Vous êtes sur la page 1sur 3

Fiche de cours

Projet01: produire une affiche publicitaire Niveau : 4ème AM


Séquence 01 : Formuler un point de vue autour d’une thématique.
Activité : Grammaire
Thème : La complétive
Support : Texte adapté
Objectifs : L’élève doit être capable de :
- repérer les phrases d’un texte lu.
- reconnaitre les propositions dans une phrase.
- découvrir la proposition subordonnée complétive et sa fonction dans une phrase.
- étudier la concordance des temps dans la complétive conjonctive.
- transformer des phrases simples en propositions subordonnées complétives conjonctives.
- donner son point de vue en utilisant une proposition subordonnée complétive conjonctive.

Déroulement de la séance

Phase de lancement :
Il faut que les enfants aient une bonne éducation. Je suis persuadé que ce genre d’incidents ne peut pas exister si les
parents et les enseignants apprenaient aux enfants, dès leur plus jeune âge, à partager, à aider et à respecter les autres.

Phase d’activité:
Consigne I/
Sépare les phrases de ce texte.
/ Il faut que les enfants aient une bonne éducation. / Je suis persuadé que ce genre d’incidents ne peut pas exister si les
parents et les enseignants apprenaient aux enfants, dès leur plus jeune âge, à partager, à aider et à respecter les autres./
Questions :
1- Combien y en a-t-il ? Deux.
2- Sont-elles simples ou complexes ? Complexes.
* Sépare les propositions de la 1ère phrase. [Il faut][queles enfants aient une bonne éducation].
3- De combien de propositions se compose cette phrase ? De deux propositions.
* Nomme ces ceux propositions.
[Il faut][queles enfants aient une bonne éducation].
Proposition principale Proposition subordonnée
* Supprime la proposition subordonnée. Il faut…
4- Est-ce que le sens est complet ? Non.
5- Quel est le rôle de la proposition subordonnée ? Elle complète le sens.
6- Comment appelle-t-on le mot ou l’expression qui complète le sens ? Le complément.
* Découpe la phrase. Il / faut / que les enfants aient une bonne éducation.
S V C…
* Pose la question qui convient pour obtenir la réponse contenue dans la proposition subordonnée. Il faut quoi ?
4- Qu’est-ce qu’on obtient en posant la question par « quoi » ? Le COD.
* Complète le découpage. Il / faut / que les enfants aient une bonne éducation.
S V COD
* Colorie au rouge le mot qui introduit la proposition subordonnée. Il faut que les enfants aient une bonne éducation.
5- Quelle est la nature de ce mot ? Conjonction de subordination.
6- Comment appelle-t-on cette proposition ? Proposition subordonnée complétive conjonctive.
* Donne un exemple.

Consigne II/
Relève le verbe de chaque proposition principale et dis ce qu’il exprime.
Le verbe de la Ce qu’il Le verbe de la Le mode
principale exprime subordonnée
La 1ère phrase faut un ordre aient subjonctif
La 2ème suis persuadé une opinion ne peut pas exister indicatif
phrase
Questions :
1-Que remarques-tu ? Quand le verbe de la principale exprime un ordre celui de la subordonnée se met au mode
subjonctif et quand le verbe de la principale exprime une opinion celui de la subordonnée se met au mode indicatif.
* Complète les phrases suivantes par un verbe.
 Je pense que la télévision ne (pouvoir) pas remplacer le livre.
 Il est interdit que les conducteurs (faire) de la vitesse.
 Le chef d’établissement annonce aux élèves que le téléphone portable ( être) interdit à l’école.
 Les parents craignent que leurs enfants n’(avoir) pas le tempsde lire.
 Je veux que tu (savoir) résoudre ce problème de maths.
* Récapitule :
 Les verbes de volonté, d’ordre et de sentiment → mode subjonctif.
 Les verbes d’opinion ou de déclaration mode indicatif.

Phase de synthèse :
1) La proposition subordonnée complétive conjonctive est introduite par la conjonction de subordination
« que ». Elle
complète le sens du verbe. Elle est complément d’objet direct (COD) du verbe de la principale.
2) Concordance des temps :
a- Si le verbe de la principale exprime une volonté, un ordre ou un sentiment, le verbe de la subordonnée
se met au mode subjonctif.
b- Si le verbe de la principale exprime une opinion ou une déclaration, le verbe de la subordonnée se met
au mode indicatif.

Phase d’application:
Activité 04 page 98 Transforme le groupe nominal COD en proposition subordonnée conjonctive COD :
 Nous regrettons son départ.
 J’espère ta réussite.
 Les invités souhaitent beaucoup de bonheur aux nouveaux mariés.
 L’accusé affirme son innocence.
Corrigé :

 Nous regrettons qu’il parte .


 J’espère que tu réussiras .
 Les invités souhaitent que les nouveaux mariés soient heureux.

Phase de réinvestissement:
Que penses-tu des élèves qui négligent leurs études ? Donne ton point de vue en utilisant un verbe d’opinion et une
proposition subordonnée complétive conjonctive.

A titre indicatif :
Je considère que les élèves négligeant leurs études manquent de sérieux.
Je suis persuadé que ces élèves vont accumuler les lacunes
Je pense que ces élèves ne pourront pas faire de longues études.
Enseignant  : IHAMOUCHENE Ahcène