Vous êtes sur la page 1sur 34

HORS SÉRIE — NOVEM

BRE 2020-JANVIE

OÙ PLACER
R 2021 — 6,90 €

  Investir 10   Les sélections font une pause avant Noël   LIRE PAGE 8

VOTRE ÉPARGNE

10.000 € 50.000 € Placements retr


aite

100 . 000 €
Assurance-vie
Immobilier
Bourse
Livrets

300 . 000 € €
1 .0 0 0 . 0 0 0
LE JOURNAL DES FINANCES REJOIGNEZ­NOUS SUR INVESTIR.FR N° 2451 DU 26 DÉCEMBRE 2020 — 4,60 €
En vente ch votr
marchand dee jz 

LA BOURSE

ournaux

Distribution :
surprenante
résilience

EN 2021 ALIMENTATION
r L’e­commerce alimentaire
a décollé grâce au drive. 
Les achats en ligne vont conti­
nuer de monter en puissance

gérants
Les conseils des meilleurs E-commerce à la fête

41
452
millions de millions de
cyberacheteurs transactions
en France en ligne en France
+ 510.000 26,6 Mds€
sur un an de CA
(chiffres à fin (+ 8,1 % sur un an)
septembre 2020)
Niveau moyen d’une
transaction : 59 €
Un Source : Fevad. (chiffres pour le 3e trim.)
Vers une potentiel Leurs
poursuite de 10% valeurs SPÉCIALISTES
du rebond au premier favorites EN LIGNE
semestre r Les pure players
sur Internet sont les grands 
gagnants en Bourse

r Les valeurs à acheter. 
Les titres à vendre et à éviter
 © Getty Images.

 LIRE PAGES 12 ET 13

LIRE PAGES 4 ET 5

AIRBUS DAMARTEX SPIE Nike, une valeur 


IMMOBILIER S’adapter,  Diversification L’électricité  premium qui défie 
Les nouvelles  se réinventer
L’avionneur a fait preuve d’une très 
Le spécialiste des seniors tisse 
sa toile dans la santé. Une orienta­
a de l’avenir
Un groupe à jouer pour les marges, 
la crise sanitaire
règles de la  forte réactivité face au choc d’une 
crise historique, mais la visibilité 
tion bienvenue à l’heure où le 
textile connaît un déclin structurel. 
voire plus,  comme sa bonne
exposition à la transition énergétique 
copropriété reste limitée. PAGE 11 PAGE 15 et à la numérisation. PAGE 9 Le titre de l’équipementier 
PAGES 18 ET 19
En €
Pôle Santé
En €
17,62
sportifest au plus haut 
Vote, tenue des assemblées  130
91,95 Chiffre
Potentiel
de croissance 18 en Bourse
des revenus
générales... Zoom sur  100 d’affaires 14
la dernière réforme  70 à fin juin 2020 10
Les objectifs financiers 
et les mesures d’urgence. 40 22,1 M€ > + 10 %
6
sont relevés
Déc. 2019 Déc. 2020 Déc. 2019 Déc. 2020
LIRE PAGE 16
* Offre valable jusqu’au 30/12/2020 pour un 1er abonnement d’un an à Investir

Soyez les premiers


Privilège, réservée aux non-abonnés. Voir conditions générales de vente sur

PRIVILÈGE informés !
• La newsletter exclusive de 8h30 du lundi au vendredi
• Les sélections de valeurs de François Monnier,
puis 16,90 € / mois*
directeur de la rédaction tous les vendredis à 14h30
• Le journal numérique en avant-première dès le vendredi à 20h
https://investir.lesechos.fr/cgu-cgv/

Abonnez-vous :
abonnement.investir.fr
DISPONIBLE AUSSI SUR

FRANCE : 4,60 € ­ SUISSE : 8,80 CHF ­ BELGIQUE ET LUXEMBOURG : 5,10 € ­ DOM : 6,20 € ­ MAROC : 57 DH ­ TOM : 1.550 XPF ­ ZONE CFA : 4.600 CFA ­ ANDORRE : 5,10 € ­ ÎLE MAURICE : 6,80 € ­ IMPRIMÉ EN FRANCE
02 / STRATÉGIE Investir, le Journal des Finances / N° 2451 /  26 décembre 2020

Le chiffre de la semaine
Variations de la semaine Unibail-rod.-west. + fortes hausses CAC 40 + fortes baisses CAC 40

CAC 40
INVESTIR 10GV
DOW JONES
NASDAQ
5.522,01
124,00
30.129,83
12.771,11
– 0,11 %
+ 0,47 %
– 0,16 %
+ 0,12 %
52
C’est le nombre de séances qui, depuis le début de l’année,
se sont achevées sur une variation de plus de 2 % du Cac 
210
140
70
0
65,62
UNIBAIL-ROD.-WEST.
AIRBUS
SAFRAN
PEUGEOT
+ 4,4 %
+ 3,4 %
+ 3,1 %
+ 2,4 %
MICHELIN
VIVENDI
ORANGE
VINCI
– 2,7 %
– 2,5 %
– 2,0 %
– 1,9 %
NIKKEI 26.668,35 – 0,36 % 40 (24 à la baisse, celle du 21 décembre étant la dernière  2015 16 17 18 19 2020 CREDIT AGRICOLE + 2,1 % AXA – 1,2 %
en date, 28 à la hausse). En 2019, il n’y en avait eu que 9. 

Les pistes d’investissement
Par Rémi Le Bailly,
rédacteur en chef

cipe, a déjà rattrapé, au cours des derniers mois,


une bonne partie du terrain perdu (l’indice a repris

Du tsunami au clapotis
52 % depuis son point bas de mars et 21 % depuis le
creux de fin octobre), mais il reste sans doute de la
marge pour aller plus haut dans un univers où taux
bas et activisme des banques centrales – les deux
sont d’ailleurs liés – tirent les valorisations vers le
haut.
  Accoutumance    Les  craintes  suscitées  par  l’apparition  d’une  nouvelle  souche C’est là le scénario central le plus plausible, mais il
suppose qu’aucun grain de sable ne vienne le
de  la  Covid­19  ont  à  peine  fait  réagir  les  indices.  L’économie  et  les  marchés  remettre en question. Ce morceau de silice pour-
rait être une mauvaise surprise du côté des vaccins
se  sont  adaptés  au  coronavirus,  et  les  banques  centrales  veillent  au  grain. (moindre efficacité contre la nouvelle souche,
effets secondaires imprévus…), voire une reprise
trop forte de l’économie, qui conduirait les ban-
ques centrales à ralentir leur politique d’achat

D
eux jours, pas un de plus. C’est le temps bilan humain plus lourd que celui d’aujourd’hui ; européenne, les vaccinations commencent. Dans le d’actifs. Une drogue à laquelle les opérateurs se
qu’il aura fallu au Cac 40 pour effacer la cela n’empêche pas l’économie de croître à un match entre la pandémie et la vaccination, le mar- sont habitués et dont le sevrage sera forcément
baisse de 2,43 % essuyée lundi en raison rythme satisfaisant. Les usines fonctionnent et les ché juge la seconde bien partie pour l’emporter. Et, difficile.
de la crainte d’une troisième vague de activités de services se sont adaptées au télétravail. en cas de coup dur, les banques centrales veillent au Mais une stratégie d’investissement est toujours le
Covid-19 déclenchée par la contagiosité de la nou- Bien sûr, certains secteurs (tourisme, transports, grain, prêtes à remettre des centaines de milliards résultat d’une balance entre risque et rentabilité.
velle souche du coronavirus identifiée au Royaume- loisirs, etc.) sont sinistrés, mais, dans l’ensemble, la dans la machine s’il en est besoin. Actuellement, il nous semble que l’espoir de gain
Uni. machine tourne, et, sur- Ces deux éléments expli- doit l’emporter sur la crainte d’une perte. C’est
Ce recul était le plus fort depuis le 28 octobre et la tout, les investisseurs sont quent pourquoi les baisses pourquoi, dans notre allocation d’actifs, nous rele-
chute de 3,37 % enregistrée alors que la France convaincus qu’elle va le sont de plus en plus courtes vons de 45 % à 50 % la part accordée aux actions.
s’apprêtait à reconfiner, confrontée à la deuxième faire de plus en plus vite. « Dans le match entre  en Bourse et pourquoi les Ces sommes sont prélevées sur le poste Liquidités,
vague. A l’époque, l’indice avait décroché de 6,9 % L’annonce des vaccins en la pandémie et la  gérants sont optimistes que nous avions relevé à 25 % et qui retombe donc
en quelques jours et avait eu besoin de quatre novembre a changé la per- pour les mois à venir (lire à 20 %.
séances pour remonter la pente, bien aidé, il est ception de l’avenir, et leur vaccination, le marché  L’événement, pages 4 et 5), - RLEBAILLY@INVESTIR.FR
vrai, par le résultat, salué par le marché, des élec- promesse commence à juge la seconde  tablant, pour le premier
tions américaines.
De vague en vague, la Bourse réagit de moins en
devenir réalité. Aux Etats-
Unis, au Royaume-Uni et,
bien partie pour  semestre, sur une progres-
sion du Cac 40 de l’ordre de
Des flux qui laissent un potentiel
pour les actions
moins à l’évolution de la situation sanitaire. maintenant, dans l’Union l’emporter » 10 %. Le marché, qui anti- Collecte sur les fonds monétaires
Les investisseurs s’habituent. On est passé du tsu- (cumulé au 30-11-2020, en Mds$)
nami de février-mars au clapotis de décembre. Les 2.000
boursiers digèrent de mieux en mieux les mauvai-
1.600
ses nouvelles quand elles se répètent, car elles n’ont DES ÉPARGNANTS PRUDENTS MAIS JUSQU’À QUAND ?
plus cet effet de surprise qui provoque la panique 1.200 1.548
face à l’inconnu. 01 - Le livret A profite du confinement 800
On avait déjà pu observer le même phénomène en
2018-2019. Les premières escarmouches de la Collecte Après une petite baisse de 1 milliard en octobre, la collecte nette du livret A et du LDDS (livret 
400
guerre commerciale sino-américaine avaient fait de développement durable et solidaire) est repartie à la hausse, de 3,3 milliards, en novembre, mois 
craindre le pire, mais, peu à peu, le marché était pourtant traditionnellement mauvais en la matière. 0
devenu presque indifférent aux multiples rebon- Janv. Mai Sept. Janv. Mai Sept. Janv.
dissements de cette confrontation entre les Etats- 02 - 35 milliards depuis le début de l’année 2019 2020 2021

Unis et leur challenger chinois. De même, le Brexit, Collecte sur les fonds actions Monde
Réserves Depuis janvier, ces livrets, malgré leur faible rémunération (0,5 %), ont récolté 35 milliards  (cumulé au 30-11-2020, en Mds$)
qui est en passe de trouver son épilogue après qua- supplémentaires pour un encours qui atteint désormais 446 milliards. Des sommes qui pourraient se 
tre ans et demi de volte-face, ne suscite plus de réorienter à terme vers la consommation ou des investissements plus rémunérateurs… comme la Bourse. 0
grands mouvements sur les indices. — 100
— 200
Si les Bourses réagissent de moins en moins à 03 - Même situation au niveau mondial — 300
l’inquiétante montée des courbes de mortalité et de
contamination, c’est aussi parce que l’économie et la Transfert  Au niveau mondial, la même prudence est de mise. Depuis le début de 2019, 1.548 milliards  — 400 – 460
finance mondiales se sont adaptées. de dollars se sont dirigés vers les fonds monétaires, alors que, pour les fonds d’actions, le solde est négatif  — 500
L’activité s’était arrêtée net en mars avec la pre- de 460 milliards. Le mouvement commence tout juste à s’inverser depuis quelques mois (voir graphique — 600
mière vague ; elle a simplement ralenti lors de la ci-contre). Janv. Mai Sept. Janv. Mai Sept. Janv.
2019 2020 2021
deuxième. Avec 14.500 décès quotidiens de la
Source: CPR AM, Bloomberg.
Covid-19, les Etats-Unis n’ont jamais enregistré

Arbitrages
Nos hypothèses pour le Cac 40 à fin mars 2021 Notre allocation d’actifs Nos changements de conseils

EOS Imaging
20 % –5% Attendre
5.200 pts 5.500 pts 5.800 pts 6.100 pts Conseil précédent : achat spéculatif,
Liquidités, 29-4-2020
livrets d’épargne,
comptes 35 %
à terme, France
10 % PEL, PEP

35 % 7%
50 %
15 %
Europe

35 %
Or Poste actions 0%
Italie-
5% +5% Royaume-Uni
SCPI
15 % 6%
33 %
5% Assurance- Amérique
vie en euros du Nord

12 %
Assurance-vie 7 % Japon
en unités de compte 10 % Pays émergents
Investir, le Journal des Finances / N° 2451 /  26 décembre 2020
STRATÉGIE / 03
Les valeurs qui font l’unanimité.  Ce tableau regroupe les valeurs pour lesquelles Investir, le consensus des analystes et l’analyse graphique affichent un conseil identique.
Valeurs à l’achat 23 Somfy 8 Gecina 7 Edenred 7 Orpéa 6 M6­Métropole TV 4 Sopra Steria Group
Nombre de semaines
de conseils unanimes à l’achat
11 ALD Automotive 8 Rothschild & Co 7 Fnac Darty 7 Scor 6 Rubis 3 Bolloré
(S = valeur ne faisant plus 11 Virbac 8 Soitec 7 Iliad 7 Spie 6 Trigano 2 Seb
l’unanimité) 10 Coface 8 Vicat 7 Imerys 7 Tikehau Capital 5 Eurofins Scientific
8 Bureau Veritas 7 Altarea 7 Korian 7 Wendel 5 Foncière Lyonnaise S Eiffage
8 Dassault Aviation 7 Amundi 7 Nexans 6 Arkema 5 Vilmorin & Cie
8 FFP 7 Covivio 7 Nexity 6 Ipsos 4 Accor

Les indiscrétions
Les analystes  Les gérants vendent 
aiment à découvert ON A REPÉRÉ POUR VOUS

EXEL INDUSTRIES On murmure 
En partenariat avec
La professionnalisation 
l Plans de soutien en vue
Midcap Partners passe de
que...
 
des pirates informatiques
« neutre » à « achat » sur le titre 
du spécialiste de la pulvérisa­
Dividende vert Nous analysons ici l'évolution L’affaire est suffisamment grave pour avoir  n’y a pas eu non plus d’explosion notoire en 
tion agricole. Exel Industries a  Contrairement aux actionnaires  des positions courtes (short), provoqué la tenue de réunions du Conseil de  termes de volumétrie de ces alertes, explique 
publié pour l’exercice 2019­2020  individuels de Crédit Agricole SA,   c'est­à­dire vendeuses. sécurité nationale à la Maison­Blanche : des  Orange.
un retour sur capital investi  les caisses régionales de la ban­ pirates informatiques, dont on suppose qu’ils  A l’inverse, la tendance a été vers du plus ciblé 
(ROC) de 4,7 % du chiffre d’affai­ que verte vont finalement tou­ SOLUTIONS 30 agissent pour le compte de la Russie, auraient eu  sur l’utilisateur (phishing, usurpation d’identité) 
res (soit 35,3 millions d’euros), 
malgré un repli de 6,1 % de 
cher le dividende au titre de 2019. 
Leur société commune, la SAS La  l Un quatrième fonds
s’est déclaré vendeur. 
accès à des courriers électroniques internes des 
départements américains du Trésor et du 
et surtout du plus professionnel. Les attaques 
chiffrant les données d’un ordinateur en 
l’activité, supérieur aux attentes  Boétie, qui contrôle 55,91 % de  Un autre intervenant a accru sa  Commerce, ainsi qu’à de très nombreux autres  échange d’une rançon (ransomware) ont, elles, 
de l’expert en valeurs moyen­ CASA, n’a elle­même rien  position baissière. Ensemble,  réseaux d’administrations américaines. pris plus d’ampleur.
nes. Le groupe compte, pour  encaissé. Mais elle va leur verser  ils jouent désormais la baisse avec  Une enquête a été ouverte, mais les craintes 
l’exercice à venir, sur des prix  les fonds correspondants sur ses  3,9 % du capital au lieu de 3,04 %  qu’il ne s’agisse que de la partie émergée de  MILLIONS D’EUROS
agricoles favorablement orien­ ressources propres. Un tour de  précédemment.  l’iceberg semblent se confirmer chaque jour.  A l’origine déployées auprès de particuliers et de 
tés dans un marché français des  passe­passe à plus de 1,1 milliard  Malgré le renforcement des moyens mis en  petites entreprises, elles ont changé de cibles. 
agro­équipements en baisse de  d’euros, à partager entre les  BIC place, administrations, entreprises et particu­ « Le développement des cryptomonnaies, facili-
2 % à 4 % et sur un impact sti­
mulant des plans de relance, 
caisses. 
l Les vendeurs déclarés
sont désormais 7 au lieu 
liers font l’objet d’un nombre toujours croissant 
de cyberattaques.
tant les transactions qui ne peuvent être facile-
ment retracées jusqu’aux attaquants, a permis le
surtout en France, aux Etats­
Unis et en Australie.
Après l’anes­ de 6. Leurs positions cumulées 
s’élèvent à 4,08 % du capital 
L’année 2020 n’a pas fait exception, bien loin de 
là. Orange Cyberdefense vient de publier son 
développement rapide de ces attaques. Ce
“business model” est clairement un modèle de
thésie, gare ! (+ 0,47 point). rapport annuel sur les cybermenaces. La filiale 
d’Orange, fournisseuse de services de sécurité 
masse altérant la disponibilité de la donnée de
tous types de victimes », et notamment de gran­
RUBIS Attention, lorsque les aides de  PEUGEOT aux entreprises, a étudié 50 milliards d’événe­ des entreprises, avec la possibilité d’altérer les 

l Changement de statut
 Portzamparc avance un
l’Etat et le dispositif du chômage 
partiel disparaîtront, les entre­ l Un douzième gérant 
de fonds a dévoilé une 
ments de sécurité entre janvier et octobre dans 
ses centres opérationnels mondiaux, ainsi que 
données ou, nouveauté, de les rendre publiques. 
Et les rançons se chiffrent alors en millions 
argument supplémentaire en  prises dont l’excédent brut  stratégie vendeuse sur  des rapports d’experts sur le sujet. d’euros. Les pirates aussi recherchent des 
faveur de l’achat de la valeur : le  d’exploitation était inférieur le constructeur automobile.  économies d’échelle. 
changement de classification  à 4 % avant la crise sanitaire,  Ces tenants de la baisse  DEMANDES DE RANÇONS Les cyberattaques peuvent aussi avoir des fins 
indicielle ICB (Industrial Classifi- risqueront de graves difficultés  sont short à hauteur  Pourtant, premier constat, surprenant,  politiques. Le 23 décembre, le site Internet de la 
cation Benchmark) de Rubis, qui  financières, avertit un analyste  de 10,65 % du capital, au lieu  « l’année 2020, malgré son lot de crises, n’a pas Cour européenne des droits de l’homme a été la 
sort de la catégorie pétrole­raf­ financier.  de 9,87 %. vu une explosion majeure des cyberattaques, à cible d’une « cyberattaque de grande ampleur
finage, pour entrer dans celle de  l’exception des attaquants de ransomware, qui qui l’a rendu temporairement inaccessible » 
la distribution spécialisée.  ont changé de modèle économique », explique le  juste après la publication, mardi, d’un arrêt 
C’est plus fidèle au profil du  LE TWEET DE LA SEMAINE rapport. « Les cybercriminels ont eu recours au sévère condamnant la Turquie pour la détention 
groupe, spécialisé dans le stoc­ ELON MUSK, DIRECTEUR GÉNÉRAL TESLA  thème du Covid-19 de manière opportuniste d’un opposant pro­kurde.
kage et la distribution de flui­ @elonmusk (traduit de l’anglais) mais, relativement vite, ce subterfuge a été -D. T.
des, essentiellement produits  abandonné au profit des thèmes classiques. » 
pétroliers, et surtout cela 
Durant les jours les plus sombres Ces « attaques Covid » ont ainsi représenté  Retrouvez tous les jours cette rubrique dans 
pourrait, estime Portzamparc,   du programme Model 3,  j’ai moins de 2 % des attaques en avril. En outre, il  la Newsletter Privilège
ramener vers le titre des inves­ contacté Tim Cook pour discuter de
tisseurs utilisant des filtres ESG  la possibilité qu’Apple acquière Tesla (pour 
d’exclusion du secteur de la  1/10e de notre valeur actuelle). Il a refusé de me 
production pétrolière. La valori­ rencontrer.  
sation du titre, aujourd’hui 
proche de celle des compagnies  Aveu du patron de Tesla. C’est une bataille de technologies et 
pétrolières, devrait  de géants de la Silicon Valley qui s’annonce dans la voiture 
en bénéficier. électrique (lire page 16), mais probablement aussi d’égo.

Assemblée Générale
NIKE des Actionnaires
l Toujours plus haut
 Le groupe fait mieux que
LE SONDAGE DE LA SEMAINE
ce qu’attendait le marché, tant  Les gérants que nous avons interrogés  Les actionnaires de Sodexo sont invités à participer à l’Assemblée
en chiffre d’affaires (9 % de  Créé en 1966 par Pierre Bellon,
sont haussiers pour le premier semestre  Sodexo est le leader mondial Générale Ordinaire statuant sur les comptes de l’exercice social
hausse au deuxième trimestre,  clos le 31 août 2020, qui se tiendra le :
de septembre à novembre)  2021. Quel est votre avis : hausse  des services de Qualité
de Vie, facteur essentiel
qu’en bénéfice par action  de plus de 10 % du Cac 40, hausse  de performance des individus
et des organisations.
Mardi 12 Janvier 2021 à 15 heures 30
(78 cents, contre 62 cents  de 0 % à 10 % ou baisse du marché ? En raison de la crise sanitaire liée à la pandémie de Covid-19
attendus en moyenne). UBS a  et conformément aux dispositions légales et réglementaires,
Services
relevé fortement son objectif  le Conseil d’Administration a décidé de tenir cet événement
de cours, de 167 $ à 183 $, et 
fr Exprimez votre opinion sur investir.fr sur Site
exceptionnellement à huis clos.
Services
conseille toujours l’achat. RCB,  Les actionnaires sont invités, préalablement à l’Assemblée
Avantages &
également acheteur, attribue  Récompenses Générale, à voter à distance (par voie postale ou par voie
au groupe la qualité de  Résultats du sondage de la semaine dernière électronique via la plateforme de vote sécurisée VOTACCESS) ou à
Services donner pouvoir au Président de l’Assemblée Générale ou à un tiers.
« meilleur de sa classe », qui  Quelle zone privilégiez­vous en cette fin d’année en Bourse ? aux Particuliers
sortira plus fort de la pandémie  et à Domicile
Les actionnaires sont également encouragés à privilégier la
transmission de toutes leurs demandes et documents par voie
que ses concurrents, avec de 
Etats-Unis % électronique.
multiples leviers de croissance 
et d’amélioration des marges.  Zone euro % Chiffres clés Cette Assemblée Générale sera diffusée en direct sur le site
(au 31 août 2020) internet www.sodexo.com et sera également disponible en
La firme d’analyse est aussi  Asie hors Japon % 19,3 différé.
sensible à la présence en Chine 
Japon % milliards d’euros
de Nike, où les ventes font un  de chiffre d’affaires consolidé L’avis de convocation de cette Assemblée Générale est paru au
bond de 24 % au troisième  Aucune 10 % 420 000 BALO le 23 décembre 2020.
collaborateurs
trimestre.  Les actionnaires sont invités à consulter régulièrement la rubrique
Après avoir conseillé des ven­ La zone euro, votre priorité. Les résultats de notre sondage  1er
employeur privé français dédiée à l’Assemblée Générale sur le site internet de la Société
tes partielles, Investir est de  laissent peu d’équivoque. C’est l’Europe qu’il faut privilégier  dans le monde www.sodexo.com qui sera mise à jour pour préciser, le cas
nouveau acheteur du titre pour  en Bourse, malgré les risques sanitaires persistants. Le choix  64 échéant, les modalités définitives de participation à cette
jouer une sortie par le haut du  de l’Asie hors Japon est plus surprenant, mais c’est effective­ pays Assemblée Générale.
secteur des articles de sport  ment là que la reprise économique est la plus rapide et forte. 100
millions de consommateurs 255, quai de la Bataille de Stalingrad - 92866 Issy-les-Moulineaux Cedex 9 – France
grâce à l’accélération  chaque jour Tél. : +33 (0) 1 30 85 75 00
numérique (lire page 16).
04 / ÉVÉNEMENT Investir, le Journal des Finances / N° 2451 /  26 décembre 2020

Les gérants anticipent une 
poursuite du rebond en 2021
N
ous avons demandé à dix des meilleurs une baisse. Le plus prudent, Philippe Lesueur, mestre, et de l’environnement de taux bas sans Rochereau, avec en particulier des achats d’Air-
gérants français dans différents s’attend à une stabilité entrecoupée de pics de inflation, qui est favorable aux actions. bus, de Boeing, de BNP Paribas, de Peugeot, d’Als-
domaines (gestion flexible, actions volatilité, alors que le plus optimiste, Bruno Second enseignement majeur, plusieurs de ces tom, de Renault, de Société Générale ou de Total.
françaises ou européennes, valeurs Vanier, estime qu’une hausse de 15 % à 20 % est experts ont amorcé une réallocation de leurs por- C’est d’ailleurs une société cyclique, Akwel, un
moyennes et pays émergents) leurs anticipations possible sur les marchés émergents sur l’ensem- tefeuilles, en vendant des valeurs de croissance au équipementier automobile de taille moyenne, qui
sur le premier semestre de l’an prochain. Dans ble de 2021. Une majorité escompte un gain de profit de titres plus cycliques. C’est en particulier est une des deux valeurs favorites citées à deux
l’ensemble, ils se montrent raisonnablement l’ordre de 10 %, en raison du rebond économique le cas des trois gérants de fonds diversifiés flexi- reprises en compagnie de Sanofi.
optimistes, puisque aucun d’entre eux n’envisage marqué, qui aura lieu à partir du deuxième tri- bles, Yoann Ignatiew, Arnaud Raimon et Marc - PASCAL ESTÈVE

TROIS GÉRANTS DE FONDS FLEXIBLES
Nécessaire réallocation  Un arbitrage en faveur 
des flux vers les actions Un accent mis sur les  des titres décotés
taux longs américains, entre technologiques Qu’anticipez­vous pour les 
1,25 % et 1,5 %, contre 0,9 % places financières au premier 
actuellement. Cela serait pénali- MARC ROCHEREAU, semestre 2021 ?
sant pour les valeurs de crois- IDE Dynamic World  La hausse devrait se poursuivre en
sance et remettrait en question Flexible raison de l’arrivée de vaccins con-
la prime de risque des actions. (113 M€  tre la Covid-19, qui permettront le
d’encours) Performance retour à une vie normale, et, donc,
ARNAUD RAIMON,
YOANN IGNATIEW, Quelles sont vos valeurs  2020
à une activité économique nor-
R­Co Valor favorites ? + 4,4 % male. En outre, les politiques Alienor Optimal
(2,6 Mds€  Performance
J’ai renforcé la partie cyclique monétaires et budgétaires vont (15 M€ d’encours)
d’encours) 2020 du portefeuille en achetant des Répartition du portefeuille Qu’anticipez­vous rester très procycliques. Enfin, sur
+ 5,5 % industrielles européennes (Als-
En % Liquidités
pour les places finan­
cières au premier
le MSCI des actions mondiales, Performance
2020
tom, Airbus et ABB), des finan- une hausse bénéficiaire de 34 %
cières américaines (Citibank,
Actions
européennes 3 semestre 2021 ? est attendue après une baisse de + 8%
Qu’anticipez­vous pour les  Capital One et Morgan Stanley) Je suis plutôt positif, 23 % en 2020. Cela pourrait per-
places financières au premier  20
et des minières (Teck Resources car le rally observé sur mettre de dépasser légèrement le Thermofisher, Alibaba et JD.com
semestre 2021 ? et Ivanhoe). En sens inverse, j’ai les valeurs cycliques niveau de 2019. pour acheter des valeurs de la
Les indices boursiers devraient pris des bénéfices sur des tech- 55 depuis quelques semai- Certes, les PER peuvent sembler zone euro sous-évaluées. A pré-
continuer de monter, car, depuis nologiques comme Google, 22 nes n’est sans doute pas assez élevés, à 23 fois 2021 pour le sent, mes dix premières lignes
l’annonce des vaccins, nous Te n c e n t e t Fa c e b o o k . Actions achevé, même si une Standard Poor’s 500 et à 17 fois sont Unibail, Axa, BNP Paribas,
Actions nord-
assistons à une réallocation des Aujourd’hui, je détiens plus de asiatiques américaines bonne partie du che- pour l’Euro Stoxx. Mais il faut les Peugeot, Renault, Société Géné-
placements monétaires vers les cycliques que de valeurs de min a déjà été faite. mettre en rapport avec des taux rale, Technip, Akka Technologies,
actions. La hausse devrait être croissance. C’est pourquoi la L’environnement de taux bas, sans inflation, est favorable proches de 0. Il ne faut donc pas Imerys et Total. Géographique-
portée par les titres plus cycli- proportion des actions améri- aux actions. Quant aux valorisations, elles me paraissent raisonner avec les multiples, mais ment, le portefeuille est investi à
ques au premier trimestre. caines (35 % des 85 % investis en normales. Sur l’ensemble de l’année, une progression de avec les primes de risque. Or, elles 75 % en zone euro et à 25 % aux
Toutefois, pour que le marché actions) est la plus faible depuis 10 % à 15 % du Standard Poor’s 500 me semble accessible. sont de plus de 5 % dans la zone Etats-Unis. L’accent mis sur la
monte dans son ensemble, il ne dix ans. Les premières lignes du Il pourrait en être de même pour les autres zones géogra- euro et de plus de 3 % outre-Atlan- value est cependant temporaire,
faut pas que les valeurs de crois- fonds sont Teck Resources, Ali- phiques. tique. Dans ces conditions, les car lorsque le rattrapage aura pris
sance, dont le poids est impor- baba, Tencent, Morgan Stanley, valorisations sont tout à fait rai- fin, sans doute dans deux ou trois
tant dans les indices américains Google, Airbus, ABB et Ping An Quelles sont vos valeurs favorites ? sonnables. C’est pourquoi j’estime mois, il faudra revenir sur des
et chinois, subissent des prises Insurance. J’ai légèrement accru, de 95 % à 97 %, le pourcentage le potentiel de hausse du MSCI valeurs de croissance.
de bénéfices. Pour ce faire, une d’investissement en actions depuis fin septembre. Ces des actions mondiales à environ
réallocation des flux obligatai- Allocation d’actifs 97 % sont répartis à 55 % en Amérique du Nord, à 22 % en 10 % au premier semestre de l’an Investissement net
res, et non plus seulement Asie (essentiellement en Chine) et à 20 % en Europe. Le prochain. en actions
En %
monétaires, vers les actions est Actions principal mouvement effectué a été de prendre quelques DEPUIS
nécessaire. Je pense que ce sera Placements américaines bénéfices sur les premières lignes du fonds pour m’inté- Quelles sont vos valeurs  FIN FIN
monétaires 2019 JUIN 2020
le cas et que cela permettra une 15 resser à des titres sous-évalués comme Boeing et Airbus. favorites ?
progression de 5 % à 10 % de 30 En effet, les dix premières lignes sont toutes des valeurs Je suis investi depuis fin juin à
l’indice MSCI World grâce à la Actions 17
de croissance : Alphabet, Amazon, les chinois Alibaba, 100 % en actions. Le dernier mou- 100 % 10 % 100 %
remise à niveau de l’ensemble de chinoises JD.com et Tencent, Microsoft, Mastercard, Visa, Global vement important a été réalisé le
l’économie mondiale. Payments et Facebook. De fait, les technologiques et les 9 novembre dernier, avec un arbi-
17 21
Je serai plus prudent pour le valeurs Internet représentent 40 % du portefeuille. trage en faveur des titres décotés. FIN
Actions Actions
second semestre en raison d’un canadiennes européennes Ainsi, j’ai vendu des valeurs de FÉVRIER
possible renchérissement des croissance comme Microsoft, 2020

UN GÉRANT ACTIONS ÉMERGENTES

Entre 15 et 20 % de potentiel de  d’actions émergentes, contre 12 % dans l’indice


de référence. Deuxième point positif, les devises
Les principaux pays représentés
dans GemEquity 37,5
hausse en 2021 pour ces marchés émergentes commencent à se redresser. Les
monnaies d’Asie du Nord ont entamé leur rebond
En %

depuis mai. A présent, c’est au tour du real brési-


lien et du rouble russe. Des gains de change peu- 16,5
Qu’anticipez­vous pour les marchés émer­ vent donc être espérés.
7,5 8 10
gents au premier semestre 2021 ? Enfin, le rebond bénéficiaire sera très fort l’an 6
Je pense que nous en sommes aux prémices d’un prochain. Il démarrera dès le premier trimestre
marché haussier, surtout en relatif par rapport en Chine et plutôt au second semestre en Améri- Russie Inde Brésil Taïwan Corée Chine
aux Bourses des pays développés. Les actions que latine. Le PER des actions émergentes est
émergentes surperforment d’ailleurs depuis estimé à 15 fois en 2021, soit une décote élevée de
quelques semaines grâce à des flux d’investisse- 30 % par rapport aux pays développés. C’est y trouve de belles technologiques cycliques
ment devenus positifs depuis fin septembre. pourquoi j’estime le potentiel de hausse des mar- comme Samsung Electronics, qui est la première
BRUNO VANIER,  Depuis le début de l’année, les rachats nets chés émergents entre 15 et 20 % l’an prochain. position de GemEquity. Je surpondère de
GemEquity Performance
2020
(décollecte) ne s’élèvent plus qu’à 10 milliards de 3 points deux pays cycliques qui profiteront d’un
(1,15 Md€ d’encours) + 18,9 % dollars, contre 40 milliards il y a deux mois. Les Quels marchés surpondérez­vous ? environnement économique plus favorable, le
souscriptions devraient se poursuivre, car les La Corée est surpondérée de 4 points, car la valo- Brésil, mon pari pour le second semestre, et la
investisseurs globaux ne possèdent que 7 à 8 % risation est peu chère (12 fois en moyenne) et on Russie.
Investir, le Journal des Finances / N° 2451 /  26 décembre 2020
ÉVÉNEMENT / 05

TROIS GÉRANTS GRANDES VALEURS
Des actions européennes 
Un Cac 40 de retour  stables sur le long terme Privilégier les  Performance
2020

sur les 6.100 points  Qu’anticipez­vous pour les  valeurs GARP + 3,7 %


actions au premier semestre 
DIDIER ROMAN, 2021 ? FRÉDÉRIC PONCHON,
Haas Actions  A fin novembre, la performance Sycomore Shared 
Croissance Performance
2020
du Stoxx 600 (dividendes réin- Growth 
(37 M€  + 8,2 % vestis) s’est élevée sur cinq ans à (400 M€ d’encours)
d’encours) 15,6 %. Sur le seul mois de
novembre, la hausse a été de PHILIPPE LESUEUR, Sanofi
Schneider Electric 13,8 %. Conclusion ? Le résultat CD Europe Expertise En €
En € aurait été proche de 0 sans ce (72 M€ 90 78,31
120
116,65 dernier mois. Nous sommes d’encours) Qu’anticipez­vous 
Performance
Qu’anticipez­vous  110 donc en présence d’un marché 2020 pour les actions au  85
pour les actions 
 au premier semestre 
100 plat. Je pense que cela va perdu- + 1,1 % premier semestre 
2021 ?
80
90 rer, car la croissance sous-
75
2021 ? 80 jacente est très faible. Malgré des Je pense que le mouve-
Le marché anticipant 70 pics de volatilité violents dus au sance faible mais régulière et ment de rattrapage des 70
toujours, une partie des 60 fait que ce sont les traders qui dont la valorisation est raisonna- valeurs cycliques va se Janv. 2020 Déc. 2020
bonnes nouvelles est Janv. 2020 Déc. 2020 font le marché à court terme, les ble. Je pense en particulier au poursuivre au premier
dans les cours. Mais, Bourses européennes pour- secteur des télécoms, avec trimestre, car les investisseurs sont très sous-pondérés sur
grâce aux effets des plans de relance, les perspectives écono- raient donc faire du surplace ces Orange, dont le rendement est de ce créneau de la cote et se projetteront sur un retour à une
miques sont favorables. J’attends, également, de probables prochains mois. En effet, la fin de 6 %, et le néerlandais KPN. Dans certaine normalité après les campagnes de vaccination, mal-
révisions à la hausse des estimations bénéficiaires, car le con- l’année et les premiers mois de le domaine de la consommation, gré la nouvelle variante du virus. Ensuite, il pourrait y avoir
sensus est toujours prudent en début de reprise économi- 2021 seront sans doute difficiles L’Oréal et Nestlé ont notre faveur, pas mal de volatilité, notamment liée au reflux des aides
que. Le Cac 40 pourrait donc revenir chercher les pour beaucoup d’entreprises. tout comme Sanofi dans la santé. apportées aux entreprises. Le premier semestre pourrait
6.100 points, voire plus en raison de sa composante cyclique Cela devrait calmer certaines Enfin, au chapitre des activités toutefois s’achever par une hausse en raison du manque
et financière. La principale incertitude réside dans l’élection, anticipations trop optimistes. B to B récurrentes, citons le spé- d’alternatives aux actions et eu égard aux conditions moné-
début janvier, de deux sénateurs en Géorgie. Un Sénat démo- cialiste suisse des ingrédients taires et budgétaires favorables.
crate pourrait tourmenter Wall Street. Autre inconnue, une Quelles sont vos valeurs  pour la cosmétique Givaudan
faiblesse durable du dollar pénaliserait les exportatrices. favorites ? ainsi que les sociétés de certifica- Quelles sont vos valeurs favorites ?
Il faut être audacieux pour ache- tion Bureau Veritas et SGS. Les sociétés de grande qualité, très représentées dans les por-
Quelles sont vos valeurs favorites ? ter les valeurs en forte crois- tefeuilles et aux valorisations élevées, pourraient décevoir. Je
Worldline va bénéficier de synergies avec Ingenico Group sance, très valorisées. Les titres Orange préfère des entreprises en croissance moins rapide mais dont
et va probablement céder son activité de terminaux. considérés comme bon marché En € les cours restent raisonnables, c’est-à-dire des valeurs GARP
Schneider Electric est une société leader dans le domaine devraient arrêter d’être délaissés (growth at reasonable price). Je pense en particulier au secteur
13
de la gestion des économies d’énergie, ce qui contribue à par le marché. Mais, structurel- de la santé, qui n’a pas le vent en poupe ces dernières semai-
l’objectif de réduction des émissions de gaz à effet de serre. lement, leurs perspectives sont 12 nes. Sanofi décote de 20 % par rapport à ses concurrents avec
Adidas devrait profiter d’une reprise de la consommation très limitées. C’est pourquoi 11 9,75
un PER estimé à 12 fois l’an prochain. Les actions B (sans droit
des ménages. ASML Holding sera favorisé par la croissance nous n’avons pas l’intention de vote) de la société espagnole Grifols, un des leaders de la
10
de la demande des semi-conducteurs. Enfin, Michelin est d’acheter des financières ou des collecte de plasma sanguin, affichent un PER de 18 fois. Pour
peu valorisé avec un PER de 11 fois sur 2019, niveau de pro- représentantes du secteur auto- 9 Philips, qui se recentre sur l’imagerie médicale et les diagnos-
fit qui devrait être retrouvé début 2022. mobile. 8 tics de santé, il est de 19 fois et, pour Korian, de 20 fois.
Nous nous renforçons plutôt sur
Janv. 2020 Déc. 2020
des sociétés solides, à la crois-

TROIS GÉRANTS VALEURS MOYENNES
On ne se bat pas contre  Equilibre entre croissance 
les banques centrales Vers un rebond  et valeurs cycliques
vée chaque fois que la prime de ris- bénéficiaire marqué Qu’anticipez­vous pour les 
que a été, comme actuellement, de actions au premier semestre 
3 % aux Etats-Unis. SÉBASTIEN LALEVÉE, 2021 ?
Pluvalca  Je suis positif sur les actions. Etant
Performance
2020
Quelles sont vos valeurs  Initiatives PME Performance donné le du bas niveau des taux
+ 18,9 % favorites ? (64 M€  2020 d’intérêt, il est impossible de ne
Les valeurs moyennes constituent
d’encours) + 20,4 % pas y être investi. En outre, après le
LOUIS DE FELS, un très bon moyen pour jouer un choc économique très important LOUIS ALBERT ,
Raymond James  rebond cyclique. A cet égard, je
Qu’anticipez­vous pour  Spie
subi cette année, l’effet de base
Idam Small France
Microcaps suis positif sur Akwel. Après trois sera favorable. Les résultats des
années difficiles, l’industrie auto- les actions au premier 
En €
entreprises seront en croissance,
(33 M€ 
(87 M€ d’encours) mobile va mieux se comporter. Or, semestre 2021 ? les valorisations restent donc d’encours) Performance
15 2020

Qu’anticipez­vous pour les 
cet équipementier a beaucoup
investi et gagne des parts de mar-
Je suis assez confiant
pour plusieurs raisons.
acceptables. Les valeurs technolo-
giques se paient cher, mais c’est
+ 10,3 %
10
actions au premier semestre  ché sur ses concurrents. Sa valori- Tout d’abord, il n’y a pas 17,46 logique compte tenu du niveau
2021 ? sation est assez faible, avec un ratio beaucoup d’alternatives des taux d’intérêt. Les cycliques à horizon de trois ans sont très éle-
5
Toutes les planètes semblent ali- valeur d’entreprise/Ebitda de aux actions. Ensuite, continueront de bénéficier d’un vés mais réalistes, avec un quadru-
gnées pour que le rally se pour- 5 fois. Ce dernier est de 6 fois pour l’environnement moné- Janv. 2020 Déc. 2020 effet de rattrapage, mais il faut plement du résultat opérationnel.
suive. Statistiquement, la Samse, qui va profiter du plan de taire ne va pas changer, toutefois rester prudents sur ces Ekinops est le meilleur acteur
tendance positive se prolonge relance et qui offre, de surcroît, un avec le soutien des banques centrales et des taux d’intérêt très valeurs : la vigueur de la reprise en pour miser sur le développement
après un mois en très forte hausse. rendement de 5 %. Pour Precia, il bas. J’anticipe aussi un rebond cyclique et de la consomma- 2021 ne cesse d’être revue à la de la 5G. Si 2020 a été un peu mou,
Je vois quatre raisons à ce mouve- s’établit à 7 fois, chiffre attractif tion, car le pouvoir d’achat des ménages a été préservé par les baisse. 2021 s’annonce très dynamique. Si
ment. En premier lieu, les annon- pour une société industrielle de aides gouvernementales. L’envie de consommer va donc Il faudra donc rester équilibrés Fountaine Pajot est correctement
ces liées aux différents vaccins qualité qui génère beaucoup de revenir quand ce sera possible, à l’instar de l’été dernier. Au entre des sociétés dont la crois- valorisé par rapport à son activité
permettent d’espérer un meilleur trésorerie. Parmi les valeurs de niveau industriel, les tendances liées à la digitalisation et à la sance est décorrélée du cycle éco- actuelle, ce n’est pas le cas si l’on
contexte économique. Ensuite, les croissance, je mise sur Pharma- santé vont s’accélérer. Enfin, les sorties de crise sont toujours nomique, et des sociétés tient compte d’un carnet de com-
politiques monétaires vont rester gest Interactive, le grand gagnant plus rapides que ce qu’attendent les investisseurs. Le rebond value/cycliques, en restant très mandes très important. Enfin, le
très accommodantes. On ne se bat de la pandémie, et sur Neoen, une bénéficiaire devrait être plus marqué qu’attendu. exigeants sur leur sélection et la PER prévisionnel de LDLC.com
pas contre les banques centrales. valeur qui profite de la politique de qualité de leur structure bilan- n’est que de 9 fois malgré sa hausse
Troisième point, les plans de réduction des émissions de CO2. Quelles sont vos valeurs favorites  ? tielle. De façon plus générale, les impressionnante de cette année.
relance budgétaire vont arriver Spie va profiter des plans de relance tout en poursuivant sa valeurs moyennes devraient
aux Etats-Unis et en Europe. Akwel politique de croissance externe. Son activité devrait donc continuer de surperformer. Groupe Ldlc
Enfin, j’anticipe des révisions à la En € progresser de 5 %. Nexans allie plusieurs atouts : restructura- En €
hausse des prévisions bénéficiai- tion, dirigeants efficaces, réflexion sur les différents métiers Quelles sont vos valeurs 
res pour l’an prochain. Même si les 20 du groupe, accent mis sur la rentabilité et besoin d’investisse- favorites ? 40
PER peuvent sembler élevés, c’est 17 ments dans les câbles. Elis permet de miser sur le redresse- Akwel est le meilleur élève de son 30
normal en phase de reprise du ment du secteur de l’hôtellerie-loisirs. Verimatrix est secteur. Grâce à une trésorerie
cycle économique. 14 positionné sur le créneau porteur de la sécurité digitale. nette positive, il a les moyens de 20
42,50
Les indices européens pourraient Enfin, Kalray, dont l’activité va démarrer l’an prochain, est un financer les investissements
11 10
s’apprécier de 8 % à 10 % en 2021. 21,50 pari spéculatif sur le succès d’une nouvelle génération de nécessaires pour accompagner les
Une telle performance serait en 8 semi-conducteurs. évolutions du marché automobile. 0
ligne avec la performance Claranova a publié récemment
Janv. 2020 Déc. 2020 Janv. 2020 Déc. 2020
moyenne historique de 8 % obser- des résultats solides. Les objectifs
06 / ÉCONOMIE-POLITIQUE Investir, le Journal des Finances / N° 2451 /  26 décembre 2020

Variations sur la semaine
Le chiffre de la semaine
Taux d’intérêt à 10 ans Matières premières Devises €/£
FRANCE
ALLEMAGNE
ROYAUME-UNI
ÉTATS-UNIS
– 0,31 %
– 0,55 %
0,26 %
0,94 %
– 0,4 %
Morosité Les dépenses de consommation ont reculé de 0,4 % en novembre 
aux Etats­Unis. C’est la première fois qu’elles baissent depuis la reprise. 
PÉTROLE (BRENT)

ONCE D’OR
50,48 $ – 2,9 %
€/$
€ / CH
€/£
$/¥
1,2193
1,0852
0,8971
103,67
– 0,5 %
0,3 %
– 1,0 %
0,4 %
0,89
0,82
0,75
0,68
0,8971

JAPON 0,02 % 1.874,56 $ – 0,4 % $ / YUAN 6,5299 – 0,2 % 2015 16 17 18 19 2020

L’accord historique sur le Brexit 
sur la table pour les fêtes
  Dernière  minute    Le  Royaume­Uni  et  l’Union  européenne  ont  fini  par  s’entendre  sur  un  accord  commercial 
quelques  jours  avant  la  date  fatidique  du  31  décembre.  La  question  de  la  pêche  a  enfin  été  résolue.

C
’est le petit miracle de maintien de la paix en Irlande. Il que de 25 % sur une période de
Noël. Après des années, doit encore être approuvé par cinq ans et demi. Initialement, ZOOM SUR...
des mois, des jours et les parlements. Il pourra néan- Downing Street souhaitait une
des heures d’intenses moins s’appliquer dès le 1er jan- baisse de 80 % pour seulement La nouvelle souche de Covid­19 sème le désordre
négociations, le Royaume-Uni et vier, avant même la ratification trois ans. Mais des concessions
l’Union européenne ont fini par de Strasbourg. ont été faites côté européen : Avec la mise sur le marché des vaccins contre la  Il n’empêche, les frontières ont eu beau revenir 
s’entendre sur un accord com- Le dernier point d’achoppe- 25 % est déjà un effort très Covid­19 tant attendus, le bout du tunnel ne sem­ progressivement à une certaine porosité au bout de 
mercial. Quatre ans et demi ment, qui portait sur la pêche important pour certains pays du blait peut­être pas si loin. Mais voilà qu’une nou­ deux jours (avec force tests des deux côtés de la 
après le référendum sur le des européens dans les eaux bri- bloc comme la France et le velle souche de la Covid­19 est apparue au  Manche et des frontières toujours fermées tels 
Brexit, il était plus que temps, tanniques, a enfin été résolu. Le Danemark. Les Vingt-Sept Royaume­Uni le 20 décembre, apparemment plus  certains pays comme l’Allemagne et l’Espagne) et les 
puisque cet accord entrera en Premier ministre britannique avaient aussi initialement contagieuse et tout aussi dangereuse que la précé­ marchés retrouver de l’allant, ce nouveau rebondis­
vigueur à partir du 1er janvier Boris Johnson et la présidente demandé une période de dix ans. dente, entraînant, lundi, la fermeture des frontiè­ sement a instillé une certaine méfiance, rappelant à 
2021. Sans cela, les échanges de la Commission européenne A l’issue des cinq ans et demi, res et la chute des marchés d’actions. Condamnés,  quel point l’Europe était fragile et touchée par la 
commerciaux entre les deux Ursula von der Leyen ont fini par Bruxelles se réserve le droit de le tunnel sous la Manche et les espoirs d’une sortie  pandémie. Près de 1.000 décès et plus de 
pays se seraient calés sur les trancher : d’après les informa- relever ses tarifs douaniers sur de la crise sanitaire rapidement ! Mais les investis­ 36.000 cas supplémentaires ont été recensés en une 
principes de l’Organisation mon- tions recueillies par l’agence les produits anglais si Londres seurs ont rapidement retrouvé du cœur à  seule journée en Allemagne mercredi 23 décembre. 
diale du commerce. Si le Royau- Bloomberg, Boris Johnson a décide de restreindre encore l’ouvrage, avec les propos rassurants de l’Organi­ Très préservée au printemps, la première économie 
me-Uni a officiellement quitté accepté que les prises poisson- plus les prises de pêche. sation mondiale de la santé et des différents labo­ européenne est désormais durement éprouvée par 
l’Union européenne le 31 janvier neuses de l’Union européenne ratoires (Pfizer, Moderna, AstraZeneca) estimant  le fléau. Enfin, les scientifiques exhortent le Premier 
dernier, il abandonnera le mar- en eaux britanniques ne reculent EAUX BRITANNIQUES qu’il n’y avait aucune raison que les vaccins ne  ministre britannique, Boris Johnson, à imposer de 
ché unique le 31 décembre à Autre sujet sensible, les Bri- soient pas efficaces sur cette nouvelle variante du  nouveau un confinement total tandis que, dans 
minuit. tanniques ont fini par se sou- virus. Et Novacyt a assuré que ses tests fonction­ l’Hexagone, la réouverture des restaurants pourrait 
Les Britanniques  mettre aux exigences de naient pour la détecter. être repoussée bien au­delà du 20 janvier.
CONCURRENCE DÉLOYALE
Le texte porte non seulement
ont fini par se  l’Union européenne en
matière de non-concurrence
sur les taxes douanières, mais soumettre aux  déloyale, avec un mécanisme livrent seulement 7 % de leurs donné un avant-goût de ce main de la Saint-Sylvestre en rai-
aussi sur la coopération sur un exigences de  d’arbitrage pour assurer une exportations outre-Manche. qu’aurait été un « no deal », avec son des changements régle-
large nombre de sujets, allant de compétition juste entre les Le contexte était particulière- des milliers de camions station- mentaires. Bien que l’accord soit
la sécurité à la concurrence l’Union européenne  économies. Avec 45 % de ses ment houleux pour les Britanni- nés dans le Kent en attendant de considéré comme encore partiel,
déloyale, l’approvisionnement en matière de  exportations vers l’Union ques cette semaine avec la pouvoir passer en France. Et, il n’en reste pas moins une base
d’énergie, l’aviation, la sécurité
des expatriés des deux côtés de
non­concurrence  européenne, le Royaume-
Uni avait bien plus à perdre
découverte d’une nouvelle sou-
che de la Covid-19. La fermeture
malgré l’accord, la situation ris-
que d’être très perturbée à la
solide pour renouer des relations
durables entre les deux écono-
la Manche et des garanties sur le déloyale. que les Vingt-Sept, qui des frontières qui s’est ensuivie a frontière britannique au lende- mies. - CAROLINE MIGNON

Des dépendances qui ont fini par avoir raison des divergences 1.1163
23 24 +1,62%
1.1150 décembre décembre
2020 2020
Dépendance du Royaume-Uni Dépendance de l’Union européenne La livre se redresse avec l’accord
au commerce européen aux eaux britanniques En euro pour une livre sterling 1.1100
En euros Zone exclusive de l’Atlantique et de la mer du Nord, 1.2000
Union par pays, en milliers de km2
1.1050
européenne
1.1800

45 % 53 %
Royaume-Uni 756 1.050

1.1600 0
4 h 8h 12 h 16 h 20h 4 h 8h 12 h
Irlande 410
1.1400 Source : Bloomberg.
des exportations des importations Volume annuel de la pêche
britanniques britanniques Espagne 289
En milliers de tonnes*
1.1200

France 245 Par l’Union


européenne 760 1.1000
dans les eaux
britanniques

7% 10 %
Royaume-Uni Danemark 76
1.0800
Par

des exportations des importations Pays-Bas 62


les Britanniques
dans les eaux
90 * A la date
du référendum
2020
de l’Union européenne sur le Brexit. 1.0600
de l’Union européenne de l’Union européenne
0
Janv. Fév. Mars Avril Mai Juin Juil. Août Sept. Oct. Nov. Déc.
Source : ministère du Commerce extérieur. Sources : Assemblée nationale, Commission des Affaires européennes, Le Télégramme, Statista. Source : Bloomberg.

ÉTATS-UNIS 20 janvier, fulmine contre 2.000 milliards de dollars, tandis


l’accord. Il trouve notamment que les républicains ont accepté
Donald Trump refuse de signer la relance « ridicule » le montant du chèque
proposé pour chaque Américain.
d’étoffer leur idée initiale de
500 milliards de dollars.
De 600 $ il souhaite le relever à Les concessions des uns et des
2.000 $. Lors de la précédente autres étant motivées aussi bien

A ttendu anxieusement
depuis plusieurs mois, le
nouveau plan de relance
relance de l’histoire des Etats-
Unis après celui de 2.200 mil-
liards lancé en mars dernier.
Un ralentissement des créations d’emplois
relance, les chèques étaient de
1.200 $, mais les démocrates sou-
haitent des mesures plus ciblées
par l’arrivée à échéance des
aides, notamment pour les chô-
meurs, que par la propagation de
Sources : Oxford Economics, Haver Analytics.

avait enfin été approuvé par le Ne restait plus qu’à faire signer le Emplois non agricoles, en millions pour les personnes défavorisées. la pandémie et la détérioration
155
Congrès le 21 décembre. Au projet de loi par le président La nouvelle enveloppe budgé- des chiffres économiques, en
terme d’interminables et inten- américain. Une formalité. Mais 150 taire inclut également des aides particulier ceux de l’emploi.
ses négociations, démocrates et Donald Trump s’y est tout bon- pour les PME, la prolongation Reste que l’accord contient aussi
républicains s’étaient enfin nement refusé, qualifiant le texte 145 Février- Nov : +0,245 des indemnités de chômage, avec des financements qui permet-
entendus sur un stimulus de de 5.600 pages de « disgrâce ». avril 2020 300 $ par semaine jusqu’à mi- tent d’éviter une fermeture de
140
–22,1
900 milliards de dollars Dans une vidéo de quatre minu- Juin : +4,8 mars, ainsi qu’une aide à la distri- l’administration (shutdown) le
– 737 milliards d’euros, soit 5 % du tes postée sur Twitter, le loca- 135 bution du vaccin. 29 décembre. Entre cette
Mai : +2,7
produit intérieur brut américain. taire de la Maison-Blanche, qui 130 Les démocrates ont ainsi échéance et le Brexit, la semaine
Le deuxième plus grand plan de sera remplacé par Joe Biden le 2018 2019 2020 renoncé à un vaste plan de du Nouvel An sera intense. - C. M.
Saxo Banque et Binck.fr
unissent leurs forces
Retrouvez une offre enrichie de produits d’investissement
dont les actions au comptant ou au SRD, les ETFs, les Turbos,
les Warrants et les Fonds sur la nouvelle plateforme SaxoInvestor.

saxobanque.fr

Tout investissement comporte un risque de perte égale ou supérieure au montant investi.


08 / INVESTIR 10 Investir, le Journal des Finances / N° 2451 /  26 décembre 2020

Les sélections font une pause avant Noël
C
’est une semaine écourtée pour nos qua- sanitaire et politique et d’attentisme boursier (ou par Michelin (– 3,3 %) et Saint-Gobain (– 3,6 %), qui mercredi –, de Nexity (+ 3,2 %) et d’Albioma
tre sélections également, avec des cours d’absence des opérateurs). Aucune sélection n’affi- alourdissent un peu la note pour l’Investir 10 Ren- (+ 3,5 %), mais aussi du producteur et distributeur
arrêtés au mercredi soir, et non au jeudi che une performance très éloignée de celle de son dement et l’Investir 10 Grandes Valeurs, ou encore portugais d’électricité EDP (+ 4,3 %) au sein de la
comme d’habitude. Alors que les semai- indice de référence, mais seule l’International est des quelques pour cent perdus par les sociétés sélection internationale. - D. T.
nes précédentes nous avaient habitués à une forte parvenue à le battre. minières à l’International. En revanche, quelques
volatilité, les variations ont été cette fois-ci modes- En revanche, l’avantage de cette faible volatilité est titres se distinguent. C’est ainsi le cas, tous les deux NOS ARBITRAGES
tes pour nos valeurs, comme pour le marché pari- qu’aucune baisse très significative n’est à déplorer au sein des Valeurs moyennes – seule Investir 10 à Nous ne modifions pas, cette semaine, la composi­
sien, dans un contexte de confusion au niveau cette semaine, à l’exception des reculs enregistrés s’être maintenue en territoire positif entre jeudi et tion de nos quatre sélections de valeurs.

GRANDES VALEURS VALEURS MOYENNES
VARIATIONS DEPUIS FIN 2003 VARIATIONS SUR LA SEMAINE VARIATIONS DEPUIS FIN 2003 VARIATIONS SUR LA SEMAINE
CAC 40 NOTRE SÉLECTION CAC 40 CAC SMALL NOTRE SÉLECTION CAC SMALL
400 600
+ 55,4 % NOTRE – 0,6 % – 0,4 % + 189,6 % NOTRE + 0,4 % + 1,1 %
SÉLECTION SÉLECTION
300 CAC 40 AVEC DIV. CAC SMALL AVEC DIV.
+ 232 % VARIATIONS EN 2020 400 + 550,9 % VARIATIONS EN 2020
+ 177,6 % + 309,1 %
200 NOTRE SÉLECTION CAC 40 NOTRE SÉLECTION CAC SMALL
200
100 – 8 % – 7,5 % + 7,1 % + 5,7 %
0
0 Les craintes exprimées par Jefferies sur les consé­ Nexity a bénéficié de l’annonce d’un assouplissement 
quences à long terme pour l’image de Saint­Gobain de  des conditions d’octroi de crédits immobiliers pour les 
– 100 l’affaire de la tour Grenfell à Londres ont pesé sur le  – 200
particuliers validé par le Haut Conseil de stabilité 
2004 06 08 10 12 14 16 18 2020 cours du fabricant de matériaux le vendredi 18.  2004 06 08 10 12 14 16 18 2020 financière (HCSF).
VALEUR DATE PERF. PRIX DE OBJECTIF POTENTIEL PER RDT COURS VARIATION VALEUR DATE PERF. PRIX DE OBJECTIF POTENTIEL PER RDT COURS VARIATION
MNÉMO D’ENTRÉE DEPUIS REVIENT 2021  2020 (23­12­20) (SEMAINE) MNÉMO D’ENTRÉE DEPUIS REVIENT 2021  2020 (23­12­20) (SEMAINE)
L'ENTRÉE EST. EST. L'ENTRÉE EST. EST.
AIR LIQUIDE ALBIOMA
AI
6­3­06 + 740 % 16 €  170 €  26 % 25,3 2 % 134,50 €  – 0,3 %
ABIO
9­12­19 + 84 % 24,75 €  54 €  19 % 27,5 1,8 % 45,45 €  Þ + 3,5 %
ALSTOM APERAM
ALO
14­9­20 + 7 % 42,75 €  58 €  26 % 17,4 1,1 % 45,91 €  – 1,2 %
APAM
16­11­20 + 13 % 30,94 €  42 €  21 % 13,9 5,1 % 34,84 €  à – 1,7 %
ARKEMA EDENRED
1­6­20 + 19 % 79,90 €  115 €  21 % 15,7 2,3 % 94,86 €  – 0,2 % 10­2­20 – 4 % 49,28 €  58 €  23 % 38,8 1,8 % 47,17 €  – 0,2 %
AKE EDEN
BUREAU VERITAS EUROFINS SCIENTIFIC
20­5­19 + 5 % 21,31 €  27 €  21 % 24,3 2,5 % 22,33 €  – 1,4 % 2­11­20 + 1 % 69,20 €  85 €  21 % 26 0,5 % 70,19 €  + 1,1 %
BVI ERF
CRÉDIT AGRICOLE FDJ
7­12­20 – 3 % 10,73 €  13 €  24 % 9,4 2,3 % 10,46 €  – 0,3 % 25­5­20 + 26 % 28,76 €  42 €  16 % 23,9 2,5 % 36,28 €  + 1,4 %
ACA FDJ
EIFFAGE KORIAN
16­11­20 – 5 % 82,96 €  100 €  27 % 11,2 3 % 78,96 €  – 1,6 % 24­12­18 + 3 % 29,68 €  37 €  21 % 18 2 % 30,52 €  – 1,5 %
FGR KORI
SAINT­GOBAIN NEXITY
SGO
6­1­20 + 5 % 36 €  48 €  27 % 14,3 3,5 % 37,69 €  à – 3,6 % NXI
8­6­20 + 12 % 31,90 €  40 €  12 % 12,5 2,8 % 35,68 €  + 3,2 %
SCHNEIDER ELECTRIC SEB
2­12­19 + 35 % 86,50 €  140 €  20 % 27,3 2,2 % 116,65 €  + 0,2 % 16­3­20 + 51 % 97,27 €  180 €  23 % 18,3 1,5 % 146,40 €  0  %
SU SK
TELEPERFORMANCE SOITEC
20­7­20 + 13 % 240,40 €  340 €  25 % 29 0,9 % 271,30 €  + 1,2 % 20­7­20 + 49 % 104,20 €  180 €  16 % 41,4 0  % 155,40 €  – 0,6 %
TEP SOI
VEOLIA ENVIRONNEMENT WORLDLINE
VIE
18­6­18 + 12 % 17,96 €  24 €  20 % 14,6 2,5 % 20,08 €  Þ + 1,5 % WLN
12­3­18 + 78 % 43,34 €  93 €  21 % 34,1 0  % 76,98 €  – 1 %

RENDEMENT INTERNATIONAL
VARIATIONS DEPUIS FIN 2003 VARIATIONS SUR LA SEMAINE VARIATIONS DEPUIS FIN 2003 VARIATIONS SUR LA SEMAINE
CAC 40 NOTRE SÉLECTION CAC 40 MSCI WORLD NOTRE SÉLECTION MSCI WORLD
500 400
+ 55,4 % NOTRE – 0,9 % – 0,4 % + 155,8 % NOTRE – 0,3 % – 0,9 %
SÉLECTION SÉLECTION
400 CAC 40 AVEC DIV. 300 MSCI AVEC DIV.
+ 387 % VARIATIONS EN 2020 + 351,4 % VARIATIONS EN 2020
300 + 177,6 % + 291 %
NOTRE SÉLECTION CAC 40 200 NOTRE SÉLECTION MSCI WORLD
200
– 12,7 % – 7,5 % 100 + 12,7 % + 12,4 %
100

0
Le cours de Michelin a reculé avec le marché, ne  0 Après une pointe au­dessus des 1.900 $ en début de 
profitant pas du relèvement, par S&P, de la perspec­ séance lundi du fait des inquiétudes sanitaires, l’once 
– 100 tive pour sa note A– de long terme, de négative à  – 100 a finalement reculé sur la semaine, pesant sur le cours 
2004 06 08 10 12 14 16 18 2020 stable, valorisant la bonne gestion du groupe.  2004 06 08 10 12 14 16 18 2020 des sociétés minières de la sélection.

VALEUR DATE PERF. PRIX DE OBJECTIF POTENTIEL PER RDT COURS VARIATION VALEUR DATE PERF. PRIX DE OBJECTIF POTENTIEL PER RDT COURS VARIATION
MNÉMO D’ENTRÉE DEPUIS REVIENT 2021  2020 (23­12­20) (SEMAINE) MNÉMO D’ENTRÉE DEPUIS REVIENT 2021  2020 (23­12­20) (SEMAINE)
L'ENTRÉE EST. EST. L'ENTRÉE EST. EST.
ABC ARBITRAGE AGNICO EAGLE MINES
12­2­18 + 17 % 6,20 €  8,70 €  20 % 21,2 5,5 % 7,23 €  – 0,8 % 10­12­18 + 75 % 33,21 €  125 CAD  37 % 26,9 0,8 % 91,31 CAD  – 2,5 %
ABCA CA0084741085 Non PEA
AMUNDI ALLIANZ
20­7­20 – 7 % 72,40 €  80 €  18 % 14 3,9 % 67,65 €  – 0,1 % 23­11­20 + 2 % 196,60 €  230 €  15 % 10,6 5,2 % 199,88 €  – 0,5 %
AMUN DE0008404005
AXA AMAZON
23­11­20 + 3 % 18,97 €  24 €  22 % 7,4 7,3 % 19,60 €  – 2,7 % 13­1­20 + 54 % 1.698,67 €  4.000 $  26 % 86,1 0 % 3.185,27 $  – 1,3 %
CS US0231351067 Non PEA
BNP PARIBAS ASML HOLDING 
7­12­20 – 2 % 44,51 €  55 €  25 % 8,8 2,6 % 43,84 €  – 0,5 % 5­10­20 + 22 % 320,25 €  455 €  17 % 39,4 0,6 % 390,25 €  – 0,1 %
BNP NL0010273215
ENGIE BARRICK GOLD
ENGI
5­10­20 + 10 % 11,51 €  15 €  18 % 12,3 5,5 % 12,69 €  + 0,2 %
CA0679011084 Non PEA
22­10­18 + 71 % 11,05 €  42 CAD  43 % 14,9 1,3 % 29,39 CAD  à – 2,8 %
GTT BERKSHIRE HATHAWAY
11­11­19 – 4 % 82,95 €  100 €  25 % 17,9 5 % 80 €  – 0,2 % 7­12­15 + 47 % 124,94 €  270 $  20 % 21,2 0 % 224,24 $  + 0,1 %
GTT US846707026 Non PEA
IMERYS EDP
NK
3­4­20 + 73 % 22 €  43 €  13 % 13 4,5 % 38,12 €  Þ + 1,5 % PTEDP0AM0009
24­1­20 + 27 % 4,03 €  6 €  17 % 22,2 3,7 % 5,11 €  Þ + 4,3 %
MICHELIN MEDTRONIC
ML
13­1­20 – 3 % 108,80 €  130 €  23 % 12,9 1,9 % 105,45 €  à – 3,3 % IE00BTN1Y115
18­2­20 – 9 % 102,59 €  140 $  23 % 27 1,9 % 113,94 $ – 0,9 %
PERNOD RICARD MICROSOFT
30­3­20 + 23 % 127,34 €  190 €  21 % 24,8 1,7 % 157,20 €  – 0,7 % 15­4­19 + 73 % 104,79 €  265 $  20 % 30,8 1 % 221,02 $  + 1 %
RI US5949181045 Non PEA
VINCI NESTLÉ
3­8­15 + 71 % 48,35 €  106 €  28 % 16,4 2,2 % 82,92 €  – 2,7 % 12­3­18 + 59 % 58,76 €  125 FS  26 % 23,8 2,7 % 101,24 FS  – 0,4 %
DG CH0038863350 Non PEA

Parmi les 900 valeurs de la cote, Investir-Le Journal des Finances vous présente ici ses 40 préférées, regroupées en quatre sélections de 10 valeurs. Les arbitrages ont lieu dans les vraies conditions du marché et sont réalisés de façon 


hebdomadaire avec exécution sur la base des cours de clôture du lundi.
Valeur entrante | Valeur sortante | Þ Plus forte hausse de la semaine l  à Plus forte baisse de la semaine
Il est possible d’acheter :
r la sélection Investir 10 Grandes Valeurs en Bourse sous les codes mnémo : I10GS et Isin : FR0011630474. Les frais de gestion annuels sont de 1,5 %, et Investir en perçoit la moitié.
r le fonds Investir PEA Palatine, un fonds qui s’inspire des quatre sélections Investir 10, sous le code Isin : FR0013284114. Les frais de gestion annuels sont de 1,8 % et Investir en perçoit 1,05 %.

é c iale Investir 10 Pour profiter de cette offre exclusive,


contactez vite le service client :
Sp ÉS
f re
Of BON
N dès le vendredi
A
pour améliorer vos gains ! PAR MAIL

PAR TÉLÉPHONE
serviceclients@investir.fr
01 55 56 70 67
ACTIONS Retrouvez chaque jour
en direct nos commentaires
et analyses
sur investir.fr

 Le conseil 
 de la semaine 
 d'Investir 
 Spie  L’AVIS DU GÉRANT
SUR CETTE VALEUR

Par Emmanuel Violet La fée électricité  Un modèle économique 


très résilient
recharge le potentiel  RAPHAËL LUCET, COGÉRANT DE MONETA MULTI CAPS

du titre 
S
pie peut se définir comme progression de la rentabilité. Spie d’euros, selon nos estimations).
un électricien, mais pas Spie est susceptible d’augmenter ses L’amélioration des marges conte-
En €
n’importe lequel, avec des marges dans les années à venir en nue dans la stratégie de dévelop- Nous avons acheté Spie lors de son introduction en 
savoir-faire très pointus, en parti- 25 ajoutant des couches de nou- pement de nouveaux services Bourse, en mai 2015, à 16,50 €. Nous étions séduits par la 
culier dans le domaine de l’éner- veaux services à ses offres. sera stimulée par les efforts sur résilience de son modèle économique, ses dirigeants de qua­
gie. Le groupe se décrit comme 20 17,46 les coûts engagés pendant la lité et son plan intéressant, à moyen terme, de croissance à la 
« leader européen des services mul- EXPERTISE COMPLÈTE crise sanitaire. La marge opéra- fois organique et par acquisitions ainsi que de progression des 
titechniques dans l’énergie et les 15 C’est l’objet de la politique tionnelle devrait atteindre 6 % marges.
communications ». Il intervient 10
d’acquisition. Spie vient ainsi dès 2021, sur un chiffre d’affaires Les atouts de la société n’ont pas changé. Elle a démontré cette 
sur quatre marchés stratégiques, d’annoncer le rachat de l’alle- en rebond, aux niveaux de 2019. année qu’elle résistait mieux aux crises que ses rivales de la 
dans l’équipement des villes, 5 mand Planen & Bauen, pour son Autour de 12 fois, la valorisation construction, avec un chiffre d’affaires en recul de seulement 
l’amélioration des bâtiments, la expertise sur l’ensemble de la des bénéfices attendus en 2021 9 % au premier semestre et de 1,8 % au troisième trimestre. 
2015 16 17 18 19 2020
lutte contre le réchauffement cli- chaîne de valeur des data reste très raisonnable.- E. V. L’activité s’est donc bien tenue et repart très vite. Il faut dire 
matique par la mise en œuvre de centers, « de la conception écores- que 85 % des facturations sont connues en début d’année, 
nouveaux mix énergétiques, la notamment le plan 2030 visant à ponsable à l’exploitation, en pas- NOTRE CONSEIL avec 50 % qui proviennent de contrats récurrents et 35 % 

l
numérisation des services et le rééquilibrer le mix énergétique sant par la réalisation », précise le ACHETER : poursuite du d’affaires en carnet. Grâce à une activité génératrice de liquidi­
passage à l’industrie 4.0. en faveur des énergies renouve- management. redressement des comptes tés et à un endettement raisonnable, avec un ratio dette nette/
Ce qu’il faut retenir est que le lables. L’activité portée par les Côté production, le groupe a été et rebond de l’activité sur des  Ebitda estimé à 2,5 fois fin 2021 (contre plus de 5 fois dans les 
titre est soutenu par différents nouvelles avancées de la numéri- protégé des chutes d’activité par secteurs porteurs tant en termes  années 2012 à 2014), Spie a les moyens de poursuivre sa 
thèmes d’investissement autour sation, par exemple via le sa présence dans 38 pays, essen- d’activité que d’image boursière  politique rentable de croissance externe, à l’instar de la petite 
de la transition énergétique et de déploiement de la 5G, lui est éga- tiellement en Europe. Sur vont animer le prochain exercice.   opération annoncée cette semaine en Allemagne. En 2021, le 
la digitalisation. Il est favorable- lement bénéfique. l’ensemble de l’année, le repli du Objectif :  21 € (SPIE). groupe devrait réaliser un chiffre d’affaires proche de celui de 
ment exposé aux objectifs de la Un second thème d’investisse- chiffre d’affaires devrait être infé- Prochain rendez­vous : le  2019 et retrouver en cours d’année sa marge opérationnelle 
Commission européenne, et ment concerne le potentiel de rieur à 10 % (6.250 millions 11 mars, résultats annuels. historique de 6 %. Avec des PER que nous estimons à 13,3 fois 
en 2021 et 11,8 fois en 2022 ainsi qu’un taux de rendement de 
CRITÈRES D’INVESTISSEMENT 3 %, le titre n’est pas cher, d’autant qu’il se positionne un peu 
dans la thématique verte. En effet, 35 % de son activité entre 
COMPORTEMENT DE L’ACTION PERFORMANCE OPÉRATIONNELLE CONFIANCE DANS LA SOCIÉTÉ INTÉRÊT BOURSIER dans la classification européenne d’énergie verte. Notre objec­
l PERFORMANCE DU TITRE l ÉVOLUTION DE L’ACTIVITÉ l SOLIDITÉ DU BILAN l RENDEMENT
COURS AU 23­12­20 :  17,46 € ÉVOL. MOYENNE (2016­2019) :  10 % DETTE NETTE / FONDS PROPRES :  91 % DIVIDENDE 2020 ESTIMÉ :  0,44 € tif de cours à horizon d’un an est de 19 €, sans compter l’apport 
VARIATION 52 SEMAINES :  ­ 4,28 % ÉVOL. 2020 :  ­ 10 % DERNIER ACTIF NET PAR ACTION :  7,16 € RDT 2019 : 1,0 %   RDT 2020 : 2,5 % du dividende.
2020 :  ­ 3,85 % l BNPA l CONSENSUS DES ANALYSTES l VALORISATION ESTIMÉE
l VOLATILITÉ ÉVOL. MOYENNE (2016­2019) :  4 % A 100 %  PER 2020 :  15,6 FOIS
BÊTA 52 S. :
EXTRÊMES 52 S. :
1 FOIS
 19,58 € / 7,81 €
ÉVOL. 2020 :  ­ 23 % C     0 %
V     0 %
PER 2021 :  12,1 FOIS
« L’activité s’est bien 
NOTE ESG : 46  (3/46) ; ENVIRONNEMENT : 42 ; SOCIAL : 45 ; GOUVERNANCE : 49 tenue et repart très vite »
Les données environnementales, sociales et de gouvernance (ESG) sont fournies par V.E et sont soumises aux conditions décrites sur le site Internet de V.E 
(https://vigeo­eiris.com/fr/politique­de­confidentialite­mentions­legales/). Note sur 100 (classement sectoriel en Europe).

AÉRONAUTIQUE-DÉFENSE AUTOMOBILE
 Dassault Aviation  Poursuivre   Peugeot  L’Europe donne son feu 
le développement pour l’après­crise vert au mariage avec Fiat Chrysler

L
a crise sanitaire pèse sur les
activités de Dassault Avia-
tion comme sur celles de
nombreuses autres sociétés.
L’avionneur devrait ainsi n’avoir
début décembre, à Bordeaux-
Mérignac (Gironde), son der-
nier-né, le Falcon 6X. Il affiche un
rayon d’action de 10.186 km (Lon-
dres-Hongkong ou Los Angeles-
son entrée en service est prévue
au second semestre 2022.

UNE GAMME RENOUVELÉE 
POUR MIEUX REPARTIR
C ’était le dernier gros obsta-
cle à franchir pour réaliser
la fusion entre Peugeot SA
(PSA) et Fiat Chrysler Automobi-
les (FCA), qui donnera naissance
japonais. Depuis 2019, le même
processus a été mis en place dans
les fourgonnettes à partir de
l’usine de Vigo, en Espagne. Cet
accord sera élargi, et les prix de
vente seront revus à la baisse. Dans
ces conditions, une fois obtenu le
vote des actionnaires réunis en
assemblée générale extraordi-
livré que 30 avions d’affaires cette Moscou sans escale), avec une Initialement, le programme était au quatrième groupe automobile naire le 4 janvier, la voie sera libre
année, contre les 40 prévus initia- vitesse jusqu’à Mach 0,90. Sur- celui du 5X, qui aurait dû être mondial. Lundi 21 décembre, la Peugeot SA pour la fusion. Celle-ci, prévue
En €
lement, selon ses prévisions à tout, avec un design novateur, ce livré en 2017 mais qui a connu des Commission européenne a donné 22,47 dans le courant du premier tri-
mi-parcours. Ses carnets n’affi- jet est à fuselage large, une cabine retards de moteur avec Safran et son feu vert à ce mariage. Il reste 25 mestre 2021, de bonnes chances
chaient plus que 42 jets à la fin plus large et plus haute pour a dû être abandonné. Mais le Fal- encore à obtenir l’aval des autori- 22 d’aboutir nettement plus tôt, peut-
juin (– 21 %). Malgré la conjonc- offrir un espace de travail plus con 6X est « une priorité pour le tés de la concurrence dans être dès janvier. - R. L. B.
19
ture difficile – le trafic de l’avia- efficace et rendre les déplace- groupe », avait indiqué Eric Trap- cinq pays, dont trois (Chili,
tion d’affaires avait toutefois ments longs plus agréables. Il pier, PDG de Dassault Aviation, Ukraine et Turquie) sont indis- 16 NOTRE CONSEIL

l
davantage repris que l’aviation prend également en compte la fin juillet, avec, en vue, la sortie de pensables pour mener à bien la 13 RESTER À L’ÉCART : le
commerciale –, le constructeur a nécessité de réduire les émissions la crise sanitaire et la relance des fusion, mais l’Union européenne 10 marché automobile sera
poursuivi le renouvellement de de CO2 et l’empreinte acoustique. ventes de l’avionneur, dans un constituait, de loin, le sujet le plus 7
encore difficile en 2021 (UG).
sa gamme de jets. L’avionneur a L’appareil devrait faire son pre- marché concurrentiel. Ce Fal- délicat. Prochain rendez­vous : le 4 jan­
2015 16 17 18 19 2020
ainsi présenté officiellement, mier vol en début d’année 2021, et con 6X ne sera toutefois pas la Une enquête approfondie avait vier, assemblée générale.
seule nouveauté dans la gamme été ouverte en juin sur un risque
CRITÈRES D’INVESTISSEMENT de l’avionneur, qui développe en de position dominant dans les CRITÈRES D’INVESTISSEMENT
COMPORTEMENT DE L’ACTION PERFORMANCE OPÉRATIONNELLE même temps un autre appareil, véhicules utilitaires légers COMPORTEMENT DE L’ACTION PERFORMANCE OPÉRATIONNELLE
l PERFORMANCE DU TITRE l ÉVOLUTION DE L’ACTIVITÉ dont, toutefois, il ne dit rien si ce (camionnettes et fourgonnettes), l PERFORMANCE DU TITRE l ÉVOLUTION DE L’ACTIVITÉ
COURS AU 23­12­20 :  896, € ÉVOL. MOYENNE (2016­2019) :  27 % n’est son nom actuel, le NX. où les deux groupes réunis déte- COURS AU 23­12­20 :  22,47 € ÉVOL. MOYENNE (2016­2019) :  11 %
VARIATION 52 SEMAINES :  ­ 24,71 % ÉVOL. 2020 :  ­ 32 % VARIATION 52 SEMAINES :  2,18 % ÉVOL. 2020 :  ­ 20 %
2020 :  ­ 23,42 % l BNPA - D. T. naient l’an dernier une part de 2020 :  5,49 % l BNPA
l VOLATILITÉ ÉVOL. MOYENNE (2016­2019) :  29 % marché de 34 % en Europe (25 % l VOLATILITÉ ÉVOL. MOYENNE (2016­2019) :  21 %
BÊTA 52 S. : 1 ,1 FOIS ÉVOL. 2020 :  ­ 65 % BÊTA 52 S. :  1,8 FOIS ÉVOL. 2020 :  ­ 58 %
EXTRÊMES 52 S. :  1.199 € / 624 € NOTRE CONSEIL pour PSA et 9 % pour FCA). Pour EXTRÊMES 52 S. :  22,70 € / 8,88 €

CONFIANCE DANS LA SOCIÉTÉ INTÉRÊT BOURSIER l ACHETER : le marché des


jets reste difficile. Néan­
résoudre le problème, PSA et FCA
ont proposé de développer la pro- CONFIANCE DANS LA SOCIÉTÉ INTÉRÊT BOURSIER
l SOLIDITÉ DU BILAN l RENDEMENT moins, le titre l’a déjà largement  duction de véhicules de cette caté- l SOLIDITÉ DU BILAN l RENDEMENT
DETTE NETTE / FONDS PROPRES :  ­ 91 % DIVIDENDE 2020 ESTIMÉ :  12 € DETTE NETTE / FONDS PROPRES :  ­ 36 % DIVIDENDE 2020 ESTIMÉ :  0,50 €
DERNIER ACTIF NET PAR ACTION :  532,53 € RDT 2019 : NUL   RDT 2020 : 1,3 % intégré, et la valorisation de 12 fois  gorie pour Toyota. PSA fabrique DERNIER ACTIF NET PAR ACTION :  21,08 € RDT 2019 : NUL   RDT 2020 : 2,2 %
l CONSENSUS DES ANALYSTES l VALORISATION ESTIMÉE 2021 semble basse.  déjà depuis 2012 dans son usine de l CONSENSUS DES ANALYSTES l VALORISATION ESTIMÉE
A   89 %  PER 2020 :  26 FOIS A   75 %  PER 2020 :  15,1 FOIS
C   11 %  PER 2021 :  12,4 FOIS
Objectif : 1.100 € (AM). Hordain, dans le Nord, des utilitai- C     6 %  PER 2021 :  7,5 FOIS
V     0 % Prochain rendez­vous : le 5 mars,  res de taille moyenne (camionnet- V   19 % 
NOTE ESG : 35  (12/20) ; ENVIRONNEMENT : 42 ; SOCIAL : 31 ; GOUVERNANCE : 32 résultats annuels. tes) pour le compte du groupe NOTE ESG : 70  (1/41) ; ENVIRONNEMENT : 69 ; SOCIAL : 74 ; GOUVERNANCE : 62
10 / ACTIONS Investir, le Journal des Finances / N° 2451 /  26 décembre 2020

CONSTRUCTION-CONCESSIONS BIENS D’ÉQUIPEMENT


 Saint­Gobain  Les impacts   Nexans  Vague verte sur la haute 
du sinistre à Londres tension, chiffres à l’appui

L L
e calme est revenu, mais Kingspan, et des e-mails cyni- aériens, Oddo estime à moins de e titre du producteur de et de raccorder les fermes d’euros (contre, précédemment,
après un sérieux coup de ques, échangés entre salariés de 1 € par titre le risque financier. En câbles s’est octroyé 35 % d’éoliennes offshore à la terre 310 à 370 millions), avec un
semonce. En fin de semaine l’entreprise irlandaise, ont revanche, on peut parler du depuis notre conseil ferme. Dans ce dernier domaine, « impact Covid » limité à 90 mil-
dernière, le titre avait été brutale- déclenché la tempête. Il n’y a pas retour d’un risque de réputation, d’achat du mois de juillet dernier. le contrat exclusif signé aux lions. Le free cash flow se situe à
ment entraîné par la chute de de mise en cause similaire con- dont les 900 millions d’euros de La hausse pourrait se prolonger. Etats-Unis avec le danois Orsted, un niveau historique. Et certaines
l’action Kingspan (plus de 10 %), cernant Celotex , mais la bouffée capitalisation boursière partis en Le numéro deux mondial du leader mondial, a donné beau- activités se sont montrées tout
après des révélations de l’enquête d’émotion sur les marchés s’est fumée en une séance, en partie câble, derrière l’italien Prysmian, coup de visibilité au titre auprès simplement insensibles à la crise,
parlementaire en cours sur révélée contagieuse. récupérés depuis, représentent la est jugé exposé à la transition des investisseurs nord-améri- comme la haute tension, à nou-
l’incendie de la tour Grenfell à L’éventuel impact financier est contrepartie instantanée. énergétique pour plus des deux cains, considère le management veau, qui progresse de 5 % en
Londres, en juin 2017. Le sinistre limité. En se fondant sur les tiers de son chiffre d’affaires. Ce de Nexans. chiffre d’affaires. Pour le marché,
avait fait 72 morts. L’investigation dédommagements accordés aux ENJEU ESG thème devrait encore gagner en c’est le signe que la réorganisa-
s’intéresse, depuis quelques mois, citoyens américains lors de crashs La leçon à retenir est que les enga- visibilité, par exemple avec NIVEAUX HISTORIQUES tion managériale des deux der-
à la responsabilité éventuelle des gements environnementaux, l’actualité sur la stratégie de L’autre point très positif pour le nières années fonctionne. - E. V.
architectes, constructeurs et four- sociaux et de gouvernance (ESG) l’Union européenne concernant titre repose sur des chiffres, qui
nisseurs de matériaux de l’édifice, Saint-Gobain sont plus que jamais une compo- les énergies renouvelables tiennent leurs promesses. Les NOTRE CONSEIL
En €

l
rééquipé d’un système d’isolation sante de la valeur boursière de (800 milliards d’euros d’investis- plans d’amélioration mis en ACHETER : le titre reste
par l’extérieur très inflammable, 50 Saint-Gobain, avec un risque sement estimés d’ici à 2050) ou œuvre par le groupe, fondés, moins bien valorisé que son
peu de temps avant l’incendie. 45 d’image sensible pour le groupe, sur le plan climat de 2.000 mil- pour simplifier, sur du désinves- concurrent, Prysmian (de 4 points 
Des produits commercialisés 40 37,69 qui a fait l’amère expérience des liards de dollars de la nouvelle tissement et des acquisitions, à 5 points de PER). Un potentiel 
tant par Kingspan que par 35 procès de l’amiante . administration américaine. sont déjà sensibles dans les subsiste, avec une séquence d’ani­
Saint-Gobain, comme l’isolant 30 Face à ces enjeux, le groupe veut Nexans est directement comptes. L’exercice en cours se mation possible lors de la présen­
RS5000 de sa filiale, Celotex, 25 jouer la transparence. La direc- concerné à travers son activité de soldera par un repli de l’activité tation aux investisseurs de la 
étaient présents dans ce dispositif 20
tion attire l’attention sur son haute tension sous-marine, de 7 % à 9 %, mais les prévisions stratégie actualisée, début 2021. 
et auraient contribué à la vio- 15
implication indirecte. Le RS5000 considérée comme l’axe le plus d’Ebitda viennent d’être légère- Objectif : 67 € (NEX).
lence de la catastrophe. Des soup- aurait été vendu aux maîtres porteur pour le groupe, et dont la ment revues à la hausse, dans une Prochain rendez­vous : le 
2015 16 17 18 19 2020
çons de tromperie pesant sur d’œuvre de la rénovation de la contribution à la rentabilité opé- fourchette de 320 à 360 millions 17 février, résultats 2020. 
tour par l’intermédiaire de distri- rationnelle, de 25 % l’an dernier,
CRITÈRES D’INVESTISSEMENT buteurs. De plus, l’usage qui en a est appelée à progresser de plus CRITÈRES D’INVESTISSEMENT
COMPORTEMENT DE L’ACTION PERFORMANCE OPÉRATIONNELLE été fait avec d’autres matériaux, de 50 % à l’horizon 2022. Le car- COMPORTEMENT DE L’ACTION PERFORMANCE OPÉRATIONNELLE
l PERFORMANCE DU TITRE l ÉVOLUTION DE L’ACTIVITÉ sans consultation, serait contraire net de commandes offre actuelle- l PERFORMANCE DU TITRE l ÉVOLUTION DE L’ACTIVITÉ
COURS AU 23­12­20 :  37,69 € ÉVOL. MOYENNE (2016­2019) :  3 % aux spécifications de mise en ment deux ans de visibilité, et le COURS AU 23­12­20 :  58 € ÉVOL. MOYENNE (2016­2019) :  1 %
VARIATION 52 SEMAINES :  1,88 % ÉVOL. 2020 :  ­ 12 % VARIATION 52 SEMAINES :  33,52 % ÉVOL. 2020 :  ­ 11 %
2020 :  3,26 % l BNPA œuvre du produit. groupe est bien positionné. « Ces 2020 :  33,36 % l BNPA
l VOLATILITÉ ÉVOL. MOYENNE (2016­2019) :  1 % -  E. V. projets d’autoroutes de l’énergie ont l VOLATILITÉ ÉVOL. MOYENNE (2016­2019) :  NS
BÊTA 52 S. :  1,4 FOIS ÉVOL. 2020 :  ­ 27 % BÊTA 52 S. : 1,2 FOIS ÉVOL. 2020 : NS
EXTRÊMES 52 S. :  40,80 € / 16,41 € représenté 10.000 kilomètres de EXTRÊMES 52 S. :  58,70 € / 21,55 €
NOTRE CONSEIL câbles sous-marins en dix ans, il va

l
CONFIANCE DANS LA SOCIÉTÉ INTÉRÊT BOURSIER ACHETER : le creux sur  falloir en poser 16.000 supplémen- CONFIANCE DANS LA SOCIÉTÉ INTÉRÊT BOURSIER
l SOLIDITÉ DU BILAN l RENDEMENT le titre est l’occasion de  taires dans les six prochaines l SOLIDITÉ DU BILAN l RENDEMENT
DETTE NETTE / FONDS PROPRES :  53 % DIVIDENDE 2020 ESTIMÉ :  1,33 € DETTE NETTE / FONDS PROPRES :  38 % DIVIDENDE 2020 ESTIMÉ :  0,25 €
DERNIER ACTIF NET PAR ACTION :  35,65 € RDT 2019 : NUL   RDT 2020 : 3,5 % se renforcer, en gardant à l’esprit  années », commente Christopher DERNIER ACTIF NET PAR ACTION :  27,94 € RDT 2019 : NUL   RDT 2020 : 0,4 %
l CONSENSUS DES ANALYSTES l VALORISATION ESTIMÉE sa sensibilité  aux critères ESG.  Guérin, directeur général du l CONSENSUS DES ANALYSTES l VALORISATION ESTIMÉE
A   47 %  PER 2020 :  20 FOIS A   45 %  PER 2020 :  29,1 FOIS
C   53 %  PER 2021 :  14,3 FOIS
Objectif : 48 € (SGO). groupe. Il s’agit de relier les pays C   45 %  PER 2021 :  16,7 FOIS
V     0 % Prochain rendez­vous : le  entre eux pour faire circuler les V   10 % 
NOTE ESG : 50  (2/25) ; ENVIRONNEMENT : 50 ; SOCIAL : 45 ; GOUVERNANCE : 57 25 février, résultats 2020. surplus d’énergies renouvelables NOTE ESG : 46  (7/24) ; ENVIRONNEMENT : 48 ; SOCIAL : 46 ; GOUVERNANCE : 45

IMMOBILIER TÉLÉCOMMUNICATIONS
 Altarea  Bonne résilience et forte   Iliad  L’opérateur revient 
capacité de rebond à ses origines avec la 5G

L L
e cours du groupe immobi- porté de 33 % à 35 % et durée pla- merciaux est moins bien orienté a 5G est une nouvelle occa- ser, pour commencer, ses fréquen- au retour de la guerre des prix sur
lier s’est adjugé 20 % depuis fonnée à vingt-sept ans au lieu de du fait de la pandémie. Les retail sion pour Iliad de se distin- ces de 700 mégahertz (MHz), qui le marché français du mobile.
la diffusion, le 5 novembre, vingt-cinq). parks à ciel ouvert s’en sortent guer. Iliad Italia vient de offrent une plus grande couver- « Alors que les autres opérateurs
de son chiffre d’affaires à fin sep- Dans la promotion de bureaux, le mieux que les centres situés dans lancer son offre 5G de l’autre côté ture de la population, même si les avaient tenté de revaloriser le prix de
tembre (+ 10,5 %, à 2,1 milliards chiffre d’affaires a reculé, après les gares. Sur neuf mois, les reve- des Alpes, selon la presse profes- performances sont inférieures à leur forfait de 5 € avec la 5G, Free
d’euros). Cette publication était une grosse opération l’an dernier nus locatifs ont reculé de 7,4 %. sionnelle, avec un tarif défiant la celles offertes par les fréquences joue une nouvelle fois le rôle de tru-
intervenue juste après le 29 octo- et des décalages de livraison, Des négociations sont encore en concurrence : 9,99 € pour plus élevées en 3,5 gigahertz blion du secteur. Si certains argue-
bre, début du deuxième confine- comme celle de l’immeuble cours avec certaines enseignes 50 gigaoctets (Go). C’est la pre- (GHz). ront que cela est lié au fait que son
ment. Altarea avait alors jugé plus Bridge, à Issy-les-Moulineaux, contre un allongement de la mière offre au-dessous de 10 € offre 5G n’apporte pas de valeur
prudent de suspendre son objec- futur siège d’Orange, désormais durée ferme des baux. Altarea dans la Péninsule. Le 16 décembre, DES REVENUS À LA HAUSSE,  ajoutée par rapport à la 4G, Free ris-
tif d’un résultat net récurrent prévue au premier semes- poursuit la restructuration du la maison mère de Free avait aussi SANS SURCOÛT que de relancer la guerre des prix
équivalant au second semestre à tre 2021. Convergence, siège de centre à la gare Montparnasse surpris en annonçant ses offres Mais, si le prix du forfait n’est pas si dans le secteur », soulignait Invest
celui du premier, soit 236,4 mil- Danone, à Rueil-Malmaison, a été (19.000 m2 sur 4 niveaux). Il compatibles 5G en France. éloigné des premiers forfaits des Securities.
lions sur l’année (– 20,9 %). livré au troisième trimestre. Le inclura 130 magasins et restau- Dans l’Hexagone, Free a décidé, autres opérateurs (environ 25 €), Le bureau d’UBS voit plusieurs
Mais, depuis, le confinement a pôle Foncière de centres com- rants, un espace de coworking, un en effet, d’intégrer la 5G dans ses cela a ravivé les inquiétudes quant explications à ce choix tarifaire
été allégé, le 15 décembre. Les laboratoire d’analyses et un cen- forfaits data sans surcoût par rap- par Free. Certes, Iliad peut avoir
mesures sanitaires sont moins tre médical de 30 cabinets. Livra- port à ses forfaits 4G avec données voulu revenir à ses fondamentaux
restrictives qu’au printemps : les Altarea ble en 2021, il bénéficiera du (soit 19,99 € pour le forfait mobile Iliad marketing, après avoir lancé de
En € En €
chantiers ne sont plus interrom- retour à une situation sanitaire seul avec 150 Go de données, 9,99 € nouveaux services plus chers,
pus et les études de notaires res- normale. - J.­L. C. ou 15,99 € pour les abonnés à notamment dans Internet. Mais,
200
tent ouvertes, ce qui est favorable 200 139,20 Internet). « Free lance aujourd’hui selon UBS, « Iliad ne subventionne
166,95
au pôle Promotion, le plus impor- NOTRE CONSEIL la 5G et propose le seul forfait qui pas l’achat des smartphones, qui
150
l
tant pour sa contribution au ACHETER : une surcote sur inclut la 5G sans surcoût, avec devraient représenter un attrait plus
résultat net récurrent (les deux 150 l’ANR de 158 € serait justifiée l’Internet mobile illimité pour les important que d’habitude pour la 5G
tiers en 2019). par la prédominance de l’activité  abonnés Freebox. Free opère le plus 100 puisque les consommateurs doivent
de promotion. grand réseau 5G en France avec changer leurs équipements ». Sur-
RÉSERVATIONS DE 100
Objectif : 170 € (ALTA). 5.255 sites actifs couvrant déjà près 50 tout, « un prix d’entrée sans surcoût
LOGEMENTS EN HAUSSE Prochain rendez­vous : le  de 40 % de la population », indiquait mais à 19,99 € pour le mobile […]
2015 16 17 18 19 2020 2015 16 17 18 19 2020
A fin septembre, les réservations 25 février, résultats annuels. l’opérateur. Le groupe peut utili- représente une hausse potentielle du
nettes de logements neufs ont revenu moyen pour Iliad, qui a tou-
progressé de 13 %, à 2,4 milliards CRITÈRES D’INVESTISSEMENT CRITÈRES D’INVESTISSEMENT jours environ 5 millions d’abonnés
d’euros, ce qui est remarquable COMPORTEMENT DE L’ACTION PERFORMANCE OPÉRATIONNELLE (environ 35 % de sa base clients) sur
par rapport à Nexity (+ 4,1 %, à COMPORTEMENT DE L’ACTION PERFORMANCE OPÉRATIONNELLE l ÉVOLUTION DE L’ACTIVITÉ les forfaits d’entrée de gamme (2 €) et
l PERFORMANCE DU TITRE l ÉVOLUTION DE L’ACTIVITÉ l PERFORMANCE DU TITRE
2,9 milliards) ou Kaufman & COURS AU 23­12­20 :  166,95 € ÉVOL. MOYENNE (2016­2019) :  4 % avec un Arpu [revenu moyen généré
COURS AU 23­12­20 :  139,20 € ÉVOL. MOYENNE (2016­2019) :  25 %
VARIATION 52 SEMAINES :  44,80 % ÉVOL. 2020 :  7 %
Broad (– 6 %, à 1,1 milliard). La VARIATION 52 SEMAINES :  ­ 30,33 % ÉVOL. 2020 :  ­ 10 % par utilisateur] moyen de 10 € envi-
l BNPA 2020 :  44,48 % l BNPA
2020 :  ­ 31,26 %
part des ventes en bloc aux insti- l LIQUIDITÉ ÉVOL. MOYENNE (2016­2019) :  5 % l VOLATILITÉ ÉVOL. MOYENNE (2016­2019) :  63 % ron en France ». - D. T.
BÊTA 52 S. : 0,4 FOIS ÉVOL. 2020 :  ­ 84 %
tutionnels (CDC Habitat, notam- VOL. QUOT. MOYEN ECHANGÉ :  6.544 ÉVOL. 2020 :  ­ 24 %
EXTRÊMES 52 S. :  184,00 € / 95,02 €
EXTRÊMES 52 S. :  210,00 € / 103,20 €
ment) s’est envolée de 27 % à NOTRE CONSEIL
59 %, ce qui a plus que compensé
la chute des ventes auprès des
CONFIANCE DANS LA SOCIÉTÉ
l SOLIDITÉ DU BILAN
INTÉRÊT BOURSIER
l RENDEMENT
CONFIANCE DANS LA SOCIÉTÉ
l SOLIDITÉ DU BILAN
DETTE NETTE / FONDS PROPRES :  69 %
INTÉRÊT BOURSIER
l RENDEMENT
DIVIDENDE 2020 ESTIMÉ :  2,70 €
l ACHETER : la stratégie de
croissance est appréciable.
accédants (– 34 %) et des investis- DETTE NETTE / FONDS PROPRES :  NS DIVIDENDE 2020 ESTIMÉ :  9,50 €
DERNIER ACTIF NET PAR ACTION :  88,06 € RDT 2019 : 1,6 %   RDT 2020 : 1,6 % Le PER 2021 de 23,8 fois reste sous 
DERNIER ACTIF NET PAR ACTION :  129,07 € RDT 2019 : 6,5 %   RDT 2020 : 6,8 %
seurs individuels (– 37 %). Bonne l PART DU CAPITAL DÉTENUE PAR l VALORISATION ESTIMÉE l CONSENSUS DES ANALYSTES l VALORISATION ESTIMÉE sa moyenne sur 5 ans de 24,2 fois. 
A   53 %  PER 2020 :  36,5 FOIS
nouvelle : les conditions de crédit LA FAMILLE : 45,2 % PER 2020 :  10,2 FOIS C   37 %  PER 2021 :  23,4 FOIS
Objectif : 210  € (ILD).
AUTRE ACTIONNAIRE  PER 2021 :  8,4 FOIS
ont été assouplies, le 17 décembre CRÉDIT AGRICOLE ASSURANCES : 24,7 %
V   10 %  Prochain rendez­vous : en mars, 
(taux d’endettement maximal NOTE ESG : 37  (25/41) ; ENVIRONNEMENT : 30 ; SOCIAL : 42 ; GOUVERNANCE : 33 résultats annuels.
Investir, le Journal des Finances / N° 2451 /  26 décembre 2020
ÉTUDE / 11

 Airbus  Passer le trou d’air avant 
de se dessiner un nouvel avenir
  Coup  d’arrêt    Touché  par  la  crise  historique  de  l’aérien,  l’avionneur  européen  a  été  stoppé  en  pleine 
ascension.  Au­delà  du  choc,  le  constructeur  se  remet  en  ordre  et  veut  répondre  aux  nouveaux  enjeux.

D
es halls d’aéroport consommation de trésorerie mas- Un retour au niveau de 2019... en 2025
vides, des milliers sive, de 12,4 milliards en six mois (y
d’avions parqués. Les compris les 3,6 milliards d’amende Un carnet de commandes toujours plein Une croissance interrompue, qui devrait reprendre
images ont marqué les payés pour clore des enquêtes de Nombre d’avions restant à livrer Livraison d’avions commerciaux en 2020, en nombre Des attentes fortes
esprits, symboles d’une crise his- corruption dans plusieurs pays). de la part du consensus
Total : 7.302 72
torique pour le secteur aérien et Dans la foulée, le groupe a Monocouloirs Gros-porteurs 64 Estimation moyenne,

Source : Facstet, médiane.


aéronautique, survenue en 2020 annoncé un plan pour juguler les 55 57 en M€
A320 A321
49 Free cash flow
mais qui se prolongera bien au- sorties de trésorerie et adapter son 36 39 4.962
36
delà. Les nouveaux confinements outil industriel avec la suppression 3.046 31
2.823 24
ne sont pas pour rassurer. Même de 15.000 postes (11 % du total). A321 3.902
14
pour Airbus, le numéro un mon- 1.718
dial de l’aéronautique civile avec CASH ET DÉSTOCKAGE A330
312 Janv. Fév. Mars Avr. Mai Juin Juil. Août Sept.Oct.Nov.
un carnet de commandes de plus Au troisième trimestre, la situation A319 87 PAR PROGRAMME
A350 2020
A220 494 D’AVIONS 532
de 7.500 avions, le choc a été rude. est restée tendue, mais elle s’est 8 A380 860
863 −9.918
Après un très bon premier trimes- améliorée. Le chiffre d’affaires a 800 807 2020 2021 2022 2023
tre – le titre a atteint son plus-haut reculé de 27 %, mais la perte opéra- 28 758
PAR DESTINATION 718 Ebitda
1.123 688 681
historique le 24 janvier à 139 €, tionnelle publiée du groupe a été 1.472 GÉOGRAPHIQUE* 626 629 635 632 9.894
Leasing Europe 588
avant qu’il s’effondre en mars –, ramenée à 626 millions d’euros, 534
l’avionneur a dû réagir vite et gérer alourdie par une provision de 952
524
433 8.047
annulations, demandes de report 1,2 milliard pour les réorganisa- Afrique 49 628 2.077 Amérique
du Nord 6.315
et livraisons d’avions commer- tions. Surtout, le flux de trésorerie Am. latine - Asie-Pacifique
ciaux. Dès avril, il a ramené la pro- disponible (free cash flow, FCF), Caraïbes
Moyen- 3.471
duction des monocouloirs – la avant fusions et acquisitions et Orient
2011 2012 2013 2014 2015 2016 2017 2018 2019 2020 2021 2022 2023 2024 2025 2020 2021 2022 2023
famille des A320 et A321, avions financement clients, est redevenu Gouvernements
* 540 non attribués Source : société. Sources : société, estimations FactSet. Estimations Source: FactSet.
phares qui ont représenté plus de positif de 0,6 milliard. Le bilan
80 % du total des commandes et reste solide, le constructeur dispo-
des livraisons en 2019 et autant des sait de 30,4 milliards d’euros de CRITÈRES D’INVESTISSEMENT
bénéfices du groupe – à 40 appa- liquidités fin septembre et d’un
reils par mois. En février, Airbus en endettement quasi nul (242 mil- COMPORTEMENT DE L’ACTION PERFORMANCE OPÉRATIONNELLE CONFIANCE DANS LA SOCIÉTÉ INTÉRÊT BOURSIER
l PERFORMANCE DU TITRE l ÉVOLUTION DE L’ACTIVITÉ l SOLIDITÉ DU BILAN l RENDEMENT
produisait environ 60 par mois, et lions de dettes nettes). Mieux, la COURS AU 23­12­20 :  91,95 € ÉVOL. MOYENNE (2016­2019) :  2 % DETTE NETTE / FONDS PROPRES :  13 % DIVIDENDE 2020 ESTIMÉ :  0
le groupe visait 63 fin 2021, voire direction vise un flux de trésorerie VARIATION 52 SEMAINES :  ­ 30,75 % ÉVOL. 2020 :  ­ 34 % DERNIER ACTIF NET PAR ACTION :  2,44 € RDT 2019 : NUL   RDT 2020 : NUL
2020 :  ­ 29,53 % l BNPA l CONSENSUS DES ANALYSTES l VALORISATION ESTIMÉE
67 en 2023. Celle des long-cour- libre « au moins à l’équilibre au qua- l VOLATILITÉ ÉVOL. MOYENNE (2016­2019) :  21 % A   71 %  PER 2020 :  NS
riers a été ramenée à deux A330 et trième trimestre ». Ces résultats BÊTA 52 S. :  1,1 FOIS ÉVOL. 2020 : NS C   25 %  PER 2021 :  30,7 FOIS
EXTRÊMES 52 S. :  139,40 € / 48,12 € V     4 % 
cinq A350 par mois. L’avionneur, ajoutés à l’annonce du succès des
qui a renoncé à communiquer des vaccins ont relancé le titre. Les NOTE ESG : 47  (2/20) ; ENVIRONNEMENT : 48 ; SOCIAL : 50 ; GOUVERNANCE : 45
prévisions, n’anticipe pas de retour analystes financiers sont à plus de
du trafic aérien au niveau de 2019 70 % acheteurs. reils livrés, et un FCF moyen de avions stockés, libérant plusieurs d’Airbus. Si le Brexit n’en fait plus les émissions de CO2 risque de
avant 2023, voire 2025. Et l’amélioration semble appelée à 1,7 milliard (1 milliard en donnée milliards de cash », expliquait le officiellement partie – le groupe se peser sur les compagnies aérien-
se poursuivre. Les livraisons ont médiane). Le résultat opération- broker (à sous-pondérer sur le dit prêt –, la possibilité de nouvel- nes, tout en obligeant Airbus à
COMPTES DANS LE ROUGE accéléré, à 64 en novembre, soit nel reviendrait d’une perte de 1 titre), soulignant qu’Airbus s’était- les fermetures de frontières est à augmenter la R&D. Sur ce dernier
Fin juin, Airbus n’avait livré que 477 avions sur onze mois. Le milliard à 3,5-3,9 milliards. En plus même montré plus prudent avec prendre en compte. Le dollar s’est, point, l’avionneur a bien compris
196 avions, dont 122 au premier tri- 8 décembre, Oddo BHF écrivait : du possible déstockage, l’avion- le même objectif de « ne pas par ailleurs, rappelé au bon souve- les enjeux d’un avion décarboné et
mestre (863 sur 2019). La hausse « Si ce rythme de livraison est main- neur envisage, au vu de son carnet, consommer de cash en 2021 ». nir d’Airbus, amputant le résultat s’est lancé – avec le soutien des
de 23 % du résultat d’exploitation tenu en décembre et sur la base d’une une accélération de la production Alors, le consensus est-il toujours opérationnel sur neuf mois de 374 gouvernements – à la recherche
d’Airbus Helicopters, à 152 mil- production d’environ 51 appareils des A320 à l’été 2021, à 47 par mois. trop optimiste ? Tous les analystes millions. Certains programmes de l’avion du futur. Aile volante à
lions d’euros, ou le redressement par mois, Airbus aura pu réduire son financiers s’accordent sur la qua- non matures devraient, en outre, propulsion hydrogène ou biocar-
de la branche Defence and Space, stock d’environ une cinquantaine ENVIRONNEMENT FRAGILE lité de la stratégie de l’avionneur et continuer de peser sur le résultat burants, l’avenir se dessine
redevenue bénéficiaire de 73 mil- d’avions sur le seul quatrième trimes- « Quand nous discutons avec des sa capacité à ressortir plus fort de ou le cash, comme celui du long- aujourd’hui.- DELPHINE TILLAUX
lions, ne pèsent pas lourd face à la tre [...]. Nous pensons que ce mouve- investisseurs, il est clair qu’ils sont la crise. Mais, si Jefferies, passé courrier A350, de l’avion de trans-
perte d’exploitation publiée de ment de déstockage permet au pire de plus focalisés sur le free cash flow d’« achat » à « neutre » le 16 décem- port militaire A400M ou de l’A220. NOTRE CONSEIL

l
1,8 milliard des avions commer- dérisquer les attentes de flux de tréso- pour 2021 que sur l’Ebita », confir- bre, conserve une « approche de Par ailleurs, Jefferies estime que RESTER À L’ÉCART : le
ciaux après un recul de 48 % du rerie libre du consensus [2020] et au mait JPMorgan Cazenove, le long terme sur Airbus et juge l’equity l’avionneur mettra du temps à se groupe a des positions et un
chiffre d’affaires. Surtout, les avan- mieux d’offrir un potentiel de hausse 29 octobre. Or, « nous attendons story séduisante », il estime que remettre complètement de la bilan solides, mais la visibilité reste 
ces de clients ont fondu, le besoin [...]. » Le consensus médian, selon actuellement un FCF à l’équilibre en « 2024 et 2025 sont trop éloignés crise sanitaire, d’autant que la limitée pour une valorisation qui 
en fonds de roulement et les FactSet, table sur 524 livraisons en 2021, contre 1,8 milliard pour le pour être gardés à l’esprit des inves- compétition avec Boeing, fragilisé semble déjà intégrer en grande 
stocks ont bondi : 145 appareils 2020 et – 10,6 milliards de FCF consensus. Certains investisseurs tisseurs ». par les déboires du 737 MAX, partie le redressement (AIR).
produits n’avaient pu être livrés à (– 9,9 milliards en données moyen- sont nettement plus optimistes, pré- D’ici là, certains éléments pour- pourrait être ravivée et que Prochain rendez­vous : en janvier, 
la fin juin. Cela s’est traduit par une nes). En 2021, il attend 632 appa- sumant qu’en 2021 Airbus livrera les raient compliquer encore la tâche l’importance croissante de réduire chiffres commerciaux de 2020.

ANALYSE DU SECTEUR VALORISATION


S’adapter aux nouvelles conditions de marché  Une valorisation qui a 
anticipé sur le court terme
L’ édition 2021 du Salon du
Bourget n’aura pas lieu.
Le plus grand salon inter-
national de l’aéronautique se
déroule tous les deux ans depuis
perte nette de 51,1 millions d’euros
au premier semestre (pour
94,4 millions d’euros de chiffre
d’affaires, – 57,6 %), ou Latécoère,
dont la perte nette semestrielle a
Une progression
supérieure au secteur
Airbus, en euros
Stoxx 600 aéronautique-
cain n’est toutefois pas sorti des
difficultés dans le civil avec un
stock de plus de 400 appareils de
ce type à écouler, dont certains
sans clients, et des finances en
Au lendemain de l’annonce de nouvelles mesures de confi­
nement, le cours d’Airbus a abandonné jusqu’à 6 % lundi. Les 
perspectives de reprise du secteur aérien restent fragiles à court 
terme. Le titre reste en recul de plus de 30 % depuis le début de 
150
défense(rebasé)
1909 et n’a été annulé que lors des atteint 94 millions, pour 232 mil- 91,95 souffrance qui entraînent réguliè- l’année, mais il avait commencé a rebondir, regagnant plus de 
deux guerres mondiales, mais les lions de facturations. Les deux 120 rement des rumeurs d’un appel au 80 % depuis le point bas de mars dernier. Cela s’est traduit par un 
organisateurs ont choisi la pru- sociétés ont annoncé la suppres- marché massif.- D. T. PE de 19 fois 2022 et 14 fois 2023, selon le consensus FactSet, 
90
dence devant les incertitudes sion de 30 % de leurs effectifs proche de ceux des trois dernières années (de 16,1 à 22,5 fois). De 
sanitaires. français. 60 NOTRE AVIS SECTEUR même, avec une VE/Ebitda de 9 et 7 fois 2022 et 2023, le titre est 
Tout le secteur souffre avec 30 72,82 ATOUTS : forte réactivité pour  proche des cinq dernières années (de 7 à 10,6 fois), ce qui ne 
l’effondrement du trafic aérien et LE 737 REVOLE, MAIS... s’adapter industriellement et  semble pas justifié pour l’instant.  D. T.
les difficultés des compagnies Lisi, présent à la fois dans l’aéro- remontée possible des cadences 
aériennes. En France, un plan de nautique, l’automobile et les rentabilité plus élevé et disposant chez Airbus et Boeing. Un choc majeur
relance de 15 milliards d’euros implants médicaux, a réagi très à la fois d’une activité de première RISQUES : une nouvelle détériora­
(incluant les 7 milliards pour vite en réduisant ses coûts. La monte dans les moteurs et les tion de la situation sanitaire  Exercice clos le 31­12 2019 2020 (e) 2021(e)
Air France-KLM) a été présenté société est demeurée bénéficiaire équipements et de services. De repousserait le redémarrage du  CHIFFRE D'AFFAIRES (M€) 70.478 46.620 52.500
en juin et un fonds, géré par Tike- à mi-parcours, en opérationnel, et même, Thales a, certes, accusé le trafic aérien. Les enjeux environ­ RÉSULTAT OPÉRATIONNEL 1.339 – 1.000 3.670
hau et financé en partie par l’Etat devrait le rester sur l’année en coup dans le civil mais bénéficie nementaux et le dollar peuvent  COURANT PUBLIÉ (EN M€)
et les grands donneurs d’ordre, a opérationnel, malgré une baisse de ses activités de défense. aussi peser. MARGE OPÉRATIONNELLE ( %) 1,9  NS 7,1
été mis en place pour venir au de 30 % à neuf mois de son chiffre Enfin, chez les avionneurs, une l FAVORITE : Thales Le groupe  RÉSULTAT NET PART – 1.362 – 1.500 2.250
DU GROUPE PUBLIÉ (€)
secours de la chaîne des fournis- d’affaires. Une inflexion a été bonne nouvelle, tout de même, devrait être le plus rapide à retrou­
BÉNÉFICE NET PAR ACTION (€) 5,81 – 0,70 3
seurs. notée au troisième trimestre, par- pour les fournisseurs français est ver son niveau de bénéfice et de 
Certaines sociétés déjà fragilisées ticulièrement dans l’automobile. venue du côté américain avec le croissance de 2019.  RATIO COURS/BÉNÉFICE (NB FOIS) 15,8 NS 30,7
ont été particulièrement tou- Parmi les plus grands groupes, retour en vol du monocouloir de l À ÉVITER : Figeac Aero, fragilisé  COURS LE 23­12 : 91,95 €; CB : 72,1 MDS€ ; FP : 1,9 MDS€; DETTE NETTE : 0,2 M€ ; 
RATIO D’ENDETTEMENT : 12,6 % ; DVD 2020 : 0; RENDEMENT : 0 ; MNÉMO :AIR.
chées, comme le sous-traitant Safran est celui qui a le mieux Boeing, le 737 MAX, après plus de par les déboires du 737 MAX et par 
Figeac Aero, qui a enregistré une résisté, partant d’un niveau de vingt mois cloué au sol. L’améri- la crise sanitaire.
12 / ENQUÊTE Investir, le Journal des Finances / N° 2451 /  26 décembre 2020

Distribution : 
la consécration 
du e­commerce 
  Covid­19    La  pandémie  a  bouleversé  la  donne  dans  la  distribution.  Les  ventes  en  ligne  ont  explosé, 
permettant  aux  acteurs  omnicanaux  de  sauver  leur  année.  Même  si  le  magasin  n’est  pas  mort,  la  Bourse,
elle,  a  choisi  les pure players du  digital,  les  grands  gagnants  de  la  crise  sanitaire.  Tour  d’horizon  complet.

L
a Bourse reflète mal la réalité économique Internet. Les personnels ont été mis à rude épreuve, players, mais il ressort que tous ont parfaitement su fortes se dessinent, avec le développement phénomé-
globale. Elle est un miroir déformant, à tant sur le terrain qu’en télétravail. Olivier Macard, adapter leur modèle et ont montré une remarquable nal de la market place (place de marché permettant à
l’image de ces parcours de jeux qui amusent associé chez EY et responsable du secteur Distribu- résilience, à l’image de Fnac Darty, dont les magasins de nombreux distributeurs de vendre sur une grande
petits et grands. En cette année dramatique tion-Consommation pour la France, qui a une vision physiques se sont remplis à la fin du confinement. plateforme numérique) et du marché de la seconde
qui n’a guère prêté à rire, le parcours boursier depuis d’ensemble du secteur, dresse un sombre bilan de « Après les gilets jaunes, les grèves, puis la pandémie, le main, très apprécié par la jeune génération. Enfin,
début 2020 des valeurs de la distribution cotées à l’année 2020 : « La pandémie aura deux conséquences Net devient indispensable, même si beaucoup de Français l’innovation sera la clé dans un domaine où l’« expé-
Paris n’illustre pas la situation générale dégradée du majeures : des défaillances d’entreprises, compte tenu de restent attachés au magasin physique », résume Marc rience client » prendra de plus en plus d’impor-
secteur : + 245 % pour Showroomprivé et Groupe l’impact des structures de coûts, notamment des coûts Lolivier. Ce dernier estime que plusieurs tendances tance.- DOSSIER RÉALISÉ PAR SYLVIE AUBERT
LDLC, + 208 % pour Mr. Bricolage, + 145 % pour Ven- fixes (loyers), et un retard d’adaptation du secteur aux
te-Unique.com, + 82 % pour Miliboo, etc. La liste des nouveaux enjeux du numérique et du développement Un horizon 2021 plus dégagé
vainqueurs de 2020 est longue, mais elle ne met en durable. » A la veille des fêtes de fin d’année et alors que
lumière que des cas particuliers de restructuration survient une mutation plus contagieuse de la Impact spectaculaire de la pandémie Car
efficace ou de croissance exponentielle des acteurs Covid-19, conduisant à des restrictions de circulation Produit intérieur brut (variation, en %) Les
digitaux (à l’image du géant Amazon, qui a gagné plus et à des reconfinements en Europe, les professionnels (cla
de 70 % à Wall Street). s’interrogent : le dernier trimestre, le plus important FRANCE ZONE EURO ÉTATS-UNIS CHINE MONDE
32,1
de l’année, pourra-t-il être sauvé ? +6 +6,1 +8,2
NÉCESSITÉ DE S’ADAPTER RAPIDEMENT +5,2 +5,2
Les premiers chiffres relatifs à la grande braderie du
Le marché boursier, bien entendu, ne prend pas en Black Friday, repoussé d’une semaine, sont encoura- +3,1 +2,8
+2,2 +1,9
+ 1,5 +1,3
compte l’immense majorité des acteurs d’un secteur geants. « Il a été un succès cette année, avec une crois-
bouleversé par cette pandémie de coronavirus qui a sance annuelle sur la semaine de 20 %, qui vient après
2020(e) 2020(e) 2020(e) 2020(e)
conduit à la fermeture, à plusieurs reprises dans + 22 % en 2019 ; 80 % des achats étaient des cadeaux de 2019 2021(e) 2019 2021(e) 2019 2021(e) 2019 2020(e) 2021(e) 2019 2021(e)
l’année, de commerces « non essentiels ». La situation Noël », indique Marc Lolivier, délégué général de la
alarmante du plus grand nombre ne peut toutefois Fédération du e-commerce et de la vente à distance
être ignorée : pouvoir d’achat amputé, précarité pour (Fevad).
une nouvelle frange de la population (les plus jeunes), −4,3 −4,4
morosité ambiante, peur du lendemain n’ont guère LA DISTRIBUTION ALIMENTAIRE RÉSILIENTE
−9,8
incité à consommer, mais à épargner (200 milliards Dans le dossier que nous vous présentons dans cette −8,3 Source : FMI (projections réalisées en octobre 2020).
d’euros de plus sous les matelas double page, il convient de disso-
en deux ans) (lire Investir
n°2450).
« Le Black Friday a été  cier la distribution alimentaire
des acteurs plus spécialisés. La
Grande amplitude des valorisations

De leur côté, les acteurs de la un succès cette année,  première, essentielle à notre sur- SOCIÉTÉ (MNÉMO)
Chiffre d’affaires
2020 (e)
Marge opérationnelle
courante 2020 (e)
Résultat net 
2021 (e)
PER 2021
(en nombre
Rendement
2020 (e)
Capitalisation
boursière
distribution n’avaient jamais
affronté une telle situation.
avec une croissance  vie, a relativement bien traversé
cette crise, comme le concède CARREFOUR (CA)
(en M€)
71.700
(en %)
2,9
(en M€)
1.115
de fois)
9,8
(en %)
3,4
(en M€)
10.758
Obligés de mettre en place du annuelle sur la  Olivier Macard : « Les acteurs de CASINO (CO) 33.100 3,2 240 12,2 0 2.629

jour au lendemain des mesures semaine de 20 %,  l’alimentation s’en sortent bien,


ECOMIAM (1) (ALECO)
FNAC DARTY (FNAC)
22,9
7.200
1,3
2,5
0,8
133
48,6
10,4
0
0
50
1.365
sanitaires de protection des avec des taux de croissance plus éle-
employés et des clients, ils ont qui vient après + 22 %  vés qu’auparavant. L’e-commerce
GROUPE LDLC (2) (ALLDL)
MAISONS DU MONDE (MDM)
672,5
1175
6,8
6,6
30
54
9
13,6
0
0
262,8
670,3
dû parallèlement s’adapter le en 2019 ; 80 % des  alimentaire, qui marquait le pas MANUTAN INTER. (1) (MAN)
MILIBOO (3) (ALMLB)
779,7
29,9
7,5
Négatif
41
0,2
13,3
39
2,3
0
553,2
18,7
plus rapidement possible, afin
de mieux maîtriser leurs coûts.
achats étaient des  depuis quelques années, a décollé et
sa part de marché varie entre 8 % et
MR. BRICOLAGE (ALMRB) 251 7,4 8,2 8,3 0 92

Ils ont aussi investi pour déve- cadeaux de Noël » 10 %, contre moins de 6 % en 2019. »
ROCHE BOBOIS (RBO)
SES­IMAGOTAG (SESL)
261
266
5
Négatif
12,3
– 2,2
22
NS
1,4
0
193,8
526,7
lopper la logistique leur per- Marc Lolivier, délégué général de la Parmi les entreprises spéciali- SHOWROOMPRIVÉ (SRP) 690 2,5 12 24,2 0 281,7
mettant de gérer l’afflux des Fédération du e-commerce et vente à distance sées, les acteurs omnicanaux ont THERMADOR GROUPE (THEP) 389 5 40 15,6 2,7 603,5
commandes réalisées sur (Fevad) davantage souffert que les pure VENTE­UNIQUE.COM (1) (ALVU) 118,9 6,1 5,5 19,5 2,2 107,7
(1) Exercice au 30 septembre 2020 publié. (2) Exercice au 31 mars. (3) Exercice au 30 avril.

CARREFOUR CASINO FNAC DARTY

Plus fort qu’avant La Bourse se méfie Le phygital, c’est vital


C
haque fois qu’Alexandre
Bompard a pris la parole
cette année, c’était pour
indiquer que la pandémie avait
transformé l’entreprise, la ren-
Carrefour
En €

30
S
i Casino avait déployé
autant d’énergie à amélio-
rer ses performances opé-
rationnelles qu’elle en a mis
pour renforcer sa structure
Casino
En €

75
S ’il devait n’y avoir qu’un
enseignement à tirer de
cette crise sanitaire pour
les grandes enseignes généralis-
tes, c’est le triomphe des achats
Groupe Fnac
En €

100
80 52,20
25
dant plus forte : « La crise est financière, les résultats auraient 50 24,99 en ligne. L’e-commerce a sauvé
60
venue conforter nos choix straté- 20 sans doute été meilleurs : à l’année 2020 de Fnac Darty et le
giques sur la transition alimen- 13,65 l’issue du premier semestre, le phygital (alliance du magasin 40
25
15
taire, l’achat local, le lien entre groupe a annoncé un recul de physique et du digital) sera son 20
alimentation, santé et environne- 10 15,3 % de son bénéfice opéra- 0 credo à l’avenir. 0
ment, les prix bas et l’e-com- tionnel courant et une perte A court terme, le Black Friday,
2015 16 17 18 19 2020 2015 16 17 18 19 2020 2015 16 17 18 19 2020
merce », a-t-il, par exemple, nette de 87 millions, contre un qui a été décalé d’une semaine,
expliqué. A cet égard, le patron profit net de 12 millions à la début décembre, s’est finale-
de Carrefour est fier d’affirmer Il reste que, sur le plan boursier, même période de 2019. Quant à réalisé, au début du mois de ment très bien déroulé, selon les clients Fnac. Et, lorsque les
que « l’e-commerce alimentaire a le compte n’y est pas. Pour la croissance, elle a ralenti au décembre, deux opérations de Marc Lolivier, le directeur géné- magasins ont rouvert,
plus progressé en six mois qu’en Cedric Lecasble, analyste senior troisième trimestre. Le chiffre financement à hauteur de ral de la Fédération d’e-com- l’affluence a été forte. Les résul-
dix ans, avec des croissances expo- distribution chez MainFirst, d’affaires a atteint 7,4 milliards 625 millions. merce et de la vente à distance tats 2020 seront néanmoins
nentielles (+ 100 % au deuxième Carrefour doit faire en France ce d’euros, affichant une progres- Les investisseurs restent, mal- (Fevad). Une bonne nouvelle marqués par la pandémie. En
trimestre) durant les mois de que Walmart a réussi à faire aux sion de 6,2 % en données gré tout, méfiants, et le titre affi- pour le groupe, qui réalise plus 2021, les décisions de bonne
confinement ». Etats-Unis : améliorer ses per- comparables, contre 10,4 % au che une chute de plus de 40 % du tiers de son année au dernier gestion prises pour défendre les
La capacité d’adaptation du formances commerciales. deuxième trimestre. sur l’année. trimestre. Pour répondre à la marges pendant la pandémie
groupe, qui n’était pas réputé Pour raffermir son bilan, la demande (les ventes en ligne joueront favorablement.
pour son agilité, a surpris. Et les NOTRE CONSEIL société a procédé à la cession de NOTRE CONSEIL ont connu des croissances à
résultats ont étonné : au premier
l ACHETER : l’entreprise est 2,8 milliards d’euros d’actifs,
l RESTER À L’ÉCART : nous deux chiffres) face à un Amazon NOTRE CONSEIL
semestre, les facturations ont
grimpé de 7 %, à données com-
sur le bon chemin et se paie
seulement 9,9 fois les bénéfices 
dont 717 millions (valeur
d’entreprise) issus de la vente
préférons attendre avant
de repasser éventuellement à 
très offensif, Fnac Darty a
déployé des trésors d’ingénio- l ACHETER : le titre se paie
moins de 10 fois les profits
parables, et le bénéfice opéra- estimés de l’an prochain.  des magasins Leader Price à l’achat, lorsque la visibilité sur les  sité et a, par exemple, mobilisé attendus en 2021. 
tionnel courant de 29 %. Objectif : 17 € (CA). Aldi. Parallèlement, Casino a comptes sera meilleure (CO). ses livreurs Darty pour fournir Objectif : 62 € (FNAC).
Investir, le Journal des Finances / N° 2451 /  26 décembre 2020
ENQUÊTE / 13
MAISONS DU MONDE ET ROCHE BOBOIS THERMADOR GROUPE MANUTAN INTERNATIONAL

Embellir sa maison ! MaPrimeRénov, j’adore Une gestion au cordeau 


S ’il est un domaine qui a
particulièrement pro-
fité du confinement dû à
la crise sanitaire, c’est bien la
rénovation de l’habitat. Cloîtré
Maisons Du Monde
En €

35
30
D
ès le 1er janvier 2021, et
pour deux ans, tous les
Français pourront avoir
accès à MaPrimeRénov, un dis-
positif de l’Etat mis en place
Thermador Groupe
En €

65
60
L
a bonne réputation de
cette entreprise familiale
spécialisée dans la distri-
bution de fournitures et d’équi-
pements de bureau pour les
Manutan
En €

90
80 71,20
chez soi, y compris pour télé- 25 pour aider à financer les travaux 55 sociétés et les collectivités n’est 70
travailler, qui n’a pas consacré 15,04 d’isolation, de ventilation ou de pas usurpée.
20 50 60
une partie de son épargne à 15 changement de mode de chauf- 45 Frappé durement par la crise 50
son appartement, à sa maison 10 fage. Thermador, qui propose, 40 sanitaire lors du premier confi- 40
ou à son jardin ? 5
entre autres, les accessoires et 35 65,00 nement, le groupe a su réagir 30
Maisons du Monde et Roche matériels nécessaires à la bonne avec célérité afin d’en limiter
2016 17 18 19 2020 2015 16 17 18 19 2020 2015 16 17 18 19 2020
Bobois sont les deux seules circulation de l’eau dans les ins- l’impact sur ses comptes. En
enseignes phares cotées dont tallations de chauffage et sani- outre, après la chute des ventes
le modèle de développement pour voter la reprise d’un divi- taires, va donc largement en (+ 4,8 %). Le dernier trimestre de mars et avril, la croissance est sur le contrôle des achats et sur le
est fondé à la fois sur un réseau dende de 0,10 € par action. profiter. sera plus délicat, car celui de vite revenue les mois suivants. développement du numérique :
de magasins physiques et sur Leur taux de marge d’excé- En 2020, la société devrait avoir 2019 était fort, mais les données En effet, Manutan a été sollicité désormais, deux commandes sur
des ventes en ligne. dent brut d’exploitation a éga- bien résisté à la crise sanitaire, communiquées par la société, le par ses clients pour tous les pro- trois proviennent du digital. Le
Frappées pendant le premier lement bien tenu le coup, grâce à ses filiales consacrées au 9 décembre, sont très rassuran- duits anti-Covid (masques, gel modèle hybride sera maintenu
confinement par la fermeture autour de 14 % pour les deux grand public (rénovation, brico- tes : sur octobre-novembre, les hydroalcoolique, protection, car les contacts par téléphone
des magasins, ces entreprises sociétés. lage, piscine, jardin, etc.), qui ont ventes pour le grand public ont signalétique, etc.). Les résultats permettent de meilleurs servi-
ont enregistré de très bons pu compenser les baisses d’acti- progressé de 18,6 % et celles pour annuels pour l’exercice clos le ces. L’exercice en cours se pré-
scores sur Internet. Sur NOTRE CONSEIL vité de ses clients dans l’indus- les professionnels sont stables. 30 septembre prouvent une sente bien (relance de l’activité

l
l’ensemble de l’exercice, les ACHETER : nous étions trie et le BTP. A l’issue du excellente résilience : pour un depuis septembre), même si la
ventes ont ainsi à peine fléchi. redevenus positifs  troisième trimestre, le chiffre NOTRE CONSEIL chiffre d’affaires en recul de direction se veut prudente.

l
Les deux groupes disposent, sur Maisons du Monde  d’affaires a progressé de 18 % ACHETER : nous pensons seulement 1,6 % à périmètre
en outre, d’une situation finan- et repassons à l’achat de  (11 %, à périmètre et taux de que la société va bénéficier constant, le résultat opérationnel NOTRE CONSEIL

l
cière solide. Roche Bobois a Roche Bobois.  change constants), ce qui a per- de l’élan vers l’efficacité  courant a fléchi d’un petit 6,2 %. ACHETER : la société est
même convoqué une assem- Objectif respectif : 18 € et  mis aux ventes d’atteindre énergétique.  La pandémie a conduit la direc- bien gérée. 
blée générale le 21 décembre 24 € (MDM et RBO). 296 millions à neuf mois Objectif : 78 € (THEP). tion à mettre l’accent davantage Objectif : 85 € (MAN).

Carrefour détrôné par Vinted SES-IMAGOTAG GROUPE LDLC


Les sites d’e-commerce les plus visités en France
(classement au 3e trimestre 2020), en millions
32,1
Rebond à deux chiffres Bien redressé
L Q
Visiteurs uniques moyens par mois e roi des étiquettes élec- uelle remontada pour
Visiteurs uniques moyens par jour Ses Imagotag Groupe Ldlc
troniques, après le pas- En €
l’action de Groupe En €
22,4 sage à vide du printemps, LDLC en 2020 ! Partie 42,50
34,70
vient de combler son retard de 35 début janvier aux alen- 40
l’année en Bourse, grâce à 30 tours de 12 €, elle a atteint un
30
15,6 15,3 15,2 plusieurs annonces très rassu- sommet historique à plus de 48
25
13,1 rantes. € début décembre. 20
Tout d’abord, le troisième tri- 20 Ce rebond est venu saluer l’amé-
10
mestre a signé le retour d’une 15 lioration des résultats du groupe
6 croissance à deux chiffres. Les 10 spécialisé dans la distribution en 0
4,2
2,5
ventes ont bondi de 46,3 %, ce magasins (54 boutiques en
1,3 1,4 2015 16 17 18 19 2020 2015 16 17 18 19 2020
1,1 qui a permis une hausse à neuf France) et en ligne de produits
mois de 11,8 %, à 191,8 millions. high-tech.
Si la France (– 36,6 %) est prises de commandes ont A l’issue du premier semestre, l’Etat (PGE) de 18 millions et de
demeurée très pénalisée par la bondi au dernier trimestre, clos le 30 septembre, c’est-à-dire proposer un dividende de 0,50 €
crise sanitaire sur les trois mois, avec notamment la signature incluant une partie du premier par action. Pour les douze mois à
l’international a dynamisé de plusieurs contrats impor- confinement, le chiffre d’affaires fin mars 2021, la direction table
Succès du canal E-commerce l’activité (+ 81,7 %). tants en Europe du Nord a bondi de 41,6 % (+ 21 % à péri- sur des ventes de 660 millions
Web des magasins en 2020 estimé Le groupe promet, par ailleurs, (Kesko) et en Amérique du mètre constant), à 314,3 mil- (+ 34 %) assorties d’une marge
+ 41 % 110 Mds€ de poursuivre son programme Nord. lions. d’excédent brut d’exploitation
depuis le de maîtrise des coûts et des Sur les trois derniers mois de La rentabilité aussi a été amélio- de 8 % (3,2 % à fin mars 2020).
1er janvier (+ 6% sur 1 an)
investissements. Quant à la 2020, elles sont estimées entre rée, l’excédent brut d’exploita-
dont+ 36 % situation financière (ratio 160 et 200 millions d’euros. tion ayant été multiplié par plus NOTRE CONSEIL

l
pour l’e-commerce d’endettement de 34 % avant de cinq, à 25,6 millions, soit 8,1 % VENTES PARTIELLES :
alimentaire BFR), elle devrait s’améliorer NOTRE CONSEIL des ventes. Compte tenu de son après le parcours excep­

l
Source : Fédération de l’e-commerce et de la vente à distance (Fevad).
avec le rebond du cash-flow lié ACHETER : la visibilité  solide bilan, la société a décidé tionnel du titre on peut prendre, 
à l’activité. Et, de ce côté, les est bonne pour 2021.  de rembourser en février l’inté- en bonne gestion, une partie de 
nouvelles sont bonnes, car les Objectif : 41 € (SESL). gralité de son prêt garanti par ses gains (ALLDL).

MR. BRICOLAGE MILIBOO SHOWROOMPRIVÉ VENTE-UNIQUE ECOMIAM

La société est rénovée Les rois du Net Déjà des surprises


D P A
epuis sa rénovation, la dif- andémie oblige, les peine arrivé en Bourse,
Mr Bricolage Showroomprive Ecomiam
férence entre l’ancien et le En €
consommateurs ont pu En €
Ecomiam surprend En €
nouveau Mr. Bricolage est continuer de faire leurs agréablement le mar-
sans commune mesure. L’archi- 15 courses grâce à Internet. Les 12 ché, avec des chiffres annuels 15 14,80
tecte, en la personne de Christo- spécialistes de la vente en ligne très solides et un beau parcours
9 14
phe Mistou, n’a pas changé que la 10 9,10 ont ainsi prospéré en 2020. du titre.
décoration, il a réalisé un vrai tra- Par exemple, Showroomprivé 6 Cela augure un avenir radieux 13
vail de relooking. Il a fallu quatre 5 a relevé, le 16 décembre, sa pour l’entreprise bretonne de
3 2,38 12
ans au directeur général pour prévision d’Ebitda (excédent distribution. Cette petite
remettre le groupe sur la voie de la 0 brut d’exploitation) annuel à 0 affaire familiale créée en 2009 11
rentabilité. Les Français confinés 30 millions au lieu de 20 mil- a pris le parti de proposer, soit
2015 16 17 18 19 2020 2015 17 18 19 2020 Oct. 2020 Déc. 2020
se sont remis au bricolage, ce qui a lions précédemment attendu, en magasins (27 en France,
contribué à accroître les ventes. grâce à un fort volume d’affai- dont 23 en Bretagne), soit via
Ainsi ce nouvel élan vers l’habitat Seule ombre au tableau, la dette res au dernier trimestre. La fin septembre. Quant à Miliboo, Internet, des produits bruts bondi de 56 %, à 22,9 millions
est-il arrivé à point nommé pour (95 millions pour 32 millions de Bourse a apprécié. Le titre, qui le groupe de meubles cher à surgelés (pas de préparation d’euros. L’arrivée en Bourse,
l’entreprise, mieux à même d’en fonds propres), mais elle est appe- s’était effondré après l’intro- Stéphane Plaza, une activité en toute faite). réalisée via une augmentation
tirer avantage qu’auparavant. Le lée à se réduire en lien avec l’amé- duction, poursuit son redresse- hausse de 30 % devrait le Son business model bien rodé de capital, a permis de lever
plan Rebond a conduit à des ces- lioration de l’activité, et aucun ment. conduire à un résultat d’exploi- est bâti sur une offre commer- 12,6 millions pour développer
sions ou à des fermetures de covenant ne s’applique avant mi- Il en va de même et de façon tation positif, une première. ciale originale : 350 produits les points de vente en France.
magasins intégrés et à un recen- 2022. L’objectif du groupe est de encore plus spectaculaire pour issus de l’agriculture française
trage sur l’activité Services aux poursuivre la massification des Vente-Unique.com, la filiale de NOTRE CONSEIL (dont 10 % sont bio) à des prix NOTRE CONSEIL
réseaux (adhérents et affiliés). A
l’issue du premier semestre, la
achats pour une meilleure renta-
bilité.
Cafom qui vend des équipe-
ments pour la maison (surtout l ACHETER : nous recom­
mandons toujours les trois
très compétitifs. Sans ajouts ni
conservateurs, ils sont surgelés l ACHETER : le modèle 
de l’entreprise, fondé 
société a dégagé une marge opé- des canapés). La forte crois- valeurs. Objectifs : 2,7 € pour  rapidement, afin de conserver sur la simplicité, la proximité, 
rationnelle de 8,3 % et le résultat NOTRE CONSEIL sance du second semestre Showroomprivé, 13 € pour  toutes leurs qualités nutrition- la qualité et le prix, est porteur, 
net est repassé au vert, à hauteur
de 6,8 millions, contre une perte l ACHETER : le redressement
est en cours. 
(+ 40 %) permet à la direction
d’anticiper une meilleure renta-
Vente­Unique.com  et 4,30 € 
pour Miliboo (SRP, ALVU et 
nelles.
A l’issue de l’exercice clos le
et la direction semble de 
confiance. 
de 8,7 millions un an plus tôt. Objectif : 11 € (ALMRB). bilité à l’issue de l’exercice clos ALMLB). 30 septembre, les ventes ont Objectif : 17 € (ALECO).
14 / VALEURS MOYENNES Investir, le Journal des Finances / N° 2451 /  26 décembre 2020

 Le coup de cœur 
 Piscines Desjoyaux  LA VALEUR À DÉCOUVRIR

Une belle histoire d’eau   Axway Software 
Bascule gagnante 
Par Sylvie Aubert
qui aboutit à des  en mode SaaS
résultats record Après un profit warning retentissant mi­2017, force est de 
constater qu’Axway Software, fruit d’un spin­off de Sopra en 
2011, est revenu sur des rails plus solides. Le directeur géné­
ral, Patrick Donovan, a lancé dès son arrivée, en 2018, un plan 

C
rise sanitaire oblige, vos brevets déposés, débute la phase maillage du territoire se densifie. En pleine crise sanitaire, cette de transformation de trois ans pour basculer l’offre vers un 
vacances à l’autre bout du d’expansion grâce à un réseau de Enfin, pour gagner en rentabilité, performance digne d’un Manau- modèle SaaS, à la demande des clients. « La bascule sur le
monde sont tombées à concessionnaires exclusifs dans le la société va décider d’internali- dou provient d’une meilleure SaaS s’opère bien, les nouvelles ambitions annoncées en
l’eau. Du coup, vous avez décidé monde entier. Le prix de vente ser l’extrusion des matières pre- maîtrise des achats, des charges février prochain devraient rassurer », indique le bureau 
de sauter dans le bain de votre des bassins commence à baisser à mières servant à la fabrication des externes et de personnel. d’analyse de CIC Market Solutions, qui estime que, avec un 
propre piscine ! partir des années 1990, après que panneaux des bassins. Le programme d’investisse- objectif de chiffre d’affaires de 500 millions d’euros à moyen 
Nombre de Français confinés des investissements ont permis ments reste soutenu (8 millions terme le groupe a l’ambition d’aller chercher 150 millions de 
ayant été contraints de renoncer de monter des sites de production MEILLEURE RENTABILITÉ après 5 millions, l’exercice précé- croissance externe. Basé à Phoenix, en Arizona, aux Etats­
à de nombreuses dépenses ont vu à grande échelle : de quelques Aujourd’hui, à travers ses impor- dent). Enfin, compte tenu d’un Unis, l’éditeur de logiciels a multiplié les acquisitions, ces 
grandir leur soif d’un meilleur centaines par an leur nombre tateurs exclusifs dans 66 pays et flux de trésorerie généré par dernières années, pour perfectionner sa plateforme Amplify. 
confort de vie. Et, devant la multi- passe à plus de 4.000 unités. ses six filiales à l’international, le l’activité en progrès de 2 millions Dans le secteur, la migration vers le modèle as-a-service, 
plication des épisodes de cani- L’automatisation et l’innovation groupe est leader sur le marché pour atteindre 21,5 millions, la c’est­à­dire externalisé avec un abonnement, se distingue 
cule, un bassin de fraîcheur au permettent d’élargir les gammes, de la piscine enterrée et surfe sur situation du bilan s’est améliorée. grâce à la généralisation du télétravail, qui fait de cette migra­
milieu du jardin s’est imposé et, au plan commercial, le la vague d’une demande grandis- La trésorerie nette de dettes tion cloud une urgence. Alors que le groupe peinait, ces der­
comme une évidence. D’autant sante qui déferle sur le secteur financières passe de 10,6 à nières années, à enregistrer une croissance interne, le 
que la piscine n’est plus un luxe depuis plusieurs années. 19,5 millions. spécialiste des plateformes permettant un échange entre les 
réservé à quelques happy few. Piscines Desjoyaux Ce n’est donc pas un hasard si, Tout en restant prudente, la différentes applications informatiques est parvenu à enregis­
En €
Depuis les années 1990, elle s’est pour la deuxième année consécu- direction se montre optimiste sur trer une hausse organique de 5,2 % de son chiffre d’affaires 
démocratisée. Le groupe familial 20,60 tive, Piscines Desjoyaux publie ses perspectives, compte tenu de au troisième trimestre de l’année et, sur les neuf premiers 
20
Piscines Desjoyaux en sait quel- des résultats annuels (exercice à sa politique d’innovation. mois de 2020, malgré la crise, sa croissance est de 0,4 %. La 
que chose, lui qui a activement fin août) record : pour un chiffre progression des revenus devrait continuer sur le rythme du 
15
participé à cette émancipation. d’affaires en progression de NOTRE CONSEIL troisième trimestre, tandis que la marge devrait progresser, à 

l
En 1966, Jean Desjoyaux cons- 12,2 %, à 115,18 millions d’euros, la ACHETER : le titre se paie présent qu’est passé le plus lourd des investissements en 
truit sa propre piscine pour ses 10 marge brute d’exploitation a moins de 10  fois les pro­ R&D. Elle devrait ainsi évoluer vers l’objectif à moyen terme 
enfants. Il lance alors deux inno- atteint 22,3 % des ventes, contre chains résultats. Nous relevons  de la société, soit 15 % d’ici trois ans, pour progressivement 
vations qui vont révolutionner le 5 18,9 % l’année précédente, et le l’objectif à 25 € (ALPDX). évoluer vers 20 %.- C. M.
secteur : la structure monobloc et résultat net a bondi de 43 %, à Prochain rendez­vous : le 
2015 16 17 18 19 2020
la filtration sans canalisation. Les 14 millions. 26 février, assemblée générale NOTRE CONSEIL

l ACHETER : : malgré la progression du titre depuis 
CRITÈRES D’INVESTISSEMENT le début de l’année, Axway Software a encore
du potentiel, eu égard à ses perspectives de croissance 
COMPORTEMENT DE L’ACTION PERFORMANCE OPÉRATIONNELLE CONFIANCE DANS LA SOCIÉTÉ INTÉRÊT BOURSIER
l PERFORMANCE DU TITRE l ÉVOLUTION DE L’ACTIVITÉ l SOLIDITÉ DU BILAN l RENDEMENT et de rentabilité. 
COURS AU 23­12­20 :  20,60 € ÉVOL. MOYENNE (2016­2019) :  7 % DETTE NETTE / FONDS PROPRES :  ­ 17 % DIVIDENDE 2020 ESTIMÉ :  0,51 € Objectif : 32 € (AXW).
VARIATION 52 SEMAINES :  66,13 % ÉVOL. 2020 :  27 % DERNIER ACTIF NET PAR ACTION :  8 € RDT 2019 : 2,5 %   RDT 2020 : 2,5 % Prochain rendez­vous : le 24 février, résultats annuels 
2020 :  54,89 % l BNPA l PART DU CAPITAL DÉTENUE PAR l VALORISATION ESTIMÉE
l LIQUIDITÉ ÉVOL. MOYENNE (2016­2019) :  27 % DEFI :                                                                   66,8% PER 2020 :  12,3 FOIS 2020.
VOL. QUOT. MOYEN ECHANGÉ :  10.678 ÉVOL. 2020 :  53 % PER 2021 :  9,7 FOIS
EXTRÊMES 52 S. :  22,80 € / 8,65 €

MÉDIAS-PUBLICITÉ MÉDIAS-PUBLICITÉ
 Hopscotch Groupe  Partenariat   1000mercis  Une offre de rachat 
prometteur avec Reworld Media d’actions trop peu attractive

L L
e cours du spécialiste de la octobre) et a organisé récem- Malheureusement, Pierre- e cours de la société de accrue. Les dirigeants et fonda- tions. Interrogé, Thibaut Munier,
communication non publi- ment pour Renault une présen- Franck Moley ne cache pas que « marketing digital s’est net- teurs, Yseulys Costes et Thibaut directeur général délégué, admet
citaire (événements, rela- tation digitale de la gamme le secteur de l’événementiel va met- tement redressé par rap- Munier, ont indiqué qu’ils n’appor- que Google, Facebook et Amazon
tions publiques...), très déprimé électrique. Dans le secteur ali- tre du temps à se redresser ». Après port au niveau de 15,95 € inscrit teraient pas leurs actions. Ils préemptent les cibles disponibles.
par la crise sanitaire, a rebondi mentaire, Reworld est l’éditeur un exercice 2020 déficitaire, le fin novembre, avant l’annonce détiennent chacun 23,1 % du Mais il souligne que la société
de 50 % par rapport au niveau de de titres comme Gourmand ou dirigeant vise « un résultat 2021 d’une offre publique de rachat capital. « s’est fait un nom qui dépasse large-
5,20 € constaté le 3 décembre, Gueuleton. Hopscotch organise, autour de l’équilibre ». La perte d’actions (Opra) à 18 €. La prime L’Opra représente une dépense de ment l’Europe et est reconnue aux
avant l’annonce de l’entrée au de son côté, La Semaine du goût nette a atteint 6,9 millions de 12,9 % paraît bien maigre. Le 9 millions d’euros, soit le montant Etats-Unis, où elle gagne des
capital de Reworld Media. L’édi- et détient 66 % de Sopexa, qui d’euros fin juin. Sur neuf mois, les titre s’est d’ailleurs hissé vers de la trésorerie excédentaire à fin contrats dans le domaine de la rela-
teur de magazines, qui détenait promeut les produits agricoles revenus ont chuté de 40 % à péri- 19 €. Cette Opra porte sur juin. Selon une analyste, cette opé- tion clients et de la fidélisation »,
déjà quelques actions, a porté sa français via ses 30 implantations mètre constant (– 62 % pour 0,5 million d’actions au maxi- ration montre que 1000mercis alors que le marché américain de
participation à 15,5 % au prix uni- internationales. l’événementiel). Hopscotch mum, soit 18,9 % du capital. Si n’arrive pas à faire des acquisi- l’achat automatisé d’espaces
taire de 10 €. Il a racheté 10,5 % brûle du cash et risque de devoir une quantité supérieure était publicitaires est, en revanche, très
du capital au cofondateur Lionel augmenter son capital. apportée, les demandes seraient concurrentiel et à moindres
Chouchan (avec une option pour Hopscotch Groupe - J.­L. C. réduites. 1000Mercis marges. - J.­L. C.
En € En €
le solde de 7,5 %) et 1 % à chacun L’offre s’adresse à certains inves-
des trois dirigeants, Frédéric 9 NOTRE CONSEIL tisseurs souhaitant vendre mais 50 NOTRE CONSEIL

l l
Bedin, Benoît Désveaux et Pier- 8 RESTER À L’ÉCART : le ne trouvant pas une liquidité suffi- ACHETER : nous avons
re-Franck Moley. Ces derniers résultat devrait être proche sante sur le marché. Comme les 40 récemment recommandé le
7
conservent quelque 30 % et n’ont de zéro l’an prochain, après une  actions reprises seront annulées titre à 16,20 € (notre « Coup de 
6 30 18,95
aucune intention de descendre perte nette de 13 millions d’euros  (ainsi que celles déjà auto-déte- cœur » du 17 octobre). Le prix de 
sous 34 % des droits de vote. Pour 5 cette année. Nous préférons miser  nues, soit 3,2 % du capital), les 18 € proposé dans le cadre de 
20
sa part, Reworld Media ne fran- 4 sur Reworld Media, pour viser 4 €  actionnaires qui conserveront l’Opra est insuffisant. Le cours de 
chira pas le seuil de 30 %, qui 3 7,84 (HOP, ALREW). leurs positions seront « relués », 10 Bourse s’est d’ailleurs installé 
l’obligerait à lancer une OPA. Prochain rendez­vous : le  c’est-à-dire que leur quote-part de nettement au­dessus. Rappelons 
2015 16 17 18 19 2020 2015 16 17 18 19 2020
2 février, résultats annuels. l’actif net et des résultats sera qu’il dépassait 50 € en août 2017 
SYNERGIES EN VUE et qu’il est encore proche de ses 
Il s’agit avant tout de mettre en CRITÈRES D’INVESTISSEMENT CRITÈRES D’INVESTISSEMENT plus­bas. Une Opra avait déjà été 
œuvre les synergies identifiées. lancée en mai 2009, mais à 25 €. 
COMPORTEMENT DE L’ACTION PERFORMANCE OPÉRATIONNELLE COMPORTEMENT DE L’ACTION PERFORMANCE OPÉRATIONNELLE
Reworld édite des magazines l PERFORMANCE DU TITRE l ÉVOLUTION DE L’ACTIVITÉ l PERFORMANCE DU TITRE l ÉVOLUTION DE L’ACTIVITÉ La valorisation ne tient pas 
très ciblés, dont les abonnés for- COURS AU 23­12­20 :  7,84 € ÉVOL. MOYENNE (2016­2019) :  8 % COURS AU 23­12­20 :  18,95 € ÉVOL. MOYENNE (2016­2019) :  7 % compte de l’immeuble du siège 
ment des communautés pouvant VARIATION 52 SEMAINES :  ­ 8,84 % ÉVOL. 2020 :  ­ 30 % VARIATION 52 SEMAINES :  ­ 14,64 % ÉVOL. 2020 :  ­ 21 % social, rue de Châteaudun, dans le 
2020 :  ­ 9,89 % l BNPA 2020 :  ­ 15,78 % l BNPA
être intéressées par des événe- l LIQUIDITÉ ÉVOL. MOYENNE (2016­2019) :  18 % l LIQUIDITÉ ÉVOL. MOYENNE (2016­2019) :  ­ 24 % IXe arrondissement de Paris. 
ments (plutôt numériques VOL. QUOT. MOYEN ECHANGÉ :  19.411 ÉVOL. 2020 : NS VOL. QUOT. MOYEN ECHANGÉ :  3.125 ÉVOL. 2020 : NS Acquis en 2017 pour 37 millions 
EXTRÊMES 52 S. :  9,90 € / 3,60 € EXTRÊMES 52 S. :  26 € / 13,90 €
actuellement) correspondant à d’euros (14 € par action), il couvre 
leurs affinités. Dans le secteur à lui seul les deux tiers de la capi­
CONFIANCE DANS LA SOCIÉTÉ INTÉRÊT BOURSIER CONFIANCE DANS LA SOCIÉTÉ INTÉRÊT BOURSIER
automobile, par exemple, l SOLIDITÉ DU BILAN l RENDEMENT l SOLIDITÉ DU BILAN l RENDEMENT talisation ! Le potentiel de redres­
Reworld édite Auto Plus, Auto DETTE NETTE / FONDS PROPRES :  185 % DIVIDENDE 2020 ESTIMÉ :  0 DETTE NETTE / FONDS PROPRES :  ­ 11 % DIVIDENDE 2020 ESTIMÉ :  0 sement des résultats à moyen 
Moto et L’Auto-Journal, tandis DERNIER ACTIF NET PAR ACTION :  1,84 € RDT 2019 : NUL   RDT 2020 : NUL DERNIER ACTIF NET PAR ACTION :  17,02 € RDT 2019 : NUL   RDT 2020 : NUL terme n’est pas non plus intégré. 
l PART DU CAPITAL DÉTENUE PAR l VALORISATION ESTIMÉE l PART DU CAPITAL DÉTENUE PAR l VALORISATION ESTIMÉE
que Hopscotch détient 50 % FONDATEURS :                                                    35% PER 2020 :  NS THIBAUT MUNIER :                                       23,1 % PER 2020 :  NS Objectif : 22 € (ALMIL).
d’AMC Promotion, organisateur PER 2021 :  NS AUTRE ACTIONNAIRE PER 2021 :  NS Prochain rendez­vous : le 12 jan­
YSEULIS COSTES :                                          23,1%
du Mondial de l’auto (annulé en PEA­PME vier, assemblée générale.
Investir, le Journal des Finances / N° 2451 /  26 décembre 2020
VALEURS MOYENNES / 15

Damartex
PÉTROLE
 Maurel & Prom  Espoir 
Du mal à dormir, moi ? de redressement en 2021
Jamais ! L
a petite compagnie pétro-
lière souffre depuis long-
temps de la faiblesse des
Toutefois, cet environnement a
pesé sur les prix de vente, qui ont
fléchi de 44 % par rapport à la
niveau de cours du baril à partir
duquel sa production devient
rentable). Il est désormais de
  Diversification    Le  groupe  de  Roubaix  se  lance  cours du baril. Voilà plusieurs même période de l’année précé- 45 $ et de 30 $ en cash, c’est-à-
années que les prix restent bas, dente (37,8 $/b, contre 67,4 $/b). dire avant le service de la dette.
dans  la  santé,  une  activité  qui  reste  tournée  vers  compte tenu d’un déséquilibre Le chiffre d’affaires s’est ainsi Les problèmes de trésorerie de
entre l’offre et la demande mon- établi à 212 millions sur les neuf l’entreprise sont, en outre,
les  seniors,  un  public  qu’il  connaît  très  bien. diale. L’Opep a donc mis en place premiers mois, en baisse de 43 %. moins inquiétants puisque la
une politique commune pour maison mère (Pertamina est la
réduire la production et soute- UN POINT MORT RÉDUIT société nationale indonésienne)
Un groupe diversifié au service des seniors nir les cours, mais les Etats-Unis La société a profité de cette dif- sera là pour renflouer la société
ont continué de pomper un ficile période pour travailler sur si besoin est.
Le prêt-à-porter demeure le principal contributeur … mais la santé se distingue maximum, ce qui a fait pression ses coûts de production et a La position de trésorerie du
(données à fin juin 2020) par ses perspectives sur les prix. abaissé son point mort (le groupe à fin septembre était de
3% Santé Ebitda* A l’apparition de la pandémie, 160 millions.- S. A.
Santé ces derniers ont plongé à un
plus-bas historique en mars Maurel Et Prom NOTRE CONSEIL
Maison et décoration > + 10 %
24 % En €

l
*
avant de remonter progressive- ACHETER À TITRE 
+6% + 25 %
Maintien à domicile Prestations de santé
ment. Depuis l’annonce des vac- 8 SPÉCULATIF : le dossier est
à domicile cins, les cours se sont stabilisés 7 réservé aux boursiers les plus 
Maison et décoration
* autour de 50 $ le baril, ce qui est 6 audacieux. L’arrivée des vaccins 
>+5%
une bonne nouvelle pour la 5 pourrait permettre aux cours 
De + 6 % à + 8 %
compagnie. 4 du baril de progressivement 
73 % A l’issue des neuf premiers mois 1,71 se redresser en 2021. 
Prêt-à-porter Prêt-à-porter 3
de l’exercice, la production, en 2
Objectif : 2 € (MAU).
De + 1 % à + 2 %
part Maurel & Prom, n’a baissé 1
Prochain rendez­vous : le 
* De + 2 % à + 4 % que de 2 %, à 26.458 bep/j (barils 28 janvier, chiffre d’affaires 
2015 16 17 18 19 2020
* activité en cours d’arrêt ou déjà cédée. Source : Damartex.
équivalent pétrole par jour), ce du dernier trimestre.
qui est peu si l’on se souvient que
le Gabon est membre de l’Opep CRITÈRES D’INVESTISSEMENT

D
amartex ne se résume suivi, évasif, ajoutant que 10 % dans la santé. Le scénario est et doit donc respecter les
COMPORTEMENT DE L’ACTION PERFORMANCE OPÉRATIONNELLE
plus à Damart. C’est le l’objectif était de constituer un identique pour la marge d’Ebi- quotas. l PERFORMANCE DU TITRE l ÉVOLUTION DE L’ACTIVITÉ
message que le PDG, le maillage territorial. Le traite- tda : elle est attendue entre 2 % et En outre, la société explique COURS AU 23­12­20 :  1,71 € ÉVOL. MOYENNE (2016­2019) :  13 %
Belge Patrick Seghin, ment de l’apnée du sommeil est 4 % dans le prêt-à-porter, contre avoir suspendu temporaire- VARIATION 52 SEMAINES :  ­ 37,90 % ÉVOL. 2020 :  ­ 25 %
2020 :  ­ 39,22 % l BNPA
veut faire passer aux marchés une activité très locale qui 25 % dans les prestations de santé ment la production de certains l LIQUIDITÉ ÉVOL. MOYENNE (2016­2019) :  NS
financiers et au grand public. Car, requiert l’intervention d’un tech- à domicile et 6 % dans le maintien puits afin d’améliorer les condi- VOL. QUOT. MOYEN ECHANGÉ :  265.557 ÉVOL. 2020 :  ­ 25 %
EXTRÊMES 52 S. :  3 € / 1,18 €
pour beaucoup, le groupe de Rou- nicien respiratoire pour l’installa- à domicile. tions du réservoir sur le long
baix est indissociablement lié à la tion du matériel et les visites terme.
marque Damart, qui génère, il est d’observance. MODERNISER L’IMAGE Au global, la production de Mau-
CONFIANCE DANS LA SOCIÉTÉ INTÉRÊT BOURSIER
l SOLIDITÉ DU BILAN l RENDEMENT
vrai, plus de 50 % des revenus, au Selon Gaétan Calabro, analyste Diversification ne rimera pas rel & Prom s’est répartie entre DETTE NETTE / FONDS PROPRES :  44 % DIVIDENDE 2020 ESTIMÉ :  0
Thermolactyl, dont il est l’inven- au sein du cabinet Portzamparc, avec dispersion. Damartex va 17.500 bep/j sur le permis DERNIER ACTIF NET PAR ACTION : RDT 2019 : 2,3 %   RDT 2020 : NUL
l PART DU CAPITAL DÉTENUE PAR l VALORISATION ESTIMÉE
teur, et à son célèbre slogan : Damartex pourrait réaliser de poursuivre son effort de moder- d’Ezanga, au Gabon, 4.002 bep/j PERTAMINA :                                                72,65 % PER 2020 :  14 FOIS
« Froid, moi ? Jamais ! » trois à cinq acquisitions d’ici deux nisation de ses marques, souvent en Angola et le reste en gaz en PER 2021 :  10,5 FOIS
Pourtant, le spécialiste de la silver à trois ans, pour une enveloppe jugées un brin vieillottes, l’expé- Tanzanie. PEA­PME
economy a entamé sa diversifica- globale de 30 millions d’euros rience client et la digitalisation.
tion au tournant des années 2010, dans un premier temps. « Le sec- Le management ambitionne de
posant les jalons de ce qui devien- teur de l’assistance respiratoire, réaliser 150 millions d’euros de
dra, en 2014, le pôle Home Lifes- notamment pour les personnes chiffre d’affaires en ligne d’ici à AÉRONAUTIQUE-DÉFENSE
tyle. L’idée était de surfer sur atteintes d’apnée du sommeil, est 2022, contre 94 millions en juin
l’appétit des consommateurs
pour les biens d’équipement de la
très atomisé ; il y a donc de quoi
faire, surtout dans le cadre d’une
dernier. « Les seniors en 2020 sont
connectés, actifs et curieux », con-
 Figeac Aero  Des signes de reprise, 
maison (décoration, cuisine, jar-
dinage, hygiène, etc.). Au fil des
années, Damartex a étoffé son
politique bolt-on », commente le
spécialiste, qui chiffre entre 32 et
37 millions d’euros (hors acquisi-
firme Patrick Seghin. La cliente
Damart, qui appartient à la géné-
ration 68, a pris le tournant du
mais une situation très fragile
offre à grand renfort d’acquisi- tion) les revenus issus de la santé digital et s’est rabattue sur le Net

L
tions. La branche comptera jus- en 2022-2023, contre 22 millions pour ses achats lors des semaines es investisseurs ont sans aérostructures. In fine, le résultat d’euros. Néanmoins, le groupe est
qu’à sept marques, avant que la aujourd’hui. de confinement. doute voulu ne retenir que opérationnel a fondu, passant dispensé du respect de ses con-
direction, sonnée (et sommée) Il n’y aura donc pas d’opération La crise sanitaire a durement le côté positif du message d’un bénéfice de 12,5 millions ventions bancaires jusqu’à la fin
par la crise sanitaire, opère des structurante de nature à permet- frappé Damartex. Pour atténuer de Figeac Aero : le point bas d’euros en 2019-2020 à une perte de l’exercice en cours et a obtenu
arbitrages et se sépare de Delaby tre à Damartex de concurrencer son impact sur les comptes, la pourrait être passé et la société de 50,8 millions, tandis que le de nouveaux prêts d’un montant
et Jours Heureux. un groupe comme Bastide Le direction a usé des dispositifs mis est prête à repartir. La publica- résultat net, à l’équilibre il y a un total de 95 millions (15 millions
Confort Médical, mais l’ajout de en place par le gouvernement tion des comptes semestriels an, est devenu une perte de de Bpifrance et 80 millions via un
PLUS DE RÉGULARITÉ  petits acteurs rentables, à l’image (chômage partiel, report des provisoires de Figeac n’a prati- 51,1 millions d’euros. prêt garanti par l’Etat).
DANS LES REVENUS de Santéol. charges et obtention d’un prêt quement pas eu d’effet sur le Côté bilan, la dette nette atteint Pour autant, le groupe estime
A quelque chose malheur est Forte de ses 46 salariés, la société garanti par l’Etat de 80 millions cours de Bourse du sous-traitant 308,8 millions pour des capitaux pouvoir « bénéficier des premiers
bon : la pandémie a fini de con- strasbourgeoise, qui intervient d’euros). Elle a aussi pu compter aéronautique. C’est d’autant plus propres ramenés à 89,7 millions. signes encourageants de reprise du
vaincre Damartex de la nécessité dans le Grand Est et en Provence- sur la bonne dynamique de une bonne surprise pour les Les flux de trésorerie libre secteur aérien » et revendique une
de se renforcer sur un segment Alpes-Côte d’Azur, a généré 8 mil- Home Lifestyle, en particulier de actionnaires que les résultats des étaient négatifs de 37,5 millions activité commerciale soutenue,
générateur de revenus récur- lions d’euros de chiffre d’affaires la marque Coopers of Stortford. six premiers mois de l’exercice avec des gains de parts de mar-
rents, la santé. Faciliter le main- en 2019 pour un excédent brut - C. P.   2020-2021 (d’avril à septembre) ché. Pour la suite, il attend
tien à domicile des personnes en d’exploitation (Ebitda) de 3,7 mil- se sont fortement dégradés. Figeac-Aero un second semestre « en sensible
En €
perte d’autonomie fait partie de lions, soit une marge de 46,2 %. NOTRE CONSEIL Le chiffre d’affaires du sous-trai- amélioration en termes de chiffre

l
l’ADN du groupe. Dès 1995, il crée « Grâce à sa stratégie dans les pres- ACHETER : les nouvelles tant a plongé de 57,9 % sur le 25 d’affaires et de rentabilité et des
Sédagyl pour répondre aux tations de services de santé à domi- ambitions dans la santé semestre, revenant à 94,4 mil- cash-flows maîtrisés ». - D. T.
20
besoins de confort et de sécurité cile, Damartex s’assure du chiffre améliorent le mix­produit et le  lions d’euros. La division Aéros-
de ses clients. En décembre 2019, d’affaires régulier, même s’il sera profil de risque. L’élargissement  tructures (plus de 85 % du total), 15
4,22 NOTRE CONSEIL

l
il renforce son catalogue en peu significatif dans un premier du flottant (17,3 %) est pris au  qui avait déjà été touchée au 10
RESTER À L’ÉCART : la
rachetant, pour un peu plus de temps. Surtout, les marges sont plus sérieux par la direction, qui  cours de l’exercice précédent par visibilité est trop limitée et
30 millions d’euros, 92,5 % du confortables que dans le textile, qui entend y apporter une réponse  l’arrêt de la production du 5 la santé financière fragile (FGA).
capital de Santéol, spécialisé dans est en déclin structurel », ajoute d’ici deux à trois ans. Boeing 737 MAX, le ralentisse- 0 Prochain rendez­vous : le 
la prise en charge de patients Gaétan Calabro. Objectif : 12,80 € (ALDAR). ment des cadences de produc- 4 février, publication du chiffre 
2015 16 17 18 19 2020
souffrant de troubles respiratoi- Quand la croissance se limitera à Prochain rendez­vous : le 21 jan­ tion des long-courriers et le d’affaires du troisième trimestre. 
res chroniques ou aigus, à 94 % 1 % ou 2 % dans le textile en 2020- vier, chiffre d’affaires du premier  décalage de la certification du
d’apnée du sommeil. 2021, elle pourrait dépasser les semestre 2020­2021. Boeing 777X, a reculé de 61,5 % CRITÈRES D’INVESTISSEMENT
Aux côtés de Sédagyl, Santéol sur ce semestre du fait de la crise
COMPORTEMENT DE L’ACTION PERFORMANCE OPÉRATIONNELLE
forme le nouveau pôle Health- Les marges vont s’améliorer de la Covid-19. l PERFORMANCE DU TITRE l ÉVOLUTION DE L’ACTIVITÉ
care (santé). Il grossira par crois- COURS AU 23­12­20 :  4,22 € ÉVOL. MOYENNE (2016­2019) :  11 %
sance interne et externe. « Nous Exercice clos le 30 juin 2019­2020 2020­2021 (e) 2021­2022 (e) LOURDES PERTES VARIATION 52 SEMAINES :  ­ 55,20 % ÉVOL. 2020 :  ­ 47 %
2020 :  ­ 54,62 % l BNPA
ciblons des petites sociétés dans La société, qui a lancé un plan de l LIQUIDITÉ ÉVOL. MOYENNE (2016­2019) :  NS
CHIFFRE D’AFFAIRES (EN M€) 686,2 708 731 VOL. QUOT. MOYEN ECHANGÉ :  36.824 ÉVOL. 2020 : NS
l’apnée du sommeil, une maladie sauvegarde de l’emploi qui pour-
RÉSULTAT OPÉRATIONNEL EXTRÊMES 52 S. :  9,69 € / 2,42 €
chronique qui touche environ 3 mil- COURANT (EN M€) – 25,5 16 25 rait concerner 320 postes à
lions de personnes en France, et MARGE OPÉRATIONNELLE (EN %) NS 2,2 3,4 Figeac et 21 à Méaulte, a enregis-
CONFIANCE DANS LA SOCIÉTÉ INTÉRÊT BOURSIER
dont seulement un tiers sont trai- RÉSULTAT NET PART
tré des provisions de 11,8 millions l SOLIDITÉ DU BILAN l RENDEMENT
tées. Une banque a été mandatée », – 59,4 11,1 19 relatives à ce plan, qui pourrait DETTE NETTE / FONDS PROPRES :  344 % DIVIDENDE 2020 ESTIMÉ :  0
DU GROUPE (EN M€)
nous a précisé Patrick Seghin, au lui apporter une économie de DERNIER ACTIF NET PAR ACTION :  2,82 € RDT 2019 : NUL   RDT 2020 : NUL
BÉNÉFICE NET PAR ACTION (EN €) NS 1 1,71 l PART DU CAPITAL DÉTENUE PAR l VALORISATION ESTIMÉE
début du mois d’octobre, en RATIO COURS/BÉNÉFICE (NBRE DE FOIS) NS 10,6 6,2 coûts fixes estimée à 30 millions FAMILLE MAILLARD :                              75,63 % PER 2020 :  NS
marge de l’augmentation de capi- d’euros. Elle a par ailleurs dépré- PER 2021 :  NS
COURS LE 23­12 : 10,60 € ; CB : 123 M€ ; FP : 102,8 M€ ; DETTE NETTE : 43,8 M€ ; RATIO 
tal. « Nous discutons », a-t-il pour- D’ENDETTEMENT : 42,6 % ; DIVIDENDE 2020 (E) : 0 € ; RENDEMENT : 0 % ; MNÉMO : ALDAR. cié 4,5 millions d’actifs dans les PEA­PME
16 / INTERNATIONAL Investir, le Journal des Finances / N° 2451 /  26 décembre 2020

Amérique du Nord + fortes variations du DJ Europe + fortes variations Stoxx50 Reste du monde

DOW JONES – 0,16 % GOLDMAN SACHS. + 5,91 % DJ STOXX 600 + 0,09 % AMADEUS IT GR + 5,20 % NIKKEI – 0,36 %

S&P 500 – 0,52 % JPMORGAN CHASE + 5,03 % DAX 30 – 0,32 % BANCO SANTANDER + 3,55 % SHANGAI COMP. – 0,94 %

NASDAQ COMP. + 0,12 % VERIZON COM – 2,48 % FTSE 100 – 0,41 % VIVENDI – 2,52 % BOVESPA – 0,18 %

TSX COMPOSITE + 0,34 % VISARES – 2,84 % SMI – 1,06 % DEUTSCHE POST – 2,84 % RTS – 3,08 %
Variations sur la semaine

Tesla et Apple : bataille électrique en vue
 Silicon Valley  Apple préparerait son entrée sur le marché des véhicules autonomes et électriques avec une 
technologie révolutionnaire. Un possible concurrent pour Tesla et, surtout, pour les constructeurs traditionnels.

C
e qui aurait dû être une consécration s’est Reuters des personnes informées du projet. Au cœur ment la capacité de fabriquer des voitures, alors qu’il a bile est plus une menace pour les constructeurs classiques
soldé par une baisse de 6,5 % pour le titre de celui-ci, baptisé « Titan », figurerait une technolo- fallu dix-sept ans à Tesla pour produire presque comme General Motors, ou Ford, qui pourraient connaî-
Tesla, lundi 21 décembre, premier jour du gie innovante susceptible de diminuer « radicale- 150.000 véhicules par trimestre. Pour beaucoup, il tre une période difficile si Apple se jetait de tout son poids
constructeur automobile au sein du S&P ment » le coût des batteries et d’augmenter faudra un partenaire à Apple. dans la bataille. » Constructeurs américains mais aussi
500. Une baisse, suivie d’une autre (– 1,5 %, mardi), qui l’autonomie des véhicules, selon l’une de ces sources. En attendant, « la possible entrée d’Apple dans le marché chinois et européens. Pour le directeur général de
reste à relativiser au vu de l’envolée du titre de 690 % Ironie du sort, ce projet aurait été relancé en 2018 automobile représente peut-être l’hypothèse baissière la Volkswagen, Herbert Diess, l’arrivée dans l’industrie
en un an… et qui a permis à Tesla de faire son entrée avec le retour d’un ancien d’Apple, Doug Field, qui a plus crédible/redoutable pour Tesla que les investisseurs automobile de sociétés technologiques riches consti-
parmi les 10 premières capitalisations mondiales – en travaillé pour Tesla, selon l’agence. Sans compter aient eu à considérer depuis un certain temps », a estimé tue un défi de plus grande envergure pour les cons-
9e position avec une valeur de marché de 606 mil- qu’Elon Musk aurait proposé, par le passé, à Apple de Morgan Stanley, cité par Bloomberg. Pour les investis- tructeurs allemands que les rivaux classiques comme
liards de dollars mardi soir. Un club très fermé où, racheter Tesla (voir page 3). seurs de Loup Ventures, toutefois, « le risque fonda- Toyota, rapporte Bloomberg. Et si, plutôt que de
excepté Saudi Aramco, on ne trouve que les Gafam et mental est faible pour Tesla [...]. Le marché des véhicules brancher votre iPhone dans votre voiture, vous en
leurs homologues chinois (BATX). SEUL OU AVEC UN PARTENAIRE électriques représente 3 % des voitures vendues conduisiez un directement ? - D. T.
C’est d’ailleurs une information de Reuters, lundi soir, Il n’est pas dit que le groupe de Cupertino ne se con- aujourd’hui ; ce devrait être 30 % dans cinq ans […], et
relative à une Gafam qui a créé l’événement et a pesé tente pas finalement de fabriquer le système de con- Tesla devrait détenir environ un tiers du marché mondial NOS CONSEILS

l
sur le cours de Tesla : Apple progresserait dans la duite autonome ou ne prenne pas de retard. Mais les des véhicules électriques dans cinq ans, laissant les deux VENTE PARTIELLE APPLE : le titre continue 
technologie de conduite autonome et, surtout, se investisseurs ont tout de suite vu la bataille frontale tiers du marché aux autres. L’impact le plus fort sera sans de progresser, la  valorisation  est élevée (AAPL).

l
fixerait pour objectif de produire dès 2024 une voi- possible avec le cousin de Palo Alto. Les supporters doute pour les constructeurs classiques », indiquait la RESTER À L’ÉCART TESLA : nous avons « raté »
ture de tourisme susceptible d’être équipée de sa pro- des deux groupes s’invectivent, depuis, via Tweeter firme sur Seeking Alpha. Même idée chez Morgan la hausse. Le cours actuel nous semble toutefois
pre technologie de batterie électrique, ont dit à pour savoir si le fabricant de smartphones aura réelle- Stanley : « L’arrivée du fabricant d’iPhone dans l’automo- irrationnel (TSLA).

DISTRIBUTION pour réduire encore son niveau de croissance à deux chiffres assortie l’achat. Le secteur des articles de 
stocks. » La dynamique sur Inter- d’une marge brute en hausse de 0 sport sortira plus fort de la pandé­

 Nike  L’équipementier sportif  net reste intacte : sur le trimestre,


les ventes en ligne ont grimpé de
à 50 points de base. - C. P. mie grâce à l’accélération numéri­
que. Le titre se paie 40 fois le profit 

sprinte en Bourse 84 %, représentant plus d’un tiers


du chiffre d’affaires global.
NOTRE CONSEIL

l ACHETER : après avoir
conseillé des ventes partiel­
net escompté en mai 2022, en ligne 
avec la moyenne des cinq derniers 
exercices. Objectif : 170  $ (NKE).
CHINE ET INTERNET, 

«
les le 28 août en raison d’une plus­ Prochain rendez­vous : le 

 C
itius, altius, fortius » Nike un chiffre d’affaires de 11,2 mil- LA RECETTE GAGNANTE value de 100 %, nous repassons à  25 mars, résultats trimestriels.
(« Plus vite, plus haut, En $ liards de dollars, en hausse de 9 % D’un point de vue géographique,
plus fort ») : Nike a fait sur un an, au-dessus du consensus, Nike a renoué avec une forte CRITÈRES D’INVESTISSEMENT
sienne la devise olympique. Le 125 qui l’envisageait à 10,56 milliards. croissance en Chine : elle a atteint
titre de l’équipementier sportif Son bénéfice par action, égale- 24 % sur les trois derniers mois, COMPORTEMENT DE L’ACTION PERFORMANCE OPÉRATIONNELLE
100 l PERFORMANCE DU TITRE l ÉVOLUTION DE L’ACTIVITÉ
s’est envolé de 4,9 % lundi ment meilleur que prévu, s’est contre 6 % au premier trimestre COURS AU 23­12­20 :  141,76 $ ÉVOL. MOYENNE (2016­2019) :  3 %
21 décembre, à 144 $, son plus haut élevé à 78 cents, contre 62 cents et une baisse de 3 % au quatrième VARIATION 52 SEMAINES :  41,70 % ÉVOL. 2020 :  15 %
75 l BNPA
2020 :  39,93 %
niveau historique. Depuis le escomptés, et les stocks ont dimi- trimestre du précédent exercice. l VOLATILITÉ ÉVOL. MOYENNE (2016­2019) :  ­ 16 %
1er janvier, il s’offre un bond de plus 50 nué de 2 %. « L’assainissement des Dans la région Europe, Moyen- BÊTA 52 S. : 0,9 FOIS ÉVOL. 2020 :  88 %
de 46 %, contre à peine 6 % pour 142,09 stocks excédentaires dans l’industrie Orient et Afrique, le chiffre d’affai- EXTRÊMES 52 S. :  147,95 $ / 60 $
25
le Dow Jones. Le marché a salué était la condition préalable au retour res du groupe a augmenté de 17 %,
CONFIANCE DANS LA SOCIÉTÉ INTÉRÊT BOURSIER
les résultats trimestriels dévoilés à 2015 16 17 18 19 2020 à une croissance normalisée, souli- ce qui est, pour Jim l SOLIDITÉ DU BILAN l RENDEMENT
la veille du week-end. Loin d’avoir gne Jim Duffy, analyste chez Stifel. Duffy, « impressionnant dans le DETTE NETTE / FONDS PROPRES :  ­ 2 % DIVIDENDE 2020 ESTIMÉ :  1,02 $
DERNIER ACTIF NET PAR ACTION :  6,31 $ RDT 2019 : 0,7 %   RDT 2020 : 0,7 %
souffert des reconfinements déci- cles de sport et envoyé valser les Nike s’est efficacement appuyé sur contexte de la pandémie ». Forte de l CONSENSUS DES ANALYSTES l VALORISATION ESTIMÉE
dés depuis la fin octobre, la mar- prévisions des analystes. Au des événements numériques ces résultats, la direction de Nike A   46 %  PER 2020 :  49,1 FOIS
C   54 %  PER 2021 :  39,9 FOIS
que au Swoosh a surfé sur l’appétit deuxième trimestre (septembre- majeurs comme la Fête des céliba- a relevé son estimation de ventes V     0 %
des consommateurs pour les arti- novembre), la firme a enregistré taires en Chine et le Cyber Monday pour l’exercice, tablant sur une

PÉTROLE
La cote du Dow Jones déchiffrée de A à Z, 
6 valeurs passées au crible (de 3M à Caterpillar)  Royal Dutch Shell  A nouveau 
de lourdes dépréciations d’actifs
é

é
eil

eil
t.

est.
é

é
es

es
leur ié

leur ié
net 020 est019 estim

net 020 est019 estim


estim

estim
s

cons

cons
a va odif

a va odif
nair e titr

nair e titr
20 e
VAR tion 52 us-bas 5 (EN $)

VAR tion 52 us-bas 5 (EN $)


ivide ivide É

ivide ivide É

2 02 0
ON Asem. 2 sem.

ON Asem. 2 sem.
)

)
nseil ous avo uleur

nseil ous avo uleur


ier d ier d STIM

ier d ier d STIM


ve r s d e

ve r s d e
sur l ns m

sur l ns m

L
2021 imé

2021 imé
0
timé

é
O

O
Con de cha 2-18 mo RS

RS
éden t de

éden t de
ction Nbr

ction Nbr
2 0 2 1 ST I M 0 2 0

2 0 2 1 ST I M 0 2 0
é

é
estim
n

n
2
es

es

a lente remontée de l’action année que Royal Dutch Shell est du 11 février, la société devrait faire
NÉM

NÉM
ELLE

ELLE
D e r n d u d e r n 2 02 0 E é

D e r n d u d e r n 2 02 0 E é
préc gemen is

seil change mois


DateDEMEN 20 estim

DateDEMEN 20 estim
Datentiel à 1 DE COU

Datentiel à 1 DE COU
/CA

/CA
2

2
n e co

o
Variahaut/P LÔTURE

Variahaut/P LÔTURE

préc men
Béné fice net A 2020/

Béné fice net A 2020/


PER 2020 E BNPA 2

PER 2020 E BNPA 2


s
ux a (M$) -

PoteBJECTIF ESTIR

ux a n (M$) -

PoteBJECTIF ESTIR
n o t r u e q u e nt d e c
e

indiq angem CTION

indiq angem CTION


(le c A RÉDA TAIRE

(le c RÉDA IRE


est. É

est. É
DE M

DE M
t

du premier pétrolier euro- contraint de déprécier ses actifs davantage d’annonces au sujet de
/ VE

/ VE
NNU

NNU
nde

nde
d

B é n é s a n ce C I M É

2-18
B é n é a n ce C M É

ent

A
2

T
V

V
I
n

n
e
T

T
Crois 0 EST
REN nde 20

REN ende 20
MétieUR - CO

Métie - CO

péen, dans le sillage des (16,8 milliards au deuxième tri- ses implications et de ses investis-
Crois019 EST

DE L MMEN

DE LOMMEN
PER ion -

PER action -
Plus RS DE C
l

Plus RS DE C
l
Prin alisatio

Prin alisatio
‘ O SEIL IN

‘ O SEIL IN
notr que
fice

fice
EUR
IATI

IATI
/act
cipa

cipa

cours du baril, a été stoppée nette mestre). Seule nouvelle encoura- sements en faveur de la transition
e co

e co

e
2
e

seil

d
Capit r

Capit r
e

A
s

h
E

/
Divid

Divid
-

-
CON

CON
CA 2

CA 2
CO U

CO U
LE C

LE C
ANC

ANC
VAL

VAL

Con

lundi (– 5,6 %). La compagnie geante, le groupe a aussi indiqué énergétique. Le groupe a déjà
SOCIÉTÉ COURS ACTIVITÉ DIVIDENDE VALO. COMMENTAIRE CONSEIL anglo-néerlandaise a annoncé, que sa production se situerait en clamé haut et fort son intention de
3M ­ MMM 173,99 31500 5,90 20,05 Au mois de novembre, 3M a connu une  E  bien avant ses prochains résultats 2020 entre 2,275 et 2,350 millions devenir leader dans la production
Produits de consommation 182,54 / 114,04 ­ 2 % 3,4 % 8,35 croissance organique de 7 %. Sur  trimestriels (le 4 février 2021), de barils équivalent pétrole par d’électricité. - S. A.
100.361 ­ 576.821.878  ­ 2,51 % 4800 21­08­2020 20,8 l'ensemble du 4e trimestre, il table sur une 29/11/2016
Vanguard Group (7,4 %) ­ 1,38 % 5200 1  19,2 hausse des ventes de 1,1 à 3,6 %. Le groupe qu’elle allait enregistrer des dépré- jour, soit un peu plus que ce qu’il
State Street Global Inv. (5,3 %) 3,73 a annoncé la suppression de 2.900 postes  ciations d’actifs en raison de prévi- attendait précédemment. Rappe- NOTRE CONSEIL
dans le monde.

l
sions moins favorables. lons que la production avait reculé ACHETER : la compagnie est
AMERICAN EXPRESS ­ AXP 116,95 32700 1,60 30,32 Touché par la crise, le bénéfice net de  E 
Cartes de crédit 138,13 / 67 ­ 25 % 1,4 % 3,35 l'émetteur de cartes de paiement et de  Entre 3,5 et 4,5 milliards de dollars de 14 % au troisième trimestre, solide et le rendement correct
94.168 ­ 805.201.951  ­ 6,06 % 2700 8­10­2020 34,9 crédit très utilisées par les voyageurs  21/01/2016 seront retirés de la valeur de ses notamment à cause des restric- (4,3 %). Objectif : 17 € (RDSA).
Berkshire Hathaway (17,6 %) ­ 6,06 % 5400 0,37 (A) 17,4 internationaux a chuté de 39 % au  V
Vanguard Group (5,6 %) NS 3e trimestre, à 1,07 Md$. actifs et seront comptabilisés en tions exigées par l’Opep. Lors de la Prochain rendez­vous :  le 
AMGEN ­ AMGN 222,94 25400 6,38 18,50 Amgen et son partenaire britannique  A  280 charges après impôts en 2021. Ces prochaine journée investisseurs 4 février, comptes annuels.
Biotechnologies 264,97 / 177,05 + 9 % 2,9 % 16,18 Astrazeneca ont annoncé des résultats  26 % dépréciations concernent trois
129.789 ­ 582.168.612  ­ 8,27 % 9280 14­08­2020 13,8 cliniques encourageants de phase III pour  03/09/2020
The Vanguard Group (7,84 %) ­ 7,52 % 9750   13,1 le traitement contre l'asthme sévère et non activités différentes. La première CRITÈRES D’INVESTISSEMENT
Capital Research & M. (5,7 %) 5,92 contrôlé, tezepelumab. touche à l’exploration-production,
COMPORTEMENT DE L’ACTION PERFORMANCE OPÉRATIONNELLE
APPLE ­ AAPL 130,96 274515 0,80 3,77 Le titre du fabricant de smartphones a  VP  avec la baisse de valeur du champ l PERFORMANCE DU TITRE l ÉVOLUTION DE L’ACTIVITÉ
Fab. Smartphones, ordinateurs 515,14 / 103,10 + 6 % 0,6 % 3,28 continué de progresser, soutenu par les 
2.226.556 ­ 17.001.802.000  ­ 53,89 % 57411 7­8­2020 39,9 spéculations sur les ventes d'iPhone 12 et  21/08/2020 d’Appomattox, dans le golfe du COURS AU 23­12­20 : 14,93 € ÉVOL. MOYENNE (2016­2019) :  12 %
Vanguard Group (7,02 %) ­ 55,40 % 66909 0,48  32,8 sur une possible entrée dans le marché des A Mexique. La deuxième est liée à VARIATION 52 SEMAINES :  ­ 48,14 % ÉVOL. 2020 :  ­ 42 %
Berkshire Hathaway (5,28 %) 7,83 véhicules électriques, selon Reuters. 2020 :  ­ 47,63 % l BNPA
ses activités dans l’aval (fermeture l VOLATILITÉ ÉVOL. MOYENNE (2016­2019) :  36 %
BOEING ­ BA 219,69 59000 1,06 ­20,95 Le 737 MAX peut revoler aux Etats­Unis et  E  ÉVOL. 2020 :  ­ 73 %
Constructeur aéronautique 349,95 / 89 ­ 23 % 0,5 % ­8,85 peut­être bientôt en Europe. L'avionneur  de raffineries), et la troisième BÊTA 52 S. : 1,6 FOIS
EXTRÊMES 52 S. :  0,30 € / 0,11 €
124.022 ­ 564.529.686  ­ 34,92 % ­3930 13­02­2020 NS doit maintenant écouler ses stocks  02/08/2016 concerne des contrats de gaz natu-
The Vanguard Gp (7,08 %) ­ 32,56 % 1450 1,21  NS d'appareils et en modifier certains.  V
T Rowe Proce Ass. (7,04 %) 2,79 Parallèlement les inquiétudes grandissent  rel liquéfié. A ce sujet, il était connu CONFIANCE DANS LA SOCIÉTÉ INTÉRÊT BOURSIER
sur 787. depuis octobre dernier que la l SOLIDITÉ DU BILAN l RENDEMENT
CATERPILLAR ­ CAT 178,42 41000 4,20 25,45 Le constructeur d'équipements miniers  E  compagnie allait se recentrer sur DETTE NETTE / FONDS PROPRES :  47 % DIVIDENDE 2020 ESTIMÉ :  0,71 €
Matériel de construction 183,81 / 87,50 ­ 24 % 2,4 % 5,26 souffre de la guerre commerciale Chine­  DERNIER ACTIF NET PAR ACTION :  0,20 € RDT 2019 : 11,4 %   RDT 2020 : 4,3 %
96.928 ­ 543.258.283  + 20,15 % 2850 17­07­2020 33,9 Etats­Unis. Le bénéfice au troisième  04/09/2020
son projet pharaonique Prelude l CONSENSUS DES ANALYSTES l VALORISATION ESTIMÉE
Vanguard Group (8,19 %) + 20,82 % 3800 0,88 (A) 25,4 trimestre a baissé de moitié, à 1,22 dollar  V (plateforme géante de liquéfac- A   49 %  PER 2020 :  25,8 FOIS
SSgA FM (8,15 %) 2,91 par action. Des signes de reprise se  C    45 %  PER 2021 :  14,5 FOIS
manifestent en Asie Pacifique dans les  tion de gaz), dans l’offshore austra- V      6 % 
engins de chantier. lien. C’est la seconde fois cette
Investir, le Journal des Finances / N° 2451 /  26 décembre 2020
TOUT SAVOIR POUR LES PROCHAINES SÉANCES / 17

Agenda / Semaine du 28 décembre 2020  Assemblées à venir  Agenda des dividendes Opérations en cours

au 1er janvier 2021 LUNDI 4­1
Société Montant Date* OFFRES PUBLIQUES
– Fermeture anticipée de Wall  ROCHE­BOBOIS 0,10 € 28­12­20 r Anevia (Euronext Growth). OPA 
r Peugeot. AGE à 11 heures (huis 
Street (à 13 heures, heure locale). clos), Centre Technique de Vélizy,  TOTAL 0,66 € 4­1­21 simplifiée d’achat ou mixte du 10­12 
31  DÉCEMBRE  ECHEANCES r Chine. Indice PMI manufactu­ route de Gisy, 78140 Vélizy­Villa­ BONDUELLE 0,40 € 5­1­21 au 8­1. Pour la branche achat, OPA à 
rier et composite (2 heures).  coublay. 3,50 € par action, 1,06 € par BSA 
RDV DE LA SEMAINE JEUDI  7­1 TRIGANO 2,20 € 12­1­21
2017C, 1,64 € par BSA 2019A, 0,24 € 
r McPhy Energy. AGO à 10 heu­
Une semaine de grands  VENDREDI res (huis clos), 1.115, route de 
KERING 2,50 € (A) 19­1­21
par BSA A et 1,54 € par BSA B. Pour la

changements 1er Saint­Thomas, 26190 La Motte­ * IL S’AGIT DE LA DATE DE DÉTACHEMENT DU


DIVIDENDE, QUI, EN PRINCIPE, EST
branche mixte, offre à 20 € et 1 action 
Fanjas. ANTÉRIEURE DE DEUX JOURS DE BOURSE À LA Ateme pour 10 actions Anevia.
ÉCONOMIE r Visomed. AGE à 14 heures (huis  DATE DE VERSEMENT OU DE MISE EN PAIEMENT Notre conseil : apporter
Pauvre sur le plan des indicateurs économiques  et des  clos), 1, avenue du Général­de­ DE CE DIVIDENDE. (A) = ACOMPTE. (S) = SOLDE.
r Union européenne (T) = TRIMESTRIEL.
publications d’entreprise, cette semaine n’en sera pas moins  Gaulle, 92800 Puteaux. VALEUR FAISANT PARTIE DE L’INVESTIR 10.
– Le nouvel accord commercial 
chargée d’éléments importants. D’une part, si Donald Trump 
s’appliquera entre le Royaume­
ne signe pas avant le 28 décembre à minuit le plan de relance 
Uni et l’Union européenne.
approuvé par le Congrès, les Etats­Unis se verront dans l’obli­
gation de fermer une fois encore leurs administrations gouver­
nementales (shutdown). D’autre part, le Royaume­Uni quitte le  VOS RENDEZ-VOUS MÉDIA
marché unique le 1er janvier. Enfin, l’Allemagne cède sa place 
au Portugal à la présidence tournante de l’Union européenne. 
 C. M.
Trois rendez­vous Bourse  Investir vous donne l’actualité 
avec Investir du lundi au vendredi  boursière du jour à 10 h 08 et 18 h 08
à 9 h 37, 12 h 47 et 17 h 47

LUNDI novembre (8 heures). 
28 r France
– Construction de logements de  Venez discuter avec Denis Lantoine
ÉCONOMIE novembre (8 h 45).   Du lundi au vendredi,  lundi 4 janvier à 16 heures en direct 
r Royaume­Uni, Canada : Boxing  r Etats­Unis – Le Portugal prend la place de  retrouvez Investir à 9 h 02 et 13 h 02  sur www.investir.fr
Day, les marchés sont fermés.  – Stocks hebdomadaires de  l’Allemagne à la présidence 
r Etats­Unis pétrole du département de  tournante de l’UE.
– Enquête manufacturière de la  l’Energie (16 h 30). 
Fed de Dallas (16 h 30). 
– Etats­Unis. Fermeture des admi­

investir PEA Palatine


nistrations gouvernementales le 
soir à minuit si le projet de loi 
comprenant le plan de relance de 
900 milliards de dollars n’est 
toujours pas signé par le prési­
Code Isin : FR0013284114
dent américain .
Un fonds qui s’inspire des 4 sélections Investir 10

– Stocks des grossistes de novem­ Une gestion Eligible au


bre (14h30). 
– Balance commerciale de novem­
DE CONVICTION PEA
bre (14h30). Un fonds d’actions Disponible à partir de
– Promesses de ventes de loge­ toutes capitalisations 100 €.
ments de novembre (16 heures)  qui n’hésite pas à s’éloigner Indicateur de référence
CONVOCATIONS D'ASSEMBLÉES
des grands indices. Cac 40 dividendes réinvestis.
r ECA. AGE à 9 h 30 (huis clos), 
262, rue des Frères­Lumière, 
MARDI
29
83130 La Garde. Une valorisation Frais de gestion
r Groupe Gorgé. AGE à 11 heures 
(huis clos), 19, rue du Quatre­Sep­
QUOTIDIENNE annuels de 1,80 %
ÉCONOMIE tembre, 75002 Paris. avec une durée Dont 1,05% pour Investir
r Etats­Unis. Indice S&P/Case­ d’investissement au titre de l’utilisation
Shiller des prix de l’immobilier  recommandée de de la marque.
d’octobre (15 heures). JEUDI
31 5 ans.
– Indice de confiance des consom­
mateurs de décembre (16 heu­
res).     ÉCONOMIE
r Europe. Fermeture anticipée 
des marchés à 14 h 05. Frais d’entrée Frais de sortie Frais de surperformance
MERCREDI r Etats­Unis
30 – Demandes hebdomadaires  AUCUNS AUCUNS AUCUNS
d’allocations chômage de la 
ÉCONOMIE semaine s’achevant le 
r Allemagne. Ventes de détail de  26 décembre (14 h 30). 

                  
                            
                         Travail exécuté par une équipe
COMMUNIQUÉ DE PRESSE : INVESTIR PEA PALATINE
Président de la SAS Investir                       d’ouvriers syndiqués
Investir et Palatine Asset Management ont décidé d’associer conjointement leur marque pour créer un fonds proposant
Publications  Tirage du samedi 26 décembre 2020 : 
un univers d’investissement recouvrant de manière non exclusive les thématiques des sélections du journal Investir.
et directeur de la publication : Pierre  64.813  exemplaires
Louette de votre patrimoine. La valeur liquidative d’origine correspond
Investir-Le Journal des Finances est une  Avant chaque publication, le journal Investir transmettra sa La catégorie la plus faible (niveau 1) ne signifie pas « sans
Hebdomadaire édité par Investir  composition à la Société de gestion, qui la prendra en compte à une part qui, au jour du lancement du fonds, sera de 100 €. risque ».
publication  La durée de placement recommandée est d’au moins 5 ans.
Publications, société anonyme au capital  parmi un ensemble d’autres critères, réalisera ses propres Le(s) risque(s) important(s) pour l’OPC non pris en compte
du Groupe Les Echos diligences et sa propre sélection de valeurs. L’univers dans cet indicateur est (sont) défini(s) dans le document
de 4.177.350 €. LES FRAIS
Principal associé : Ufipar (LVMH) d’investissement de l’OPCVM ne sera pas limité à la composition
La commission annuelle de gestion s’élève à 1,80 % au maximum. d’informations clés pour l’investisseur et/ou dans
Commission paritaire : n° 0921K79929­ du portefeuille transmise par le journal Investir. Le fonds, éligible au le prospectus.
Président­directeur général : Pierre  Elle est prélevée prorata temporis chaque jour et payée sur la
ISSN 2115­0354  PEA, sera investi à hauteur de 75 % minimum en actions de sociétés
durée de détention, comme pour la plupart des fonds. Il n’existe
Louette.  de l’Union européenne éligibles au PEA. En outre, le fonds LES RISQUES
 10 boulevard de Grenelle  CS 10817  aucuns frais d’entrée ni de frais de sortie, ni de frais de Ce document à caractère promotionnel est fourni à titre
Directrice générale pôle Les Echos :  a vocation à être exposé à plus de 90 % aux actions, et surtout
surperformance. Sur 1,80 % annuellement perçu par Palatine
75738 Paris Cedex 15. aux valeurs françaises. d’information seulement et ne constitue en aucun cas un
Bérénice Lajouanie.  Asset Management, Investir percevra 1,05 % au titre de élément contractuel, une recommandation, une sollicitation,
Téléphone : 01­87­39­77­00 l’utilisation de la marque Investir et des données d’Investir 10.
Directeur délégué : Bernard Villeneuve. LE RISQUE DE PERTE EN CAPITAL un conseil en investissement ou une invitation d’achat ou de
courrierlecteurs@investir.fr Comme tout instrument financier investissant majoritairement vente, et il ne doit en aucun cas être interprété comme tel.
Notre publication adhère à FIDEO,  LA PERFORMANCE DU FONDS
Directeur de la rédaction : François  dans des actions d’entreprises, le fonds pourra exposer La performance affichée du fonds sera nette de frais de gestion L’acte d’investissement implique des risques. La valeur de
Monnier association d’auto­discipline ayant pour but  l’investisseur à un risque de perte en capital important. mais tiendra compte des dividendes. Ceux-ci ne seront pas, en l’OPCVM peut varier à tout moment à la hausse comme à la
de favoriser la transparence de l’information  effet, distribués mais réinvestis en intégralité dans le fonds. baisse en fonction des évolutions et des aléas des marchés
Service abonnements : 4, rue de Mouchy,  LES ATOUTS D’UN OPCVM financiers, et présenter un risque de perte du capital investi.
financière. Retrouvez toutes les informations  Il est important de rappeler l’adage boursier :
60438 Noailles Cedex. sur cette association sur le site www.fideo­ La création d’un fonds répond à une demande de simplicité. « Les performances passées ne préjugent pas des performances Par conséquent, Palatine Asset Management recommande à
Téléphone : 01­55­56­70­67. Télécopieur  En une seule fois, il est possible de détenir un portefeuille composé futures. » toute personne intéressée par l’OPCVM, préalablement à toute
france.org. Retrouvez également toutes les  en grande partie des valeurs favorites d’Investir. Toutefois, vous souscription, de s’assurer qu’elle dispose de l’expérience et des
: 01­55­56­71­10.  informations sur les conditions de production  pouvez toujours acheter directement les actions si vous le souhaitez PROFIL DE RISQUE ET DE RENDEMENT connaissances nécessaires lui permettant de fonder sa décision
E­mail : serviceclients@investir.fr. et diffusion de nos recommandations  et réaliser vous-même vos propres arbitrages. Palatine Asset Le profil de risque expose l’investisseur aux évolutions et aléas d’investissement, notamment au regard de ses conséquences
d’investissement sur notre site :  Management est une société de gestion agréée répondant à toutes des marchés de prédilection du fonds ; il présente un niveau juridiques et fiscales. Avant toute décision d’investissement,
FABRICATION
les exigences d’Investir. A savoir une expérience de plus de 30 ans élevé de 6 sur 7, sur l’échelle des risques : nous vous invitons à prendre contact avec votre conseiller habituel.
Impression : L’Imprimerie (Tremblay),  www.monjournalfinancier.fr/recommandatio 1 2 3 4 5 6 7
en matière de gestion, une équipe reconnue qui gère plus Avant d’investir dans un OPCVM, vous devez prendre
Midi Print (Gallargues).  ns_financieres de 4 milliards d’actifs et un adossement à 100 % à la Banque Cet indicateur représente la volatilité historique annuelle de connaissance de son Document d’Information Clé pour
Origine du papier : Belgique. Taux de fibres recyclées  Sauf précision contraire, les  Palatine, qui, elle-même, est contrôlée à 100 % par BPCE, l’un des l’indicateur de référence du fonds (l’indice Cac 40 dividendes l’Investisseur (DICI). En complément, le prospectus de l’OPCVM
: 100 %. Ce journal est imprimé sur du papier porteur  recommandations sont actualisées au  plus grands réseaux bancaires français qui regroupe les Banques nets réinvestis) sur une période de 5 ans. fournit une information détaillée sur l’ensemble des
de l’Ecolabel européen sous le numéro Fl/37/002.  moment du bouclage, le vendredi  Populaires, les Caisses d’Epargne et Natixis. C’est un gage de L’indicateur synthétique de risque et de rendement représente renseignements présentés de façon résumée dans le DICI
Eutrophisation : Ptot 0.013kg/tonne de papier. précédant la publication. sérieux et de solidité. Il sera possible de souscrire à tout moment la volatilité historique annuelle (dont le pas de calcul est (gestion mise en œuvre, risques, frais notamment).
des parts du fonds auprès de votre conseiller habituel ou de votre hebdomadaire) sur une période couvrant les 5 dernières années Ces documents réglementaires sont disponibles auprès de
établissement financier. Les ordres de souscription ou de rachat de la vie de l’OPCVM, ou depuis sa création en cas de durée Palatine Asset Management ou sur son site Internet. L’OPCVM
seront centralisés chaque jour jusqu’à 11 h 30 et exécutés sur la inférieure. présenté est proposé à la commercialisation en France. Il ne
base de la valeur liquidative datée du jour de la centralisation. L’OPCVM est classé sur une échelle de 1 à 7, en fonction de son peut pas être commercialisé auprès d’une « U.S. Person »,
Le règlement sera ensuite effectué en date du jour ouvré suivant. niveau croissant de volatilité. La catégorie de risque auquel il selon la définition de la réglementation américaine, ou auprès
Le montant à investir dépend de votre situation personnelle et est associé n’est pas garantie et pourra évoluer dans le temps. d’un résident américain.
Retrouvez notre analyse graphique
et produits dérivés en page XIV de Cote Palatine Asset Management - Société Anonyme à Directoire et Conseil de Surveillance au capital de 1 917 540 €. Société de gestion de portefeuille agréée par l’AMF n° GP 05000014 –
Siège social : 42, rue d’Anjou, 75008 Paris – 950 340 885 RCS Paris - N° TVA FR 25 950 340 885. Site Internet : www.palatine-am.com – Tél : 01 55 27 95 37 – Une société du groupe BPCE.
PLACEMENTS
Retraite/Immobilier/Fonds/Fiscalité/Juridique/Assurance­vie... Tout ce que vous devez savoir cette semaine
Radiographie de la copropriété en France

Répartition en % des copropriétés selon leur nombre de logements Répartition en % du nombre de copropriétés par année de construction

100 100
21 ou plus De 1851 à 1913
90 De 11 à 20 90 De 1914 à 1947
De 1948 à 1969
28% 80 De 6 à 10
5 ou moins
80
Deux tiers
De 1970 à 1979
De 1980 à 1989
des logements
en France
métropolitaine
45% 70 70 des copropriétés
ont été construites
De 1990 à 1999
Après 2000

91 %
de ces logements sont 60 60 avant 1970
sont détenus
occupés par leur
en copropriété 50 50
propriétaire des copropriétés
40 54% 40
des copropriétés dans
30 30
le collectif (les immeubles)
sont gérées par
comptent 5 appartements
20 20 un syndic
ou moins
professionnel
10 10

0 0
Source : Les Conditions de logement en France, Insee, édition 2017.

Immobilier
LES CONTRATS DE SYNDICS  Cet assouplissement permettra
AUTOMATIQUEMENT RENOUVELÉS de contrer ces blocages. Pour les
« Le confinement du printemps a travaux d’amélioration, par
entraîné un blocage dans les copro- exemple, si le vote a recueilli au
priétés : il n’y avait pas d’AG, donc moins un tiers des voix (expri-
pas de vote de budget, ni de travaux, mées en tantièmes) de tous les
ni de toute autre résolution impor- copropriétaires, alors il peut être
tante. Il a donc fallu trouver une effectué un second vote immé-

Les nouvelles règles 
solution d’urgence : celle de prolon- diatement. Cette fois, la majorité
ger automatiquement tous les simple de l’article 24 suffit pour
contrats de syndic jusqu’à la pro- faire adopter la résolution, c’est-
chaine AG », explique Géraud Del- à-dire celle des copropriétaires

de la copropriété
volvé, délégué général de l’Unis, présents à l’AG (ou représentés ou
une importante organisation de ayant voté par correspondance).
professionnels de l’immobilier.
Cette mesure a ainsi évité une  LE VOTE À DISTANCE FACILITÉ
mise sous tutelle judiciaire (lire La loi Elan a autorisé les syndics à
L’Avis de l’expert, ci-dessous) et per- organiser les assemblées généra-
La loi Elan de 2018 puis les confinements ont modernisé les règles  mis aux copropriétés de continuer les par visioconférence. Mais, dans
de fonctionner. Ce contrat peut les faits, c’est loin d’être simple.
de fonctionnement des copropriétés. Décryptage. évidemment être remis en ques- « Pour que les AG puissent se dérou-
Ú Covid­19 Des mesures d’urgence, notamment pour les AG, ont dû être prises tion à la prochaine AG. ler en visioconférence lors du pre-
mier confinement, il aurait fallu que
Ú Les majorités de vote sont assouplies, et le vote à distance est facilité 2  LES NOUVELLES RÈGLES  les copropriétaires aient validé ce
Ú Les charges de copropriété, elles, sont toujours à la hausse DE LA LOI ÉLAN principe lors d’une AG précédente, ce
DE NOUVELLES MODALITÉS  que très peu de copropriétés avaient
Dossier réalisé par Sandra Mathorel
DE VOTE fait, informe Luigi Del Moral,
Si les quatre majorités de vote ne directeur général du syndic en

L
a crise de la Covid-19 priété. Les mesures d’urgence que) de novembre 2018 et de son (AG) qui n’ont pu se tenir cette changent pas (article 24, arti- ligne Cotoit. Depuis juillet dernier,
aura au moins permis de prises par le ministère du Loge- ordonnance du 30 octobre 2019. année à cause des confinements cle 25, article 26 et unanimité), ce n’est plus nécessaire grâce aux
dépoussiérer à grande ment pour pallier le confinement (et de l’engorgement occasionné deux assouplissements, appelés mesures d’urgence. » Toute AG peut
vitesse un secteur jus- ont accéléré la mise en applica- 1 LES MESURES D’URGENCE chez les syndics) peuvent avoir « passerelles », sont instaurés désormais se dérouler par camé-
qu’à présent assez réticent au tion des nouvelles règles de la loi LES AG PROLONGÉES JUSQU’AU  lieu d’ici au 31 janvier prochain et, entre les majorités 26 et 25, puis ras interposées sans que cela ait
changement et aux nouvelles Elan (évolution du logement, de 31 JANVIER 2021 à titre exceptionnel, totalement à 25 et 24 (voir tableau ci-contre). nécessité un vote préalable.
technologies : celui de la copro- l’aménagement et du numéri- Toutes les assemblées générales distance ou par correspondance. « Certaines majorités étaient diffici- Encore faut-il que syndics et
les à atteindre du fait de l’absen- copropriétaires soient équipés...
Les copropriétés également impactées par la crise sanitaire téisme croissant des copropriétaires « Beaucoup de syndics ne sont pas
aux assemblées générales, explique prêts pour cela. La plupart n’ont
Avant le Après le 1er confinement, Romain Bony, juriste à l’Agence même pas créé de portail Intranet
74 % 1er confinement, 23% des AG de nationale pour l’information sur dédié à chacune des copropriétés
15 % des AG de copropriété ont été
35 % parmi
lesquels
copropriété organisées, parmi celles
le logement (Anil). L’idée, avec ces
passerelles, est donc de faciliter la
gérées. Les documents liés à la vie de
la copropriété, par exemple, sont
des copropriétaires ont été qui auraient dû l’être
20% organisées après le déconfinement prise de décision en AG en permet- loin d’être systématiquement déma-
seulement ont eu se sont vu
une AG de copropriété du 11 mai 2020 tant un second vote à une majorité térialisés aujourd’hui », révèle
proposer une Les 85 %
cette année visio-
abaissée. » Richard Renault, notaire à Paris
restants A la veille du couvre-feu
conférence et du 2e confinement, Conflictuelles ou désertées, les chez Michelez Notaires. Les peti-
considèrent que auraient dû
le coronavirus 77% des AG qui AG de copropriété peuvent deve- tes copropriétés sont certaine-
l’être après le
a compliqué la 1er confinement auraient dû nir contre-productives, et certai- ment les plus avantagées sur ce
vie de l’immeuble se tenir après le nes résolutions jamais votées, plan-là, car leur profil est plus
1er confinement n’ont faute de participation suffisante, adapté aux services d’un syndic
Source : étude Ifop réalisée entre le 30 septembre et le 12 octobre 2020 pour Hello Syndic. toujours pas eu lieu bloquer la vie de la copropriété. 100 % en ligne (Copro

L'EXPERTISE Chamboulements Les copropriétés ont, elles aussi,  Le gouvernement a donc dû prendre des mesures  Les syndics étant submergés, et la situation sanitaire 


été chamboulées par la crise de la Covid­19, qui pourrait  d’urgence, dont la plus importante est le prolongement  étant ce qu’elle est, 90 % des AG, depuis cet été, utilisent 
90 % des AG se font  en mettre certaines en péril. Aucune assemblée géné­ automatique des contrats de syndic, ce qui ne s’était  ce vote par correspondance. Problème : vous recevez le 
rale (AG) de copropriété n’a évidemment pu se tenir  jamais vu. Sans cela, plusieurs milliers de copropriétés se  plus souvent une liasse épaisse de dizaines de pages, 
par correspondance durant le premier confinement. seraient officiellement retrouvées sans et auraient dû  sans compter les annexes, qui comportent plusieurs 
Or, la tenue d’AG par visioconférence et le vote par corres­ être placées sous la responsabilité d’un administrateur  résolutions auxquelles vous devez voter pour ou contre, 
RACHID LAARAJ / pondance, qui avaient bien été instaurés par l’ordon­ judiciaire, car il est obligatoire pour une copropriété en  mais sans dialogue ni explications adéquates… Les 
SYNÉVAL / COURTIER EN SYNDIC
Fondateur nance de fin 2019 [à la suite de la loi Elan, évolution du France d’avoir un syndic. Mais, dans les faits, les tribu­ ordres du jour cette année sont allégés et certains évitent 
logement, de l’aménagement et du numérique, de naux eux­mêmes étaient aussi à l’arrêt… Le syndic a donc  clairement les sujets de fond, comme les travaux ou le 
novembre 2018], ne pouvaient pas encore être appliqués.  jusqu’au 31 janvier 2021 pour organiser cette fameuse  changement de syndic.
Pour organiser une AG en visioconférence, il fallait que la  AG, une mesure qui vaut aussi pour celles qui auraient dû  Autre conséquence, plus inquiétante, on sent chez les 
copropriété l’ait préalablement autorisé par un vote…  se tenir en novembre. copropriétaires une inquiétude croissante quant au 
en AG [ce qui n’est plus le cas] ! Ce qu’aucune ou presque  Autant dire qu’il y a eu de gros bouchons au déconfine­ paiement de leurs futures charges, du fait de la situation 
n’avait eu le temps de faire… Quant au vote par corres­ ment et que certaines AG n’ont toujours pas eu lieu,  économique. Certains syndics constatent déjà une baisse 
pondance, il fallait attendre le formulaire, qui n’a été  même si, entre­temps, le vote par correspondance est  des demandes d’intervention : les gens essaient de 
publié au Journal officiel qu’en juillet. devenu possible. réparer seuls pour faire des économies.
Investir, le Journal des Finances / N° 2451 /  26 décembre 2020
PLACEMENTS / 19

IMMOBILIER
Facile, Cotoit, Matera, Syn- ne s’agit pas du syndic, qui, lui, est Les majorités de vote lors des assemblées générales
dic One, etc.). La visioconférence toujours imposé par la loi, mais de
est plus difficile lorsque les inter- l’organe représentatif des copro- Article 24  : majorité simple  Article 25 : majorité absolue  Article 26 : double majorité  Unanimité
locuteurs sont nombreux. priétaires, élu chaque année. Majorité de tous les copropriétaires présents ou 
absents, et détenant au moins 2/3 des voix. 
Autre point important instauré « L’intérêt d’un conseil syndical est Majorité des voix de tous les copropriétaires 
présents, représentés et absents 
par la loi Elan et l’ordonnance d’avoir un groupe restreint de Majorité des voix (tantièmes) exprimées des  En cas d'échec, si la décision recueille au moins la 
Les voix de tous les copropriétaires doivent être 
copropriétaires présents, représentés ou ayant  moitié des voix des copropriétaires présents, 
d’octobre 2019 : le vote par corres- copropriétaires, qui fait le lien avec Si la décision a  recueilli au moins réunies.
voté par correspondance  représentés ou ayant voté par correspondance, 
1/3 des voix (étape 1), alors un second vote est 
pondance, censé lui aussi lutter le syndic. Par définition, c’est donc et qui représentent au moins 1/3 des voix totales 
effectué à la majorité simple (étape 2)
(étape 1), alors un second vote a lieu à la majorité 
contre le phénomène d’absen- inutile pour les toutes petites copro- de l’art. 25 (étape 2)
téisme. « Il est annexé à l’ordre du priétés », indique Cécile Can, Exemples les plus courants
jour de l’assemblée générale un juriste à l’Anil. Adoption du budget prévisionnel Désignation et révocation du syndic Modification du règlement de copropriété
Suppression d'un équipement collectif, 
par exemple la chaudière.
formulaire qui reprend chaque L’objectif de la loi Elan est d’allé- Travaux nécessaires à la conservation de 
résolution accompagnée d’un ques- ger la gestion des petites copro- l'immeuble. Par ex. : ravalement, pose de garde­ Travaux d'économies d'énergie Décision de se dispenser de conseil syndical Vente de parties communes
corps…
tionnaire sur lequel vous cochez priétés. « Jusqu’à présent, elles Autorisation donnée à un copropriétaire 
pour, contre ou abstention », expli- étaient gérées de la même manière Remplacement d'un équipement vétuste :  d'effectuer à ses frais des travaux affectant les 
Suppression du poste de concierge Modification de la répartition des charges
chauffage, ascenseur… parties communes de l'immeuble. Exemples : pose 
que Richard Renault. Il suffit que les grosses copropriétés de cen- d'une véranda, destruction d'un mur porteur…
ensuite de renvoyer son formu- taines de lots, ce qui n’était ni logi- Adaptation du règlement de copropriété aux  Installation de compteurs d'eau froide 
 
Souscription d'un emprunt bancaire au nom 
évolutions législatives divisionnaires ou de répartiteur de chauffage du syndicat pour la réalisation de travaux
laire complété de vos votes par que ni adapté », ajoute Cécile Can. Installation de dispositifs de fermeture de 
Travaux de réparation courante    
courrier au syndic au moins trois Ainsi, non seulement le conseil l'immeuble : interphone, digicode, etc.
Travaux de transformation ou d'amélioration : 
jours francs avant la date prévue. syndical est désormais facultatif, Suppression des vide­ordures pour mesure 
installation d'un tapis dans les escaliers,     
d'hygiène
N’oubliez pas de parapher cha- mais il n’est plus nécessaire remplacement de boîtes aux lettres…
Autorisation donnée aux forces de l'ordre de 
que page et de dater et signer la d’organiser une AG pour prendre pénétrer dans les parties communes
     
dernière ! certaines décisions. Toute résolu-
Notons que l’AG tenue à 100 % par tion qui fait l’unanimité des Exemple pratique d'un vote avec les nouvelles majorités
correspondance doit être, en copropriétaires peut être prise
temps normal, exceptionnelle, par un simple écrit (y compris les Cas d'un
même si la très grande majorité travaux). immeuble de soit
La majorité des
des AG se tiennent ainsi depuis Ces nouvelles mesures devraient 20 lots et 18 ARTICLE 24 426/1.000e
voix présentes
juillet dernier (date de publica- stimuler la concurrence et per- copropriétaires, (850/2 + 1)
pour un total de
tion du formulaire au Journal offi- mettre des économies sur les
1.500 tantièmes
ciel), situation sanitaire oblige. tarifs des syndics, car « le marché POUR QUE Soit au
Etape 2: si le point Etape 3: 2e vote Motion
s’était structuré autour des besoins LES La majorité de tous
à l'ordre du jour moins immédiat, par la adoptée :
LA GESTION DES PETITES  des grands immeubles, qui ne sont DÉCISIONS les copropriétaires OU obtient quand même 284/1.000 e au moins
ARTICLE 25 751/1.000e même AG, à la
pas du tout les mêmes que les plus SOIENT (même les (850/3), 426 tantièmes
COPROPRIÉTÉS ASSOUPLIE (1500/2 + 1) 1/3 des voix majorité de
Le jour de l'AG, il VOTÉES, IL absents) alors l'article 24
C’est une petite révolution pour petits », relève Jeremy Giacomini, n'y a que FAUT AU
les micro-copropriétés, celles qui directeur marketing et innova- 10 copropriétaires MOINS :
Etape 1: majorité de tous soit Etape 2: Etape 3: 2e vote
comportent cinq lots ou moins, tion de Sergic. Etant entendu que présents, si la résolution obtient Soit au moins Motion
représentés ou les copropriétaires, même au moins immédiat, par la
ou dont le budget annuel les copropriétés de cinq lots ou ARTICLE 26 10 copro. OU au moins 1/2 des voix 6 copro. et adoptée :
ayant voté par les absents, et qui même AG, à la
n’excède pas 15.000 €. Désormais, moins représentent plus de la ayant présentes, qui 500/1.500 e au moins
correspondance, comptabilisent au moins les majorité de
1.000/1.500 e comptent pour 1/3 751/1.000e
pour celles-ci, le conseil syndical moitié du parc immobilier des pour 850/1.000 e deux tiers des tantièmes l'article 25
des tantièmes totaux
n’est plus obligatoire. Attention, il copropriétés.

CHARGES DE COPROPRIÉTÉ Enquêtes, analyses, conseils,


l’information boursière vient à vous !
Un budget de plus en plus lourd 
à assumer Abonnez-vous à
L’assurance, l’électricité et les frais de syndic sur le podium des plus fortes hausses en 2019
Poste de charge (en €/m2, SHAB*/an) Ratio par m2 habitable 2019 Evolution 2018-2019

Assurance Electricité Frais de Gardiennage Entretien Ascenseur Parking Eau froide Chauffage TOTAL
+6%
+5%
gestion 50,95
13,25 €/mois
+4%
au lieu de 28,20 €
+2,2% +2% +2% +2% +2%
14,6
10,22 +1%
6,44 7,14 4,55 PRÈS DE

55%
3,29 1,05 2,96 0,71 +0%
*Surface habitable. Sources : Observatoire des charges de copropriété 2019, association ARC.

B
ien souvent sources de notamment « ont augmenté leurs besoins. Il en va de même pour DE RÉDUCTION*
conflit et de changement honoraires de base et leurs presta- l’assurance, dont les tarifs aug-
de syndic, les charges de tions particulières, hors contrat mentent avec la multiplication
copropriété pèsent de plus en (+ 20 % !), note l’Arc. Il s’agit princi- du nombre de sinistres dans les
plus lourd dans le budget de ceux palement des prestations facturées copropriétés vieillissantes.
qui possèdent un appartement. au temps passé (au lieu d’être for-
Après une forte hausse de 5 % en faitisées), dont la durée et donc le LE POIDS DU CHAUFFAGE  Chaque samedi, le journal chez vous
2018, elles augmentent encore de montant ne sont pas négociés a COLLECTIF + la version numérique dès le vendredi soir
2 % en 2019, ce qui est tout de priori et difficilement contrôlables Toutefois, le poste le plus coû-
même deux fois plus que l’infla- a posteriori (juste après leur réali- teux reste le chauffage, pour les
tion sur cette période. C’est, en sation) par les copropriétés, qui se copropriétés encore équipées + rapide abonnez-vous sur abo-investir.lesechos.fr "
tout cas, le constat que fait l’Asso- révèlent à l’origine de l’envolée de d’une chaudière collective. Il
BULLETIN D’ABONNEMENT à remplir et à retourner sous enveloppe non affranchie à :
ciation des responsables de certaines dépenses de gestion, pèse pour près de 29 % des
INVESTIR - Service Abonnements – Libre réponse n°60405 - 60439 Noailles Cedex
copropriété (Arc), via son obser- comme celles des interventions dépenses ! Ce qui n’a rien d’éton-
vatoire annuel. pour sinistres ou le suivi des nant quand on sait que deux Oui, je profite de cette offre pour m’abonner à Investir pour 13,25€ par mois pendant 1 an, IK86AH52

contentieux ». tiers des immeubles ont été je bénéficie de près de 55% de réduction* (ou 159€ par an au lieu de 338,20€, paiement en une seule fois).
FAIRE JOUER  Pour contrer ces hausses de frais construits avant 1970. On peut Je reçois chaque semaine le journal et j’ai accès à la version PDF dès 21h le vendredi.
LA CONCURRENCE de gestion, il est plus que recom- facilement en conclure que l’iso- Je peux aussi acquérir séparément l’abonnement au journal pour 134€ par an (au lieu de 239,20€*).

Depuis 2007, ces charges ne ces- mandé de mettre en concurrence lation est leur point faible... Sui- Mes coordonnées Mme M. Je choisis mon mode de paiement :
sent de croître, enregistrant une les syndics (rappelons que leur vent les frais de gardiennage Nom : Prénom : Chèque à l’ordre de INVESTIR PUBLICATIONS
hausse annuelle de 0,7 % (en contrat est renouvelé chaque (20 % du budget), d’entretien Adresse :
Carte Visa / Eurocard / Mastercard
2014) à 6,2 % (en 2011), sauf en année) pour trouver le meilleur (14 %) et les honoraires de syndic
2013 (– 4,9 %), où l’hiver doux rapport entre la qualité et les (12,5 %). CP : Ville :
avait pu amoindrir les dépenses tarifs. C’est pourquoi les toutes Pour un appartement de 60 m2, Tél. : Expire fin M M A A

de chauffage. L’année dernière, petites copropriétés ont tout qui utilise tous ces services (tels Date & signature obligatoires
! Il est indispensable que j’indique mon adresse e-mail pour recevoir mes codes d’accès au site
l’assurance, l’électricité dans les intérêt à se tourner vers les syn- qu’il y en a encore beaucoup à E-mail ............................................................................................................................................ @............................................................................................................
parties communes et les frais de dics 100 % en ligne, dont les tarifs Paris), le montant moyen des
* Par rapport au prix de vente au numéro du journal à 4,60€ et de l’offre journal en PDF à 99€. Offre valable jusqu’au 31/12/20 réservée aux non-abonnés et limitée à la France métropolitaine
syndic se sont hissés sur le sont plus adaptés (lire ci-dessus). charges s’élève, selon les données et la Corse. En souscrivant à cette offre d’abonnement, vous acceptez nos conditions générales de vente disponibles sur le site https://investir.lesechos.fr/cgu-cgv/ ou sur simple demande
au 01 55 56 70 67. Investir collecte et traite vos données personnelles aux fins d’inscription et de gestion de votre commande. Tous les champs sont obligatoires. Conformément à la règle-
podium des plus fortes hausses Pour les autres, ce type de nou- de l’observatoire de l’Arc, à mentation en vigueur, vous bénéficiez d’un droit d’accès, de rectification, d’opposition, de limitation, de suppression et de portabilité de vos données. Pour exercer vos droits et/ou obtenir
plus d’informations sur notre politique de confidentialité, vous pouvez vous adresser à : serviceclients@investir.fr / Service Clients Investir - 4 rue de Mouchy 60438 Noailles Cedex. Si vous ne
(respectivement + 6 %, + 5 % et veaux syndics peut être une solu- 3.057 € par an (dont 876 € uni- souhaitez pas recevoir de notre part des offres commerciales pour nos produits ou services analogues, merci de cocher cette case . Si vous souhaitez recevoir les offres du Groupe Les Echos
Le Parisien, merci de cocher cette case . Si vous souhaitez recevoir les offres des partenaires du Groupe Les Echos Le Parisien, merci de cocher cette case
+ 4 %, voir infographie ci-dessus). tion, mais il faut savoir qu’il est quement pour le chauffage), soit Groupe Les Echos Le Parisien 10 Boulevard de Grenelle CS 10817 75738 PARIS CEDEX 15

Les syndics professionnels difficile de bien définir tous les plus de 250 € par mois !
Cotations et conseils
sur investir.fr

Le panorama de nos conseils INDEX

A ABB  4
Abivax  20
Adidas  5
Air France­KLM  11
Airbus  4, 11
Le  conseil  de  la  semaine Le  coup  de  cœur La  valeur  à  découvrir Akka Technologies  4
Akwel  4, 5
Albioma  8
Alibaba  4
Alphabet  4

En €
SPIE En € 20,6
PISCINES En € 26
AXWAY Alstom  4
Altarea  10

20,0 17,62 Des marges revigorées 20


DESJOYAUX SOFTWARE Amazon  4, 12, 14
25 Apple  16
17,5 et une large exposition La demande est stimulée La bascule de l’offre en ASML Holding  5
16 20 AstraZeneca  6
15,0 au thème de la par le confinement et les mode SaaS depuis 2018 Axa  4
12,5 transition énergétique 12
épisodes caniculaires.  porte ses fruits. Le Axway Software  14
15 B BNP Paribas  4
10,0 devraient libérer le La valeur se paye groupe a très bien Boeing  4, 11
7,5 potentiel du titre. 8 seulement 11 fois les 10 résisté pendant la crise Bureau Veritas  5
bénéfices estimés. et le titre conserve du C Capital One  4
Déc. 2019 Déc. 2020 PAGE 9 Déc. 2019 Déc. 2020 Déc. 2019 Déc. 2020 Carmila  20
PAGE 14 potentiel.  PAGE 14 Carrefour  12
Casino  12
Citibank  4
Claranova  5
Crédit Agricole SA  3
D Damartex  15
Danone  10
Dassault Aviation  9
ACHETER VENDRE E
Dassault Systèmes  XIV Cote
Ecomiam  13
OU RESTER À L'ÉCART EDP  8
Ekinops  5
DAMARTEX NEXANS En €
tionnel a été décevant en 2020.  Elis  5
En €
Le groupe s’est diversifié dans la Le fabricant de câbles, porté par Mieux vaut attendre d’y voir plus  Eurazeo  20
23 125 92,04 Exel Industries  3
santé  (apnée  du  sommeil)  et la  croissance  du  marché  de  la clair avant de revenir éventuelle­ F Facebook  4, 14
18,60 100
20 pourrait  encore  réaliser  des  haute  tension  sous­marine,  est ment à l’achat.  P. 12 Fiat Chrysler Automobiles  9
75
acquisitions  dans  ce  domaine moins  bien  valorisé  que  son FIGEAC AERO Figeac Aero  11, 15
17 50 Filae  X Cote
14 porteur. Le mix­produit et le profil concurrent Prysmian.  P. 10 25 D’abord  touché  par  l’arrêt  du  Fleury Michon   X Cote
de  risque  sont  aussi  améliorés. NIKE Boeing 737 MAX, l’équipementier  Fnac Darty  12
Déc. 2019 Déc. 2020 Déc. 2019 Déc. 2020 Focus    X Cote
P. 15 Le  fabricant  de  vêtements  de aéronautique a beaucoup souffert Ford  16
DASSAULT AVIATION  sport  profite  de  la  hausse  des de la crise sanitaire. La santé finan­ Fountaine Pajot  5, X Cote
Freelance.com  X Cote
1000MERCIS Le marché des jets d’affaires est ventes sur Internet et de son suc­ AIRBUS cière aussi s’est nettement dégra­ G Gascogne   X Cote
Le titre s’est redressé après une  difficile, mais l’avionneur est peu cès en Chine. Le secteur ressor­ Des positions et un bilan solide mais dée. La visibilité est trop faible pour  Gaussin   X Cote
GemEquity  4
offre publique de rachat d’actions valorisé  et  prépare  la  sortie  de tira  plus  fort  de  la  crise.  Nous la  valorisation  semble  déjà  en recommander un achat.  P. 15 General Motors  16
(Opra),  dont  le  prix  paraît  très crise avec son nouveau Falcon 6X. repassons à l’achat.  P. 16 grande partie intégrer un redresse­ HOPSCOTCH Genoway   X Cote
Gevelot   X Cote
insuffisant  au  regard  de  l’actif P. 9 ROYAL DUTCH ment qui sera forcément long. P. 11 Le spécialiste de la communication  Givaudan  5
immobilier  et  des  perspectives. FNAC DARTY La  compagnie  a  dû  à  nouveau APPLE non publicitaire a profité dernière­ Global Bioénergies   X Cote
Global Payments  4
 P. 14 La  société  s’est  montrée  agile annoncer  des  dépréciations La forte hausse du titre et des ratios  ment de l’entrée dans son capital  Google  4, 14
ALTAREA pendant la crise sanitaire et les  d’actifs mais elle est solide et 2021 de  valorisation  nous  incitent  à  de Reworld Media. Des synergies Grifols  5
Groupe LDLC  12, 13
Le  promoteur  a  moins  souffert ventes  du  Black  Friday  ont  été se présente mieux. Le rendement  renouveler notre conseil de vente  seront mises en œuvre. Mais la  Groupe Open  20
du  deuxième  confinement.  Les soutenues, ce qui augure du der­ correct permet de patienter. P. 16 partielle.  P. 16 crise sanitaire a mis à mal l’événe­ GTT  20
H Hopscotch Groupe  14
réservations  nettes  de  loge­ nier trimestre, le plus important CASINO mentiel. Le groupe brûle du cash.  I Iliad  10
ments neufs progressent, et les pour le groupe.  P. 12 MAIS AUSSI... La société a certes cédé des actifs   P. 14 Imerys  4
conditions  de  crédit  assouplies ILIAD Abivax,  Amgen,  Carmila,  Eco­ pour réduire la dette, mais l’opéra­ PEUGEOT Ingenico Group  5
Ivanhoe  4
sont favorables à l’activité.  Les forfaits 5G devraient à terme miam,  Filae,  Freelance.com, Le marché automobile sera encore  J JD.com  4
P. 10 se  traduire  par  une  hausse  du Genoway  (spéculatif),  Global difficile en 2021.  P. 9  K Kalray  5
En € Kaufman & Broad  10
CARREFOUR revenu moyen par abonné, sans Bioénergies (spéculatif), GTT, Mai­ 40 Kingspan  10
La pandémie a accéléré la trans­ surcoûts.  P. 10 sons du Monde, Manutan, Miliboo, 24,95 MAIS AUSSI... Korian  5
KPN  5
formation  du  groupe  vers  un MAUREL & PROM  Mr.  Bricolage,  Reworld  Media, 20 3M,  American  Express,  Boeing,  L L’Oréal  5
modèle  plus  axé  sur  l’e­com­ La petite compagnie pétrolière a Roche Bobois, Saint­Gobain, SES­ Caterpillar, Eurazeo, Fleury Michon,  Latécoère  11
0 LDLC.com  5
merce alimentaire. La chasse aux abaissé son point mort à 45 $ le Imagotag,  Showroomprivé,  Tha­ Focus, Fountaine Pajot, Gascogne,  Lisi  11
économies a été poursuivie. 2021 baril, en réduisant ses coûts de les, Thermador Groupe et Vente­ Déc. 2019 Déc. 2020 Gaussin,  Gevelot,  Groupe  LDLC,  M Maisons du Monde  12
Manutan International  13
se présente bien.  P. 12 production (spéculatif).  P. 15 Unique.com. Groupe Open et Tesla. Mastercard  4
Maurel & Prom  15
Michelin  5, 8
Microsoft  4
Miliboo  12, 13
Le top de  Le flop de la  Suivi de nos conseils Moderna  6
Morgan Stanley  4
la semaine semaine Mr. Bricolage  12
N Neoen  5
Nestlé  5
Nexans  5, 10
ABIVAX CARMILA GROUPE OPEN GTT EURAZEO Nexity  8, 10
Nike  3, 16
(28,95 € ; ABVX) (11,64 € ; CARM) (15,38 € ; OPN) (80 € ; GTT) (55,80 € ; RF) Novacyt  6
La biotech française Abivax s’est  Nous avions recommandé le titre  Au 17 décembre, ce sont 2,2 mil­ Beau cadeau sous le sapin pour La société d’investissement dirigée O Orange  5, 10
Orsted  10
envolée  de  plus  de  25  %,  le avant  la  crise,  le  22  février,  à lions d’actions Groupe Open qui  Gaztransport & Technigaz (GTT), le par Virginie Morgon va vendre au  P Peugeot  3, 4, 9
23  décembre,  au  lendemain  de  18,54 €. L’objectif d’un recul de ont été apportées à l’offre publi­ fabricant de membranes cryogéni­ groupe Elsan, pour 400 millions  Pfizer  6
Pharmagest Interactive  5
l’annonce de l’obtention du statut 14 % à 18 % du résultat net récur­ que d’achat (OPA) initiée par New ques utilisées pour le transport du d’euros, sa participation de 78,7 %  Philips  5
de priorité nationale de recherche  rent 2020, publié après les comp­ GO.  L’OPA  sera  rouver te  du gaz naturel liquéfié. La société a au capital de C2S. Cette société Ping An Insurance  4
Piscines Desjoyaux  14
de  son  traitement  contre  la  tes semestriels, a été suspendu à la 29 décembre 2020 au 13 janvier reçu une commande de la part des  exploite 17 cliniques, soit le 8e rang Precia  5
Covid­19, encore en essai clinique. suite  du  deuxième  confinement.  2021 inclus. New GO s’engage irré­ chantiers coréens Hyundai Heavy du secteur, et affichait, en 2019, un  Prysmian  10
R Renault  4
Mais les ventes des commerçants  vocablement à acquérir, au prix de Industries (HHI) et Hyundai Samho  chiffre d’affaires de 222 millions  Reworld Media  14
NOTRE CONSEIL locataires ont bien repris depuis fin 15  €  par  action,  la  totalité  des Heavy  Industries  (HSHI)  portant d’euros. Cet investissement avait  Roche Bobois  12
Royal Dutch Shell  16
l ACHETER : nous avions novembre.  Solide,  la  filiale  de 2,3  millions  d’actions  restantes,  sur la conception des cuves de qua­ été initié en mars 2018. La cession  Rubis  3
conseillé le titre en mars, Carrefour  a  émis  300  millions représentant 28,29 % du capital  tre nouveaux méthaniers. se déroule à un prix supérieur à la S Saint­Gobain  8, 10
alors qu’il était encore à 12,80 €.  d’euros d’obligations à 1,625 % sur du groupe. Les livraisons des navires sont pré­ valeur estimée retenue pour le cal­ Samse  5
Samsung Electronics  4
Il a donc plus que doublé depuis.  six ans et demi. vues au cours des troisième et qua­ cul de l’ANR. L’impact sera de 2 € Sanofi  4, 5
Nous avions réitéré notre conseil  NOTRE CONSEIL trième trimestres 2024. sur  celui­ci,  qui  était  évalué  à Schneider Electric  5
SES­Imagotag  13
d’achat dans une étude sur la  NOTRE CONSEIL
l VENDRE : nous étions  69,10 € fin septembre. SGS  5

l
course contre la Covid­19 en  ACHETER : le titre est entré à l’écart du titre et  NOTRE CONSEIL Showroomprivé  12, 13
Société Générale  4
octobre, lorsqu’il avait atteint 18  au SBF 120 le 21 décembre. conseillons aux détenteurs 
l ACHETER : ces projets NOTRE CONSEIL Solutions 30  3

l
€. Il a gagné 60 % dans ce court  La décote de 49 % est exagérée,  d’apporter leurs actions,  augmentent le carnet  RESTER À L’ÉCART : la Spie  5, 9
T Technip  4
laps de temps. Un potentiel sub­ sur un ANR de liquidation estimé  ou de vendre si le cours dépasse  et, donc, donnent de la visibilité  décote sur l’ANR est dans  Tencent  4
siste.  autour de 22,70 €. le prix offert. sur 2021. Objectif : 100 €. la moyenne historique. Tesla  16
Thales  11
Objectif : 35 €. Thermador Groupe  13
En € En € En € 15,38 En € En € ThermoFisher  4
28,95 Tikehau  11
30 20 15 100 80 65 Total  4
55,80 Toyota  9
25 15 55 U Ubisoft Entertainment  XIV Cote
11,64
20 10 50 Unibail  4
V Vente­Unique.com  12, 13
10 45
15 Verimatrix  5
Visa  4
10 5 5 0 35 Volkswagen  16
W Walmart  12
Déc. 2019 Déc. 2020 Déc. 2019 Déc. 2020 Déc. 2019 Déc. 2020 Déc. 2019 Déc. 2020 Déc. 2019 Déc. 2020 Worldline  5
La rétro de la semaine
Valeurs du SRD et du Cac 40 Valeurs d'Euronext (hors SRD classique) Valeurs d'Alternext Principaux changements d'objectif de cours
LES PLUS FORTES HAUSSES LES PLUS FORTES BAISSES LES PLUS FORTES HAUSSES LES PLUS FORTES BAISSES LES PLUS FORTES HAUSSES LES PLUS FORTES BAISSES ACHETER / ACHAT SPECULATIF ANCIEN NOUVEAU
VOLTALIA 13,7% VALLOUREC ­5,3% CHAUSSERIA 57,5% BARBARA BUI ­22,4% SAFE ORTHOPAEDICS 206,0% SPINEWAY ­33,3% DASSAULT SYSTÈMES 185 190
TIKEHAU CAPITAL 8,4% SMCP ­5,1% GECI INT. 45,6% FONCIÈRE 7 INVESTISSEMENT ­18,3% SPINEGUARD 57,6% AMOEBA ­15,8% FNAC DARTY 55 62
ELIOR 7,6% SCHLUMBERGER ­3,8% MEMSCAP 43,0% CARPINIENNE DE PART. ­17,5% CARMAT 36,1% CABASSE GROUP ­14,0% NEOEN 58 65
BAINS DE MER 5,9% ILIAD ­3,8% AB SCIENCE 34,3% EXP. & PRODUITS CHIM. ­16,7% EUROPLASMA 30,8% GROUPIMO ­9,9% TRIGANO 155 162
VIRBAC 5,6% ALTEN ­3,1% ACTEOS 28,0% SOCIÉTÉ FRANC. CASINOS ­13,6% MAKHEIA GROUP 19,5% VISIATIV ­9,8%
NEOEN 5,5% IPSEN ­3,1% ABIVAX 24,9% FINATIS ­11,6% TTI ­ TRAVEL TECHNO. 18,2% CROSSJECT ­9,0%
KLÉPIERRE 5,5% FDJ ­3,0% PROACTIS (EX­HUBWOO) 20,8% SODITECH INGÉNIERIE ­10,7% CELLECTIS 17,2% MASTRAD ­8,9%

 Cours de clôture à 14 h 05  du  jeudi 24 décembre

Cac 40 sur la semaine – 0,11 %

LA COTE
5.560 5.522,01

5.500

5.440

5.380

5.320
Déc. 21 22 23 24
 COTATIONS ET CONSEILS SUR  INVESTIR.FR  N°  2451  DU  26
COTATIONS ET CONSEILS SUR INVESTIR.FR N° 2451 DU 26 DÉCEMBRE 2020

Le Cac 40 coincé dans la zone des 5.500 points ZOOM SUR 2 INDICES


CAC 40
Pris  en  étau  entre  craintes  sanitaires  et  espoir  dans  le  dossier  du  Brexit,  le  Cac  40  a  fini 
PER, bénéfices, rendements
cette  semaine  écourtée  sur  une  note  quasiment  stable. Année PER Variation Rendement
(nombre de fois) des bénéfices

A
2019 15,6 ­2,23  % 3,3  %
2020 (e) 30 ­46,6  % 2,3  %
moins d’un miracle – vague épidémique. A la faveur d’un
LE CAC 40 SUR UN AN 2021 (e) 18,7 60,6  % 2,8  %
de Noël –, il paraît rebond technique, l’indice a repris en
impossible que le – 7,6 % depuis le début de l'année, – 8,4 % sur 1 an 24.12.2020 deux jours seulement ce qu’il avait Extrêmes annuels (en clôture)
Cac 40 affiche un bilan perdu en une séance, signe de la capa- Année Plus haut (Date) Plus bas (Date)
5.522,01
positif en 2020. Il fau- cité des opérateurs à digérer de plus 2018 5.640,10 (22­5) 4.598,61 (27­12)
drait pour cela que le baromètre des 6.000 en plus facilement les mauvaises nou- 2019 6.037,39 (27­12) 4.611,49 (3­1)
2020 6.111,24 (19­2) 3.754,84 (18­3)
valeurs parisiennes gagne 456 points velles. L’Organisation mondiale de la
5.500
au cours des trois séances et demie santé a été d’une aide précieuse :
restantes de l’année, soit un bond de 5.000 5.000 l’agence onusienne a rassuré en affir- Dow Jones
8,3 %. Or les catalyseurs manquent. La mant que la souche « n’[était] pas hors
4.500 4.500 PER, bénéfices, rendements
levée des incertitudes sur le front du de contrôle ».
Année PER Variation Rendement
Brexit semble peu à même de per- 4.000 4.000 Aux Etats-Unis, les indices ont pour- (nombre de fois) des bénéfices
mettre au marché de réaliser cet suivi leur course aux records : le Rus- 2019 17,8 ­9,3  % 2,5  %
exploit, tant le dossier traînait en lon- + 4,00 + 2,70 + 5,12 + 3,42 + 20,12 + 0,06 sell 2000 des petites et moyennes 2020 (e) 25,4 ­ 17,4  % 2  %
gueur, au point de susciter davantage capitalisations a dépassé son précé- 2021 (e) 20,3 24,9  % 2,1  %
l’ennui des investisseurs qu’un réel dent sommet, à 2.007 points, tandis
intérêt. A la veille d’un week-end pro- que le Nasdaq Composite a signé un Extrêmes annuels (en clôture)
longé de trois jours, le Cac 40 oscille nouveau plus-haut en séance, à Année Plus haut (Date) Plus bas (Date)
– 2,87 – 8,55 – 17,21 – 3,09 – 2,91 – 4,36
2018 26.828,39 (26­1) 23.644,19 (24­12)
toujours dans la fourchette des 12.841,9 points. Les investisseurs amé- 2019 28.645,20 (27­12) 22.686,20 (3­1)
JAN. FEV. MAR. AVR. MAI JUIN JUI. AOU. SEP. OCT. NOV. DEC.
5.500-5.600 points et affiche une ricains, comme leurs homologues 2020 30.303,37 (17­12) 18.591,93 (23­3)
petite perte hebdomadaire de 0,11 %. européens, n’ont pas prêté beaucoup
Cette semaine, le marché a fluctué, Covid-19, plus contagieuse, au Royau- 28 octobre, à l’annonce du reconfine- d’attention à la menace de Donald
une fois de plus, au gré des nouvelles me-Uni, a provoqué une onde de ment en France et de mesures stric- Trump de ne pas signer le plan de LE MARCHÉ À SUIVRE...
sanitaires. L’apparition, le week-end choc. Lundi, le Cac 40 s’est enfoncé tes dans différents pays d’Europe soutien économique voté au Congrès.
dernier, d’une nouvelle souche de la de 2,43 %, son plus fort recul depuis le pour tenter d’enrayer la deuxième - C. P. La City attire moins
Les boursiers bouderaient­ils le marché britanni­
Les volumes se sont amincis jour après jour – 0,11 % sur la semaine que ? A quelques jours de la fin de l’année, le FTSE 
100 accuse une baisse de 13,8 % depuis le 1er janvier, 
contre un repli de 7,6 % pour le Cac 40 et une hausse 
de 2,6 % pour le Dax à Francfort. Mesurée en euros, 
Vend.18 Lundi 21 Mardi 22 Mercredi 23 Jeudi 24 Vendr. 25 la contre­performance de la City est encore plus 
5.527,84 Alors que les craintes sur le plan  Sur fond d’achats à bon compte,  Ignorant la menace de Donald Trump  L’annonce d’un accord entre le Royau­ évidente : — 18,8 %. Cette tendance, observable 
en clôture de relance aux Etats­Unis se sont  le Cac 40 a effacé une partie des  de ne pas signer le plan de relance,  me­Uni et l’Union européenne a tenu  depuis la victoire du « oui » au référendum de 
Marché fermé

dissipées, la pandémie sanitaire  pertes enregistrées la veille et mis  le Cac 40 a poursuivi sa marche en  le marché en haleine toute la matinée.  juin 2016, s’est accentuée à mesure que les discus­


est revenue hanter les opérateurs  en sourdine les craintes suscitées  avant. La rumeur, en fin de séance,  A l’heure de fermer ses portes au 
boursiers après la découverte  par l’apparition d’une souche  de la finalisation d’un accord de  terme d’une séance écourtée  sions entre Londres et Bruxelles s’enlisaient. A la 
d’une nouvelle souche plus conta­ mutante du coronavirus. L’ensemble  partenariat entre Londres et Bruxelles  (14 h 05), le Cac 40 était toujours dans  veille de Noël, la bonne nouvelle est tombée : après 
gieuse de la Covid­19 au Royaume­ des composantes de l’indice ont fini  a permis à l’indice parisien d’amplifier  l’incertitude. d’ultimes rebondissements jeudi matin, un accord sur 
Uni. en hausse. ses gains. les relations commerciales post­Brexit a été trouvé 
dans l’après­midi (lire p. 6). Malheureusement, il est 
Variation – 2,43 % + 1,36 % + 1,11 % – 0,10 % intervenu trop tard pour que le FTSE 100 y réagisse, 
Ouverture 5.392,55 5.411,15 5.472,14 5.542,49 le marché ayant déjà fermé ses portes. L’indice ter­
mine la semaine écoulée en léger repli de 0,5 %.
Clôture 5.393,34 5.466,86 5.527,59 5.522,01
+ HAUT 5.422,10 VOLUME : 5.477,87 VOLUME : 5.539,16 VOLUME : 5.545,71 VOLUME : Certificat Investir 10 Grandes valeurs
+ BAS 5.306,58 4,6 MDS€ 5.411,15 2,7 MDS€ 5.472,03 2,3 MDS€ 5.517,01 0,6 MD€ Mnémo : I10GS ­ ISIN : FR0011630474
SAINT GOBAIN UNIBAIL-RODAMCO- AIRBUS PEUGEOT Cours en clôture  Variation 
WORLDLINE STMICROELECTRONI UNIBAIL-RODAMCO- UNIBAIL-RODAMCO- du 24­12­2020 Indice semaine
ARCELORMITTAL PEUGEOT SOC GENERALE TELEPERFORMANCE INVESTIR 10 GV 124 + 0,47  %
VINCI ORANGE HERMES INTL LEGRAND Var. depuis  Indice  Extrême 2020
UNIBAIL-RODAMCO- SAINT GOBAIN SANOFI VEOLIA ENVIRONNE  fin 2019 29­11­13   Plus­haut                          Plus­bas 
SOC GENERALE MICHELIN WORLDLINE STMICROELECTRONI 142,80 82,20
– 7,72 % 103,33
Worldline Peu sensible à la crise, le  Peugeot Les  valeurs cycliques ont  Airbus Faute d’actualité parmi les  Carmat (hors Cac 40, + 37,8 %) La  (20­2­20) (18­3­20)
titre du spécialiste français des  rebondi avec le Cac 40, au premier  poids lourds de la cote, les valeurs  medtech a obtenu le marquage CE, ce 
services de paiement a surperformé  rang desquelles les constructeurs  cycliques ont une nouvelle fois été  qui lui permettra de commercialiser  Investir PEA Palatine
le marché. automobiles. entourées. son cœur artificiel dans l’Union   ISIN : FR0013284114
Unibail­Rodamco­Westfield Le  Showroomprivé (hors Cac 40,  Abivax (hors Cac 40, + 25,3 %) La  européenne dès 2021.
regain d’inquiétudes sanitaires a  + 10,6 %) Le déstockeur sur Internet  biotech a obtenu le statut de « priorité Getlink (hors Cac 40, + 3,6 %) L’opé­ Cours en clôture  Indice Variation 
du 22­12­2020 semaine
plombé le géant des centres commer­ a poursuivi son rally initié jeudi de la  nationale de recherche » pour son  rateur du tunnel sous la Manche a été 
INVESTIR PEA PALATINE 101,05 – 0,63 %
ciaux, mais aussi d’autres foncières  semaine précédente après le relève­ traitement anti­Covid destiné aux  dopé par d’espoir d’un accord entre 
Var. depuis Indice  Extrême 2019
comme Klépierre (– 1,3 %) ou Covivio  ment de l’objectif d’excédent brut  patients à haut risque de complication. Londres et Bruxelles sur leurs relations fin 2019 20­3­18  Plus­haut                           Plus­bas 
(– 1,8 %). d’exploitation pour 2020. post­Brexit.
111,99 73,07
– 4,46 % 98,74 (19­2­20) (16­3­20)

Les indicateurs clés du SRD et du Cac 40

PER 2020 (estimé) VE/CA 2020(estimé) ACTIF NET/COURS  PLUS FORTS RENDEMENTS 2020 (e) EVOLUTION DES C. A. 2020 (e) EVOLUTION DES BNPA 2020 (e)


LES PLUS FORTS (EN NB DE FOIS) LES PLUS FORTS (EN NB DE FOIS) LES PLUS FORTES SURCOTES MERCIALYS 12,2% LES PLUS FORTES PROGRESSIONS LES PLUS FORTES PROGRESSIONS
ELIS 98,6 COVIVIO HOTELS 30,70 SOITEC 835,6% EUTELSAT COMMUNICATIONS 9,7% ARGAN 34,7% ID LOGISTICS 94,4%
GENERAL ELECTRIC 75,5 GECINA 26,83 SOLUTIONS 30 745,6% KLÉPIERRE 9,6% EURONEXT 27,4% RAMSAY GEN. SANTÉ 52,5%
GETLINK 75,3 COVIVIO 26,12 DASSAULT SYSTÈMES 731,1% CARMILA 8,6% RAMSAY GEN. SANTÉ 27,0% EURONEXT 44,1%
SOITEC 73,7 ARGAN 24,27 VERALLIA 715,4% TOTAL 7,4% WORLDLINE 17,4% BIOMÉRIEUX 38,5%
LISI 72,2 FONCIÈRE LYONNAISE 23,90 BUREAU VERITAS 680,7% AXA 7,3% EUROFINS SCIENTIFIC 16,5% VIRBAC 30,0%
LES PLUS FAIBLES (EN NB DE FOIS) LES PLUS FAIBLES (EN NB DE FOIS) LES PLUS FORTES DECOTES ORANGE 6,9% LES PLUS FORTES BAISSES LES PLUS FORTES BAISSES
MERCIALYS 6,5 BURELLE 0,17 UNIBAIL­RODAMCO ­62,7% ALTAREA 6,8% TIKEHAU CAPITAL ­49,2% ILIAD ­84,3%
CNP ASSURANCES 7,1 CARREFOUR 0,19 CASINO ­60,3% SCOR 6,8% TOTAL ­39,6% WENDEL ­84,0%
EUTELSAT COMMUNICATIONS 7,9 PEUGEOT SA 0,20 CARMILA ­55,1% CNP ASSURANCES 6,6% SAFRAN ­34,9% LISI ­78,7%
KLÉPIERRE 8,0 RENAULT 0,20 CNP ASSURANCES ­52,3% ICADE 6,3% SCHLUMBERGER ­34,0% ELIS ­78,5%
BNP PARIBAS 8,4 CASINO 0,20 CRÉDIT AGRICOLE ­51,8% ENGIE 5,6% DASSAULT AVIATION ­32,2% GENERAL ELECTRIC ­75,6%
P.II COURS DE CLÔTURE DU JEUDI 24 DÉCEMBRE Investir, le Journal des Finances / 2451 / 26 décembre 2020

LA COTE  / CAC 40
Le tour du Cac en 40 fiches : retrouvez ici chaque semaine l’essentiel de l’actualité des poids lourds de la cote, les principales données 
financières ainsi que les estimations, conseils et objectifs de cours de la rédaction d’Investir.
Changement de conseil
Pondération dans ACTIVITÉ DIVIDENDE COMMENTAIRES DE LA SEMAINE CONSEIL TTF
AIR LIQUIDE ­ AI FR0000120073 le CAC / Rang 5,1 % / 5e
EVOLUTION DU COURS Chiff. d'aff. 2020 est. 20.500 M€ Dividende 2019 2,70
170 euros
GAZ INDUSTRIELS ET MÉDICAUX 138 AIR LIQUIDE SEMAINE 52 SEM. Croiss. du CA en 2020 ­6% Dividende 2020 est. 2,70
Le groupe a signé un accord avec le distributeur  ACHETER 
Variation + 0,07 % + 6,75 % anglais Asda. Il va installer et exploiter 6 stations Potentiel +26%
CAPITALISATION LES ACTIONNAIRES Résultat net 2019 2.242 M€ Rendement 2020 est. 2 %
128 Plus haut 135,15 144,45 de distribution de biométhane pour le ravitaille­ Conseil précédent (date) C (15/07/2004)
63.700 M€    BLACKROCK  (4,96%) Résultat net 2020 est. 2.340 M€ Dernier dividende versé
Plus bas 130,90 94,86 ment des camions de cette société. Opportunité ■ ■ ■ ■ ■ Sécurité
  NATIXIS AM  (2%) Résultat net 2021 est. 2.520 M€ Date : 11­5­20 Montant : 2.7 (T) ■■■■■
NBRE DE TITRES 118
134,50 Cours semaine précédente 134,40 ANALYSE DU CONSEIL
473.608.976    CREDIT SUISSE  (2%)  BILAN VALORISATION 2019 2020(e) 2021 (e)
108 Capital échangé semaine 0,6 % Tendance graphique Consensus des analystes
Clôture de l'exercice 31­12­2020 BNPA 4,87 4,94 5,32 La société a prouvé par le passé sa capacité à 
VARIATION DEPUIS LE 31­12­2019 Cours compensation 134,50 Endet. net/Fonds propres 64% Evol. an. BNPA 11 % 1 % 8 % bien traverser les crises. Elle a de plus en plus le NEUTRE  Acheter  56 %
98

+ 6,58 % 1er JANVIER 2020 24 DÉCEMBRE 2020


PROCHAIN RDV
Résultats annuels le 10­02­21
ANC par action
Décote/Surcote/ANC
39.87
+ 237 %
PER (nbre de fois)
VE/CA (nbre de fois)
27,6
3,47
27,2
3,71
25,3
3,46
profil d'une valeur verte grâce à sa présence 
dans l'hydrogène.
Résistances  140,5/144
Supports  129/123  
Conserver  44 %
Vendre  0 %

Pondération dans ACTIVITÉ DIVIDENDE COMMENTAIRES DE LA SEMAINE CONSEIL


AIRBUS ­ AIR NL0000235190 le CAC / Rang 4,1 % / 7e EVOLUTION DU COURS Chiff. d'aff. 2020 est. 46.620 M€ Dividende 2019 0
L'avionneur européen est parvenu à un accord  ECART
CONSTRUCTEUR AÉRONAUTIQUE 130 AIRBUS BR RG SEMAINE 52 SEM. Croiss. du CA en 2020 ­34% Dividende 2020 est. 0
Variation + 3,42 % ­ 30,87 % avec Easyjet pour décaler la livraison de 22  Potentiel
CAPITALISATION LES ACTIONNAIRES Résultat net 2019 ­1362 M€ Rendement 2020 est. nul
72.173 M€    SOGEPA  ( 11,1%) 100 92,04 Plus haut 93,06 139,40 Résultat net 2020 est. ­1500 M€ Dernier dividende versé
appareils prévue entre 2022 et 2024 à 2027 et  Conseil précédent (date) VP (25/03/2020)
Plus bas 82,75 48,12 2028. Opportunité Sécurité
NBRE DE TITRES   GSBV  (11,1%) Résultat net 2021 est. 2.250 M€ Date : 15­4­19 Montant : 1.4 (T) ■■■■■

784.149.270    SEPI  ( 4,2%)  70 Cours semaine précédente 89 BILAN VALORISATION 2019 2020(e) 2021 (e) ANALYSE DU CONSEIL


Capital échangé semaine 0,9 % Clôture de l'exercice 31­12­2020 BNPA 5,81 ­0,70 2,87 Le groupe a estimé trop limitée la visibilité pour  Tendance graphique Consensus des analystes
VARIATION DEPUIS LE 31­12­2019 40 Cours compensation 91,95 Endet. net/Fonds propres ­209% Evol. an. BNPA 11 % NS NS publier de nouvelles prévisions annuelles mais  NEUTRE  Acheter  71 %

­ 29,46 % 1er JANVIER 2020 24 DÉCEMBRE 2020


PROCHAIN RDV
Résultats annuels 18­2­2021
ANC par action
Décote/Surcote/ANC
7.62
+ 1108 %
PER (nbre de fois)
VE/CA (nbre de fois)
15,8
0,85
NS
1,55
32,1
1,38
s'est fixé comme objectif de ne pas consommer 
de cash au second semestre.
Résistances  102/114
Supports  82/68,6
Conserver  25 %
Vendre  4 %
Pondération dans ACTIVITÉ DIVIDENDE COMMENTAIRES DE LA SEMAINE CONSEIL TTF
ALSTOM ­ ALO FR0010220475 le CAC / Rang 0,9 % / 32e EVOLUTION DU COURS Chiff. d'aff. 2020 est. 7.700 M€ Dividende 2019 0
58 euros
INFRASTR. ÉNERGIE, FERROVIAIRE 45 ALSTOM SEMAINE 52 SEM. Croiss. du CA en 2020 ­6% Dividende 2020 est. 0,50 Le titre a effacé les deux grands creux des neuf 
ACHETER 
CAPITALISATION LES ACTIONNAIRES Variation ­ 0,11 % + 16,74 % Résultat net 2019 467 M€ Rendement 2020 est. 1,1 % dernier mois, et évolue à présent dans une  Potentiel +26%
40
13.555 M€    BOUYGUES  (28,3%) Plus haut 46,18 46,96 Résultat net 2020 est. 320 M€ Dernier dividende versé bande proche de ses plus hauts niveaux annuels Conseil précédent (date) E (18/05/2018)
NBRE DE TITRES   STATE STREET CORP.  (2,87%) 35 Plus bas 44,20 27,57 Résultat net 2021 est. 600 M€ Date : 15­7­19 Montant : 5.5 (T) Opportunité ■ ■ ■ ■ Sécurité ■ ■■■
  AVIVA  (2,3%)  Cours semaine précédente 46 BILAN VALORISATION 2019 2020(e) 2021 (e) ANALYSE DU CONSEIL
295.004.909  30 45,95 Capital échangé semaine 0,8 % Tendance graphique Consensus des analystes
Clôture de l'exercice 31­03­2020 BNPA 2,10 1,41 2,64 Après la mauvaise surprise des résultats de 
VARIATION DEPUIS LE 31­12­2019 25 Cours compensation 45,91 Endet. net/Fonds propres ­35% Evol. an. BNPA 6 % ­ 33 % 88 % Bombardier, Alstom a renégocié le prix de  NEUTRE  Acheter  69 %

+ 17,35 % 1er JANVIER 2020 24 DÉCEMBRE 2020


PROCHAIN RDV
Résultats 3e trim., en janvier
ANC par action
Décote/Surcote/ANC
11.28
+ 307 %
PER (nbre de fois)
VE/CA (nbre de fois)
21,9
1,51
32,6
1,61
17,4 l'opération qui pourrait aller jusqu'à 5,3 milliards Résistances  47,2/50,3
d'euros contre 5,8 à 6,2 milliards. Supports  42/39,2  
Conserver  31 %
Vendre  0 %
Pondération dans ACTIVITÉ DIVIDENDE COMMENTAIRES DE LA SEMAINE CONSEIL
ARCELORMITTAL* ­ MT LU1598757687 le CAC / Rang 1,1 % / 28e EVOLUTION DU COURS Chiff. d'aff. 2020 est. 45.763 M Dividende 2019 0
Jefferies a confirmé son conseil d'achat sur  ECART
SIDÉRURGISTE 20 ARCELORMITTAL RG SEMAINE 52 SEM. Croiss. du CA en 2020 ­27% Dividende 2020 est. 0,17
l'action avec un objectif de cours de 23 euros. 
CAPITALISATION LES ACTIONNAIRES 19,01 Variation + 1,20 % + 19,51 % Résultat net 2019 ­2192 M Rendement 2020 est. 0,9 %
AlphaValue reste à sous­pondérer et vise 18,50 
Potentiel
20.964 M    FAMILLE MITTAL  (37,4%) 15 Plus haut 19,30 19,60 Résultat net 2020 est. ­1271 M Dernier dividende versé Conseil précédent (date) V (01/08/2014)
Plus bas 17,69 5,98 euros. Opportunité Sécurité
NBRE DE TITRES     Résultat net 2021 est. 847 M Date : 16­5­19 Montant : 0.15 (T) ■■

1.102.809.772       10 Cours semaine précédente 18,78 BILAN VALORISATION 2019 2020(e) 2021 (e) ANALYSE DU CONSEIL
Capital échangé semaine 1,8 % Clôture de l'exercice 31­12­2020 BNPA ­0,54 ­1,24 0,83 Le sidérurgiste a atteint son objectif de dette  Tendance graphique Consensus des analystes
VARIATION DEPUIS LE 31­12­2019 5 Cours compensation 0 Endet. net/Fonds propres 24% Evol. an. BNPA NS NS NS nette de 7 milliards de dollars et entend  NEUTRE  Acheter  86 %

+ 21,53 % 1er JANVIER 2020 24 DÉCEMBRE 2020


PROCHAIN RDV
Résultats annuels, en février 2021
ANC par action
Décote/Surcote/ANC
33.70
­ 44 %
PER (nbre de fois)
VE/CA (nbre de fois)
NS
0,46
NS
0,60
22,9
0,54
désormais donner la priorité au retour aux 
actionnaires. La visibilité est faible.
Résistances  20,1/21,8
Supports  17,2/16,4
Conserver  5 %
Vendre  10 %
Pondération dans ACTIVITÉ DIVIDENDE COMMENTAIRES DE LA SEMAINE CONSEIL TTF
ATOS ­ ATO FR0000051732 le CAC / Rang 0,6 % / 39e EVOLUTION DU COURS Chiff. d'aff. 2020 est. 11.270 M€ Dividende 2019 1,70
90 euros
CONSEIL, INFOGÉRANCE 80 ATOS SEMAINE 52 SEM. Croiss. du CA en 2020 ­3% Dividende 2020 est. 0
Atos s'est associé à Eupry pour mettre au point  ACHETER 
Variation ­ 0,05 % ­ 1,16 % une solution de contrôle de la chaîne d'approvi­ Potentiel +20%
CAPITALISATION LES ACTIONNAIRES Résultat net 2019 834 M€ Rendement 2020 est. nul
70 sionnement de la distribution à grande échelle 
8.247 M€    ADMINISTRATEURS  (1,1%) Plus haut 76,12 82,46 Résultat net 2020 est. 750 M€ Dernier dividende versé Conseil précédent (date) VP (27/05/2014)
Plus bas 71,92 43,26 des vaccins contre le Covid­19. Opportunité ■ ■ ■ ■ ■ Sécurité
NBRE DE TITRES   SALARIÉS   60 Résultat net 2021 est. 810 M€ Date : 03­5­19 Montant : 1.7 (T) ■■■

109.993.166       Cours semaine précédente 75,02 BILAN VALORISATION 2019 2020(e) 2021 (e) ANALYSE DU CONSEIL
50 74,98 Capital échangé semaine 0,7 % Clôture de l'exercice 31­12­2020 BNPA 7,58 6,82 7,36 Le groupe vise une évolution organique du  Tendance graphique Consensus des analystes
VARIATION DEPUIS LE 31­12­2019 40 Cours compensation 75,22 Endet. net/Fonds propres 26% Evol. an. BNPA ­ 9 % ­ 10 % 8 % chiffre d'affaires comprise entre ­2% et ­4% et  NEUTRE  Acheter  72 %

+ 0,89 % 1er JANVIER 2020 24 DÉCEMBRE 2020


PROCHAIN RDV
Résultats annuels le 18­2­21
ANC par action
Décote/Surcote/ANC
61.49
+ 22 %
PER (nbre de fois)
VE/CA (nbre de fois)
9,9
0,86
11
0,74
10,2
0,69
un taux de marge opérationnelle de 9 % à 9,5 %
du chiffre d'affaires.
Résistances  79,2/83
Supports  69,8/66,9  
Conserver  28 %
Vendre  0 %
Pondération dans ACTIVITÉ DIVIDENDE COMMENTAIRES DE LA SEMAINE CONSEIL TTF
AXA ­ CS FR0000120628 le CAC / Rang 3 % / 12e EVOLUTION DU COURS Chiff. d'aff. 2020 est. 98.000 M Dividende 2019 0,73
24 euros
ASSURANCE 25 AXA SEMAINE 52 SEM. Croiss. du CA en 2020 ­5% Dividende 2020 est. 1,43
Des précisions sont attendues sur l'assurance  ACHETER 
Variation ­ 1,17 % ­ 22,20 % perte d'exploitation des restaurants et sur une  Potentiel +22%
CAPITALISATION LES ACTIONNAIRES 19,65 Résultat net 2019 3.857 M Rendement 2020 est. 7,3 %
Plus haut 19,86 25,62 possible reprise, éventuellement partielle  Conseil précédent (date) AB (16/12/2015)
47.518 M    AXA FRANCE ASSURANCE  (14,1%) 20 Résultat net 2020 est. 4.500 M Dernier dividende versé
Plus bas 18,72 11,84 d'Aviva France. Opportunité ■ ■ ■ ■ ■ Sécurité
NBRE DE TITRES   SALARIÉS  (5,7%) Résultat net 2021 est. 6.400 M Date : 07­7­20 Montant : 0.73 (T) ■■■■

2.417.966.055       15 Cours semaine précédente 19,88 BILAN VALORISATION 2019 2020(e) 2021 (e) ANALYSE DU CONSEIL
Capital échangé semaine 1 % Clôture de l'exercice 31­12­2020 BNPA 2,76 1,86 2,65 Le plan 2023 vise une croissance du résultat  Tendance graphique Consensus des analystes
VARIATION DEPUIS LE 31­12­2019 10 Cours compensation 19,60 Endet. net/Fonds propres NS Evol. an. BNPA 9 % ­ 33 % 42 % opérationnel par action de 3 à 7% par an. Axa  NEUTRE  Acheter  82 %

­ 21,74 % 1er JANVIER 2020 24 DÉCEMBRE 2020


PROCHAIN RDV
Résultats annuels le 25­2­21
ANC par action
Décote/Surcote/ANC
26.60
­ 26 %
PER (nbre de fois)
VE/CA (nbre de fois)
7,1
NS
10,6
NS
7,4
NS
concentre ses efforts sur la santé et l'améliora­
tion de la rentabilité d'Axa XL.
Résistances  20,5/21,9
Supports  18,7/17,7
Conserver  9 %
Vendre  9 %
Pondération dans ACTIVITÉ DIVIDENDE COMMENTAIRES DE LA SEMAINE CONSEIL TTF
BNP PARIBAS ­ BNP FR0000131104 le CAC / Rang 3,8 % / 8e EVOLUTION DU COURS Chiff. d'aff. 2020 est. 44.100 M€ Dividende 2019 0
55 euros
BANQUE 51 BNP PARIBAS A SEMAINE 52 SEM. Croiss. du CA en 2020 ­1% Dividende 2020 est. 1,12
La banque va porter d'ici fin 2021 de 50% à  ACHETER 
43,80 Variation + 0,53 % ­ 17,34 % 100% sa participation dans la banque postale  Potentiel +26%
CAPITALISATION LES ACTIONNAIRES 44
Résultat net 2019 8.173 M€ Rendement 2020 est. 2,6 %
Plus haut 44,49 54,22 belge, bpost Banque. Le partenariat avec bpost  Conseil précédent (date) AS (10/11/2016)
54.735 M€    ETAT BELGE­SFPI  (7,74%) Résultat net 2020 est. 6.500 M€ Dernier dividende versé
Plus bas 40,83 24,51 remonte à 1995. Opportunité ■ ■ ■ ■ Sécurité
NBRE DE TITRES   SALARIÉS  (4%) 37 Résultat net 2021 est. 6.250 M€ Date : 29­5­19 Montant : 3.02 (T) ■■■■

1.249.798.561       Cours semaine précédente 43,57 BILAN VALORISATION 2019 2020(e) 2021 (e) ANALYSE DU CONSEIL
30
Capital échangé semaine 0,9 % Clôture de l'exercice 31­12­2020 BNPA 6,55 5,20 5 BNP Paribas affiche un solide ratio de fonds  Tendance graphique Consensus des analystes
VARIATION DEPUIS LE 31­12­2019 23 Cours compensation 43,84 Endet. net/Fonds propres NS Evol. an. BNPA 14 % ­ 21 % ­ 4 % propres de 12,6% fin septembre 2020, contre un NEUTRE  Acheter  71 %

­ 17,10 % 1er JANVIER 2020 24 DÉCEMBRE 2020


PROCHAIN RDV
Résultats annuels, le 5­2­21
ANC par action
Décote/Surcote/ANC
79.07
­ 45 %
PER (nbre de fois)
VE/CA (nbre de fois)
6,7
NS
8,4
NS
8,8
NS
minimum de 9,22%. Résistances  47,8/54,3
Supports  38,4/34
Conserver  14 %
Vendre  14 %
Pondération dans ACTIVITÉ DIVIDENDE COMMENTAIRES DE LA SEMAINE CONSEIL TTF
BOUYGUES ­ EN FR0000120503 le CAC / Rang 0,6 % / 38e EVOLUTION DU COURS Chiff. d'aff. 2020 est. 33.860 M Dividende 2019 1,70
40 euros
BTP, MÉDIAS, TÉLÉPHONIE MOBILE 40 BOUYGUES SEMAINE 52 SEM. Croiss. du CA en 2020 ­11% Dividende 2020 est. 1,70
Bouygues Telecom obtient le feu vert de  ACHETER 
l'autorité de la concurrence pour la prise de 
CAPITALISATION LES ACTIONNAIRES 35
33,97 Variation ­ 0,53 % ­ 10,89 % Résultat net 2019 1.184 M Rendement 2020 est. 5 % Potentiel +18%
Plus haut 34,28 41,32 contrôle d'EIT, un opérateur de téléphone  Conseil précédent (date) V (13/05/2016)
12.932 M    SCDM  (21%) Résultat net 2020 est. 540 M Dernier dividende versé
Plus bas 32,54 22,27 mobile contrôlé jusque­là par le Crédit Mutuel. Opportunité ■ ■ ■ ■ ■ Sécurité
NBRE DE TITRES   SALARIÉS  (17,6%) 30 Résultat net 2021 est. 1.060 M Date : 09­9­20 Montant : 1.7 (T) ■■■■■

380.702.792       Cours semaine précédente 34,15 BILAN VALORISATION 2019 2020(e) 2021 (e) ANALYSE DU CONSEIL
25
Capital échangé semaine 0,7 % Clôture de l'exercice 31­12­2020 BNPA 3,12 1,50 2,75 Les activités télécoms continuent de tirer les  Tendance graphique Consensus des analystes
VARIATION DEPUIS LE 31­12­2019 20 Cours compensation 34,09 Endet. net/Fonds propres 19% Evol. an. BNPA 11 % ­ 52 % 83 % performances du groupe. L'opérateur a acquis 2 NEUTRE  Acheter  59 %

­ 10,32 % 1er JANVIER 2020 24 DÉCEMBRE 2020


PROCHAIN RDV
Résultats annuels, le 18­02­21
ANC par action
Décote/Surcote/ANC
27.40
+ 24 %
PER (nbre de fois)
VE/CA (nbre de fois)
10,9
0,40
22,6
0,50
12,4
0,47
blocs de 10MHZ et 1 de 50 MHz dans les 
fréquences 5G pour 602 M .
Résistances  35,7/37,8
Supports  31,3/29,7  
Conserver  41 %
Vendre  0 %
Pondération dans ACTIVITÉ DIVIDENDE COMMENTAIRES DE LA SEMAINE CONSEIL TTF
CAPGEMINI ­ CAP FR0000125338 le CAC / Rang 1,6 % / 20e EVOLUTION DU COURS Chiff. d'aff. 2020 est. 15.815 M€ Dividende 2019 1,35
138 euros
CONSEIL, INFOGÉRANCE 120 CAPGEMINI SEMAINE 52 SEM. Croiss. du CA en 2020 12% Dividende 2020 est. 1,75
Capgemini a annoncé que Dominique Cerutti,  ACHETER 
Variation + 1,66 % + 9,38 % directeur général depuis 2015 et anciennement  Potentiel +13%
CAPITALISATION LES ACTIONNAIRES 100
Résultat net 2019 1.063 M€ Rendement 2020 est. 1,4 %
Plus haut 122,70 122,70 président du conseil d'administration d'Altran,  Conseil précédent (date) VP (28/04/2015)
20.676 M€    INVESTISSEURS INSTITUTIONNELS  (83,6%) Résultat net 2020 est. 1.070 M€ Dernier dividende versé
quittera ses fonctions au 31 décembre.
NBRE DE TITRES   ACTIONNAIRES INDIVIDUELS  (11,2%) 80 122,50 Plus bas 115 51,78 Résultat net 2021 est. 1.250 M€ Date : 03­6­20 Montant : 1.35 (T) Opportunité ■ ■ ■ ■ Sécurité ■■■■

168.784.837    ADMINISTRATEURS ET SALARIÉS  (4,8%) Cours semaine précédente 120,50 BILAN VALORISATION 2019 2020(e) 2021 (e) ANALYSE DU CONSEIL
60
Capital échangé semaine 0,7 % Clôture de l'exercice 31­12­2020 BNPA 6,41 6,45 7,54 Capgemini vise sur l'année une croissance  Tendance graphique Consensus des analystes
VARIATION DEPUIS LE 31­12­2019 40 Cours compensation 122,30 Endet. net/Fonds propres 7% Evol. an. BNPA 11 % 1 % 17 % comprise entre 12,5 et 14% et une contraction de NEUTRE  Acheter  90 %

+ 12,49 % 1er JANVIER 2020 24 DÉCEMBRE 2020


PROCHAIN RDV
Résultats annuels le 17­02­21
ANC par action
Décote/Surcote/ANC
50.81
+ 141 %
PER (nbre de fois)
VE/CA (nbre de fois)
19,1
1,51
19
1,62
16,2
1,44
la marge opérationnelle comprise entre 0,6 et  Résistances  130/140
0,9% par rapport aux 12,3% de 2019. Supports  112/96  
Conserver  10 %
Vendre  0 %
Pondération dans ACTIVITÉ DIVIDENDE COMMENTAIRES DE LA SEMAINE CONSEIL TTF
CARREFOUR ­ CA FR0000120172 le CAC / Rang 0,7 % / 36e EVOLUTION DU COURS Chiff. d'aff. 2020 est. 71.700 M Dividende 2019 0,23
17 euros
DISTRIBUTION ALIMENTAIRE 16,1 CARREFOUR SEMAINE 52 SEM. Croiss. du CA en 2020 ­1% Dividende 2020 est. 0,46
Yohann Alarçon, le fondateur de la start­up  ACHETER 
Variation + 0,59 % ­ 9,67 % Potager City en 2007, vient d'être nommé  Potentiel +25%
CAPITALISATION LES ACTIONNAIRES 15,1 13,64 Résultat net 2019 1.129 M Rendement 2020 est. 3,4 %
Plus haut 13,77 16,92 directeur des produits frais traditionnels de  Conseil précédent (date) AB (10/06/2011)
11.152 M    FAMILLE MOULIN  (9,86%) Résultat net 2020 est. Dernier dividende versé
14,1 Plus bas 13,24 12,10 Carrefour France. Opportunité ■ ■ ■ ■ Sécurité
NBRE DE TITRES   ABILIO DINIZ  (7,44%) Résultat net 2021 est. Date : 08­6­20 Montant : 0.23 (T) ■■■■

817.623.840    GROUPE ARNAULT  (5,34%) Cours semaine précédente 13,56 BILAN VALORISATION 2019 2020(e) 2021 (e) ANALYSE DU CONSEIL
13,1
Capital échangé semaine 1,2 % Clôture de l'exercice 31­12­2020 BNPA 1,19 1,25 1,38 La stratégie est orientée vers le e­commerce et  Tendance graphique Consensus des analystes
VARIATION DEPUIS LE 31­12­2019 12,1 Cours compensation 13,65 Endet. net/Fonds propres 22% Evol. an. BNPA 9 % 5 % 10 % la satisfaction client, désormais sérieusement  NEUTRE  Acheter  88 %

­ 8,76 % 1er JANVIER 2020 24 DÉCEMBRE 2020


PROCHAIN RDV
Résultats annuels, le 18­2­21
ANC par action
Décote/Surcote/ANC
12.47
+ 9 %
PER (nbre de fois)
VE/CA (nbre de fois)
11,5
0,19
10,9
0,26
9,9 mesurée. Solide, le groupe sera résilient durant 
la crise sanitaire.
Résistances  14/14,5
Supports  13/12,2  
Conserver  12 %
Vendre  0 %
Pondération dans ACTIVITÉ DIVIDENDE COMMENTAIRES DE LA SEMAINE CONSEIL TTF
CRÉDIT AGRICOLE ­ ACA FR0000045072 le CAC / Rang 0,9 % / 31e EVOLUTION DU COURS Chiff. d'aff. 2020 est. 20.100 M€ Dividende 2019 0
13 euros
BANQUE 15,0 CREDIT AGRICOLE SEMAINE 52 SEM. Croiss. du CA en 2020 0% Dividende 2020 est. 0,24
L'augmentation de capital réservée aux salariés ACHETER 
Variation + 2,14 % ­ 19,17 % a permis de lever 162,9 millions d'euros. Elle a  Potentiel +24%
CAPITALISATION LES ACTIONNAIRES 12,5
Résultat net 2019 4.844 M€ Rendement 2020 est. 2,3 %
Plus haut 10,63 13,80 été souscrite par 47 113 collaborateurs de 17  Conseil précédent (date) E (16/03/2020)
30.684 M€    SAS RUE DE LA BOÉTIE  (55,9%) 10,52 Résultat net 2020 est. 3.100 M€ Dernier dividende versé
10,0 Plus bas 9,74 5,70 pays. Opportunité ■ ■ ■ ■ Sécurité
NBRE DE TITRES   SALARIÉS  (4,7%) Résultat net 2021 est. 3.250 M€ Date : 24­5­19 Montant : 0.69 (T) ■■■■

2.916.688.640       Cours semaine précédente 10,30 BILAN VALORISATION 2019 2020(e) 2021 (e) ANALYSE DU CONSEIL
7,5
Capital échangé semaine 0,6 % Clôture de l'exercice 31­12­2020 BNPA 1,68 1,06 1,11 L'actif net tangible ressortait à 13,4 euros par  Tendance graphique Consensus des analystes
VARIATION DEPUIS LE 31­12­2019 5 Cours compensation 10,46 Endet. net/Fonds propres NS Evol. an. BNPA 10 % ­ 37 % 5 % action fin septembre. Les risques de crédit  NEUTRE  Acheter  59 %

­ 18,61 % 1er JANVIER 2020 24 DÉCEMBRE 2020


PROCHAIN RDV
Résultats annuels le 11­02­21
ANC par action
Décote/Surcote/ANC
21.81
­ 52 %
PER (nbre de fois)
VE/CA (nbre de fois)
6,3
NS
9,9
NS
9,4
NS
avérés ou anticipés sont bien couverts. Résistances  11,4/12,3
Supports  9,7/9
Conserver  36 %
Vendre  4 %
Pondération dans ACTIVITÉ DIVIDENDE COMMENTAIRES DE LA SEMAINE CONSEIL TTF
DANONE ­ BN FR0000120644 le CAC / Rang 2,8 % / 14e EVOLUTION DU COURS Chiff. d'aff. 2020 est. 23.750 M Dividende 2019 2,10
62 euros
ALIMENTATION 73 DANONE SEMAINE 52 SEM. Croiss. du CA en 2020 ­6% Dividende 2020 est. 2,10
Le titre est toujours lanterne rouge, dans le  ACHETER 
Variation ­ 0,81 % ­ 27,85 % groupe des cinq plus fortes baisses du CAC 40  Potentiel +16%
CAPITALISATION LES ACTIONNAIRES 66
Résultat net 2019 1.929 M Rendement 2020 est. 3,9 %
Plus haut 54,08 75,16 sur douze mois, aux côtés de Société Générale,  Conseil précédent (date) E (25/03/2020)
36.831 M    GROUPE MFS  (3,11%) Résultat net 2020 est. 2.000 M Dernier dividende versé
59
53,64 Plus bas 51,76 46,03 Résultat net 2021 est. 2.200 M Date : 14­7­20 Montant : 2.1 (T)
Unibail, Total ou Airbus, avec un repli de 28%. Opportunité ■ ■ ■ ■ Sécurité ■■■■
NBRE DE TITRES   FIRST EAGLE INV.  (2,74%)
686.629.600    ACTIONS PROPRES  (5,43%) Cours semaine précédente 54,08 BILAN VALORISATION 2019 2020(e) 2021 (e) ANALYSE DU CONSEIL
52
Capital échangé semaine 0,8 % Clôture de l'exercice 31­12­2020 BNPA 3,67 2,91 3,20 Le groupe a confirmé son objectif de marge  Tendance graphique Consensus des analystes
VARIATION DEPUIS LE 31­12­2019 45 Cours compensation 53,80 Endet. net/Fonds propres 71% Evol. an. BNPA 9 % ­ 21 % 10 % opérationnelle de 14% pour l'année en cours et  NEUTRE  Acheter  54 %

­ 27,42 % 1er JANVIER 2020 24 DÉCEMBRE 2020


PROCHAIN RDV
Résultats annuels, le 19­2­21
ANC par action
Décote/Surcote/ANC
25.10
+ 114 %
PER (nbre de fois)
VE/CA (nbre de fois)
14,6
1,94
18,4
2,10
16,8
2,08
compte dépasser 15% en 2022, puis se situer 
entre 15 et 20% à moyen terme.
Résistances  56,2/58,3
Supports  49,6/45,6
Conserver  32 %
Vendre  14 %
COURS DE CLÔTURE DU JEUDI 24 DÉCEMBRE Investir, le Journal des Finances / 2451 /  26 décembre 2020
P.III
Pondération dans ACTIVITÉ DIVIDENDE COMMENTAIRES DE LA SEMAINE CONSEIL TTF
DASSAULT SYSTÈMES ­ DSY FR0000130650 le CAC / Rang 1,7 % / 19e EVOLUTION DU COURS Chiff. d'aff. 2020 est. 4.540 M€ Dividende 2019 0,70
190 euros
EDITEUR DE LOGICIELS 175 DASSAULT SYSTEMES
SEMAINE 52 SEM. Croiss. du CA en 2020 12% Dividende 2020 est. 0,73 Sans grande actualité cette semaine, le titre 
ACHETER 
CAPITALISATION LES ACTIONNAIRES 163,35 Variation + 1,11 % + 10,15 % Résultat net 2019 960 M€ Rendement 2020 est. 0,5 % Dassault Systèmes s'est contenté de suivre les  Potentiel +16%
43.290 M€    GPE M. DASSAULT  (40,9 %) Plus haut 165,95 165,95 Résultat net 2020 est. 975 M€ Dernier dividende versé mouvements de l'indice phare parisien. Conseil précédent (date) E (01/02/2018)
150
NBRE DE TITRES   CHARLES EDELSTENNE  (6 %) Plus bas 157,55 105 Résultat net 2021 est. 1.115 M€ Date : 28­5­20 Montant : 0.7 (T) Opportunité ■ ■ ■ ■ Sécurité ■■■■■

265.014.168    BERNARD CHARLÈS  (1,3%) Cours semaine précédente 161,55 BILAN VALORISATION 2019 2020(e) 2021 (e) ANALYSE DU CONSEIL
125
Capital échangé semaine 0,3 % Clôture de l'exercice 31­12­2020 BNPA 3,62 3,68 4,21 Le groupe est confiant pour l'ensemble de  Tendance graphique Consensus des analystes
VARIATION DEPUIS LE 31­12­2019 Cours compensation 165 Endet. net/Fonds propres 51% Evol. an. BNPA 18 % 2 % 14 % l'année 2020 et ses ambitions dans les sciences  NEUTRE  Acheter  42 %
100

+ 11,46 % 1er JANVIER 2020 24 DÉCEMBRE 2020


PROCHAIN RDV
Résultats annuels, le 4­2­21
ANC par action
Décote/Surcote/ANC
19.66
+ 731 %
PER (nbre de fois)
VE/CA (nbre de fois)
45,1 44,4
11,33 10,02
38,8
9,02
de la vie ouvrent de belles perspectives. Résistances  172/185
Supports  149/144
Conserver  33 %
Vendre  25 %
Pondération dans ACTIVITÉ DIVIDENDE COMMENTAIRES DE LA SEMAINE CONSEIL TTF
ENGIE ­ ENGI FR0010208488 le CAC / Rang 1,8 % / 18e EVOLUTION DU COURS Chiff. d'aff. 2020 est. 58.000 M Dividende 2019 0
15 euros
FOURNITURE ÉLECTRICITÉ ET GAZ 16 ENGIE
SEMAINE 52 SEM. Croiss. du CA en 2020 ­3% Dividende 2020 est. 0,70
Les tarifs règlementés du gaz appliqués par la  ACHETER 
Variation ­ 0,20 % ­ 13,82 % société vont légèrement augmenter de 0,2% au  Potentiel +19%
CAPITALISATION LES ACTIONNAIRES Résultat net 2019 984 M Rendement 2020 est. 5,6 %
14 Plus haut 12,81 16,80 1er janvier. Cette hausse sera de 0,2% pour les  Conseil précédent (date) E (02/09/2020)
30.685 M    ETAT FRANÇAIS  (23,64 %) 12,60 Résultat net 2020 est. 1.700 M Dernier dividende versé
foyers qui se chauffent au gaz.
NBRE DE TITRES   BLACKROCK  (5,02%) Plus bas 11,90 8,63 Résultat net 2021 est. 2.500 M Date : 21­5­19 Montant : 0.8 (T) Opportunité ■ ■ ■ ■ Sécurité ■■■■
12
2.435.285.011    SALARIÉS  (3,22%)  Cours semaine précédente 12,63 BILAN VALORISATION 2019 2020(e) 2021 (e) ANALYSE DU CONSEIL
10 Capital échangé semaine 0,7 % Clôture de l'exercice 31­12­2020 BNPA 1,11 0,70 1,03 Le groupe a confirmé le 13 novembre les  Tendance graphique Consensus des analystes
VARIATION DEPUIS LE 31­12­2019 Cours compensation 12,69 Endet. net/Fonds propres 68% Evol. an. BNPA 10 % ­ 37 % 47 % objectifs 2020 donnés fin juillet : un Ebitda de 9  NEUTRE  Acheter  83 %
8

­ 12,50 % 1er JANVIER 2020 24 DÉCEMBRE 2020


PROCHAIN RDV
Résultats annuels le 26­2­21
ANC par action
Décote/Surcote/ANC
13.59
­ 7 %
PER (nbre de fois)
VE/CA (nbre de fois)
11,4
0,94
18
0,98
12,2
0,94
à 9,2 milliards d'euros et un bénéfice net 
récurrent de 1,7 à 1,9 milliard.
Résistances  13,2/14,2
Supports  11,6/11  
Conserver  17 %
Vendre  0 %
Pondération dans ACTIVITÉ DIVIDENDE COMMENTAIRES DE LA SEMAINE CONSEIL TTF
ESSILORLUXOTTICA ­ EL FR0000121667 le CAC / Rang 3,1 % / 11e EVOLUTION DU COURS Chiff. d'aff. 2020 est. 14.300 M€ Dividende 2019 0
155 euros
FABRICATION DE VERRES OPTIQUES 140 ESSILORLUXOTT
SEMAINE 52 SEM. Croiss. du CA en 2020 ­18% Dividende 2020 est. 1,50
Bien que sceptique sur la résolution des  ACHETER 
Variation ­ 0,89 % ­ 7,18 % problèmes de gouvernance dans l'entreprise,  Potentiel +20%
CAPITALISATION LES ACTIONNAIRES Résultat net 2019 1.938 M€ Rendement 2020 est. 1,2 %
128,65 Plus haut 128,85 145 Résultat net 2020 est. 925 M€ Dernier dividende versé
Stifel a indiqué maintenir sa recommandation  Conseil précédent (date) E (11/07/2019)
56.477 M€    DELFIN  (38,9%) 120
Plus bas 125,65 86,76 d'achat sur le titre. Opportunité ■ ■ ■ ■ Sécurité
NBRE DE TITRES   SALARIÉS  (4,9%) Résultat net 2021 est. 1.897 M€ Date : 21­5­19 Montant : 1.15 (A) ■■■■■

439.000.648       Cours semaine précédente 129,80 BILAN VALORISATION 2019 2020(e) 2021 (e) ANALYSE DU CONSEIL
100
Capital échangé semaine 0,4 % Clôture de l'exercice 31­12­2020 BNPA 4,43 2,08 4,30 L'objectif d'une hausse de 3,5 % à 5 % de  Tendance graphique Consensus des analystes
VARIATION DEPUIS LE 31­12­2019 Cours compensation 128,10 Endet. net/Fonds propres 12% Evol. an. BNPA 8 % ­ 53 % 107 % l'activité, à changes constants, et d'une  NEUTRE  Acheter  60 %
80

­ 5,27 % 1er JANVIER 2020 24 DÉCEMBRE 2020


PROCHAIN RDV
Resultats annuels, le 12­03­21
ANC par action
Décote/Surcote/ANC
80.30
+ 60 %
PER (nbre de fois)
VE/CA (nbre de fois)
29
3,48
61,9
4,14
29,9
3,51
croissance de l'Ebitda de 0,7 à 1 fois les ventes a 
été abandonné du fait de la crise.
Résistances  134/145
Supports  125/112
Conserver  35 %
Vendre  5 %
Pondération dans ACTIVITÉ DIVIDENDE COMMENTAIRES DE LA SEMAINE CONSEIL TTF
HERMÈS INTERNATIONAL ­ RMS FR0000052292 le CAC / Rang 2,2 % / 16e EVOLUTION DU COURS Chiff. d'aff. 2020 est. 6.200 M Dividende 2019 4,55
950 euros
LUXE 900 HERMES INTL
SEMAINE 52 SEM. Croiss. du CA en 2020 ­10% Dividende 2020 est. 4,55 Le groupe de luxe tient la corde pour être en tête
CONSERVER
CAPITALISATION LES ACTIONNAIRES Variation ­ 0,98 % + 25,58 % Résultat net 2019 1.528 M Rendement 2020 est. 0,5 % de l'indice parisien cette année, au coude à  Potentiel +12%
800 Plus haut 860 874,40 Résultat net 2020 est. 1.100 M Dernier dividende versé coude avec Schneider Electric. Conseil précédent (date) A (20/07/2012)
89.882 M    GROUPE FAMILIAL  (66,7 %)
NBRE DE TITRES     Plus bas 841,60 516 Résultat net 2021 est. 1.550 M Date : 28­4­20 Montant : 3.05 (S) Opportunité ■ ■ ■ Sécurité ■■■■■
700
     Cours semaine précédente 859,80 BILAN VALORISATION 2019 2020(e) 2021 (e) ANALYSE DU CONSEIL
105.569.412 
600
851,40 Capital échangé semaine 0,1 % Tendance graphique Consensus des analystes
Clôture de l'exercice 31­12­2020 BNPA 14,47 10,42 14,68 Sans donner de prévisions pour 2020, Hermès 
VARIATION DEPUIS LE 31­12­2019 Cours compensation 851,60 Endet. net/Fonds propres ­66% Evol. an. BNPA 13 % ­ 28 % 41 % dit conserver, pour le moyen terme, un objectif  NEUTRE  Acheter  10 %
500

+ 27,80 % 1er JANVIER 2020 24 DÉCEMBRE 2020


PROCHAIN RDV
Résultats annuels le 19­2­21
ANC par action
Décote/Surcote/ANC
62.21
+ 1269 %
PER (nbre de fois) 58,8 81,7
VE/CA (nbre de fois) 12,42 13,89 11,96
58 de progression du chiffre d'affaires ambitieux,  Résistances  925/950
hors effets de change. Supports  815/790
Conserver  68 %
Vendre  21 %
Pondération dans ACTIVITÉ DIVIDENDE COMMENTAIRES DE LA SEMAINE CONSEIL TTF
KERING ­ KER FR0000121485 le CAC / Rang 3,4 % / 9e EVOLUTION DU COURS Chiff. d'aff. 2020 est. 13.300 M€ Dividende 2019 8
630 euros
DISTRIBUTION, LUXE 600 KERING
SEMAINE 52 SEM. Croiss. du CA en 2020 ­16% Dividende 2020 est. 8
Gucci a annoncé l'ouverture de deux boutiques  CONSERVER
Variation ­ 0,95 % ­ 5,91 % virtuelles sur la plateforme chinoise d'e­com­ Potentiel +14%
CAPITALISATION LES ACTIONNAIRES Résultat net 2019 2.309 M€ Rendement 2020 est. 1,4 %
Plus haut 560,80 628,20 merce Tmall Luxury Pavilion, propriété  Conseil précédent (date) VP (20/06/2013)
69.795 M€    GROUPE ARTEMIS  (40,97%) 500 Résultat net 2020 est. 1.800 M€ Dernier dividende versé
Plus bas 540,80 348,55 d'Alibaba. Opportunité ■ ■ ■ Sécurité
NBRE DE TITRES     552,70 Résultat net 2021 est. 2.850 M€ Date : 23­6­20 Montant : 4.5 (S) ■■■■

126.279.322       Cours semaine précédente 558 BILAN VALORISATION 2019 2020(e) 2021 (e) ANALYSE DU CONSEIL
400
Capital échangé semaine 0,4 % Clôture de l'exercice 31­12­2020 BNPA 25,43 14,25 22,57 Kering n'a pas donné de prévision annuelle avec Tendance graphique Consensus des analystes
VARIATION DEPUIS LE 31­12­2019 Cours compensation 554,10 Endet. net/Fonds propres 27% Evol. an. BNPA 14 % ­ 44 % 58 % l'activité à fin septembre, se disant seulement  ND  Acheter  67 %
300

­ 5,55 % 1er JANVIER 2020 24 DÉCEMBRE 2020


PROCHAIN RDV
Résultats annuels le 17­02­21
ANC par action
Décote/Surcote/ANC
81.39
+ 579 %
PER (nbre de fois)
VE/CA (nbre de fois)
21,7
4,57
38,8
5,53
24,5
4,73
confiant dans sa] capacité à réaliser de bonnes 
performances dans la durée.
Résistances  602/628
Supports  510/474
Conserver  26 %
Vendre  7 %
Pondération dans ACTIVITÉ DIVIDENDE COMMENTAIRES DE LA SEMAINE CONSEIL TTF
L'ORÉAL ­ OR FR0000120321 le CAC / Rang 6 % / 4e EVOLUTION DU COURS Chiff. d'aff. 2020 est. 28.000 M Dividende 2019 3,85
330 euros
COSMÉTIQUES ET COIFFURE 320 L'OREAL
SEMAINE 52 SEM. Croiss. du CA en 2020 ­6% Dividende 2020 est. 4