substances minérales et celles d’exercice de la
au Journal officiel. surveillance administrative ;
Vu le décret n° 2017-371 du 21 août 2017 portant nomi-
Fait à Brazzaville, le 21 février 2020 nation du Premier ministre, chef du Gouvernement ;
Vu le décret n° 2017-373 du 22 août 2017 portant
Pierre OBA nomination des membres du Gouvernement ;
Vu la demande de prospection formulée par la société
Plan de situation de l’autorisation de prospection pour ACR International, en date du 31 janvier 2020,
l’or dite ‘’Moutamba’’ attribuée à la société Pyramide
Mining dans le département du Niari Arrête :

Superficie : 198 km² Article premier : La société ACR International, domi-


ciliée : P13, 151 V, Sonaco Moukondo, Brazzaville,
République du Congo, est autorisée à procéder à
Insérer_Im_3903. des prospections minières valables pour les polymé-
& Im_3903-a. taux dans la zone de Louadi du département de la
Lékournou.

Article 2 : La superficie de la zone à prospecter,


réputée égale à 981 km², est définie par les limites
géographiques suivantes :

Sommets Longitudes Latitudes

A 12° 51’ 44” E 3° 41’ 10” S


B 13° 11’ 44” E 3° 41’ 10” S
C 13° 11’ 44” E 3° 55’ 28” S
D 12° 51’ 44” E 3° 55’ 28” S

Article 3 : Conformément aux dispositions de l’article 9


du décret n° 2007-274 du 21 mai 2007 fixant les con-
ditions de prospection, de recherche et d’exploitation
des substances minérales et celles d’exercice de la sur-
veillance administrative, la société ACR International
est tenue d’associer aux travaux de prospection les
cadres et techniciens de la direction générale de la
géologie et du cadastre minier.

Article 4: Les échantillons prélevés au cours des


travaux et destinés à des analyses ou tests à l’extérieur
du territoire congolais doivent faire l’objet d’un cer-
tificat d’origine délivré par le directeur général de la
géologie et du cadastre minier.

Arrêté n° 3904 du 21 février 2020 portant Article 5 : La société ACR International fera parvenir
attribution à la société ACR International d’une au- les rapports des travaux, chaque fin de trimestre, à la
torisation de prospection pour les polymétaux dite direction générale de la géologie et du cadastre minier.
« Louadi »
Article 6 : Conformément aux dispositions des articles
Le ministre des mines 149 et 151 de la loi n° 4-2005 du 11 avril 2005 portant
et de la géologie, code minier, la société ACR International bénéficie de
l’exonération de tous droits et taxes à l’importation et
Vu la Constitution ; de toutes taxes intérieures sur les matériels et matériaux
Vu la loi n° 4-2005 du 11 avril 2005 portant code minier ; nécessaires à l’exécution des travaux de prospection
Vu la loi n° 24-2010 du 30 décembre 2010 fixant les minière, à l’exception des taxes à l’importation insti-
taux et les règles de perception des droits sur les titres ; tuées par des dispositions supranationales et de la
Vu le décret n° 2009-395 du 13 octobre 2009 relatif aux redevance informatique.
attributions du ministre des mines et de la géologie ;
Vu le décret n° 2018-198 du 23 mai 2018 portant or- Cependant, la société ACR International s’acquittera
ganisation du ministère des mines et de la géologie ; d’une redevance superficiaire et des droits fixes, con-
Vu le décret n° 2018-200 du 23 mai 2018 portant at- formément aux textes en vigueur.
tributions et organisation de la direction générale de
la géologie et du cadastre minier ; Article 7 : Conformément aux arlicles 91 et 92 de la
Vu le décret n° 2007-274 du 21 mai 2007 fixant les con- loi n° 4-2005 du 11 avril 2005 portant code minier,
ditions de prospection, de recherche et d’exploitation I’autorisation de prospection visée par le présent ar-
Du jeudi 27 février 2020 Journal officiel de la République du Congo 237

rêté pourra faire l’objet d’une suspension ou d’un re- Vu le décret n° 2009-395 du 13 octobre 2009 relatif aux
trait en cas de non-exécution ou d’arrêt des travaux attributions du ministre des mines et de la géologie ;
pendant trois mois consécutifs, sans raison valable. Vu le décret n° 2018-198 du 23 mai 2018 portant or-
ganisation du ministère des mines et de la géologie ;
Article 8 : La durée de validité de la présente autorisa- Vu le décret n° 2018-200 du 23 mai 2018 portant at-
tion de prospection est de douze mois, renouvelable tributions et organisation de la direction générale de
dans les conditions prévues par le code minier. la géologie et du cadastre minier ;
Vu le décret n° 2007-274 du 21 mai 2007 fixant les con-
Article 9 : La direction générale de la géologie et du ditions de prospection, de recherche et d’exploitation
cadastre minier est chargée de veiller à l’application des substances minérales et celles d’exercice de la
des présentes dispositions. surveillance administrative ;
Vu le décret n° 2017-371 du 21 août 2017 portant nomi-
Article 10 : Le présent arrêté sera enregistré et publié nation du Premier ministre, chef du Gouvernement ;
au Journal officiel. Vu le décret n° 2017-373 du 22 août 2017 portant
nomination des membres du Gouvernement ;
Fait à Brazzaville, le 21 février 2020 Vu la demande de prospection formulée par la société
Exploitation Minière du Congo, en date du 17 janvier
Pierre OBA 2020,

Plan de situation de l’autorisation de prospection Arrête :


pour les polymétaux dite ‘’Louadi’’ attribuée
à la société ACR International Article premier : La société Evasion 2000, RCCM CG/BZ/
dans le département de la Lékoumou 18B7345, domiciliée : 35, avenue des trois martyrs, im-
meuble Bouka, Moungali, tél.: 00 242 05 332 12 51,
Superficie : 981 km² Brazzaville, République du Congo, est autorisée à
procéder à des prospections minières valables pour
Insérer_Im_3904. la Colombo-tantalite dans la zone de Bangolo du
& Im_3904-a. département du Niari.

Article 2 : La superficie de la zone à prospecter,


réputée égale à 438 km², est définie par les limites
géographiques suivantes :

Sommets Longitudes Latitudes

A 12° 25’ 29” E 2° 35’ 02” S


B 12° 33’ 51” E 2° 35’ 02” S
C 12° 33’ 51” E 2° 50’ 18” S
D 12° 25’ 29” E 2° 50’ 18” S

Article 3 : Conformément aux dispositions de l’article 9


du décret n° 2007-274 du 21 mai 2007 fixant les con-
ditions de prospection, de recherche et d’exploitation
des substances minérales et celles d’exercice de la
surveillance administrative, la société Evasion 2000
est tenue d’associer aux travaux de prospection les
cadres et techniciens de la direction générale de la
géologie et du cadastre minier.

Article 4 : Les échantillons prélevés au cours des


travaux et destinés à des analyses ou tests à l’extérieur
du territoire congolais doivent faire l’objet d’un cer-
tificat d’origine délivré par le directeur général de la
Arrêté n° 3905 du 21 février 2020 portant géologie et du cadastre minier.
attribution à la société Evasion 2000 d’une autori-
sation de prospection pour la colombo-tantalite dite Article 5 : La société Evasion 2000 fera parvenir les
« Bangolo » rapports des travaux, chaque fin de trimestre, à la
direction générale de la géologie et du cadastre minier.
Le ministre des mines
et de la géologie, Article 6 : Conformément aux dispositions des articles 149
et 151 de la loi n° 4-2005 du 11 avril 2005 portant code
Vu la Constitution ; minier, la société Evasion 2000 bénéficie de l’exonération
Vu la loi n° 4-2005 du 11 avril 2005 portant code minier ; de tous droits et taxes à l’importation et de toutes taxes
Vu la loi n° 24-2010 du 30 décembre 2010 fixant les intérieures sur les matériels et matériaux nécessaires
taux et les règles de perception des droits sur les titres ; à l’exécution des travaux de prospection minière, à
238 Journal officiel de la République du Congo N° 9-2020

l’exception des taxes à l’importation instituées par des Arrêté n° 3906 du 21 février 2020 portant
dispositions supranationales et de la redevance infor- attribution à la société Evasion 2000 d’une autori-
matique. sation de prospection pour la colombo-tantalite dite
« Mandoro-Coltan »
Cependant, la société Evasion 2000 s’acquittera d’une
redevance superficiaire et des droits fixes, conformé- Le ministre des mines et de la géologie,
ment aux textes en vigueur.
Vu la Constitution ;
Article 7 : Conformément aux articles 91 et 92 de la Vu la loi n° 4-2005 du 11 avril 2005 portant code minier ;
loi n° 4-2005 du 11 avril 2005 portant code minier, Vu la loi n° 24-2010 du 30 décembre 2010 fixant les taux
l’autorisation de prospection visée par le présent ar- et les règles de perception des droits sur les titres ;
rêté pourra faire l’objet d’une suspension ou d’un re- Vu le décret n° 2009-395 du 13 octobre 2009 relatif aux
trait en cas de non-exécution ou d’arrêt des travaux attributions du ministre des mines et de la géologie ;
pendant trois mois consécutifs, sans raison valable. Vu le décret n° 2018-198 du 23 mai 2018 portant or-
ganisation du ministère des mines et de la géologie ;
Article 8 : La durée de validité de la présente autorisa- Vu le décret n° 2018-200 du 23 mai 2018 portant at-
tion de prospection est de douze mois, renouvelable tributions et organisation de la direction générale de
dans les conditions prévues par le code minier. la géologie et du cadastre minier ;
Vu le décret n° 2007-274 du 21 mai 2007 fixant les con-
Article 9 : La direction générale de la géologie et du ditions de prospection, de recherche et d’exploitation
cadastre minier est chargée de veiller à l’application des substances minérales et celles d’exercice de la
des présentes dispositions. surveillance administrative ;
Vu le décret n° 2017-371 du 21 août 2017 portant nomi-
Article 10 : Le présent arrêté sera enregistré et publié nation du Premier ministre, chef du Gouvernement ;
au Journal officiel. Vu le décret n° 2017-373 du 22 août 2017 portant
nomination des membres du Gouvernement ;
Fait à Brazzaville, le 21 février 2020 Vu la demande de prospection formulée par la société
Evasion 2000, en date du 1er février 2020,
Pierre OBA
Arrête :
Plan de situation de l’autorisation de prospection pour
la colombo-tantalite dite « bangolo » attribuée à la Article premier : La société Evasion 2000, RCCM CG/
société Evasion 2000 dans le département du Niari BZ/18B7345, domiciliée : 35, avenue des trois martyrs,
immeuble Bouka, Moungali, tél.: 00 242 05 332 12 51,
Superficie : 438 km² Brazzaville, République du Congo, est autorisée à
procéder à des prospections minières valables pour
la Colombo-tantalite dans la zone de Mandoro du
département du Niari.
Insérer_Im_3905.
& Im_3905-a. Article 2 : La superficie de la zone à prospecter,
réputée égale à 200 km², est définie par les limites
géographiques suivantes :

Sommets Longitudes Latitudes

A 12° 46’ 53” E 2° 38’ 43’’ S


B 12° 46’ 53” E 2° 47’ 10” S
C 12° 53’ 46” E 2° 47’ 10” S
D 12° 53’ 46” E 2° 38’ 43” S

Article 3 : Conformément aux dispositions de l’article 9


du décret n° 2007-274 du 21 mai 2007 fixant les con-
ditions de prospection, de recherche et d’exploitation
des substances minérales et celles d’exercice de la
surveillance administrative, la société Evasion 2000
est tenue d’associer aux travaux de prospection les
cadres et techniciens de la direction générale de la
géologie et du cadastre minier.

Article 4 : Les échantillons prélevés au cours des


travaux et destinés à des analyses ou tests à l’extérieur
Du jeudi 27 février 2020 Journal officiel de la République du Congo 239

du territoire congolais doivent faire l’objet d’un cer-


tificat d’origine délivré par le directeur général de la
géologie et du cadastre minier.

Article 5 : La société Evasion 2000 fera parvenir les


rapports des travaux, chaque fin de trimestre, à la
direction générale de la géologie et du cadastre minier.

Article 6 : Conformément aux dispositions des ar-


ticles 149 et 151 de la loi n° 4-2005 du 11 avril 2005
portant code minier, la société Evasion 2000 bénéficie de
l’exonération de tous droits et taxes à l’importation et de
toutes taxes intérieures sur les matériels et matériaux
nécessaires à l’exécution des travaux de prospection
minière, à l’exception des taxes à l’importation insti-
tuées par des dispositions supranationales et de la
redevance informatique. Arrêté n° 3908 du 21 février 2020 portant
attribution à la Société de Recherche et d’Exploitation
Cependant, la société Evasion 2000 s’acquittera d’une Minière (SREM) d’une autorisation de prospection
redevance superficiaire et des droits fixes, conformé- pour les polymétaux dite « Kitsindi »
ment aux textes en vigueur.
Le ministre des mines
Article 7 : Conformément aux articles 91 et 92 de la et de la géologie,
loi n° 4-2005 du 11 avril 2005 portant code minier,
l’autorisation de prospection visée par le présent ar- Vu Ia Constitution ;
rêté pourra faire l’objet d’une suspension ou d’un re- Vu la loi n° 4-2005 du 11 avril 2005 portant code minier ;
trait en cas de non-exécution ou d’arrêt des travaux Vu la loi n° 24-2010 du 30 décembre 2010 fixant les
pendant trois mois consécutifs, sans raison valable. taux et les règles de perception des droits sur les titres ;
Vu le décret n° 2009-395 du 13 octobre 2009 relatif aux
Article 8 : La durée de validité de la présente autorisa- attributions du ministre des mines et de la géologie ;
tion de prospection est de douze mois, renouvelable Vu le décret n° 2018-198 du 23 mai 2018 portant or-
dans les conditions prévues par le code minier. ganisation du ministère des mines et de Ia géologie ;
Vu le décret n° 2018-200 du 23 mai 2018 portant at-
Article 9 : La direction générale de la géologie et du tributions et organisation de la direction générale de
cadastre minier est chargée de veiller à l’application la géologie et du cadastre minier ;
des présentes dispositions. Vu le décret n° 2007-274 du 21 mai 2007 fixant les con-
ditions de prospection, de recherche et d’exploitation
Article 10 : Le présent arrêté sera enregistré et publié des substances minérales et celles d’exercice de la
au Journal officiel. surveillance administrative ;
Vu le décret n° 2017-371 du 21 août 2017 portant nomi-
Fait à Brazzaville, le 21 février 2020 nation du Premier ministre, chef du Gouvernement ;
Vu le décret n° 2017-373 du 22 août 2017 portant
Pierre OBA nomination des membres du Gouvernement ;
Vu la demande de prospection formulée par la société
Plan de situation de l’autorisation de prospection pour SREM, en date du 10 février 2020,
la colombo-tantalite dite « mandoro-coltan » attribuée
à la société Evasion 2000 dans le département Arrête :
du Niari
Article premier : La société SREM, domiciliée : Espace
Superficie : 200 km² Ndjindji, rue Côte Mateve, Tél.: (+242)06 928 54 47,
Pointe-Noire, République du Congo, est autorisée à
procéder à des prospections minières valables pour
Insérer_Im_3906. les polymétaux dans la zone de Kitsindi dans le
& Im_3906-a. département du Niari.

Article 2 : La superficie de la zone à prospecter,


réputée égale à 414 km², est définie par les limites
géographiques suivantes :

Sommets Longitudes Latitudes

A 13° 21’ 03” E 4° 31’ 13” S


B 13° 17’ 00” E 4° 35’ 31” S
240 Journal officiel de la République du Congo N° 9-2020

C 13° 01’ 15” E 4° 24’ 09” S Plan de situation de l’autorisation de prospection pour
D 13° 01’ 15” E 4° 23’ 27’’ S les polymétaux dite « Kitsindi » attribuée à la Société
E 13° 16’ 11” E 4° 23’ 27” S de Recherche et d’Exploitation Minière (SREM)
F 13° 16’ 11” E 4° 24’ 51“ S dans le département du Niari

Article 3 : Conformément aux dispositions de l’article 9 Superficie : 414 km²


du décret n° 2007-274 du 21 mai 2007 fixant les con-
ditions de prospection, de recherche et d’exploitation
des substances minérales et celles d’exercice de la Insérer_Im_3908.
surveillance administrative, la société SREM est tenue & Im_3908-a.
d’associer aux travaux de prospection les cadres et
techniciens de la direction générale de la géologie et
du cadastre minier.

Article 4 : Les échantillons prélevés au cours des


travaux et destinés à des analyses ou tests à l’extérieur
du territoire congolais doivent faire l’objet d’un cer-
tificat d’origine délivré par le directeur général de la
géologie et du cadastre minier.

Article 5 : La société SREM fera parvenir les rapports


des travaux, chaque fin de trimestre, à la direction
générale de la géologie et du cadastre minier.

Article 6 : Conformément aux dispositions des articles


149 et 151 de la loi n° 4-2005 du 11 avril 2005 portant
code minier, la société SREM bénéficie de l’exonération
de tous droits et taxes à l’importation et de toutes taxes
intérieures sur les matériels et matériaux nécessaires
à l’exécution des travaux de prospection minière, à
l’exception des taxes à l’importation instituées par des
dispositions supranationales et de la redevance infor-
matique.
Arrêté n° 3909 du 21 février 2020 portant
Toutefois, la société SREM doit s’acquitter d’une re- attribution à la Société de Recherche et d’Exploitation
devance superficiaire et des droits fixes conformé- Minière (SREM) d’une autorisation de prospection
ment aux textes en vigueur. pour le nickel dite « Yandza »

Article 7 : Conformément aux articles 91 et 92 de la Le ministre des mines


loi n° 4-2005 du 11 avril 2005 portant code minier, et de la géologie,
l’autorisation de prospection visée par le présent ar-
rêté pourra faire l’objet d’une suspension ou d’un re- Vu la Constitution ;
trait en cas de non-exécution ou d’arrêt des travaux Vu la loi n° 4-2005 du 11 avril 2005 portant code minier ;
pendant trois mois consécutifs, sans raison valable. Vu la loi n° 24-2010 du 30 décembre 2010 fixant les
taux et les règles de perception des droits sur les titres ;
Article 8 : La durée de validité de la présente autorisa- Vu le décret n° 2009-395 du 13 octobre 2009 relatif aux
tion de prospection est de douze mois, renouvelable attributions du ministre des mines et de la géologie ;
dans les conditions prévues par le code minier. Vu le décret n° 2018-198 du 23 mai 2018 portant or-
ganisation du ministère des mines et de la géologie ;
Article 9 : La direction générale de la géologie et du Vu le décret n° 2018-200 du 23 mai 2018 portant at-
cadastre minier est chargée de veiller à l’application tributions et organisation de la direction générale de
des présentes dispositions. la géologie et du cadastre minier ;
Vu le décret n° 2007-274 du 21 mai 2007 fixant les con-
Article 10 : Le présent arrêté sera enregistré et publié ditions de prospection, de recherche et d’exploitation
au Journal officiel de la République du Congo. des substances minérales et celles d’exercice de la
surveillance administrative ;
Fait à Brazzaville, le 21 février 2020 Vu le décret n° 2017-371 du 21 août 2017 portant nomi-
nation du Premier ministre, chef du Gouvernement ;
Pierre OBA Vu le décret n° 2017-373 du 22 août 2017 portant
nomination des membres du Gouvernement ;
Du jeudi 27 février 2020 Journal officiel de la République du Congo 241

Vu la demande de prospection formulée par la société Article 8 : La durée de validité de la présente autorisa-
SREM, en date du 10 février 2020, tion de prospection est de douze mois, renouvelable
dans les conditions prévues par le code minier.
Arrête :
Article 9 : La direction générale de la géologie et du
Article premier : La société SREM, domiciliée : Espace cadastre minier est chargée de veiller à l’application
des présentes dispositions.
Ndjindji, rue Côte Mateve, Tél.: (+242)06 928 54 47,
Pointe-Noire, République du Congo, est autorisée à
Article 10 : Le présent arrêté sera enregistré et publié
procéder à des prospections minières valables pour au Journal officiel de la République du Congo.
le nickel dans la zone de Yandza dans le département
du Niari. Fait à Brazzaville, le 21 février 2020

Article 2 : La superficie de la zone à prospecter, Pierre OBA


réputée égale à 224 km², est définie par les limites
géographiques suivantes : Plan de situation de l’autorisation de prospection
pour le nickel dite « Yandza » attribuée à la Société de
Sommets Longitude Latitude Recherche et d’Exploitation Minière (SREM) dans le
département du Niari
A 13° 25’ 34” E 4° 56’ 48” S
Superficie : 224 km²
B 13° 22’ 02” E 4° 50’ 22” S
C 13° 27’ 44” E 4° 43’ 03” S
D 13° 32’ 47” E 4° 45’ 14” S Insérer_Im_3909.
& Im_3909-a.
Article 3 : Conformément aux dispositions de l’article 9
du décret n° 2007-274 du 21 mai 2007 fixant les con-
ditions de prospection, de recherche et d’exploitation
des substances minérales et celles d’exercice de la
surveillance administrative, la société SREM est tenue
d’associer aux travaux de prospection les cadres et
techniciens de la direction générale de la géologie et
du cadastre minier.

Article 4 : Les échantillons prélevés au cours des


travaux et destinés à des analyses ou tests à l’extérieur
du territoire congolais doivent faire l’objet d’un cer-
tificat d’origine délivré par le directeur général de la
géologie et du cadastre minier.

Article 5 : La société SREM fera parvenir les rapports


des travaux, chaque fin de trimestre, à la direction
générale de la géologie et du cadastre minier.

Article 6 : Conformément aux dispositions des articles


149 et 151 de la loi n° 4-2005 du 11 avril 2005 portant
code minier, la société SREM bénéficie de l’exonération
de tous droits et taxes à l’importation et de toutes taxes
intérieures sur les matériels et matériaux nécessaires
à l’exécution des travaux de prospection minière, à
l’exception des taxes à l’importation instituées par des Arrêté n° 3910 du 21 février 2020 portant
dispositions supranationales et de la redevance infor- attribution à la Société de Recherche et d’Exploitation
matique. Minière (SREM) d’une autorisation de prospection
pour le fer dite « Kindou »
Toutefois, la société SREM doit s’acquitter d’une re-
devance superficiaire et des droits fixes conformé- Le ministre des mines
ment aux textes en vigueur. et de la géologie,

Article 7 : Conformément aux articles 91 et 92 de la Vu la Constitution ;


loi n° 4-2005 du 11 avril 2005 portant code minier, Vu la loi n° 4-2005 du 11 avril 2005 portant code minier ;
l’autorisation de prospection visée par le présent ar- Vu la loi n° 24-2010 du 30 décembre 2010 fixant les
rêté pourra faire l’objet d’une suspension ou d’un re- taux et les règles de perception des droits sur les titres ;
trait en cas de non-exécution ou d’arrêt des travaux Vu le décret n° 2009-395 du 13 octobre 2009 relatif aux
pendant trois mois consécutifs, sans raison valable. attributions du ministre des mines et de Ia géologie ;
Vu le décret n° 2018-198 du 23 mai 2018 portant or-
ganisation du ministère des mines et de la géologie ;
242 Journal officiel de la République du Congo N° 9-2020

Vu le décret n° 2018-200 du 23 mai 2018 portant at- Article 7 : Conformément aux articles 91 et 92 de la
tributions et organisation de la direction générale de loi n° 4-2005 du 11 avril 2005 portant code minier,
la géologie et du cadastre minier ; l’autorisation de prospection visée par le présent ar-
Vu le décret n° 2007-274 du 21 mai 2007 fixant les con- rêté pourra faire l’objet d’une suspension ou d’un re-
ditions de prospection, de recherche et d’exploitation trait en cas de non-exécution ou d’arrêt des travaux
des substances minérales et celles d’exercice de la pendant trois mois consécutifs, sans raison valable.
surveillance administrative ;
Vu le décret n° 2017-371 du 21 août 2017 portant nomi- Article 8 : La durée de validité de la présente autorisa-
nation du Premier ministre, chef du Gouvernement ; tion de prospection est de douze mois, renouvelable
Vu le décret n° 2017-373 du 22 août 2017 portant dans les conditions prévues par le code minier.
nomination des membres du Gouvernement ;
Vu la demande de prospection formulée par la société Article 9 : La direction générale de la géologie et du
SREM, en date du 10 février 2020, cadastre minier est chargée de veiller à l’application
des présentes dispositions.
Arrête :
Article 10 : Le présent arrêté sera enregistré et publié
Article premier : La société SREM, domiciliée : Espace au Journal officiel de la République du Congo.
Ndjindji, rue Côte Mateve, Tél.: (+242)06 928 54 47,
Pointe-Noire, République du Congo, est autorisée à Fait à Brazzaville, le 21 février 2020
procéder à des prospections minières valables pour le
fer dans la zone de Kindou dans le département du Niari. Pierre OBA

Article 2 : La superficie de la zone à prospecter, Plan de situation de l’autorisation de prospection


réputée égale à 224 km², est définie par les limites pour le fer dite « Kindzou » attribuée à la Société de
géographiques suivantes : Recherche et d’Exploitation Minière (SREM) dans le
département du Niari
Sommets Longitudes Latitudes
Superficie : 224 km²
A 13° 25’ 34” E 4° 56’ 48” S
B 13° 22’ 02” E 4° 50’ 22” S
C 13° 27’ 44” E 4° 43’ 03” S Insérer_Im_3910.
D 13° 32’ 47” E 4° 45’ 14” S & Im_3910-a.

Article 3 : Conformément aux dispositions de l’article 9


du décret n° 2007-274 du 21 mai 2007 fixant les con-
ditions de prospection, de recherche et d’exploitation
des substances minérales et celles d’exercice de la
surveillance administrative, la société SREM est tenue
d’associer aux travaux de prospection les cadres et
techniciens de la direction générale de la géologie et
du cadastre minier.

Article 4 : Les échantillons prélevés au cours des


travaux et destinés à des analyses ou tests à l’extérieur
du territoire congolais doivent faire l’objet d’un cer-
tificat d’origine délivré par le directeur général de la
géologie et du cadastre minier.

Article 5 : La société SREM fera parvenir les rapports


des travaux, chaque fin de trimestre, à la direction
générale de la géologie et du cadastre minier.

Article 6 : Conformément aux dispositions des articles


149 et 151 de la loi n° 4-2005 du 11 avril 2005 portant
code minier, la société SREM bénéficie de l’exonération
de tous droits et taxes à l’importation et de toutes taxes
intérieures sur les matériels et matériaux nécessaires Arrêté n° 3911 du 21 février 2020 portant
à l’exécution des travaux de prospection minière, à attribution à la Société de Recherche et d’Exploitation
l’exception des taxes à l’importation instituées par des Minière (SREM) d’une autorisation de prospection
dispositions supranationales et de la redevance infor- pour le manganèse dite « Boukoumoukongo »
matique.
Le ministre des mines
Toutefois, la société SREM doit s’acquitter d’une re- et de la géologie,
devance superficiaire et des droits fixes conformé-
ment aux textes en vigueur. Vu la Constitution ;
Vu la loi n° 4-2005 du 11 avril 2005 portant code minier ;
Du jeudi 27 février 2020 Journal officiel de la République du Congo 243

Vu la loi n° 24-2010 du 30 décembre 2010 fixant les minière, à l’exception des taxes à l’importation insti-
taux et les règles de perception des droits sur les titres ; tuées par des dispositions supranationales et de la
Vu le décret n° 2009-395 du 13 octobre 2009 relatif aux redevance informatique.
attributions du ministre des mines et de la géologie ;
Vu le décret n° 2018-198 du 23 mai 2018 portant or- Toutefois, la société SREM doit s’acquitter d’une re-
ganisation du ministère des mines et de la géologie ; devance superficiaire et des droits fixes conformé-
Vu le décret n° 2018-200 du 23 mai 2018 portant at- ment aux textes en vigueur.
tributions et organisation de la direction générale de
la géologie et du cadastre minier ; Article 7 : Conformément aux articles 91 et 92 de la
Vu le décret n° 2007-274 du 21 mai 2007 fixant les con- loi n° 4-2005 du 11 avril 2005 portant code minier,
ditions de prospection, de recherche et d’exploitation l’autorisation de prospection visée par le présent ar-
des substances minérales et celles d’exercice de la rêté pourra faire l’objet d’une suspension ou d’un re-
surveillance administrative ; trait en cas de non-exécution ou d’arrêt des travaux
Vu le décret n° 2017-371 du 21 août 2017 portant nomi- pendant trois mois consécutifs, sans raison valable.
nation du Premier ministre, chef du Gouvernement ;
Vu le décret n° 2017-373 du 22 août 2017 portant Article 8 : La durée de validité de la présente autorisa-
nomination des membres du Gouvernement ; tion de prospection est de douze mois, renouvelable
Vu la demande de prospection formulée par la société dans les conditions prévues pur le code minier.
SREM, en date du 10 février 2020,
Article 9 : La direction générale de la géologie et du
Arrête : cadastre minier est chargée de veiller à l’application
des présentes dispositions.
Article premier : La société SREM, domiciliée : Espace
Ndjindji, rue Côte Mateve, Tél.: (+242) 06 928 54 47, Article 10 : Le présent arrêté sera enregistré et publié
Pointe-Noire, République du Congo, est autorisée à au Journal officiel de la République du Congo.
procéder à des prospections minières valables pour le
manganèse dans la zone de Boukoumoukongo dans Fait à Brazzaville, le 21 février 2020
le département du Niari.
Pierre OBA
Article 2 : La superficie de la zone à prospecter,
réputée égale à 29 km², est définie par les limites Plan de situation de l’autorisation de prospection pour
géographiques suivantes : le manganèse dite « Boukoumoukongo »
attribuée à la Société de Recherche et d’Exploitation
Sommets Longitudes Latitudes Minière (SREM) dans le département du Niari

A 13° 04’ 54” E 4° 23’ 26” S Superficie : 29 km²


B 13° 01’ 17” E 4° 23’ 26” S
C 13° 01’ 17” E 4° 21’ 06” S
D 13° 04’ 54” E 4° 21’ 06” S Insérer_Im_3911.
& Im_3911-a.
Article 3 : Conformément aux dispositions de l’article 9
du décret n° 2007-274 du 21 mai 2007 fixant les con-
ditions de prospection, de recherche et d’exploitation
des substances minérales et celles d’exercice de la
surveillance administrative, la société SREM est tenue
d’associer aux travaux de prospection les cadres et
techniciens de la direction générale de la géologie et
du cadastre minier.

Article 4 : Les échantillons prélevés au cours des


travaux et destinés à des analyses ou tests à l’extérieur
du territoire congolais doivent faire l’objet d’un cer-
tificat d’origine délivré par le directeur général de la
géologie et du cadastre minier.

Article 5 : La société SREM fera parvenir les rapports


des travaux, chaque fin de trimestre, à la direction
générale de la géologie et du cadastre minier.

Article 6 : Conformément aux dispositions des arti-


cles 149 et 151 de la loi n° 4-2005 du 11 avril 2005
portant code minier, la société SREM bénéficie de
l’exonération de tous droits et taxes à l’importation et
de toutes taxes intérieures sur les matériels et matériaux
nécessaires à l’exécution des travaux de prospection
244 Journal officiel de la République du Congo N° 9-2020

AUTORISATION DE PROSPECTION tificat d’origine délivré par le directeur général de la


(RENOUVELLEMENT) géologie et du cadastre minier.

Arrêté n° 3907 du 21 février 2020 portant Article 5 : La société Okia Mine Congo SAS fera parve-
renouvellement au profit de la société Okia Mine nir les rapports des travaux, chaque fin de trimestre,
Congo SAS d’une autorisation de prospection pour les à la direction générale de la géologie et du cadastre
diamants bruts dite « Lola » minier.

Le ministre des mines Article 6 : Conformément aux dispositions des arti-


et de la géologie, cles 149 et 151 de la loi n° 4-2005 du 11 avril 2005
portant code minier, la société Okia Mine Congo SAS
Vu la Constitution ; bénéficie de l’exonération de tous droits et taxes à
Vu la loi n° 4-2005 du 11 avril 2005 portant code minier ; l’importation et de toutes taxes intérieures sur les
Vu la loi n° 24-2010 du 30 décembre 2010 fixant les matériels et matériaux nécessaires à l’exécution des
taux et les règles de perception des droits sur les titres ; travaux de prospection minière, à l’exception des taxes
Vu le décret n° 2009-395 du 13 octobre 2009 relatif aux à l’importation instituées par des dispositions supra-
attributions du ministre des mines et de la géologie ; nationales et de la redevance informatique.
Vu le décret n° 2018-198 du 23 mai 2018 portant or-
ganisation du ministère des mines et de la géologie ; Cependant, la société Okia Mine Congo SAS s’acquittera
Vu le décret n° 2018-200 du 23 mai 2018 portant d’une redevance superficiaire et des droits fixes, con-
attributions et organisation de la direction générale formément aux textes en vigueur.
de la géologie et du cadastre minier ;
Vu le décret n° 2007-274 du 21 mai 2007 fixant les con- Article 7 : Conformément aux articles 91 et 92 de la
ditions de prospection, de recherche et d’exploitation loi n° 4-2005 du 11 avril 2005 portant code minier,
des substances minérales et celles d’exercice de la l’autorisation de prospection visée par le présent ar-
surveillance administrative ; rêté pourra faire l’objet d’une suspension ou d’un re-
Vu le décret n° 2017-371 du 21 août 2017 portant nomi- trait en cas de non-exécution ou d’arrêt des travaux
nation du Premier ministre, chef du Gouvernement ; pendant trois mois consécutifs, sans raison valable.
Vu le décret n° 2017-373 du 22 août2017 portant
nomination des membres du Gouvernement ; Article 8 : La durée de validité de la présente autorisa-
Vu la demande de prospection formulée par ia société tion de prospection est de douze mois, renouvelable
Okia Mine Congo SAS, en date du 28 janvier 2020, dans les conditions prévues par le code minier.

Arrête : Article 9 : La direction générale de la géologie et du


cadastre minier est chargée de veiller à l’application
Article premier : La société Okia Mine Congo SAS, des présentes dispositions.
domiciliée : parcelle 1, route Mayama, Moukondo,
tél.: (+242)06 624 42 22, Brazzaville, République du Article 10 : Le présent arrêté sera enregistré et publié
Congo, est autorisée à procéder à des prospections au Journal officiel.
minières valables pour les diamants bruts dans la
zone de Lola du département de la Likouala. Fait à Brazzaville, le 21 février 2020

Article 2 : La superficie de la zone à prospecter, Pierre OBA


réputée égale à 865 km², est définie par les limites
géographiques suivantes :
Plan de situation du renouvellement de l’autorisation
Sommets Longitudes Latitudes de prospection pour les diamants bruts
dite « Lola » au profit de la Société Okia Mine Congo
A 16° 32’ 49” E 3°13’ 37” N Sas dans le département de la Likouala
B 16° 52’ 08” E 3°13’ 37” N
C 16° 52’ 08” E 3°01’ 33” N Superficie : 865 km²
D 16° 32’ 49” E 3°01’ 33” N

Article 3 : Conformément aux dispositions de l’article 9 Insérer_Im_3907.


du décret n° 2007-274 du 21 mai 2007 fixant les con- & Im_3907-a.
ditions de prospection, de recherche et d’exploitation
des substances minérales et celles d’exercice de la sur-
veillance administrative, la société Okia Mine Congo
SAS est tenue d’associer aux travaux de prospection
les cadres et techniciens de la direction générale de la
géologie et du cadastre minier.

Article 4 : Les échantillons prélevés au cours des


travaux et destinés à des analyses ou tests à l’extérieur
du territoire congolais doivent faire l’objet d’un cer-
Du jeudi 27 février 2020 Journal officiel de la République du Congo 245

rifère dite «Mbaka», pour une période de cinq (5) ans


renouvelable, dans le district de Komono, départe-
ment de la Lékoumou.

Article 2 : Le site d’exploitation a une superficie de


165 km² et est défini par les limites géographiques
suivantes :

Sommets Longitudes Latitudes

A 13° 18’ 11’’ E 3° 31’ 20’’ S


B 13° 10’ 03’’ E 3° 31’ 20’’ S
C 13° 10’ 03’’ E 3° 25’ 25’’ S
D 13° 18’ 11” E 3° 25’ 25’’ S

Article 3 : La société Sog Congo Mining est tenue


de faire parvenir à la direction générale des mines,
AUTORISATION D’EXPLOITATION chaque fin de trimestre, les rapports de production.

Arrêté n° 3912 du 21 février 2020 portant Article 4 : Une étude d’impact environnemental et so-
attribution à la société Sog Congo Mining d’une au- cial portant sur l’activité de production et de traitement
torisation d’exploitation de type semi-industriel d’un de l’or doit être présentée à la direction générale des
site aurifère dite « Mbaka» dans le département de la mines avant l’entrée en production de ce site aurifère.
Lékoumou
Article 5 : La société Sog Congo Mining doit tenir un
Le ministre des mines registre-journal des quantités d’or extraites réper-
et de la géologie, toriant le poids, l’origine des produits, les dates
d’extraction et de vente des produits.
Vu la Constitution ;
Vu la loi n° 4-2005 du 11 avril 2005 portant code minier ; Ce journal sera régulièrement visé et paraphé par les
Vu la loi n° 24-2010 du 30 décembre 2010 fixant les agents de la direction de la petite mine et de l’artisanat
faux et les règles de perception des droits sur les ti- minier, lors des inspections.
tres miniers ;
Vu le décret n° 2007-274 du 21 mai 2007 fixant les con- Il est valable cinq ans à partir de la date de signature
ditions de prospection de recherche et d’exploitation et doit être détenu sur le lieu d’exercice de l’activité et
des substances minérales et celles d’exercice de la de stockage des produits.
surveillance administrative ;
Vu le décret n° 2009-395 du 13 octobre 2009 relatif aux Article 6 : La société Sog Congo Mining versera à l’Etat
attributions du ministre des mines et de la géologie ; une redevance de 5% de la valeur marchande « carreau
Vu le décret n° 2018-198 du 23 mai 2018 portant or- mine » pratiqué sur le marché, sur établissement d’un
ganisation du ministère des mines et de la géologie ; état de liquidation par la direction générale des mines.
Vu le décret n° 2018-199 du 23 mai 2018 portant at-
tributions et organisation de l’inspection générale des Article 7 : Le titulaire d’une autorisation d’exploitation
mines et de la géologie ; qui, au bout de douze mois, à compter de la date
Vu le décret n° 2018-201 du 23 mai 2018 portant or- d’attribution, n’a pas commencé les opérations de
ganisation de la direction générale des mines; développement, peut se voir retirer son titre par le
Vu le décret n° 2017-371 du 21 août 2017 portant nomi- ministre chargé des mines, sans droit à indemni-
nation du Premier ministre, chef du Gouvernement ; sation (loi n° 4-2005 du 11 avril 2005 portant code
Vu le décret n° 2017-373 du 22 août 2017 portant minier, art.53.2).
nomination des membres du Gouvernement ;
Vu la correspondance adressée par la société Sog Article 8 : Dans le cadre de la surveillance administra-
Congo Mining au ministère des mines et de la géolo- tive, les agents de la direction de la petite mine et de
gie, le 4 novembre 2019, l’artisanat minier procéderont à un contrôle semes-
triel du site d’exploitation et ses dépendances.
Arrête :
Ils peuvent à cet effet exiger la communication du
Article premier : En application des articles 45 et 46 de registre-journal, nécessaire à l’accomplissement de
la loi n° 4-2005 du 11 avril 2005 portant code minier et leur mission.
des articles 59, 60, 61 et 63 du décret n° 2007-274 du 21
mai 2007 fixant les conditions de prospection de recher- Article 9 : Le présent arrêté sera enregistré, publié au
che et d’exploitation des substances minérales et celles Journal officiel et communiqué partout où besoin sera.
d’exercice de la surveillance administrative, il est attribué
à la société Sog Congo Mining, domiciliée : n° 97, rue Fait à Brazzaville, le 21 février 2020
Campement, Ouenzé, Brazzaville, une autorisation
d’exploitation de type semi-industriel d’un site au- Pierre OBA
246 Journal officiel de la République du Congo N° 8-2020

Plan de situation de l’autorisation d’exploitation de nation du Premier ministre, chef du Gouvernement ;


type semi-industriel d’or dite « Mbaka » attribuée à la Vu le décret n° 2017-373 du 22 août 2017 portant
Société Sog Congo Mining dans le département nomination des membres du Gouvernement ;
de la Lékoumou Vu la correspondance adressée par la société Sog
Congo Mining, au ministère des mines et de la géolo-
Superficie : 165 km² gie, le 4 novembre 2019,

Arrête :
Insérer_Im_3912.
& Im_3912-a. Article premier : En application des articles 45 et 46 de
la loi n° 4-2005 du 11 avril 2005 portant code minier
et des articles 59, 60, 61 et 63 du décret n° 2007-274
du 21 mai 2007 fixant les conditions de prospection de
recherche et d’exploitation des substances minérales
et celles d’exercice de la surveillance administrative,
il est attribué à la société Sog Congo Mining, domi-
ciliée : 97, rue Campement, Ouenzé, Brazzaville, une
autorisation d’exploitation de type semi-industriel d’un
site aurifère dite «Makabala», pour une période de cinq
(05) ans renouvelable, dans le district de Komono,
département de la Lékoumou.

Article 2 : Le site d’exploitation a une superficie de


157km² et est défini par les limites géographiques
suivantes :

Sommets Longitudes Latitudes

A 13° 20’ 58” E 3° 21’ l 9’’ S


B 13° 10’ 03” E 3° 21’ l 9’’ S
C 13° 10’ 03” E 3° l 7’ 07” S
D 13° 20’ 58” E 3° 17’ 07” S

Article 3 : La société Sog Congo Mining est tenue


de faire parvenir à la direction générale des mines,
chaque fin de trimestre, les rapports de production.

Arrêté n° 3913 du 21 février 2020 portant Article 4 : Une étude d’impact environnemental et so-
attribution à la société Sog Congo Mining d’une au- cial portant sur l’activité de production et de traitement
torisation d’exploitation de type semi-industriel d’un de l’or doit être présentée à la direction générale des
site aurifère dite « Makabala » dans le département de mines avant l’entrée en production de ce site aurifère.
la Lékoumou
Article 5 : La société Sog Congo Mining doit tenir un
Le ministre des mines registre-journal des quantités d’or extraites réper-
et de la géologie, toriant le poids, l’origine des produits, les dates
d’extraction et de vente des produits.
Vu la Constitution ;
Vu la loi n° 4-2005 du 11 avril 2005 portant code minier ; Ce journal sera régulièrement visé et paraphé par les
Vu la loi n° 24-2010 du 30 décembre 2010 fixant les agents de la direction de la petite mine et de l’artisanat
taux et les règles de perception des droits sur les ti- minier, lors des inspections.
tres miniers ;
Vu le décret n° 2007-274 du 21 mai 2007 fixant les con- Il est valable cinq ans à partir de la date de signature
ditions de prospection de recherche et d’exploitation et doit être détenu sur le lieu d’exercice de l’activité et
des substances minérales et celles d’exercice de la de stockage des produits.
surveillance administrative ;
Vu le décret n° 2009-395 du 13 octobre 2009 relatif aux Article 6 : La société Sog Congo Mining versera à l’Etat
attributions du ministre des mines et de la géologie ; une redevance de 5% de la valeur marchande « carreau
Vu le décret n° 2018-198 du 23 mai 2018 portant or- mine » pratiqué sur le marché, sur établissement d’un
ganisation du ministère des mines et de la géologie ; état de liquidation par la direction générale dès mines.
Vu le décret n° 2018-199 du 23 mai 2018 portant at-
tributions et organisation de l’inspection générale des Article 7 : Le titulaire d’une autorisation d’exploitation
mines et de la géologie ; qui, au bout de douze mois, à compter de la date
Vu le décret n° 2018-201 du 23 mai 2018 portant or- d’attribution, n’a pas commencé les opérations de
ganisation de la direction générale des mines ; développement, peut se voir retirer son titre par le
Vu le décret n° 2017-371 du 21 août 2017 portant nomi- ministre chargé des mines, sans droit à indemni-
Du jeudi 20 février 2020 Journal officiel de la République du Congo 247

sation (loi n° 4-2005 du 11 avril 2005 portant code Vu la loi n° 24-2010 du 30 décembre 2010 fixant les
minier, art.53.2). taux et les règles de perception des droits sur les ti-
tres miniers ;
Article 8 : Dans le cadre de la surveillance administra- Vu le décret n° 2007-274 du 21 mai 2007 fixant les con-
tive, les agents de la direction de la petite mine et de ditions de prospection, de recherche et d’exploitation
l’artisanat minier procéderont à un contrôle semes- des substances minérales et celles d’exercice de la
triel du site d’exploitation et ses dépendances. surveillance administrative ;
Vu le décret n° 2009-395 du 13 octobre 2009 relatif aux
Ils peuvent à cet effet exiger la communication du attributions du ministre des mines et de la géologie ;
registre-journal, nécessaire à l’accomplissement de Vu le décret n° 2018-198 du 23 mai 2018 portant or-
leur mission. ganisation du ministère des mines et de la géologie ;
Vu le décret n° 2018-199 du 23 mai 2018 portant
Article 9 : Le présent arrêté sera enregistré, publié au attributions et organisation de l’inspection générale
Journal officiel et communiqué partout où besoin sera. des mines et de la géologie ;
Vu le décret n° 2018-201 du 23 mai 2018 portant or-
Fait à Brazzaville, le 21 février 2020 ganisation de la direction générale des mines;
Vu le décret n° 2017-371 du 21 août 2017 portant nomi-
Pierre OBA nation du Premier ministre, chef du Gouvernement ;
Vu le décret n° 2017-373 du 22 août 2017 portant
Plan de situation de l’autorisation d’exploitatton de nomination des membres du Gouvernement ;
type semi-industriel d’or dite « Makabala » attribuée à Vu la correspondance adressée par la société Sog
la société Sog Congo Mining dans le département Congo Mining au ministère des mines et de la géolo-
de la Lékoumou gie, le 4 novembre 2019,

Superficie : 157 km² Arrête :

Article premier : En application des articles 45 et 46 de


la loi n° 4-2005 du 11 avril 2005 portant code minier
Insérer_Im_3913. et des articles 59, 60, 61 et 63 du décret n° 2007-274
& Im_3913-a. du 21 mai 2007 fixant les conditions de prospection,
de recherche et d’exploitation des substances mi-
nérales et celles d’exercice de la surveillance adminis-
trative, il est attribué à la société Sog Congo Mining,
domiciliée : 97, rue Campement, Ouenzé, Brazzaville,
une autorisation d’exploitation de type semi-industriel
d’un site aurifère dite «Oyombo» pour une période de
cinq ans renouvelable, dans le district de Komono,
département de la Lékoumou.

Article 2 : Le site d’exploitation a une superficie de


151 km² et est défini par les limites géographiques
suivantes :

Sommets Longitudes Latitudes

A 13° 20’ 57’’ E 3° 25’ 24’’ S


B 13° 10’ 03’’ E 3° 25’ 24’’ S
C 13° 10’ 03’’ E 3° 21’ 21’’ S
D 13° 20’ 57’’ E 3° 21’ 21” S

Article 3 : La société Sog Congo Mining est tenue


de faire parvenir à la direction générale des mines,
chaque fin de trimestre, les rapports de production.

Arrêté n° 3914 du 21 février 2020 portant Article 4 : Une étude d’impact environnemental et so-
attribution à la société Sog Congo Mining d’une au- cial portant sur l’activité de production et de traitement
torisation d’exploitation de type semi-industriel d’un de l’or doit être présentée à la direction générale des
site aurifère dite « Oyombo» dans le département de la mines avant l’entrée en production de ce site aurifère.
Lékoumou
Article 5 : La société Sog Congo Mining doit tenir un
Le ministre des mines registre-journal des quantités d’or extraites réper-
et de la géologie, toriant le poids, l’origine des produits, les dates
d’extraction et de vente des produits.
Vu la Constitution ;
Vu la loi n° 4-2005 du 11 avril 2005 portant code minier ; Ce journal sera régulièrement visé et paraphé par les
248 Journal officiel de la République du Congo N° 9-2020

agents de la direction de la petite mine et de l’artisanat Arrêté n° 3915 du 21 février 2020 portant
minier, lors des inspections. attribution à la société Sog Congo Mining d’une au-
torisation d’exploitation de type semi-industriel d’un
Il est valable cinq ans à partir de la date de signature site aurifère dite « Nzabi » dans le département de la
et doit être détenu sur le lieu d’exercice de l’activité et Lékoumou
de stockage des produits.
Le ministre des mines
Article 6 : La société Sog Congo Mining versera à l’Etat et de la géologie,
une redevance de 5% de la valeur marchande « carreau
mine » pratiqué sur le marché, sur établissement d’un Vu la Constitution ;
état de liquidation par la direction générale des mines. Vu la loi n° 4-2005 du 11 avril 2005 portant code minier ;
Vu la loi n° 24-2010 du 30 décembre 2010 fixant les
Article 7 : Le titulaire d’une autorisation d’exploitation taux et les règles de perception des droits sur les ti-
qui, au bout de douze mois à compter de la date tres miniers ;
d’attribution, n’a pas commencé les opérations de Vu le décret n° 2007-274 du 21 mai 2007 fixant les con-
développement, peut se voir retirer son titre par le ditions de prospection, de recherche et d’exploitation
ministre chargé des mines, sans droit à indemni- des substances minérales et celles d’exercice de la
sation (loi n° 4-2005 du 11 avril 2005 portant code surveillance administrative ;
minier, art.53.2). Vu le décret n° 2009-395 du 13 octobre 2009 relatif aux
attributions du ministre des mines et de la géologie ;
Article 8 : Dans le cadre de la surveillance administra- Vu le décret n° 2018-198 du 23 mai 2018 portant or-
tive, les agents de la direction de la petite mine et de ganisation du ministère des mines et de la géologie ;
l’artisanat minier procéderont à un contrôle semes- Vu le décret n° 2018-199 du 23 mai 2018 portant
triel du site d’exploitation et ses dépendances. attributions et organisation de l’inspection générale
des mines et de la géologie ;
Ils peuvent à cet effet exiger la communication du Vu le décret n° 2018-201 du 23 mai 2018 portant or-
registre-journal, nécessaire à l’accomplissement de ganisation de la direction générale des mines;
leur mission. Vu le décret n° 2017-371 du 21 août 2017 portant nomi-
nation du Premier ministre, chef du Gouvernement ;
Article 9 : Le présent arrêté sera enregistré, publié au Vu le décret n° 2017-373 du 22 août 2017 portant
Journal officiel et communiqué partout où besoin sera. nomination des membres du Gouvernement ;
Vu la correspondance adressée par la société Sog
Fait à Brazzaville, le 21 février 2020 Congo Mining, au ministère des mines et de la géologie,
le 4 novembre 2019,
Pierre OBA
Arrête :
Plan de situation de l’autorisation d’exploitatton de
type semi-industriel d’or dite « Oyombo » attribuée à la Article premier : En application des articles 45 et 46 de
société Sog Congo Mining dans le département la loi n° 4-2005 du 11 avril 2005 portant code minier
de la Lékoumou et des articles 59, 60, 61 et 63 du décret n° 2007-274
du 21 mai 2007 fixant les conditions de prospection,
Superficie : 151 km² de recherche et d’exploitation des substances mi-
nérales et celles d’exercice de la surveillance adminis-
trative, il est attribué à la société Sog Congo Mining,
domiciliée : 97, rue Campement, Ouenzé, Brazzaville,
Insérer_Im_3914. une autorisation d’exploitation de type semi-industriel
& Im_3914-a. d’un site aurifère dite « Nzabi» pour une période de
cinq ans renouvelable, dans le district de Komono,
département de la Lékoumou.

Article 2 : Le site d’exploitation a une superficie de


181 km² et est défini par les limites géographiques
suivantes :

Sommets Longitudes Latitudes

A 13° 09’ 48” E 3° 17’ 08’’ S


B 13° 02’ l 2” E 3° 17’ 08’’ S
C 13° 02’ 12” E 3° 10’ 11’’ S
D 13° 09’ 48” E 3° 10’ 11” S

Article 3 : La société Sog Congo Mining est tenue


de faire parvenir à la direction générale des mines,
chaque fin de trimestre, les rapports de production.
Du jeudi 27 février 2020 Journal officiel de la République du Congo 249

Article 4 : Une étude d’impact environnemental et so-


cial portant sur l’activité de production et de traitement
de l’or doit être présentée à la direction générale des
mines avant l’entrée en production de ce site aurifère.

Article 5 : La société Sog Congo Mining doit tenir un


registre-journal des quantités d’or extraites réper-
toriant le poids, l’origine des produits, les dates
d’extraction et de vente des produits.

Ce journal sera régulièrement visé et paraphé par les


agents de la direction de la petite mine et de l’artisanat
minier, lors des inspections.

Il est valable cinq ans à partir de la date de signature


et doit être détenu sur le lieu d’exercice de l’activité et
de stockage des produits. Arrêté n° 3916 du 21 février 2020 portant
attribution à la société Sog Congo Mining d’une au-
Article 6 : La société Sog Congo Mining versera à l’État torisation d’exploitation de type semi-industriel d’un
une redevance de 5% de la valeur marchande « carreau site aurifère dite « Lélali » dans le département de la
mine » pratiqué sur le marché, sur établissement d’un Lékoumou
état de liquidation par la direction générale des mines.
Le ministre des mines
Article 7 : Le titulaire d’une autorisation d’exploitation et de la géologie,
qui, au bout de douze mois, à compter de la date
d’attribution, n’a pas commencé les opérations de Vu la Constitution ;
développement, peut se voir retirer son titre par le Vu la loi n° 4-2005 du 11 avril 2005 portant code minier ;
ministre chargé des mines, sans droit à indemni- Vu la loi n° 24-2010 du 30 décembre 2010 fixant les
sation (loi n° 4-2005 du 11 avril 2005 portant code taux et les règles de perception des droits sur les ti-
minier, art.53.2). tres miniers ;
Vu le décret n° 2007-274 du 21 mai 2007 fixant les con-
Article 8 : Dans le cadre de la surveillance administra- ditions de prospection, de recherche et d’exploitation
tive, les agents de la direction de la petite mine et de des substances minérales et celles d’exercice de la
l’artisanat minier procéderont à un contrôle semes- surveillance administrative ;
triel du site d’exploitation et ses dépendances. Vu le décret n° 2009-395 du 13 octobre 2009 relatif aux
attributions du ministre des mines et de la géologie ;
Ils peuvent à cet effet exiger la communication du re- Vu le décret n° 2018-198 du 23 mai 2018 portant or-
gistre journal, nécessaire à l’accomplissement de leur ganisation du ministère des mines et de la géologie ;
mission. Vu le décret n° 2018-199 du 23 mai 2018 portant
attributions et organisation de l’inspection générale
Article 9 : Le présent arrêté sera enregistré, publié au des mines et de la géologie ;
Journal officiel et communiqué partout où besoin sera. Vu le décret n° 2018-201 du 23 mai 2018 portant or-
ganisation de la direction générale des mines ;
Fait à Brazzaville, le 21 février 2020 Vu le décret n° 2017-371 du 21 août 2017 portant nomi-
nation du Premier ministre, chef du Gouvernement ;
Pierre OBA Vu le décret n° 2017-373 du 22 août 2017 portant
nomination des membres du Gouvernement ;
Vu la correspondance adressée par la société Sog
Plan de situation de l’autorisation d’exploitation de Congo Mining, au ministère des mines et de la géolo-
type semi-industriel d’or dite « nzabi » attribuée à la gie, le 4 novembre 2019,
société Sog Congo Mining dans le département
de la Lekoumou Arrête :

Superficie : 181 km² Article premier : En application des articles 45 et 46 de


la loi n° 4-2005 du 11 avril 2005 portant code minier
et des articles 59, 60, 61 et 63 du décret n° 2007-274
Insérer_Im_3915. du 21 mai 2007 fixant les conditions de prospection,
& Im_3915-a. de recherche et d’exploitation des substances mi-
nérales et celles d’exercice de la surveillance adminis-
trative, il est attribué à la société Sog Congo Mining,
domiciliée : 97, rue Campement, Ouenzé, Brazzaville,
une autorisation d’exploitation de type semi-industriel
d’un site aurifère dite « Lélali» pour une période de
cinq ans renouvelable, dans le district de Komono,
département de la Lékoumou.
250 Journal officiel de la République du Congo N° 9-2020

Article 2 : Le site d’exploitation a une superficie de Plan de situation de l’autorisation d’exploitation de


159 km² et est défini par les limites géographiques type semi-industriel d’or dite « Lelali » attribuée
suivantes : à la société Sog Congo Mining dans le département
de la Lékoumou
Sommets Longitudes Latitudes
Superficie : 159 km²
A 13° 09’ 48” E 3° 23’ 18’’ S
B 13° 02’ 12” E 3° 23’ 18” S
C 13° 02’ 12” E 3° 17’ 12’’ S
D 13° 09’ 48’’ E 3° 17’ 12’’ S Insérer_Im_3916.
& Im_3916a.
Article 3 : La société Sog Congo Mining est tenue
de faire parvenir à la direction générale des mines,
chaque fin de trimestre, les rapports de production.

Article 4 : Une étude d’impact environnemental et so-


cial portant sur l’activité de production et de traitement
de l’or doit être présentée à la direction générale des
mines avant l’entrée en production de ce site aurifère.

Article 5 : La société Sog Congo Mining doit tenir un


registre-journal des quantités d’or extraites réper-
toriant le poids, l’origine des produits, les dates
d’extraction et de vente des produits.

Ce journal sera régulièrement visé et paraphé par les


agents de la direction de la petite mine et de l’artisanat
minier, lors des inspections.

Il est valable cinq ans à partir de la date de signature


et doit être détenu sur le lieu d’exercice de l’activité et
de stockage des produits.

Article 6 : La société Sog Congo Mining versera à l’Etat


une redevance de 5% de la valeur marchande « carreau
mine » pratiqué sur le marché, sur établissement d’un
état de liquidation par la direction générale des mines.

Article 7 : Le titulaire d’une autorisation d’exploitation


qui, au bout de douze mois, à compter de la date
d’attribution, n’a pas commencé les opérations de
développement, peut se voir retirer son titre par le
ministre chargé des mines, sans droit à indemni-
sation (loi n° 4-2005 du 11 avril 2005 portant code PARTIE NON OFFICIELLE
minier, art.53.2).

Article 8 : Dans le cadre de la surveillance administra- - ANNONCE -


tive, les agents de la direction de la petite mine et de
l’artisanat minier procéderont à un contrôle semes- DECLARATION D’ASSOCIATIONS
triel du site d’exploitation et ses dépendances.
Création
Ils peuvent à cet effet exiger la communication du re-
gistre-journal, nécessaire à l’accomplissement de leur Département de Brazzaville
mission.
Année 2020
Article 9 : Le présent arrêté sera enregistré, publié au
Journal officiel et communiqué partout où besoin sera. Récépissé n° 001 du 17 janvier
2020. Déclaration à la préfecture du départe-
Fait à Brazzaville, le 21 février 2020 ment de Brazzaville de l’association dénommée :
‘’COMITE DE GESTION ET DE DEVELOPPEMENT
Pierre OBA COMMUNAUTAIRE DU QUARTIER 809 KOMBE’’,
Du jeudi 27 février 2020 Journal officiel de la République du Congo 251

en sigle ‘’C.G.D.C.Q 809. K’’. Association à caractère Brazzaville de l’association dénommée : ‘’FEDERATION
socio-économique, environnemental et culturel. Objet : DES ARTISANS DU CONGO’’, en sigle ‘’F.A.CO’.
mettre en œuvre et suivre les projets des actions Association à caractère socio-économique et éducatif.
d’intérêt public de développement local ; mobiliser la Objet : œuvrer pour la valorisation de l’artisanat dans
population pour l’élaboration d’un plan d’action du toutes les composantes sur l’ensemble du territoire
quartier ; participer aux côtés du chef de quartier, natioal ; fédérer les artisans professionnels afin de
à la recherche des solutions aux problèmes de ges- mieux les conscientiser ; apporter une assistance
tion de l’espace du quartier, notamment dans le do- multiforme aux artisans. Siège social : 49, boulevard
maine foncier, environnemental, éducatif, sanitaire, Denis Sassou-N’guesso, centre-ville, arrondissement
culturel et à la préservation de la paix ; contribuer à 3 Poto-Poto, Brazzaville. Date de la déclaration : 14
l’élaboration et à la mise en œuvre des plans et pro- mai 2019.
grammes départementaux ou municipaux de déve-
loppement. Siège social : 1, rue Nsangata, quartier Récépissé n° 384 du 17 décembre 2019.
Kombé, arrondissement 8 Madibou, Brazzaville. Date Déclaration à la préfecture du département de
de la déclaration : 30 décembre 2019. Brazzaville de l’association dénommée : ‘’AMIACALE
DES PROFESSIONNELS DE SANTE DE LA
Récépissé n° 013 du 30 janvier 2020. DIASPORA ET DES RESIDENTS DU CONGO’’, en
Déclaration à la préfecture du département de sigle ‘’A.P.S.D.R.C’’. Association à caractère social.
Brazzaville de l’association dénommée : ‘’ORPHELINAT Objet : promouvoir l’entraide, l’amour et la solida-
MAISON DE LA SHEKINAH’’, en sigle ‘’O.M.S’’. rité entre les membres ; soutenir la formation des
Association à caractère socio-éducatif. Objet : scolariser étudiants congolais à l’étranger ; réaliser les œu-
et orienter les orphelins et enfants de la rue ; con- vres humanitaires. Siège social : 9, rue François
tribuer au respect des droits fondamentaux des Malela, quartier Château-d’eau, arrondissement
enfants ; apporter une éducation de base aux orphe- 1 Makélékélé, Brazzaville. Date de la déclaration :
lins et enfants de la rue ; entreprendre toute activité 20 septembre 2019.
contribuant à l’évolution, à l’avancement et au dével-
oppement à l’égard des enfants. Siège social : 9, rue Année 2015
Emonaya, quartier Nkombo, arrondissement 9 Djiri,
Brazzaville. Date de la déclaration : 6 janvier 2020. Récépissé n° 462 du 22 septembre 2015.
Déclaration au ministère de l’intérieur et de la décen-
Récépissé n° 016 du 4 février 2020. Déclaration tralisation de l’association dénommée : ‘’PARADIS VERT
à la préfecture du département de Brazzaville de DE LA LIKOUALA’’, en sigle ‘’PAVERLI’’. Association à
l’association dénommée : ‘’ASSOCIATION CONGOLAISE caractère socio-économique. Objet : participer aux ini-
D’OSTEOSYNTHESE’’, en sigle ‘’A.O. CONGO’’. tiatives de développement et d’autonomisation de la
Association à caractère socio-éducatif et sanitaire. femme congolaise, en général et celle du département
Objet : former le personnel médico-sanitaire congolais de la Likouala, en particulier. Siège social : 16, rue
aux techniques de traitement des malades souffrant Loango, arrondissement 3 Poto-Poto, Brazzaville. Date
de fractures ; organiser des sessions d’enseignement de la déclaration : 29 juillet 2015.
des techniques de traitement des fractures pour le
personnel médical et paramédical en fonction dans
les blocs opératoires ; améliorer les soins des pa-
tients victimes de fractures par l’enseignement aux Modification
techniques de traitement reconnues et avérées mon-
dialement. Siège social : 63, rue Pongabié, quartier Département de Brazzaville
Nkombo-Matari, arrondissement 9 Djiri, Brazzaville.
Date de la déclaration : 20 janvier 2020. Année 2020

Récépissé n° 024 du 13 février 2020. Récépissé n° 005 du 18 février 2020.


Déclaration à la préfecture du département de Le ministre de l’intérieur et de la décentralisation
Brazzaville de l’association dénommée : ‘’ELEVATION certife avoir reçu du président de l’association dé-
OPTIMALE FUTURE’’, en sigle ‘’E.O.F’’. Association à nommée : ‘’COMMUNAUTE EVANGELIQUE DE
caractère socio-économique. Objet : donner des forma- L’ALLIANCE AU CONGO’’, en sigle ‘’C.E.A.C’’,
tions dans les domaines de l’agriculture, l’élevage et précédemment reconnue par récépissé n° 354 du 1er
la pisciculture ; lutter contre la pauvreté sous toutes septembre 2003, une demande par laquelle est com-
ses formes ; créer des activités génératrices de revenus muniqué le changement de dénomination et d’objet
notamment en agriculture, élevage et pisciculture. de ladite association. Ainsi, cette association sera dé-
Siège social : 12, rue Ngakélé, quartier Nkombo sormais dénommée : ‘’COMMUNAUTE CHRETIENNE
Matari, arrondissement 7 Mfilou, Brazzaville. Date de DES ENFANTS DE L’ALLIANCE AU CONGO’’, en sigle
la déclaration : 23 janvier 2020. ‘’C.C.E.A.C’’. Association à caractère religieux. Nouvel
objet : évangéliser afin de gagner les âmes perdues à
Année 2019 Christ ; promouvoir les œuvres religieuses. Siège so-
cial : 40, rue Mongo-Semi, Matendé, arrondissement
Récépissé n° 341 du 20 novembre 2019. 2 Mvou-Mvou, Pointe-Noire. Date de la déclaration :
Déclaration à la préfecture du département de 13 août 2019.
Imprimé dans les ateliers
de l’imprimerie du Journal officiel
B.P.: 2087 Brazzaville