Vous êtes sur la page 1sur 28

RÉPUBLIQUE DU CONGO

62e ANNEE - N° 28 Unité * Travail * Progrès Jeudi 16 juillet 2020

J OURNAL OFFICIEL
DE LA REPUBLIQUE DU CONGO
paraissant le jeudi de chaque semaine à Brazzaville

ABONNEMENTS

DESTINATIONS NUMERO
1 AN 6 MOIS 3 MOIS

REPUBLIQUE DU CONGO .............................................................. 24.000 12.000 6.000 500 F CFA

Voie aérienne exclusivement

ETRANGER ............................................................................................ 38.400 19.200 9.600 800 F CFA

¤ Annonces judiciaires et légales et avis divers : 460 frs la ligne (il ne sera pas compté moins de 5.000 frs par annonce ou avis).
Les annonces devront parvenir au plus tard le jeudi précédant la date de parution du “JO”.
¤ Propriété foncière et minière : 8.400 frs le texte. ¤ Déclaration d’association : 15.000 frs le texte.

DIRECTION : TEL./FAX : (+242) 281.52.42 - BOÎTE POSTALE 2.087 BRAZZAVILLE - Email : journal.officiel@sgg.cg
Règlement : espèces, mandat postal, chèque visé et payable en République du Congo, libellé à l’ordre du Journal officiel
et adressé à la direction du Journal officiel et de la documentation.

SOMMAIRE

PARTIE OFFICIELLE B -TEXTES PARTICULIERS

PREMIER MINISTRE, CHEF DU GOUVERNEMENT

- Nomination................................................. 616
- LOI -
MINISTERE DE L’INTERIEUR
8 juil. Loi n° 34-2020 autorisant la prorogation de ET DE LA DECENTRALISATION
l’état d’urgence sanitaire en République du
Congo............................................................ 615 - Nomination................................................. 617

- DECRETS ET ARRETES - MINISTERE DES MINES


ET DE LA GEOLOGIE
A - TEXTES GENERAUX
- Autorisation de prospection........................ 620
PRESIDENCE DE LA REPUBLIQUE - Autorisation d’exploitation.......................... 627

MINISTERE DES AFFAIRES ETRANGERES,


8 juil. Décret n° 2020-196 portant prorogation de
DE LA COOPERATION ET DES CONGOLAIS
l’état d’urgence sanitaire en République du
DE L’ETRANGER
Congo............................................................ 615
- Nomination................................................. 628
PREMIER MINISTRE, CHEF DU GOUVERNEMENT
MINISTERE DE LA DEFENSE NATIONALE
9 juil. Décret n° 2020-203 portant réquisition de l’en-
trepôt B du port autonome de Brazzaville...... 616 - Nomination................................................. 628
614 Journal officiel de la République du Congo N° 27-2020

MINISTERE DES FINANCES - DECISION -


ET DU BUDGET
COUR CONSTITUTIONNELLE
- Fixation de prix de cession.......................... 629
- Bail emphytéotique..................................... 630 7 juil. Décision n° 002 sur la demande d’interprétation
- Fixation de loyer annuel d’avance............... 630 des articles 8, 45 et 46 de la loi n° 37-2012 du
- Fixation de redevance annuelle................... 631 12 décembre 2012 portant réglementation de
la location à usage d’habitation et l’apprécia-
MINISTERE DE LA JUSTICE ET DES DROITS HUMAINS tion d’une clause contractuelle...................... 636
ET DE LA PROMOTION DES PEUPLES AUTOCHTONES

- Suppression de nom patronymique............. 632


- Changement de nom patronymique............. 633

MINISTERE DES AFFAIRES FONCIERES


ET DU DOMAINE PUBLIC

- Mise en place de la commission d’enquête PARTIE NON OFFICIELLE


parcellaire.................................................. 634

MINISTERE DU TOURISME - ANNONCES -


ET DE L’ENVIRONNEMENT
A - Annonce légale......................................... 638
- Agrément.................................................... 635 B - Déclaration d’associations........................ 638
Du jeudi 16 juillet 2020 Journal officiel de la République du Congo 615

- DECRETS ET ARRETES -

A - TEXTES GENERAUX

PARTIE OFFICIELLE PRESIDENCE DE LA REPUBLIQUE

Décret n° 2020-196 du 8 juillet 2020 portant


- LOI - prorogation de l’état d’urgence sanitaire en République
du Congo
Loi n° 34-2020 du 8 juillet 2020 autorisant
la prorogation de l’état d’urgence sanitaire en Répu- Le Président de la République,
blique du Congo
Vu la Constitution ;
L’Assemblée nationale et le Sénat Vu la loi n° 15-2020 du 20 avril 2020 autorisant la
ont délibéré et adopté ; prorogation de l’état d’urgence sanitaire en Répu-
blique du Congo ;
Le Président de la République promulgue la loi Vu la loi n° 21-2020 du 8 mai 2020 déterminant les
dont la teneur suit : conditions de mise en œuvre de l’état d’urgence et de
l’état de siège en République du Congo ;
Article premier : Le Président de la République est au- Vu la loi n° 22-2020 du 9 mai 2020 autorisant la pro-
torisé à proroger l’état d’urgence sanitaire prorogé par rogation de l’état d’urgence sanitaire en République
décret n° 2020-154 du 19 juin 2020, en Conseil des du Congo ;
ministres. Vu la loi n° 25-2020 du 30 mai 2020 autorisant la pro-
rogation de l’état d’urgence sanitaire en République du
Article 2 : La présente loi sera publiée au Journal of- Congo ;
ficiel et exécutée comme loi de l’Etat. Vu la loi n° 31-2020 du 19 juin 2020 autorisant la
prorogation de l’état d’urgence sanitaire en Répu-
Fait à Brazzaville, le 8 juillet 2020 blique du Congo ;
Vu la loi n° 34-2020 du 8 juillet 2020 autorisant la
Par le Président de la République, prorogation de l’état d’urgence sanitaire en Répu-
blique du Congo ;
Denis SASSOU-N’GUESSO Vu le décret n° 2017-371 du 21 août 2017 portant nomi-
nation du Premier ministre, chef du Gouvernement ;
Le Premier ministre, Vu le décret n° 2017-373 du 22 août 2017 portant
chef du Gouvernement, nomination des membres du Gouvernement ;
Vu le décret n° 2020-88 du 27 mars 2020 portant organi-
Clément MOUAMBA sation des intérims des membres du Gouvernement ;
Vu le décret n° 2020-93 du 30 mars 2020 portant décla-
Pour le ministre de l’intérieur ration de l’état d’urgence sanitaire en République du
et de la décentralisation, en mission : Congo ;
Vu le décret n° 2020-118 du 20 avril 2020 portant pro-
Le ministre de la défense nationale, rogation de l’état d’urgence sanitaire en République du
Congo ;
Charles Richard MONDJO Vu le décret n° 2020-128 du 9 mai 2020 portant pro-
rogation de l’état d’urgence sanitaire en République
La ministre de la santé, de la population, du Congo ,
de la promotion de la femme et de l’intégration Vu le décret n° 2020-144 du 30 mai 2020 portant pro-
de la femme au développement, rogation de l’état d’urgence sanitaire en République
du Congo ;
Jacqueline Lydia MIKOLO Vu le décret n° 2020-154 du 19 juin 2020 portant pro-
rogation de l’état d’urgence sanitaire en République du
Le ministre de la justice et des droits humains Congo ;
et de la promotion des peuples autochtones,
En Conseil des ministres,
Aimé Ange Wilfrid BININGA
Décrète :
Le ministre de la défense nationale,
Article premier : L’état d’urgence sanitaire déclaré
Charles Richard MONDJO par décret n° 2020-93 du 30 mars 2020 susvisé et
prorogé par décrets n°s 2020-118 du 20 avril 2020,
Le ministre des finances 2020-128 du 9 mai 2020, 2020-144 du 30 mai 2020 et
et du budget, 2020-154 du 19 juin 2020 susvisés est à nouveau
prorogé pour une durée de vingt jours, à compter du
Calixte NGANONGO 10 juillet 2020, sur toute l’étendue du territoire na-
tional.
616 Journal officiel de la République du Congo N° 28-2020

Article 2 : Le présent décret sera enregistré et publié Vu le décret n° 2020-147 du 11 juin 2020 portant créa-
au Journal officiel de la République du Congo. tion de l’unité de gestion des produits et matériels de
lutte contre la pandémie de coronavirus (Covid-19),
Fait à Brazzaville, le 8 juillet 2020
Décrète :
Par le Président de la République,
Article premier : L’entrepôt B du port autonome de
Denis SASSOU-N’GUESSO Brazzaville est réquisitionné jusqu’à nouvel ordre pour
le stockage des produits et matériels destinés à la lutte
Le Premier ministre, chef du Gouvernement, contre la pandémie de coronavirus (COVID-19).

Clément MOUAMBA Article 2 : Les ministres en charge de la défense na-


tionale, de la santé et des transports sont chargés de
Pour le ministre de l’intérieur l’exécution du présent décret qui sera enregistré et
et de la décentralisation, en mission : publié au Journal officiel de la République du Congo.

Le ministre de la défense nationale, Fait à Brazzaville, le 9 juillet 2020

Charles Richard MONDJO Le Premier ministre, chef du Gouvernement,

La ministre de la santé, de la population, Clément MOUAMBA


de la promotion de la femme et de l’intégration
de la femme au développement, Le ministre de la défense nationale,

Jacqueline Lydia MIKOLO Charles Richard MONDJO

Le ministre de la justice et des droits humains La ministre de la santé, de la population,


et de la promotion des peuples autochtones, de la promotion de la femme et de l’intégration
de la femme au développement,
Aimé Ange Wilfrid BININGA
Jacqueline Lydia MIKOLO
Le ministre de la défense nationale,
La ministre du plan, de la statistique,
Charles Richard MONDJO de l’intégration régionale, des transports,
de l’aviation civile et de la marine marchande,
Le ministre des finances
et du budget, Ingrid Olga Ghislaine EBOUKA-BABACKAS

Calixte NGANONGO
B - TEXTES PARTICULIERS
PREMIER MINISTRE CHEF DU GOUVERNEMENT
PREMIER MINISTRE, CHEF DU GOUVERNEMENT
Décret n° 2020-203 du 9 juillet 2020 portant
réquisition de l’entrepôt B du port autonome de NOMINATION
Brazzaville
Décret n° 2020-189 du 7 juillet 2020.
Le Premier ministre, chef du Gouvernement, M. LOUZEMBA (Jean Romilis) est nommé directeur
de la cellule opérationnelle et de veille au secré-
Vu la Constitution ; tariat général de la Primature, en remplacement de
Vu la loi n° 21-2020 du 8 mai 2020 déterminant les M. BOUNGOU (Paul) appelé à d’autres fonctions.
conditions de mise en œuvre de l’état d’urgence sani-
taire en République du Congo ; L’intéressé percevra les indemnités prévues par les
Vu le décret n° 2017-371 du 21 août 2017 portant nomi- textes en vigueur.
nation du Premier ministre, chef du Gouvernement ;
Vu le décret n° 2017-373 du 22 août 2017 portant Le présent décret abroge toutes dispositions anté-
nomination des membres du Gouvernement ; rieures et prend effet à compter de la date de prise de
Vu le décret n° 2019-269 du 17 septembre 2019 met- fonctions de l’intéressé.
tant fin aux fonctions d’un ministre et nommant un
nouveau ministre ; Décret n° 2020-190 du 8 juillet 2020.
Vu le décret n° 2020-57 du 16 mars 2020 mettant fin M. ALEBA (Aristide Sidoine) est nommé directeur de
aux fonctions d’un ministre et nommant un nouveau la réglementation et du contentieux à la direction gé-
ministre ; nérale des douanes et des droits indirects.
Vu le décret n° 2020-105 du 9 avril 2020 portant
approbation du plan de la riposte au coronavirus M. ALEBA (Aristide Sidoine) percevra les indemnités
(Covid-19) ; prévues par les textes en vigueur.
Du jeudi 16 juillet 2020 Journal officiel de la République du Congo 617

Le présent décret prend effet à compter de la date de MINISTERE DE L’INTERIEUR


prise de fonctions de M. ALEBA (Aristide Sidoine). ET DE LA DECENTRALISATION

Décret n° 2020-191 du 8 juillet 2020. NOMINATION


M. OKANDZE (Thomas) est nommé directeur départe-
mental des douanes et des droits indirects de Pointe-Noire. Décret n° 2020-183 du 25 juin 2020.
Sont nommés à titre définitif pour compter du 1er juillet
M. OKANDZE (Thomas) percevra les indemnités 2020 (3e trimestre 2020)
prévues par les textes en vigueur.
MINISTERE DE L’INTERIEUR
Le présent décret prend effet à compter de la date de ET DE LA DECENTRALISATION
prise de fonctions de M. OKANDZE (Thomas).
POUR LE GRADE DE COLONEL DE POLICE
Décret n° 2020-192 du 8 juillet 2020.
M. MBOUKOU (Léonard) est nommé directeur I - DIRECTION GENERALE DE LA POLICE
départemental des douanes et des droits indirects de
la Bouenza. GROUPEMENT

M. MBOUKOU (Léonard) percevra les indemnités COMMISSARIAT


prévues par les textes en vigueur.
Lieutenants-colonels de police :
Le présent décret prend effet à compter de la date de
prise de fonctions de M. MBOUKOU (Léonard). - SAH-NTSIBA (Jérôme) G.M.P
- BOULARD-DADET (Armand Olivier) - ## -
Décret n° 2020-193 du 8 juillet 2020.
M. COMBA (Rigobert) est nommé directeur départe- II – DIRECTION GENERALE DE L’ADMINISTRATION
mental des douanes et des droits indirects de la FINANCES ET EQUIPEMENT
Lékoumou.
STRUCTURES RATTACHEES
M. COMBA (Rigobert) percevra les indemnités
prévues par les textes en vigueur. POLICE GENERALE

Le présent décret prend effet à compter de la date de Lieutenant-colonel de police MOKABO MOSSOUA
prise de fonctions de M. COMBA (Rigobert). (Nicaise) DE/DGAFE

Décret n° 2020-194 du 8 juillet 2020. POUR LE GRADE DE LIEUTENANT-COLONEL DE


M. BOUKA (Giscard Innocent) est nommé directeur POLICE
départemental des douanes et des droits indirects du Pool.
I - DIRECTION GENERALE DE LA POLICE
M. BOUKA (Giscard Innocent) percevra les indemni-
tés prévues par les textes en vigueur. A - DIRECTIONS CENTRALES

Le présent décret prend effet à compter de la date de COMMISSARIAT


prise de fonctions de M. BOUKA (Giscard Innocent).
Commandant de police OSSAKOUA (Albert) DPJ/DGP
Décret n° 2020-195 du 8 juillet 2020.
Sont nommés directeurs centraux à la direction générale B - DIRECTIONS DEPARTEMENTALES
du développement durable :
COMMISSARIAT
- directeur des normes sectorielles et de l’harmo-
nisation : M. MBOU-OKOURI (Barthélémy) ; Commandants de police :
- directeur de la promotion des valeurs so-
cioéconomiques : M. MADZOU-MOUKILI ; - OKEMBA (Herman Rodrigue) DDP/BZV
- directeur administratif et financier : - GATSONGO-OKANDZE DDP/KL
M. KOKOLO (Daniel) ; - BOBO II (Viclair) DDP/NRI
- directrice de l’Ecologique et des Ressources
naturelles : Mme NGANONGO (Gaëlle Carmela) II – DIRECTION GENERALE
née NDINGA APENDI. DE LA SURVEILLANCE DU TERRITOIRE

Les intéressés percevront les indemnités prévues par DIRECTIONS CENTRALES


les textes en vigueur.
SECURITE
Le présent décret abroge toutes dispositions contrai-
res et prend effet à compter de la date de prise de Commandant de police LEKEYI (Gaetan) DI/DGST
fonction des intéressés.
618 Journal officiel de la République du Congo N° 28-2020

III - DIRECTION GENERALE DE a) - SECURITE


L’ADMINISTRATION FINANCES ET EQUIPEMENT
Capitaine de police BIYOKO MAHOUNGOU (Guy
STRUCTURES RATTACHEES Martial) EN/DGAFE

a) - SECURITE b) - POLICE GENERALE

Commandant de police NGUENGUEMA MBANI (Guy Capitaine de police OKANDZI (Norbert) CS/DGAFE
Crepin Noel) EN/DGAFE
Le ministre des finances et du budget et le ministre de
b) - POLICE GENERALE l’intérieur et de la décentralisation sont chargés, chacun
en ce qui le concerne, de l’application du présent décret.
Commandant de police MAFOUMBA (Jonas) EN/DGAFE
Décret n° 2020-197 du 9 juillet 2020.
POUR LE GRADE DE COMMANDANT DE POLICE Sont nommés administrateurs-maires d’arrondissement :

I - DIRECTION GENERALE Commune de Brazzaville


DE LA POLICE
- Arrondissement n° 1 Makélékélé : M. BASSOUKISSA
A - DIRECTIONS CENTRALES (Edgard)
- Arrondissement n° 2 Bacongo : Mme LOUBIENGA
POLICE GENERALE (Simone)
- Arrondissement n° 3 Poto-Poto : M. ELION
Capitaine de police OBAMBI (Jean Claude) DIC/DGPJ (Jacques)
- Arrondissement n° 4 Moungali : M. BATANTOU
B - DIRECTIONS DEPARTEMENTALES (Bernard)
- Arrondissement n° 5 Ouenzé : M. NGANONGO
a) - POLICE GENERALE (Marcel)
- Arrondissement n° 6 Talangai : M. NDEKET
Capitaines de police : (Privat)
- Arrondissement n° 7 Mfilou : Mme NGAKABI
- ENGAMBE (Urbain) DDP/BZV (Sylvie)
- MOUKISSI-MOUAKASSA (Jean Ikelle) - Arrondissement n° 8 Madibou : M. MILANDOU
DDP/NRI (Alain)
- EBENGA (Brice Magloire) DDP/CUV - Arrondissement n° 9 Djiri : Mme GAMPOLO
- NGUIMA (Tiburce) DDP/SGH (Ida Victorine)

b) - COMMISSARIAT Commune de Dolisie

Capitaine de police MAKOUMBOU (Achille Aimé) - Arrondissement n° 1 : M. WELO LOUANGOU


DDP/KL (Clotaire)
- Arrondissement n° 2 : M. KIKOUNGA-NGOT
II - DIRECTION GENERALE DE LA SURVEILLANCE (Ibrahim Modeste)
DU TERRITOIRE
Commune de Mossendjo
DIRECTIONS DEPARTEMENTALES
- Arrondissement n° 1 : M. MAKELE (Pierre)
SECURITE - Arrondissement n° 2 : M. NGOUMA MBOUNGOU
(Jean Robert)
Capitaine de police NKABA (Daniel) DDST/POOL
Commune de Nkayi
III - DIRECTION GENERALE
DE LA SECURITE CIVILE - Arrondissement n° 1 : M. BAMENGUINA (Jean
Claude)
DIRECTIONS SPECIALISEES - Arrondissement n° 2 : M. NZOU (Eugène)

SAPEURS-POMPIERS Commune de Ouesso

Capitaine de police BON–PAN (Cyr Herman) DGSC - Arrondissement n° 1 : Mme ANDZIOU (Irène)
- Arrondissement n° 2 : M. BODZOLA (Nicaise)
IV - DIRECTION GENERALE DE
L’ADMINISTRATION FINANCES ET EQUIPEMENT Commune de Pointe-Noire

STRUCTURES RATTACHEES - Arrondissement n° 1 Lumumba : M. NGOMAKICA


(Joachim)
Du jeudi 16 juillet 2020 Journal officiel de la République du Congo 619

- Arrondissement n° 2 Mvoumvou : Mme MBERI - OKEMBA MOKOUMAH (Stanislas) - ## -


née BIGNY (Lauréate Liliane) - BOULA (Hugues Armel Yvon) - ## -
- Arrondissement n° 3 Tsié-Tsié : M. TCHIKAMBOU
(Romuald) b) - COMMISSARIAT
- Arrondissement n° 4 Loangili : M. NGUIE
(Zéphirin) Lieutenants de police :
- Arrondissement n° 5 Mongo Mpoukou :
M. MOLEBE (Apollinaire) - TOUTOU MIETE (Rock Martial) DDP/BZV
- Arrondissement n° 6 Ngoyo : M. PAKA BANTOU - IKANDO (Francis) DDP/KL
(Wilfrid Genest) - AOUE OKOMBI (Roch Clovis) - ## -

III – DIRECTION GENERALE


Le traitement mensuel de fonctions des intéressés
DE LA SURVEILLANCE DU TERRITOIRE
est imputable au budget de l’Etat, conformément au
décret n° 2004-11 du 3 février 2004 susvisé.
A - DIRECTIONS CENTRALES
Le présent décret abroge toutes les dispositions anté-
SECURITE
rieures contraires et prend effet à compter de la date
de prise de fonctions des intéressés.
Lieutenant de police ONDONGO (Jean Maixent)
DAAF/DGSTT
Arrêté n° 6696 du 25 juin 2020.
Sont nommés à titre définitif pour compter du 1er juil-
B - DIRECTIONS DEPARTEMENTALES
let 2020 (3e trimestre 2020)
SECURITE
MINISTERE DE L’INTERIEUR
ET DE LA DECENTRALISATION
Lieutenant de police MBOYI (Hervé) DDST/KL
POUR LE GRADE DE CAPITAINE DE POLICE
IV - DIRECTION GENERALE DE
L’ADMINISTRATION FINANCES ET EQUIPEMENT
I - CAB – MID
STRUCTURES RATTACHEES
CABINET
a) - MUSIQUE
a) - SECURITE
Lieutenant de police DZON-MBI (Gildas Martial)
Lieutenants de police :
SAH/DGAFE
- ELENGA (Arnaud) MID
b) - SECURITE
- OKO NZELLY (Lefort) -##-
- ANGUIMA OKO (Romar Patience) -##-
Lieutenants de police :
b) - POLICE GENERALE
- OKIA (Dolorand) CS/DGAFE
- OWONO (Eustache) EN/DGAFE
Lieutenant de police OSSOA (Viclair Saint Cyr) MID
POUR LE GRADE DE LIEUTENANT DE POLICE
II – DIRECTION GENERALE
DE LA POLICE I - DIRECTION GENERALE
DE LA POLICE
A - DIRECTIONS CENTRALES
A - DIRECTIONS CENTRALES
POLICE GENERALE
POLICE GENERALE
Lieutenants de police :
Sous-lieutenants de police :
- OBIE (Irge Teddy) DPJ/DGP
- EBOUNDOU (Pascal) DIC/DGP - PANDZOU (Alexis) DPJ/DGP
- ITOUA (Ghislaine Hermeline Nadège) - NDIKI OLEKA (Constantin) DSP/DGP
DTI/DGP - ELANGOLOKI (Désiré Fiacre) DSF/DGP

B - DIRECTIONS DEPARTEMENTALES B - DIRECTIONS DEPARTEMENTALES

a) - POLICE GENERALE POLICE GENERALE

Lieutenants de police : Sous-lieutenants de police :

- MOFOUNDOLA (Athanase) DDP/BZV - ELENGA GANDZIAMI (Maixent Michel)


DDP/BZV
620 Journal officiel de la République du Congo N° 28-2020

- OSSETE (Armel Franck) DDP/KL laise des Mines et des Services en date du 19 décem-
- BOUNGOU (Christian Lambert) - ## - bre 2019,
- BENDET MILANDOU (Guy Alain) - ## -
- MOUYOMBO (Jules Juste) DDP/BENZ Arrête :

II - DIRECTION GENERALE DE LA Article premier : La Congolaise des Mines et des Ser-


SURVEILLANCE DU TERRITOIRE vices, RCCM CG/BZV/17B7270, domiciliée : C4.38
OCH Moungali, Brazzaville, République du Congo, est
DIRECTIONS DEPARTEMENTALES autorisée à procéder à des prospections minières va-
lables pour l’or dans la zone de Moaba du département
SECURITE de la Lékoumou.

Sous-lieutenants de police : Article 2 : La superficie de la zone à prospecter,


réputée égale à 349 km2, est définie par les limites
- MPIOULIA (Ulrich Evrald) DDST/NRI géographiques suivantes :
- OBONDI (Ludovic) DDST/LEK
Sommets Longitudes Latitudes
III - DIRECTION GENERALE DE L’ADMINISTRATION
FINANCES ET EQUIPEMENT A 13° 01’ 26” E 2° 35’ 16’’ S
B 13° 09’ 36” E 2° 35’ 16” S
STRUCTURES RATTACHEES C 13° 09’ 36” E 2° 48’ 00’’ S
D 13° 01’ 26” E 2° 48’ 00’’ S
POLICE GENERALE
Article 3 : Conformément aux dispositions de l’article 9
Sous-lieutenants de police : du décret n° 2007-274 du 21 mai 2007 fixant les con-
ditions de prospection, de recherche et d’exploitation
- KOA ELENGA (Marcellin) CS/DGAFE des substances minérales et celles d’exercice de la
- BOSSEMBE (Jean Didier) - ## - surveillance administrative, La Congolaise des Mines
et des Services est tenue d’associer aux travaux de
Les directeurs généraux et l’inspecteur général de !a prospection les cadres et techniciens de la direction
police nationale sont chargés, chacun en ce qui le générale de la géologie et du cadastre minier.
concerne, de l’application du présent arrêté.
Article 4 : Les échantillons prélevés au cours des
MINISTERE DES MINES travaux et destinés à des analyses ou tests à l’extérieur
ET DE LA GEOLOGIE du territoire congolais doivent faire l’objet d’un cer-
tificat d’origine délivré par le directeur général de la
AUTORISATION DE PROSPECTION géologie et du cadastre minier.

Arrêté n° 7213 du 13 juillet 2020 portant Article 5 : La Congolaise des Mines et des Services
attribution à La Congolaise des Mines et des Services fera parvenir les rapports des travaux, chaque fin de
d’une autorisation de prospection pour l’or dite « Moaba » trimestre, à la direction générale de !a géologie et du
cadastre minier.
Le ministre des mines
et de la géologie, Article 6 : Conformément aux dispositions des arti-
cles 149 et 151 de la loi n° 4-2005 du 11 avril 2005
Vu la Constitution ; portant code minier, La Congolaise des Mines et des
Vu la loi n° 4-2005 du 11 avril 2005 portant code minier ; Services bénéficie de l’exonération de tous droits et
Vu la loi n° 24-2010 du 30 décembre 2010 fixant les taxes à l’importation et de toutes taxes intérieures sur
taux et les règles de perception des droits sur les titres ; les matériels et matériaux nécessaires à l’exécution
Vu le décret n° 2009-395 du 13 octobre 2009 relatif aux des travaux de prospection minière, à l’exception des
attributions du ministre des mines et de la géologie ; taxes à l’importation instituées par des dispositions
Vu le décret n° 2018-198 du 23 mai 2018 portant or- supranationales et de la redevance informatique.
ganisation du ministère des mines et de la géologie ;
Vu le décret n° 2018-200 du 23 mai 2018 portant at- Cependant, La Congolaise des Mines et des Servic-
tributions et organisation de la direction générale de es s’acquittera d’âne redevance superficiaire et des
la géologie et du cadastre minier ; droits fixes, conformément aux textes en vigueur.
Vu le décret n° 2007-274 du 21 mai 2007 fixant les con-
ditions de prospection, de recherche et d’exploitation Article 7 : Conformément aux articles 91 et 92 de la
des substances minérales et celles d’exercice de la loi n° 4-2005 du 11 avril 2005 portant code minier,
surveillance administrative ; l’autorisation de prospection visée par le présent ar-
Vu le décret n° 2017-371 du 21 août 2017 portant nomi- rêté pourra faire l’objet d’une suspension ou d’un re-
nation du Premier ministre, chef du Gouvernement ; trait en cas de non-exécution ou d’arrêt des travaux
Vu le décret n° 2017-373 du 22 août 2017 portant pendant trois mois consécutifs, sans raison valable.
nomination des membres du Gouvernement ;
Vu la demande de prospection formulée par La Congo- Article 8 : La durée de validité de la présente autorisa-
Du jeudi 9 juillet 2020 Journal officiel de la République du Congo 621

tion de prospection est de douze mois, renouvelable Vu le décret n° 2018-198 du 23 mai 2018 portant or-
dans les conditions prévues par le code minier. ganisation du ministère des mines et de la géologie ;
Vu le décret n° 2018-200 du 23 mai 2018 portant at-
Article 9 : La direction générale de la géologie et du tributions et organisation de la direction générale de
cadastre minier est chargée de veiller à l’application la géologie et du cadastre minier ;
des présentes dispositions. Vu le décret n° 2007-274 du 21 mai 2007 fixant les con-
ditions de prospection, de recherche et d’exploitation
Article 10 : Le présent arrêté sera enregistré et publié des substances minérales et celles d’exercice de la
au Journal officiel. surveillance administrative ;
Vu le décret n° 2017-371 du 21 août 2017 portant nomi-
Fait à Brazzaville, le 13 juillet 2020 nation du Premier ministre, chef du Gouvernement ;
Vu le décret n° 2017-373 du 22 août 2017 portant
Pierre OBA nomination des membres du Gouvernement ;
Vu la demande de prospection formulée par La Congo-
Plan de situation de l’autorisation de prospection pour laise des Mines et des Services en date du 19 décem-
l’or dite « Moaba » attribuée à la société La Congolaise bre 2019,
des Mines et des Services dans le département
de la Lékoumou Arrête :

Superficie : 349 km² Article premier : La Congolaise des Mines et des Ser-
vices, RCCM CG/BZV/17B7270, domiciliée : C4.38
OCH Moungali, Brazzaville, République du Congo, est
autorisée à procéder à des prospections minières va-
Im_7213 lables pour l’or dans la zone de Kengue du départe-
& Im_7213-a ment de la Lékoumou.

Article 2 : La superficie de la zone à prospecter,


réputée égale à 135,5 km², est définie par les limites
géographiques suivantes :

Sommets Longitudes Latitudes

A 13° 43’ 32” E 2° 59’ 50’’ S


B 13° 48’ 32” E 2° 59’ 50” S
C 13° 48’ 32” E 3° 07’ 44” S
D 13° 43’ 32” E 3° 07’ 44” S

Article 3 : Conformément aux dispositions de l’article 9


du décret n° 2007-274 du 21 mai 2007 fixant les con-
ditions de prospection, de recherche et d’exploitation
des substances minérales et celles d’exercice de la
surveillance administrative, La Congolaise des Mines
et des Services est tenue d’associer aux travaux de
prospection les cadres et techniciens de la direction
générale de la géologie et du cadastre minier.

Article 4 : Les échantillons prélevés au cours des


travaux et destinés à des analyses ou tests à l’extérieur
du territoire congolais doivent faire l’objet d’un cer-
tificat d’origine délivré par le directeur général de la
géologie et du cadastre minier.

Arrêté n° 7214 du 13 juillet 2020 portant at- Article 5 : La Congolaise des Mines et des Services
tribution à La Congolaise des Mines et des Services d’une fera parvenir les rapports des travaux, chaque fin de
autorisation de prospection pour l’or dite « Kengue » trimestre, à la direction générale de la géologie et du
cadastre minier.
Le ministre des mines
et de la géologie, Article 6 : Conformément aux dispositions des arti-
cles 149 et 151 de la loi n°4-2005 du 11 avril 2005
Vu la Constitution ; portant code minier, La Congolaise des Mines et des
Vu la loi n° 4-2005 du 11 avril 2005 portant code minier ; Services bénéficie de l’exonération de tous droits et
Vu la loi n° 24-2010 du 30 décembre 2010 fixant les taxes à l’importation et de toutes taxes intérieures sur
taux et les règles de perception des droits sur les titres ; les matériels et matériaux nécessaires à l’exécution
Vu le décret n° 2009-395 du 13 octobre 2009 relatif aux des travaux de prospection minière, à l’exception des
attributions du ministre des mines et de la géologie ; taxes à l’importation instituées par des dispositions
supranationales et de la redevance informatique.
622 Journal officiel de la République du Congo N° 28-2020

Cependant, La Congolaise des Mines et des Services Arrêté n° 7215 du 13 juillet 2020 portant
s’acquittera d’une redevance superficiaire et des attribution à la Société de Recherche et d’Exploitation
droits fixes, conformément aux textes en vigueur. Minière (SREM) d’une autorisation de prospection
pour les polymétaux dite « Madimba »
Article 7 : Conformément aux articles 91 et 92 de la
loi n° 4-2005 du 11 avril 2005 portant code minier, Le ministre des mines
l’autorisation de prospection visée par le présent ar- et de la géologie,
rêté pourra faire l’objet d’une suspension ou d’un re-
trait en cas de non-exécution ou d’arrêt des travaux Vu la Constitution ;
pendant trois mois consécutifs, sans raison valable. Vu la loi n° 4-2005 du 11 avril 2005 portant code minier ;
Vu la loi n° 24-2010 du 30 décembre 2010 fixant les
Article 8 : La durée de validité de la présente autorisa- taux et les règles de perception des droits sur les titres ;
tion de prospection est de douze mois, renouve-lable Vu le décret n° 2009-395 du 13 octobre 2009 relatif aux
dans les conditions prévues par le code minier. attributions du ministre des mines et de la géologie ;
Vu le décret n° 2018-198 du 23 mai 2018 portant or-
Article 9 : La direction générale de la géologie et du ganisation du ministère des mines et de la géologie ;
cadastre minier est chargée de veiller à l’application Vu le décret n° 2018-200 du 23 mai 2018 portant at-
des présentes dispositions. tributions et organisation de la direction générale de
la géologie et du cadastre minier ;
Article 10 : Le présent arrêté sera enregistré et publié Vu le décret n° 2007-274 du 21 mai 2007 fixant les con-
au Journal officiel. ditions de prospection, de recherche et d’exploitation
des substances minérales et celles d’exercice de la
Fait à Brazzaville, le 13 juillet 2020 surveillance administrative ;
Vu le décret n° 2017-371 du 21 août 2017 portant nomi-
Pierre OBA nation du Premier ministre, chef du Gouvernement ;
Vu le décret n° 2017-373 du 22 août 2017 portant
Plan de situation de l’autorisation de prospection nomination des membres du Gouvernement ;
pour l’or dite « Kengue » attribuée à la société Vu la demande de prospection formulée par la Société
La Congolaise des Mines et des Services de Recherche et d’Exploitation Minière, en date du 27
dans le département de la Lékoumou avril 2020,

Arrête :
Superficie : 135.5 km²
Article premier : La Société de Recherche et
d’Exploitation Minière, domiciliée : immeuble CNSS,
appartement 203, centre-ville, Brazzaville, République
Im_7214 & du Congo, est autorisée à procéder à des prospections
Im_7214-a minières valables pour les polymétaux dans la zone
de Madimba du département du Niari.

Article 2 : La superficie de la zone à prospecter,


réputée égale à 182 km2, est définie par les limites
géographiques suivantes :

Sommets Longitudes Latitudes

A 13° 31’ 11”E 4° 44’ 27’’ S


B 13° 27’ 22”E 4° 42’ 48’’ S
C 13° 17’ 08”E 4° 35’ 32’’ S
D 13° 21’ 09”E 4° 31’ 20” S

Article 3 : Conformément aux dispositions de l’article 9


du décret n° 2007-274 du 21 mai 2007 fixant les con-
ditions de prospection, de recherche et d’exploitation
des substances minérales et celles d’exercice de la
surveillance administrative, la Société de Recherche
et d’Exploitation Minière est tenue d’associer aux
travaux de prospection les cadres et techniciens de la
direction générale de la géologie et du cadastre minier.

Article 4 : Les échantillons prélevés au cours des


travaux et destinés à des analyses ou tests à l’extérieur
du territoire congolais doivent faire l’objet d’un cer-
tificat d’origine délivré par le directeur général de la
géologie et du cadastre minier.
Du jeudi 16 juillet 2020 Journal officiel de la République du Congo 623

Article 5 : La Société de Recherche et d’Exploitation


Minière fera parvenir les rapports des travaux, chaque
fin de trimestre, à la direction générale de la géologie
et du cadastre minier.

Article 6 : Conformément aux dispositions des articles


149 et 151 de la loi n°4-2005 du 11 avril 2005 portant
code minier, la Société de Recherche d’Exploitation
Minière bénéficie de l’exonération de tous droits et
taxes à l’importation et de toutes taxes intérieures sur
les matériels et matériaux nécessaires à l’exécution
des travaux de prospection minière, à l’exception des
taxes à l’importation instituées par des dispositions
supranationales et de la redevance informatique.

Cependant, la Société de Recherche et d’Exploitation


Minière s’acquittera d’une redevance superficiaire et
des droits fixes, conformément aux textes en vigueur. Arrête n° 7216 du 13 juillet 2020 portant
attribution à la Société de Recherche et d’Exploitation
Article 7 : Conformément aux articles 91 et 92 de la Minière (SREM) d’une autorisation de prospection
loi n° 4-2005 du 11 avril 2005 portant code minier, pour le nickel dite « Yandza 2 »
l’autorisation de prospection visée par le présent ar-
rêté pourra faire l’objet d’une suspension ou d’un re- Le ministre des mines
trait en cas de non-exécution ou d’arrêt des travaux et de la géologie,
pendant trois mois consécutifs, sans raison valable.
Vu la Constitution ;
Article 8 : La durée de validité de la présente autorisa- Vu la loi n° 4-2005 du 11 avril 2005 portant code minier ;
tion de prospection est de douze mois, renouvelable Vu la loi n° 24-2010 du 30 décembre 2010 fixant les
dans les conditions prévues par le code minier. taux et les règles de perception des droits sur les titres ;
Vu le décret n° 2009-395 du 13 octobre 2009 relatif aux
Article 9 : La direction générale de la géologie et du attributions du ministre des mines et de la géologie ;
cadastre minier est chargée de veiller à l’application Vu le décret n° 2018-198 du 23 mai 2018 portant or-
des présentes dispositions. ganisation du ministère des mines et de la géologie ;
Vu le décret n° 2018-200 du 23 mai 2018 portant at-
Article 10 : Le présent arrêté sera enregistré et publié tributions et organisation de la direction générale de
au Journal officiel. la géologie et du cadastre minier ;
Vu le décret n° 2007-274 du 21 mai 2007 fixant les con-
Fait à Brazzaville, le 13 juillet 2020 ditions de prospection, de recherche et d’exploitation
des substances minérales et celles d’exercice de la
Pierre OBA surveillance administrative ;
Vu le décret n° 2017-371 du 21 août 2017 portant nomi-
Plan de situation de l’autorisation de prospection pour nation du Premier ministre, chef du Gouvernement ;
les polymétaux dite « Madimba » attribuée à la Société Vu le décret n° 2017-373 du 22 août 2017 portant
de Recherche et d’Exploitation Minière nomination des membres du Gouvernement ;
dans le département du Niari Vu la demande de prospection formulée par la Société
de Recherche et d’Exploitation Minière, en date du 27
Superficie : 182 km² avril 2020,

Arrête :

Im_7215 & Article premier : La Société de Recherche et


Im_7215-a d’Exploitation Minière, domiciliée : immeuble CNSS,
appartement 203, centre-ville, Brazzaville, République
du Congo, est autorisée à procéder à des prospections
minières valables pour le nickel dans la zone de Yandza
du département du Niari.

Article 2 : La superficie de la zone à prospecter,


réputée égale à 182 km², est définie par les limites
géographiques suivantes :
624 Journal officiel de la République du Congo N° 28-2020

Sommets Longitudes Latitudes Plan de situation de l’autorisation de prospection pour


le nickel dite « Yandza 2 » attribuée à la Société
A 12° 56’ 48”E 4° 30’ 33’’ S de Recherche et d’Exploitation Minière
B 12° 46’ 48”E 4° 23’ 35’’ S dans le département du Niari
C 13° 01’ 24”E 4° 23’ 35’’ S
Superficie : 182 km²
Article 3 : Conformément aux dispositions de l’article 9
du décret n° 2007-274 du 21 mai 2007 fixant les con-
ditions de prospection, de recherche et d’exploitation Im_7216 &
des substances minérales et celles d’exercice de la Im_7216-a
surveillance administrative, la Société de Recherche
et d’Exploitation Minière est tenue d’associer aux
travaux de prospection les cadres et techniciens de la
direction générale de la géologie et du cadastre minier.

Article 4 : Les échantillons prélevés au cours des


travaux et destinés à des analyses ou tests à l’extérieur
du territoire congolais doivent faire l’objet d’un cer-
tificat d’origine délivré par le directeur général de la
géologie et du cadastre minier.

Article 5 : La Société de Recherche et d’Exploitation


Minière fera parvenir les rapports des travaux, chaque
fin de trimestre, à la direction générale de la géologie
et du cadastre minier.

Article 6 : Conformément aux dispositions des articles


149 et 151 de la loi n° 4-2005 du 11 avril 2005 portant
code minier, la Société de Recherche et d’Exploitation
Minière bénéficie de l’exonération de tous droits et taxes
à l’importation et de toutes taxes intérieures sur les
matériels et matériaux nécessaires à l’exécution des
travaux de prospection minière, à l’exception des taxes
à l’importation instituées par des dispositions supra-
nationales et de la redevance informatique. Arrêté n° 7217 du 13 juillet 2020 portant
attribution à la société Kimin Congo S.A d’une autori-
Cependant, la Société de Recherche et d’Exploitation sation de prospection pour l’or dite « Omboye »
Minière s’acquittera d’une redevance superficiaire et
des droits fixes, conformément aux textes en vigueur. Le ministre des mines
et de la géologie,
Article 7 : Conformément aux articles 91 et 92 de la
loi n° 4-2005 du 11 avril 2005 portant code minier, Vu la Constitution ;
l’autorisation de prospection visée par le présent ar- Vu la loi n° 4-2005 du 11 avril 2005 portant code minier ;
rêté pourra faire l’objet d’une suspension ou d’un re- Vu la loi n° 24-2010 du 30 décembre 2010 fixant les taux
trait en cas de non-exécution ou d’arrêt des travaux et les règles de perception des droits sur les titres ;
pendant trois mois consécutifs, sans raison valable. Vu le décret n° 2009-395 du 13 octobre 2009 relatif aux
attributions du ministre des mines et de la géologie ;
Article 8 : La durée de validité de la présente autorisa- Vu le décret n° 2018-198 du 23 mai 2018 portant or-
tion de prospection est de douze mois, renouvelable ganisation du ministère des mines et de la géologie ;
dans les conditions prévues par le code minier. Vu le décret n° 2018-200 du 23 mai 2018 portant at-
tributions et organisation de la direction générale de
Article 9 : La direction générale de la géologie et du la géologie et du cadastre minier ;
cadastre minier est chargée de veiller à l’application Vu le décret n° 2007-274 du 21 mai 2007 fixant les con-
des présentes dispositions. ditions de prospection, de recherche et d’exploitation
des substances minérales et celles d’exercice de la
Article 10 : Le présent arrêté sera enregistré et publié surveillance administrative ;
au Journal officiel Vu le décret n° 2017-371 du 21 août 2017 portant nomi-
nation du Premier ministre, chef du Gouvernement ;
Fait à Brazzaville, le 13 juillet 2020 Vu le décret n° 2017-373 du 22 août 2017 portant
nomination des membres du Gouvernement ;
Pierre OBA Vu la demande de prospection formulée par la société
Du jeudi 16 juillet 2020 Journal officiel de la République du Congo 625

Kimin Congo S.A, en date du 20 mars 2020, pendant trois mois consécutifs, sans raison valable.

Arrête : Article 8 : La durée de validité de la présente autorisa-


tion de prospection est de douze mois, renouvelable
Article premier : La société Kimin Congo S.A, RCCM : dans les conditions prévues par le code minier.
09B]823, domiciliée : 74, avenue Marechal Lyautey,
Article 9 : La direction générale de la géologie et du
B.P. : 14510, tél. : 06 667 41 00, centre-ville, Brazza-
cadastre minier est chargée de veiller à l’application
ville, République du Congo, est autorisée à procéder
des présentes dispositions.
à des prospections minières valables pour l’or dans la
zone d’Omboye du département de la Cuvette-Ouest. Article 10 : Le présent arrêté sera enregistré et publié
au Journal officiel.
Article 2 : La superficie de la zone à prospecter,
réputée égale à 100 km2, est définie par les limites Fait à Brazzaville, le 13 juillet 2020
géographiques suivantes :
Pierre OBA
Sommets Longitudes Latitudes
Plan de situation de l’autorisation de prospection pour
A 14° 09’ 02” E 0° 17’ 03” S l’or dite « Omboye » attribuée à la Société Kimin-Congo
B 14° 13’ 53” E 0° 17’ 03” S S.A. dans le département du Niari
C 14° 13’ 53” E 0° 20’ 08’’ S
Superficie : 100 km²
D 14° 17’ 01” E 0° 20’ 08’’ S
E 14° 17’ 01” E 0° 22’ 57” S
Frontière Congo-Gabon
F 14° 11’ 16” E 0° 22’ 57” S

Frontière : Congo - Gabon


Im_7217
Article 3 : Conformément aux dispositions de l’article 9 & Im_7217-a
du décret n° 2007-274 du 21 mai 2007 fixant les con-
ditions de prospection, de recherche et d’exploitation
des substances minérales et celles d’exercice de la
surveillance administrative, la société Kimin Congo
S.A est tenue d’associer aux travaux de prospection
les cadres et techniciens de la direction générale de la
géologie et du cadastre minier.

Article 4 : Les échantillons prélevés au cours des


travaux et destinés à des analyses ou tests à l’extérieur
du territoire congolais doivent faire l’objet d’un cer-
tificat d’origine délivré par le directeur général de la
géologie et du cadastre minier.

Article 5 : La société Kimin Congo S.A fera parvenir


les rapports des travaux, chaque fin de trimestre, à la
direction générale de la géologie et du cadastre minier.

Article 6 : Conformément aux dispositions des articles


149 et 151 de la loi n°4-2005 du 11 avril 2005 portant
code minier, la société Kimin Congo S.A bénéficie de
l’exonération de tous droits et taxes à l’importation et
de toutes taxes intérieures sur les matériels et matériaux
nécessaires à l’exécution des travaux de prospection
minière, à l’exception des taxes à l’importation insti-
tuées par des dispositions supranationales et de la
redevance informatique. Arrête n° 7218 du 13 juillet 2020 portant
attribution à la société Delta-Construction & Import-
Cependant, la société Kimin Congo S.A s’acquittera Export d’une autorisation de prospection pour l’or
d’une redevance superficiaire et des droits fixes, con- dite « Bandzibikié »
formément aux textes en vigueur.
Le ministre des mines
Article 7 : Conformément aux articles 91 et 92 de la et de la géologie,
loi n° 4-2005 du 11 avril 2005 portant code minier,
l’autorisation de prospection visée par le présent ar- Vu la Constitution ;
rêté pourra faire l’objet d’une suspension ou d’un re- Vu la loi n° 4-2005 du 11 avril 2005 portant code minier ;
trait en cas de non-exécution ou d’arrêt des travaux Vu la loi n° 24-2010 du 30 décembre 2010 fixant les
626 Journal officiel de la République du Congo N° 28-2020

taux et les règles de perception des droits sur les titres ; es à l’importation et de toutes taxes intérieures sur
Vu le décret n° 2009-395 du 13 octobre 2009 relatif aux les matériels et matériaux nécessaires à l’exécution
attributions du ministre des mines et de la géologie ; des travaux de prospection minière, à l’exception des
Vu le décret n° 2018-198 du 23 mai 2018 portant or- taxes à l’importation instituées par des dispositions
ganisation du ministère des mines et de la géologie ; supranationales et de la redevance informatique.
Vu le décret n° 2018-200 du 23 mai 2018 portant at-
tributions et organisation de la direction générale de Cependant, la société Delta-Construction & Import-
la géologie et du cadastre minier ; Export s’acquittera d’une redevance superficiaire et
Vu le décret n° 2007-274 du 21 mai 2007 fixant les con- des droits fixes, conformément aux textes en vigueur.
ditions de prospection, de recherche et d’exploitation
des substances minérales et celles d’exercice de la Article 7 : Conformément aux articles 91 et 92 de la
surveillance administrative ; loi n° 4-2005 du 11 avril 2005 portant code minier,
Vu le décret n° 2017-371 du 21 août 2017 portant nomi- l’autorisation de prospection visée par le présent ar-
nation du Premier ministre, chef du Gouvernement ; rêté pourra faire l’objet d’une suspension ou d’un re-
Vu le décret n° 2017-373 du 22 août2017 portant trait en cas de non-exécution ou d’arrêt des travaux
nomination des membres du Gouvernement ; pendant trois mois consécutifs, sans raison valable.
Vu la demande de prospection formulée par la société
Delta-Construction & Import-Export en date du 28 Article 8 : La durée de validité de la présente autorisa-
janvier 2020. tion de prospection est de douze mois, renouvelable
dans les conditions prévues par le code minier.
Arrête :
Article 9 : La direction générale de la géologie et du
Article premier : La société Delta-Construction & Import- cadastre minier est chargée de veiller à l’application
Export, RCCM : BZV/07-B291, domiciliée : 62, rue des présentes dispositions.
M’bakas, Poto-Poto, Tél.: +242 06 667 29 20/05 531 94 29,
Brazzaville, République du Congo, est autorisée à Article 10 : Le présent arrêté sera enregistré et publié
procéder à des prospections minières valables pour au Journal officiel
l’or dans la zone de Bandzibikié du département du
Pool. Fait à Brazzaville, le 13 juillet 2020

Article 2 : La superficie de la zone à prospecter, Pierre OBA


réputée égale à 28 km², est définie par les limites
géographiques suivantes : Plan de situation de l’autorisation de prospection pour
l’or dite « Bandzibikié » attribuée à la Société
Sommets Longitudes Latitudes Delta-Construction & Import-Export
dans le département du Pool
A 14° 03’ 20” E 3° 17’ 08’’ S
B 14° 07’ 36” E 3° 17’ 08’’ S Superficie : 28 km²
C 14° 07’ 36” E 3° 19’ 04’’ S
D 14° 03’ 20” E 3° 19’ 04’’ S
Im_7218
Article 3 : Conformément aux dispositions de l’article 9 & Im_7218-a
du décret n° 2007-274 du 21 mai 2007 fixant les condi-
tions de prospection, de recherche et d’exploitation des
substances minérales et celles d’exercice de la surveil-
lance administrative, la société Delta-Construction &
Import-Export est tenue d’associer aux travaux de
prospection les cadres et techniciens de la direction
générale de la géologie et du cadastre minier.

Article 4 : Les échantillons prélevés au cours des


travaux et destinés à des analyses ou tests à l’extérieur
du territoire congolais doivent faire l’objet d’un cer-
tificat d’origine délivré par le directeur général de la
géologie et du cadastre minier.

Article 5 : La société Delta-Construction & Import-


Export fera parvenir les rapports des travaux, chaque
fin de trimestre, à la direction générale de la géologie
et du cadastre minier.

Article 6 : Conformément aux dispositions des articles


149 et 151 de la loi n° 4-2005 du 11 avril 2005 portant
code minier, la société Delta-Construction & Import-
Export bénéficie de l’exonération de tous droits et tax-
Du jeudi 16 juillet 2020 Journal officiel de la République du Congo 627

AUTORISATION D’EXPLOITATION Article 4 : Une étude d’impact environnemental et so-


cial portant sur l’activité de production et de traite-
Arrêté n° 7219 du 13 juillet 2020 portant ment de l’or doit être présentée à la direction générale
attribution à la société Afrinov d’une autorisation des mines avant l’entrée en production de ce site al-
d’exploitation de type semi-industriel d’or dite « Boubissi » luvionnaire.
dans le département du Kouilou
Article 5 : Conformément à l’article 9 de la loi n° 24-
Le ministre des mines 2010 du 30 décembre 2010 fixant les taux et les rè-
et de la géologie, gles de perception des droits sur les titres miniers,
la société Afrinov doit s’acquitter d’une redevance su-
Vu la Constitution ; perficiaire par km2 et par an.
Vu la loi n° 4-2005 du 11 avril 2005 portant code minier ;
Vu la loi n° 24-2010 du 30 décembre 2010 fixant les Article 6 : La société Afrinov doit élaborer, avant
taux et les règles de perception des droits sur les ti- l’entrée en production de ce site, un cahier des charges
tres miniers ; avec les populations locales de la zone concernée par
Vu le décret n° 2007-274 du 21 mai 2007 fixant les con- l’exploitation pour réaliser des projets de développement
ditions de prospection de recherche et d’exploitation communautaire durable.
des substances minérales et celles d’exercice de la
surveillance administrative ; Article 7 : Conformément aux articles 98 et 99 du
Vu le décret n° 2009-395 du 13 octobre 2009 relatif aux code minier, une convention d’établissement doit être
attributions du ministre des mines et de la géologie ; signée entre la société Afrinov et l’Etat Congolais.
Vu le décret n° 2017-371 du 21 août 2017 portant nomi-
nation du Premier ministre, chef du Gouvernement ; Cette convention définit les conditions dans lesquelles la
Vu le décret n° 2017-373 du 22 août 2017 portant société Afrinov doit exercer les activités d’exploitation,
nomination des membres du Gouvernement ; les droits et obligations de chaque partie, ainsi que
Vu le décret n° 2018-198 du 23 mai 2018 portant or- les modalités de suivi et de contrôle de l’ensemble des
ganisation du ministère des mines et de la géologie ; activités par l’Etat.
Vu le décret n° 2018-201 du 23 mai 2018 portant or-
ganisation de la direction générale des mines ; Article 8 : La société Afrinov doit tenir un registre-
Vu le décret n° 2020-58 du 16 mars 2020 portant journal des quantités d’or extraites répertoriant le
nomination d’un ministre délégué ; poids, l’origine des produits, les dates d’extraction et
Vu la correspondance adressée par la société Afrinov, de vente des produits.
au ministère des mines et de la géologie le 24 décem-
bre 2019. Ce journal sera régulièrement visé et paraphé par les
agents de la direction de la petite mine et de l’artisanat
Arrête : minier, lors des inspections.

Article premier : En application des articles 45 et 46 de Il est valable cinq ans à partir de la date de signature
la loi n° 4-2005 du 11 avril 2005 portant code minier et doit être détenu sur le lieu d’exercice de l’activité et
et des articles 59, 60, 61 et 63 du décret n° 2007-274 de stockage des produits.
du 21 mai 2007 fixant les conditions de prospection de
recherche et d’exploitation des substances minérales Article 9 : La société Afrinov versera à l’Etat une redevance
et celles d’exercice de la surveillance administrative, de 5% de la valeur marchande « carreau mine » pratiqué
il est attribué à la société Afrinov : 1023 rue Mpouya sur le marché, sur établissement d’un état de liquidation
Ouenzé Brazzaville, une autorisation d’exploitation de par la direction générale des mines.
type semi-industriel d’or dite « Boubissi », pour une
période de cinq ans renouvelable, dans le district de Article 10 : Le titulaire d’une autorisation d’exploitation
M’vouti, département du Kouilou. qui, au bout de douze mois, à compter de la date
d’attribution, n’a pas commencé les opérations de
Article 2 : Le site d’exploitation a une superficie de développement, peut se voir retirer son titre par le
218 km² et est défini par les limites géographiques ministre chargé des mines, sans droit à indemni-
suivantes : sation (loi n° 4-2005 du 11 avril 2005 portant code
minier, art.53.2).
Sommets Longitudes Latitudes
Article 11 : Dans le cadre de la surveillance admi-
A 12° 25’ 46’’ E 4° 35’ 55’’ S nistrative, les agents de la direction de la petite mine
B 12° 25’ 46” E 4° 29’ 09’’ S et de l’artisanat minier procéderont à un contrôle se-
C 12° 14’ 55’’ E 4° 29’ 09’’ S mestriel du site d’exploitation et ses dépendances.
D 12° 14’ 55’’ E 4° 30’ 58’’ S
E 12° 23’ 53’’ E 4° 39’ 07’’ S Ils peuvent à cet effet exiger la communication du re-
gistre-journal, nécessaire à l’accomplissement de leur
Article 3 : La société Afrinov est tenue de faire parve- mission.
nir à la direction générale des mines, chaque fin de
trimestre, les rapports de productiorn.
628 Journal officiel de la République du Congo N° 28-2020

Article 12 : Le présent arrêté sera enregistré, publié tembre 2019, date effective de prise de fonctions de
au Journal officiel et communiqué partout où besoin l’intéressé.
sera.
Décret n° 2020-188 du 3 juillet 2020.
Fait à Brazzaville, le 13 juillet 2020 M. OBA (Roger Emmanuel), conseiller des affaires
étrangères de la catégorie I, échelle 1, 7e échelon du
Pierre OBA personnel diplomatique et consulaire, est nommé et
affecté à l’ambassade de la République du Congo à
Plan de situation de l’autorisation d’exploitation de Beijing (République Populaire de Chine), en qualité de
type semi-industriel d’or dite « Boubissi » attribuée à ministre conseiller, en remplacement de M. ELENGA
la Société Afrinov dans le département du Kouilou (Albert).

Superficie : 218 km² M. OBA (Roger Emmanuel) percevra la rémunération


et les indemnités prévues par les textes en vigueur.

Im_7219 & Le présent décret, pris en régularisation, prend effet à


Im_7219-a compter du 1er octobre 2019, date effective de prise de
fonctions de l’intéressé.

MINISTERE DE LA DEFSENSE NATIONALE

NOMINATION

Décret n° 2020-198 du 9 juillet 2020.


Le commissaire colonel NIAMENAY (Davy Etienne)
est nommé chef de du département du contrôle des
organismes de soutien et de formation du contrôle gé-
néral des forces armées congolaises et de la gendar-
merie nationale.

L’intéressé percevra, à ce titre, les indemnités prévues


par les textes en vigueur.

Le présent décret prend effet à compter de la date de


prise de fonctions par l’intéressé.

Décret n° 2020-199 du 9 juillet 2020.


Le commissaire-colonel BOUNSOUNGOU (Jean
Achille Willy) est nommé directeur de la solde et des
pensions de la direction générale de l’administration
et des finances.

L’intéressé percevra, à ce titre, les indemnités prévues


par les textes en vigueur.

Le présent décret prend effet à compter de la date de


MINISTERE DES AFFAIRES ETRANGERES, prise de fonctions par l’intéressé.
DE LA COOPERATION ET DES CONGOLAIS
DE L’ETRANGER Décret n° 2020-200 du 9 juillet 2020.
Le commissaire lieutenant-colonel MOUHEMBA
NOMINATION (Roland) est nommé directeur de la vérification des
comptes et de la surveillance administrative de la di-
Décret n° 2020-187 du 3 juillet 2020. rection générale de l’administration et des finances.
M. GANVALA (Cyriaque), conseiller des affaires
étrangères des cadres de la catégorie I, échelle 1, L’intéressé percevra, à ce titre, les indemnités prévues
8e échelon du personnel diplomatique et consulaire, est par les textes en vigueur.
nommé et affecté à l’ambassade de la République du
Congo à New Delhi (République de l’Inde), en qualité de Le présent décret prend effet à compter de la date de
ministre conseiller, en remplacement de M. OBA (Roger prise de fonctions par l’intéressé.
Emmanuel).
Décret n° 2020-201 du 9 juillet 2020.
M. GANVALA (Cyriaque) percevra la rémunération et Le commissaire lieutenant-colonel YOUNGA BILONGO
les indemnités prévues par les textes en vigueur. (Aldo Mehd) est nommé directeur de l’administration
et des finances de l’état-major de l’armée de terre.
Le présent décret prend effet pour compter du 30 sep-
Du jeudi 16 juillet 2020 Journal officiel de la République du Congo 629

L’intéressé percevra, à ce titre, les indemnités prévues Vu la loi n° 24-2008 du 22 septembre 2008 portant
par les textes en vigueur. régime foncier en milieu urbain ;
Vu le décret n° 2005-552 du 7 novembre 2005 portant
Le présent décret prend effet à compter de la date de modalités d’attribution des biens du domaine privé de
prise de fonctions par l’intéressé. l’Etat ;
Vu le décret n° 2017-159 du 24 mai 2017 portant
Décret n° 2020-202 du 9 juillet 2020. Le déclassement de la propriété bâtie, cadastrée : sec-
commissaire lieutenant-colonel BASSEKA KANDZA tion R, parcelle 10 (ex 9), bloc 20 du plan cadastral de
(Bivian Chadeyron Herol) est nommé directeur de la ville de Brazzaville, arrondissement n° 3 Poto-Poto,
l’administration et des finances du commandement département de Brazzaville ;
des écoles des forces armées congolaises. Vu le décret n° 2017-161 du 24 mai 2017 portant ces-
sion à titre onéreux de la propriété bâtie, cadastrée :
L’intéressé percevra, à ce titre, les indemnités prévues section R, parcelle 10 (ex 9), bloc 20 du plan cadastral
par les textes en vigueur. de la ville de Brazzaville, arrondissement n° 3 Poto-
Poto, département de Brazzaville ;
Le présent décret prend effet à compter de la date de Vu le décret n° 2017-371 du 21 août 2017 portant nomi-
prise de fonctions par l’intéressé. nation du Premier ministre, chef du Gouvernement ;
Vu le décret n° 2017-373 du 22 août 2017 portant
Arrêté n° 7184 du 9 juillet 2020. Le commis- nomination des membres du Gouvernement ;
saire lieutenant-colonel EBOUBI MIAWE (Stanislas Vu le décret n° 2017-406 du 10 octobre 2017 relatif aux
Franck) est nommé chef de division de l’administration attributions du ministre des finances et du budget ;
et des finances de l’académie militaire Marien Ngouabi. Vu le décret n° 2017-407 du 10 octobre 2017 relatif aux
attributions du ministre des affaires foncières et du do-
L’intéressé percevra, à ce titre, les indemnités prévues maine public, chargé des relations avec le Parlement ;
par les textes en vigueur. Considérant l’intérêt général certain et le caractère
socio-économique du projet,
Le présent arrêté prend effet à compter de la date de
prise de fonctions par l’intéressé. Arrêtent :

Arrêté n° 7185 du 9 juillet 2020. Le lieu- Article premier : En application des dispositions de
tenant-colonel AMEYA NGUYA (Francis Sylvère) est l’article 3 du décret n° 2017-161 du 24 mai 2017
nommé chef de division du budget et des finances à la portant cession à titre onéreux de la propriété bâtie,
direction de l’administration et des finances de l’état- cadastrée : section R, parcelle 10 (ex 9), bloc 20 du
major général des forces armées congolaises. plan cadastral de la ville de Brazzaville, arrondisse-
ment n° 3 Poto-Poto, département de Brazzaville d’une
L’intéressé percevra, à ce titre, les indemnités prévues superficie de six mille trois cent soixante quatre vir-
par les textes en vigueur. gule soixante huit mètres carrés (6 364,68 m²), située
dans l’arrondissement n° 3 Poto-Poto Brazzaville, le
Le présent arrêté prend effet à compter de la date de prix de cession de cette propriété est fixé à la somme
prise de fonctions par l’intéressé. de un milliard deux cent soixante douze millions neuf
cent trente six mille (1 272 936 000) FCFA.
MINISTERE DES FINANCES
ET DU BUDGET Article 2 : La société Huawei Technologies (PC) S.A.U
effectuera le paiement de la somme de un milliard
FIXATION DE PRIX DE CESSION deux cent soixante douze millions neuf cent trente six
mille (1 272 936 000) FCFA au trésor public, contre
Arrêté n° 6923 du 2 juillet 2020 fixant le délivrance d’une déclaration de recette
prix de cession de la propriété bâtie, cadastrée : sec-
tion R, parcelle 10 (ex 9), bloc 20 d’une superficie de Article 3 : Le directeur général des affaires foncières,
6 364,68 m² du plan cadastral de la ville de Brazza- du cadastre et de la topographie, le directeur général
ville, arrondissement n° 3 Poto-Poto, département de du domaine de l’Etat, le directeur général des impôts
Brazzaville. et des domaines ainsi que le directeur général du tré-
sor public sont chargés, chacun en ses attributions,
Le ministre des affaires foncières et du domaine de l’exécution du présent arrêté.
public, chargé des relations avec le Parlement,
Article 4 : Le présent arrêté sera enregistré et publié
Le ministre des finances et du budget, au Journal officiel de la République du Congo.
Vu la Constitution ; Fait à Brazzaville, le 2 juillet 2020
Vu la loi n° 17-2000 du 30 décembre 2000 portant
régime de la propriété foncière ; Le ministre des affaires foncières et du domaine
Vu la loi n° 9-2004 du 26 mars 2004 portant code du public, chargé des relations avec le Parlement,
domaine de l’Etat ;
Vu la loi n° 10-2004 du 26 mars 2004 fixant les prin- Pierre MABIALA
cipes généraux applicables aux régimes domanial et
foncier ;
630 Journal officiel de la République du Congo N° 28-2020

Le ministre des finances Le ministre des affaires foncières et du domaine


et du budget, public, chargé des relations avec le Parlement,

Calixte NGANONGO Pierre MABIALA

BAIL EMPHYTEOTIQUE Le ministre des finances


et du budget,
Arrêté n° 6925 du 3 juillet 2020 portant ap-
probation d’un bail emphytéotique entre la République Calixte NGANONGO
du Congo et la société civile immobilière « MOKA »
FIXATION DE LOYER ANNUEL D’AVANCE
Le ministre des affaires foncières et du domaine
public, chargé des relations avec le Parlement, Arrêté n° 6926 du 3 juillet 2020 fixant le
loyer annuel d’avance applicable à la société civile im-
Le ministre des finances mobilière « MOKA »
et du budget,
Le ministre des affaires foncières et du domaine
Vu la Constitution ; public, chargé des relations avec le Parlement,
Vu la loi n° 17-2000 du 30 décembre 2000 portant
régime de la propriété foncière ; Le ministre des finances et du budget,
Vu la loi n° 9-2004 du 26 mars 2004 portant code du
domaine de l’Etat ; Vu la Constitution ;
Vu la loi n° 10-2004 du 26 mars 2004 fixant les prin- Vu la loi n° 17-2000 du 30 décembre 2000 portant
cipes généraux applicables aux régimes domanial et régime de la propriété foncière ;
foncier ; Vu la loi n° 9-2004 du 26 mars 2004 portant code du
Vu la loi n° 24-2008 du 22 septembre 2008 portant domaine de l’Etat ;
régime foncier en milieu urbain ; Vu la loi n° 10-2004 du 26 mars 2004 fixant les prin-
Vu la loi n° 21-2018 du 13 juin 2018 fixant les règles cipes généraux applicables aux régimes domanial et
d’occupation et d’acquisition des terres et terrains ; foncier ;
Vu le décret n° 2005-552 du 7 novembre 2005 portant Vu la loi n° 24-2008 du 22 septembre 2008 portant
modalités d’attribution des biens du domaine privé de régime foncier en milieu urbain ;
l’Etat ; Vu la loi n° 21-2018 du 13 juin 2018 fixant les règles
Vu le décret n° 2017-371 du 21 août 2017 portant nomi- d’occupation et d’acquisition des terres et terrains ;
nation du Premier ministre, chef du Gouvernement ; Vu le décret n° 2005-552 du 7 novembre 2005 portant
Vu le décret n° 2017-373 du 22 août 2017 portant modalités d’attribution des biens du domaine privé de
nomination des membres du Gouvernement ; l’Etat ;
Vu le décret n° 2017-406 du 10 octobre 2017 relatif Vu le décret n° 2017-371 du 21 août 2017 portant nomi-
aux attributions du ministre des finances et budget ; nation du Premier ministre, chef du Gouvernement ;
Vu le décret n° 2017-407 du 10 octobre 2017 relatif Vu le décret n° 2017-373 du 22 août 2017 portant
aux attributions du ministre des affaires foncières et nomination des membres du Gouvernement ;
du domaine public, chargé des relations avec le Par- Vu le décret n° 2017-406 du 10 octobre 2017 relatif aux
lement ; attributions du ministre des finances et du budget ;
Vu la demande de conclusion d’un bail emphytéotique Vu le décret n° 2017-407 du 10 octobre 2017 relatif
par la société civile immobilière « MOKA », portant sur aux attributions du ministre des affaires foncières et
une propriété immobilière non bâtie du domaine privé du domaine public, chargé des relations avec le Par-
de l’Etat ; lement ;
Considérant l’intérêt général certain et le caractère Vu la demande de conclusion d’un bail emphytéotique
socio-économique du projet. par la société civile immobilière « MOKA », portant sur une
propriété immobilière bâtie du domaine privé de l’Etat ;
Arrêtent : Considérant l’intérêt général certain et le caractère
socio- économique du projet.
Article premier : Est approuvé le bail emphytéotique
conclu entre la République du Congo et la société ci- Arrêtent :
vile immobilière « MOKA », sur une propriété immobil-
ière non bâtie du domaine privé de l’Etat, cadastrée Article premier : En application de l’article 5 du bail
section N, d’une superficie de mille cent trente-six emphytéotique entre l’Etat congolais et la société ci-
virgule soixante-dix-neuf mètres carrés (1136,79 m²), vile immobilière « MOKA », le montant du loyer annuel
située sur l’avenue Sergent Malamine, centre-ville de d’avance, applicable à la société civile immobilière
Brazzaville, dont le texte est annexé au présent arrêté. « MOKA », relatif à la demande de location du domaine
foncier de l’Etat, cadastré : section N, d’une superfi-
Article 2 : Le présent arrêté sera enregistré et publié cie de mille cent trente-six virgule soixante-dix-neuf
au Journal officiel de la République du Congo. mètres carrés (1136,79 m²), situé sur l’avenue Ser-
gent Malamine, centre-ville de Brazzaville, en vue de
Fait à Brazzaville, le 3 juillet 2020 la construction d’un complexe commercial, est fixé à
la somme de cinq millions (5 000 000) FCFA.
Du jeudi 16 juillet 2020 Journal officiel de la République du Congo 631

Article 2 : Le paiement du montant du loyer annuel Vu le décret n° 2017-406 du 10 octobre 2017 relatif aux
d’avance s’effectue par un versement au Trésor public attributions du ministre des finances et du budget ;
contre délivrance d’une déclaration de recettes. Vu le décret n° 2017-407 du 10 octobre 2017 relatif
aux attributions du ministre des affaires foncières et
Article 3 : Le montant du loyer annuel d’avance est du domaine public, chargé des relations avec le Par-
libérable à compter de la date de signature du présent lement ;
arrêté. Vu la demande de conclusion d’un bail emphytéotique
par la société civile immobilière « MOKA », portant sur
Article 4 : Le directeur général des affaires foncières, une propriété immobilière bâtie du domaine privé de
du cadastre et de la topographie, le directeur général l’Etat ;
du domaine de l’Etat, le directeur général des impôts Considérant l’intérêt général certain et le caractère
et des domaines ainsi que le directeur général du tré- socio-économique du projet.
sor public sont chargés, chacun en ce qui le concerne,
de l’exécution du présent arrêté. Arrêtent :

Article 5 : Le présent arrêté entre en vigueur à compter Article premier : En application de l’article 5 du bail
de sa date de signature, sera enregistré, publié au Jour- emphytéotique entre la République du Congo et la
nal officiel et communiqué partout où besoin sera. société civile immobilière « MOKA », portant sur une
propriété immobilière du domaine privé de l’Etat, ca-
Fait à Brazzaville, le 3 juillet 2020 dastrée : section N, située sur l’avenue Sergent Mala-
mine, centre-ville de Brazzaville, en vue de la cons-
Le ministre des finances et du budget, truction d’un complexe commercial, le montant de la
redevance annuelle due à l’Etat par la société civile
Calixte NGANONGO immobilière « MOKA », est fixé à la somme de six mil-
lions (6 000 000) FCFA, payable à compter de l’année
Le ministre des affaires foncières et du domaine du début effectif des activités du complexe commer-
public, chargé des relations avec le Parlement, cial, telles que précisées dans le bail susvisé.

Pierre MABIALA Article 2 : Le paiement du montant de la redevance


annuelle due à l’Etat s’effectue par un versement au
Trésor public contre délivrance d’une déclaration de
FIXATION DE REDEVANCE ANNUELLE recettes.

Arrêté n° 6927 du 2 juillet 2020 fixant la Article 3 : En cas de retard de paiement de la re-
redevance annuelle due à l’Etat par la société civile devance, une pénalité de cinq pour cent (5%) par mois
immobilière « MOKA » de retard, sera appliquée sur le montant total de la
redevance annuelle due à l’Etat, par la société civile
Le ministre des affaires foncières et du domaine immobilière « MOKA ».
public, chargé des relations avec le Parlement,
Article 4 : Le directeur général des affaires foncières,
Le ministre des finances du cadastre et de la topographie ; le directeur général
et du budget, du domaine de l’Etat ; le directeur général des impôts
et des domaines ainsi que le directeur général du tré-
Vu la Constitution ; sor public sont chargés, chacun en ce qui le concerne,
Vu la loi n° 17-2000 du 30 décembre 2000 portant de l’exécution du présent arrêté.
régime de la propriété foncière ;
Vu la loi n° 9-2004 du 26 mars 2004 portant code du Article 5 : Le présent arrêté entre en vigueur à compter
domaine de l’Etat ; de sa date de signature, sera enregistré, publié au Jour-
Vu la loi n° 10-2004 du 26 mars 2004 fixant les prin- nal officiel et communiqué partout où besoin sera.
cipes généraux applicables aux régimes domanial et
foncier ; Fait à Brazzaville, le 3 juillet 2020
Vu la loi n° 24-2008 du 22 septembre 2008 portant
régime foncier en milieu urbain ; Le ministre des finances
Vu la loi n° 21-2018 du 13 juin 2018 fixant les règles et du budget,
d’occupation et d’acquisition des terres et terrains ;
Vu le décret n° 2005-552 du 7 novembre 2005 portant Calixte NGANONGO
modalités d’attribution des biens du domaine privé de
l’Etat ; Le ministre des affaires foncières et du domaine
Vu le décret n° 2017-371 du 21 août 2017 portant nomi- public, chargé des relations avec le Parlement,
nation du Premier ministre, chef du Gouvernement ;
Vu le décret n° 2017-373 du 22 août 2017 portant Pierre MABIALA
nomination des membres du Gouvernement ;
632 Journal officiel de la République du Congo N° 28-2020

MINISTERE DE LA JUSTICE ET DES DROITS Vu la loi n° 073-84 du 17 octobre 1984 portant code
HUMAINS ET DE LA PROMOTION de la famille en République du Congo ;
DES PEUPLES AUTOCHTONES Vu la loi n° 19-99 du 15 août 1999 modifiant et com-
plétant certaines dispositions de la loi n° 22-92 du 20
SUPPRESSION DE NOM PATRONYMIQUE août 1992 portant organisation du pouvoir judiciaire
en République du Congo ;
Arrêté n° 7189 du 10 juillet 2019 portant Vu le décret n° 99-85 du 15 mai 1999 portant attribu-
suppression de nom de DOBE DIASSE (Altesse Syntyche) tions et organisation du secrétariat général à la justice ;
Vu le décret n° 2003-326 du 19 décembre 2003 relatif
Le ministre de la justice et des droits humains à l’exercice du pouvoir règlementaire ;
et de la promotion des peuples autochtones, Vu le décret n° 2016-365 du 27 décembre 2016 rela-
tif aux attributions du ministre de la justice, des droits
Vu la Constitution ; humains et de la promotion des peuples autochtones ;
Vu la loi n° 073-84 du 17 octobre 1984 portant code Vu le décret n° 2017-260 du 25 juillet 2017 portant or-
de la famille en République du Congo ; ganisation du ministère de la justice et des droits hu-
Vu la loi n° 19-99 du 15 août 1999 modifiant et com- mains et de la promotion des peuples autochtones ;
plétant certaines dispositions de la loi n° 22-92 du 20 Vu le décret n° 2017-371 du 21 août 2017 portant nomi-
août 1992 portant organisation du pouvoir judiciaire nation du Premier ministre, chef du Gouvernement ;
en République du Congo ; Vu le décret n°2017-373 du 22 août 2017 portant
Vu le décret n° 99-85 du 15 mai 1999 portant attribu- nomination des membres du Gouvernement ;
tions et organisation du secrétariat général à la justice ; Vu la requête de l’intéressé et la publication parue
Vu le décret n° 2003-326 du 19 décembre 2003 relatif dans « La Semaine Africaine» n° 3920 du vendredi
à l’exercice du pouvoir réglementaire ; 4 octobre 2019.
Vu le décret n° 2016-365 du 27 décembre 2016 rela- Vu le défaut d’opposition,
tif aux attributions du ministre de la justice, des droits
humains et de la promotion des peuples autochtones ; Arrête :
Vu le décret n° 2017-260 du 25 juillet 2017 portant
organisation du ministère de la justice et des droits Article premier : DOBE DIASSE (Suprême Elu), de
humains et de la promotion des peuples autochtones ; nationalité congolaise né le 2 janvier 2012 à Pointe-
Vu le décret n° 2017-371 du 21 août 2017 portant nomi- Noire, fils de DOBE DIASSE (Boris) et de KANGA
nation du Premier ministre, chef du Gouvernement ; (Valerie), est autorisé à supprimer son nom patro-
Vu le décret n° 2017-373 du 22 août 2017 portant nymique actuel.
nomination des membres du Gouvernement ;
Vu la requête de l’intéressé et la publication parue Article 2 : DOBE DIASSE (Suprême Elu) s’appellera
dans «La Semaine Afrîcaine», n° 3920 du vendredi 4 désormais DIASSE (Suprême Elu).
octobre 2019 ;
Vu le défaut d’opposition. Article 3 : Le présent arrêté sera transcrit en marge du
registre d’état civil de Pointe-Noire, enregistré, publié
Arrête : au Journal officiel de la République du Congo et com-
muniqué partout où besoin sera.
Article premier : DOBE DIASSE (Altesse Syntyche),
de nationalité congolaise née le 1er février 2009 à Brazzaville, le 10 juillet 2020
Pointe-Noire, fille de DOBE DIASSE (Boris) et de
KANGA (Valerie), est autorisée à supprimer son nom Aimé Ange Wilfrid BININGA
patronymique actuel.
Arrêté n° 7191 du 10 juillet 2019 portant
Article 2 : DOBE DIASSE (Altesse Syntyche) suppression de nom de DOBE DIASSE (Excellence
s’appellera désormais DIASSE (Altesse Syntyche). Noble)

Article 3 : Le présent arrêté sera transcrit en marge du Le ministre de la justice et des droits humains
registre d’état civil de Pointe-Noire, enregistré, publié et de la promotion des peuples autochtones,
au Journal officiel de la République du Congo et com-
muniqué partout où besoin sera. Vu la Constitution ;
Vu la loi n° 073-84 du 17 octobre 1984 portant code
Brazzaville, le 10 juillet 2020 de la famille en République du Congo ;
Vu la loi n° 19-99 du 15 août 1999 modifiant et com-
Aimé Ange Wilfrid BININGA plétant certaines dispositions de la loi n° 22-92 du 20
août 1992 portant organisation du pouvoir judiciaire
Arrêté n° 7190 du 10 juillet 2019 portant en République du Congo ;
suppression de nom de DOBE DIASSE (Suprême Elu) Vu le décret n° 99-85 du 15 mai 1999 portant attribu-
tions et organisation du secrétariat général à la justice ;
Le ministre de la justice et des droits humains Vu le décret n° 2003-326 du 19 décembre 2003 relatif
et de la promotion des peuples autochtones, à l’exercice du pouvoir réglementaire ;
Vu le décret n° 2016-365 du 27 décembre 2016 relatif
Vu la Constitution ; aux attributions du ministre de la justice, des droits
Du jeudi 16 juillet 2020 Journal officiel de la République du Congo 633

humains et de la promotion des peuples autochtones ; dans «Les Dépêches de Brazzaville» n° 361 du jeudi
Vu le décret n° 2017-260 du 25 juillet 2017 portant 7 novembre 2019 ;
organisation du ministère de la justice et des droits Vu le défaut d’opposition.
humains et de la promotion des peuples autochtones ;
Vu le décret n° 2017-371 du 21 août 2017 portant nomi- Arrête :
nation du Premier rmmiinis xe, chef du Gouvernement ;
Vu le décret n° 2017-373 du 22 août 2017 portant Article premier: Mlle HOURONDA SIMBOU (Merveille
nomination des membres da Gouvernement ; Naomi), de nationalité congolaise, née le 23 octobre
Vu la requête de l’intéressé et la publication parue 2003 à Brazzaville, fille de MANGUILLA-MAPESSY
dans «La Semaine Africaine», n° 3920 du vendredi (Marien Brice) et de MALANDA-NIANGUI (Bienve-
4 octobre 2019 ; nue), est autorisée à changer son nom patronymique
Vu le défaut d’opposition, actuel.

Arrête : Article 2 : Mlle HOURONDA SIMBOU (Merveille Nao-


mi) s’appellera désormais MANGUILLA HOURONDA
Article premier : DOBE DIASSE (Excellence No- (Merveille Naomi).
ble), de nationalité congolaise né le 10 juillet 2010
à Pointe-Noire, fils de DOBE DIASSE (Boris) et de Article 3 : Le présent arrêté sera transcrit en marge
KANGA (Valérie), est autorisé à supprimer son nom du registre d’état civil communale de Moungali, enre-
patronymique actuel. gistré, publié au Journal officiel de la République du
Congo et communiqué partout où besoin sera.
Article 2 : DOBE DIASSE (Excellence Noble)
s’appellera désormais DIASSE (Excellence Noble). Brazzaville, le 10 juillet 2020

Aimé Ange Wilfrid BININGA


Article 3 : Le présent arrêté sera transcrit en marge du
registre d’état civil de Pointe-Noire, enregistré, publié
Arrêté n° 7193 du 10 juillet 2019 portant
au Journal officiel de la République du Congo et com-
changement de nom de M. KANDA (Benjamin Jonathan)
muniqué partout où besoin sera.
Le ministre de la justice et des droits humains
Brazzaville, le 10 juillet 2020
et de la promotion des peuples autochtones,
Aimé Ange Wilfrid BININGA
Vu la Constitution ;
Vu la loi n° 073-84 du 17 octobre â 984 portant code
CHANGEMENT DE NOM PATRONYMIQUE
de la famille en République du Congo ;
Vu la loi n° 19-99 du 15 août 1999 modifiant et com-
Arrêté n° 7192 du 10 juillet 2019 portant
plétant certaines dispositions de la loi n° 22-92 du 20
changement de nom de Mlle HOURONDA SIMBOU
août 1992 portant organisation du pouvoir judiciaire
(Merveille Naomi)
en République du Congo ;
Vu le décret n° 99-85 du 15 mai 1999 portant attribu-
Le ministre de la justice et des droits humains
tions et organisation du secrétariat général à la justice ;
et de la promotion des peuples autochtones,
Vu le décret n° 2003-326 du 19 décembre 2003 relatif
à l’exercice du pouvoir règlementaire ;
Vu la Constitution ;
Vu le décret n° 2016-365 du 27 décembre 2016 rela-
Vu la loi n° 073-84 du 17 octobre 1984 portant code
tif aux attributions du ministre de la justice, des droits
de la famille en République du Congo ;
humains et de la promotion des peuples autochtones ;
Vu la loi n° 10-99 du 15 août 1999 modifiant et com-
Vu le décret n° 2017-260 du 25 juillet 2017 portant or-
plétant certaines dispositions de la loi n° 22-92 du 20
ganisation du ministère de la justice et des droits hu-
août 1992 portant organisation du pouvoir judiciaire
mains et de la promotion des peuples autochtones ;
en République du Congo ;
Vu le décret n° 2017-371 du 21 août 2017 portant nomi-
Vu le décret n° 99-85 du 15 mai 1999 portant attribu-
nation du Premier ministre, chef du Gouvernement ;
tions et organisation du secrétariat général à la justice ;
Vu le décret n° 2017-373 du 22 août 2017 portant
Vu le décret n° 2003-326 du 19 déeeernhr 2003 relatif
nomination des membres du Gouvernement ;
à l’exercice du pouvoir réglementaire ;
Vu la requête de l’intéressé et la publication parue
Vu le décret n° 2016-365 du 27 décembre 2016 relatif
dans «Les Dépêches de Brazzaville», n° 3611 du mer-
aux attributions du ministre de la justice, des droits
credi 6 novembre 2019 ;
humains et de la promotion des peuples autochtones ;
Vu le défaut d’opposition,
Vu le décret n° 2017-260 du 25 juillet 2017 portant or-
ganisation du ministère de la justice et des droits hu- Arrête :
mains et de la promotion des peuples autochtones ;
Vu le décret n° 2017-371 du 21 août 2017 portant nomi- Article premier : M. KANDA (Benjamin Jonathan), de
nation du Premier ministre, chef du Gouvernement ; nationalité congolaise né le 6 juin 2001 à Brazzaville,
Vu le décret n° 2017-373 du 22 aout 2017 portant fils de NDILA (Joseph) et de MALONGA (Charlotte),
nomination des membres du Gouvernement ; est autorisé à supprimer son nom patronymique
Vu la requête de l’intéressée et la publicc:ation parue actuel.
634 Journal officiel de la République du Congo N° 28-2020

Article 2 : M. KANDA (Benjamin Jonathan) s’appellera MINISTERE DES AFFAIRES FONCIERES


désormais NDILA (Benjamin Jonathan). ET DU DOMAINE PUBLIC, CHARGE
DES RELATIONS AVEC LE PARLEMENT
Article 3 : Le présent arrêté sera transcrit en marge du
registre d’état civil communale de Makélékélé, enre- MISE EN PLACE DE LA
gistré, publié au Journal officiel de la République du COMMISSION D’ENQUETE PARCELLAIRE
Congo et communiqué partout où besoin sera.
Arrêté n° 6922 du 2 juillet 2020 modifiant et
Brazzaville, le 10 juillet 2020 complétant l’arrêté n° 7218 du 3 novembre 2017 met-
tant en place la commission d’enquête parcellaire de
Aimé Ange Wilfrid BININGA la zone économique spéciale de Pointe-Noire, départe-
ments de Pointe-Noire et du Kouilou
Arrêté n° 7194 du 10 juillet 2019 portant
changement de nom de Mlle KANDA (Gloire Gra- Le ministre des affaires foncières et du domaine
cieuse) public, chargé des relations avec le Parlement,

Le ministre de la justice et des droits humains Vu la Constitution ;


et de la promotion des peuples autochtones, Vu la loi n° 17-81 du 27 août 1981 portant institution,
organisation et fonctionnement du cadastre national ;
Vu la Constitution ; Vu la loi n° 021-88 du 17 septembre 1988 sur
Vu la loi n° 073-84 du 17 octobre 1984 portant code l’aménagement et l’urbanisme ;
de la famille en République du Congo ; Vu la loi n° 17-2000 du 30 décembre 2000 portant
Vu la loi n° 19-99 du 15 août 1999 modifiant et com- régime de la propriété foncière ;
plétant certaines dispositions de la loi n° 22-92 du 20 Vu la loi n° 9-2004 du 26 mars 2004 portant code du
août 1992 portant organisation du pouvoir judiciaire domaine de l’Etat ;
en République du Congo ; Vu la loi n° 10-2004 du 26 mars 2004 fixant les prin-
Vu le décret n° 99-85 du 15 mai 1999 portant attribu- cipes généraux applicables aux régimes domanial et
tions et organisation du secrétariat général à la justice ; foncier ;
Vu le décret n° 2003-326 du 19 décembre 2003 relatif Vu la loi n° 11-2004 du 26 mars 2004 portant procé-
à l’exercice du pouvoir réglementaire ; dure d’expropriation pour cause d’utilité publique ;
Vu le décret n° 2016-365 du 27 décembre 2016 rela- Vu la loi n° 21-2018 du 13 juin 2018 fixant les règles
tif aux attributions du ministre de la justice, des droits d’occupation et d’acquisition des terres et terrains ;
humains et de la promotion des peuples autochtones ; Vu le décret n° 2005-516 du 26 octobre 2005 fixant
Vu le décret n° 2017-260 du 25 juillet 2017 portant or- les conditions d’organisation de l’enquête préalable ;
ganisation du ministère de la justice et des droits hu- Vu le décret n° 2017-371 du 21 août 2017 portant nomi-
mains et de la promotion des peuples autochtones ; nation du Premier ministre, chef du Gouvernement ;
Vu le décret n° 2017-371 du 21 août 2017 portant nomi- Vu le décret n° 2017-373 du 22 août 2017 portant
nation du Premier ministre, chef du Gouvernement ; nomination des membres du Gouvernement ;
Vu le décret n° 2017-373 du 22 août 2017 portant Vu le décret n° 2017-407 du 10 octobre 2017 relatif aux
nomination des membres du Gouvernement ; attributions du ministre des affaires foncières et du do-
Vu la requête de l’intéressée et la publication parue maine public, chargé des relations avec le Parlement ;
dans «Les Dépêches de Brazzaville», n° 3611 du mer- Vu l’arrêté n° 11485 du 21 novembre 2016 déclarant
credi 6 novembre 2019 ; d’utilité publique l’acquisition foncière et les travaux
Vu le défaut d’opposition, de construction de la zone économique spéciale de
Pointe-Noire, départements de Pointe-Noire et du
Arrête : Kouilou,

Article premier: Mlle KANDA (Gloire Gracieuse), de Arrête :


nationalité congolaise, née le 11 décembre 1998 à
Brazzaville, fille de NDILA (Joseph) et de MALONGA Article premier : En application de l’article 5 de la
(Charlotte), est autorisée à supprimer son nom patro- loi n° 11-2004 du 26 mars 2004 portrrtt procédure
nymique actuel. d’expropriation pour cause d’utilité publique, de
l’article 3 du décret n° 2005-516 du 26 octobre 2005
Article 2 : Mlle KANDA (Gloire Gracieuse) s’appellera fixant les conditions d’organisation de l’enquête préa-
désormais NDILA (Gloire Gracieuse). lable et de l’arrêté n° 11485 du 21 novembre 2016
déclarant d’utilité publique l’acquisition foncière et
Article 3 : Le présent arrêté sera transcrit en marge du les travaux de construction de la zone économique
registre d’état civil communale de Makélékélé, enre- spéciale de Pointe-Noire et du Kouilou, il est mis en
gistré, publié au Journal officiel de la République du place une commission d’enquête parcellaire.
Congo et communiqué partout où besoin sera.
Article 2 : La commission d’enquête préalable et par-
Brazzaville, le 10 juillet 2020 cellaire est composée ainsi qu’il suit :

Aimé Ange Wilfrid BININGA président : le conseiller à l’aménagement et.aux infrastruc-


tures du ministre des zones économiques spéciales ;
Du jeudi 16 juillet 2020 Journal officiel de la République du Congo 635

premier vice-président : l’attaché au domaine de l’Etat Article 3 : Les frais de fonctionnement de la com-
du ministre des affaires foncières et du domaine pu- mission d’enquête parcellaire sont à la charge de
blic, chargé des relations avec le Parlement ; l’expropriant.
deuxième vice-président : le chef de service aménage-
ment au ministère de l’aménagement du territoire et Article 4 : Le présent arrêté sera enregistré et publié
des grands travaux ; au Journal officiel de la République du Congo.
rapporteur : Le chef de service laboratoire de géoma-
tique, analyse et traitement des données à la direction Fait à Brazzaville, le 2 juillet 2020
générale des affaires foncières, du cadastre et de la
topographie ; Pierre MABIALA
rapporteur-adjoint : Le directeur interdépartemental
des affaires foncières, du cadastre et de la topogra- MINISTERE DU TOURISME
phie de Pointe-Noire et du Kouilou ; ET DE L’ENVIRONNEMENT

membres : AGREMENT

- le chef de service du cadastre à la direction Arrête n° 6994 du 7 juillet 2019 portant re-
générale des affaires foncières, du cadastre et nouvellement d’agrément pour la réalisation des éva-
de la topographie ; luations environnementales par le Bureau d’Etudes
- le chef de service topographie à la direction Engineering Petroleum And Industries (EPI)
départementale des affaires foncières, du ca-
dastre et de la topographie du Kouilou ; La ministre du tourisme
- le conseiller au développement des zones et de l’environnement,
économiques spéciales du ministre des zones
économiques spéciales ; Vu la Constitution ;
- l’administrateur-maire de l’arrondissement 6, Vu la loi n° 003-91 du 23 avril 1991 sur la protection
Mongo-Poukou, Pointe-Noire ou son représentant ; de l’environnement ;
- le sous-préfet du district de Loango ou son Vu le décret n° 99-149 du 23 août 1999 portant or-
représentant ; ganisation et fonctionnement du fonds pour la protec-
- le directeur départemental du domaine de tion de l’environnement ;
l’Etat du Kouilou ; Vu le décret n° 2009-415 du 20 novembre 2009 fixant
- le directeur départemental du domaine de le champ d’application, le contenu et les procédures
l’Etat de Pointe-Noire ou son représentant ; de l’étude ou de la notice d’impact environnemental
- le directeur départemental de la construction et social ;
de Pointe-Noire ; Vu le décret n° 2010-77 du 2 février 2010 portant at-
- le directeur départemental de l’agriculture de tributions et organisation de la direction générale de
Pointe-Noire ; l’environnement ;
- le directeur départemental de l’agriculture du Vu le décret n° 2013-186 du 10 mai 2013 portant at-
Kouilou ; tributions et organisation de l’inspection générale de
- le directeur départemental de la congolaise l’environnement ;
des eaux de Pointe-Noire ; Vu le décret n° 2017-371 du 21 août 2017 portant nomi-
- le directeur interdépartemental de l’administra- nation du Premier ministre, chef du gouvernement ;
tion de la zone économique spéciale de Pointe- Vu le décret n° 2017-373 du 22 août 2017 portant
Noire et du Kouilou ; nomination des membres du Gouvernement ;
- le directeur interdépartemental de l’aménage- Vu le décret n° 2017-412 du 10 octobre 2017 rela-
ment et des infrastructures de la zone tif aux attributions du ministre du tourisme et de
économique spéciale de Pointe-Noire et du l’environnement ;
Kouilou ; Vu l’arrêté n° 1450 du 18 novembre 1999 relatif à la
- le directeur interdépartemental de la société mise en application de certaines dispositions sur les
Energie Electrique du Congo de Pointe-Noire installations classées de la loi n° 003/91 sur la pro-
et du Kouilou ; tection de l’environnement ;
- le directeur interdépartemental des impôts de Vu l’arrêté n° 3196 du 14 juillet 2008 portant nomen-
Pointe-Noire et du Kouilou ; clature des installations classées de la loi n° 003-91 du
- le chef de service de la cartographie au 23 avril 1991 sur la protection de l’environnement ;
ministère de l’aménagement du territoire et Vu l’arrêté n° 4406 du 1er avril 2014 fixant les condi-
des grands travaux ; tions d’agrément pour la réalisation des évaluations
- le chef de bureau de la cartographie au environnementales.
ministère de l’aménagement du territoire et Vu la demande de renouvellement d’agrément ré-
des grands travaux ; férencée DRAB2EMTEF/DG/DP/ASD/2020 19 03-
- le représentant du roi Ma-Loango ; 00 du 19 mars 2020, formulée par le Bureau d’Etudes
- le représentant de l’Association des terriens Engineering Petroleum and Industries (EPI) ;
du Kouilou. Vu le rapport d’enquête réalisée par la Direction
Départementale de l’Environnement de Pointe-Noire
Toutefois, dans l’accomplissement de sa tâche, la auprès du Bureau d’Etudes Engineering Petroleum
commission d’enquête parcellaire peut faire appel à and Industries (EPI), le 17 mars 2020,
toute personne ressource.
636 Journal officiel de la République du Congo N° 28-2020

Arrête : Vu la Constitution ;
Vu la loi organique n° 28-2018 du 07 août 2018
Article premier : L’agrément accordé au Bureau portant organisation et fonctionnement de la Cour
d’Etudes Engineering Petroleum and Industries (EPI), constitutionnelle ;
sis 12, rue Mangroves, arrondissement n° 1 Lumum- Vu la loi n° 37-2012 du 12 décembre 2012 portant
ba, CQ Socoprise, Pointe-Noire, e-mail : engpetind@ réglementation de la location à usage d’habitation ;
gmail.com, Tél. : 06 624 88 52, B.P. : 4697, est renou- Vu le décret n° 2018-452 du 14 décembre 2018
velé pour réaliser les évaluations environnementales portant nomination des membres de la Cour Consti-
en République du Congo. tutionnelle ;
Vu le décret n° 2018-456 du 15 décembre 2018
Article 2 : Le Bureau d’Etudes Engineering Petroleum portant nomination du Président de la Cour consti-
and Industries (EPI) est tenu d’exercer ses activités tutionnelle ;
conformément aux lois et règlements en vigueur en Vu le décret n° 2018-457 du 15 décembre 2018
République du Congo et aux conventions internationales portant nomination du vice-président de la Cour cons-
en matière de protection de l’environnement. titutionnelle ;
Vu le décret n° 2018-479 du 26 décembre 2018
Article 3 : Le présent arrêté est délivré exclusivement portant attributions, organisation et fonctionnement
pour la réalisation des évaluations environnementales. du secrétariat général de la Cour constitutionnelle ;
Vu le décret n° 2018-458 du 15 décembre 2018
Il est strictement personnel et incessible. portant nomination du secrétaire général de la Cour
constitutionnelle ;
Article 4 : En cas d’inobservation des dispositions du Vu le décret n° 2018-459 du 15 décembre 2018
présent arrêté, le Bureau d’Etudes Engineering Petro- portant nomination du secrétaire général adjoint de
leum and Industries (EPI) est passible des sanctions la Cour constitutionnelle ;
prévues par les lois et règlements en vigueur. Vu le règlement intérieur de la Cour ; Ensemble les
pièces du dossier ;
Article 5 : La direction générale de l’environnement Le rapporteur ayant été entendu ;
est chargée de veiller à ce que le Bureau d’Etudes En-
gineering Petroleum and Industries (EPI) respecte les I. Sur les faits
dispositions légales et réglementaires en matière de
l’environnement. Considérant que M. MANG-BENZA (Raymond) a saisi la
Cour constitutionnelle d’une demande d’interprétation
Article 6 : La durée du présent arrêté est fixée à trois des articles 8, 45 et 46 de la loi n° 37-2012 du 12
(3) ans renouvelable. décembre 2012 portant règlementation de la location
à usage d’habitation ainsi que de l’article n° 12 du
Article 7 : Le présent arrêté, qui prend effet à compter de contrat de bail ; qu’enfin, le requérant suggère que
la date de signature, sera enregistré, publié au Journal des émissions soient organisées à la radio, pour in-
officiel de la République du Congo et communiqué struire le public sur les problèmes que posent les lo-
partout où besoin sera. cations des maisons ainsi que sur les moyens de les
éviter ;
Fait à Brazzaville, le 7 juillet 2020
Qu’il expose qu’un litige l’a opposé à son ancien loca-
Arlette SOUDAN-NONAULT taire qui, bien que lui devant deux mensualités, avait
quitté la maison sans lui servir- préavis ;

- DECISION - Que lui réclamant la restitution de sa caution loca-


tive, les services de Police devant lesquels l’affaire a
COUR CONSTITUTIONNELLE été portée lui ont fait une mauvaise application des
dispositions des articles 8, 45 et 46 de la loi n° 37-
Décision n° 002 DCC/SVA/20 du 7 juillet 2020 2012 du 12 décembre 2012 portant règlementation de
sur la demande d’interprétation des articles 8, 45 et 46 la location à usage d’habitation ;
de la loi n° 37-2012 du 12 décembre 2012 portant
règlementation de la location à usage d’habitation et Considérant que le requérant explique que, d’une
l’appréciation d’une clause contractuelle part, ils ont estimé que dans la mesure où les deux
parties n’avaient pas conclu (le bail écrit, le bail verbal
La Cour Constitutionnelle, entre elles avait pris fin, au départ. du locataire ; que
d’autre part, ils ont rejeté la clause n° 12 qu’il avait
Saisie par requête, en date, à Brazzaville, du 5 mars insérée dans le contrat ;
2020 et enregistrée au secrétariat général de la Cour
le 17 mars 2020 sous le n° CC-SG- 001, par laquelle Que la clause n° 12 dont s’agit est ainsi libellée : «
M. MANG-BENZA (Raymond) demande à la Cour Tout départ volontaire du preneur sans le respect du
l’interprétation des articles 8, 45 et 46 de la loi n° 37- préavis défini à l’article 5 l’expose ù une pénalité d’un
2012 du 12 décembre 2012 portant réglementation de montant égal à un (1) mois de location ou à des pour-
la location à usage d’habitation ainsi que de la clause suites judiciaires » ;
n° 12 du contrat de bail ;
Du jeudi 16 juillet 2020 Journal officiel de la République du Congo 637

Qu’il demande donc à la Cour de lui donner son avis


sur cette clause n° 12 ainsi que sur les articles de la Considérant que l’article 12 inséré par le requérant,
loi sus-évoqués qui disposent : dans le contrat de bail qui le lie à ses locataires, est
ainsi libellé : « Tout départ volontaire du preneur sans
Article 8 : « Le bail doit toujours être formalisé dans le respect du préavis défini à l’article 5 l’expose à une
un contrat écrit. Toutejois, le contrat de bail verbal est pénalité d’un montant égal à un (1) mois de location ou
valable » ; à des poursuites, judiciaires » ;

Article 45 : « Le bailleur qui ne souhaite pas poursuivre Considérant que cette disposition instituée par le re-
la relation contractuelle donne congé à son locataire quérant dans les contrats de bail n’est qu’une initia-
par acte d’huissier ou par lettre recommnandée avec tive privée qui ne saurait faire dudit article une dispo-
accusé de réception. Le délai de préavis applicable est sition dont la validité relèverait de la compétence de
de trois mois » :, la Cour ;

Article 46 : « Le locataire qui ne souhaite pas pour- Qu’il en résulte que la Cour constitutionnelle n’est
suivre la relation contractuelle donne congé au bailleur pas compétente.
par acte d’huissier ou par lettre recommandée avec ac-
cusé de réception. - Sur la suggestion du requérant

Le délai de préavis applicable est de trois mois » ; Considérant que le requérant suggère la vulgarisa-
tion, au moyen des émissions à la radio, de la loi
II. Sur la compétence de la Cour n° 37-2012 du 12 décembre 2012 portant réglemen-
tation de la location à usage d’habitation ;
Considérant que M. MANG-BENZA (Raymond) de-
mande à la Cour “de donner son avis”, d’une part, sur Considérant qu’il ne relève pas de la compétence de la Cour
le sens des articles 8, 45 et 46 de la loi n° 37-2012 du constitutionnelle de faire des suggestions sur l’organisation
12 décembre 2012 portant réglementation de la loca- des émissions radiodiffusées « pour instruire » le public sur
tion à usage d’habitation et, d’autre part, de l’article les problèmes que pose la location des maisons et sur
12 inséré dans le contrat afin de remédier au vide de les moyens de les éviter ;
la loi qui n’a pas prévu, selon lui, de clauses sanc-
tionnant les préjudices que causent aux bailleurs les Considérant qu’il s’ensuit, de tout ce qui précède, que
locataires qui libèrent les locaux sans préavis ; la Cour constitutionnelle n’est pas compétente.

- Sur la demande d’interprétation des articles 8, 45 et Décide :


46 de la loi n° 37-2012 du 12 décembre 2012 portant
réglemnentation de la location à usage d’habitation Article premier - La Cour constitutionnelle n’est pas
compétente.
Considérant que l’article 36 de la loi organique n° 28-
2018 du 07 août 20l8 portant organisation et fonc- Article 2 - La présente décision sera notifiée au requérant,
tionnement de la Cour constitutionnelle dispose que au président du Sénat, au président de l’Assemblée
: « La Cour constitutionnelle peut être saisie pour in- nationale, au ministre de la justice et des droits
terprétation des dispositions constitutionnelles par le humains et de la promotion des peuples autochtones et
Président de la République, le Président du Sénat, le publiée au Journal officiel.
Président de l’Assemblée nationale ou le Premier min-
istre, Chef du Gouvernement » ; Délibéré par la Cour constitutionnelle en sa séance
du 7 juillet 2020 où siégeaient :
Considérant que le requérant entend obtenir de la
Cour non pas un avis de conformité à la Constitu- Auguste ILOKI
tion des dispositions des articles 8, 45 et 46 de la Président
loi n° 37-2012 du 12 décembre 2012 mais, plutôt,
l’interprétation pure et simple desdites dispositions Pierre PASSI
législatives ; Vice-président

Considérant que les dispositions de l’article 36 précité Jacques BOMBETE


donnent à la Cour la mission d’interpréter les disposi- Membre
tions constitutionnelles ;
Marc MASSAMBA NDILOU
Que, par conséquent, la Cour constitutionnelle n’est Membre
pas compétente pour interpréter une disposition lé-
gislative, telle que soumise par le requérant. Delphine Edith ADOUKI, épouse EMMANUEL
Membre
- Sur l’institution d’une clause contractuelle
Nadia Josiane Laure MACOSSO
Considérant que le requérant demande, aussi, à la Membre
Cour d’apprécier l’institution d’une clause contractu-
elle pour combler une omission de la loi ;
638 Journal officiel de la République du Congo N° 28-2020

Norbert ELENGA - Siège social : à Brazzaville, au numéro 6 de


Membre l’Avenue Félix Eboué, quartier centre-ville.
- Objet : La société a pour objet, tant en Ré-
ESSAMY-NGATSE publique du Congo que partout ailleurs à
Membre l’étranger :

Placide MOUDOUDOU • les consultations médicales;


Membre • les bilans de santé ;
• les interventions chirurgicales et les hospitali-
Emmanuel POUPET sations ;
Secrétaire général adjoint
• le tout directement ou indirectement pour son
compte ou pour le compte des tiers, soit seul,
soit avec les tiers par voie de création de socié-
tés nouvelles, d’apports, de fusion de sociétés
en participation ou prise de dation en location
ou de gérance de tous biens ou de droits ou
autrement.

Et généralement, toutes opérations financières, com-


merciales, industrielles, mobilières et immobilières
pouvant se rattacher directement ou indirectement
à l’objet ci-dessus ou à tous objets similaires ou
connexes.

PARTIE NON OFFICIELLE Elle ne peut accomplir les actes de cette profession
que par l’intermédiaire des associés ayant qualité
pour l’exercer.
- ANNONCES -
- Durée : La durée de la société est fixée à qua-
A - ANNONCE LEGALE tre-vingt-dix-neuf (99) années à compter de
son immatriculation au registre du commerce
Maître Ado Patricia Marlène MATISSA et du crédit mobilier.
Notaire
Avenue Félix Eboué, immeuble « Le 5 février 1979 » - Gérance : Monsieur Prosper Alain BOUYA est
21e étage gauche Q050/S, (face ambassade de Russie) nommé en qualité de gérant.
Centre-ville, boîte postale : 18, Brazzaville
Tél. Fixe : (+242) 05 350 84 05 - Dépôt légal a été effectué au greffe du tribunal
E-Mail : etudematissa@gmail.com de commerce de Brazzaville le 13/03/2020.

CONSTITUTION DE SOCIÉTÉ - RCCM : La société est immatriculée au registre


du commerce et du crédit mobilier de Brazzaville
CLINIQUE VERANO sous le numéro CG-BZV-01-2020-B12-00052.
Société à responsabilité limitée
Capital social : 1 000 000 de FCFA
Siège social à Brazzaville
République du Congo B - DECLARATION D’ASSOCIATIONS
RCCM : CG/BZV/01/2020/B12/00052
Création
Suivant acte authentique reçu à Brazzaville, en date
du 25 février 2020, par Maître Ado Patricia Marlène Département de Brazzaville
MATISSA, notaire à Brazzaville, dûment enregistré à
la recette de Brazzaville le 26 février 2020, sous folio Année 2020
038/10 n° 0627, il a été constitué une société ayant
les caractéristiques suivantes : Récépissé n° 088 du 26 mars 2020. Décla-
ration à la préfecture du département de Brazzaville
- Dénomination : CLINIQUE VERANO de l’association dénommée : ‘’DYNAMIQUE DES AN-
CIENS ELEVES DU C.E.G DE DJAMBALA’’. Associa-
- Forme : société à responsabilité limitée. tion à caractère social. Objet : apporter de l’aide so-
ciale aux membres ; favoriser la solidarité, l’amour
- Capital : 1 000 000 FCFA, divisé en 100 parts à travers les cas sociaux ; œuvrer pour le développe-
de 10 000 FCFA chacune, entièrement sous- ment du C.E.G de Djambala. Siège social : 20, rue
crites et libérées en totalité. Ango Mfilou Mikalou, arrondissement 7 Mfilou, Braz-
zaville. Date de la déclaration : 27 février 2020.
Du jeudi 16 juillet 2020 Journal officiel de la République du Congo 639

Récépissé n° 099 du 4 juin 2020. Déclara- Année 2018


tion à la préfecture du département de Brazzaville de
l’association dénommée : ‘’UNION DES JEUNES DU Récépissé n° 401 du 22 octobre 2018. Décla-
CONGO POUR LA PROMOTION DE L’AGRICULTURE, ration à la préfecture du département de Brazzaville
L’ENTREPRENEURIAT, LA SANTE ET LA COMMU- de l’association dénommée : ‘’DYNAMIQUE POUR
NICATION’’, en sigle ‘’U.J.C.A.E.S.Co’’. Association LA PROMOTION DE L’EDUCATION DE QUALITE
à caractère socio-économique. Objet : promouvoir POUR TOUS ET DEVELOPPEMENT’’, en sigle
l’agriculture, l’entrepreneuriat, la santé et la commu- ‘’D.P.E.Q.P.T.D’’. Association à caractère socio-éducatif.
nication en République du Congo. Siège social : 27, Objet : contribuer à la réflexion et au plaidoyer de l’école
rue Sangha, quartier La Poudrière, arrondissement 4 dans l’ensemble du pays ; promouvoir l’éducation de
Moungali, Brazzaville. Date de la déclaration : 9 mars qualité pour tous et l’insertion socio-professionnel ;
2020. renforcer les capacités des formateurs par la qualifi-
cation, la professionnalisation et favoriser leur inser-
tion professionnelle ; participer à l’épanouissement
Récépissé n° 104 du 9 juin 2020. Déclara-
et au bien-être de la jeunesse et au renforcement de
tion à la préfecture du département de Brazzaville
la cohésion sociale. Siège social : 248, rue Madzia,
de l’association dénommée : ‘’ASSOCIATION TOUS
arrondissement 4 Moungali, Brazzaville. Date de la
ENSEMBLE’’, en sigle ‘’A.T.E’’. Association à carac-
déclaration : 10 octobre 2018.
tère socio-économique et éducatif. Objet : participer à
l’insertion des jeunes à travers la formation et la créa-
Département de la Bouenza
tion d’emplois ; sensibiliser le public sur la protec-
tion de l’environnement ; former des jeunes dans les
Année 2019
métiers du bâtiment (la peinture, la plomberie et la
menuiserie) ; contribuer à l’amélioration du système Récépissé n° 028 du 10 octobre 2019. Décla-
éducatif et à l’épanouissement culturel au profit des ration à la préfecture du département de la Bouenza
enfants (apport de documents, création d’espace de de l’association dénommée : ‘’ASSOCIATION TERRES
lecture et organisation des activités culturelles). Siège HOUMBA ET NTAKI’’. Association à caractère socio-
social : 13, rue Mongolet Laurent, quartier ASECNA, économique. Objet : promouvoir l’unité dans la diver-
arrondissement 4 Moungali, Brazzaville. Date de la sité ; lutter contre l’enclavement du plateau des cata-
déclaration : 27 mars 2020. ractes ; renouveler les marchés traditionels tournants
afin de faciliter la commercialisation des produits du
terroir. Siège social : à Madingou. Date de la déclara-
tion : 12 août 2019.
Imprimé dans les ateliers
de l’imprimerie du Journal officiel
B.P.: 2087 Brazzaville

Vous aimerez peut-être aussi