Vous êtes sur la page 1sur 20

Les voiles par passes

Naima Belayachi
I. Définition :

• Les voiles par passes est une technique qui consiste à terrasser par passes
alternées, à ferrailler et à couler des voiles qui seront situés dans les parties
excavées.
• Les voiles créés sont soutenus par des butons qui sont des éléments en bois
généralement.

2
I. Définition :

• Les voiles par passes sont utilisé par exemple pour les travaux de cuvelage ( destinés à
empêcher la pénétration de l’eau dans les ouvrages enterrés ), DTU 14.1

Voiles par passes Plancher bas ( dalle basse et longrines )


3
I. Définition :

4
II. Hypothèses et charges :

5
II. Hypothèses et charges :

6
II. Méthode de calcul :

 Le calcul des VPP se fait en deux phases :

1- Phase provisoire :

• Durant cette phase, les planchers ne sont pas encore mis en place, les
VPP sont alors soutenus uniquement par les butons. Leur calcul se fait
comme pour celui d’un plancher prenant appuis sur les BN

7
II. Méthode de calcul :
1- Phase provisoire :
• Les charges appliquées durant cette phase sont uniquement les charges de
poussée de terre et celles de l’exploitation du talus.
• Lors des travaux une pompe est présente sur le chantier et empêche la montée
de l’eau.
• Le calcul se fera donc comme pour une poutre continue de largeur 1 m ayant
deux travées en console

Le ferraillage des VPP pour cette phase implique celui des :


 Panneaux de voiles
 Bandes noyées
 Têtes de butons, appelés corbeaux
 Semelles de butonnage
8
II. Méthode de calcul :
1- Phase provisoire :

 La réalisation des voiles par passes faisant partie des travaux de cuvelage,
une limitation de la contrainte des aciers tendus sera effectuée lors du calcul.
La contrainte limite est 270 MPa.

 Pour les parties en console et pour les appuis le ferraillage principal sera
situé au niveau de la face contre terre du VPP. Pour la travée centrale les
aciers de flexion seront sur la face intérieur
9
II. Méthode de calcul :
1- Phase provisoire :

 Pour les parties en console et pour les appuis le ferraillage principal sera situé au
niveau de la face contre terre du VPP. Pour la travée centrale les aciers de flexion
seront sur la face intérieur

 Le DTU14.1 impose pour les travaux de cuvelage une section d’acier minimale
de 1%0 de la section de l’élément

10
II. Méthode de calcul :
1- Phase provisoire :

 Ferraillage des BN :
 Les bandes noyées sont sollicitées par des charges reparties linéairement
(résultantes des charges des travées)

 La BN1 est sollicitée pour cette phase par les charges suivantes : G = 18 T
et Q = 0.7 T. La portée moyenne est de 5.5 m et la section 80*30

 La file de la BN 2 la plus chargée a une portée moyenne de 5.5 m et la section


est de 80*40, car se trouvant dans la partie plus épaisse de 10 cm. Pour les
charges suivantes : G = 36 T et Q =1.5T
11
II. Méthode de calcul :
1- Phase provisoire :
 Ferraillage des BN :

 Le ferraillage adopté sera 7HA25

 Le ferraillage adopté sera 9HA25

 Les parties comprimées des BN seront ferraillées


pour résister aux moments sur appuis trouvés lors
du calcul des sollicitations en travées.
12
II. Méthode de calcul :
1- Phase provisoire :
 Ferraillage des corbeaux :

 Les armatures sur les têtes de butons ou corbeaux sont forfaitaires, leur
dimension est 40*40*40 cm3, le ferraillage suivant est adopté :
• 3HA14 pour les aciers principaux reprenant le cisaillement
• 3HA10 pour les aciers de repartions (barres filantes)

13
II. Méthode de calcul :
1- Phase provisoire :

 Ferraillage des semelles de butonnage :


 Les butons étant des rondelles de bois, leur dimensionnement ne fait pas partie
de la prestation de l’entreprise. Par contre, Les semelles reprenant ces éléments
sont à ferrailler.
 La charge reprise par la semelle est issue de la transformation de la réaction des
BN, en prenant en compte les deux angles d’inclinaison des butons.

14
II. Méthode de calcul :
1- Phase provisoire :

 Ferraillage des semelles :


 Le dimensionnement des massifs dépend aussi de la contrainte de calcul du sol.
Pour cela, l’étude géotechnique donne une contrainte de calcul de ces semelles
de 2,5 bars à l’ELS. Ce qui revient à q =3.75 bars à l’ELU.
 La réaction totale agissante sur la semelle est la somme des charges rapportées
par chaque buton.
 Une fois les forces agissantes (F2 et F3) obtenues, le calcul des massifs est fait
par la méthode des bielles de l’EC2, qui est la plus utilisée pour le calcul des
semelles

15
II. Méthode de calcul :
1- Phase provisoire :

 Ferraillage des semelles :

 La réaction est obtenue par calcul aux éléments finis : une semelle de 310*310*70h

 Les sections de ferraillage obtenues nous amènent à mettre en place 14 HA16


correspondant à 30 cm², dans les deux sens

 En plus du ferraillage principal, un ST50 est placé dans la partie supérieur de la


semelle pour contrer les moments parasites qui peuvent être créé si les butons sont
mal centrés lors de l’exécution sur chantier

16
II. Méthode de calcul :
2- Phase Définitive :

 Pour la phase définitive, on considère que les VPP sont portés par les
planchers bas du RDC, du SS1 et du SS2
 Pour cette phase en plus des charges de poussées et d’exploitation sur talus,
on prend en compte les charges de poussées hydrostatiques

17
II. Méthode de calcul :
2- Phase Définitive :

Durant cette phase les ferraillages déterminés sont les suivant :


 Le ferraillage de flexion sur la face intérieure des travées de VPP (avec limitations
des contraintes d’acier à 270 MPa)
 Le ferraillage de flexion sur la face contre terre des appuis
 Le ferraillage de la partie basse des VPP, qui représente les aciers de flexion,
comme énoncé ces derniers travaillent aussi comme des PV car prennent appuis
sur les longrines

18
II. Méthode de calcul :
2- Phase Définitive :

 En combinant toutes les armatures de la


phase provisoire et définitive, le
ferraillage complet du VPP est présenté
Phase provisoire Sections d’acier Armatures
(cm²/m)
Console 1 16.7 2ST50 + HA12 e =15
Travée 7.89 2ST50
Console 2 21.02 2ST50 + HA12 e =15
Appui 1 17 2ST50 + HA12 e =15
Appui 2 23.5 2ST50 + HA12 e =15

Sections d’acier
Phase définitive Armatures
(cm²/m)
Travée 1 (Niveau
13.5 2ST50 + HA12 e =20
SS1)
Travée 2 (Niveau
16.9 2ST50 + HA12 e =15
SS2)
Appui 1 0
Appui 2 19.5 2ST50 + HA12 e =15 19
Appui 3 0
- Ressources bibliographiques utilisée :

• Eurocode 2: partie 1-1: règles générales et règles pour les bâtiments (NF EN
1992-1-1).

• Pratique de l’eurocode 2, guide d’application; Afnor-Eyrolles; Jean Roux

• Conception et calcul des structures de bâtiment (7): presses de l’école


nationale des ponts et chaussées; Henry Thonier

• Génie civil- Béton Armé: Technosup, Ellipses; Ronan Nicot

• Application de l’eurocode 2: Calcul des bâtiments en béton: presses de l’école


nationale des ponts et chaussées; Jean Armand Calgaro et Jaques Cortades

20

Vous aimerez peut-être aussi