Vous êtes sur la page 1sur 18

Chapitre 2 Liaisons mécaniques

Chapitre 2
Liaisons mécaniques

A. Mikdam – ENSAM Casablanca 1

Chapitre 2 Liaisons mécaniques

Liaisons mécaniques:

- Une liaison entre deux solides constitue une relation de contact physique qui autorise ou
non des mouvements relatifs entre eux.

- Le contact physique entre deux solides:

Contact plan Contact ponctuel Contact linéaire rectiligne

Contact linéaire circulaire Contact cylindrique Contact sphérique

- Les mouvements relatifs entre deux solides:


- La translation.
- La rotation.

A. Mikdam – ENSAM Casablanca 2

1
Chapitre 2 Liaisons mécaniques

Liaisons élémentaires:

A. Mikdam – ENSAM Casablanca 3

Chapitre 2 Liaisons mécaniques

A. Mikdam – ENSAM Casablanca 4

2
Chapitre 2 Liaisons mécaniques

Liaison encastrement (complète):

- Une liaison encastrement est un assemblage de deux pièces qui permet de supprimer tous
les mouvements possibles entres ces deux dernières.

- Deux types : liaisons non démontables et liaisons démontables.

Liaisons non démontables:

Rivet pop

A. Mikdam – ENSAM Casablanca 5

Chapitre 2 Liaisons mécaniques

Liaisons démontables:

- 1 : Arbre.
- 2 : Poulie. 3 ??
Maintien en - 4 : Rondelle plate. Clavette

position - 5 : Vis.

- Contact cylindrique.
S1/S2
- Elimine : Rx, Ry, Tx, Ty.

- Contact plan.
S3/S4
- Elimine : Tz.

- Contact plan.
S5/S6
- Elimine : Rz.

A. Mikdam – ENSAM Casablanca 6

3
Chapitre 2 Liaisons mécaniques

Pion de positionnement Centrage court

Vis de pression Vis


Ecrou

Epaulement Goupille conique

A. Mikdam – ENSAM Casablanca 7

Chapitre 2 Liaisons mécaniques

Bride
Clavette

La partie non filetée de la vis


permet le centrage des pièces
Goujon
1 et 2

A. Mikdam – ENSAM Casablanca 8

4
Chapitre 2 Liaisons mécaniques

Liaison glissière (guidage en translation):

- Une liaison glissière est un assemblage de deux pièces permettant un mouvement de


translation suivant un axe. La pièce fixe est appelée «guide» et la pièce mobile
«coulisseau».

- Peut être classée suivant deux critères :


- Nature du guidage : maintenu (supporte des efforts dans toutes les directions) ou non
maintenu.
- Nature du contact : direct ou interposition d’éléments.

Surfaces non circulaires Clavette et rainure Cannelure

A. Mikdam – ENSAM Casablanca 9

Chapitre 2 Liaisons mécaniques

Queue d’aronde

Deux colonnes Té

Plan et contact en V

Plan et rainure rectangulaire

Rainure rectangulaire Deux contacts en V

A. Mikdam – ENSAM Casablanca 10

5
Chapitre 2 Liaisons mécaniques

Bande antifriction Bague de frottement autolubrifiée Douilles à billes

Guidage à galets Guidage à billes Guidage à rouleaux

A. Mikdam – ENSAM Casablanca 11

Chapitre 2 Liaisons mécaniques

Montages usuels des douilles à billes:

Anneau
élastique

Exemples de guidage (rails, galets, rouleaux):

A. Mikdam – ENSAM Casablanca 12

6
Chapitre 2 Liaisons mécaniques

Liaison glissière hélicoïdale:

- Une liaison glissière hélicoïdale est un assemblage de deux pièces permettant un


mouvement composé (combiné) d’une rotation autour d’un axe et d’une translation
rectiligne parallèle à cet axe.
p
- La translation est proportionnelle à la rotation: Vx  x
2
Vis fixe

Rotation de l’écrou

Translation de l’écrou Grande vitesse

Système vis/écrou Système vis/écrou à éléments roulants

A. Mikdam – ENSAM Casablanca 13

Chapitre 2 Liaisons mécaniques

Liaison pivot:

- Une liaison pivot est un assemblage de deux pièces permettant un mouvement de rotation
autour d’un axe.

- Deux types : contact direct ou interposition d’éléments.

Principaux fabricants de roulement:


SKF / Schaeffler
NTN-SNR / Timken

A. Mikdam – ENSAM Casablanca 14

7
Chapitre 2 Liaisons mécaniques

Guidage en rotation par roulement:

Versions avec
étanchéité intégrée
d’un ou des deux

Constitution d’un roulement cotés

Choix des roulements suivant la direction


Charges supportées par un roulement et l’intensité de la charge

A. Mikdam – ENSAM Casablanca 15

Chapitre 2 Liaisons mécaniques

Règles et combinaisons usuelles des épaulements:

- La bague tournante d’un roulement par rapport à la direction de la charge doit être ajustée
avec serrage.
- La bague fixe d’un roulement par rapport à la direction de la charge est montée glissante.

Très utilisé; n’exige pas de Moins utilisé; n’exige pas


jeu axial; montage facile de jeu axial, montage facile

Assez utilisé; 1 & 6 ou 2 & 5; charge axial Assez utilisé; 1 & 6 ou 2 & 5; charge axial
dans un seul sens; léger jeu; liaisons courtes dans un seul sens; léger jeu; liaisons courtes

A. Mikdam – ENSAM Casablanca 16

8
Chapitre 2 Liaisons mécaniques

Liaison rigide; charges Liaison peu chargée; sans


élevées; chocs; vibrations charge axiale; économique

Liaison peu chargée; sans


charge axiale; économique

A. Mikdam – ENSAM Casablanca 17

Chapitre 2 Liaisons mécaniques

Solutions usuelles pour réaliser les épaulements:

A. Mikdam – ENSAM Casablanca 18

9
Chapitre 2 Liaisons mécaniques

A. Mikdam – ENSAM Casablanca 19

Chapitre 2 Liaisons mécaniques

Exemples de montage – Arbre tournant:

A. Mikdam – ENSAM Casablanca 20

10
Chapitre 2 Liaisons mécaniques

Exemples de montage – Alésage tournant:

A. Mikdam – ENSAM Casablanca 21

Chapitre 2 Liaisons mécaniques

Montage des roulements à contacts obliques ou à rouleaux coniques:

- Ces roulements doivent être montés par paire et en opposition. Les associations possibles :
montage en X ou en O.

- A préférer dans le cas des


arbres tournants.
- Les bagues intérieures sont
montées serrées et les
bagues extérieures montées
glissantes.
- Le réglage du serrage est
effectué sur les bagues
extérieures.

A. Mikdam – ENSAM Casablanca 22

11
Chapitre 2 Liaisons mécaniques

- A préférer dans le cas des


alésages tournants.
- Les bagues extérieures sont
montées serrées et les
bagues intérieures montées
glissantes.
- Le réglage du serrage est
effectué sur les bagues
intérieures.

A. Mikdam – ENSAM Casablanca 23

Chapitre 2 Liaisons mécaniques

Exemples de montage – Roulements à contacts obliques:

Ecrou à encoches

A. Mikdam – ENSAM Casablanca 24

12
Chapitre 2 Liaisons mécaniques

Lubrification des roulements:

- Diminuer les frottements internes (éléments roulants – chemins de roulement – cage).


- Empêcher l’usure (durée de vie).
- Protéger le roulement contre la corrosion.
- Diminuer le bruit.
- Deux types : la lubrification à la graisse et la lubrification à l’huile.

- Lubrification à la graisse:
- 90% des montages de roulements.
- Simplicité de conception. Prévoir un dispositif
- Large gamme de vitesses.
d’étanchéité : fuite de
lubrifiant et entrée des
- S’oppose à l’entrée des impuretés.
impuretés
- Lubrification à l’huile:

- Vitesses très élevées.


- Refroidir le roulement (évacuation de la chaleur).
- Mécanisme déjà lubrifié à l’huile (réducteur, boîte de vitesse).

A. Mikdam – ENSAM Casablanca 25

Chapitre 2 Liaisons mécaniques

Principaux dispositifs de graissage:

A. Mikdam – ENSAM Casablanca 26

13
Chapitre 2 Liaisons mécaniques

Principaux dispositifs de graissage:

A. Mikdam – ENSAM Casablanca 27

Chapitre 2 Liaisons mécaniques

Principaux dispositifs de lubrification à l’huile:

A. Mikdam – ENSAM Casablanca 28

14
Chapitre 2 Liaisons mécaniques

Principaux dispositifs de lubrification à l’huile:

A. Mikdam – ENSAM Casablanca 29

Chapitre 2 Liaisons mécaniques

Durée de vie normalisée L10 (L10H):

- Se calcule en millions de tours (parfois en heures de fonctionnement).


- Durée de vie réalisée par 90% de roulements d’un même lot avant qu’apparaissent les
premiers signes de fatigue (écaillage des surfaces).
n
C 
6
L10 .10 P  X .Fr  Y .Fa
L10    L10H 
P 60.N
- C : charge dynamique de base, c’est une charge radiale (axiale pour une butée).
- P : charge équivalente exercée sur le roulement.
- n : 3 pour els roulements à billes et 10/3 pour les roulements à rouleaux.
- N : vitesse de rotation en tr/min.
- X et Y : coefficients normalisés liés à la nature du roulement et à ses dimensions.

P0 .s0  C0 P0  X 0 .Fr  Y0 .Fa


- C0 : charge statique de base.
- P0 : charge statique équivalente.
- s0 : coefficient de sûreté, 0,5≤ s0 ≤0,8 (faibles exigences), 0,8≤ s0 ≤1,2 (exigences
normales), 1,2≤ s0 ≤2,5 (exigences sévères).

A. Mikdam – ENSAM Casablanca 30

15
Chapitre 2 Liaisons mécaniques

Liaison pivot glissant:

- Une liaison pivot glissant est un assemblage de deux


pièces permettant un mouvement de rotation et un
mouvement de translation suivant un axe.

- Contact par roulements (la rotation est


- Contact direct (la translation est
privilégiée).
privilégiée).
- Course de translation très faible.

A. Mikdam – ENSAM Casablanca 31

Chapitre 2 Liaisons mécaniques

Association de deux
linéaires annulaires

- Contact par coussinets autolubrifiants (la


translation est privilégiée).
- Course de translation importante.

- Contact par palier à rotule (la rotation est


privilégiée).
- Supporte des charges importantes.

A. Mikdam – ENSAM Casablanca 32

16
Chapitre 2 Liaisons mécaniques

Liaison rotule:

- Une liaison rotule est un assemblage de deux


pièces permettant un mouvement de rotation
autour de trois axes.

- Contact direct (forme sphérique).


- Lubrification importante pour des grandes - Contact par palier à rotule.
vitesses de rotation. - La rotation suivant l’axe x est privilégiée.

A. Mikdam – ENSAM Casablanca 33

Chapitre 2 Liaisons mécaniques

Palier à rotule

- Contact par roulement.


- Angle de rotulage entre 1° et 15° (selon type
de roulement).

A. Mikdam – ENSAM Casablanca 34

17
Chapitre 2 Liaisons mécaniques

Bibliographie:

- Guide du dessinateur industriel – HACHETTE Technique.


- La conception mécanique : méthodologie et optimisation – DUNOD.
- Liaisons, mécanismes et assemblages – DUNOD.
- Systèmes mécaniques : théorie et dimensionnement – DUNOD.
- Manuel de construction mécanique – DUNOD.
- Construction mécanique et dessin industriel – DUNOD.
- Guide des sciences et technologies industrielles – NATHAN.
- Génie mécanique – DUNOD.
- Construction mécanique : transmission de puissance; tome 1 – DUNOD.
- Construction mécanique : transmission de puissance; tome 2 – DUNOD.
- Construction mécanique : transmission de puissance; tome 3 – DUNOD.

A. Mikdam – ENSAM Casablanca 35

18