Vous êtes sur la page 1sur 3

Faculté de mathématiques. Département d’analyse U.S.T.H.B. 2019/20 Faculté de mathématiques. Département d’analyse U.S.T.H.B.

2019/20

L1, MI11, Analyse Séries d’exercices n°2 : Suites numériques réelles L1, MI11, Analyse Séries d’exercices n°2 : Suites numériques réelles

Exercice 1 Exercice 7

Ecrire les 3 premiers termes de la suite (𝑢𝑛 ) dans chacun des cas suivants. Montrer que (𝑐𝑜𝑠𝑛) n’a pas de limite. (on résonnera par l’absurde).

1 1 1 ∏𝑖𝑗=1 2𝑗 Exercicer 8
1. 𝑢𝑛 = ; 2. 𝑢𝑛 = 1 + 2 + ⋯ + 𝑛+1 ; 3. 𝑢𝑛 = 1 + ∑𝑛𝑖=1 ∏𝑖
𝑛! 𝑘=1(2𝑘+1)
1. Montrer qu’une suite convergente est bornée mais qu’une suite bornée n’est pas
Exercice 2
convergente en général.
Soit 𝑛 ∈ ℕ∗ . Etablir les inégalités suivantes.
2. Montrer que (𝑢𝑛 ) converge vers zéro si, et seulement si (|𝑢𝑛 |) converge vers zéro.
1 1 𝑘
∁𝑛 1
𝑛−1 𝑛−1
1. 2 ≤ 𝑛! ≤ 𝑛 ; 2. 𝑛! ≤ 2𝑛−1 ; 3. Pour 𝑘 ∈ {1, … , 𝑛}, ≤ 2𝑘−1 ; 3. Montrer qu’une suite croissante (décroissante) et majorée (minorée) est convergente.
𝑛𝑘
1 1
4. 𝐿𝑛 (𝑛 + 1) ≤ ∑𝑛+1
𝑘=1 𝑘 ≤ 𝐿𝑛 𝑛 + 1 (intégrer la fonction 𝑡 sur l’intervalle [𝑛, 𝑛 + 1].
4. Montrer qu’une suite croissante (décroissante) et non majorée (minorée) est divergente
Exercice 3
vers +∞ (−∞).
Etudier la monotonie de la suite ( 𝑢𝑛 ) dans chacun des cas suivants.
5. Montrer que le produit d’une suite bornée par une suite convergente vers zéro est une
2×4×…×2𝑛 1 1 2𝑛 suite convergente vers zéro.
1. 𝑢𝑛 = 1×3×…×(2𝑛+1) ; 2. 𝑢𝑛 = (−1)𝑛 ; 3 . 𝑢𝑛 = 1 + 2 + ⋯ + 𝑛+1 ; 4. 𝑢𝑛 = .
𝑛!

6. Montrer qu’une suite comprise entre deux suites convergentes, possédant une même
Exercice 4
limite 𝑙, est elle-même convergente et a pour limite 𝑙.
Dire si la suite (𝑢𝑛 ) est majorée ou minorée dans chacun des cas suivants.
Exercicer 9
1 2𝑘 1 𝑛
1. 𝑢𝑛 = 𝑛(1 + (−1)𝑛 ) ; 2. 𝑢𝑛 = ∑𝑘=𝑛
𝑘=1 ; 3. 𝑢𝑛 = ∏𝑘=𝑛
𝑘=1 ; 4. 𝑢𝑛 = (1 + ) .
𝑘 2𝑘+1 𝑛 Etudier la nature de la suite (𝑢𝑛 ) puis calculer sa limite lorsqu’elle converge dans chacun des

Exercicer 5 cas suivants.

(−1)𝑛 𝑐𝑜𝑠𝑛 !+𝑛 1 𝑛 𝑛!


Montrer à l’aide de la définition que la suite (𝑢𝑛 ) converge vers 𝑙 dans les cas suivants. 1. 𝑢𝑛 = 𝑛2 +2𝑛+1
; 2 . 𝑢𝑛 = √𝑛 + 1 − √𝑛 ; 3. 𝑢𝑛 = 3 3 ; 4. 𝑢𝑛 = 𝑛!+1 𝑠𝑖𝑛 𝑛+1 ;
√𝑛+1− √𝑛

𝑛 1 𝑘 (−1)𝑛 +𝑛 𝑎𝑛 −𝑏𝑛 𝑛 (−1)𝑘


1. 𝑢𝑛 = , 𝑙 = 1 ; 2. 𝑢𝑛 = , 𝑙 = 0 ; 3. 𝑢𝑛 = ∑𝑛𝑖=1 1+𝑘 3, 𝑙 = 0 ; 5. 𝑢𝑛 = ; 6. 𝑢𝑛 = , 𝑎, 𝑏 ∈ ℝ ; 7. 𝑢𝑛 = √𝑛 + 𝑠𝑖𝑛𝑛 ; 8. 𝑢𝑛 = ∑𝑛1 𝑘 ;
𝑛+1 𝑐𝑜𝑠𝑛+2𝑛 ! (−2)𝑛 −3𝑛 𝑎𝑛 +𝑏𝑛 (√2)

∑𝑛
1𝑘 1
4. ∑𝑛𝑖=1
1
, 𝑙 = +∞ ; 5. 𝑢𝑛 = −𝑛 2 + 𝑛 + 1, 𝑙 = −∞. 9. 𝑢𝑛 = ; 10. 𝑢𝑛 = ∑𝑛1 𝑘(𝑘+1) ; 11. 𝑢𝑛 = ∑𝑛0(𝑢𝑛+1 − 𝑢𝑛 ), (𝑢𝑛 ) est une suite de nombres
√𝑘 𝑛6
𝑛
1 √⌊𝑛𝑥⌋ (−1)𝑛 𝑠𝑖𝑛(𝑛2 )
Exercice 6 réels ; 12. 𝑢𝑛 = ∑𝑛1 𝑘 2 ; 13. 𝑢𝑛 = 𝑎𝑛 , 𝑎 ∈ ℝ; 14. 𝑢𝑛 = ; 15. 𝑢𝑛 = ( + ) .
√𝑛 𝑛 2

𝑛 1 1 1 3𝑘+1 1×3×…×(2𝑘+1)
Déterminer le nombre de termes de la suite (𝑢𝑛 ) de terme général 𝑢𝑛 = 𝑛+2 qui sont à 16. 𝑢𝑛 = (1 − 22) (1 − 32) … (1 − 𝑛2) ; 17. 𝑢𝑛 = ∑𝑛0 2 ; 18. 𝑢𝑛 = 3×6×…×(3𝑛+3) .
3𝑘 +1
l’extérieur de l’intervalle ]0,9 , 1,01[.

1 2
Faculté de mathématiques. Département d’analyse U.S.T.H.B. 2019/20 Faculté de mathématiques. Département d’analyse U.S.T.H.B. 2019/20

L1, MI11, Analyse Séries d’exercices n°2 : Suites numériques réelles L1, MI11, Analyse Séries d’exercices n°2 : Suites numériques réelles

Exercice 10 Exercicer 15

1. Montrer que (𝑢2𝑛 ) et (𝑢2𝑛+1 ) convergent vers une même limite 𝑙 si, et seulemnt si (𝑢𝑛 ) 1
Montrer à l’aide d’une suite minorante que la suite 𝑢𝑛 = ∑𝑛1 3+|𝑠𝑖𝑛𝑘|√𝑘 est divergente.
converge vers 𝑙.
Exercicer 16
2. Dans quel cas les suites (𝑢2𝑛 ) et (𝑢2𝑛+1 ) extraites de (𝑢𝑛 ) sont toutes les deux
1 1
convergentes mais la suite (𝑢𝑛 ) est divergente. 1. Montrer que les suites 𝑢𝑛 = ∑𝑘=𝑛
𝑘=0 𝑛! et 𝑣𝑛 = 𝑢𝑛 + 𝑛! sont convergentes et ont même

limite. (montrer que les deux suites sont adjacentes).


Exercice 11
2. Montrer que cette limite est dans ℝ/ℚ. (on résonnera par l’absurde).
Etudier la suite (𝑢𝑛 ) dans les deux cas suivants.

1
Exercicer 17
1. 𝑢0 = 2 et 𝑢𝑛+1 = √1 − 𝑢𝑛 ; 2. 𝑢0 = 1 et 𝑢𝑛+1 = √1 + 𝑢𝑛
1 2
Montrer que l’ensemble ⋂𝑛≥1[𝑛 , 𝑛] est non vide et réduit à un point puis le déterminer.
Exercice 12
Exercicer 18
Considérons la suite numérique réelle (𝑢𝑛 ) définie par 𝑢0 ∈]0, 1[ 4𝑢𝑛+1 = 𝑢𝑛 2 + 2𝑢𝑛 .
𝑢𝑛 1
1. Montrer que la suite (𝑢𝑛 ) défini par 𝑢0 = 2 et 𝑢𝑛+1 = + 𝑢 , est convergente puis
1. Montrer que (𝑢𝑛 ) est positive et majorée par 1. 2 𝑛

calculer sa limite.
2. Montrer que (𝑢𝑛 ) est décroissante.
1
3. En déduire que la suite et convergente puis déterminer sa limite. 2. Montrer que la suite (𝑤𝑛 ) de terme général 𝑤𝑛 = 𝑛 (√1 + 𝑛 − 1) est convergente puis

Exercice 13 calculer sa limite.

1
Considérons la suite numérique réelle (𝑢𝑛 ) définie par 𝑢0 ∈]0, +∞[, 0 < 𝑢𝑛+1 ≤ 2 − 3. Conclure.
𝑢𝑛

Exercicer 19
1. Montrer que (𝑢𝑛 ) est décroissante et minorée.
1. Montrer que toute suite convergente est de Cauchy.
2. En déduire que la suite et convergente puis déterminer sa limite.
2. Montrer que la réciproque est vraie dans ℝ mais fausse en général dans l’ensemble des
Exercice 14
rationnels ℚ ainsi que dans l’ensemble des irrationnels ℝ/ℚ .
1 𝑛
1. Montrer que 2 est un point adhérent à l’ensemble 𝑆 = {2𝑛+1 , 𝑛 ∈ ℕ} puis
Indication : on peut utiliser l’exercice 18
2. Comment peut-on généraliser à l’ensembles des termes d’une suite convergente.

3 4
Faculté de mathématiques. Département d’analyse U.S.T.H.B. 2019/20 Faculté de mathématiques. Département d’analyse U.S.T.H.B. 2019/20

L1, MI11, Analyse Séries d’exercices n°2 : Suites numériques réelles L1, MI11, Analyse Séries d’exercices n°2 : Suites numériques réelles

Exercicer 20 Exercicer 25

𝑢𝑛+1 (−1)𝑘 (−1)𝑘


Soit (𝑢𝑛 ) une suite positive telle que converge vers 𝑙. Montrer que les suites (𝑢𝑛 ) et (𝑣𝑛 ) définies par 𝑢𝑛 = ∑2𝑛 et 𝑢𝑛 = ∑2𝑛+1 sont
𝑢𝑛 1 𝑘2 1 𝑘2

convergentes et ont même limite.


1. Montrer que si 𝑙 < 1 alors (𝑢𝑛 ) converge vers 0 et si 𝑙 > 1 la suite diverge vers +∞

Exercicer 26
2. Montrer, à l’aide d’un contre exemple que dans le cas 𝑙 = 1 on ne peut rien dire quant à
la nature de (𝑢𝑛 ). Prouver que toute suite convergente possède une seule valeur d’adhérence mais que la
réciproque est fausse en général.
Exercicer 21

Indication : on peut considérer la suite (𝑢𝑛 ) définie par 𝑢𝑛 = 𝑛((−1)𝑛 − 1).


Montrer que la suite (𝑢𝑛 ) défini par 𝑢0 = 2 et 𝑢𝑛+1 = 𝑢𝑛 − 3 + 𝑒 𝑢𝑛 , est strictement
décroissante et non minorée puis déduire qu’elle diverge vers −∞. Exercicer 27

Exercicer 22 Pour tout entier 𝑛 > 0, on considère la fonction 𝑓𝑛 :


1
1. Montrer que la suite (𝑢𝑛 ) de terme génral 𝑢𝑛 = ∑𝑛1 n’est pas de Cauchy. 𝑓𝑛 : [0,1] → ℝ définie par 𝑓𝑛 (𝑥) = 𝑛𝑥 − (1 − 𝑥)2
√𝑛

2. Montrer que la suite (𝑣𝑛 ) de terme génral 𝑣𝑛 =


𝑢𝑛
est convergente. I- Fixons l’entier 𝑛
√𝑛

1. Montrer que la fonction 𝑓𝑛 est strictement croissante dans l’intervalle [0,1].


3. Déterminer la limite de (𝑣𝑛 ).
2. Montrer qu’il existe un unique α𝑛 ∈ ]0,1[ tel 𝑞𝑢𝑒 𝑓𝑛 (𝛼𝑛 ) = 0.
Exercicer 23

1
Indication : utiliser le TVI.
Montrer que la suite (𝑢𝑛 ) de terme génral 𝑢𝑛 = ∑𝑛1 est de Cauchy.
𝑘2
3. Déterminer le signe de 𝑓𝑛+1 (𝛼𝑛 )
Exercicer 24
II- Considérons la suite de terme général (𝛼𝑛 ) 𝑛 ≥ 1.
1. Trouver une formule de reccurence définissant la suite (𝑢𝑛 ) de terme général
1. Montrer à l’aide de la question précédente que la suite (𝛼𝑛 ) est croissante.

𝑢𝑛 = √𝑛 + √𝑛 − 1 + √… + √1 2. En déduire que la suite (𝛼𝑛 ) est convergente.

3. Montrer que (𝛼𝑛 ) converge vers 𝑙 = 1


2. Montrer que (𝑢𝑛 ) est bornée.
Indication : on peut raisonner par l’absurde en supposant que 𝑙 ≠ 1.
3. Montrer que la suite (𝑢𝑛 ) est convergente et déterminer sa limite.

5 6

Vous aimerez peut-être aussi