Vous êtes sur la page 1sur 11

Caractéristiques d’une base de données

CHAPITRE I : CARACTERISTIQUES D’UNE BASE


DE DONNEES

Objectifs : à la fin de ce cours chaque étudiant doit être capable de :


- Connaitre ce que c’est une base de données ;
- De faire la différence entre l’approche classique et celle base de données ;
- Pourvoir identifier les domaines d’application des bases de données ;
- De pourvoir donner les caractéristiques d’une base de données.

INTRODUCTION

Le monde de l’informatique a connu une évolution effervescente depuis l’apparition


du premier ordinateur l’EDVAC en 1945 jusqu’à aujourd’hui. Au début de l’ère informatique,
l’utilisation de l’ordinateur s’est limitée à effectuer des calculs. Grâce à l’apparition des
supports de stockage comme les bandes magnétiques (Figure 1.1) et les disques durs (Figure
1.2), les informaticiens se sont intéressés à la sauvegarde et à la gestion des données.

Historiquement les premières techniques de gestion des données se basent sur la notion des
fichiers. Un fichier est une collection d’informations numériques réunies sous le même nom.
On parle alors des systèmes de gestion de fichiers (SGF) qui ont été utilisés à partir des
années 50. Vers des années 70 on commence à parler des Systèmes de Gestion des Bases de
Données (SGBD), proposant une philosophie différente de celle des SGF. Dans ce chapitre

FOUDA BARTHELEMY ROLAND 1


Caractéristiques d’une base de données

nous allons découvrir les SGF et leurs inconvénients, les bases de données et leurs avantages,
et les systèmes de gestion des bases de données(SGBD).

Pour comprendre les avantages de l’approche base de donnée, nous allons: (1) mettre en
évidence à l’aide d’un exemple les limitations inhérentes aux systèmes de fichiers, (2) voir
comment l’approche base de données élimine ces limitations, (3) voir quelles sont les autres
caractéristiques de cette nouvelle approche.

I. DEFINITIONS

 Une base de données est un ensemble structuré d'informations non redondantes dont


l'organisation est régie par un modèle de données ;
 Une base de données est une collection de données d'un domaine déterminé ;
 Une base de données est un ensemble d'informations bien ordonnées qui sont en
relation les uns des autres ;
 Une base de données est un ensemble d'informations exhaustives et non redondants
nécessaires à une série d'application automatisée et qui en assure la gestion ;
 Une base de données est un ensemble d'informations normalisées en liaison logique
les unes des autres qui après avoir été saisies une seule fois permet de fournir aux
différents échelons de la hiérarchie les informations actualisées pour agir à temps réel.
 Fichier : est un récipient de données identifié par un nom constitué par un ensemble
de fiches contenant des informations système ou utilisateur.
 Gestionnaire de fichiers : structuré autour d’un noyau appelé analyseur, qui assure
les fonctions de base, à savoir la créaction/destruction des fichiers, lecture/écriture
d’une suite d’octets à un certain emplacement dans un fichier, l’allocation de la
mémoire, la localisation et la recherche des fichiers sur les volumes mémoires.
 Un Système de Gestion de Bases de Données (SGBD) est un logiciel de haut niveau
permettant aux utilisateurs de structurer, d’insérer, de modifier, de rechercher de
manière efficace des données spécifiques, au sein d’une grande quantité
d’informations, stockées sur des mémoires secondaires partagée de manière
transparente par plusieurs utilisateurs.

FOUDA BARTHELEMY ROLAND 2


Caractéristiques d’une base de données

 Données : doit être vue comme la représentation d’une valeur sous une forme
conventionnelle de façon à pouvoir la traiter et la stocker (sous forme manuscrite ou le
plus souvent sous forme numérique).

 Information : élément de connaissance susceptible d’être codé pour être conservé,


traité ou communiqué R. Reix "informer c'est fournir des représentations pour
résoudre des problèmes ; ces représentations doivent être adaptées au contexte
d'utilisation".

 Un système d'information (SI) est un ensemble organisé de ressources : matériel,


logiciel, personnel, données, procédures permettant d'acquérir, traiter, stocker,
communiquer des informations (sous forme de données, textes, images, sons, etc…)
dans des organisations.

II. APPROCHE PAR FICHIERS

1. description de l’approche par fichier


L’approche par fichier est l’approche traditionnelle. Dans cette approche les données des
fichiers sont décrites dans les programmes. Chaque application se base sur un ou plusieurs
fichiers. Exemple 1.3.Soit deux applications : Paie et Facturation (Figure 1.3). La Facturation
se base sur un fichier Ventes afin de pouvoir générer les factures des clients, et la Paie permet
de calculer le salaire des employés en se basant sur leurs salaires de base (fichier Salaires) et
sur le pourcentage des ventes réalisées (fichier Ventes). Dans cet exemple 1.3 chacune des
deux applications utilise le fichier Ventes. On remarque que ces deux fichiers ont été utilisés
au lieu d’un seul. Ceci nous renvoie à certains inconvénients de l’approche par fichier.

FOUDA BARTHELEMY ROLAND 3


Caractéristiques d’une base de données

2. Les Inconvénients de l’approche par fichier


Les principaux inconvénients de l’approche par fichier sont :
- Redondance des données : Cette redondance génère certains problèmes, à savoir, la
multiplication des tâches de saisies et des mises à jour, la multiplication des programmes de
contrôles, l’augmentation du volume des données sur le support de stockage physique et
l’incohérence des données.
- Impossibilité de partager les données entre les applications car elles ne peuvent
pas accéder simultanément aux fichiers.
- Difficultés d’accès à l’information : Il n’existe pas une seule technique pour accéder aux
informations dans un fichier. De plus, les fichiers ne se trouvent pas forcément sur le même
support logique ou physique. Il est à noter que le programme permettant d’extraire une
information à partir d’un fichier volumineux peut consommer beaucoup de temps pour
réaliser cette tâche.

- Lourdeur d’accès aux données. En pratique, pour chaque accès aux données, même le plus
simple, il faudrait écrire un programme.
- Manque de sécurité. Si tout programmeur peut accéder directement aux fichiers, il est
impossible de garantir la sécurité et l’intégrité des données.
- Pas de contrôle de concurrence. Dans un environnement dans lequel plusieurs utilisateurs
accèdent aux mêmes données, des problèmes de concurrence d’accès se posent. Il est donc
nécessaire d’avoir recours à un logiciel chargé de gérer les fichiers constituant une base de

FOUDA BARTHELEMY ROLAND 4


Caractéristiques d’une base de données

données, de prendre en charge les fonctionnalités de protection et de sécurité et de fournir les


différents types d’interfaces nécessaires à l’accès aux données.

3. Système de Gestion de fichiers


Système de gestion de fichiers : Partie du S.E. qui maintient les données sur les périphériques
mémoires (disques, disquettes, clefs USB). Définit la structure d’un disque : fichiers, dossiers,
etc. Fournit une interface (conviviale) à l’utilisateur.

Objectifs :
Organisation Logique (comment associer les fichiers `a un espace sur le disque )
Optimiser l’utilisation des disques, Placement des données, Minimiser les temps d’accès.

3.1. Différents SGF


Windows
MS-DOS ou FAT 16 (File Allocation Table) (≤W95) ; FAT32 (W98)
NTFS
WinFS
Joliet (pour les CD-ROM)
Unix (like)
ufs (unix BSD)
ext2fs, ext3fs
reiserfs
iso9660 (pour les CD-ROM)
Mac OSS
HFSCHAR

3.2. Le concept de fichier


Un fichier est l’unité de stockage logique mise à la disposition des utilisateurs pour
l’enregistrement de leurs données : c’est l’unité d’allocation. Le SE établi la correspondance
entre le fichier et le système binaire utilisé lors du stockage de manière transparente pour les
utilisateurs. Dans un fichier on peut écrire du texte, des images, des calculs, des
programmes…
Les fichiers sont généralement créés par les utilisateurs. Toutefois certains fichiers sont

FOUDA BARTHELEMY ROLAND 5


Caractéristiques d’une base de données

générés par les systèmes ou certains outils tels que les compilateurs.
Afin de différencier les fichiers entre eux, chaque fichier a un ensemble d’attributs qui le
décrivent. Parmi ceux-ci on retrouve : le nom, l’extension, la date et l’heur de sa création ou
de sa dernière modification, la taille, la protection. Certains de ces attributs sont indiqués par
l’utilisateur, d’autres sont complétés par le système d’exploitation.FI (ISET illisible
instruction

3.3.Généralités
Pour assurer une conservation d’informations qui persiste en cas de mise hors tension, les
objets doivent être conservés sur un support magnétique, en pratique des disques. Les disques
sont caractérisés par une grande capacité et par une très forte latence des opérations d’entrée
sortie. Cette latence est due aux mouvements du bras et aux temps de rotation ; le rapport
entre les latences des accès au disque et à la mémoire principale est de l’ordre de 10 6 ce qui
est gigantesque. En conséquence, les algorithmes de gestion du disque peuvent « gaspiller »
de la place ; en revanche, ils doivent limiter dans la mesure du possible le nombre des
opérations d’entréemsortie.
En particulier, il faut proscrire le parcours de structures chaînées sur disque. Quant aux
fichiers, des mesures ont montrées que leurs tailles sont très variables, mais qu’il y a
beaucoup de petits fichiers. L’accès séquentiel est beaucoup plus fréquent que l’accès direct,
les lectures que les écritures.

III. APPROCHE BASE DE DONNEES

1. Objectifs
Une base de données a beaucoup d'objectifs parmi lesquels nous pouvons citer : Eviter les
redondances et les incohérences des données qui entraînaient fatalement une approche où les
données seraient reparties dans des différents fichiers sans connexion entre eux. Offrir un
langage de haut niveau pour la définition et la manipulation des données ; Contrôler l'intégrité
entre plusieurs utilisateurs et la confidentialité des données ; Assurer l'indépendance entre les
données et les traitements.

FOUDA BARTHELEMY ROLAND 6


Caractéristiques d’une base de données

Centralisation
2. Indépendance
3. Liaison
4. Intégrité
5. Sécurité
6. Confidentialité
7. Partage

- Le partage des données consiste à permettre les accès concurrents au SGBD


par plusieurs usagers. Par exemple, deux individus accèdent au même compte
et font une transaction. La notion de transaction permet d’assurer l’intégrité par
la mise en place du mécanisme de verrouillage.

2. description de l’approche base de données

L’approche Base de données a été proposée pour résoudre les problèmes de l’approche
par fichier, notamment la redondance, l’incohérence, le partage de données et l’accès à
l’information. Une base de données est une collection de données qui peuvent être reliées
entre elles, et qui sont stockées sans redondance inutile. Une base de données peut être utilisée
par plusieurs applications. Les données doivent être bien structurées pour permettre un
développement cohérent des applications futures, sachant que la structure de stockage des
données doit être indépendante des applications. Autrement il y a une séparation entre les
données et les traitements. Un utilisateur peut manipuler directement ou via des applications
les données stockées. Cette manipulation consiste à réaliser quatre opérations possibles :
—Insertion
—Modification
—Suppression
—Extraction

FOUDA BARTHELEMY ROLAND 7


Caractéristiques d’une base de données

La figure 1.5 illustre l’approche par base de données. Selon cette figure vous pouvez
remarquer que les données sont centralisées, elles sont partagées entre plusieurs applications,
et qu’il n’y a plus redondance.

3. Les Caractéristiques d’une base de données

- La centralisation consiste à concentrer l’information en un seul endroit


logique. Élimine la redondance d’information; Permet l’unicité de la saisie
d’information; Facilite tous les services reliés au SGBD.
- L’indépendance entre les données et le traitement consiste à appliquer une
notion fondamentale en informatique : la séparation entre les conteneurs et le
traitement des données. Cette dissociation, si importante en génie logiciel,
apporte plusieurs avantages importants : 1. permet à plusieurs systèmes
d’accéder aux mêmes données afin d’en faire différentes tâches (affichage,
mise à jour, liaison, calcul, …); 2. permet différentes vues selon les logiciels en
action (seulement les données requises sont utilisées); 3. offre une flexibilité
sans comparable. Cette indépendance réduit considérablement les coûts de
maintenance et de développement lors de l’évolution du produit.
- La liaison consiste à définir les liens logiques qui existent entre les données.
Permet ainsi de créer des structures complexes indépendantes des données.
Comme on le verra, la mise en œuvre de liaisons permet de garantir La non
redondance, l’intégrité et l’efficacité des données liées.
- L’intégrité des données consiste à assurer la fiabilité et la cohérence de toutes
les données (en les considérants unitairement ou en relation). Préserver

FOUDA BARTHELEMY ROLAND 8


Caractéristiques d’une base de données

l’intégrité des données est certainement le premier rôle du SGBD. L‘intégrité


est assuré par plusieurs mécanismes internes du SGBD tels que : 1. le format
(entier, flottant, date, …) 2. Le domaine de validité (intervalle, appartenance à
une liste, …) 3. unicité d’une donnée, 4. existence d’une donnée, 5. règles
diverse (existence d’un lien, synchronisation externe, …)
- La sécurité des données consiste à assurer l’intégrité du système malgré les
pannes physiques éventuelles (inévitables) Si l’intégrité des données est la
première tâche du SGBD, la sécurité de ces dernières en est certainement la
deuxième. Les causes de pannes potentielles sont nombreuses. C’est la mise en
place de mécanismes de reprise qui permet de garantir l’intégrité des données
peu importe les avaries.
- La confidentialité des données consiste à protéger le contenu des données
sensibles. Plusieurs données ne doivent pas être disponibles à tous les usagers
du SGBD. Les notions d’usager et de droits d’accès permettent de limiter les
accès.

4. LES SYSTEMES DE GESTION DES BASES DE DONNEES

Un Système de Gestion de Bases de Données (SGBD) est un ensemble de programmes


permettant d’assurer la gestion et le contrôle automatique des Bases de données.
Les principales fonctions que doit assurer un SGBD sont : Description : A partir d’une
représentation abstraite des données, le SGBD doit assurer la description de la structure
physique des données. Pour effectuer cette description un SGBD offre un langage de
définition de données (LDD) Manipulation : La manipulation de données consiste à ajouter,
modifier, supprimer et extraire des données. Un SGBD permet de manipuler les données via
un langage de manipulation de données (LMD). L’interrogation de données peut être
effectuée d’une manière interactive via le LMD ou bien avec des programmes. Lors de la
manipulation des données le SGBD doit garantir le contrôle d’intégrité des données.
Extraction : Un SGBD permet l’interrogation de la base de données, d’une manière
interactive ou via des programmes. De même un SGBD doit garantir la confidentialité des
données de la base, et ceci via le contrôle des autorisations et des droits d’accès des
utilisateurs. Il doit assurer qu’une base de données soit partagée entre plusieurs utilisateurs en
même temps et ceci via des mécanismes de

FOUDA BARTHELEMY ROLAND 9


Caractéristiques d’une base de données

Contrôle d’accès concurrents. L’accès concurrent consiste à gérer des


transactions simultanées sur les mêmes lignes de données toute en préservant la
Cohérence de la base de données. Les utilisateurs exigent que leurs bases de données soient
sécurisées, autrement pas de risque de perte de données. Pour garantir cette sécurité un
SGBD possède des mécanismes de reprise après panne et de journalisation permettant
d’assurer la continuité et la restauration l’état des données suite à des pannes éventuelles.
Extraire une information à partir d’une base de données volumineuse est une tâche qui
peut consommer du temps. Pour garantir un accès rapide et performant aux données, un
SGBD utilise des techniques tel que l’indexation, le hashage, les arbres balancés, etc.

FOUDA BARTHELEMY ROLAND 10


Caractéristiques d’une base de données

Webographie

http://www.memoireonline.com/05/09/2078/m_Conception-Implementation-dune-Base-de-
Donnees-pour-la-Gestion-dun-Organisme-et-Administration25.html ;

BASES DE DONNÉES CONCEPTS ET PROGRAMMATION Antoine Cornuéjols


AgroParisTech, Spécialité Informatique (2009-2010)
Version du 19 octobre 2009

FOUDA BARTHELEMY ROLAND 11

Vous aimerez peut-être aussi