Vous êtes sur la page 1sur 5

Centre Universitaire de Ghardaïa 1ére S.N.

V: 2010-2011

TP n°2: Calculs d'incertitudes


(Mesure du diamètre d'un atome)

1- Introduction:

Notions sur les calculs d' incertitudes:

Soit à calculer l' incertitude sur la concentration C d' une substance X, déterminée à
partir d' une pesée d' une masse m de X, dissoute dans un volume V.
Par définition, la concentration C de la substance X est égale à:

n m
C= avec n=
V MX

où MX désigne la masse molaire de X.


On prend alors le logarithme népérien de l' expression de C. On arrive à:
Ln C = Ln n - Ln V
Soit:
Ln C = Ln m - Ln MX - Ln V
On passe ensuite aux quantités différentielles associées:

En fait, ici, on pourra se débarrasser de la valeur absolue car la quantité C sera


toujours strictement positive.

On passera ensuite aux quantités finies: les erreurs s' ajoutant, on remplace les signes
"moins" par des signes "plus".
On obtient alors:

A partir de là il est facile d' isoler la quantité cherchée ∆C. Cette quantité s' appelle
"incertitude absolue".C' est un nombre "concret", c' est à dire qu' il a une dimension
physique, ici une concentration en l' occurrence. On a:

La valeur m est une valeur expérimentale, pesée à la balance.


La valeur ∆m correspond à une valeur de 0.0001 g, vu que la balance détecte le
dixième de milligramme.
Pour les produits chimiques utilisés il est convenu de choisir comme valeur pour le
rapport MX/MX, appelé "incertitude relative" (car il figure un rapport de deux
grandeurs, donc un nombre "abstrait", sans dimension) égal à 0.2%, soit bien sûr, à
0.002. Cette valeur sera censée être la même pour l' ensemble des produits usuels,

Module: Chimie1 1 Ens.: HADJ SEYD AEK


Centre Universitaire de Ghardaïa 1ére S.N.V: 2010-2011

sauf indication expresse.


Le volume V de la fiole jaugée ayant servi à préparer les solutions est connu: par
exemple 100 ml. L' incertitude ∆V sur la valeur du volume est fournie par le
fabricant de verrerie, ou, ici en l' occurrence, par... le fascicule de TP. On lit par
exemple que l' incertitude ∆V sur une fiole de 100 ml est de 0.1 ml. Cela veut dire
que le volume réel de la fiole jaugée est compris entre les valeurs extrêmes de 99.9
ml et 100.1 ml.
- Une fois qu' on a calculé l' incertitude absolue ∆Ca, sur la concentration Ca d' une
substance, ce calcul va désormais servir, en cascade, à déterminer d' autres
incertitudes sur d' autres résultats. La plupart des calculs de concentration se
ramènent à des formules simples du type:

α.Ca.Va = β.Cb.Vb

Les coefficients α et β, désignent les coefficients st chiométriques dans l'


équation globale de dosage faisant intervenir l' espèce a avec l' espèce b. Ils peuvent
être égaux à 1 tous les deux (par exemple le dosage de l' acide chlorhydrique par la
soude), ou non tous égaux à 1: cas le plus fréquent, notamment en oxydoréduction,
ou lors du dosage d' un polyacide par une monobase....

Imaginons que nous cherchions à calculer la valeur de Cb, et celle de ∆Cb,


connaissant Ca et ∆Ca, déterminées précédemment.
La valeur de Cb se calcule aisément par la formule précédente

α.Ca.Va = β.Cb.Vb ; Il suffit d' extraire Cb.

α .CaVa
.
Cb =
β .Vb
La valeur de ∆Cb se calcule en reprenant le logarithme népérien de la formule
donnant Cb. De la même façon qu' au tout début de ce TP.

LnCb = Ln(α/β) + LnCa + LnVa - LnVb

On passe aux différentielles associées. On arrive à:

Comme la différentielle d' une constante (à savoir le rapport α/β) est égale à 0, alors,

Bien entendu, pour calculer Cb les coefficients stoechiométriques s' avèrent


nécessaires!!!

Module: Chimie1 2 Ens.: HADJ SEYD AEK


Centre Universitaire de Ghardaïa 1ére S.N.V: 2010-2011

Incertitudes absolues sur les différents éléments de verrerie:

Matériel de verrerie Incertitude absolue

Burette
∆V = 0.05 ml
de 25 ml
Fiole jaugée
∆V = 0.15 ml
de 250 ml
Fiole jaugée
∆V = 0.15 ml
de 200 ml
Fiole jaugée
∆V = 0.10 ml
de 100 ml
Pipette jaugée
∆V = 0.02 ml
de 5 ml
Pipette jaugée
∆V = 0.05 ml
de 10 ml
Pipette jaugée
∆V = 0.10 ml
de 20 ml
Eprouvette ∆V = 0.10 ml
Ne constitue pas un élément de
Erlenmeyer
précision au cours du dosage
Ne constitue pas un élément de
Bécher
précision au cours du dosage
Ne constitue pas un élément de
Tube à éssais
précision au cours du dosage

2- But du TP:

- Apprendre à calculer les incertitudes sur les différentes mesures et grandeurs


utilisées dans les manipulations en TP de chimie.

- Application : mesure de la taille d'un atome! (vous obtiendrez plus précisément


un bon ordre de grandeur du rayon moyen d'un ion, qui n'est rien d'autre qu'un atome
qui a perdu ou gagné des électrons..).

3- Matériel:
- Une éprouvette graduée de 100 ml
- Une fiole jaugée de 100 ml
- De l'eau douce
- Du sel NaCl
- Une balance électronique, si possible plus précise que 0,1g
- Une spatule et un verre de montre

Module: Chimie1 3 Ens.: HADJ SEYD AEK


Centre Universitaire de Ghardaïa 1ére S.N.V: 2010-2011

4- Manipulations:

Expérience 1:

Peser une masse m= 2.0045 g de chlorure de sodium, NaCl, la dissoudre dans une
quantité d'eau de 100 ml dans une fiole jaugée .

Quelle est la concentration, exprimée en mol.l-1, de la solution de chlorure de


sodium, et quelle est l' incertitude sur la mesure de la concentration?

Expérience 2:

Principe: lorsqu'on verse du sel dans un certain volume d'eau. Quand tout est
dissous, le volume d'eau salée est plus grand que celui de départ. Les ions libérés par
la dissolution du cristal de sel (chlorure de sodium) occupent de la place, qui est
mesurable par l'augmentation du volume du liquide (fig2).

Les ions Na+ et Cl- du chlorure de sodium (NaCl) vont se séparer les uns des autres,
pour donner une solution: l'eau salée...

V=V2-V1

Fig 1 Fig 2

1/ Peser précisément une masse de sel, mNaCl = 15g

2/ Mesurer précisément un certain volume d'eau douce = 80ml

3/ Dissoudre tout le sel dans l'éprouvette, en veillant à bien éliminer toutes les bulles
pouvant se coller sur les parois.

4/ Mesurer alors l'augmentation de volume du liquide V=V2-V1

Module: Chimie1 4 Ens.: HADJ SEYD AEK


Centre Universitaire de Ghardaïa 1ére S.N.V: 2010-2011

Le but est d'obtenir le nombre d'ions qui a causé cette augmentation de volume, on
en déduira le volume moyen d'un ion, et enfin, son rayon.

1/ Nombre de moles de sel dissoutes

mNaCl: masse de sel; MNaCl: masse molaire du sel (58,45 g/mol)

2/ Nombre d'ions dissous

NA: nombre d'Avogadro (6,02.1023 mol-1). Un groupe NaCl libère deux ions

3/ Volume d'un ion

V 2 − V1 V
V io n = =
N ion N io n

Avec V= l'augmentation de volume c.à.d (V2-V1) en m3.

4/ Rayon moyen d'un ion en considérant que celui-ci est spherique:

- Calculer le rayon atomique du sel NaCl (rion)

- Exprimer la relation donnant l'incertitude sur la valeur de rion et calculer rion.

Remarque: La représentation du cristal précédent, donnait 0,562 nm pour 4 rayons


d'atomes (fig1), ce qui donne un rayon moyen mesuré par diffraction de rayon X de
0,14 nm. En êtes-vous loin?

Module: Chimie1 5 Ens.: HADJ SEYD AEK