Vous êtes sur la page 1sur 22

Displaced Commercial Risk:

Identification and Measurement


Kaouther TOUMI
CR2M – ISEM, Univ. Montpellier1
U.R. Finance Quantitative, IHEC Sousse, Tunisie

Conférence ‘Gestion des risques en finance islamique’


Université Paris Dauphine
28 janvier 2010
1 Identification du Risque Commercial Déplacé
2 La mesure du RCD
3 Etude de cas d’une banque islamique
L’intermédiation bancaire islamique: aspects spécifiques quant à
la mobilisation des fonds.

Capital

Actif Comptes
Le RCD résulte de
d’investissement
la gestion de ces
participatifs non
comptes.
restrictifs
(UPSIA)
Les UPSIA sont Collectés à la base du principe de
« Mudaraba »
Partage du
Banque
déposants profit
islamique
Fonds
d’investissement Expertise et gestion
des fonds
Comptes
d’investissement
participatifs

Théoriquement….
1
Partage du profit réel.
Sources des
Fonds Capital PSIA

Allocation des
fonds Actif

Commission
Distribution des Profits des de Mudarib Profits des
Pertes & Profits actionnaires déposants

Banque islamique Déposants


les UPSIA sont Collectés à la base du principe de
« Mudaraba »
Partage des
profits Banque
déposants
islamique
Fonds
d’investissement Expertise et gestion
des fonds
Comptes
d’investissement
participatifs

Théoriquement…..

1 Partage du profit réel.

2 ‘Risk Absorbent’ Les pertes sont encourues par les


déposants, sauf « le risque
opérationnel »
En pratique...

Pression
commerciale
- Lissage des
rendements
- Absorption des
pertes par la banque
Exigence
réglementaire
Pression commerciale..

• Rendement faible % au rendement espéré par les


détenteurs des comptes d’investissement.

• Déposants 

• Retrait des fonds d’investissement


Capital PSIA

-Variation de la commission
de « Mudarib »
Actif
-Transfert des fonds des
actionnaires

Le risque commercial
déplacé : La perte que la
banque absorbe pour
s’assurer que le rendement
sur les PSIA est équivalent
à un rendement sur un Banque islamique Déposants
investissement alternatif.
‘Profit Equalisation Capital PSIA
Reserve’ PER

Prélevé du revenu avant


le partage entre
actionnaires & Déposants. Actif
 Lisser le tx de
rendement (positif) PER

‘Investment Risk
Reserve’ IRR

Prélevé du revenu IRR


attribué aux déposants
après Mudarib share Banque islamique Déposants
 Couvrir les pertes
Le risque commerciale déplacé affecte le capital de la
banque, comment le mesurer?

 ‘ α ’ de l’IFSB (2005)
capital
ratio =
total risk weighted asset (credit + market + operationa l )

− (1 − α ) risk weighted assets (credit + market ) financed by unrestrict ed PSIA

− α risk weighted assets (credit + market ) financed by PER & IRR

α =0 0<α<1 α =1

PSIA = Dépôts La banque PSIA = Dépôts


d’investissement absorbe conventionnels
partiellement
le risque RCD=
RCD = 0 maximum

Ex: Bahrein 30%,


Ex: Tunisia, Qatar,
Dubai 35% .
Uk.
Le risque commerciale déplacé affecte le capital de la banque,
comment le mesurer?

 ‘ α ’ de l’IFSB (2005)

 Modèle propre à chaque banque islamique qui reflète la


réalité des pratiques en terme de lissage du profit.
Mesure du RCD

VaR = la perte maximale


Probability
potentielle qui ne devrait être
atteinte qu'avec une
probabilité donnée sur un
α horizon temporel donné
- p (X ≤ VaR )= α
VaR Profit/Loss

~
( ~
DCRVaR ⇒ p R I + E − R B ≤ VaRα = α )
~
RI : Rendement réel sur les comptes d’investissement participatifs.
E : Les réserves cumulées
~
RB : Rendement Benchmark
Mesure du RCD p: % provisions et PERt
xA : % partage entre actionnaires et déposants
k: % Commission de Mudarib
i: % IRRt
~
pR A
~
RA (1 − x A )(1 − p )R~A
(1 − p )R~A k x A (1− p )RA
~

x A (1 − p )R A
~
i (1 − k )x A (1 − p )R A
~
(1 − k )xA (1 − p)R~A

(1 − i )(1 − k )x A (1 − p )R~A

~ ~
RI = fR A
Mesure du RCD
Scénarios
Scénario 1
~ ~
0 ≤ RI p RB - PERcum insuffisant

Scénario 2
~
RI p 0 - IRRcum suffisant
~
IRRacc f R I - PERcum insuffisant

Scénario 3
~
RI p 0 - IRRcum insuffisant
~
IRRacc p RI - PERcum insuffisant
Mesure du RCD
(
~ ~
p R I − R B + PER cum ≤ VaR α = α)
(1)
p (DI ( ~ rB + e ) ≤ DI * VaR α ) = α
rI − ~

p (~ rB ≤ VaR α − e ) = α
rI − ~

VaRα = zα σ (~ rB ) + e + (E (~
rI − ~ rI ) − E (~
rB )) (2)

VaR α = z α [V (~
rI ) + V (~
rB ) − 2 Cov (~ rB )] + e + (E (~
rI , ~ rI ) − E (~
rB )) (3)
1/ 2
Mesure du RCD
VaR α = z α [V (~
rI ) + V (~
rB ) − 2 Cov (~ rB )] + e + (E (~
rI , ~ rI ) − E (~
rB )) (3)
1/ 2

• La banque islamique investit les PSIA dans un portefeuille


diversifié.
• Le benchmark est aussi un portefeuille diversifé
• Equation du MEDAF :

E (~
rI ) = fE (~ [ [( )
rA ) = f rF + β A E R M − rF
~
]] (4)

E (~ [( ) ]
rB ) = rF + β B E R M − rF
~

VaR α = ( fβ A [ ( ) ( ( )
− β B ) z α σ R M + E R M − rF
~ ~
)] + e + ( f − 1 )r F (6)
Etude de cas: BIB
• Rapport annuel: 31/12/2008 p, xA, k, i f

• La banque islamique investit dans ‘S&P Bahrain Shariah index’


• Le portefeuille benchmark est ‘Bahrain all Share index ‘

• VaR α = ( fβ A [ ( ) ( ( )
− β B ) z α σ R M + E R M − rF
~ ~
)] + e + ( f − 1 )r F
Etude de cas: BIB

0,99 0,95

10 -0,024284 -0,01593754
90 -0,04773518 -0,02269579
1 year -0,13454681 -0,0926479

0,99 0,95
10 -15156,1052 -9946,91865
90 -29792,4307 -14164,8711
1 year -83973,2223 -57823,3135
Etude de cas: BIB

Le capital nécéssaire pour 0,99 0,95


couvrir le RCD VaR = 4,77% du
PSIA 10 -0,024284 -0,01593754
90 -0,04773518 -0,02269579
1 year -0,13454681 -0,0926479

Le capital nécéssaire pour 0,99 0,95


couvrir le RCDVaR = 29792 BD 10 -15156,1052 -9946,91865
90 -29792,4307 -14164,8711
1 year -83973,2223 -57823,3135
RCDVaR ≠ RCDIFSB
Conclusion

• Nouvelle mesure du RCD qui reflète le partage réel du risque


en se basant sur les politiques de lissage des rendements.

• Manque de données