Vous êtes sur la page 1sur 29

Chapitre 1 Rappels

Chapitre 1
Rappels
-Dessin industriel
- Cotation
- Tolérances & ajustements
- Tolérances géométriques
- Cotation fonctionnelle

A. Mikdam – ENSAM Casablanca 1

Chapitre 1 Rappels

Dessin industriel

A. Mikdam – ENSAM Casablanca 2

1
Chapitre 1 Rappels

Définition:

- Outil graphique de conception et de communication.

- Langage universel (normes).

Types de dessin:

Croquis

Dessin Schéma
Dessin de définition
Dessin technique
Dessin d’ensemble

A. Mikdam – ENSAM Casablanca 3

Chapitre 1 Rappels

Dessin de définition:

A. Mikdam – ENSAM Casablanca 4

2
Chapitre 1 Rappels

Dessin de définition:

A. Mikdam – ENSAM Casablanca 5

Chapitre 1 Rappels

Dessin d’ensemble:

A. Mikdam – ENSAM Casablanca 6

3
Chapitre 1 Rappels

Dessin d’ensemble:

A. Mikdam – ENSAM Casablanca 7

Chapitre 1 Rappels

Dessin d’ensemble:

A. Mikdam – ENSAM Casablanca 8

4
Chapitre 1 Rappels

Dessin d’ensemble:

A. Mikdam – ENSAM Casablanca 9

Chapitre 1 Rappels

Formats normalisés:

A0 : 841mm - 1189mm.

Echelle:

1:1 Vraie grandeur


Dimensions dessinées
Echelle = 1:2 Réduction
Dimensions réelles
2:1 Agrandissement

A. Mikdam – ENSAM Casablanca 10

5
Chapitre 1 Rappels

Cartouche:

A4 A0 à A3

Nomenclature:

- Liste complète d’éléments qui constitue l’objet (dessin d’ensemble).

A. Mikdam – ENSAM Casablanca 11

Chapitre 1 Rappels

Types de traits:

Trait Nom Utilisation


Continu fort Arêtes et contours vus
Interrompu fin Arêtes et contours cachés
Mixte fin Axes et plans de symétrie
Continu fin Lignes de cotes, hachures

Projection orthogonale:

A. Mikdam – ENSAM Casablanca 12

6
Chapitre 1 Rappels

A. Mikdam – ENSAM Casablanca 13

Chapitre 1 Rappels

Sections:

- Une section représente la partie de la pièce dans le plan de coupe (plan sécant).

Sortie
Types de section
Rabattue

A. Mikdam – ENSAM Casablanca 14

7
Chapitre 1 Rappels

Coupes:

- Une coupe représente la section et la partie de la pièce en arrière du plan de coupe (plan
sécant).

Simple
Complète A plan parallèle
Brisée
Types de coupe A plan sécant
Demi coupe
Partielle
Locale

A. Mikdam – ENSAM Casablanca 15

Chapitre 1 Rappels

On ne coupes jamais les pièces


suivantes:
- Pièces de révolution pleines
(cylindriques ou sphériques);
- Les arbres;
- Les billes;
- Les clavettes;
- Les boulons;
- Les vis;
-Les écrous;
- Les rivets;
- Les nervures, dont le plan de
symétrie est confondu avec le
plan sécant;
-…

A. Mikdam – ENSAM Casablanca 16

8
Chapitre 1 Rappels

Hachures:

- Les hachures symbolisent la zone occupée par la matière dans le plan de coupe.

- Elles sont tracées en trait fin continu et inclinées en général de 45° (30° ou 60°).

A. Mikdam – ENSAM Casablanca 17

Chapitre 1 Rappels

Cotation

A. Mikdam – ENSAM Casablanca 18

9
Chapitre 1 Rappels

Définition:

- Description détaillée et chiffrée des dimensions d’un objet.

- Les dimensions indiquées sont les dimensions réelles de l’objet.

Eléments d’une cote:

A. Mikdam – ENSAM Casablanca 19

Chapitre 1 Rappels

Ecritures des tolérances:

Cotation des angles:

A. Mikdam – ENSAM Casablanca 20

10
Chapitre 1 Rappels

Cotation des diamètres:

Cotation des trous de perçage:

A. Mikdam – ENSAM Casablanca 21

Chapitre 1 Rappels

Cotation des chanfreins:

Suggestions de tracés:

A. Mikdam – ENSAM Casablanca 22

11
Chapitre 1 Rappels

A. Mikdam – ENSAM Casablanca 23

Chapitre 1 Rappels

A. Mikdam – ENSAM Casablanca 24

12
Chapitre 1 Rappels

Tolérances
&
Ajustements

A. Mikdam – ENSAM Casablanca 25

Chapitre 1 Rappels

Définition:

- Intervalle entre les dimensions acceptées (maximale et minimale).


- L’intervalle de tolérance IT doit être compatible avec un fonctionnement correct de la pièce.
- L’intervalle de tolérance est une nécessité : imprécision des procédés de fabrication.
- Plus la précision exigée est grande, plus l’intervalle de tolérance doit être petit.

A. Mikdam – ENSAM Casablanca 26

13
Chapitre 1 Rappels

Principe:

- On affecte à la pièce une dimension nominale (ou


cote nominale) : elle sert de référence pour
l’indication et l’inscription sur le dessin.

- Ecart supérieur : il est égale à la différence entre la


dimension maximale admissible et la dimension
nominale (es pour les arbres et ES pour les
alésages).

- Ecart inférieur : il est égale à la différence entre la


dimension minimale admissible et la dimension
nominale (ei pour les arbres et EI pour les
alésages).

- Intervalle de tolérance (IT) : c’est la variation


permise (tolérée, admissible) de la cote réelle de la
pièce. Elle est égale à la différence entre l’écart
supérieur et l’écart inférieur.

A. Mikdam – ENSAM Casablanca 27

Chapitre 1 Rappels

Alésages:

ES = D max. – D nom.
EI = D min. – D nom.

IT = ES – EI

Arbres:

es = d max. – D nom.
ei = d min. – D nom.
IT = es – ei

Ecriture des tolérances:

1,5
D nom.+ES
+EI 85,50,5 85,51

ES = – EI

87
85

Les écarts algébriques ES, es, EI et ei peuvent être


positifs, négatifs ou nuls.

A. Mikdam – ENSAM Casablanca 28

14
Chapitre 1 Rappels

Exemples:
IT
Zone de tolérance EI ES ES = 2
EI = -1
IT = 3
Cote mini 91
Cote nominale D 92

Cote maxi 94

D +ES
+EI 92 -1+2

ES
EI IT ES = 4
EI = 1

Cote nominale D=90 90 +4


+1 IT = 3

EI

IT ES ES = -1
EI = - 4
Cote nominale D=95 95 -1
-4 IT = 3

A. Mikdam – ENSAM Casablanca 29

Chapitre 1 Rappels

Désignation normalisée (symbole ISO):

- Pour chaque cote nominale, il est prévu toute une gamme d’intervalles de tolérances.
-La désignation comprend :
- La cote nominale;
- Une lettre ou deux;
- Un nombre.

- La lettre : elle indique la


position de l’intervalle de
tolérance par rapport à la
ligne d’écart nul.

A. Mikdam – ENSAM Casablanca 30

15
Chapitre 1 Rappels

- Le nombre : il précise la valeur ou la taille de l’intervalle de tolérance choisi (IT). Il existe 20


degrés de tolérances : 01 – 0 – 1 – 2 – … – 17 – 18 correspondant chacune à des intervalles de
tolérances : IT 01 – IT 0 – IT 1 – IT 2 – … – IT 17 – IT 18.

A. Mikdam – ENSAM Casablanca 31

Chapitre 1 Rappels

Ajustements:

Les ajustements sont des catégories de dimensions tolérancées et normalisées utilisées pour
les assemblages de deux pièces de même dimension nominale. Il est désigné par cette
dimension suivie des classes de tolérance correspondant à chaque pièce, en commençant par
l’alésage.

A A

A. Mikdam – ENSAM Casablanca 32

16
Chapitre 1 Rappels

La position relative des intervalles de tolérances détermine :

- Soit un ajustement avec jeu ;

- Soit un ajustement avec jeu incertain ;

- Soit un ajustement avec serrage (interférence).

A. Mikdam – ENSAM Casablanca 33

Chapitre 1 Rappels

Système de l’arbre normal h:

- Dans ce système, la position pour les


intervalles de tolérances de tous les
arbres est donnée par la lettre h (écart
supérieur nul).

- L’ajustement désiré est obtenu en faisant


varier la position de l’intervalle de
tolérance de l’alésage.

- Les ajustement avec les lettres majuscules à


partir de H et au-dessous (H/h, G/h, F/h…)
présentent toujours un jeu.

- A partir de P et au-dessus (P/h, S/h…) les


ajustements sont toujours serrés.

- Ils sont incertains dans les autres cas.

A. Mikdam – ENSAM Casablanca 34

17
Chapitre 1 Rappels

Système de l’alésage normal H:

- Dans ce système, la position pour les


intervalles de tolérances de tous les
alésages est donnée par la lettre H (écart
inférieur nul).

- L’ajustement désiré est obtenu en faisant


varier la position de l’intervalle de
tolérance de l’arbre.

- Les ajustement avec les lettres minuscules à


partir de h et au-dessous (H/h, H/g, H/f…)
présentent toujours un jeu.

- A partir de p et au-dessus (H/p, H/r…) les


C’est le système le plus utilisé et le plus
ajustements sont toujours serrés.
facile à mettre en œuvre car il est plus
- Ils sont incertains dans les autres cas.
facile de réaliser des tolérances différentes
sur un arbre que sur un alésage.

A. Mikdam – ENSAM Casablanca 35

Chapitre 1 Rappels

Ajustements usuels:

A. Mikdam – ENSAM Casablanca 36

18
Chapitre 1 Rappels

Tolérances géométriques

A. Mikdam – ENSAM Casablanca 37

Chapitre 1 Rappels

Définition:

- Corriger les défauts géométriques (peuvent existés malgré les tolérances dimensionnelles).
- Préciser les variations permises.

Symboles normalisés:

S’utilisent
sans élément
de référence

A. Mikdam – ENSAM Casablanca 38

19
Chapitre 1 Rappels

S’utilisent
avec élément
de référence

A. Mikdam – ENSAM Casablanca 39

Chapitre 1 Rappels

Inscriptions normalisées:

A. Mikdam – ENSAM Casablanca 40

20
Chapitre 1 Rappels

Repérage des éléments de référence et des éléments tolérancés:

A. Mikdam – ENSAM Casablanca 41

Chapitre 1 Rappels

Tolérances de forme:

A. Mikdam – ENSAM Casablanca 42

21
Chapitre 1 Rappels

A. Mikdam – ENSAM Casablanca 43

Chapitre 1 Rappels

Tolérances d’orientation:

A. Mikdam – ENSAM Casablanca 44

22
Chapitre 1 Rappels

A. Mikdam – ENSAM Casablanca 45

Chapitre 1 Rappels

Tolérances de position:

A. Mikdam – ENSAM Casablanca 46

23
Chapitre 1 Rappels

A. Mikdam – ENSAM Casablanca 47

Chapitre 1 Rappels

Tolérances de battement:

A. Mikdam – ENSAM Casablanca 48

24
Chapitre 1 Rappels

Cotation fonctionnelle

A. Mikdam – ENSAM Casablanca 49

Chapitre 1 Rappels

Définitions:

- Composant tolérances de fabrication.


- Mécanisme (ensemble de composants) les tolérances s’accumulent les jeux
nécessaires à l’assemblage et au fonctionnement varient.
- Permet de rechercher les cotes fonctionnelles à respecter afin que les conditions
d’assemblage et de fonctionnement d’un mécanisme soient assurées.

Cote-condition ou « Jeu »:

- Dessin d’ensemble.
- Cote tolérancée.
- Exprime une exigence liée au fonctionnement ou à l’assemblage d’un mécanisme.
- Délimité par deux surfaces terminales.
Cote fonctionnelle:

- Dessin de définition.
- Cote tolérancée.
- Influence la valeur d’une cote-condition.
- Délimité par deux surfaces d’appui ou par une surface d’appui et une surface terminale.

A. Mikdam – ENSAM Casablanca 50

25
Chapitre 1 Rappels

Surfaces terminales (éléments terminaux):

- Surfaces (éléments) qui délimitent les deux extrémités d’une cote-condition.


Surface d’appui:

- Surface de contact entre deux pièces successives qui sert d’extrémités à des cotes
fonctionnelles.
Chaîne de cotes:

- Rassemble toutes les cotes fonctionnelles ayant une influence sur la valeur d’une même
cote-condition.

Représentation vectorielle d’une chaîne de cotes:

A. Mikdam – ENSAM Casablanca 51

Chapitre 1 Rappels

- La cote-condition est représentée par un vecteur double trait J .


- Les cotes fonctionnelles sont représentées par des vecteurs simples traits.
- Le sens positif est donné par le sens du vecteur J.
J   An  ...  Ai 1    Ai  ...  A2  A1 
J maxi   An  ...  Ai 1 maxi   Ai  ...  A2  A1 mini
  Anmaxi  ...  Ai 1maxi    Aimini  ...  A2mini  A1mini 
J mini   An  ...  Ai 1 mini   Ai  ...  A2  A1 maxi
  Anmini  ...  Ai 1mini    Aimaxi  ...  A2maxi  A1maxi 
ITJ  J maxi  J mini
 ITA1  ITA2  ...  ITAi  ITAi 1  ...  ITAn

A. Mikdam – ENSAM Casablanca 52

26
Chapitre 1 Rappels

Détermination d’une chaîne de cote:

Repérer le jeu et les deux surfaces terminales

Identifier les pièces liées aux surfaces terminales

Choisir l’une des pièces


et en partant de la surface terminale

Chercher la cote fonctionnelle associée


Pour la
pièce
suivante Chercher la deuxième extrémité de la cote
fonctionnelle : repérer la surface d’appui avec la
pièce suivante

Cette surface d’appui est- Oui Tracer la


Non
elle la deuxième surface chaîne
terminale? de cote

A. Mikdam – ENSAM Casablanca 53

Chapitre 1 Rappels

Exemple:

- Surfaces terminales?
- Surfaces d’appui?
- Cotes fonctionnelles du jeu?
- Chaîne de cote?
ØD
Ød

Ø50H7f6
- dmin, dmax, Dmin, Dmax, ITd, ITD ?
- Jmin, Jmax, ITJ ?

- dmin = 49,959 mm; dmax = 49,975 mm; ITd = 0,016 mm.


- Dmin = 50,000 mm; Dmax = 50,025 mm; ITD = 0,025 mm.

- Jmin = Dmin – dmax = 0,025 mm.

- Jmax = Dmax – dmin = 0,066 mm.

- ITJ = Jmax – Jmin = ITd + ITD = 0,041 mm.

A. Mikdam – ENSAM Casablanca 54

27
Chapitre 1 Rappels

Exemple:

- Repérer le jeu?
- Chaîne de cote?

20,0  A1  22,0
18,0  A2  19, 2
39,0  A3  40,0

J A3
J max  2, 2
J min  2,0 A1 A2
ITJ  4, 2

A. Mikdam – ENSAM Casablanca 55

Chapitre 1 Rappels

Exemple:

A. Mikdam – ENSAM Casablanca 56

28
Chapitre 1 Rappels

Bibliographie:

- Guide du dessinateur industriel – HACHETTE Technique.


- La conception mécanique : méthodologie et optimisation – DUNOD.
- Liaisons, mécanismes et assemblages – DUNOD.
- Systèmes mécaniques : théorie et dimensionnement – DUNOD.
- Manuel de construction mécanique – DUNOD.
- Construction mécanique et dessin industriel – DUNOD.
- Guide des sciences et technologies industrielles – NATHAN.
- Génie mécanique – DUNOD.
- Construction mécanique : transmission de puissance; tome 1 – DUNOD.
- Construction mécanique : transmission de puissance; tome 2 – DUNOD.
- Construction mécanique : transmission de puissance; tome 3 – DUNOD.

A. Mikdam – ENSAM Casablanca 57

29