Vous êtes sur la page 1sur 5

Références bibliographiques

Abbas H., Barbero M. & Loisel R., 1984. Réflexions sur le dynamisme actuel de la régénération naturelle du pin d'Alep
(PinushalepensisMill.) dans les pinèdes incendiées en Provence calcaire (de 1973 à 1979). Ecologiamediterranea Journal. 10
(3-4) : 85-104 p.
Abdennebi A., 2006. Contribution à l'étude de la régénération naturelle du Pin d’Alep
(Pinus halepensis Mill.) dans la région de DjermaDhara. Mém. d’Ing. Univ. Batna, 3-11 p.
Acherar M., Lepart J. & Debussche M., 1984. La colonisation des friches par le pin d'Alep (PinushalepensisMill.) en
Languedoc méditerranéen. Acta Oecologica Journal. Oecologia Plantarum. 5(2) : 179-189 p.
Ammari Y., Sghaier T., Khaldi A. & Garchi S., 2001. Productivité du pin d’Alep en Tunisie : Table de Production.Annales
de L’INGREF N° Spécial. 239-246 p.
Arfa A. &Med T., 2008. Les incendies de forêt en Algérie : Stratégies de prévention et plan de gestion. Mém. Mag. SNV.
Univ. MENTOURI-Constantine, 115 p.
Athmani N. & Masmoudi M., 2008. Etude de l’impact de Bacillus thuringiensis Kurstakidans la lutte de la chenille
processionnaire du Pin d’Alep "Thaumetopoeapityocampa Schiff" au niveau de la forêt domaniale de Beni Oudjana
(Khenchela), Mém., d’Ing. Etat, Univ. Batna, 47p.
Barbero M., Bonin G., Loisel R., Miglioretti F. & Quézel P., 1987. Incidence of exogenous factors on the regeneration of
Pinus halepensis after fires. Ecologiamediterranea Journal. 13(4) : 51-56 p.
Barn P., 2010.Les incendies de forêt : impacts sur la qualité de l’air et la santé.Congrès annuel de l’ICISP URL :
https://ccnse.ca/sites/default/files/INSPQ_2010_polluants_et_purificateurs_air.pdf (Page consultée le : 13/05/2020).
Bavio G., 1993. Forest fire: an evolution of control measures in Italy. Journal of forestry, 91,25- 27 p.
Bedel j., 1986. Aménagement et gestion des peuplements de pin d’Alep dans la zone méditerranéenne française. Options
méditerranéennes. Série d’étude CIHEAM. 86(1), 127-156 p.
Beker M., Picard J.F. & Timbal J., 1982. Larousse des arbres et arbustes de l’Europe occidentale. Larousse, Paris, 330 p.
Belgat S., 2001. Le littoral Algérien : Climatologie, geopédologie, syntaxonomie,édaphologie et relation sol-végétation. Thèse.
Doct. Sci. Agr. INA. El Harrach, 261 p.
Belghazi B., Ezzahiri M. & Romane F., 2000. Productivité de peuplements naturels de pin ’Alep (Pinus halepensis Mill.)
dans la forêt de Tamga (Haut Atlas, Maroc).Cahiers Agricultures, 9 (1), 39-46 p.
Belkaid H., 2016. Analyse spatiale et environnementale du risque d’incendie de forêt en Algérie : cas de la Kabylie maritime.
Thèse Doct. Géographie, Univ. Nice - Sophia Antipolis, France, 255 p.
Benabid A., 1984. Études phytoécologiques des peuplements forestiers et préforestiers du Rif centro occidental (Maroc).Trav.
Inst. Sc., sér. Bot. Rabat, Maroc.34:1-64 p.
Benavides R., Douglas G.B. & Osoro K., 2009. Silvopastoralism in New Zealand: review of effects of evergreen and
deciduous strees on pasture dynamics.AgroforestrySystems Journal. 76, 327-350 p.
Benkraouda S., 2015. Détection des feux de forêts à partir d’images satellitaires infrarouges thermiques IRT en utilisant
l’image de l’inverse de la probabilité d’appartenance.Thèse doc.Génie Electrique Univ. Mostaganem. 142 p.
Bekdouche F., Derridj A. & Krouchi F., 2008. Evolution après feu de la composition floristique de la suberaie de Mizrana
(Tizi-Ouzou, Algérie). Sciences et Technologie, C-n°28 Décembre: 19-29 p.
Bentouati A., 2006. Croissance, productivité et aménagement des forêts de pin d'Alep (Pinus halepensis Mill.) du massif
d’Ouled Yagoub (Khenchela-Aurès).Thèse Doct. Foresterie, Univ. Batna 116p.
Berchiche T., 1986. Contribution à l’étude socio-économique de la forêt algérienne.Thèse Mag. INA. Alger. 254 p.
Berrichi M., 2013. Défense des forêts contre les incendies ; facteurs favorisants les incendies, conséquences et lutte.Polycopies
des cours. Univ Tlemcen. 66 p.
Bonnet V. & Tatoni T., 2003. Analyse spatiale et fonctionnelle de la réponse de la végétation après incendie en basse Provence
calcaire. Forêt méditerranéenne. 24(4) : 385-402 p.
Boudy P., 1948. Économie forestière nord-africaine. Milieu physique et humain. Tome I. Larose (Ed.). Paris. 686 p.
Boudy P., 1952. Guide du forestier en Afrique du Nord. Paris. Maison rustique, 509 p.
Boudy P., 1955. Economie forestière nord-africaine. Tome 4 : Description forestière de l’Algérie et de la Tunisie. Larose (Ed.).
Paris. 483 p.
Boutchiche F. & Boutrigue S., 2016. Caractérisation morpho métrique de la chenille processionnaire
(Thaumetopoeapityocampa) et de son hôte au niveau de la wilaya de Tlemcen. Mém, Master Génétique, Univ. Tlemcen, 79 p.
Brakchi-OuakourL., Kadik K.L. & Gachet S., 2015. Typologie fonctionnelle et taxinomique des pinèdes de l’Algérois et de
l’Oranais (Algérie). Société nationale de protection de la nature et d'acclimatation de France. Paris. France. Revue d’Ecologie
(Terres et Vie), Vol. 70 (3), 231-247 p.
Brochiero F., Chandioux O., Ripert C. & Vennetier M., 1999. Autécologie et croissance du pin d’Alep en Provence
calcaire.Forêt Méditerranéenne. 20(2): 215 224 p.
Buchholz K., 2020.The Shocking Size of the Australian Wildfires.URL:https://www.statista.com/chart/20387/recent-
wildfire-events-by-acreage-burned/(page consultée le : 28/6/2020).
Capitanio R. & Carcaillet C., 2008.Post-fire Mediterranean vegetation dynamics and diversity: a discussion of succession
models. Forest Ecology & Management 255(3-4) : 431-439 p.

73
Carbonell G., Dusserre G. & Sauvagnargues S., 2004. Embrasement généralisé éclair en feu de forêt. Le sage Lieutenant-
colonel J.P. Monet 153p.
Carfantan E., Gaulme M. & Thevenet A., 2004. Évaluation et gestion des risques liés aux polluants atmosphériques résultant
des feux de forêt 48p.
Centre national du machinisme agricole, du génie rural, des eaux et des forêts (Cemagref), 1994. Plans de prévention des
risques naturels, risques d'incendies de forêt. Ministère de l’aménagement du territoire et de l’environnement. France. 81p.
Chadli S., 2012. Intégration des données dans un SIG, modèle de simulation pour la protection des forêts contre les incendies :
cas des forêts choisies dans l’ouest algérien. Mém. Mag. Ecologie et environnement. FSB. USTHB., Alger. +ann. 111p.
Chakroun M. L., 1986. Le pin d’Alep en Tunisie.Options Méditerranéennes. CIHEAM (Série). 86(1), 25-27p.
Chilali Charif K., 2018. Contribution à une étude des incendies de forêts dans le massif de Télagh (Algérie occidentale).
Thèse.Doctorat en Sciences, Univ.Sidi Bel Abbas 126p.
Clarke P. J. & Davison E. A., 2004. Emergence and survival of herbaceous seedlings in temperate grassy woodlands:
Recruitment limitations and regeneration niche. Austral Ecology 29, 320–331p
Colin P.Y., Jappiot M. & Mariel A., 2001.Protection des forêts contre I ‘incendie : Fiches techniques pour les pays du bassin
méditerranéen, cahier FAO conservation 36.149p.
Couhert B. & Duplat P., 1993. Le Pin d’Alep. Rencontres forestiers-chercheurs en forêt méditerranéenne. La Grande-Motte.
34 (Ed.). INRA. Paris. Colloque N°63. 125-147 p.
Croise R. & Crouzet Y., 1975. L’infrastructure routière. Rev. Forest. Française, N.S., tome II. 300-307 p.
Daget Ph., 1977. Le bioclimat méditerranéen, caractères généraux, mode de caractérisationde la végétation. Végétation,
Vol.34, 1-30 p.
Daskalakou E. N. & Thanos C. A., 1996. Aleppo pine (Pinus halepensis) post-fire regeneration: the role of canopy and soil
seed banks. Int. J. Wildland Fire.6: 59-66 p.
Dean D.J., 1 997. Finding optimal routes for networks of harvest site accessroads using GIS-based techniques, Cano J. For.
Res. 27, 11-22 p.
Dehane B., Bouhraoua R. T. & Gonzalez J. R., 2012. Classification de la qualité du liège selon l’état sanitaire des arbres à
l’aide de l’analyse d’images : cas des suberaiesde M’Sila et de Zarieffet (Nord-Ouest d’Algérie). IOBC-WPRS Bulletin 76: 27-
34 p.
DGACTA (Direction Générale des Aménagements et Conservation des Terres), 1995.Guide de conservation des eaux et
des sols. Ministère de l'agriculture de la Tunisie, Tunis,273 p.
Dubordieu L., 1997. Manuel d’aménagement forestier, Lavoisier-Paris. 171- 172 p.
Dubravac T., Dekanić S., Novotny V. & Milašinčić J., 2015. Régénération naturelle des forêts de hêtres dans la zone
strictement protégée du parc national des lacs de Plitvice.Vol.4. N°2. Ecologia mediterranea 32: 5-13 p.
EFFIS (The European Forest Fire Information System), 2020.URL :
https://effis.jrc.ec.europa.eu/static/effis.statistics.portal/effis-estimates/EU(Page consultée le : 09/07/2020).
El Garouani A., Merzouk A., Jabrane R. & Boussema M., 2003. Cartographie del’érosion des sols dans le bassin versant
de l’oued Jemaa (Pre-Rif, Maroc). Lab. Géo. RNE.Fac. Sci. Tech. Fès-saiss (FST). Rev. Géo, N°. 1 : 39-46 p.
Emberger L., 1930. La végétation de la région méditerranéenne. Essai de classification desgroupements végétaux.
Rev.Gen.Bot.42, 705-721 p.
Emberger L., 1936. Remarques critiques sur les étages de végétation dans les montagnes marocaines. Bull. Soc. Bot. Siusse.
46 :614-631 p.
Emberger L., 1955. Une classification biologique des climats. Recueil. Trav. Labo. Géol. Zool. Fac. Sci. Montpellier. 48 p.
FAO (Food and Agriculture Organization), 2001. Protection des forêts contre l’incendie : fiches techniques pour les pays
du bassin méditerranéen, Rome. Italie. 131p.
FAO (Food and Agriculture Organization), 2013. État des forêts méditerranéennes. 213 p.
Fetati., 1996. Bilan productif de cinq espèces résineuses dans un étage subhumide. Cas de la forêt de Bainem. Mém. Ing. Sci.
Agro. INA, El-Harrach, Alger, 92 p.
Galevski M., 1955. La corrélation entre les pluies torrentielles et l’intensité de l’érosion. InÉcole Nationale des Eaux et Forêts,
Station de Recherches et d’Expériences
forestières.URL:http://documents.irevues.inist.fr/bitstream/handle/2042/33567/AEF_1955_14_2_379 pdf (Page consultée le:
02/09/2015).
Goudelis G., Ganatsas P., Tsitsoni T., Spanos Y. & Daskalakou E., 2008. Effect of two successive wildfires in Pinus
halepensis stands of central Greece. Web Ecology. 8: 30-34 p.
Gaudiaut T., 2020. Incendies en Australie. L’ampleur démesurée des feux de forêts en
Australie.URL :https://fr.weforum.org/agenda/2020/01/lampleur-demesuree-des-feux-de-forets-en-australie/(Pageconsultée
le : 28/06/2020).
Gounot M., 1969. Méthodes d’étude quantitative de la végétation. Masson (Ed.). Paris. 314 p.
Gourari B., 2005. Intégration des données multi-sources dans un système d’Information Géographique (SIG) pour l’inventaire
et l’aménagement forestier de la forêt des Sdamas Chergui (Tiaret). Thèse. Mag. Univ. Mascara, 100 p.

74
Grim S., 1989. Pré-aménagement et protection des forêts contre l’incendie. In : Le pré aménagement forestier. Ministère de
l’Hydraulique d’Algérie et Unité des Eaux et Forêts de l’Université catholique de Louvain-la-Neuve. Belgique. Vol. 1, 271-
289 p.
Guinochet M., 1973. Phytosociologie, Masson (Ed.). Paris. 227 p.
Habrouk A., Retana J. & Espelta J.M., 1999. Role of heat tolerance and cone protection of seeds in the response of three
pine species to wildfires. Plant Ecol. Journal, 145: 91-99 p.
Haffane M., 1982. Contribution à l’étude du comportement de Pinus halepensis dans les reboisements de Zoumi Mokrissat.
Mémoire 3 cycle, I.A.V. Hassan II, Rabat.116p.
Hamadi A., 2016. Impacts du potentiel agroforestier sur les processus de l’érosion hydrique sur les terres agricoles des
piémonts du Dahra de la zone Sud de Sidi Lakhdar (W. Mostaganem). Mém. Mag. Univ. Mostaganem.102 p.
Houerou H.N., 1 974. Fire and vegetation in the Mediterranean Basin. Annu. Tall Timbers Fire Eco/. Conf, 1 3: 237-277 p.
Hourcastagne A., 1975. Le guet et l’alerte, revue forestière française, N°sp, 82- 92 p.
Izhaki I., Hening-Sever N. & Ne’eman G., 2000. Soil seed banks in Mediterranean Aleppo pine forests: the effect of heat,
cover and ash on seedling emergence. J. Ecol., 88: 667-675 p.
Jacquet K. & Cheylan M., 2008. Synthèse des connaissances sur l'impact du feu en région méditerranéenne.80 p.
Jappiot M., Blanchi R. & Alexandrian D., 2002. Cartographie du risque : recherche
méthodologique pour la mise en adéquation des besoins, des données et des méthodes. 9p.
Kadik B., 1983. Contribution à l'étude du Pin d'Alep en Algérie : Ecologie, dendrométrie, morphologie. Thèse Dot. Etat, Aix-
Marseille. 313 p.
Kadik B., 1987. Contribution à l’étude du pin d’Alep (Pinus halepensis Mill.) En Algérie : Ecologie, dendrométrie,
morphologie. Ed. OPU. Alger. 581 p.
Kern F., 1975. Les ressources de l’eau, revue forestière française, N°sp, 308-313 p.
Khalid F., 2008. Contribution à l’élaboration d’un plan de prévention des risques incendie de forêt. Mém. Mag. Fac. S, dépar.
Forêt. Univ. Tlemcen. Algérie. 162 p.
Lal R. & Cummings D.J., 1979. Clearing a tropical Forest, 1. Effects on Soil and microclimate.Field crops research 2: 91-
107 p.
Laleg A., 2017. Contribution à l’étude de la productivité du pin d’Alep dans la forêt de Zariffet (Wilaya de Tlemcen). Mém.
Master. Foresterie. Univ. Tlemcen. 94 p.
Lieutier F., Vouland G. & Khous M.G., 1992. Rapport de mission sur les dépérissements forestiers en Algérie et le rôle des
insectes xylophages. Projet de coopération INRA France/ INRF Algérie.8p
Lippert W. & Podlech D., 2010. Gros plan sur les plantes de Méditerranée. Nathan (Ed.). 254 p.
Madoui A. & Gehu J.M., 1999. Etat de la végétation dans la forêt du Bou-Taleb : « Mont du Hodna, Algérie ». Forêt
méditerranéenne. 20(4) : 162-168 p.
Madoui A., Gehu J. M. & Alatou D., 2006. L’effet du feu sur la composition des pinèdes de ‘Pinus halepensis Mill.’ dans le
nord de la forêt de Bou-Taleb, Algérie. Ecologia mediterranea 32: 5-13 p.
Madoui A., Leduc A., Gauthier S. & Bergeron Y., 2010. Spatial pattern analyses of post-fire residual stands in the black
spruce boreal forest of western Quebec." International Journal of Wildland Fire 19(8): 1110-1126 p.
Mazour M., 2004. Etude des facteurs de risque de ruissellement et de l’érosion en nappe etconservation de l’eau et du sol dans
le bassin versant de l’Isser (Tlemcen). Thèse Doct.Etat, Univ. Tlemcen, 184 p.
Kezadri O. & Cheddani M., 2019. Contribution à l’étude analytique des feux de forêts de la wilaya de Bouira Décennie :
2008-2018. Mémoire de Master en Biodiversité & Environnement. 71 p.
Meddour R., 2010. Biogéographie, phytogéographie et phytosociologie en Algérie. Exemple des groupements forestiers et
pré-forestiers de la Kabylie Djurdjurienne, Thèse doct. Etat. Sci. Agro. Univ. Tizi Ouzou, 397 p.
Meddour-SaharO. &Bouisset C., 2013. Les grands incendies de forêt en Algérie : problème humain et politiques publiques
de gestion des risques ? Méditerranée, Num. spec. Les grands incendies en Méditerranée, Quelle réponse aux désastres
environnementaux ? , 121, 33-40 p.
Meddour-Sahar O. & Derridj A.,2010. Le risque d’incendie de forêt : évaluation et cartographie. Le cas de la wilaya de Tizi
Ouzou, Algérie (période 1986-2005). Sécheresse, 2010 ; 21, (3), 187-195 p.
Meddour-SaharO., 2008.Contribution à l’étude des feux de forêts en Algérie : approche statistique exploratoire et socio-
économique dans la wilaya de Tizi Ouzou. Thèse Mag. INA. El harrach, 275 p.
Meddour-Sahar O. &Derridj A., 2012. Bilan des feux de forêts en Algérie : analyse spatio-temporelle et cartographie du
risque (période 1985-2010).133-141p
Medjahdi B., 2010. Réponse de la végétation du littoral oranais aux perturbations : Cas des monts des Trara (Nord-ouest de
l'Algérie). Thèse Doc. Univ. Tlemcen. 366 p.
Mendel Z., Assael F., Saphir N., Zehavi A., Nestel D. & Schiller G., 1997. Seedling Mortality in Regeneration of Aleppo
Pine Following Fire and Attack by the Scale Insect Matsucoccusjosephi.International Journal of Wildland Fire.7, 327–333 p.
Merzouk A., 2010. Contribution à l’étude phytoécologique et biomorphologique despeuplements halophiles dans la région
occidentale de l’Oranie (Algérie). Thèse Doct. Univ.Sci. Tlemcen, 84-92 p + Annexes.264p.
Mezali M., 2003. Rapport sur le secteur forestier en Algérie. 3èmesession du forum des Nations Unis sur les forêts, 9 p.

75
MAAPRAT (Ministère de l’Agriculture, de l’Alimentation de la Pêche, de la Ruralité et de l’Aménagement du
Territoire), 2011.Prévention des incendies de forêt.36 p.
Moench R., 2002.Vegetative Recovery after Wildfire. Natural Resources.Forestery (Series)N° 6, 307 p.
Moghaddam F., 2019. Année sous les feux. Culture France. URL : https://www.franceculture.fr/environnement/2019-annee-
sous-les-feux(Page consultée le: 30/06/2020).
Molnier R., 1972. Protection de la forêt mediterranéen, la prévention par l’information dupublic.Minist.Agric.Bull. Tech.
Inform. Fr. N° 268, 425-428 p.
Montero G., Canellas I. & Ruis-Peinado R., 2001. Growth and Yield models for Pinus halepensis Mill. Invest. Agr. Sist.
Recur. For., 10 (1), 24 p.
Moravec J. 1990. Regeneration of NW African Pinus halepensis forests following fire. Plant Ecology 87(1): 29-36 p.
Nahal I., 1962. Le pin d’Alep (Pinus halepensis Mill.).Etude taxonomique, phytogéographique, écologique et sylvicole. Ann.
Ecole eaux et forêts. Sta. Rech. Exp.19(4), 208 p.
Nahal I., 1986. Taxonomie et aire géographique des pins du groupe halepensis. CIHEAM (Série) 86 (1):1-9 p.
Nasi R., Dennis R. &al. 2002. Forest fire and biological diversity. UNASYLVA FAO-: 36-40 p.
Naveh Z., 1975.The evolutionary significance of fire in the Mediterranean region. Vegetatio, 29: 199-208 p.
Ne'eman G. & Izhaki I., 1999. The effect of stand age and microhabitat on soil seed banks in Mediterranean Aleppo pine
forests after fire. Plant Ecology144(1): 115-125 p.
Ne’eman G., Goubitz S. & Nathan R., 2004.Reproductive traits of Pinus halepensis in the light of fire.-a critical review.
Plant Ecol., 171 : 69-79 p.
Ozenda P., 2006. Les végétaux : organisation et diversité biologique. Dunod (2ème Ed.). Paris. 516p.
Pakeman R. & Small J., 2005. The role of the seed bank, seed rain, and the timing of disturbance in gap regeneration. Journal
of vegetation science 16: 121-130p.
Parde J., 1957. La productivité des forêts de pin d’Alep en France. Ann., E.N.E.F et Sta. Rech. Exp., 15 (2) : 367-414 p.
Paul-Hus C., 2011. Méthodes d’étude de l’érosion et gestion des sites dégradés enNouvelle-Calédonie. Essai, M. Env. Centre
univ. De for. En Env. Univ. Sherbrooke, 115p.
Pausas J., Ribeiro E. & Vallejo R., 2004. Post-fire regeneration variability of Pinus halepensisi n the eastern Iberian
Peninsula. Forest Ecology and Management 203(1-3) :251-259 p.
Peguy P., 1970. Précis de climatologie. Masson et Cie (Ed.), France. 1-468 p.
Prévosto B., 2013. Le pin d’Alep en France, 17 fichiers pour connaitre et gérer. Quae (Ed.), France. 160 p.
Quezel P. & Santa M., 1962-1963. Nouvelle flore de l’Algérie et des régions désertiques méridionales. 2vols, CNRS (Ed.),
Paris. 1170 p.
Quézel P., 1986. Les pins du groupe « halepensis ». Ecologie, végétation, Ecophysiologie. CIHEAM- Option méditerranéenne,
86 (1) : 11-23 p.
Quézel P. & Barbero M., 1992. Le pin d’Alep est les essences voisines : répartition et caractères écologiques généraux, sa
dynamique récente en France méditerranéenne. Forêt méditerranéenne, 8 (3) : 158-170 p.
Quézel P., 2000. Taxonomy and biogeography of Mediterranean pines (Pinus halepensis and Pinus brutia).In: Ecology,
Biogeography and Management of Pinus halepensis and P. Brutia Forest Ecosystems in the Mediterranean Basin. Eds., Néeman
G., Trabauds L., Backhuys Publishers, Leiden,pp. 1-12 p.
Ramat G., Sahli M., Tahir M. & Zenati A., 2009. Utilisation du SIG pour l’identification durisque d’incendie (Tiaret), Poster,
Atelier final, projet. SGIIAR, INRAA-IAO, 1p.
Roose E., 2004. Exemple de GCES en moyenne montagne méditerranéenne d’Algérie.Synthèse sécheresse, Vol. 15, N°1. 9
(18) : 54-66 p.
Roose E., Albergel J., De Noni G., Sabir M. & Laouina A., 2008. Efficacité de la gestion de l'eau et de la fertilité des sols
en milieu semi-arides. AUF, EAC & IRD (Ed.), Paris, 425 p.
Rosenberg P.E., 2001. Dossier de presse prévention des incendies de forêt.Ministère de L’Agriculture, del’Alimentation, de
la Pêcheet des Affaires Rurales France 25p.
Saracino A., Pacella R., Leone V. & Borghetti M., 1997. Seed dispersal and changing seed characteristics in a Pinus
halepensis Mill.forest after fire. Plant Ecology 130(1): 13-19 p.
Schaffhauser A., Curt T. & Tatoni T., 2008. The resilience ability of vegetation after different fire recurrences in Provence,
Modelling, monitoring and management of forest fires. Forest Fires congress, Toledo, Spain: 297-310 p.
Schlitz S., Van der Straeten T., Gilkinet G. & Calvo K., 2020.Proposition de résolution visant à suivre l’exemple du
Parlement européen en déclarant l’état d’urgence climatique et environnementale et à entreprendre par conséquent des actions
immédiates. Chambre des représentants de Belgique.9p.
Seigue A., 1980. Quelques réflexions en vue d’améliorer notre dispositif de protection de laforêt méditerranéenne contre
l’incendie. Forêt méditerranéenne, tome 1, N°2,183-185 p.
Seigue A., 1985. La forêt méditerranéenne et ses problèmes. Paris : Maisonneuve et Larose (Ed.). Paris. 389-432 p.
Sellakh N., 2017. Rôle de la végétation sur la stabilité de l’érosion hydrique et qualité des sols sur les piémonts nord du Dahra
Ouest de Mostaganem commune de Sidi Ali. Mém. Master. GCESE. Univ. Mostaganem, 115 p.
Souleres G., 1969. Le pin d’Alep en Tunisie. Ann. Ins. Hist. Nat.afr., Nord, Alger, 59(4) :23-36 p.
Statista, 2020. URL:https://fr.statista.com/(page consultée le : 05/07/2020).

76
Thanos C. A., Marcou S., Christodoulakis D. & Yannitsaros A., 1989. Early post-fire regeneration in Pinus brutia forest
ecosystems of Samos Island (Greece). Acta Oecologica, OecologiaPlantarum. 10(1): 79-94 p.
Thanos C. A., Daskalakou E.N. & Nikolaidou S., 1996. Early post-fire regeneration of a Pinushalepensisforest on Mount
Pàrnis, Greece.Journal of Vegetation Science. 7(2): 273-280 p.
Toutain G., 1977. Eléments d’Agronomie saharienne de la recherche et développementINRA, Marrakech, Maroc. 278 p.
Trabaud L., 1970. Quelques valeurs et observations sur la phytodynamique des surfaces incendiées dans le Bas-Languedoc.
Natur. Monspe/. , Série Bot., 21: 231-242 p.
Trabaud L., 1980. Impact biologique et écologique des feux de végétation sur l'organisation, la structure et l'évolution de la
végétation des garrigues du Bas Languedoc." Thèse Doc. Etat Sci., Univ. Sci. Tech. Languedoc, Montpellier, 288 p.
Trabaud L. & Lepart J., 1980. Diversity and stability in garrigue ecosystems after fire. Vegetatio, 43: 49-57 p.
Trabaud L., Grosman J. & Walter T., 1985. Recovery of burnt PinushalepensisMill. forests. I. Understorey and litter
phytomass development after wildfire. Forest Ecology and Management 12(3-4): 269-277 p.
Trabaud L., 1989. Le feu : Historique et causes. In Les feux de Forêts. Mécanismes, comportement et environnement. France-
Sélection (Ed.). 280 p.
Trabaud L., Rabaud L. & Oustric J., 1989.Heat requirements for seed germination of three Cistus species in the garrigue
of southern France.Flora, (sous presse).11p.
Trabaud L. 1995. Modalités de germination des cistes et des pins méditerranéens et colonisation des sites perturbés. Revue
d'écologie 50(1): 3-14 p.
Tsitsoni T., 1997. Conditions determining natural regeneration after wildfires in the Pinus halepensis Mill. forests of
Kassandra Peninsula (North Greece).ForestEcology and Management 92 (1-3): 199-208 p.
Vaiss P., 2003. La défense départementale des forêts contre l’incendie, construire et conduire l’action préventive. Approche
comparée de deux départements : le Gard et les Landes. Mém.DEA « sociologie de l’action organisée ». Institut d’Etudes
Politiques de Paris. Cycle supérieur de sociologie, +ann. 126 p.
Van Lierop P., Lindquist E., Sathyapala S. & Franceschini G., 2015. Global forest area disturbance from fire, insect pests,
diseases and severe weather events. Forest Ecology and Management, 352: 78-88 p.
Venet J., 1986. Identification des outils et méthodes utilisées à Dynafor concernant la Dendrochronologie.35-42 p.
Vennetier M., 2001. Dynamique spatiale de la régénération des forêts après incendie en basse Provence calcaire. Cas particulier
du pin d’Alep, Un projet commun IMEP - Cemagref dans le cadre du GIS Incendie. 32 p.
Vergara N.T. & Briones N.D., 1987. Agroforestry in the humid tropics: Its protective and ameliorative roles to enhance
productivity and sustainability.Environment and Policy Institute,East-West CenterHonolulu (USA) & Southeast Asian
Regional Center for Graduate study and Research in Agriculture (SEARCA) Philippines.276 p.
Vesseron P., Delarue F., Rosenberg P.E. & Sappin M., 2002. Plan de prévention des risques naturels (PPR),risques
d’incendies de forêt. Paris, 2002.
Vogel J.P., 2019.Les feux de forêts : l'impérieuse nécessité de renforcer les moyens de lutte face à un risque susceptible de
s'aggraver.URL :http://www.senat.fr/notice-rapport/2018/r18-739-notice.html(page consultée le : 02/07/2020).
Weber F.R. & Hoskins M., 1983. Agroforestry in the Sahel. Department of sociology, Virginia polytechnic Institute,
Blacksburg.100p.
Zenzen W., 2016.Utilisation du S.I.G pour l’analyse de la structure de la forêt d’Ouennougha dans la Wilaya de Bordj Bou
Arréridj, Mém. Master Foresterie, Univ. Tlemcen.60 p.
Zohary M., 1962.Plant life of Paslestine and Jordan, New York, Ronald Press.298p.

77

Vous aimerez peut-être aussi