Vous êtes sur la page 1sur 8

Institut supérieur des pêches maritimes

Enseignement à distance
G.R.H
Plan du cours
Lahcen BOUHOUCH ISPM
GESTION DES RESSOURCES HUMAINES

I. HISTORIQUE DE LA GESTION DES RESSOURCES HUMAINES


II. DEFINITION DE LA GRH
III. GESTION PREVISIONNELLE DES EMPLOIS ET COMPETENCES (GPEC)
IV. Les axes fondamentaux de la GRH
la Recrutement, formation, évaluation, rémunératio

Lahcen BOUHOUCH ISPM


Introduction
• La gestion des ressources humaines est une nécessité reconnue dans
la gestion de l’entreprise
• Toutefois, dans le secteur des PME manufacturières notamment, on a
démontré que plusieurs pratiques de GRH exercent des impacts
positifs sur la performance organisationnelle et financière des
entreprises.

Lahcen BOUHOUCH ISPM


INTRODUCTION

• Pourquoi la gestion des ressources humaines ?


Il existe une forte inquiétude des salariés d’une part et des
employeurs, des investisseurs et des actionnaires, d’autre part, vis-à-
vis le gestion du personnel de leurs entreprises.
INTRODUCTION
• Selon diverses études sociales, ces inquiétudes ne pourraient
être résolues que par une gestion,
une implication et une mobilisation plus grandes du personnel.
Ces mobilisations sont souhaitées pour arriver en fin à une gestion
des ressources humaines cohérente.
Prenons pour exemple les grands groupes où une exigence de
compétitivité que ça soit à l’échelle nationale ou internationale, et
l’intensification de la concurrence ainsi que les difficultés de
regroupement nécessitent vraiment un plan social. C’est au cœur de
ce plan où se trouvent les axes de la gestion de Ressources Humaines.
INTRODUCTION
• C’est à la direction des ressources humaines, certainement que
revient la lourde tâche de gérer l’ensemble des opérations qui visent
non pas seulement à gérer mais à accompagner l’entreprise dans ces
stratégies de développement.
L’approche « ressources humaines »
• Conviction qu'il est plus avantageux de traiter les employés comme
des « Ressources » plutôt que comme des « coûts de production ».
• Conviction que les objectifs organisationnels et les besoins individuels
peuvent devenir compatibles et même complémentaires.
• Conviction que les pratiques de GRH peuvent constituer le point de
départ d'un « cercle vertueux »: compétences et motivation accrues
du personnel = qualité et niveaux de productivité à la hausse =
possibilités de partage et de reconnaissance = incitation à réinvestir
dans des pratiques de GRH.