Vous êtes sur la page 1sur 3

COMMENTVENDRESESPRODUI

TS
AVI
COLES

I
-TRAVAI
LLEZLAPSYCHOLOGI
EDEVOSFUTURSCLI
ENTS

l
af orcedet outeentr
epriserési
dedanssaposi ti
ondansl ecœurdes
consommat eurs.Pourréal
iserunexcel
lentchif
fred'af
fai
resetfai
re
survivr
el'entr
eprisevousdevezàcoupsûradopt erunestr
atégi
esde
mar keti
ngpr éal
ablementétabli
e.Pourétabl
iraupr éal
abl
ecettest
ratégi
e,
C'estcequenousappel ons:tr
avai
ll
erlapsychologiedesconsommat eur
s.

A-IDENTI
FIERLESBÊTESLESMOI
NSPRODUI
TESDANSVOTRE
ENVIRONNEMENT

Enidenti
fi
antdansv ot
rezoned' elev agelesfermesquiproduisentde
poulet
setlegenredepoul et
squ'ellespr odui
sent
, v
ouspouv ez
i
mmédi atementrépert
orierlety
ped' élevagequivousser
aitplusfavor
abl
e
dansladitezone.Généralementil existedesélémentsquisontnon
seul
ementmoi nsproduitsdansv ot rezonemai slespl
usconsommés.

Il
s'agi
tpourvousdemarquerunedi
ff
érenceent
rel
esél
eveur
sdev otr
e
zone.Etdonclemarchév
ousserai
taccessi
blemal
grél
aconcur
rence.

EnAfriqueengénér
all'achat i
niculture(
Elevagedesescar got
safri
cains)est
l
oind'êtr
eundomainef ortementexpl oi
téalorsquenouscher chonschaque
j
ouràconsommerl av ianded' escar got
s.C'estdoncunexempl epalpable
quivousservi
rai
tdel'
év ierdansl '
identi
fi
cationdesbêt esmoinsproduit
es
etpl
usconsommées. ..Undomai nequi peutarrangersibi
enles
prof
essionnel
s.

B-RÉPERTORI
ERDES CLI
ENTSSPECI
AUX,
BÉNÉFI
CIAI
RESDEVOS
PRODUITS
Aprèsquev ousayezidenti
fiélesbêtesrar
esprodui
tesdansvosmi l
ieux(cf
.
II
-A),
Ilv
ousf audr
arechercherdèsl orsdescli
ent
sspéciauxavecquientr
er
encontactouenpar t
enariat.C'estàdir
etrouv
erdescli
entssûrspourla
dist
ri
buti
ondev osélément s.

Nousavonsent
reautr
eslesci
blesci-
dessous,
commedescl
i
ent
sspéci
aux
avecquiv
ousdevezentr
erencontact:

 LESRESTAURANTS(
tout
est
ruct
ureder
est
aur
ati
on)

 LESBARS

 LESHÔTELS

 LESMÉNAGES

 FAMI
LLE

 ABATTOI
RS

 COUPLES

 LESCÉRÉMONI
ESOCCASI
ONELLES:
Anni
ver
sai
reent
err
ement
,
bapt
ême

I
l-CALCULERVOSREVENUS

Combienvouscoûtevot
reél
evagedevol
aill
esparmoi
s?Compt
ezl
ecoûtdel

ali
ment
ati
on,
de
l
’abr
ietl
eséventuel
lesf
act
uresvét
éri
nai
res.

Combiend’œufsv
ospoul
espondent
-el
l
eschaquemoi
s?Quel
estl
epr
ixdesœuf
ssurv
otr
e
marchélocal
?

Chaquemoi s,
ilsepeutqu’
uncertai
nnombred’
œufssoientcassésouquev ousnepui
ssiezpas
l
esvendre.Leprixdesœufspeutchangerd’
unesai
sonàl’autr
eousel onlet
ypedemarché.
Vouspouvezégalementgarderdesœufspournour
ri
rvotr
ef amil
le.Pensezàpr
endr
etoutcela
encomptedansv otrecal
cul
.

(
Nombr
ed’
œuf
spondusparmoi
s)x(
Pri
xdesœuf
s)=Rev
enu

(
Rev
enu)-(
Coût
sdepr
oduct
ion)-(
Coûtdesœuf
sper
dus)=Bénéf
iceparmoi
s
COMMENTTROUVERDELACLI
ENTÈLE?

Laclientèleestconsti
tuéedesménages,
desrestaur
ant
s,etdesrev
endeurs.Poursefair
eune
cl
ientèle,onpeutmet t
reenavantl
esspécif
ici
tésdesavol
ail
le(
insi
stersurl
'
apportnutr
it
ionnel
etlescondi t
ionsd'
élevage?

ÀQUELMOMENTDEVI
ENTONRENTABLE?

Lar
ent
abi
l
itéd’
unél
evagedepoul
esv
adépendr
edepl
usi
eur
sfact
eur
s:

●Lat
ail
l
edel

expl
oit
ati
onetl
ecoûtdesi
nvest
issement
sdedépar
t

●Lepoi
dsdupoul
et

●Lecoûtd’
achatdesmat
ièr
espr
emi
ères

●Let
auxdeper
te(
mal
adi
es,
épi
démi
es)

●Lesv
idessani
tai
res

●Leprixdeventedupoul
etetdesoeuf
s(l
amar
geser
amei
l
leur
eenv
ent
edi
rect
eau
consommateur.
)

Onpeutcommencerl'
act
ivi
tédel avolai
l
leavecunebandede250poussins.Lamargeestà
r
éal
isersurl
epri
xdespoussins,lesdépensesl
iéesàl
'él
evage,
àl'
ent
ret
iendel af
ermeetàla
mai
nd'oeuvr
e(pourundébut,l
'acti
vi
ténenécessit
epasunegrandemain-d'
oeuvr
e).

Leprixdev entemoyend’unpouletvar
iede3000à9000FCFA[ent re4,57et13,
70euros]
,etl
e
pri
xdev entemoy end'
oeufestde75FCFA( 0,
11euro)
.Surlabased'unemargede1000FCFA
parpoul etparexemple,
etunev entede200pouletsparj
our,(
enprenantencompteles
possiblesper t
esli
éesàl'
acti
vit
é)onpeutr éal
i
serunchif
frede200000FCFAenmoy ennepar
j
our,soi t304eurosenvi
ron.Àcelas'aj
outelavent
edesoeufsetdelaf i
ent
edepouletcomme
engrais.

Vous aimerez peut-être aussi