Vous êtes sur la page 1sur 2

Madame, Monsieur,

Etant amoureuse de la langue française et ayant lu votre numéro concernant la défense de


cette langue jaimerais apporter ma modeste contribution au débat du bilinguisme et du
multilinguisme en France.

Avant tout, la langue française est belle, riche, mélodieuse et elle est la langue etrangere la
plus largement apprise après langlais. Pourtant, limportance du multilinguisme et
notamment duu bilinguisme a Pheure de la mondialisation est incontestable. En plus, il
existe une multitude d'avantages au développement culturel et intellectuel.

Jai fait beaucoup de recherches et il est vrai que le bilinguisme augmente les pertormances
du systeme cognitif des fonctions exécutives. Ce système est responsable de tous les
processus impliquant l'attention, la sélection, 'inhibition, la flexibilite morale et la némoire.
En effet, maitriser deux langues offre une plus grande flexibilité mentale la capacité de
réflexion est décuplée, l’ individu a davantage de facilites à apprendre et integrer ces
concepts complexes, ainsi que des modes de pensées différents. Ainsi, on connaitre une
differente perception du monde.

En ce qui concerne les bénéfices culturels, on apprend aussi la culture. I’individu apprend
pour la art, la littérature, la science d’un autre pays et enrichit ses connaissances, mobilise sa
pensée et reçoit un autre point de vue sur une variété de questions de la vie. En plus, la
connaissance des langues étrangères est propice à la communication humaine. En raison du
développement des moyens de communication, mais aussi du fait que les sociétés modernes
se sont transformées en communautés multiculturelles et multilingues en raison de divers
développements (par exemple l'immigration), on entre en contact plus fréquent avec
d'autres peuples qui ont des modes de pensée et de culture différents.

Ainsi, on connaissait et comprenait les idées, la mentalité, l'histoire et en général la culture


des autres peuples. Par conséquent, on se débarrasse des préjugés et des stéréotypes qui
donnent lieu à des comportements racistes et à des sentiments de supériorité ou
d'infériorité par rapport aux étrangers.Au contraire, il est possible de former une conscience
large , qui est la base d'une coexistence pacifique avec les autres êtres humains dans une
atmosphère de solidarité et de respect mutuel.

Et encore, pour ceux qui étudient, la connaissance d’une langue étrangère est un outil
nécessaire pour approfondir leurs études, car ils peuvent se référer à la bibliographie en
langue étrangère, assister à des conférences et séminaires internationaux, mais aussi étudier
aux universités et aux écoles étrangères. Parler couramment plusieurs langues est
également un atout dans le monde du travail. Cela suscite l’intérêt des employeurs et
permet de décrocher des postes convoités en grandes entreprises, et plus particulièrement à
l’international.

En outre, en apprenant des langues étrangères, l’individu a la possibilité d’obtenir des


informations des multiples sources étrangères et des informations sur les événements et
phénomènes internationaux qui affectent sa vie, directement ou indirectement, comme
dans notre société mondialisée, les relations entre les peuples se caractérisent par une
interaction et une interdépendance intenses.
Malheureusement, la plupart des français sont monolingues et c’est peut- être attribue à
l’enseignement des langues vivantes à l’école française. En comparant les Français avec des
étrangers de divers pays, j’en suis venu à la conclusion qu’ils ont une vision très scolaire de
votre propre langue. Les élèves apprennent les règles de grammaire et leurs nombreuses
exceptions par cœur et ils considèrent qu’il s’agit du « mode d’emploi » du français, à suivre
à la lettre. Et ensuite ils essayent d’appliquer le même schéma aux langues étrangères et
c’est là qu’ils font des erreurs. Le pourcentage des heures dédiés aux langues étrangères à
l’école est en baisse,aussi, tandis que les Français sont de bons débutants d’anglais, ils sont
les meilleurs de l’Europe.

Pour terminer, il serait important toutefois de souligner que, quelle que soit l'importance de
l'apprentissage des langues étrangères à notre temps, cela ne devrait pas se faire au
détriment de notre langue maternelle . Le retrait de la langue signifie le retrait de l'histoire
et de la culture du pays , c'est-à-dire la perte de l'identité nationale. Et un peuple sans
identité est un peuple sans présent, passé et futur, voué à vivre dans l'ombre des autres.
C'est pourquoi la maîtrise de la langue doit élargir vos horizons et non les limiter.

Mes salutations les plus sincères,

Nom

Vous aimerez peut-être aussi