Vous êtes sur la page 1sur 15

LIOR

ME A

TI
EN

ON
SO

DE LA
UD
AG
E
RO

E
D U C TI VI T

PROCÉDÉ
MIG/MAG

Dossier :
Fils Fourrés

SAF D UAL
Sommaire
1 Introduction 4
2 Définitions 4
2.1 Procédé 4
2.2 Particularités du fil fourré 4
2.3 Les différents types de fils fourrés 5
3 La productivité par l’augmentation du taux de dépôt 5
3.1 L’épaisseur du feuillard 5
3.2 La longueur de la partie terminale 5
3.3 La nature du fourrage 6
3.4 La présence d’un laitier 6
3.5 Le diamètre de fil 7
4 Augmenter la productivité par la vitesse de soudage 7
4.1 Le soudage grande vitesse de tôles de fines épaisseurs 7
4.2 Le soudage bifil tandem avec fil fourré 8
4.3 Le soudage sur tôles prépeintes 8
5 Augmenter la productivité par la réduction du parachèvement 8
5.1 Dans le cas du soudage des aciers galvanisés ou aluminisés 8
5.2 Dans le cas du soudage des aciers inoxydables 9
6 Augmenter la productivité par l’optimisation des préparations 9
7 Augmenter la productivité par la qualité du joint et de
l’environnement 9
8 Augmenter la productivité par l’emploi
de conditionnements adaptés 10
9 Équipements pour la mise en œuvre des fils fourrés 10
9.1 Sources de courant 10
9.2 Dévidoirs 11
9.3 Torches 11
9.4 Aspiration de fumées 11
9.5 Automatisation 11
10 Produits consommables 12
10.1 Les produits d’apport 12
10.2 Les gaz de protection 15
11 Conclusions 15

3
1 Introduction
Années après années, l'utilisation industrielle des fils fourrés progresse inexorable-
ment. Pour les Etats Unis et le Japon ces produits représentent respectivement 18% et
20 % de la totalité des consommables de soudage alors que pour l'Europe ce chiffre n'est
que de 8 %. La qualité de ces produits a, ces dernières années, constamment évolué tant
sur l'aspect opératoire que sur le plan de la fiabilité ; notons aussi la constance des ca-
ractéristiques mécaniques et chimiques des joints soudés.
Aujourd'hui avec les fils fourrés on obtient la qualité métallurgique que permettent les
électrodes enrobées et une productivité accrue par rapport aux fils massifs.
Si l'offre SAF est étendue, c'est que les domaines d'application sont très vastes.
Faciliter le choix d'un fil fourré en fonction des différents critères d'utilisation (épaisseurs
et nuances d'aciers à souder, environnement ..) est l'objectif de ce document.
Nous ne doutons pas que vous serez convaincu qu'il vous est possible d'optimiser votre
productivité par l'emploi des fils fourrés SAF.

2 Définitions
2-1 Procédé
Le soudage avec fil fourré est une technique de soudage à l'arc électrique avec électrode
fusible en atmosphère gazeuse (SAFDUAL) ou sans protection gazeuse (SAFUNI). Le prin-
cipe est le même que celui du procédé MIG/MAG mais le fil massif est remplacé par un
fil tubulaire fourré de flux pulvérulent. L'arc électrique jaillit entre le fil fourré et les
pièces à souder. Le courant est toujours continu, toutefois la polarité dépend du fil
fourré utilisé. La longueur de fil dépassant de l'extrémité de la buse est variable de 20 à
40 mm en fonction de l'application. Le fourrage contient les éléments nécessaires pour
assurer un rôle voisin de l'enrobage des électrodes enrobées.
• Rôle métallurgique : le fourrage peut protéger le bain, il assure la désoxydation et
la dénitruration de ce bain, il peut apporter des éléments d'alliages (Ni, Cr, Mo …)
ou de la poudre de fer (prépondérante dans les fils dits "metal cored").
• Rôle physique : le fourrage, par formation d'un laitier protège et moule le cordon de
soudure. Il facilite également l'emploi en position.
• Rôle électrique : le fourrage contient des éléments ionisants favorisant la stabilité de
l'arc électrique.

2-2 Particularités du fil fourré


Fabrication.
1. Rouleau de feuillard
2. Formage en U
3. Trémie de flux
4. Remplissage
5. Fermeture
6. Tréfilage
7. Traitement de surface
8. Dressage
9. Bobinage
10. Filières

4
Les poudres et la partie métallique sont préparées séparément,
• les poudres sont fabriquées par mélange de 5 à 10 composants,
• la partie métallique peut se présenter de deux façons différentes :
- en tube soudé rempli par vibration puis tréfilé et cuivré au diamètre final,
- en feuillard formé en U rempli et refermé puis tréfilé et nettoyé.

Les éléments d'alliage.


Les fils fourrés contiennent des éléments d'alliage dont le dosage est rigoureux. Ces élé-
ments d'alliage variables en nuance et en pourcentage dépendent du fabricant du fil fourré
et non de l'aciériste ce qui permet une plus grande souplesse de formulation. Dans bien
des cas un fil massif contenant les mêmes éléments d'alliage ne pourrait être tréfilé.

2-3 Les différents types de fils fourrés.


• Les fils fourrés sans protection gazeuse utilisés principalement pour les applications sur
chantiers.
• Les fils fourrés avec protection gazeuse pour les travaux en atelier comme sur chantier.
On distingue deux catégories :
• Les fils avec laitier
• Les fils sans laitier
Ces fils peuvent exister dans de nombreuses nuances destinées au soudage des aciers
non alliés, aciers faiblement alliés, aciers inoxydables et spéciaux.

3 La productivité par
l'augmentation du taux de dépôt.
Plusieurs facteurs que nous décrivons ci-dessous influent sur le taux de dépôt :

3-1 L'épaisseur du feuillard.


La diminution de l'épais- Evolution du taux de dépôt
seur du feuillard permet suivant l’épaisseur du feuillard
d'augmenter le taux de kg/h
dépôt. 6,5
6
SAFDUAL Ø 1,2 mm
5,6
partie terminale
5
20 mm
4,5
4 SAFDUAL
3,5 à feuillard mince
3 Ø 1,2 mm, partie
2,5 terminale 20 mm
2
150 200 250 300 Ampères

3-2 La longueur de la partie terminale


(distance tube contact-pièce)
kg/h
L'augmentation de la longueur de la
6,5
partie terminale accroît le taux de
dépôt (dans la limite de conditions 6
opératoires satisfaisantes notam- 5,5
ment la protection gazeuse). Le pré- 5

chauffage du fil (par effet Joule) 4,5


dans la partie terminale conduit (à 4
intensité équivalente) à une vitesse 3,5
de fil supérieure. 3
Partie
10 20 30
terminale (mm)
5
3-3 La nature du fourrage.
La nature des éléments contenus dans le fourrage des fils fourrés influe de manière im-
portante sur le taux de dépôt en particulier dans le cas des fils fourrés à poudre métal-
lique (dits metal cored).

Comparaison des taux de dépôt suivant


la nature du fourrage (partie terminale 20 mm)
kg/h
7
fourrage à poudre
de fer prédominante
6

5 NERTALIC 70S Ø 1.2 mm


(fil massif)

4 SD 100 Ø 1.2 mm
(avec laitier, préconisé
pour le soudage en position)
3
SD 206A Ø 1.2 mm
2 (sans laitier, préconisé
pour soudage à plat)
1

0
150 200 250 300 Ampères

3-4 La présence d'un laitier.


La présence d'un laitier à solidification rapide qui soutient le bain de fusion améliore très
nettement le taux de dépôt en particulier pour le soudage en position.

Plage opératoire en position PF (verticale montante)


(partie terminale 20 mm)

kg/h
6

5
NERTALIC 70S Ø 1.2 mm
(fil massif)
4
SD 100 Ø 1.2 mm
Zone optimale
3 (avec laitier préconisé
pour SD100 pour le soudage en position)

1 Zone optimale
pour fil massif

0
150 200 250 300 Ampères

6
3-5 Le diamètre de fil
Contrairement à ce que l'on Evolution du taux de dépôt
pourrait croire, à intensité (partie terminale 20 mm)
de soudage donnée, on dé-
kg/h
pose plus de métal avec un
7
fil fourré de diamètre plus SD 100 Ø 1.6 mm
faible (la vitesse de dévidage 6

étant évidemment supé- 5 SD 100 Ø 1.2 mm


rieure). L'intérêt des fils de 4
gros diamètre (> 1.6 mm) ré- SD 100 Ø 1.0 mm
3
side dans le fait que l'on peut
les utiliser à très fortes in- 2

tensités lorsque la configu- 1


ration du joint le permet (in- 0
tensité de 350 à 600 A). 150 200 250 300 350 Ampères

4 Augmenter la productivité
par la vitesse de soudage.
Plusieurs facteurs que nous décrivons ci-dessous contribuent à l'augmentation de la
vitesse de soudage.

4-1 Le soudage grande vitesse de tôles de fines


épaisseurs
Dans ce cas il faut résoudre le compromis stabilité d'arc à grande vitesse et section mi-
nimale du cordon de soudage. D'où l'emploi d'un fil fourré à feuillard de faible épaisseur
et à poudre métallique (metal cored). En outre la formulation du fourrage est adaptée pour
permettre l'utilisation d'un régime d'arc court qui optimise la stabilité de l'arc.

Comparatif fil fourré SAFDUAL TGV/fil massif Comparatif fil fourré SAFDUAL TGV/fil massif
SAFDUAL TGV NERTALIC 70S SAFDUAL TGV NERTALIC 70S

ARCAL 211 Gaz ELOXAL 35 M21(1) TERAL 12


Gaz ATAL 5A
M21(1)
Diamètre du fil 2,4 mm 1.2 mm
Diamètre du fil 1.6 mm 1.2 mm
Intensité 650 A 310 A
Intensité 350 A 280 A
Vitesse du fil 10.1 m/min 15 m/min
Vitesse du fil 8.6 m/min 9 m/min
Tension 26.5 V 30 V
Tension 27 V 27 V
Partie terminale 40 mm 20 mm
Partie terminale 25 mm 25 mm
Vitesse
4.7 m/min 1.5 m/min
Vitesse de soudage
2.8 m/min 1.5 m/min
de soudage

Exemple d’application :
Exemple d’application :
• Fonds emboutis emboîtés épaisseur 1.6 mm
• Soudure à clin sur acier non allié
pour ballons.
épaisseur 3 mm.
Sens
de rotation 1 1 0/1
20 60°

10°
40°

20°

Ø 450

1,6
1,6
6

1,6 1,6
Déplacement de la torche
7
4-2 Le soudage bifil tandem avec fil fourré
Il s'agit d'une autre réponse à cette problématique de recherche de stabilité d'arc à
grande vitesse appliquée à ce procédé. Le couple fil fourré/gaz peut apporter des amé-
liorations sensibles au niveau de la préparation (propreté) et de la qualité des assemblages
ainsi que sur les conditions opératoires (plus grande flexibilité d'emploi et performances
plus élevées par rapport au fil massif.

Vitesse de
Configuration Métal d’apport Gaz Transfert
soudage

5
Fil fourré ARCAL 21 Spray + pulsé 2.4 m/min
SAFDUAL 206A (M 21)

Fil massif type


ARCAL 14
AWS : E70S6 Pulsé + pulsé < 1.5 m/min
(M 14)
10-15
NERTALIC 70A

Exemple d'application du soudage bifil tandem avec solution fil fourré (comparaison du procédé avec une
solution fil massif)

4-3 Le soudage sur tôles prépeintes


Longueur de
Une chimie adaptée du fourrage permet défaut cumulée (mm)
pour certains fils fourrés d'obtenir sur 12

tôles prépeintes des soudures sans po- 10


rosités tout en conservant une grande vi- 8
tesse de soudage.
6

0
SD 105 PRIMER Fil fourrés classiques
à chimie adaptée utilisés dans l'industrie

5 Augmenter la productivité
par la réduction du parachèvement
5-1 Dans le cas du soudage des aciers galvanisés
ou aluminisés
L'emploi d'un fil fourré à constituants fortement désoxydants permet d'assurer la stabi-
lité d'arc à faible énergie et par là de préserver au maximum la protection.

Le soudage des tôles zinguées avant et après l’arrivée du SAFDUAL Zn.

Avant : soudage avec fil MAG


Le soudage traditionnel des tôles galvanisées est rendu difficile par la
présence du zinc en surface. Celui-ci s’évapore du fait de sa faible
température d’ébullition, nuisant ainsi au bon déroulement de l’opération.
Les éléments d’usure des torches doivent être nettoyés plus souvent et les
soudures sont de qualité médiocre.

Après : soudage avec fil SAFDUAL Zn


Des inconvénients évités avec ce nouveau fil : il ne nécessite qu’une faible
quantité d’énergie pour fondre, ce qui réduit les risques de porosité et la
composition spécifique du flux interne diminue considérablement les
projections. Le couple MAJOR MR 200/SAFDUAL Zn permet cette
adéquation et donne une excellente fusion même à très faible puissance.
8
5-2 Dans le cas du soudage des aciers inoxydables
Avec des fils fourrés adaptés on peut utiliser des matériels et des gaz conventionnels avec
une maîtrise du régime d'arc et en évitant les projections. De plus, le laitier qui assure
une protection contre l'oxydation lors de l'opération de soudage améliore l'aspect du cor-
don et facilite les traitements de décapage/passivation.

6 Augmenter la productivité
par l'optimisation des préparations
Avec les fils fourrés on peut :
➜ Réduire dans certains cas les chanfreins.
➜ Réduire la gorge apparente (lorsque le code de construction le permet).
➜ Souder sur tôles non grenaillées.
➜ Réduire le préchauffage avec certains fils à bas hydrogène diffusible.

7 Augmenter la productivité
par la qualité du joint et de l'environnement
➜ Améliorer la compacité, réduire les risques de collage : par son double effet (fourrage
et gaz de protection) la compacité des joints avec les fils fourrés est supérieure à celle
obtenue avec les fils massifs. Cet avantage est encore plus probant dans le cas de tôles
oxydées, rouillées, ou revêtues. La densité de courant et la forme de pénétration induite
permettent de limiter fortement le risque de collage.
➜ Améliorer la qualité de travail des opérateurs : l'emploi des fils fourrés de la gamme
"GREEN" associés à des gaz de protection adaptés permet de limiter les nuisances
causées par les fumées de soudage (volume de fumées émises et nature de celles-ci).
Dans tous les cas on note une diminution de 50% du volume des fumées.

Exemple de mesures d’émission de fumée.


g/h
Comparatif sur tôle meulée. Ø 1,2 mm - I : 250 A - U : 26 V

70 Fils fourrés sans laitier Fils fourrés sans laitier Fils fourrés avec laitier

60

50

40

30

20

10 70 34 30 60 30 28 34 25 22

0
SAFDUAL SAFDUAL SAFDUAL SAFDUAL SAFDUAL SAFDUAL SAFDUAL SAFDUAL SAFDUAL
200 GREEN 201 GREEN 201 206 GREEN 207 GREEN 207 100 GREEN 101 GREEN 101
avec avec avec avec avec avec avec avec avec
ATAL 5A ARCAL 21 ARCAL 22 ATAL 5A ARCAL 21 ARCAL 22 ATAL 5A ARCAL 21 ARCAL 22

■ Avec des mélanges gazeux du type M 21 (ARCAL 21) on observe la réduction de


l'émission de monoxyde de carbone (CO).
■ Avec des mélanges gazeux du type M 22 (ARCAL 22) on observe la suppression
totale de l'émission de monoxyde de carbone (CO).
D'autre part l'emploi de fils fourrés permet une réduction sensible du bruit (- 10 dBA) par
rapport à l'opération de soudage équivalente menée avec des fils massifs.
9
8 Augmenter la productivité
par l'emploi de conditionnements adaptés :
Des conditionnements de grande capacité "touret ou fût" (environ 200 kg) permettent de
limiter les arrêts par changement de bobine. Ces conditionnements sont particulièrement
recommandés sur les applications automatiques ou robotiques. Les fils sur touret devront
être dévidés à l'aide d'un dispositif spécifique (système PENELOPE) permettant d'assu-
rer une bonne qualité de dévidage. Pour les fils en fûts ENDURO, outre l'intérêt d'un condi-
tionnement de grande quantité, la technique de bobinage du fil des fûts ENDURO élimine
le phénomène de torsion du fil ce qui conduit à une sortie du fil très rectiligne d'où les
avantages suivants :
➜ diminution des frictions dans les gaines,
➜ réduction des efforts d'entraînement,
➜ possibilité d'augmenter la distance sur laquelle le fil peut être dévidé,
➜ plus grande stabilité d'arc,
➜ meilleur amorçage de l'arc.

Fût ENDURO. Système “PENELOPE”


pour dévidage de fil en touret.

9 Equipements pour
la mise en œuvre des fils fourrés
Les matériels nécessaires à la mise en œuvre des fils fourrés ne sont pas différents de
ceux utilisés pour le soudage MIG/MAG avec fil massif.

9-1 Sources de courant


Toutes les technologies sont utilisables pour cette appli-
cation :
➜ Transformateur redresseur à potentiel constant
avec réglage discontinu de la tension de soudage
(JUNIOR, MAJOR, SAFMIG BL, SAFMIG S….).
➜ Technologie à thyristors ou transistors à régu-
lation électronique (OPTIMAG, SAFYARD,
SAFMIG BH …).
Pour pouvoir utiliser les fils fourrés sans gaz et le
fil fourré spécial tôles zinguées il faut disposer
d’une source de courant permettant l'inversion de
polarité (MIGLIGHT, JUNIOR, MAJOR…).

10
9-2 Dévidoirs
Pour obtenir un dévidage optimal, il est recommandé d'utiliser des installations
à platine de dévidage à quatre galets équipée de galets crantés ou de galets pignon.
(DEVIDARC, DEVISAF, D21, D 22, D 24, D 25, D 3CC ….)

9-3 Torches
Etant donné la gamme de diamètres de fil de 1.0 à 2.4 mm d'où l'utilisation de courant
de soudage sur une étendue de 50 à 500 Ampères, il y a lieu d'adapter l'outil au courant
de soudage. D'une manière générale, au delà de 300 Ampères il est recommandé
d'utiliser des torches à refroidissement par eau (voir toute la gamme des PROMIG que
propose la SAF). En règle générale, l’emploi de conduits d’usure en acier est préconisé.

9-4 Aspiration de fumées


Deux cas de figures sont proposés :
➜ à la source avec les torches PROMIG AZUR
associées à une unité d’aspiration.
➜ sur l'ensemble du poste de travail avec un large
choix de bras, de potences, de ventilateurs, de
filtres etc…

9-5 Automatisation
Pour encore augmenter la productivité du soudage avec fils fourrés il est possible
d'utiliser une large palette de solutions allant de l'automatisation :
➜ la plus simple : mécanisation ou automatisation avec chariot (WELDYCAR ou
MEGASAF) pour les applications de soudage longitudinal ou tour (GYRMATIC
ou MECAGYR) pour les applications de soudage circulaire,
➜ aux solutions les plus sophistiquées de robotique de soudage sur la base
d’équipement STARMATIC A ou R450.

Chariot autonome WELDYCAR Plateau tournant pour


soudage circulaire GYRMATIC

11
10 Produits consommables
10-1 Les produits d'apport
La SAF propose une gamme de fils fourrés permettant de résoudre un grand nombre des
cas d'applications.
Les tableaux ci-dessous présentent de manière succincte les caractéristiques princi-
pales des fils fourrés de la SAF.

10-1-1 Fils fourrés avec laitier pour le soudage des aciers


non et faiblement alliés.
Caractéristiques mécaniques types sur moule NF EN 1597-1 avec gaz M21 - Ar/CO2 82/18 (ATAL 5A)
symbolisation des normes avec Ø 1.2 mm

Fils fourrés Caractéristiques Rm Rp 0.2 A 5d KV à x °C H2 diff. EN 758 AWS


(MPa) (MPa) % Joules ml/100g A 5.20 / A 5.29
SD 100 Toutes positions y compris
verticale montante, trace directe.
Un seul paramètre pour toutes 580 515 27 90 à -20° 5 T42 3 P M 1 H5 E71T1 MJ
les positions (220-250 A/23-24 V).
Caractéristiques sur joint (-20° C).
SD 100 Ni Excellente maniabilité, toutes positions.
Résiliences sur joint jusqu’à -40° C. 610 550 24 120 à -40° 4 T46 4 1 Ni P M 1 H5
E 81 T1-G
(brut de soudage). 580** 520** 28** 70 à -40° 3** T46 4 1 Ni P C 1 H5

SD 105 Très bonne résistance à la porosité


Primer sur tôles prépeintes ou rouillées.
Très bel aspect du cordon, 590** 505** 27** 50 à -20°** 3,5** T46 2 C R C2 H5 E70T1
pour soudage à plat.
SD 122 Fil cuivré, fusion très douce,
dévidage aisé même sur dévidoir 650 590 24 50 à 0° 4 - E71T1
simple.
SD 116 A Similaire à SD 100,
mais avec charge à la rupture
(Rm) limitée à 585 MPa (aciers 560 480 28 70 à -20° 6 T38 3 P M 1 H10 E71T1
type A42/A48FP sur applications
RRC-EV ou RCCM).
SD 127 Pour mécano-soudure,
soudage à plat
taux de dépôt élevé. T42 2 R M 3 H10
550 480 27 75 à 0° 7 E70T1
Tenue en angle parfaite T38 0 R C 3 H10
et excellent détachement
du laitier à fond de chanfrein.
SD 128 sr Excellente maniabilité
en particulier en position
verticale montante.
610 560 23 120 à -40° E81T1
Caractéristiques sur joint 600* 540* 24* 90 à -40°* 3 T46 5 1 Ni P M 1 H15 Ni1-H4
jusqu’à -50° C avec et sans traitement
thermique (applications Off-shore)
CTOD à -15° C > 0.30 mm.
SD 162 Pour acier HLE (jusqu’à E 620). E101
Maniabilité remarquable en positions, 730 650 20 70 à -50° 3,5 -
très bas H2. T1-G-H4

SD 170 Similaire au SD 162 mais pour aciers E 111


850 715 18 80 à -50° 3,5 -
jusqu’à E 690. T1-G 4H
- H2 diffusible suivant BS6693, partie terminale 25 mm, Ø 1.2 mm.
* Détensionné 2 h à 580° C.
** avec gaz CO2 - (C1 selon EN 439).

12
10-1-2 Fils fourrés sans laitier pour le soudage
des aciers non et faiblement alliés.
Caractéristiques mécaniques types sur moule NF EN 1597-1 avec gaz M21 - Ar/CO2 82/18 (ATAL 5A)
symbolisation des normes avec Ø 1.2 mm

Fils fourrés caractéristiques Rm Rp 0.2 A 5d KV à x °C H2 diff. NF/EN AWS


(MPa) (MPa) % Joules ml/100g
SD 200 Excellentes caractéristiques
580 480 26 80 à -40° 2 T46 4 M M 1 H5* E70C 6 M H4
sur joint (-40 °C).
SD 206 Bel aspect des soudures à plat,
presque sans silicates, 560 480 28 80 à -20° 5 T42 3 M M 1 H5* E70C 6 M H4
résiliences sur joint à -20 °C.
SD 206 A Pour applications courantes,
T42 2 M
maniabilité et aspect 560 480 28 70 à -20° 6 M 2 H10* E70C 3 M H8
très voisins du SD 206.
SD 209 Maniabilité proche du SD 200,
mais avec charge à la rupture T38 4 1Ni M
(Rm) limitée à 585 MPa (aciers 540 400 25 80 à -40° 3 E70 C-G H4
M 1 H5*
type A42/A48FP sur applications
RRC-EV ou RCCM).
SD 202 Type SD 200 avec addition
de Ni pour KV à -60 °C
(applications Off-shore) T46 6 Mn 1 Ni
620 540 27 80 à -60° 2 E81 T5-G H4
maniabilité en toutes positions. 1 M M H5*
Bonne pénétration envers
avec diamètre 1 mm.
SD 212 Fil fourré sans laitier
au chrome-molybdène TGS 56 1Cr Mo
pour utilisations à haute 580 480 23 90 à 0° 2 E81T5-B2
BH**
température, très bonnes
caractéristiques mécaniques.
SD 225 Similaire au SD 212, TGS 63 2Cr Mo
mais 2.25Cr-1Mo 660 555 17 60 à -20° 2 BH** E91T5-B3

SD 291 Similaire au SD 212, mais


9Cr-1Mo, pour acier type P91/T91 710 540 22 55 à +20° 2 - E505T-G

SD 255 Pour acier à haute limite


d’élasticité (HLE), TGS Y5 55 1
haute résistance 690 590 19 45 à -50° 1.5 BH*** E91T5-K3
à la fissuration à froid.
SD 270 Idem SD 255, mais limite TGS Y5 55 1
d’élasticité > 690 MPa 840 740 17 45 à -50° 1.5 BH*** -

- * Norme EN 758, ** Norme NFA 81 354, *** Norme NFA 81 352.


- AWS : A 5.18, A 5.20, A 5.28, A 5.29.
- H2 diffusible suivant BS6693, partie terminale 25 mm, Ø 1.2 mm.

10-1-3 Fil fourré sans gaz pour le soudage des aciers non alliés.
Caractéristiques mécaniques types sur moule NF EN 1597 - 1
symbolisation des normes avec Ø 1.2 mm

Fils fourrés caractéristiques Rm Rp 0.2 A 5d KV à x °C EN 758 AWS


(MPa) (MPa) % Joules A 5.20
SU 310 Fil fourré sans gaz pour soudage
sur chantier en remplacement 540 320 22 40 à +20° T42 Z Y 1 H15 E71T7
des électrodes rutiles

10-1-4 Fils fourrés basiques pour le soudage


des aciers non et faiblement alliés.
Caractéristiques mécaniques types sur moule NF EN 1597 - 1
symbolisation des normes avec Ø 1.2 mm

Fils fourrés caractéristiques Rm Rp 0.2 A 5d KV à x °C H2 diff. NF EN AWS


(MPa) (MPa) % Joules ml/100g
SD 31 Fil cuivré, dévidage aisé
même sur dévidoir simple. 580 (1) 490 (1) 26 (1) 90 à -20° 3 (1) T 42 4 B M 2 H5 E71T5

SD 48 S Fil avec Ni, Cr et Cu, pour aciers


“Patinables” de type CORTEN, 590 (1) 500 (1) 26 (1) 90 à -20° (1) 5 (1) - E81 T1 W
INDATEN ET PATINAX
SD 400 Toutes positions, très maniable 575 (1) 485 (1) 27 (1) 80 à -40° (1) 3 (1)
en particulier sous CO2. T42 5 B M 1 H5 (1)
Résiliences élevées sur joints jusqu’à 545 440 (2) 28 (2) 85 à -40° (2) E71T5
(2)
T42 5 B C 1 H5 (3)
40° C avec et sans traitement thermique. 560
(3) 465 (3) 27 (3) 100 à -40° (3) 2 (3)

- NFA : 81350, 81356, (1) sous Argon/CO2 82/18 (ATAL 5A)


- AWS : A5.20, A5.29 (2) sous Argon/CO2 82/18 (ATAL 5A)/détensionné 2 h à 580° C
- H2 diffusible suivant BS6693, (3) sous CO2 (C1 suivant EN 439).
partie terminale 25 mm, Ø 1.2 mm.

13
10-1-5 Fils fourrés à basse émission de fumées
pour le soudage des aciers non alliés.
Caractéristiques mécaniques types sur moule NF EN 1597-1
symbolisation des normes avec Ø 1.2 mm

Fils fourrés caractéristiques Rm Rp 0.2 A 5d KV à x °C H2 diff. EN 758 AWS


(MPa) (MPa) % Joules ml/100g A 5.18
SD GREEN Toutes positions y compris
101 verticale montante, trace directe. 620 550 29 55 à 0° - T42 0 P M 1 H5 E71 T1
(M 21) Résiliences sur joint jusqu’à 0 °C.
SD GREEN Toutes positions y compris
101 verticale montante, trace directe. 600 550 26 100 à -20° 4 T42 0 P M 1 H5 E71 T1
(M 22) Résiliences sur joint jusqu’à -20 °C.
SD GREEN Bel aspect des soudures, à plat
207 presque sans silicates. 610 525 29 70 à -20° 6 T42 2 M M 1 H10 E70C-3M H8
(M 21) Résiliences sur joint jusqu’à -20 °C.
SD GREEN Bel aspect des soudures, à plat
207 presque sans silicates. 560 430 28 85 à -20° 4 T42 2 M M 3 H10 E70C-3M H4
(M 22) Résiliences sur joint jusqu’à -20 °C.
SD GREEN Similaire au SD 207
201 avec résiliences à -40 °C. 560 430 28 100 à -40° 3 T46 4 M M 3 H5 E70C-3M H4
(M 22)

- H2 diffusible suivant BS6693, partie terminale 25 mm, Ø 1.2 mm.


- M21 (ARCAL 21) = Ar 92 % et CO2 8 %
- M22 (ARCAL 22) = Ar 96.5 % et O2 3.5 %

10-1-6 Fils fourrés pour le soudage des aciers inoxydables.


Caractéristiques mécaniques types sur moule AWS avec gaz M21 Ar/CO2 82/18 (ATAL 5A)
symbolisation des normes avec Ø 1.2 mm

Fils fourrés caractéristiques Rm Rp 0.2 A 5d KV à x° C AWS


(MPa) (MPa) % Joules A 5.22
SD 650 Pour acier type 304L. 560 390 35 40 à -40° E308L T1-4
SD 650 P Pour acier type 304L.
Spécial toutes positions 560 370 35 54 à -20° E308L T1-4
Permet de souder sur tôle fine 34 à -196°
dès 3 mm utilisable sous CO2.
SD 652 Pour acier type 316L. 560 400 35 40 à -40° E316L T1-4
SD 652 P Pour acier type 316L.
Spécial toutes positions 550 400 42 58 à -20° E316L T1-4
Permet de souder sur tôle fine 45 à -110°
dès 3 mm utilisable sous CO2.
SD 654 Pour assemblages hétérogènes. 610 460 31 35 à -40° E309L T1-4
SD 654 P Pour soudage hétérogène
acier carbone/acier inox. 58 à -20°
Spécial toutes positions 550 400 42 45 à -110° E309L T1-4
Permet de souder sur tôle fine
dès 3 mm utilisable sous CO2.
SD 654 Mo Destiné au soudage hétérogène
et sous-couche 710 530 31 30 à 0° (E309L MoT1)
avant rechargement.
SD 651 Adapté aux assemblages
d’aciers difficilement 640 440 35 55 à 0° (E307 T1-4)
soudables, réparation.
SD 653 Pour le soudage
et le rechargement des aciers
stabilisés au Ti ou Nb (type 347), 580 410 36 58 à 0° E347 T0-4
taux de ferrite contrôlé 3 à 10 %
suivant WRC 92.
LEXAL TA Fil fourré destiné
22 9 3 N au soudage des aciers DUPLEX
(UR 45N, Wr N° : 1.4462). 700 580 28 50 à -20°
Maniabilité identique 35 à -46° E 22 09 T0-4
aux fils de la série 600
limité au soudage à plat.
LEXAL T Fil fourré destiné
22 9 3 N au soudage des aciers DUPLEX
(UR 45N, Wr N° : 1.4462). 50 à -20° E 22 09 T1-4
Particulièrement adapté 700 585 28 35 à -46°
au soudage en position.

14
10-1-7 Fils fourrés spéciaux.
Caractéristiques mécaniques types sur moule AWS avec gaz M21 Ar/CO2 82/18 (ATAL 5A)
symbolisation des normes avec Ø 1.2 mm

Fils fourrés principales applications caractéristiques mécaniques normalisation


NF EN 758 AWS A 5.18
ou A 5.20
SAFDUAL Soudage monopasse pour Joint à clin sur tôle A 33 – épaisseur : 3 mm.
TGV ballons d’eau chaude, extincteurs, Energie moyenne : 2 kJ/cm
compresseurs frigorifiques, – 350 A-26 V-280 cm/min-CO2
radiateurs domestiques, • traction : rupture du métal de base T 3T Z MM 3 H10 E 70C GS
raidisseurs de structure et • pliage longitudinal (mandrin Ø 25)
essieux de voiture. - cordon extérieur – 180° RAS
- cordon intérieur – 180° RAS
SAFDUAL Soudage des aciers ferritiques Moule hors dilution -
258 de 11 à 13% de Cr 300 A-29 V-45 cm/min-ATAL 5A (M 21).
(monopasse recommandée). Energie moyenne : 15 kJ/cm avec
Dans le domaine automobile fil Ø 1.2 mm. Résultat brut de soudage :
assemblage des pots catalytiques et • Rm : 530 MPa — E 409 T2
raboutage sur tuyaux d’échappement. • Rp 0.2 : 390 MPa
Transport ferroviaire et sucreries • A 5d : 30%
(inox 3Cr12). • HV 0.3 : 160

SAFDUAL Soudage monopasse manuel ou Joint à clin sur tôle E 24 – épaisseur : 3 mm.
Zn automatique des tôles fines Energie moyenne : 4.2 kJ/cm
(0.8 à 4 mm) galvanisées, – 330 A-17 V-80 cm/min.
électrozinguées ou prépeintes. • traction prismatique : T 3T ZV 1 H15 E 70C GS
Industries de l’automobile, chantiers rupture du métal de base
navals, conditionnement d’air, • pliage longitudinal (mandrin Ø 25) :
grilles et portails. 180° sans criques

10-2 Les gaz de protection


CO2 C1 Confère des pénétrations importantes et de forme arrondie. Utilisable
d'une manière assez générale pour bon nombre de fils fourrés.
ATAL 5(A) M21 Mélange binaire Ar-CO2 qui, compte tenu de son pourcentage en CO2,
permet d'assurer en soudage en position une bonne pénétration,
une bonne compacité tout en limitant les projections et les fumées par
rapport au CO2. Particulièrement bien adapté à la gamme SAFDUAL
ARCAL21 M 21 Mélange binaire Ar-CO2 utilisable en régime court-circuit
et pulvérisation axiale. Bon mouillage et peu de projections,
donc possibilité de soudage grande vitesse en particulier dans le cas
du soudage bifil. Avec les fils fourrés SAFDUAL GREEN on observe
une réduction de fumées due au faible pourcentage de CO2.
ARCAL22 M 22 Mélange binaire Ar-O2 favorisant un bon transfert en pulvérisation
axiale sans projections. Bon mouillage du bain de fusion. Utilisation
possible à des vitesses de soudage élevées. Spécialement mis au point
pour l'utilisation les fils fourrés SAFDUAL GREEN il permet de réduire
considérablement le volume des fumées et évite la formation de CO.
ARCAL 211 M 21 (1) Mélange ternaire Ar-He-CO2 spécialement dédié au soudage sous
fortes intensités. La présence d'hélium favorise un bon mouillage
et un bon étalement du bain donc un soudage à grande vitesse.

11 Conclusions
Par un choix judicieux des types et diamètres de fil, il est possible :
➜ d'augmenter les vitesses de fusion,
➜ de majorer les taux de dépôts,
➜ de souder en toutes positions (réduction des manutentions des pièces),
➜ d'obtenir une plus grande douceur dans la fusion de l'arc, d'obtenir des dépôts
de bel aspect (réduction des opérations de parachèvement),
➜ d'augmenter en général les performances.
15
© SAF 1515 9220
99 09 I 03 Ed. 1

SAF - 13, rue d’Épluches - Saint-Ouen l’Aumône


95315 Cergy-Pontoise Cedex -France
Tél. : 01 34 21 33 33 - Fax : 01 34 21 31 30
e-mail : info.saf@airliquide.com